Page 50 sur 59

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 12 juil. 2017, 17:36
par ABC
Raphaël a écrit :Le but de la Relativité ce n'est pas d'expliquer le temps mais d'expliquer le côté relatif du temps. J'ai beau chercher je ne vois aucune erreur dans la théorie. Les seules erreurs que je vois sont les mauvaises interprétations qu'on en fait parfois.

En fait, ce qui est vraiment important en Relativité, ce n'est pas tant ce qui est relatif (même si la relativité de la simultanéité bouscule notre intuition classique), c'est au contraire ce qui est conservé lors d'un changement de système de coordonnées inertielles : à savoir (le carré de) la distance spatio-temporelle ds² = c² dt² - dx² = ds'² = c² dt'² - dx'² séparant deux évènements donnés.

Cette grandeur ds², c'est :
  • le carré du temps propre séparant les deux évènements quand elle est positive (les évènements sont alors dits séparés par un intervalle de type temps)
  • le carré changé de signe de la distance propre séparant ces deux évènements quand elle est négative (les évènements sont alors dits séparés par un intervalle de type espace)

La géométrie Lorentzienne 4D de l'espace-temps de Minkowski est proche parente de la géométrie Euclidienne 3D de l'espace Euclidien. En géométrie euclidienne, quand on change de systèmes de coordonnées cartésien, on trouve que, malgré ce changement, la distance dl² = dx²+dy²+dz² = dl'² = dx'²+dy'²+dz'² séparant deux points reste constante (les distances restent inchangées lors d'une rotation).

Cette invariance du dl² est l'invariance caractéristique de la géométrie euclidienne au même titre que l'invariance du ds² est l'invariance caractéristique de la géométrie Minkowskienne (à savoir la géométrie de la RR, une géométrie caractérisée par le groupe de Poincaré au même titre que la géométrie euclidienne est, au contraire, caractérisée par le groupe d'Euclide, le groupe des isométries spatiales).

C'est pour cela que la RR est une théorie classique. Le temps propre séparant deux évènements y est intersubjectif (il ne dépend pas du référentiel inertiel d'observation).

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 13 juil. 2017, 07:58
par Raphaël
Merci pour ces précisions.

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 15 juil. 2017, 05:48
par richard
Salut ABC! Tu as écrit
Voilà une excellente occasion de nous montrer où se trouve précisément cette fameuse et énorme erreur (une erreur de signe passée inaperçue de générations de médaillés Field peut-être :mrgreen:).
Comme disait Coluche "ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison".

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 15 juil. 2017, 06:04
par tecnic
richard a écrit :Salut ABC! Comme disait Coluche "ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison".

Ce n'est pas une réponse satisfaisante ! Faut démontrer l'erreur !
"Ce n'et pas parce qu'un seul croit avoir raison que les autres ont tort "!

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 15 juil. 2017, 15:35
par Raphaël
L'erreur est entre les deux oreilles à Richard.

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 16 juil. 2017, 05:32
par richard
Raphaël a écrit :L'erreur est entre les deux oreilles [de] Richard.

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 16 juil. 2017, 12:21
par Raphaël
À part ça, toujours aucune preuve pour appuyer ton point de vue sur la Relativité ?

Pas même une toute petite ?

Image

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 16 juil. 2017, 13:53
par ABC
richard a écrit :Salut ABC! Tu as écrit
Voilà une excellente occasion de nous montrer où se trouve précisément cette fameuse et énorme erreur.
Comme disait Coluche "ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison".

Super ! Je suis impatient de lire ta démonstration de violation d invariance de Lorentz par l équation de propagation des ondes lumineuses. Vas y. Nous sommes toute ouïe.

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 25 juil. 2017, 06:30
par richard
Salut ABC! Il y a une bonne quinzaine d'années (vingt ans?) je t'ai envoyé ma thèse car je cherchais désespérément un scientifique capable de la valider ou de l'infirmer. Tu m'as dirigé vers un autre scientifique plus spécialisé en relativité qui a pointé la faiblesse de ma réfutation de la RR. J'ai donc retravaillé sur icelle. Maintenant si tu as gardé mon article, tu pourras y trouver l'ancienne réfutation.

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 25 juil. 2017, 08:17
par Cogite Stibon
richard a écrit :Salut ABC! Il y a une bonne quinzaine d'années (vingt ans?) je t'ai envoyé ma thèse car je cherchais désespérément un scientifique capable de la valider ou de l'infirmer. Tu m'as dirigé vers un autre scientifique plus spécialisé en relativité qui a pointé la faiblesse de ma réfutation de la RR. J'ai donc retravaillé sur icelle. Maintenant si tu as gardé mon article, tu pourras y trouver l'ancienne réfutation.

Ce qui était faux à l'époque est toujours aussi faux.

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 26 juil. 2017, 02:54
par ABC
richard a écrit :Salut ABC! Il y a une bonne quinzaine d'années (vingt ans?)...

Tu n'auras donc pas de mal, au vu de ce que tu affirmes aujourd'hui, à me dire où se situe l'énorme erreur, tellement énorme que personne ne la voit, dans la démonstration ci-dessous de l'invariance de Lorentz de l'équation de propagation des ondes lumineuses.

ABC a écrit : Démonstration de l'invariance de Lorentz de l'équation de propagation des ondes lumineuses

Les transformations de Lorentz s'écrivent
x = (x' + (v/c) ct')/(1-v²/c²)^(1/2) soit encore x = x' cosh(phi) + ct' sinh(phi) où tanh(phi) = v/c
ct = ((v/c) x' + ct')/(1-v²/c²)^(1/2) et de même ct = x' sinh(phi) + ct' cosh(phi)

L'équation de propagation des ondes lumineuses s'écrit
(1/c²) d²rond_f/drond_t² - d²rond_f/drond_x² = 0

L'invariance de Lorentz de cette équation (invariance démontrée ci-dessous) s'écrit
(1/c²) d²rond_f/drond_t'² - d²rond_f/drond_x'² = (1/c²) d²rond_f/drond_t² - d²rond_f/drond_x²

Petit rappel mathématique de la règle de dérivation en chaîne :
drond/drond_x' = drond/drond_x . drond_x/drond_x' + drond/drond_ct . drond_ct/drond_x'

Application au cas des transformations de Lorentz :
drond_x/drond_x' = cosh(phi) et drond_ct/drond_x' = sinh(phi) donc
d²rond/drond_x'² = (cosh(phi) drond/drond_x + sinh(phi) drond/drond_ct)² et de même
(1/c²)d²rond/drond_t'² = (sinh(phi) drond/drond_x + cosh(phi) drond/drond_ct)²

Petit rappel de trigonométrie hyperbolique (pour calculer (1/c²) d²rond/drond_t'² - d²rond/drond_x'²)
cosh²(phi) - sinh²(phi) = 1 d'où

(1/c²) d²rond/drond_t'² - d²rond/drond_x'² = (1/c²) d²rond/drond_t² - d²rond/drond_x²


Elle est où cette énorme erreur dans la démo ci-dessus please ?

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 26 juil. 2017, 07:42
par Raphaël
On a deux rêveurs ici:
1- Richard qui rêve d'invalider la Relativité. :dodo:
et
2- ABC qui rêve d'avoir une réponse de Richard. :mrgreen:

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 26 juil. 2017, 08:23
par richard
Quand je donne la solution on ne me cause plus: J-M Lévy-Leblond, scientifique, silence radio, Hervé Brémont, délégué régional de la S.F.P., plus de nouvelles. Alors tintin pour la solution! Y en a qui voudrait tout avoir sans rien payer!!

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 26 juil. 2017, 08:29
par thewild
richard a écrit :Quand je donne la solution on ne me cause plus: J-M Lévy-Leblond, scientifique, silence radio, Hervé Brémont, délégué régional de la S.F.P., plus de nouvelles. Alors tintin pour la solution! Y en a qui voudrait tout avoir sans rien payer!!

Alors on te répond la même chose que ces deux personnes : :roll:

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 26 juil. 2017, 08:33
par eatsalad
richard a écrit :Quand je donne la solution on ne me cause plus: J-M Lévy-Leblond, scientifique, silence radio, Hervé Brémont, délégué régional de la S.F.P., plus de nouvelles. Alors tintin pour la solution! Y en a qui voudrait tout avoir sans rien payer!!


Je ne te pensais pas vénal ! tu caches bien ton jeu sous tes airs de simplet ! ;)

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 27 juil. 2017, 02:53
par curieux
richard a écrit :Quand je donne la solution on ne me cause plus: J-M Lévy-Leblond, scientifique, silence radio, Hervé Brémont, délégué régional de la S.F.P., plus de nouvelles. Alors tintin pour la solution! Y en a qui voudrait tout avoir sans rien payer!!
Un constat bien connu : "si tu te vendais au prix que tu t'estimes et que tu te rachetais au prix de ta valeur réelle tu ferais un sacré bénéfice."

Franchement richard, ça ne te mets pas la puce à l'oreille que des gens aussi à la pointe de la physique ne te considèrent pas comme ayant un potentiel intéressant ?
A moins que tu estimes qu'ils sont jaloux de ton intelligence... :mefiance:
Perso, je pencherais plutôt pour un silence qui en dit long sur la perte de temps qu'ils n'ont pas envie de t'accorder.

Les esprits comme le tien sont tellement prévisibles, c'est celui du génie incompris qui se drape dans sa dignité offensée en refusant de donner les détails qui mettraient fin au problème. Ce n'est pas faute de t'avoir maintes fois tendu la perche pourtant.

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 27 juil. 2017, 04:56
par richard
Salut curieux! Tu me demandes
curieux a écrit :Franchement richard, ça ne te met pas la puce à l'oreille que des gens aussi à la pointe de la physique ne te considèrent pas comme ayant un potentiel intéressant ?
ce qui me met la puce à l'oreille c'est que Brémont m' a dit "qu'il n'y avait pas d'erreur", qu'il m'a conseillé de le faire paraître dans une revue américaine susceptible de le publier et qu'il m'en indiquerait... c'était il y a douze ans et j'attends toujours.
Perso, je pencherais plutôt pour un silence qui en dit long sur la perte de temps qu'ils n'ont pas envie de t'accorder.
Il a sollicité deux enseignant-chercheurs qui ont passé chacun six mois sur mon article (sans trouver d'erreur donc).
Aussi comprends que tes réflexions me réjouissent grandement.

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 27 juil. 2017, 06:15
par eatsalad
richard a écrit :Brémont m' a dit "qu'il n'y avait pas d'erreur"


Peut-être parlait-il d'erreurs de grammaire et d'orthographe ?

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 27 juil. 2017, 06:38
par richard
:a2: c'est possible, je n'y avais pas pensé, mais un an pour chercher des fautes de français ça me paraît beaucoup, surtout que c'était des scientifiques et non pas des littéraires.

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 27 juil. 2017, 06:45
par tecnic
richard a écrit :]Il a sollicité deux enseignant-chercheurs qui ont passé chacun six mois sur mon article (sans trouver d'erreur donc).
.

Espérons quand même qu'ils n'ont pas fait que ça ! :a2:

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 27 juil. 2017, 06:54
par ABC
Perso, je pencherais plutôt pour un silence qui en dit long sur la perte de temps qu'ils n'ont pas envie de t'accorder.

richard a écrit :Il a sollicité deux enseignant-chercheurs qui ont passé chacun six mois sur mon article (sans trouver d'erreur donc).

Et donc, selon toi, la démonstration mathématique selon laquelle
x = x' + (v/c) ct'
ct = (v/c) x' + ct'

implique que

(1/c²) d²rond/drondt'² - d²rond/drondx'² = (1/c²) d²rond/drondt² - d²rond/drondx²

elle est fausse ou elle est juste ?

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 27 juil. 2017, 11:15
par curieux
richard a écrit :c'était il y a douze ans et j'attends toujours.

Aussi comprends que tes réflexions me réjouissent grandement.
SI douze années d'attente te réjouissent autant c'est qu'on n'a pas la même notion de ce que jouissance veut dire. :mrgreen:

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 27 juil. 2017, 11:28
par thewild
richard a écrit : ce qui me met la puce à l'oreille c'est que Brémont m' a dit "qu'il n'y avait pas d'erreur"
Il t'a dit ça tel quel ? Par écrit ? Parce qu'à mon avis il y a un paquet d'erreurs, donc il n'a tout simplement pas lu ta thèse et a botté en touche. Tu n'arrives même pas à répondre à nos questions triviales, alors pondre une thèse correcte sur le sujet, tu comprends qu'on ait d'énormes doutes...

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 04 août 2017, 05:22
par richard
Salut thewild! Tu me dis
thewild a écrit : tu comprends qu'on ait d'énormes doutes...
Je comprends toutafè. Moi-même j'ai longtemps douté. Aussi ai-je toujours cherché des regards critiques.
Sache toutefois que je ne suis pas là pour convaincre quiconque.

Re: Relativité einsteinienne

Publié : 04 août 2017, 05:37
par Wooden Ali
Sache toutefois que je ne suis pas là pour convaincre quiconque.

Menteur !
Tu es là pourquoi, alors ? Pour le fun ?
En tout cas, si, par hasard, ton affirmation était vrai, tu aurais parfaitement réussi ton coup !