Discussion critique de la recherche actuelle

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2572
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Discussion critique de la recherche actuelle

#26

Message par Cogite Stibon » 13 sept. 2017, 08:28

nikola a écrit :Dans un SPS, j’ai trouvé la référence à la revue des résultats négatifs. Cela permet d’éviter la course au résultat. Ben oui, parfois, ça merde alors autant le publier haut et fort plutôt que de bidouiller pour que ça marche.
Oui, c'est quelque chose de très important, mais c'est plutôt utile pour lutter contre le biais de publication que contre la fraude.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Mysterio
Messages : 56
Inscription : 14 sept. 2017, 17:56

Re: Discussion critique de la recherche actuelle

#27

Message par Mysterio » 17 sept. 2017, 12:07

En plus de la tricherie scientifique, il y a maintenant l'omerta scientifique: Fraudes scientifiques: des secrets universitaires bien gardés
Du choc des idées jaillit la lumière!

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7805
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Discussion critique de la recherche actuelle

#28

Message par Nicolas78 » 17 sept. 2017, 17:29

Ouaip, inadmissible, mais pas nouveau tristement.

Avatar de l’utilisateur
Mysterio
Messages : 56
Inscription : 14 sept. 2017, 17:56

Re: Discussion critique de la recherche actuelle

#29

Message par Mysterio » 17 sept. 2017, 18:51

Nicolas78 a écrit :Ouaip, inadmissible, mais pas nouveau tristement.
Enfin! Un commentaire intelligent. Merci.
Du choc des idées jaillit la lumière!

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7805
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Discussion critique de la recherche actuelle

#30

Message par Nicolas78 » 17 sept. 2017, 19:23

En même temps, sur ce fil et depuis le debut de celui-ci, il s'agit que de dire ce que je vient de dire, mais en plus intelligent et complet hein :lol: ;)

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3312
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Discussion critique de la recherche actuelle

#31

Message par PhD Smith » 17 sept. 2017, 23:03

Mysterio a écrit : Merci.
De rien, mais tu redécouvres l'eau chaude ou les électrons libres.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4024
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Discussion critique de la recherche actuelle

#32

Message par unptitgab » 18 sept. 2017, 01:20

Mysterio a écrit :En plus de la tricherie scientifique, il y a maintenant l'omerta scientifique: Fraudes scientifiques: des secrets universitaires bien gardés
En voila une découverte, les scientifiques sont des humains et il existe dans cette communauté d'humains la même plaie que dans d'autres; l'esprit de corps.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3813
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Discussion critique de la recherche actuelle

#33

Message par Wooden Ali » 18 sept. 2017, 01:59

En voila une découverte, les scientifiques sont des humains et il existe dans cette communauté d'humains la même plaie que dans d'autres; l'esprit de corps.
Attaquer une institution par ses biais dus à la nature humaine de ses participants et non à la nature intrinsèque de son projet n'a pas grand sens. Il s'agit plus d'un procès général fait à la nature humaine que d'une réfutation valable du fondement de cette institution.
Un peu comme si on ne critiquait l’Église Catholique qu'à travers les prêtres pédophiles. Personne ne dirait que leur cause est le message évangélique mais plutôt la conséquence quasi inévitable de ce qui peut arriver quand on donne à des hommes le pouvoir et des petits enfants.

Avez-vous remarqué que pour paraitre intelligent aux yeux de Mysterio, il suffit ... d'être d'accord avec lui.

Ne vous rengorgez pas trop vite : cela signifie simplement que vous êtes aussi intelligent que lui ! Ce qui, vu les trésors d'incompréhension zt d'ignorance qu'il manifeste (sur la Science et le scepticisme en particulier), n'est pas d'un grand réconfort.

Il sûr que si on voulait faire un dictionnaire de la connerie, il mériterai l'honneur d'en écrire la préface !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4024
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Discussion critique de la recherche actuelle

#34

Message par unptitgab » 18 sept. 2017, 04:34

Wooden Ali a écrit :Attaquer une institution par ses biais dus à la nature humaine de ses participants et non à la nature intrinsèque de son projet n'a pas grand sens. Il s'agit plus d'un procès général fait à la nature humaine que d'une réfutation valable du fondement de cette institution.
Demander de la logique à un type qui critique la science par le biais de possibles turpitudes humaines tout en faisant étalage de citations d'opinions de scientifiques en tant qu'argument autorité n'est pas chose aisée. Alors pour qu'il admette la différence entre une méthode et ceux qui devraient utiliser cette méthode relève du quasi impossible, surtout lorsqu'il n'a que sa prétention comme outil de jugement.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 811
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: Discussion critique de la recherche actuelle

#35

Message par ABC » 18 sept. 2017, 05:39

Kraepelin a écrit :
Jean-Francois a écrit : * À mon avis, il y a relativement plus de fraudes dans les milieux financiers et sportifs. Cela parce que:
"« L'argent est un incitatif très fort, c'est la nature humaine... » Selon l'éthicien Bryn Williams-Jones, l'appât du gain a vraisemblablement motivé plusieurs fraudes scientifiques."
JJ Aulas proposait d'être systématiquement méfiant lorsque des enjeux financiers ou idéologiques sont impliqués.
Effectivement, assez d'accord avec ce qui est dit tant par Jean François que par Kraeplin.
Par contre, pour ma part personnelle, je ne suis guère favorable à des mesures extrêmes (à moins qu'extrême signifie simplement rigueur scientifique, auquel cas je serais plutôt d'accord). Le nerf de la guerre dans la proposition de mesures extrêmes (dans bien des domaines, pas seulement dans le domaine de la science), je crains que ce ne soient souvent des motivations à caractère idéologique (et, ce qui est pire, des motivations parfois implicites, voire même non détectées par leurs auteurs agissant dans ce cas, à leurs propres yeux, en toute bonne foi, en toute inconscience de leurs motivations idéologiques sous-jacentes).

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20456
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Discussion critique de la recherche actuelle

#36

Message par Jean-Francois » 18 sept. 2017, 08:59

unptitgab a écrit :En voila une découverte, les scientifiques sont des humains et il existe dans cette communauté d'humains la même plaie que dans d'autres; l'esprit de corps
En même temps, il y a de nombreuses actions qui ont été lancées pour assainir les pratiques scientifiques. Il y a de nombreux mouvements pour dénoncer les fraudes et les abus, pour dénoncer les modes de financement de la recherche qui favorisent des dérives, pour permettre une plus grande objectivité dans les études "sensibles" (particulièrement dans le domaine biomédical).

On revient à ça: la science a intégré dans son mode de fonctionnement des moyens de lutter contre l'"hommerie".

Mais ce n'est pas quelqu'un qui s'imagine que l'évolution tient de la religion qui comprendra vraiment le point.

-----------------
unpetitgab a écrit :Demander de la logique à un type qui critique la science par le biais de possibles turpitudes humaines tout en faisant étalage de citations d'opinions de scientifiques en tant qu'argument autorité n'est pas chose aisée
C'est déjà généreux de prétendre qu'il critique vraiment quelque chose. Chacun lit ce qu'il veut dans ses sous-entendus ras-les-pâquerettes.

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit