Prise de conscience, doutes et angoisses

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
Avatar de l’utilisateur
Mazken
Messages : 4
Inscription : 12 mai 2017, 15:37

Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Mazken » 12 mai 2017, 16:08

Je ne sais pas si je poste au endroit mais cette catégorie me semblait être la plus appropriée.

Bref, comme je l'ai expliquée sur ma présentation, à la base moi, je suis plutôt croyante sans religion, très portée sur le paranormal et les trucs inexplicables. On va dire que les premières 22 années de ma vie se sont passées sans encombre et sans angoisses, ayant des certitudes plutôt confortables (que je pense aujourd'hui être du à de l'ignorance), cependant, il y a quelques mois maintenant, je me suis intéressée à la zététique via une chaîne Youtube (Hygiène Mentale) qui m'a fait me remettre en question sur tous ce que je croyais : l'existence d'une vie après la mort (qui était une certitude chez moi), des fantômes, les médiums, etc... Et là, l'angoisse quand je me suis rendue compte que tout ce en quoi je croyais ne pouvait pas se vérifier (vie après la mort) voir même étaient complètement faux (HOAX et diverses fausses études, vidéos, articles fumeux).

Je raconte un peu ma vie mais bref, en gros je suis passée par une phase pas très mignonne ou j'angoissais beaucoup sur l'existence ou non d'une vie après la mort (l'absence de conscience, de vie, le néant est quelque chose que je n'arrive pas à me représenté. J'ai également très peur de l'oubli et de la perte de mes proches sans espoir de les retrouver un jour... classique. C'est peut-être aussi parce-que je suis jeune que j'ai peur de la fin...). Et j'ai commencé à lire énormément sur la question, sur la neuroscience, le fonctionnement du cerveau, etc.. Et même le transhumanisme, que je ne connaissais pas.
Quelque part, cette phase m'aura permis d'en connaître beaucoup plus sur le sujet (et encore, je dois pas en connaître le millième) et de remettre en question tous les éléments que je croisais et qui allaient dans mes croyances de base. Ça me permettait de développer mon esprit critique, mais ça tuait également tout les petits espoirs qui naissaient dans mon petit coeur (moi je fais dans le pathos ? Meuuuh non).

J'ai du mal à me dire qu'on peut être bien et heureux dans sa vie en sachant qu'il y a de grandes chances pour que tous ce qui est immatériel (théorie du dualisme par exemple et du coup, vie après la mort) n'existe pas.
Du coup, je voulais avoir vos points de vue sur la question, des conseils pour relativiser tous ça, peut-être des auteurs qui en parlent et qui pourraient m'éclairer, parce que c'est pas parce-que je m'intéresse à la neuroscience que je comprend tout malheureusement, mais paradoxalement ça me rassure de lire sur le sujet, même si ça aliment mes angoisses et vice versa (j'ai arrêter de chercher à comprendre) :D !

Je sais pas si j'ai été assez claire donc n'hésitez pas à me poser des questions pour éclairer des points si besoins.

Merci d'avance =3

Avatar de l’utilisateur
Corwin
Messages : 428
Inscription : 03 déc. 2013, 19:58
Localisation : Mare Humorum, Lune

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Corwin » 13 mai 2017, 08:07

Bonjour Mazken,

Puisqu'on est dans la rubrique Sciences… Pour l'instant, la science n'apporte pas de solution à l'angoisse de la mort. Mais la psychologie semble obtenir quelques résultats. Exemples ici ou .

Évidemment, la psychologie ou la psychiatrie, comme la médecine, ne sont pas des sciences. Mais c'est le résultat qui compte. Sinon, le sujet a déjà été abordé sur ce forum. Par exemple :



Image


Un point de vue personnel ? Il y a deux solutions.

1. Soit l'échéance est le néant
Dans ce cas, effectivement, il faut s'arranger avec l'idée de la mort.
Mais la plupart des gens y arrivent par différents « trucs »… (voir les liens ci-dessus).

2. Soit il n'y a pas de fin
C'est à dire que nous allons exister éternellement.
Dans ce cas… pas d'échappatoire, pas de trucs possibles.
Nous sommes condamnés à affronter l'éternité.

Y êtes vous prête ?

Pas tout le monde, en tout cas.
A la question « Aimeriez-vous être immortel ? » 61% des Français, en effet, répondent « non » (psychologies.com).
Et plus on avance en âge, moins on veut survivre. Au delà de 60 ans, c'est 71% des sondés qui rejettent l'immortalité.

Résultats du sondage ici.


Image



Pour certains, les hommes sont des dieux ayant perdu le goût de la vie, et que l'on rééduque en leur faisant croire qu'ils vont mourir.

Il n'y a pas de preuves, évidemment. Mais croire en cela donne un avantage : si on se trompe, on ne le saura jamais… Alors que ceux qui croient qu'ils vont disparaître… Sils ont raison, ils ne pourront pas s'en féliciter, car ils ne le sauront jamais non plus.

L'essentiel, que l'on croie ou non à la mort… c'est de ne pas se gâcher la vie avec cette croyance, ni la vie des autres…

En fait, ceux qui ne croient pas en la mort et qui ne sont pas angoissés par l'éternité, ce sont… les enfants.


Image


On dit toujours que nous gagnons à entretenir en nous une part d'enfance…
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde » (Pierre Desproges)
La vidéo

mcmachin
Messages : 1588
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar mcmachin » 13 mai 2017, 08:41

Mazken a écrit :J'ai du mal à me dire qu'on peut être bien et heureux dans sa vie en sachant qu'il y a de grandes chances pour que tous ce qui est immatériel (théorie du dualisme par exemple et du coup, vie après la mort) n'existe pas.
Du coup, je voulais avoir vos points de vue sur la question,

Bah c'est la condition humaine. L'avenir c'est hyper flippant. C'est inconnu et ça impacte nos "êtres".

des conseils pour relativiser tous ça,

Du sport et des soirées arrosées avec des amis, un petit joint de temps en temps couplé à une activité "artistique", 2-3 hobbys.
Une passion amoureuse !
Y en a même qui arrivent à surkiffer leur taf.
Au pire fais des gosses, il parait que ça donne un but à la vie.

jean7
Messages : 1834
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar jean7 » 13 mai 2017, 09:55

Ben moi je n'ai pas encore réussit à trouver ça flippant.

Et puis... vu que déjà sur l'échelle d'une vie on oublie et on apprend suffisamment pour ne plus être tout à fait le même, quand bien même la vie serait éternelle ça ne changerait rien au fait que ce que je suis maintenant est éphémère.

Alors bon.
Si, quand j'étais encore plus ptit, le truc flippant, c'était de croire à l'enfer.
Mais un rêve m'en a sauvé. j'avais rêvé qu'il suffisait de rester au lit pour traverser l'enfer. Cool.

Mais c'est vrais que ceux qui croient qu'il peut y avoir un enfer doivent flipper comme un automobiliste qui n'a plus qu'un point de permis...
L'angoisse !
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 11:59

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Greem » 13 mai 2017, 10:06

Mazken a écrit :des conseils pour relativiser tous ça

C'est la vie qui est triste, pas la mort. Les défunts, eux, n'ont plus de problèmes. Donc ma façon de relativiser face à la mort de quelqu'un est de me dire que cette personne a bien vécu sa vie, qu'elle a été heureuse, que sa venue sur terre à été globalement plus satisfaisante qu'autre chose.

En revanche, si cette personne a mal vécue ou qu'elle est décédé dans des circonstances terribles, alors la tristesse est beaucoup plus difficile à surmonter. En fait, j'ai tendance à penser que cette tristesse ne doit pas être refoulé ou rationaliser, ne serait-ce que par respect envers la mémoire de la personne décédée (mais aussi de toutes les autres, de ceux et celles qu'on a pas connu personnellement mais dont on sait qu'ils ont eu une existence misérable), et que ce sentiment d'injustice doit nous servir de moteur pour nous révolter contre ce monde imprévisible et parfois cruel, afin qu'on puisse ensemble l'améliorer.

Se voiler la face derrière des illusions est la position la moins utile qui soit, si on a réellement à cœur le bien être des gens. C'est une façon de se donner bonne conscience et de se laver les mains pour ne rien avoir à faire, et c'est une attitude que je n'ai pas envie d'encourager.

mcmachin a écrit :Au pire fais des gosses, il parait que ça donne un but à la vie.

Oui mais non : Le gosse n'a rien demandé lui, alors autant le laisser en dehors de ça. D'autant plus que ce gosse risque probablement de faire des gosses à son tour un jour ou l'autre, perpétuant ainsi le cercle infernal de l'existence, avec ce que ça implique comme conséquences.
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

Avatar de l’utilisateur
Mazken
Messages : 4
Inscription : 12 mai 2017, 15:37

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Mazken » 13 mai 2017, 10:39

Merci à tous pour vos réponses :)
Ça me donne des pistes de réflexion.

En fait, j'y réfléchi depuis un moment et je pense que j'ai peut être peur, en partie, de ça, à cause d'une partie de ma famille.
En gros, mes grands parents maternels sont Témoins de Jéovah et, je ne m'en souviens que très peu, mais apparemment ma grand mère a essayer de me bourrer le crâne avec ses idées (Les gens pas sage ne seront pas sauvés... Youhou). Et les Témoins de Jéovah (en plus d'être un peu fralés pour ceux que je connais) vivent une vie triste et austère, dans l'espoir du bonheur sur terre après la mort.
Après je ne veux pas faire de généralité, mais, avec le recul je pense que ça peu joue sur ma perception de la vie... mais ça c'est mon problème.

Merci mcmachin pour le conseil XD Mais bon les gosses on verra plus tard.

Mais sinon je suis pas non plus complètement névrosée par ça, heureusement, j'arrive à vivre et j'ai même des passions ahah !. C'est juste que, je pense, j'essaye de trouver ma réponses, celle qui me conviendra et qui se détache de ce qu'on a essayer de me rentrer dans le crâne à coup de masse de chantier depuis que je suis gamine.

Merci pour les sources Corwin, je vais lire tous ça :) !

J'aime beaucoup ta manière de voir les choses Greem, c'est plein d'espoir !

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7502
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Nicolas78 » 13 mai 2017, 20:26

Corwin a écrit : A la question « Aimeriez-vous être immortel ? » 61% des Français, en effet, répondent « non »

Ha merde, ca veut dire que 61% des gens en France ne sont pas spécialement attaché à la vie ? Je sais pas je le voit comme ça en tout cas...
Rho la tristesse :cry:

Ps : c'est vraiment toi qui à fait le dessin Corwin ? (ps : c'est quoi ton job ?)

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 11:59

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Greem » 13 mai 2017, 23:32

Mazken a écrit :J'aime beaucoup ta manière de voir les choses Greem, c'est plein d'espoir !

Vraiment ? J'avais plutôt l'impression d'osciller entre le "merde, il faut faire quelque chose" et le "ça sert à rien, les gens sont trop cons" pourtant. En fait, entre l'idéalisme militant et le défaitisme cynique, mon cœur balance...

Ah oui, j'oubliais : un peu d'auto-dérision, d'humour noir par-ci et de sarcasme par là permet d'exorciser un peu ses crises existentielles. Par contre je te préviens : tu augmentes significativement tes chances de passer pour un connard aigri et immoral auprès des gens.
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3741
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Wooden Ali » 14 mai 2017, 06:15

Greem a écrit :Ah oui, j'oubliais : un peu d'auto-dérision, d'humour noir par-ci et de sarcasme par là permet d'exorciser un peu ses crises existentielles. Par contre je te préviens : tu augmentes significativement tes chances de passer pour un connard aigri et immoral auprès des gens.

... ce qui n'a pas vraiment d'importance : qui se soucie de gens dépourvus d'humour noir, d'un brin de cynisme, insensibles aux sarcasmes et gonflés de leur importance ?
Je vois ça plutôt comme un filtre efficace pour écarter les fâcheux et se faire des amis qui en valent le coup.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

mcmachin
Messages : 1588
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar mcmachin » 14 mai 2017, 10:34

Greem a écrit :J'avais plutôt l'impression d'osciller entre le "merde, il faut faire quelque chose" et le "ça sert à rien, les gens sont trop cons" pourtant. En fait, entre l'idéalisme militant et le défaitisme cynique, mon cœur balance...

Ca me fait penser à un message assez récent de Wooden Ali :
Spoiler: Afficher
Wooden a écrit :Il n'y a que trois grandes catégories de positions politiques : Le non engagement, le pseudo non-engagement et l'engagement.

Le non-engagement est celle de ceux qui s'en foutent, ne font rien et se contentent de râler. Ce n'est pas forcément la pire. Après tout, on n'a qu'une vie !

Ensuite, plus perverse car elle avance masquée, est celle de celui qui se dit au-dessus de la mêlée. Elle prône une grande prudence vis-à-vis des informations reçues, se targue de discerner le vrai du faux par l'évaluation maîtrisée et sûre de la plausibilité d'une information et marque un détachement voire une détestation de tout ce qui ressemble à un engagement. Cette attitude est très confortable pour celui qui aime avant tout parler. Elle lui permet de faire croire à une hauteur de vue (il se flatte volontiers ne pas appartenir à la masse, au troupeau bêlant, aux bouseux manipulés et formatés et de faire sa conviction lui-même) qui le rapprocherait d'une objectivité illusoire, voire même, du "vrai scepticisme". Cette attitude ne tient, en fait, que dans l'inaction et le non-engagement. Tout ce qui les rapprocherait de la réalité et de sa complexité nécessaire pour agir et changer les choses détruirait immanquablement leur beau discours. Leur prétendue indépendance d'esprit cache le plus souvent une idéologie sous-jacente qui rabaisse, en fait, leur haute personnalité, à celle de tout un chacun. Et ça, ils détestent. C'est l'attitude la plus courante sur les forums.

la dernière est celles des militants. Ils privilégient l'action et ses douloureuses obligations. A eux de digérer les nombreuses couleuvres à avaler, les idéologies ultra-simplificatrices à en vomir, la défense inconditionnelle du groupe d'appartenance ... Le doute, s'il existe doit être enterré sous peine d'exclusion ou de démission.

Dans quelle catégorie te définis-tu ?

Ternamus
Messages : 189
Inscription : 17 sept. 2016, 12:22

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Ternamus » 14 mai 2017, 11:05

Prise de conscience, doutes et angoisses


Ha oui carrément ! Mais vous êtes des monstres sur ce forum ! Vous poussez les gens à la dépression ! Bande de filous pas sympa.

Moi ça va pour moi ! Mes croyances en les choses vont et vienne...mais bon je suis mentalement bâtie de façon bien différente du commun des mortels. Non que je sois infaillible mais j'ai un trop grande estime de moi pour qu'il n'ait quoi que se soit qui remette en cause mes conviction et préjugé à l'emporte pièce sur tout et n’importe quoi...meme par un prix nobel de physique.

Tu as pensé à consulter l'auteur ?

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1567
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar lefauve » 14 mai 2017, 19:30

Salut Mazken,

Je vois que tu es en train de faire un syndrome de la pilule rouge.

Si j'ai bien compris, c'est en partie dû à une terreur d'enfance d'origine religieuse, implémenter par ta grand-mère. Pour cette partie, le meilleur conseil que je puisse te donner, c'est de consulter un psychologue. Néanmoins, je t'invite à t'informé sur l'histoire des religions et des mythes. Remontée au origine réel de tes anciennes croyances sans la mythologie va t'aider à t'en libérer. L'autre chose, je d'invite à réfléchir sur toute les implications de l'immortalité. Que ce soit dans se monde ou dans un autre monde. Croit moi l'idée de la vie après la mort est loin d'être aussi roses bonbon que les religions et l'ésotérisme portes à le croire.

De plus, je t'invite à écouter le plus de documentaires qui parle de notre l'univers bien réel. La chaîne de ici explora en regorge.

Finalement, une petite pensée, pourquoi l'existence doit-elle avoir un but? Avoir un but est vraiment-il nécéssaire?

Ma réponse que j'ai trouver, c'est que tu n'as pas à te justifier d'exister, personne n'as le droit de te demander de justifier ton existence. L'existence est une justification à l'existence. Et à celui qui te demandera de justifier ton existence, montre leur ton superbe botté appliquer à leur postérieur.
...

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3402
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar 25 décembre » 14 mai 2017, 20:29

lefauve » 14 mai 2017, 19:30
Salut Mazken,
Néanmoins, je t'invite à t'informé sur l'histoire des religions et des mythes. Remontée au origine réel de tes anciennes croyances sans la mythologie va t'aider à t'en libérer. L'autre chose, je d'invite à réfléchir sur toute les implications de l'immortalité. Que ce soit dans se monde ou dans un autre monde. Croit moi l'idée de la vie après la mort est loin d'être aussi roses bonbon que les religions et l'ésotérisme portes à le croire.

Salut Mazken,
Comme le dit lefauve il est important de connaître l'histoire, du moins superficiellement, de ces autres religions. Je crois qu'il y a des points communs entre elles. Tu peux trouver ces points communs et décider d'y croire raisonnablement. Ce que j'ai trouvé comme points communs c'est l'idée que l'on peut vivre heureux (se) et en amour. Tout le reste des religions sont des recettes pour arriver à ces deux états, avec en surplus des contraintes inventées par les dirigeants pour faire peur à leurs membres.
Tu dois donc, sans religion aucune, viser à être heureuse et à aimer toute la Nature en y incluant les gens.
La croyance à l'immortalité n'est pas si déraisonnable que plusieurs peuvent le penser. Nous sommes nés avec un corps et ce corps va mourir. Mais l'âme, si tu y crois, est immortelle puisque non faite de matière.
Je te souhaite longue vie sur terre et ailleurs.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 11:59

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Greem » 15 mai 2017, 09:33

Wooden Ali a écrit :... ce qui n'a pas vraiment d'importance : qui se soucie de gens dépourvus d'humour noir, d'un brin de cynisme, insensibles aux sarcasmes et gonflés de leur importance ?

Les gens normaux :mrgreen:
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7502
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Nicolas78 » 15 mai 2017, 10:12

Les gens normaux cad eux ?
Image

Ternamus
Messages : 189
Inscription : 17 sept. 2016, 12:22

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Ternamus » 15 mai 2017, 10:34

Je vois que tu es en train de faire un syndrome de la pilule rouge.

Sur onouscachetout.con on me dit la meme chose ! Bah alors c'est quoi la Matrice ?

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7502
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Nicolas78 » 15 mai 2017, 10:55

onouscachetout.con ?
:mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1567
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar lefauve » 15 mai 2017, 19:31

Ternamus a écrit :Je vois que tu es en train de faire un syndrome de la pilule rouge.

Sur onouscachetout.con on me dit la meme chose ! Bah alors c'est quoi la Matrice ?

Oh Quelle horreur, j'ai utiliser une expression que les conspirationnistes abusent. :a7:
Pauvre de moi, quelle avenir misérable m'est-il réservé? Quelle supplice vais-je subir?


Ternamus, j'ai une mission pour toi. Elle consiste à faire la liste de toute les expressions utilisées par les conspirationnistes pour être sûr que l'on ne les utilisent plus. On va même les inclures dans la chartes du forum.

Dépèche-toi, tu dois nous sauver!

:mrgreen:
...
PS.Tes assez marrants dans ton genres :lol:
Dernière édition par lefauve le 15 mai 2017, 20:06, édité 1 fois.
...

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5745
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Lulu Cypher » 15 mai 2017, 19:39

lefauve a écrit :T'esassez marrant dans ton genre
Oui mais uniquement dans son genre alors ... parce que dans le genre de tout le monde ... pffff

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 5527
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar curieux » 16 mai 2017, 03:49

25 décembre à Mazken a écrit :La croyance à l'immortalité n'est pas si déraisonnable que plusieurs peuvent le penser. Nous sommes nés avec un corps et ce corps va mourir. Mais l'âme, si tu y crois, est immortelle puisque non faite de matière.
Voilà qui devrait rassurer Mazken...
Elle annonce qu'elle a pris conscience du côté irrationnel de la chose et toi tu annonces que bien qu'incapable de prouver ça il suffit d'y croire pour éliminer le doute. :roll:
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
Bienvenue aux félés car ils laisseront passer ma lumière. [Michel Audiard]

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3918
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar unptitgab » 16 mai 2017, 05:24

25 décembre a écrit :La croyance à l'immortalité n'est pas si déraisonnable que plusieurs peuvent le penser. Nous sommes nés avec un corps et ce corps va mourir. Mais l'âme, si tu y crois, est immortelle puisque non faite de matière.
Je te souhaite longue vie sur terre et ailleurs.

A partir du moment où c'est une croyance, c'est déraisonnable par définition, une chose ne peut être son inverse.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

jean7
Messages : 1834
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar jean7 » 16 mai 2017, 09:27

25 décembre a écrit :La croyance à l'immortalité n'est pas si déraisonnable que plusieurs peuvent le penser. Nous sommes nés avec un corps et ce corps va mourir. Mais l'âme, si tu y crois, est immortelle puisque non faite de matière.
Sottises.
Ce qui n'est pas fait de matière n'a aucune des propriétés du vivant.
Alors l'immortalité de ce qui n'est pas vivant, le plus raisonnable et de loin est de n'en avoir rien à battre.

Ce qui, de notre existence, mettra le plus de temps à se transformer suffisamment pour qu'on considère qu'ils n'existent plus, ce sont les atomes de notre corps.
Ça donne bien une vision de la totale inutilité du concept d'immortalité de l'âme (à supposer qu'il existe une définition à laquelle se raccrocher quand on utilise ce mot-valise dans lequel on met et enlève ce qui nous arrange selon la circonstance).

La survivance de quoi que ce soit qui nous constitue est sans importance pour nous.
Par contre, pour les autres, il peut rester des choses, tangibles ou intangibles (souvenirs, idées, pensées, conaissance...) et c'est à mon humble avis très amplement suffisant pour qu'on se donne la peine que ces choses soient bonnes.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Ternamus
Messages : 189
Inscription : 17 sept. 2016, 12:22

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Ternamus » 16 mai 2017, 09:59

J'ai une petit idée sur la question : par une analyse matérialiste de nos condition d’existence et donc des structures dominant régissant actuellement nos modes de vies ( pour l'époque plutôt individualiste donc) je comprends qu'actuellement on ait plus de mal à appréhender cette question de la vie et de la mort ! Autrefois l’individue étant bien moins mis en valeurs qu’aujourd’hui on peut dire qu'il existait une sorte de...transcendance collective, un esprit, un sens de la conscience de soi qui ne se dissocié par de la "communauté"...et donc on était moins enclin au narcissisme bobo-citadin actuel qui nous terrasse car sommes perdu "individuellement" dans un monde qui nous dépasse !

En clair je me pose pas la question de ce qui adviendra au "moi" puisque le "moi" n'existe même pas !...Mais évidemment le collectif lui est bien prédestiné à une transcendance, à un au delà de ce monde : concept du "Paradis"...puis de "l'enfer" quand on a remarqué que certain n'était pas si docile que ça et qui marchais pas toujours au bâton.

Je sais pas si je me fait bien comprendre.

(il doit bien y avoir un grand penseurs qui y a...pensé ! ...Mais bon pas grave je lui cède, avec plaisir, et rétrospectivement, volontiers les droits d'auteurs :D )

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3741
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar Wooden Ali » 16 mai 2017, 11:25

L'immatériel a écrit : Mais l'âme, si tu y crois, est immortelle puisque non faite de matière.

Auquel a répondu avec vigueur et pertinence Jean7
Sottises.

L'immatériel est le puits sans fond dans lequel s'entasse les délires de 25/12. Pour ce qui est du matériel, il se méfie un peu car il a une certaine conscience des limites de son savoir dans ce domaine.

Il a donc créé un domaine merveilleux où tous ses fantasmes deviennent possibles car à l'abri de toute réfutation. L'immatériel étant par définition tout ce qui n'est pas matériel, c'est un espace infini où tout est possible, tout est vrai, tout est faux ! Le paradis du causeur ! Se déclarer avoir l'esprit ouvert à l'immatériel, c'est ce condamner à n'utiliser que des mots, à convaincre, à prêcher, à renoncer à échanger des savoirs mais à compter sur sa bonne bouille ou son baratin pour convaincre.

Un domaine infini qui va du doux rêveur à l'escroc, en passant par les prophètes et les politiciens. (ça fait du monde !)

Cette position réclame un certain don dont est dépourvu notre Réincarné de frais. J'ai bien l'impression qu'il a beaucoup plus de chance à convaincre un tas de cailloux qu'un être humain.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3402
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Prise de conscience, doutes et angoisses

Messagepar 25 décembre » 16 mai 2017, 16:42

unptitgab » 16 mai 2017, 05:24
25 décembre a écrit :
La croyance à l'immortalité n'est pas si déraisonnable que plusieurs peuvent le penser. Nous sommes nés avec un corps et ce corps va mourir. Mais l'âme, si tu y crois, est immortelle puisque non faite de matière.


A partir du moment où c'est une croyance, c'est déraisonnable par définition, une chose ne peut être son inverse.


Où as tu trouvé cette référence à l'effet qu'un croyance est par définition déraisonnable. Est-ce seulement une croyance que tu as exprimé.
Merci de votre réponse intelligente


Revenir vers « Sciences »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit