Spéculation sur les denrées alimentaires

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
thewild
Messages : 656
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Spéculation sur les denrées alimentaires

Messagepar thewild » 09 août 2017, 08:23

Sylvain a écrit :Le Japon qui a une production de riz qui dépasse sa consommation a l'obligation d'en importer plusieurs centaines de milliers de tonnes qu'il ne peut réexporter.

Sources ?
J'ai trouvé ce document, mais il ne confirme pas du tout cette affirmation. Le ministère de l'agriculture peut importer du riz. Il peut aussi en réexporter si nécessaire.
Je n'ai trouvé nulle part mention de cette obligation d'importation à l'exception de cet article, qui ne cite pas ses sources. Il confirme par ailleurs que le gouvernement peut réexporter les importations.


Messages divisés de l'enfilade "Dehors les climato-sceptiques!" suite à une demande. Jean-François
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Messages : 983
Inscription : 18 févr. 2008, 09:02
Localisation : France RP
Contact :

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Sylvain » 09 août 2017, 20:27

thewild a écrit :
Sylvain a écrit :Le Japon qui a une production de riz qui dépasse sa consommation a l'obligation d'en importer plusieurs centaines de milliers de tonnes qu'il ne peut réexporter.

Sources ?

L'objet du fil n'est pas cela, je mets simplement un texte de l'ambassadeur du Japon https://www.lesechos.fr/21/02/2006/LesE ... -l-omc.htm
Pour le reste vous pouvez regarder tout ce qui concerne l'omc, vous finirez bien par tomber sur l'historique. Juste un résumé de la FAO:
Depuis 1999, le Japon a suspendu le traitement spécial qu'il appliquait à l'accès aux marchés et l'a remplacé par un système de tarification pour le riz importé, dont le droit fixé initialement était de 351,17 Yens par kg (2.900 dollars E-U la tonne), avant de tomber à 341,0 Yens par kg (2,850 dollars E-U lala tonne) en 2000, la dernière année prévue en matière de réductions. Suite à cette tarification, le système de permis d'importation et l'obligation de vendre la totalité des importations à l'organisme chargé de l'alimentation ont été supprimés. Conformément à ses nouvelles obligations envers l'OMC, le Japon a établi un contingent d'accès minimum de 770.000 tonnes (en équivalent décortiqué) en 2001 et 2002. Cependant, en 2001 le pays a réduit de 20 000 tonnes le volume des importations canalisé à travers le système d'achat-vente simultané qui a été de 100.000 tonnes, pour la première fois depuis 1995. Le Japon a également invoqué la sauvegarde basée sur le volume pour les pellets de riz du 1er juillet 2001 au 31 mars 2002, et la sauvegarde basée sur les prix pour le riz usiné le 31 mai 2002.

A+
Combien d'entre vous croient en la télékinésie ? Levez ma main...

Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces que Chuck Norris autorise à survivre.

thewild
Messages : 656
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar thewild » 10 août 2017, 03:27

Sylvain a écrit :L'objet du fil n'est pas cela, je mets simplement un texte de l'ambassadeur du Japon https://www.lesechos.fr/21/02/2006/LesE ... -l-omc.htm

Je sais, mais vous invoquez un argument qui m'interpelle, et étant donné le titre de ce forum il me semble légitime de soulever cette question.
Je confirme donc que le Japon n'est pas obligé d'importer ces 700.000 tonnes de riz. Un contingent tarifaire c'est une quantité d'importation sur laquelle le pays importateur s'engage à appliquer des droits de douanes limités (voire nuls, mais pour le Japon et le riz ils ne sont pas nuls).
Rien ne les oblige à effectivement importer ce riz. Si ils le font, c'est parce qu'il est moins cher que le riz local et qu'il l'utilise essentiellement pour l'alimentation animale. Par ailleurs, ils peuvent très bien le réexporter ensuite.
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Messages : 983
Inscription : 18 févr. 2008, 09:02
Localisation : France RP
Contact :

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar Sylvain » 10 août 2017, 10:58

Bonjour,
thewild a écrit :
Sylvain a écrit :L'objet du fil n'est pas cela, je mets simplement un texte de l'ambassadeur du Japon https://www.lesechos.fr/21/02/2006/LesE ... -l-omc.htm

Je sais, mais vous invoquez un argument qui m'interpelle, et étant donné le titre de ce forum il me semble légitime de soulever cette question.
Je confirme donc que le Japon n'est pas obligé d'importer ces 700.000 tonnes de riz. Un contingent tarifaire c'est une quantité d'importation sur laquelle le pays importateur s'engage à appliquer des droits de douanes limités (voire nuls, mais pour le Japon et le riz ils ne sont pas nuls).
Rien ne les oblige à effectivement importer ce riz. Si ils le font, c'est parce qu'il est moins cher que le riz local et qu'il l'utilise essentiellement pour l'alimentation animale. Par ailleurs, ils peuvent très bien le réexporter ensuite.

Je ne suis pas juriste mais si vous octroyez un contingent tarifaire sur un produit moins cher à importer, c'est peut-être différent sur le papier mais les conséquences seront les mêmes.
Quant à réexporter, ça ne me semble pas évident :
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

A+
Combien d'entre vous croient en la télékinésie ? Levez ma main...

Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces que Chuck Norris autorise à survivre.

thewild
Messages : 656
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Spéculation sur les denrées alimentaires

Messagepar thewild » 10 août 2017, 11:37

Merci pour l'article, qui est effectivement bien plus précis que celui que j'avais pu trouver.
J'aimerais bien connaitre le fin fond de l'histoire, mais il semblerait que les accords de ce type à l'OMC soient gardés secrets.

Ceci dit, pour en revenir à l'argument de la spéculation et de la famine, cela ne me semble pas pertinent. Certes le Japon emmagasine du riz qu'on l'oblige à importer (enfin une partie seulement, il en utilise une grande partie tout de même, essentiellement pour l'alimentation animale), mais il en utilise la plus grande partie. Il n'a un stock "que" de 2 millions de tonnes, ce qui représente 3 ans d'importations (il semblerait qu'il emmagasine aussi beaucoup de riz local, une forme de subvention à ses producteurs).

Par ailleurs, une grande partie de ce stock sert de fait à aider les pays en famine :
"Japan imported a total of 10.12 million tons of rice from April 1995 to March 2010. Of this, 3.52 million tons was sold to domestic food processors, 2.53 million tons was used as aid to foreign countries, 1.8 million tons was sold to Japanese feed makers and 1.08 million tons was used as table rice, the ministry’s report showed today."
Source
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4501
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Dehors les climato-sceptiques!

Messagepar eatsalad » 11 août 2017, 06:07

Sylvain a écrit :Je ne suis pas juriste mais si vous octroyez un contingent tarifaire sur un produit moins cher à importer, c'est peut-être différent sur le papier mais les conséquences seront les mêmes.
Quant à réexporter, ça ne me semble pas évident :
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

A+


Apparemment, ils exportent quand même une bonne partie de ce qu'ils sont obligés d'importer :

A qui profite l’aide alimentaire ?

"Pour comprendre pourquoi l’aide alimentaire du Japon envers le Burkina (et d’autres pays voisins) est constituée de riz américain, il faut connaître les règles de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce). Il faut savoir que ces règles demandent à tous les pays membres de laisser entrer librement 5 % des produits consommés sur leur marché national . Cela veut dire que le Japon doit acheter 5% de sa consommation de riz sur le marché mondial. Le Japon achète donc 5 % de sa consommation en riz aux Américains (cela leur permet de rééquilibrer quelque peu leur balance commerciale vis-à-vis des États-Unis), il fait rentrer ce riz sur son territoire (pour qu’il puisse être comptabilisé dans les statistiques que le Japon présente à l’OMC), puis ce riz repart vers le Burkina (ou autres pays "aidés"). Quant à ceux qui voudraient exporter du riz au Japon, leurs clients devraient payer 500 % de taxes. C’est dire que les producteurs de riz japonais sont bien protégés. Ils peuvent vendre leur riz sur leur marché national 5 ou 6 fois plus cher que sur le marché mondial. L’aide alimentaire du Japon sert donc avant tout à protéger les riziculteurs japonais !"
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Messages : 983
Inscription : 18 févr. 2008, 09:02
Localisation : France RP
Contact :

Re: Spéculation sur les denrées alimentaires

Messagepar Sylvain » 11 août 2017, 09:28

Bonjour,

Il faut savoir que ces règles demandent à tous les pays membres de laisser entrer librement 5 % des produits consommés sur leur marché national .
Il faudrait savoir combien de bateaux tournent autour du globe pour ce délire ? Combien de pays ne peuvent pas créer de production à cause de ces règles ?

A+
Combien d'entre vous croient en la télékinésie ? Levez ma main...

Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces que Chuck Norris autorise à survivre.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4501
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Spéculation sur les denrées alimentaires

Messagepar eatsalad » 11 août 2017, 09:49

Sylvain a écrit :Bonjour,
Il faut savoir que ces règles demandent à tous les pays membres de laisser entrer librement 5 % des produits consommés sur leur marché national .
Il faudrait savoir combien de bateaux tournent autour du globe pour ce délire ? Combien de pays ne peuvent pas créer de production à cause de ces règles ?
A+


Je suis pas sur que ça change énormément le trafic des porte-conteneurs.
En plus le porte conteneur est surement le moyen de déplacer de la marchandise le plus économique.

laisser entre librement 5% des produits consommés ne me semble pas être un gros élément perturbateur de l'économie locale.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran


Revenir vers « Sciences »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit