Dehors les climato-sceptiques!

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3163
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar LoutredeMer » 08 août 2017, 10:04

Florence a écrit :
LoutredeMer a écrit : D'ailleurs il me vient une réflexion suite à ton allusion aux scientifiques. Je m'étonne que des scientifiques n'aient pas envisagé et commencé à traiter le problème à partir des années 60 (ou meme avant) (ou peut-être manqué-je de sources).

Club de Rome, fondé en 1968

Ah! Ca me rassure.


Présentés à l'époque comme des illuminés gauchistes voulant faire retourner l'humanité à l'âge de la bougie ...

Oui c'était comme ça à l'époque... (et ça l'est encore parfois)

--

Concernant le gaspillage alimentaire :

1,3 milliard de tonnes de nourriture sont jetées ou perdues chaque année, ce qui correspond à 1/3 des aliments produits sur la planète !

En Afrique et en Asie, les pertes et gaspillages alimentaires du producteur au consommateur représentent entre 6 et 11 kg par individu et par an, alors qu’en Europe et Amérique du Nord, ils se situent entre 95 et 115 kg. https://zero-gachis.com/fr/quelques-chiffres

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3980
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Christian » 08 août 2017, 10:26

eatsalad a écrit :Au fait ca pousse les fraise autour de Montréal ?


Il y a des champs de fraises au sud et au nord. La rive-sud de Montréal (Montérégie) est le grenier du Québec.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3980
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Christian » 08 août 2017, 10:33

Rapport préliminaire de l'Académie des Sciences des États-Unis: un rapport alarmant.

Richard Hétu a écrit :Le rapport préliminaire été rédigé par les scientifiques de 13 agences du gouvernement américain. Il conclut que les dernières décennies ont été les plus chaudes depuis 1 500 ans et s’alarme d’une augmentation rapide et spectaculaire des températures moyennes.
...
Le rapport n’a pas encore été approuvé par l’administration Trump. Le Times explique dans cet article que certains de ses auteurs craignent qu’il ne soit enterré par le président et ses conseillers.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4499
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar eatsalad » 08 août 2017, 10:55

Christian a écrit :Il y a des champs de fraises au sud et au nord. La rive-sud de Montréal (Montérégie) est le grenier du Québec.


Mode touriste on : Je pensais pas que la terre était dégelé suffisamment longtemps pour faire des cultures :)

En fait, je crois que les fraises comme les asperges poussent sur les sols assez pauvres, on met ca quand y a rien qui pousse non ?
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3980
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Christian » 08 août 2017, 11:16

eatsalad a écrit :Mode touriste on : Je pensais pas que la terre était dégelé suffisamment longtemps pour faire des cultures :)


La région de Montréal était cultivée depuis des centaines d'années par les Iroquoiens du St-Laurent (maïs, courges et haricots), bien avant l'arrivée des colons français.

eatsalad a écrit :En fait, je crois que les fraises comme les asperges poussent sur les sols assez pauvres, on met ca quand y a rien qui pousse non ?


Un sol légèrement acide est suffisant (ph de 6,2 à 6,8).
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4499
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar eatsalad » 08 août 2017, 11:21

Christian a écrit :
eatsalad a écrit :Mode touriste on : Je pensais pas que la terre était dégelé suffisamment longtemps pour faire des cultures :)

La région de Montréal était cultivée depuis des centaines d'années par les Iroquoiens du St-Laurent (maïs, courges et haricots), bien avant l'arrivée des colons français.


Ha oui tiens, j'ignorais que la courge et l'haricot venait aussi d'amérique !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Messages : 983
Inscription : 18 févr. 2008, 09:02
Localisation : France RP
Contact :

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Sylvain » 08 août 2017, 11:25

Juste pour rappel concernant l'import export et les transports inutiles.
Le Japon qui a une production de riz qui dépasse sa consommation a l'obligation d'en importer plusieurs centaines de milliers de tonnes qu'il ne peut réexporter.
Il existe donc des zones de famine et de malnutrition pendant que des millions de tonnes sont stockées au Japon.

A+
Combien d'entre vous croient en la télékinésie ? Levez ma main...

Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces que Chuck Norris autorise à survivre.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4499
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar eatsalad » 08 août 2017, 11:43

Sylvain a écrit :Juste pour rappel concernant l'import export et les transports inutiles.
Le Japon qui a une production de riz qui dépasse sa consommation a l'obligation d'en importer plusieurs centaines de milliers de tonnes qu'il ne peut réexporter.
Il existe donc des zones de famine et de malnutrition pendant que des millions de tonnes sont stockées au Japon.


Le riz a effectivement un statut particulier au japon, qui mène a des absurdités :

Le marché du riz japonais : entre vieilles prérogatives et tentation productiviste

"Pendant combien de temps encore les consommateurs japonais accepteront-ils de payer leur riz 5 à 6 fois plus cher que le prix du marché mondial ? Les 8,7 millions de tonnes de riz consommées en 2009 dans l’archipel proviennent essentiellement des rizières du pays. Ce riz coûte entre 150 et 200 yens de plus par kilos qu’un riz classique américain ou thaïlandais. Étonnant paradoxe pour un pays qui n’est en outre autosuffisant qu’à hauteur de 40% en matière d’alimentation."

Tokyo refuse de lâcher les producteurs de riz
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20295
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Jean-Francois » 08 août 2017, 11:53

La discussion sur (les dérapages) des systèmes économiques liés à l'alimentation devrait faire l'objet d'une autre enfilade. Cela aiderait à se concentrer ici sur le réchauffement climatique anthropique.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Florence
Messages : 8565
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Florence » 08 août 2017, 12:02

eatsalad a écrit :Ceci dit l'abondance de nourriture entraine forcément du gaspillage et ça me semble être un problème bien plus souhaitable que la pénurie et la famine.


Le gaspillage est dans la spéculation sur les cours de la nourriture (humaine et animale), qui favorise une production de masse et le renchérissement, au détriment des populations/pays qui ne peuvent plus se la procurer.

Parlons du marché des céréales : elles se négocient en bourse et sont donc bien davantage un objet de spéculation (et de négociation politique, cf. l'aide alimentaire à des régimes pourris comme la Corée du Nord, ou celle qui permet la tout juste survie de millions de réfugiés dans des enfers comme au Soudan ou au Kenya) qu'une denrée de consommation vitale. Cela ne favorise pas du tout une répartition selon les nécessités alimentaires, mais une production pléthorique et une gestion des stocks en fonction des cours.


Pour les fraises au mois de février, je ne suis pas contre si elles ont du gout ! :)Gaspillage, par rapport au trajet ?


Par rapport au transport, et surtout à l'eau. Lorsqu'on exporte, surtout hors saison, des produits frais d'une région de pénurie d'eau, qu'il s'agisse de fraises californiennes, de haricots kenyans ou de tomates marocaines, on exporte de facto l'eau qui a servi à les produire et qui ne sera donc pas disponible (non plus que les terrains) pour les besoins vitaux de la population locale.

Au fait ca pousse les fraise autour de Montréal ?


Ca pousse n'importe, en hors sol et sous serre. La majorité des fraises du commerce est produite comme ça.

.....
doit on laisser le marché faire le ménage dans l'agriculture ? doit on légiférer et protéger les exploitations pas rentables, afin de s'assurer une autonomie ? autre ?


- Ca ne marche manifestement pas, sauf pour "Le Marché" ;)
- pas rentables selon les critères de qui ? Les gros producteurs, la grande distribution, la grosse industrie agro-alimentaire, qui bouffent tout le marché et dirigent la politique des prix ?
- n'en déplaise aux divers libéraux/libertariens/capitalistes purs, une certaine régulation du marché et un limage des griffes de certains secteurs s'avère nécessaire. Dure bataille dont je ne verrai certainement pas l'achèvement de mon vivant (et je suspecte que le bon dieu non plus *)






* "Seigneur", demande le pieux, vertueux et charitable curé, autorisé à poser des questions à dieu en remerciement de ses bonnes actions, "Verra-t'on un jour la fin de la pauvreté dans ma paroisse ?"
"Pas de ton vivant, mon fils, hélas."
" Et verra-t'on l'ordination des femmes dans l'église ?"
"Pas de ton vivant ..."
"Et le Vatican finira-t'il par assouplir sa position sur la contraception et l'avortement ?"
"Pas de MON vivant !"
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Messages : 983
Inscription : 18 févr. 2008, 09:02
Localisation : France RP
Contact :

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Sylvain » 08 août 2017, 18:59

Jean-Francois a écrit :La discussion sur (les dérapages) des systèmes économiques liés à l'alimentation devrait faire l'objet d'une autre enfilade. Cela aiderait à se concentrer ici sur le réchauffement climatique anthropique.
Jean-François
Pourquoi pas, mais je pense quand même que le lien entre le changement climatique et ses effets sur la production agricole et la façon de rémunérer ses acteurs sont liés. Suivant la façon dont elle est travaillée, la terre stocke du carbone ou en émet et la façon dont on la travaille dépend du revenu que l'on peut en tirer.

Sinon, je ne sais pas si je l'avais mis, c'est un graphique des changements de température à travers l'histoire pour ceux qui disent que la température a déjà varié on voit les variations et leurs vitesses :
https://xkcd.com/1732/

A+
Combien d'entre vous croient en la télékinésie ? Levez ma main...

Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces que Chuck Norris autorise à survivre.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20295
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Jean-Francois » 10 août 2017, 07:48

Suite à une demande par mp, j'ai placé les messages concernant la politique japonaise sur le riz dans une autre enfilade.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3980
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Christian » 25 août 2017, 11:21

En 2016, les eaux profondes du Golfe du St-Laurent ont été les plus chaudes enregistrées depuis 100 ans. Le Gulf Stream en s'étendant plus au nord rentre plus d'eau chaude dans le Golfe du St-Laurent.

Golfe du Saint-Laurent : les eaux les plus chaudes en 100 ans.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Messages : 983
Inscription : 18 févr. 2008, 09:02
Localisation : France RP
Contact :

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Sylvain » 26 août 2017, 05:15

Bonjour,

Deux liens :
Les effets du changement climatique en Corse :
http://www.corsematin.com/article/derni ... nce-%C2%BB

La différence entre les documents internes et la communication au public sur le sujet par exxon :
http://www.novethic.fr/empreinte-terre/ ... 44753.html

A+
Combien d'entre vous croient en la télékinésie ? Levez ma main...

Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces que Chuck Norris autorise à survivre.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3980
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Christian » 06 sept. 2017, 20:10

Irma et son petit frère et sa petite soeur, José et Katia. Hallucinant...

Image
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3163
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar LoutredeMer » 08 sept. 2017, 05:45

95% de destruction à St Martin après le passage d'irma, qui se rend sur Cuba et la Floride. L'océan à 26°...Des vents supérieurs à 300 km/h... Avec le réchauffement climatique, des phénomènes comme Harvey et Irma vont devenir récurrents..

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4499
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar eatsalad » 08 sept. 2017, 05:57

Sur l'augmentation de la fréquence des ouragans et cyclones dû au réchauffement climatique, si cette idée est bien présente dans les journaux, elle est quand même loin d'être avérée !

INFOGRAPHIE. Fréquence, intensité... Quel est l'impact du réchauffement climatique sur les ouragans?

"Des ouragans pas forcément plus fréquents

Les ouragans sont-ils en train de déferler sur les océans à un rythme de plus en plus effréné ? "Non, on n’observe pas d’augmentation significative des ouragans dans le monde, assure à franceinfo Robert Vautard, climatologue au CNRS. L'observation climatique par satellite ne remonte qu'à quelques décennies. On constate des variations, mais on ne peut pas en tirer tout de suite des conclusions."


Ouragans Harvey, Irma, Jose... la faute au réchauffement climatique ? C'est plus compliqué que ça..

"Alors que disent ces modèles? Et bien, pas grand chose de sûr. "Les résultats sont plutôt à la baisse sur le nombre de cyclone et à la hausse sur la force des vents. Mais il y a beaucoup d'incertitudes", explique Robert Vautard."

"Les inondations provoquées par Harvey sont les plus importantes de l'histoire du Texas. Une preuve de l'impact déjà présent du réchauffement climatique? Peut-être, mais à l'inverse de l'organisation météorologique de l'ONU et de certains climatologues américains, Robert Vautard ne veut pas être trop affirmatif.

Il est trop tôt pour dire cela. Globalement, on peut dire que le réchauffement a surement entraîné une augmentation des pluies, mais sur le cyclone Harvey en particulier, il faudra attendre les études en cours", précise-t-il. Il faut bien se rappeler que la science du climat fait des projections sur des évolutions globales, moyennes, sur des années, et non des événements particuliers. Sur Harvey, des chercheurs devraient justement rendre leurs conclusions dans quelques jours, selon le climatologue"

Pour les dégats, ils vont croitre à mon avis beaucoup plus avec la croissance de la population et son développement économique, qu'avec le réchauffement climatique.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3163
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar LoutredeMer » 08 sept. 2017, 06:07

eatsalad a écrit : Sur l'augmentation de la fréquence des ouragans et cyclones dû au réchauffement climatique, si cette idée est bien présente dans les journaux, elle est quand même loin d'être avérée !

Des cyclones il y en a tous les ans, on est en pleine période en ce moment. Je pensais davantage à leur intensité, qui s'accroit avec le réchauffement de l'océan.


Pour les dégats, ils vont croitre à mon avis beaucoup plus avec la croissance de la population et son développement économique, qu'avec le réchauffement climatique.

Pas sûr. La fonte des pôles est un désastre. Les écosystèmes vont s'effondrer. Suite à l'élévation du niveau de la mer des populations vont etre forcées de se déplacer, etc...

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4499
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar eatsalad » 08 sept. 2017, 06:13

LoutredeMer a écrit :Des cyclones il y en a tous les ans, on est en pleine période en ce moment. Je pensais davantage à leur intensité, qui s'accroit avec le réchauffement de l'océan.


Ça aussi ça reste à prouver ! Comme le dit Robert Vautard, climatologue au CNRS.

Pour préciser, je répondais aussi aux "dumping" d'articles catastrophiques de Christian.

Pas sûr. La fonte des pôles est un désastre. Les écosystèmes vont s'effondrer. Suite à l'élévation du niveau de la mer des populations vont etre forcées de se déplacer, etc...


Ca reste aussi à prouver !
Amha, les éco-systèmes glaciaires vont évoluer plus que s'effondrer !
Un environnement glaciaire ne me semble pas être le plus accueillant pour la vie biologique, je pense qu'un réchauffement de cette région n'en sera que bénéfique pour la faune et la flore.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3163
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar LoutredeMer » 08 sept. 2017, 06:28

eatsalad a écrit :Un environnement glaciaire ne me semble pas être le plus accueillant pour la vie biologique, je pense qu'un réchauffement de cette région n'en sera que bénéfique pour la faune et la flore.

Tu plaisantes? Les manchots en Antarctique et les ours polaires sont gravement menacés, ils ne savent plus où aller...

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3980
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Christian » 08 sept. 2017, 07:08

eatsalad a écrit :Pour préciser, je répondais aussi aux "dumping" d'articles catastrophiques de Christian.


Montrer des changements dans le climat c'est du catastrophisme? :roll: Ah, bon... Ce ne sont que des indices. SI tu y vois un éditorial de type catastrophisme de ma part, libre à toi.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20295
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Jean-Francois » 08 sept. 2017, 07:10

eatsalad a écrit :Amha, les éco-systèmes glaciaires vont évoluer plus que s'effondrer !


Bien sûr que les écosystèmes vont évoluer mais cela peut vouloir dire évoluer vers un environnement pauvre. L'évolution et l'ajustement des populations demande du temps et le réchauffement entraine des changement trop rapides et trop extrêmes pour permettre des adaptations sans une phase d'effondrement. Surtout que c'est un stress supplémentaire qu'impose l'humain avec la pollution, la colonisation (tourisme, industrie pétrolière, etc.), la surpêche, etc.

Un environnement glaciaire ne me semble pas être le plus accueillant pour la vie biologique, je pense qu'un réchauffement de cette région n'en sera que bénéfique pour la faune et la flore.


C'est un environnement où l'on retrouve un bon nombre d'espèces et qui a son importance pendant l'été aussi (parce qu'il accueille des espèces migratoires). Une chose que les pôles offrent, c'est un milieu relativement tranquille ou de nombreuses espèces d'invertébrés, à la base de chaines alimentaires, peuvent proliférer. Par exemple, le krill en antarctique est nécessaire pour de nombreux cétacés et ils se reproduit dans les eaux froides, idéalement sous les banquises. La dégradation de ces environnements (arctiques et antarctiques) aura pas mal d'impacts et même s'ils sont difficiles à prévoir on peut deviner qu'ils ne seront pas "tendres" envers la majeure partie des espèces particulièrement celles qui ne peuvent s'adapter rapidement... les (gros) mammifères en premier lieu (cétacés, ursidés, pinnipèdes, etc.). On peut aussi prévoir que les autres vertébrés (poissons, amphibiens, reptiles, oiseaux) seront beaucoup affectés que les bactéries ou les algues. C'est vrai aussi pour pas mal de plantes mais je connais moins la question.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7492
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Nicolas78 » 08 sept. 2017, 07:36

LoutredeMer a écrit :
eatsalad a écrit :Un environnement glaciaire ne me semble pas être le plus accueillant pour la vie biologique, je pense qu'un réchauffement de cette région n'en sera que bénéfique pour la faune et la flore.

Tu plaisantes? Les manchots en Antarctique et les ours polaires sont gravement menacés, ils ne savent plus où aller...


Mai regarde la réalité en face :
A part quelques personnes et associations, qui s’inquiète pour eux ? Vraiment ?
Pour de vrai quoi... ? 99% des gens s'en tapent !
Ça les effleure 1h ou 2h par an...et puis voila, ça va faire un barbecue et fumer une clope en attendant que la tante Kechua soit sortie de la Xantia par les enfants trop flemmard pour le faire car scotchés sur leurs téléphone 4G.

Bon, après, je ne connait pas les conséquences de la diminution des glaces.
Mais j'imagine, de loin, que l'impact ne sera surement pas uniquement local ? (cop1 ? :a2: )...(si c’était le cas, c'est pas un drame hien...)
Parcontre on peut s'attendre à plus de zones désertique dans le sud et des désertions par les populations aussi...? Et à une diminution plus généralisé de la biodiversité (d'on la rapidité semble bien inexplicable par les seul forces non-humaine, et qui pose un probleme de vitesse d'adaptation du vivant...sans quoi ça serait moins un probleme [pour nous, parce-que le probleme c'est notre dépendance à l'environement...car la Terre à connue des cataclysme terrible, et la vie à survécu...le probleme c'est qu'on veut pas de problème nous :a2: ]).

Le probleme ne résidant pas dans la transformation de l'environement, mais dans sa vitesse donc (tout le monde flipe du changement, le changement n'est en rien un problème, le probleme potentiel, c'est la vitesse du changement...et les conséquences on les connait mal...mais on sais que le vivant met du temps à s'adapter).

Ceci-dit, même si il faut faire attention à ou l'on va, c'est moins alarmant que ce que pas mal d'alarmiste nous pondent depuis des lustres, et ça commence à être vérifiable :
Article de 2012 :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html
La banquise arctique pourrait complètement disparaître d'ici à quatre ans

Je ne suis PAS climao-sceptique. En tant que possible futur apiculteur, j'aimerait bien que les abeilles ne s’effondrent pas comme actuellement (les causes sont complexes, mais de mieux en mieux comprises, et non, c'est pas que "dame nature toute seule sans nous" qui est responsable)...mais, il est indéniable que l'idéologie gangrène ce sujet aussi. Indéniable.
Après, chacun son lobbying. Si un jour je devient apiculteur. Ca sera dans mon intérêt d’être un peut plus écolo sur les bord pour qu'on protège mon business (qui ne rapporte pas bcp, voir peut, au passage, quand on est pas un gros producteur). Et je ne me gainerait pas pour défendre mes intérêts (quitte à me politiser, pourquoi ? Parce-que c'est ce qui me fera peut-être bouffer si j'ai un jour le courage de devenir ça).
Après tout, si on trouve des excuses aux agriculteurs, aux industries, etc, je pourrait bien m'en trouver quelques unes pour moi même...

Amha, il y à plus urgent que le réchauffement quoi...
Par exemple, répondre au probleme de santé et de diminution de la rentabilité agricole causé par les insecticides et autres polluant de l'air/terre/eau etc.
Il faudrait trouver de nouvelles technos pour produires plus et mieux et moins dangereusement (l'OGM en fait partie, mais n'est pas un produit magique d'origine divine non plus).
C'est plus ça qui va être "l'urgence". Préserver la santé tout en augmentant la production et en répondant aux besoin croissant de l'humanité et en protégeant les "productions" qui se polluent entre eux ou entre en conflits d’intérêt.

Ensuite, lutter contre le réchauffement, à travers la lutte contre le pétrole, ça passe surtout par la lutte contre la pollution, la puanteur et le bruit de nos villes.
D'un point de vue santé, il faut passer au tout électrique. Même si dans le fond...on sais pas si l’électrique pollue moins, mais au moins l’électrique polluera plus localement et moins "librement" (décharge) que l'air. Pour la pollution des sols, on pourra tjr imposer des normes ultra-strictes ou imposer aux constructeurs auto une R&D dans le traitement des déchets ou leurs conditionement.

Si on demande à tout le monde d'acheter des voitures neuves pour sauver les manchots...Ca changera jamais. Et je le comprend.
Même si, évidement, c'est triste et dommage que ces animaux disparaissent. Oui. Mais qui n'en dort pas la nuit de ça...vraiment ?
En vrai, les gens ne sont pas prêt à acheter une voiture pour sauver 10 manchots...même parmi les écolos, peut le sont.
Par-contre, parle leurs de la santé pulmonaire de leurs enfants en bas age en pleine ville... :P:
Dernière édition par Nicolas78 le 08 sept. 2017, 08:02, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4499
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar eatsalad » 08 sept. 2017, 07:58

Christian a écrit :
eatsalad a écrit :Pour préciser, je répondais aussi aux "dumping" d'articles catastrophiques de Christian.


Montrer des changements dans le climat c'est du catastrophisme? :roll: Ah, bon... Ce ne sont que des indices. SI tu y vois un éditorial de type catastrophisme de ma part, libre à toi.


Oui les articles que tu postes et tes commentaires sont catastrophistes et chargés émotionnellement, je trouve un peu dur de le nier :

"Irma et son petit frère et sa petite soeur, José et Katia. Hallucinant..."
avec la photo des 3 ouragans
Qu'est ce qui est hallucinant ?

Beaucoup des articles que tu postes ont un ton catastrophique.
Et ils reprennent souvent l'erreur que tu avoues, il pense montrer des changements dans le climat.
Mais c'est une erreur, ça ne montre pas des changements dans le climat, rien ne prouve comme le disent les climatologues, qu'il y a plus d’événements qu'avant.

Tu focalises sur des événements particulier en en dégage une tendance générale.

Bref le prend pas mal c'est pas méchant, c'est pas une maladie honteuse, c'est juste que je trouve que tu exerces moins ton esprit critique sur ce sujet que sur d'autres.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4499
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar eatsalad » 08 sept. 2017, 08:48

LoutredeMer a écrit :Tu plaisantes? Les manchots en Antarctique et les ours polaires sont gravement menacés, ils ne savent plus où aller...


Je suis pas sur pour l'ours blanc, j'ai lu plusieurs articles qui parlaient que la population ne cessait d'augmenter depuis des décennies.

Healthy polar bear count confounds doomsayers

Écologie : l’ours polaire et sa doublure médiatique

"Qu’en est-il de la réalité ? Depuis 1950, la population des ours polaires, loin de régresser, a été multipliée par 5 (estimation faible) ou 7 (estimation forte, soit une augmentation de 600%)4. Autrement dit, dans la réalité des faits, ces féroces prédateurs n’ont jamais été aussi nombreux, et ils ne se sont jamais aussi bien portés."

La population d'ours polaires en hausse au Canada

Pour les manchots aussi la question se pose, ca doit dépendre pas mal des endroits et de leurss particularités géo-physique :

Long-term trends in the population size of king penguins at Crozet archipelago: environmental variability and density dependence?

"The overall population size was estimated using log linear models, and the average annual growth rate was +6.3% for the 41-year period. Four change points were detected in the annual growth rate: +21.1% during 1978–1985, +4.3% during 1985–1995, −19.2% during 1995–1999, and +10.9% during 1999–2003."

Ce qui est sur c'est que les modèles proposés par le GIEC, donnent ces deux espèces éteintes dans un futur lointain (2100 si j'ai bien compris).
Mais vu le peu de fiabilité des modèles du GIEC, et du nombre de scénarios différents proposés, on est en droit d'être réservé.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran


Revenir vers « Sciences »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : eatsalad