De L'intuition à la raison

S. V. P. Veuillez laisser vos "redicos" ici.
Mireille

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Mireille » 02 juin 2013, 12:09

Les affirmations tirées de mon imagination que j'ai faites ci-haut pourraient se préciser si j'avais plus de moyens. C'est très peu, mais ça va avec le peu de moyen d'investigation que je possède dans le moment.

J'espère qu'il y aura un premier point d'ancrage.

Mireille

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

D30 à D34

Messagepar Denis » 02 juin 2013, 19:40


Salut Mireille,

Avec nos 14 dernières propositions (8 de M et 6 de D) depuis mon dernier coup, on est rendus à 58 (29 de chacun).

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 14 dernières propositions xxxxxxxxxxxxxxxx

D24 (Réf. M18) : Une impression floue qui reste à être définie par la suite, est un savoir.
Mireille : 98%* ** | Denis : 2%
* Flou : L’impression est très claire c’est la traduction imparfaite qu’on en fait qui la rend floue.
** Il y a une définition intellectuelle du savoir, mais il y en a aussi une autre, en réf. avec M22 qui suivra ci-dessous.

D25 (Réf. D19) : Mireille a donné un exemple de connaissances (concernant les gens) qu'elle acquiert dès le premier instant où son regard est porté sur eux.
Mireille : 100% | Denis : 1%

D26 (Réf. D21) : Des événements relativement importants, il s'en produit relativement souvent dans la vie des gens.
Mireille : 35%* ** | Denis : 99.9%
* C’est très relatif comme affirmation, mais bon…j’y réponds quand même.
** Ca dépend des vies, la mienne depuis les 15 dernières années est très stable.

D27 : Quand Mireille sent, par intuition, qu'un événement important (inattendu et indéfini) va bientôt survenir dans la vie d'une personne X, la vie de X est, par la suite, plus fertile en événements qu'en temps normal.
Mireille : 0%* | Denis : 2%
* Ca demande à être mieux définie comme affirmation.

D28 : Quand on ne vérifie rien sérieusement, les illusions sont fréquentes et durables.
Mireille : 100% | Denis : 95%

D29 (Réf. D22) : En supposant qu'elle existe, la mémoire collective à laquelle accède souvent Mireille a le même contenu que celle à laquelle ont accès ses voisins.
Mireille : 99%* ** | Denis : 99%
* Je ne vois pas ce que le mot souvent vient faire là-dedans.
** Les voisins doivent faire partie du même groupe raciale, de langue, de recherche, etc...

----------

M22 (Réf. D24) : Il existe une autre définition que celle tirée de wikipédia sur le savoir que je cite : Le savoir est défini habituellement comme un ensemble de connaissances ou d'aptitudes reproductibles, acquises par l'étude ou l'expérience.
Je dirais que dans le contexte amené sur M18 que le savoir est à l’intuition ce que la connaissance est à l’intellect.
Mireille : 98% | Denis : 30%*
* Je n'ai évalué que la partie finale ("le savoir est..."). J'aurais évalué beaucoup plus haut si tu avais remplacé "intellect" par "supposition" (ou par "instinct").

M23 : Différence entre savoir et connaissance : Denis savait en offrant à Mireille de jouer au Redico qu’il irait chercher quelque chose qui l’intéresserait, Il ne lui reste plus qu’à en prendre connaissance.
Mireille : 98% | Denis : 40%*
* Je le supposais fortement, mais pas au niveau (a).

M24 : La voyance avec laquelle on fait du commerce n’a rien à voir avec la faculté intuitive que Mireille a développée et elle n’a aucune valeur marchande.
Mireille : 100% | Denis : 15%*
* "Rien a voir" est abusif. Il y a beaucoup en commun.

M25 : L’intuition est une forme d’interprétation du langage codée de l’inconscient vers la partie consciente.
Mireille : 90% | Denis : 95%

M26 : Il y a une opposition d’idées sur ces deux affirmation de Denis, voir : D-17 et sa réponse sur M17.
Mireille : 100% | Denis : 90%
* Tu n'as pas tort. En D17, j'ai plutôt indiqué la proportion des cas où D17 un homme (dont les idées me sont inconnue) était présumément mon frère. J'aurais dû le préciser.

M27 (Voir D25) : Voici un exemple en style libre de ce que je savais dès le ou les premiers moments où mon regard s'est posé sur mon conjoint : Du premier regard moi et mon chum on savait qu’on avait quelque chose à faire ensemble. Je l’ai laissé entré dans ma vie, justement parce que j’ai tout de suite perçu qu’il possédait les qualités d’honnêteté, d’intégrité et la douceur suffisante que j’avais besoin d’un homme. De son côté il savait qu’il avait trouvé sa compagne avec qui il voulait partager.
Mireille : ~100%* | Denis : 70%**
* (ndD : Supposé par Denis. Mireille a oublié d'évaluer ce qu'elle a énoncé en mode affirmatif)
** J'admets que tu en aies eu fortement l'intuition et que ça se soit vite confirmé. Ton expression "je savais dès le ou les premiers moments" est quand même abusive. Les "coups de foudre mutuels" ne virent pas tous en contes de fées heureux.

M28 : À partir des premières impressions que l’on reçoit de l’autre on peut placer un premier point d’ancrage pour nous permettre d’avancer petit à petit dans la conscience de l’autre jusqu’à atteindre la raison même de son incarnation.
Mireille : 99.9% | Denis : 25%*
* Va pour un premier point d'ancrage, mais l'ancre ressemble plus à une ancre flottante qu'à une ancre conventionnelle. Surtout : « atteindre la raison même de son incarnation » est un tantinet emphatique.

M29 : Il n’y aucune limite à allez chercher de l’information sur la structure interne d’une personne si elle accepte de se prêter à l’expérience avec ouverture et en toute honnêteté.
Mireille : 99.9% | Denis : 75%
* "Aucune limite" est abusif mais j'admets qu'on peut fouiller creux. C'est un peu l'essence de la psychanalyse.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

1)
Entre Mireille et Denis : E-M = 44.4% (14/14) ; 2 D , 3 d , 2 O , 2 a , 5 A .
Code D sur D24, D25.
Code d sur M22, M24, M28.
Code O sur D26, M23.

Pas si pire. Notre Écart-Moyen s'est un peu calmé.

2)
Tu avais oublié d'évaluer ton M27, mais comme tu avais tout déclaré en mode affirmatif, j'ai supposé que tu y mettais ~100% partout. Si j'ai mal supposé, ça sera facile à corriger.

3)
J'ai pris la liberté de retoucher tes formulations, pour M28 et M29, afin de rendre ces propositions moins indirectes. Si tu tiens aux anciennes versions, je les rétablirai. Après tout, ces propositions t'appartiennent.

4)
Désolé de ne pas commenter le reste de ton message. Il contient un bon 30~40 propositions séparées sur lesquelles je suis plus ou moins d'accord. Pratiquement tous les niveaux ont été balayés. Si j'avais eu plus de temps, j'aurais pu en tirer 30~40 propositions en M, les évaluer individuellement, et supposer que tu y mettais ~100% partout. Mais je ne l'ai pas fait pour plusieurs raisons, dont le manque de temps n'est pas la principale.

Ça aurait fait un coup beaucoup trop lourd et, surtout, ce n'est pas à moi de salver à ta place et encore moins d'évaluer à ta place.

Encore désolé. Je t'invite à en choisir quelques unes (8~10 ?), à les formuler à ton goût, et à les présenter comme propositions numérotées régulières.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D30 (Réf. M22) : Le savoir est à l’intuition ce que la connaissance est à la supposition.
Mireille : ?% | Denis : 95%

D31 (Réf. Commentaire # 2 de M sur D29) : Il n'y a rien de surprenant à ce que des personnes qui ont beaucoup en commun interprètent souvent de façons semblables un événement donné.
Mireille : ?% | Denis : 95%

D32 (Réf. D31) : Il est abusif d'appeler "mémoire collective" des façons de penser individuelles qui se ressemblent.
Mireille : ?% | Denis : 99.9%

D33 (Réf. M28) : Le "point d'ancrage" dont il est question en M28 ressemble plus à une ancre flottante qu'à une ancre conventionnelle.
Mireille : ?% | Denis : 96%

D34 (Réf. Comm. de D sur M27) : Les "coups de foudre mutuels" ne virent pas tous en contes de fées heureux.
Mireille : ?% | Denis : ~100%*
* J'admets que ça commence plutôt bien une relation.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

À toi la balle.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Mireille

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Mireille » 02 juin 2013, 21:50

Bonsoir Denis,

Peut être vaudrais-t-il mieux pour l’un et pour l’autre que tu te trouves une autre partenaire plus à ton niveau intellectuellement pour jouer à ce jeu. Je passe beaucoup de temps à tenter de bien formuler mes phrases, et toi tu en passes sûrement bien moins à trouver les mots justes pour les défaire. Tout ce que je dis n’est jamais assez bien formulé, tu reprends mes phrases, tu ne considères que des petits bouts de celles-ci, bref je me sens stupide. Avant que la partie commence tu avais déjà gagné sur toute la ligne.

J’espérais au minimum pouvoir t’amener quelques affirmations suffisamment près de ta réalité à partir de mon intuition pour susciter en toi un certains enthousiasme de vouloir entrer dans mon petit monde, mais je me suis encore complètement trompée. Et tu en rajoutes en te moquant de ce point d’ancrage qu’au moins j’aurai tenté de trouver avec tes petites images d’ancres.

Tu perdrais moins de temps à envoyer la balle à ta belle minette qu'à moi.

M : Mon univers est montée sur un château de carte et le tien est fait de béton armée.
Mireille 100 % Denis %

Darkose
Messages : 189
Inscription : 03 mars 2010, 04:20

Re: As-tu une meilleure idée?

Messagepar Darkose » 03 juin 2013, 00:22

Denis a écrit :Salut Darkose,

Tu dis :
J'intervient seulement parce que j'estime que le titre de ce rédico devrait être changer.

Le titre affiché ("Le monde imaginaire de Mireille") n'était pas mon premier choix.

On a eu un peu de mal à le formuler et c'est Mireille elle-même qui en a implicitement suggéré l'idée ici en disant : « Nous irions gaiement visiter le monde imaginaire de Mireille ».

Comme ça caractérisait assez fidèlement le sujet général de notre partie, ça m'a paru être un titre correct, à la fois général et spécifique, et qui n'engage à rien.

Si tu as une meilleure idée (et qu'elle convient à Mireille), le titre sera facile à changer.

:) Denis


Si le titre est accepté par Mireille, tant mieux! :a1:
Ce qui m'a poussé à intervenir, c'est le coté trop "sceptique orienté"; pas assez "évaluons d'abord, jugeons ensuite". De fait Mireille pense qu'il y'a réellement une influence de ce qu'elle croit être vrai sur le monde réel :

D6 (Réf. D3) : Quand un passant, déambulant sur un trottoir, reçoit sur la tête une brique qui est tombée d'un toit, et s'en trouve paraplégique pour le reste de sa vie, cet événement était programmé (autrement que par le déroulement naturel de causalités physico-matérielles aveugles).
Mireille : 90*% | Denis : 0%

Pour le reste, ne participant pas, je ne m'estime pas qualifier pour suggérer un titre. Faute de mieux, il convient bien. Mais bon..., histoire de contredire ce que je viens d'écrire, un point d'interrogation en plus ... ( ou : "les événements de notre vie sont-ils programmés au bénéfice de l’évolution d’une supposée âme ?" mais l'évolution de cette enfilade semble plus large que cela...)
Toutefois, après avoir lu le billet dont ce redico est issue, je conçoit qu'il puisse être difficile de trouver un meilleur titre!
Bref, je cesse de jouer les rabat-joie, et j'espère que ce redico sera utile à tous, peu importe le titre.
Mes respects sincères à tous. :D

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2777
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Dash » 03 juin 2013, 21:05

Salut Mireille,

Mireille a écrit :Peut être vaudrais-t-il mieux pour l’un et pour l’autre que tu te trouves une autre partenaire plus à ton niveau intellectuellement pour jouer à ce jeu.

Un peu de sang-froid, resaisis-toi Mireille! Le redico n'a pas pour but de produire un gagnant et un perdant, même si la résultante peut s'y apparenter fortement. Le redico permet de mieux ciblée où se situent — précisément — les différences de perceptions d'avec notre interlocuteur, mais il sert principalement — et surtout — à prendre conscience soi-même des contradictions présentes dans nos propres façons de raisonner. Votre partie est intéressante et est déjà bien avancée. Ce serait dommage d'abandonner à ce stade. Pour jouer au redico, il faut se détacher au maximum de la possible résultante. Si l'on y joue dans le seul espoir de convaincre (ou de gagner), ça ne sert à rien. Il faut être prêt à voir et à reconnaitre ce qui cloche dans nos raisonnements, pas pour les autres, mais d'abord et avant tout pour soi-même.

Le secret d'un bon joueur de redico, c'est qu'il joue d'abord et avant tout pour (et contre) soi-même. Les autres ne sont que des outils. ;)
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Pion
Messages : 666
Inscription : 29 nov. 2012, 15:45
Localisation : Néant

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Pion » 03 juin 2013, 21:33

Tu as très bien joué Mireille, en tout cas beaucoup mieux que je n'aurais su le faire, a noter que tu jouais avec l'inventeur du jeu en personne, ce qui a mon avis te donne encore plus de mérite. Et comme Denis le dit si bien lui-même, Qui perd gagne! :a2:

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Fin de partie ?

Messagepar Denis » 03 juin 2013, 23:08


Salut Mireille,

Merci d'appliquer la Loi 11. Ça met un baume sur ma tristesse de te voir quitter.

Tu dis :
Tout ce que je dis n’est jamais assez bien formulé, tu reprends mes phrases, tu ne considères que des petits bouts de celles-ci...

Je suppose que tu penses, en particulier, à mes reformulations de tes propositions M28 et M29.

Ta formulation de M28 était :

    Dans ma croyance sur l’intuition, j’affirme qu’à partir des premières impressions que l’on reçoit de l’autre on peut placer un premier point d’ancrage pour nous permettre d’avancer petit à petit dans la conscience de l’autre jusqu’à atteindre la raison même de son incarnation.
    M28 : 99.9 % D : %

Je l'ai remplacée par :

    M28 : À partir des premières impressions que l’on reçoit de l’autre on peut placer un premier point d’ancrage pour nous permettre d’avancer petit à petit dans la conscience de l’autre jusqu’à atteindre la raison même de son incarnation.
    Mireille : 99.9% | Denis : 25%*
    * Va pour un premier point d'ancrage, mais l'ancre ressemble plus à une ancre flottante qu'à une ancre conventionnelle. Surtout : « atteindre la raison même de son incarnation » est un tantinet emphatique.

Si je me suis permis de reformuler ton M28 (en retirant les 5~6 premiers mots, sans rien changer au reste), c'est surtout pour pouvoir me prononcer moi aussi sur ce reste. Ta formulation (commençant par « Dans ma croyance sur l’intuition, j’affirme que... ») se réfère trop à ta seule opinion. C'est un peu comme si je proposais « Denis pense que X est vrai » et que je l'évaluais à 100%. Comment peux-tu évaluer une proposition ainsi formulée? Tu es pratiquement obligée de "copier" mon 100%, c'est-à-dire, admettre que Denis pense que X est vrai. Mais ça ne me dit pas si TOI, tu penses que X est vrai. Il vaut donc mieux proposer directement "X". Chacun dit alors ce qu'il pense de X plutôt que ce qu'il pense que Denis pense de X.

Tu dis aussi :
J’espérais au minimum pouvoir t’amener quelques affirmations suffisamment près de ta réalité à partir de mon intuition pour susciter en toi un certains enthousiasme de vouloir entrer dans mon petit monde...

Ça, je ne te l'ai pas empêché et je ne te l'empêche toujours pas. Vive la Caractéristique 15.

Dans le commentaire # 4 de son dernier coup, Denis a écrit :Désolé de ne pas commenter le reste de ton message. Il contient un bon 30~40 propositions séparées sur lesquelles je suis plus ou moins d'accord. Pratiquement tous les niveaux ont été balayés. Si j'avais eu plus de temps, j'aurais pu en tirer 30~40 propositions en M, les évaluer individuellement, et supposer que tu y mettais ~100% partout. Mais je ne l'ai pas fait pour plusieurs raisons, dont le manque de temps n'est pas la principale.

Ça aurait fait un coup beaucoup trop lourd et, surtout, ce n'est pas à moi de salver à ta place et encore moins d'évaluer à ta place.

Encore désolé. Je t'invite à en choisir quelques unes (8~10 ?), à les formuler à ton goût, et à les présenter comme propositions numérotées régulières.

Un gros bloc de 30~40 propositions livrées d'un coup (voir la seconde moitié de ce message), c'est lourd et malaisé à décortiquer chirurgicalement (i.e. donner mon avis sur chacune).

Je te réitère donc mon invitation à les ramener, ces 30~40 propositions, mais par petites bouchées de 8~10 propositions à la fois, et sans oublier de déclarer tes "niveaux de confiance". On pourra alors voir quelles sont celles où, selon moi, tu t'es gourrée et celles où tu as vu juste.

En guise de conclusion,

    - Si tu as définitivement quitté la partie, merci pour le bout de chemin,
    - Si tu es encore dans la partie, à toi le cochonnet.

Amicalement,

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Mireille

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Mireille » 04 juin 2013, 06:43

Bonjour Denis,

J'ai besoin de l'opposition de ta pensée rationnelle contre la mienne. Je reprend la balle à Minette et te reviens ce soir ou demain matin.

Mireille

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Mireille » 04 juin 2013, 18:36

D30 (Réf. M22) : Le savoir est à l’intuition ce que la connaissance est à la supposition.
Mireille : 10*% | Denis : 95%
* La connaissance est plus qu’une opinion. Supposer est hypothétique.

D31 (Réf. Commentaire # 2 de M sur D29) : Il n'y a rien de surprenant à ce que des personnes qui ont beaucoup en commun interprètent souvent de façons semblables un événement donné.
Mireille : 90% | Denis : 95%

D32 (Réf. D31) : Il est abusif d'appeler "mémoire collective" des façons de penser individuelles qui se ressemblent.
Mireille : 99.9*% | Denis : 99.9%
*Effectivement les façons de pensée ne sont pas la mémoire collective même si j'imagine que celle-ci doit être divisée en catégorie et que des pensées de même genre y circulent.

D33 (Réf. M28) : Le "point d'ancrage" dont il est question en M28 ressemble plus à une ancre flottante qu'à une ancre conventionnelle.
Mireille : 0*% | Denis : 96%
*Voir M33

D34 (Réf. Comm. de D sur M27) : Les "coups de foudre mutuels" ne virent pas tous en contes de fées heureux.
Mireille : 100% | Denis : ~100%*
* J'admets que ça commence plutôt bien une relation.


***

M30 : L’intellect est le moteur de compréhension du savoir.
Mireille : 100% | Denis : %

M31 : Je m'imagine que les gens peuvent s'entraider en allant chercher de l’information sur un plan subtil.
Mireille : 65% | Denis : %

M32 : Définition du point d’ancrage tirée de Wikipédia : En alpinisme ou en escalade, un point d'ancrage ou simplement ancrage désigne tout dispositif permettant de lier le grimpeur, la corde ou une charge à la paroi. La définition que je lui donne dans le contexte de ma recherche sur l'intuition : Le point d’ancrage est la ou les affirmations qui domineront sur une série d'autres. Ce qui servira de première marche dans le monde intérieur de l'autre vers le prochain point d'ancrage.
Mireille : 90% | Denis : %
*Je suis toujours convaincu qu'on peut y accéder et je trouverai comment en faisant des expériences.

M33 : Les événements et les gens n'arrivent pas dans notre vie par hasard, je parle ici en lien avec une programmation.
Mireille : 90% | Denis : %

M34 : Ce qui me fait considérer que notre vie est programmée dans un sens évolutif c'est qu'elle semble répondre à notre besoin d'expérience.
Mireille : 90% | Denis : %

M35 : Même si on ne veut pas regarder une situation en face ça nous revient tel un boomerang.
Mireille : 100% | Denis : %

M36 : La première impression que l'on reçoit d'une personne qui aura quelque chose à faire dans notre vie est presque aussitôt colorée par notre jugement ce qui nous empêche de décoder sur le coup avec facilité et clarté l'information qu'elle contient.
Mireille : 90% | Denis : %

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

D35 à D40

Messagepar Denis » 05 juin 2013, 00:40


Salut Mireille,

Ravi que tu sois toujours dans la partie.

Avec nos 12 dernières propositions (7 de M et 5 de D) depuis mon dernier coup, on est rendus à 70 (36 de M et 34 de D).

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 12 dernières propositions xxxxxxxxxxxxxxxx

D30 (Réf. M22) : Le savoir est à l’intuition ce que la connaissance est à la supposition.
Mireille : 10%* | Denis : 95%
* La connaissance est plus qu’une opinion. Supposer est hypothétique.

D31 (Réf. Commentaire # 2 de M sur D29) : Il n'y a rien de surprenant à ce que des personnes qui ont beaucoup en commun interprètent souvent de façons semblables un événement donné.
Mireille : 90% | Denis : 95%

D32 (Réf. D31) : Il est abusif d'appeler "mémoire collective" des façons de penser individuelles qui se ressemblent.
Mireille : 99.9%* | Denis : 99.9%
* Effectivement les façons de pensée ne sont pas la mémoire collective même si j'imagine que celle-ci doit être divisée en catégorie et que des pensées de même genre y circulent.

D33 (Réf. M28) : Le "point d'ancrage" dont il est question en M28 ressemble plus à une ancre flottante qu'à une ancre conventionnelle.
Mireille : 0%* | Denis : 96%
* Voir M33

D34 (Réf. Comm. de D sur M27) : Les "coups de foudre mutuels" ne virent pas tous en contes de fées heureux.
Mireille : 100% | Denis : ~100%*
* J'admets que ça commence plutôt bien une relation.

----------

M30 : L’intellect est le moteur de compréhension du savoir.
Mireille : 100% | Denis : 95%

M31 : Je m'imagine que les gens peuvent s'entraider en allant chercher de l’information sur un plan subtil.
Mireille : 65% | Denis : 1%*
* Qui est "je"? L'auteur de la proposition ou l'évaluateur? J'ai supposé que c'était l'évaluateur.

M32 : Définition du point d’ancrage tirée de Wikipédia : En alpinisme ou en escalade, un point d'ancrage ou simplement ancrage désigne tout dispositif permettant de lier le grimpeur, la corde ou une charge à la paroi. La définition que je lui donne dans le contexte de ma recherche sur l'intuition : Le point d’ancrage est la ou les affirmations qui domineront sur une série d'autres. Ce qui servira de première marche dans le monde intérieur de l'autre vers le prochain point d'ancrage.
Mireille : 90%* | Denis : 90%**
* Je suis toujours convaincu qu'on peut y accéder et je trouverai comment en faisant des expériences.
** Je veux bien admettre que ce soit ta définition. Le mot "affirmation" devrait-il être remplacé par "information" ?

M33 : Les événements et les gens n'arrivent pas dans notre vie par hasard, je parle ici en lien avec une programmation.
Mireille : 90% | Denis : ~0%*
* Je conteste ta notion magique de "programmation".

M34 : Ce qui me fait considérer que notre vie est programmée dans un sens évolutif c'est qu'elle semble répondre à notre besoin d'expérience.
Mireille : 90% | Denis : abstention*
* Qui est "me" ? L'auteur de la proposition ou l'évaluateur?

M35 : Même si on ne veut pas regarder une situation en face ça nous revient tel un boomerang.
Mireille : 100% | Denis : 95%

M36 : La première impression que l'on reçoit d'une personne qui aura quelque chose à faire dans notre vie est presque aussitôt colorée par notre jugement ce qui nous empêche de décoder sur le coup avec facilité et clarté l'information qu'elle contient.
Mireille : 90% | Denis : 50%

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Entre Mireille et Denis : E-M = 35.5% (11/12) ; 2 D , 1 d , 2 O , 0 a , 6 A .
Code D sur D33, M33.
Code d sur D30.
Code O sur M31, M36.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D35 (Réf. M34) : Dans M34, le "me" se réfère à l'évaluateur de la proposition (plutôt qu'à l'auteur).
Mireille : ?% | Denis : 0.001%

D36 (Réf. M34) : Quand une femme se fait enlever et violer par une brute, c'était programmé dans un sens évolutif afin de répondre à son besoin d'expériences.
Mireille : ?% | Denis : 0%

D37 (Réf. D36) : Quand Denis, en faisant son épicerie, y rencontre un ami qu'il n'a pas vu depuis longtemps, c'était programmé dans un sens évolutif afin de répondre à nos besoins mutuels d'expériences.
Mireille : ?% | Denis : 0%

D38 : La notion de "vie programmée dans un sens évolutif afin de répondre à nos besoins d'expériences" relève de la pensée magique.
Mireille : ?% | Denis : 100%

D39 (Réf. D34) : Ceux qui ont vécu un "coup de foudre mutuel" qui n'a duré que quelques jours ont éprouvé un "premier point d'ancrage" illusoire.
Mireille : ?% | Denis : 98%

Préambule à D40 :
Vers les 70% de ce message, Mireille a écrit, à propos de Denis : « Facilement irritable ».


D40 : Denis est facilement irritable.
Mireille : ?% | Denis : 5%*
* Je me considère plutôt flegmatique, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

À toi la balle.

Amicalement,

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2777
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Dash » 05 juin 2013, 02:48

Salut Denis et Mireille,

Je ne désire pas participer à ce redico. Il est déjà passablement « chargé » et pour avoir déjà participé à d'autres, je sais que (en fonction du nombre de participant et donc de salves) ça monopolise une certaine quantité de notre temps (que je ne dispose pas en ce moment).
J'aimerais juste faire quelques propositions de salves. Libre à vous (surtout à Denis ou à un autre futur « quivoudra ») de s'en inspirer ou non :

Suggéré par Dash 01 : La notion de « vie programmée dans un sens évolutif afin de répondre à nos besoins d'expériences » implique obligatoirement que « quelque chose » (une espèce de « maitre~dieu~entité de la destiné ») programme cette dernière.

Suggéré par Dash 02 : (Réf. Dash 01) : Dans Dash 01, la notion ainsi que « la chose » qui décide de la programmation impliquent donc forcement une notion de métempsycose (réincarnation~karma).

Suggéré par Dash 03 : (Réf. Dash 01 & 02) : Tout ça implique donc qu'il y a une vie avant la naissance et qu'une partie de l'être perdure après la mort du corps physique.

Suggéré par Dash 04 (Réf. Dash 02 & 03) : Si on évalue à 0% Dash 02 & 03, la notion de « programmation en fonction des besoins d'expériences » devient insensé (elle débuterait où et quand? et en fonction de quoi?).

Suggéré par Dash 05 : La notion présentée par Mireille est précisément le genre de raisonnement erroné que peuvent produire (combiné) le biais rétrospectif, de confirmation, d'attribution causale, d’internalité ainsi que la dissonance cognitive et la pensée magique.

Suggéré par Dash 06 : (Réf. Dash 05) Si on admet Dash 05, on doit obligatoirement être en mesure de vérifier objectivement que notre notion n'est pas induite par l'un de ces biais, pour qu'elle ne soit pas qu'une simple croyance illusoire.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Mireille

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Mireille » 05 juin 2013, 18:21

Pour M32, tu as raison c’est mieux d’utiliser information. A la fin, tu trouveras la proposition M42, considère qu’elle est facultative, je ne veux rien t’imposer.

D35 (Réf. M34) : Dans M34, le "me" se réfère à l'évaluateur de la proposition (plutôt qu'à l'auteur).
Mireille : 0*% | Denis : 0.001%
*A l’avenir, j’utiliserai Mireille en remplacement du Je. Tu peux faire les corrections si tu veux sur les anciennes salves et écrire Mireille au lieu du Je.

D36 (Réf. M34) : Quand une femme se fait enlever et violer par une brute, c'était programmé dans un sens évolutif afin de répondre à son besoin d'expériences.
Mireille : *% | Denis : 0%
*J’utilise mon droit de ne pas répondre parce que si je me trompais et que la programmation n’existait pas en répondant avec un fort pourcentage se serait faire une profonde insulte à toutes les femmes qui ont subies ce sort.

D37 (Réf. D36) : Quand Denis, en faisant son épicerie, y rencontre un ami qu'il n'a pas vu depuis longtemps, c'était programmé dans un sens évolutif afin de répondre à nos besoins mutuels d'expériences.
Mireille : 90% | Denis : 0%

D38 : La notion de "vie programmée dans un sens évolutif afin de répondre à nos besoins d'expériences" relève de la pensée magique.
Mireille : 65*% | Denis : 100%
*Selon la définition que j’ai lu de la pensée magique, je mets ce pointage parce qu’il y a des parties dans la définition qui font partie de ma vision, mais d'autres non, ça resterait vraiment à définir.

D39 (Réf. D34) : Ceux qui ont vécu un "coup de foudre mutuel" qui n'a duré que quelques jours ont éprouvé un "premier point d'ancrage" illusoire.
Mireille : 50*% | Denis : 98%
* Même si c’est à partir d’impressions qu’on place notre premier point d’ancrage, le but recherché n’est pas le même et l'interprération a été faussée pour les raisons que je détaille en M37.

Préambule à D40 :
Vers les 70% de ce message, Mireille a écrit, à propos de Denis : « Facilement irritable ».

D40 : Denis est facilement irritable.
Mireille : 90**% | Denis : 5%*
* Je me considère plutôt flegmatique, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.
** Même si tu contredis ma perception, je suis obligé de garder l’évaluation que j’aurais mise au départ parce que c’est ce que j’aurais écrit.


***
M37 : (en réponse à D39) Si on ne prenait pas le temps de décoder la première impression que l’on reçoit d’une personne en gardant une distance suffisante on ne se ferait pas prendre comme tu le supposes sur D39. Et si on ne prend pas naturellement ce recul c’est qu’on a pas appris à le faire, au lieu on rentre cette impression dans un jugement de valeur ou on tente de la faire cadrer dans l’un de nos désirs.
Mireille : 90 % Denis : %

M38 (en réf à D37) Mireille peut rencontrer sa voisine et tout en lui parlant de la pluie et du beau temps. Elle va recevoir une information dont elle avait justement besoin ce jour-là et sa voisine en retirera un beau sourire qui lui fera du bien. Cette rencontre était programmée.
Mireille : 90 % Denis : %

M39 (en réf à D36) Le mal dans la vie nous apprend quelque chose, le bien dans la vie nous donne une pause en attendant d’avoir à affronter autre chose.
Mireille : 90 % Denis : %


M40 Le bonheur est une illusion que l’on s’offre au même titre qu’on se passe un bon vieux film. Si donc la vie n’a pas un sens d’évolution, Mireille ne vois pas l’intérêt pour certaine personne qui ont une vie très difficile à vouloir vivre leur vie.
Mireille : 90% Denis : %

M41 Les objets que l’on a utilisés à répétition, au fil du temps, sont codés et imprimés dans la partie de la mémoire collective s’y rapportant. C’est pourquoi l’inconscient peut en reconnaître les symboles comme le jeu de Tarot par exemple.
Mireille : 65 % Denis : %

***

Facultatif :

M42 (en réf avec D40) : Mireille en style libre poursuit sa recherche d’un premier point d’ancrage dans la conscience de Denis. Pour ce faire, je brasse des cartes de tarot en me demandant quelle carte représente le mieux Denis. Je tire une carte face cachée. C’est La Papesse. Je me laisse inspiré par l’image. Denis accordera un pointage sur l’ensemble du point d’ancrage.
Résumé ci-dessous : Mireille a fait la plus petite bouchée possible.

Progresse lentement mais sûrement.
A la simplicité de reconnaître le travail colossal fait par ses pairs et pourrait passer le reste de ses jours juste à en admirer les œuvres. Aime découvrir le sens caché derrière les mots des auteurs. Perspicace, Denis est un homme sans prétention surtout parce qu’il considère qu’on ne peut se permettre de l’être. Fonctionne très bien avec ce qu’il a et s’en estime déjà heureux.
Trop de belles choses vraies basées sur le réel ont été écrites pour perdre son temps à s’en inventer. L’imagination sert à replacer les mêmes pièces dans un ordre qui différent. Fait des inventaires.

Mireille : 90* % Denis %
*On évalue tous deux l’ensemble de la proposition dans le but de chercher un premier point d’ancrage. Si on se rejoint dans un suffisamment d’accord, pour assurer mon ancrage tu pourras me trouver un symbole qui selon toi représente le mieux ta personne. Pour ce faire tu me fait une photo de ce symbole, soit tu me piges une carte de tarot face devant ou face cachée, si tu veux, bien sûr.

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1985
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Ptoufle » 05 juin 2013, 18:38

Je me permet juste d'intervenir dans la partie sans trop l'alourdir.
Un point me chagrine, me référant à M39. Je voudrais décliner une variante de D36, j'y prends un cas extrême pour en montrer l'aspect curieux. Je suis vraiment intéressé par une réponse des 2 participants :

"P1" : Le fait de mourir à 1 an étranglé par sa propre mère répond à un besoin d'expérience...
"P1"bis : Le fait de mourir à 3 ans sous les coups de son propre père répond à un besoin d'expérience

tout cela n'a bien évidemment aucun sens, à moins de faire sienne l'hypothèse formulée par Dash du karma des vies successives ?
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

D41 à D49

Messagepar Denis » 05 juin 2013, 23:22


Salut Mireille,

Avec nos 12 dernières propositions (6 de chacun) depuis mon dernier coup, on est rendus à 82 (42 de M et 40 de D).

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 12 dernières propositions xxxxxxxxxxxxxxxx

D35 (Réf. M34) : Dans M34, le "me" se réfère à l'évaluateur de la proposition (plutôt qu'à l'auteur).
Mireille : 0%* | Denis : 0.001%
* A l’avenir, j’utiliserai Mireille en remplacement du Je. Tu peux faire les corrections si tu veux sur les anciennes salves et écrire Mireille au lieu du Je.

D36 (Réf. M34) : Quand une femme se fait enlever et violer par une brute, c'était programmé dans un sens évolutif afin de répondre à son besoin d'expériences.
Mireille : abstention* | Denis : 0%
* J’utilise mon droit de ne pas répondre parce que si je me trompais et que la programmation n’existait pas en répondant avec un fort pourcentage se serait faire une profonde insulte à toutes les femmes qui ont subies ce sort.

D37 (Réf. D36) : Quand Denis, en faisant son épicerie, y rencontre un ami qu'il n'a pas vu depuis longtemps, c'était programmé dans un sens évolutif afin de répondre à nos besoins mutuels d'expériences.
Mireille : 90% | Denis : 0%

D38 : La notion de "vie programmée dans un sens évolutif afin de répondre à nos besoins d'expériences" relève de la pensée magique.
Mireille : 65%* | Denis : 100%
* Selon la définition que j’ai lu de la pensée magique, je mets ce pointage parce qu’il y a des parties dans la définition qui font partie de ma vision, mais d'autres non, ça resterait vraiment à définir.

D39 (Réf. D34) : Ceux qui ont vécu un "coup de foudre mutuel" qui n'a duré que quelques jours ont éprouvé un "premier point d'ancrage" illusoire.
Mireille : 50%* | Denis : 98%
* Même si c’est à partir d’impressions qu’on place notre premier point d’ancrage, le but recherché n’est pas le même et l'interprération a été faussée pour les raisons que je détaille en M37.

Préambule à D40 :
Vers les 70% de ce message, Mireille a écrit, à propos de Denis : « Facilement irritable ».


D40 : Denis est facilement irritable.
Mireille : 90%** | Denis : 5%*
* Je me considère plutôt flegmatique, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.
** Même si tu contredis ma perception, je suis obligé de garder l’évaluation que j’aurais mise au départ parce que c’est ce que j’aurais écrit.

----------

M37 (en réponse à D39) : Si on ne prenait pas le temps de décoder la première impression que l’on reçoit d’une personne en gardant une distance suffisante on ne se ferait pas prendre comme tu le supposes sur D39. Et si on ne prend pas naturellement ce recul c’est qu’on a pas appris à le faire, au lieu on rentre cette impression dans un jugement de valeur ou on tente de la faire cadrer dans l’un de nos désirs.
Mireille : 90% | Denis : 60%*
* Évaluation molle d'une proposition un peu confuse. Je devine que le début ("si on ne prenait pas le temps de...") devrait être remplacé par son contraire ("si on prenait le temps de...").

M38 (en réf à D37) : Mireille peut rencontrer sa voisine et tout en lui parlant de la pluie et du beau temps. Elle va recevoir une information dont elle avait justement besoin ce jour-là et sa voisine en retirera un beau sourire qui lui fera du bien. Cette rencontre était programmée.
Mireille : 90% | Denis : abstention*
* Proposition double (Loi 10). J'admets qu'il puisse être plaisant et enrichissant de bavarder avec une voisine, mais je conteste que ça ait été programmé.

M39 (en réf à D36) : Le mal dans la vie nous apprend quelque chose, le bien dans la vie nous donne une pause en attendant d’avoir à affronter autre chose.
Mireille : 90% | Denis : 75%*
* J'ai eu un peu de mal à évaluer. Proposition double.

M40 : Le bonheur est une illusion que l’on s’offre au même titre qu’on se passe un bon vieux film. Si donc la vie n’a pas un sens d’évolution, Mireille ne vois pas l’intérêt pour certaine personne qui ont une vie très difficile à vouloir vivre leur vie.
Mireille : 90% | Denis : abstention*
* Proposition double. La première est une image poétique. La seconde énonce l'avis de Mireille et j'admets qu'elle y donne 90%. Entre ces deux proposition, le "donc" est inapproprié.

M41 : Les objets que l’on a utilisés à répétition, au fil du temps, sont codés et imprimés dans la partie de la mémoire collective s’y rapportant. C’est pourquoi l’inconscient peut en reconnaître les symboles comme le jeu de Tarot par exemple.
Mireille : 65% | Denis : 10%*
* Évaluation floue d'une proposition complexe. Si "mémoire collective" n'y était pas, j'aurais évalué plus haut.

Préambule à M42 :
Mireille en style libre poursuit sa recherche d’un premier point d’ancrage dans la conscience de Denis. Pour ce faire, je brasse des cartes de tarot en me demandant quelle carte représente le mieux Denis. Je tire une carte face cachée. C’est La Papesse. Je me laisse inspiré par l’image. Denis accordera un pointage sur l’ensemble du point d’ancrage.
Résumé ci-dessous : Mireille a fait la plus petite bouchée possible.


M42 (en réf avec D40) : [Denis] progresse lentement mais sûrement.
A la simplicité de reconnaître le travail colossal fait par ses pairs et pourrait passer le reste de ses jours juste à en admirer les œuvres. Aime découvrir le sens caché derrière les mots des auteurs. Perspicace, Denis est un homme sans prétention surtout parce qu’il considère qu’on ne peut se permettre de l’être. Fonctionne très bien avec ce qu’il a et s’en estime déjà heureux.
Trop de belles choses vraies basées sur le réel ont été écrites pour perdre son temps à s’en inventer. L’imagination sert à replacer les mêmes pièces dans un ordre qui différent. Fait des inventaires.
Mireille : 90%* | Denis : 87%**
*On évalue tous deux l’ensemble de la proposition dans le but de chercher un premier point d’ancrage. Si on se rejoint dans un suffisamment d’accord, pour assurer mon ancrage tu pourras me trouver un symbole qui selon toi représente le mieux ta personne. Pour ce faire tu me fait une photo de ce symbole, soit tu me piges une carte de tarot face devant ou face cachée, si tu veux, bien sûr.
** Mon 87% est une sorte d'évaluation moyenne d'une douzaine de propositions dont mes évaluations individuelles se promènent de 45% à 99%.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Entre Mireille et Denis : E-M = 40.1% (9/12) ; 1 D , 1 d , 3 O , 2 a , 2 A .
Code D sur D37.
Code d sur D40.
Code O sur D38, D39, M41.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D41 (Réf. Comm. de M sur D35) : En Redico, une proposition "X" est plus utile qu'une proposition de la forme "Mireille pense X".
Mireille : ?% | Denis : 99%
* La première permet de connaître l'avis de tous les joueurs sur la proposition X, alors que la seconde ne permet de connaître que l'avis de Mireille.

D42 (Réf. D36) : L'abstention de Mireille (sur la proposition D36) est insuffisamment justifiée.
Mireille : ?% | Denis : 98%*
* Sa justification ressemble à une "pirouette de dégagement" pour éviter un éventuel coinçage cognitif détordant.

D43 (Réf. D38) : Les événements vécus par Mireille qui lui ont fait croire que sa vie est programmée dans un sens évolutif (afin de répondre à ses besoins d'expériences) ont été surinperprétés.
Mireille : ?% | Denis : 99.9%

D44 (Réf. Comm. de Mireille sur D40) : Mireille est réticente à admettre et corriger ses erreurs.
Mireille : ?% | Denis : 80%
* Métaphore automobile : "Mireille n'a pas de marche arrière". Voir aussi la Loi 15.

D45 (Réf. M38) : Il est habituellement plaisant de bavarder~fraterniser avec ses voisins.
Mireille : ?% | Denis : 99%

D46 (Réf. M38, M39, M40 et Loi 10) : Il est malaisé d'évaluer une proposition double quand on est d'accord sur la première et en désaccord sur la seconde.
Mireille : ?% | Denis : 95%

D47 (Suggéré par Dash) : La notion de « vie programmée dans un sens évolutif afin de répondre à nos besoins d'expériences » implique que « quelque chose » (une espèce de « maitre~dieu~entité de la destiné ») programme cette dernière.
Mireille : ?% | Denis : 95%

Préambule à D48 et D49 :
En commentaire sur M41, Mireille a écrit : « Pour ce faire tu me fait une photo de ce symbole, soit tu me piges une carte de tarot face devant ou face cachée, si tu veux, bien sûr. »


D48 : Quand on tire une carte de tarot au hasard, on a autant de chances de tirer la plus inspirante (i.e. celle qui inspirera le commentaire le plus correct) que la moins inspirante (i.e. celle qui inspirera le commentaire le moins correct).
Mireille : ?% | Denis : 100%

D49 : Denis vient de tirer au hasard une carte de tarot et il a tiré la roue de fortune.
Mireille : ?% | Denis : 100%
* Techniquement, j'ai downloadé du net une image des 22 cartes, puis j'en ai tiré une au hasard uniforme (via quelques lancers de dé) et j'ai découpé et agrandi l'image de la carte désignée.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Désolé pour la grosse salve (9 propositions). La prochaine fois, je m'imposerai "maximum 5". Promis.

À toi la boule.

Amicalement,

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Mireille

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Mireille » 06 juin 2013, 18:38

Ptoufle a écrit :Je me permet juste d'intervenir dans la partie sans trop l'alourdir.
Un point me chagrine, me référant à M39. Je voudrais décliner une variante de D36, j'y prends un cas extrême pour en montrer l'aspect curieux. Je suis vraiment intéressé par une réponse des 2 participants :

"P1" : Le fait de mourir à 1 an étranglé par sa propre mère répond à un besoin d'expérience...
"P1"bis : Le fait de mourir à 3 ans sous les coups de son propre père répond à un besoin d'expérience

tout cela n'a bien évidemment aucun sens, à moins de faire sienne l'hypothèse formulée par Dash du karma des vies successives ?


Bonjour Ptoufle,

Je ne pouvais pas te faire une réponse plus courte. Voici comment je raisonne la question.


Un homme peut tuer, violer, briser un cœur à jamais son besoin d’expérience ne semble avoir aucune limite. Il a créé une bombe nucléaire comme une fusée pour la lancer et en faire l’expérience. Tour à tour, il passe de celui qui dicte à celui qui subit, il semble bien pourtant qu’il est quelque chose à en tirer, puisque notre histoire est tâchée de sang. Et le pire dans tout ça c’est que l’homme continue de prier, il s’agenouille et espère que son Dieu le protégera. Si je ne sentimentalise pas trop, toute situation quelque que soit le rôle que l’on est à jouer sur cette planète amène son lot de cruauté. La seule façon pour moi de regarder cette réalité c’est de penser qu’elle sert quelque part. Dans cette optique même le crime le plus odieux fera avancer quelque chose, une juste cause, l’éveil d’un peuple, il peut y avoir tant de raisons. Maintenant pour la personne qui subit un triste sort, est-ce raisonnable de penser qu’elle a été amené à se faire tuer parce qu’elle avait besoin de cette expérience ? Dites-moi quel autre consolation peut-on allez chercher. Que malheureusement elle était là au mauvais moment. ? Moi ça ne me suffit pas, si je ne trouve pas un sens à toute chose, je ne vois pas comment on peut supporter l’insupportable. Certains auteurs et initiés de toute catégorie nous ont dits que si on avait mal agit dans une vie que l’on payait dans une autre… Quelle stupidité ! On est même pas conscient de ce qu’on fait de mal dans celle-ci, alors imaginez les autres, si elles existaient. Je pense qu’on s’incarne une fois et qu’après on participe à l’évolution de ceux qui restent en laissant nos mémoires quelles qu’en soit la forme et j’inclus là-dedans notre participation à ce que moi j’entrevois comme une sorte de mémoire collective.

Mon opinion sur le karma c’est qu’il existe une loi de la conséquence aussi naturelle que si j’échappe un verre d’eau, l’eau tombe par terre il faut ramasser l’eau et le verre brisée. Il n’y aucun jugement, ce n’est pour moi qu’un système de rétroaction qui nous apprend sur nous-mêmes par le biais d’actions et de réaction que nous aurons sur et avec les gens et les événements.

Pour ce qui est des enfants qui meurt trop tôt, on dit en occultiste que tout instant de vie en vaut la peine pour l’esprit qui s’incarne, faible consolation encore une fois pour celui ou celle qui a perdu son petit quel qu’en soit la manière, mais comme je le mentionnais pour le meurtre pourquoi pas, faute de trouver une meilleure raison. Peut être qu’un très court moment ici a une grande valeur pour un esprit en évolution.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2777
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Dash » 06 juin 2013, 21:17

Mireille a écrit : Dites-moi quel autre consolation peut-on allez chercher. Que malheureusement elle était là au mauvais moment. ? Moi ça ne me suffit pas,

Là, on mets le doigt précisement sur " le bobo"!

Si je participais, je salverais en fonction!
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1985
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Ptoufle » 07 juin 2013, 05:05

Dash a écrit :
Mireille a écrit : Dites-moi quel autre consolation peut-on allez chercher. Que malheureusement elle était là au mauvais moment. ? Moi ça ne me suffit pas,

Là, on mets le doigt précisement sur " le bobo"!
En effet... J'ai l'impression que Mireille rejette la religion mais souhaite tout de même avoir une réponse rassurante sur les questions auxquelles la religion répond.
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Mireille

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Mireille » 07 juin 2013, 13:08

D41 (Réf. Comm. de M sur D35) : En Redico, une proposition "X" est plus utile qu'une proposition de la forme "Mireille pense X".
Mireille : 99% | Denis : 99%
* La première permet de connaître l'avis de tous les joueurs sur la proposition X, alors que la seconde ne permet de connaître que l'avis de Mireille.

D42 (Réf. D36) : L'abstention de Mireille (sur la proposition D36) est insuffisamment justifiée.
Mireille : 98**% | Denis : 98%*
** Je donne ce pourcentage sur le fait que ma réponse était insuffisamment justifiée mais pas pour éviter un coinçage cognitif détordant que je ne vois pas tel que mentionné sur son commentaire.

D43 (Réf. D38) : Les événements vécus par Mireille qui lui ont fait croire que sa vie est programmée dans un sens évolutif (afin de répondre à ses besoins d'expériences) ont été surinperprétés.
Mireille : 50*% | Denis : 99.9%
*C’est possible mais je reste neutre.

D44 (Réf. Comm. de Mireille sur D40) : Mireille est réticente à admettre et corriger ses erreurs.
Mireille : 10**% | Denis : 80*%
* Métaphore automobile : "Mireille n'a pas de marche arrière". Voir aussi la Loi 15.
**Je n’hésite pas à corriger mes erreurs, mais il faut que ça en soit une. Dans le contexte de cette proposition particulière, j’avais perçu le contraire avant de voir ton pourcentage, le changer équivaudrait à dire que ma perception était la même que la tienne, ce qui est faux. Non ?

D45 (Réf. M38) : Il est habituellement plaisant de bavarder~fraterniser avec ses voisins.
Mireille : 90% | Denis : 99%

D46 (Réf. M38, M39, M40 et Loi 10) : Il est malaisé d'évaluer une proposition double quand on est d'accord sur la première et en désaccord sur la seconde.
Mireille : 100% | Denis : 95%

D47 (Suggéré par Dash) : La notion de « vie programmée dans un sens évolutif afin de répondre à nos besoins d'expériences » implique que « quelque chose » (une espèce de « maitre~dieu~entité de la destiné ») programme cette dernière.
Mireille : 90*% | Denis : 95%
*Probablement vrai toutes personnifications enlevées.


Préambule à D48 et D49 :
En commentaire sur M41, Mireille a écrit : « Pour ce faire tu me fait une photo de ce symbole, soit tu me piges une carte de tarot face devant ou face cachée, si tu veux, bien sûr. »

D48 : Quand on tire une carte de tarot au hasard, on a autant de chances de tirer la plus inspirante (i.e. celle qui inspirera le commentaire le plus correct) que la moins inspirante (i.e. celle qui inspirera le commentaire le moins correct).
Mireille : 0*% | Denis : 100%
*Voir M43, M44, M45 et M46.

D49 : Denis vient de tirer au hasard une carte de tarot et il a tiré la roue de fortune.
Mireille : ?**% | Denis : 100*%
* Techniquement, j'ai downloadé du net une image des 22 cartes, puis j'en ai tiré une au hasard uniforme (via quelques lancers de dé) et j'ai découpé et agrandi l'image de la carte désignée.
**Je dois retenir ma réponse le temps que tu réponses à mes propositions ci-dessous.


***

M43 : Si on tire une carte d’un jeu de tarot dans le même esprit qu’on lance les dés on a autant de chances de tirer la plus inspirante (i.e. celle qui inspirera le commentaire le plus correct) que la moins inspirante. La partie en gras et en italique est une partie d'un commentaire de Denis que j'ai utilisé pour faire ma phrase.
Mireille : 90% | Denis : %

M44 : Quand on utilise le jeu de Tarot on ne tire pas une carte au hasard on la choisie. Elle sert alors d’intermédiaire.
Mireille : 90*% | Denis : %

M45 : Si on choisit une carte de Tarot avec une question précise dans la tête dans le but d’inspirer l’autre, les chances qu’une liaison entre les deux consciences se fassent sont plus grandes.
Mireille : 90% | Denis : %

M46 : Un ordinateur ne peut choisir une carte de tarot à la place de Denis pour faire avancer la recherche de Mireille.
Mireille : 100% | Denis : %

M47 : Denis confirme à Mireille qu’il a choisi sa carte de Tarot la roue de fortune en remplissant les conditions ci-haut mentionnées dans M44, 45 et 46 pour qu’elle puisse poursuivre son expérience.
Mireille : 100*% | Denis : %
*J’ose à peine te suggérer de faire l’acquisition d’un jeu de tarot :oops: , le temps de mon expérience, mais j’avoue que le contact avec l’objet est à mon avis beaucoup plus disons intéressant.

M48 : L’intelligence de la vie, comment elle coordonne tout ce qui existe, dépasse très certainement notre capacité de la comprendre.
Mireille : 90% | Denis : %

yquemener
Messages : 2261
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar yquemener » 07 juin 2013, 13:22

Je ne sais pas s'il est autorisé de mettre un pied dans la mare sans participer à toutes les propositions, mais considérez qu'un gamin vient de lancer une petite balle au milieu de votre partie. Prenez la ou pas, c'est vous qui voyez :)

C'est une affirmation de la forme "Mireille pense que X" mais je continue de soupçonner que vous êtes tordus là dessus.

Y1 : Quand Mireille parle de tirer une carte de tarot, elle parle de faire choisir une carte par la personne concernée, faces cachées après les avoir mélangées.
Y: 20%

Y2 : Quand Denis parle de tirer une carte de tarot, il parle de faire choisir une carte par la personne concernée, face cachée après les avoir mélangées.
Y : 99%

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

D50 à D54

Messagepar Denis » 07 juin 2013, 22:37


Salut Mireille,

Avec nos 15 dernières propositions (9 de D et 6 de M) depuis mon dernier coup, on est rendus à 97 (49 de D et 48 de M).

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 15 dernières propositions xxxxxxxxxxxxxxxx

D41 (Réf. Comm. de M sur D35) : En Redico, une proposition "X" est plus utile qu'une proposition de la forme "Mireille pense X".
Mireille : 99% | Denis : 99%*
* La première permet de connaître l'avis de tous les joueurs sur la proposition X, alors que la seconde ne permet de connaître que l'avis de Mireille.

D42 (Réf. D36) : L'abstention de Mireille (sur la proposition D36) est insuffisamment justifiée.
Mireille : 98%** | Denis : 98%*
* Sa justification ressemble à une "pirouette de dégagement" pour éviter un éventuel coinçage cognitif détordant.
** Je donne ce pourcentage sur le fait que ma réponse était insuffisamment justifiée mais pas pour éviter un coinçage cognitif détordant que je ne vois pas tel que mentionné sur son commentaire.

D43 (Réf. D38) : Les événements vécus par Mireille qui lui ont fait croire que sa vie est programmée dans un sens évolutif (afin de répondre à ses besoins d'expériences) ont été surinperprétés.
Mireille : 50%* | Denis : 99.9%
*C’est possible mais je reste neutre.

D44 (Réf. Comm. de Mireille sur D40) : Mireille est réticente à admettre et corriger ses erreurs.
Mireille : 10%** | Denis : 80%*
* Métaphore automobile : "Mireille n'a pas de marche arrière". Voir aussi la Loi 15.
** Je n’hésite pas à corriger mes erreurs, mais il faut que ça en soit une. Dans le contexte de cette proposition particulière, j’avais perçu le contraire avant de voir ton pourcentage, le changer équivaudrait à dire que ma perception était la même que la tienne, ce qui est faux. Non ?

D45 (Réf. M38) : Il est habituellement plaisant de bavarder~fraterniser avec ses voisins.
Mireille : 90% | Denis : 99%

D46 (Réf. M38, M39, M40 et Loi 10) : Il est malaisé d'évaluer une proposition double quand on est d'accord sur la première et en désaccord sur la seconde.
Mireille : 100% | Denis : 95%

D47 (Suggéré par Dash) : La notion de « vie programmée dans un sens évolutif afin de répondre à nos besoins d'expériences » implique que « quelque chose » (une espèce de « maitre~dieu~entité de la destiné ») programme cette dernière.
Mireille : 90%* | Denis : 95%
* Probablement vrai toutes personnifications enlevées.

Préambule à D48 et D49 :
En commentaire sur M41, Mireille a écrit : « Pour ce faire tu me fait une photo de ce symbole, soit tu me piges une carte de tarot face devant ou face cachée, si tu veux, bien sûr. »


D48 : Quand on tire une carte de tarot au hasard, on a autant de chances de tirer la plus inspirante (i.e. celle qui inspirera le commentaire le plus correct) que la moins inspirante (i.e. celle qui inspirera le commentaire le moins correct).
Mireille : 0%* | Denis : 100%
* Voir M43, M44, M45 et M46.

D49 : Denis vient de tirer au hasard une carte de tarot et il a tiré la roue de fortune.
Mireille : abstention** | Denis : 100%*
* Techniquement, j'ai downloadé du net une image des 22 cartes, puis j'en ai tiré une au hasard uniforme (via quelques lancers de dé) et j'ai découpé et agrandi l'image de la carte désignée.
** Je dois retenir ma réponse le temps que tu réponses à mes propositions ci-dessous.

----------

M43 : Si on tire une carte d’un jeu de tarot dans le même esprit qu’on lance les dés on a autant de chances de tirer la plus inspirante (i.e. celle qui inspirera le commentaire le plus correct) que la moins inspirante. La partie en gras et en italique est une partie d'un commentaire de Denis que j'ai utilisé pour faire ma phrase.
Mireille : 90% | Denis : 100%*

M44 : Quand on utilise le jeu de Tarot on ne tire pas une carte au hasard on la choisie. Elle sert alors d’intermédiaire.
Mireille : 90%* | Denis : 55%

M45 : Si on choisit une carte de Tarot avec une question précise dans la tête dans le but d’inspirer l’autre, les chances qu’une liaison entre les deux consciences se fassent sont plus grandes.
Mireille : 90% | Denis : 98%*
* Surtout vrai si la carte est choisie par le "client" plutôt que par le "voyant". Les termes "client" et "voyant" ont ici pour seule fonction de distinguer clairement les deux personnes en cause.

M46 : Un ordinateur ne peut choisir une carte de tarot à la place de Denis pour faire avancer la recherche de Mireille.
Mireille : 100% | Denis : 96%*
* Va pour "choisir". Pas pour "tirer". Voir mon prochain D50.

M47 : Denis confirme à Mireille qu’il a choisi sa carte de Tarot la roue de fortune en remplissant les conditions ci-haut mentionnées dans M44, 45 et 46 pour qu’elle puisse poursuivre son expérience.
Mireille : 100%* | Denis : ~0%**
* J’ose à peine te suggérer de faire l’acquisition d’un jeu de tarot :oops: , le temps de mon expérience, mais j’avoue que le contact avec l’objet est à mon avis beaucoup plus disons intéressant.
** Je confirme plutôt que la carte a été tirée au hasard uniforme, parmi les 22 résultats possibles. Aussi, je ne suis pas plus tenté d'acheter un jeu de tarot qu'un pendule de radiesthésiste ou un traité d'astrologie.

M48 : L’intelligence de la vie, comment elle coordonne tout ce qui existe, dépasse très certainement notre capacité de la comprendre.
Mireille : 90% | Denis : 30%*
* D'accord que notre "capacité de comprendre" est très limitée, surtout quand il n'y a rien à comprendre (par exemple, face à l'aléatoire où il est futile de chercher de l'intelligence providentielle).

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

1)
Entre Mireille et Denis : E-M = 32.6% (14/15) ; 2 D , 1 d , 3 O , 0 a , 8 A .
Code D sur D48, M47.
Code d sur D44.
Code O sur D43, M44, M48.

2)
Lors de mon coup précédent, j'ai promis que ma prochaine salve serait "maximum 5". Je vais essayer de tenir ma promesse, mais je ne m'engage qu'à essayer, pas à réussir. ;)

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D50 : Proposition de convention terminologique : Convenons de réserver l'expression "tirer une carte" au cas où la carte est tirée au hasard (ou est pigée, face cachée, puis retournée), et de dire plutôt "choisir une carte" quand la carte est délibérément choisie face visible par une personne.
Mireille : ?% | Denis : 99%

D51 (Réf. M45) : Une carte choisie ne fournit de l'information au "voyant" que si elle est choisie par le "client".
(note : Les termes "client" et "voyant" ont ici pour seule fonction de distinguer clairement les deux personnes en cause)
Mireille : ?% | Denis : 99.9%

Rappel pour D52 :
D36 (Réf. M34) : Quand une femme se fait enlever et violer par une brute, c'était programmé dans un sens évolutif afin de répondre à son besoin d'expériences.
Mireille : abstention* | Denis : 0%
* J’utilise mon droit de ne pas répondre parce que si je me trompais et que la programmation n’existait pas en répondant avec un fort pourcentage se serait faire une profonde insulte à toutes les femmes qui ont subies ce sort.


D52 (Réf. D42 et D36) : Mireille devrait évaluer la proposition D36.
Mireille : ?% | Denis : 95%

D53 (Réf. D48 et M43) : Il y a incohérence entre les évaluations de Mireille pour D48 (0%) et M43 (90%).
Mireille : ?% | Denis : 90%*
* Dans D48, il est explicitement précisé que la carte est tirée au hasard.

D54 (Réf. D49 et D50) : Denis vient de choisir une carte de tarot et il a choisi le monde.
Mireille : ?% | Denis : 100%

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Je me félicite d'avoir réussi à me limiter à 5. Dans mes brouillons, j'en avais 3 de plus et j'ai eu du mal à choisir auxquels de mes 8 "bébés" je devais tordre le cou. Misère!

Avant de poster, à la fois pour me consoler et me récompenser, je vais me faire un bol de pouding au riz assaisonné au sirop d'érable.

Amicalement,

:) Denis

P.S. Miam !
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Mireille

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Mireille » 08 juin 2013, 22:30

D50 : Proposition de convention terminologique : Convenons de réserver l'expression "tirer une carte" au cas où la carte est tirée au hasard (ou est pigée, face cachée, puis retournée), et de dire plutôt "choisir une carte" quand la carte est délibérément choisie face visible par une personne.
Mireille : 100% | Denis : 99%

D51 (Réf. M45) : Une carte choisie ne fournit de l'information au "voyant" que si elle est choisie par le "client".
(note : Les termes "client" et "voyant" ont ici pour seule fonction de distinguer clairement les deux personnes en cause)
Mireille : 65*% | Denis : 99.9%
* Pour le moment je mets ce pourcentage parce que malgré le fait que si tu choisis cela devrait normalement amener plus d’info, si mon expérience fonctionne comme c’est toujours moi qui chosirai la carte ou le symbole la première, ca reste à vérifier.

Rappel pour D52 :
D36 (Réf. M34) : Quand une femme se fait enlever et violer par une brute, c'était programmé dans un sens évolutif afin de répondre à son besoin d'expériences.
Mireille : abstention* | Denis : 0%
* J’utilise mon droit de ne pas répondre parce que si je me trompais et que la programmation n’existait pas en répondant avec un fort pourcentage se serait faire une profonde insulte à toutes les femmes qui ont subies ce sort.

D52 (Réf. D42 et D36) : Mireille devrait évaluer la proposition D36.
Mireille : 90*% | Denis : 95%
Je vais l’évaluer, mais dans un sens large et je le ferai en style libre (Voir M49).

D53 (Réf. D48 et M43) : Il y a incohérence entre les évaluations de Mireille pour D48 (0%) et M43 (90%).
Mireille : 99.9% | Denis : 90%*
* Dans D48, il est explicitement précisé que la carte est tirée au hasard.

D54 (Réf. D49 et D50) : Denis vient de choisir une carte de tarot et il a choisi le monde.
Mireille : 100% | Denis : 100%


***


M49 (Réf à D36) Le monde est comme une arène dans laquelle une âme s’est jetée. Elle se débat, se défend, développe sa volonté et forme son esprit dans ce monde bâtit à son image. Certains survivent et vivent vieux, d’autres meurent jeunes dans des conditions parfois très cruelles. Pourquoi certains sont-ils programmés à une vie très courte, avec des fins de vie si violente ? La seule raison qui pour moi ferait un sens c’est parce qu’on n’en retirerait un bénéfice quelque part que nous emporterions avec nous en quittant cette terre, ne serais-ce que d’apprendre à se protéger (je ne parle pas ici du viol spécifiquement).

Pourquoi des gens sont-ils nés avec un esprit de sacrifice ? Pourquoi des gens sont-ils nés pour protéger leur pays, libérer des peuples au prix de leur propre vie, pourquoi l’ont-ils ou l’ont t’elles sacrifiée au nom de la recherche ? Peut être que l’expérience de leur vie à l’échelle de tout ce que l’âme ou l’esprit peut allez chercher en dehors de cet espace que nous habitons ne représente en fait qu’un très court moment.

Maintenant si ce que j’imagine n’existait pas et que le malheur de certains seraient strictement une affaire de malheureux hasard ou d’être née dans un pays qui ne considérait pas la femme, que sais-je encore, je ne sais pas si je considérerais la vie de beaucoup d’êtres humains acceptables et même supportables. Il m’arrive souvent de penser que je fais partie d’une très petite minorité qui a tout aujourd’hui pour être bien et je trouve cela particulièrement injuste.
En occultiste on nous a appris que l’on payait nos fautes de vies antérieures, je n’adhère pas à cette croyance.

Mireille : 50*% | Denis : %
*Je mets ce pourcentage parce que ce que je viens de dire n’a pas plus de chance d’être vrai que d’être faux, personne ne le sait.

M50 : Dans le monde imaginaire de Mireille il n’existe ni voyant ni client; Il y a l’interprète et le compositeur qui veut bien partager une partition de sa vie qu’elle regardera à partir d’une vision intuitive.
Mireille : 65% | Denis : %

M51 : Dans l’interprétation de la carte que Denis a choisit pour le représenter, je crois que mes mots ne sont pas parfaits, mais j’ai fait du mieux que j’ai pu. Denis évaluera l’ensemble des informations données et si ces informations sont suffisamment justes nous pourrons poursuivre et je choisirai alors une autre carte qui m’ amènera un peu plus loin dans son monde intérieur :


Denis a choisit la carte : Le monde qui pour moi représente la perception.
Elle est aussi le monde des idées; idées que l’on encadrent pour bien les voir.

Tu apprécies la structure organisationnelle naturelle de la forme.

Tu as des assises solides; tu es volontaire. A l’esprit de famille.

Quand on y met une grande volonté tous les espoirs sont permis.

***
Les qualités de ton esprit :

Ton respect des choses qui te confère ta délicatesse ;
La précision avec laquelle tu prends et utilises toute chose, ta douceur ;
L’harmonie que tu y découvre, ta tendresse.


Pour bien comprendre une chose on l’observe en focussant sur son plus petit point possible puis on agrandit jusqu’à pouvoir la voir sur tout l’espace qu’elle peut occuper.

L’occultiste ne peut mystifier le scientifique parce que ce dernier ne bâtit pas sa vision du monde à partir d’impressions contradictoires qui embrouillent l’esprit plus qu'il ne laisse voir la réalité.

A appris à se contenir, à attendre le bon moment. Fine intuition basée sur un ordre logique séquentielle.

Aime que les choses soient bien structurées, on a pas nécessairement besoin de moderniste, mais on veut que ça fonctionne, et ou que ce soit confortable, à la limite démodé; tant pis pour la forme.

Consommation : On limite ses choix à quelques magasins.

Pourquoi complexifier ce qui peut être rendu simplement. Pourquoi écrire 10 pages quand quelques lignes suffissent. Aime la simplicité en tout.

Ne s’ennuit jamais. Prend plaisir à sa routine.

Aime regarder les toutes petites choses, miniaturisées.

Un petit cheval. Aime les chevaux. Aime observer les petits animaux. Il y a quelque chose dans leur mode de fonctionnement qui t’attire. Leur calme peut-être. Vivent de leur présent.

Aime regarder courir.

Mon regard s’arrête sur les pieds et les chevilles, quelques pas de danse. Aurais-tu aimé savoir danser ? Dois-tu faire des exercices pour tes chevilles ? Ce n’est pas très clair, on verra plus tard quand je te demanderai de regarder avec moi ce qui se passe à l’intérieur de ton corps.

***En prenant ma marche je me demandais si tu aimais sculpter. J’ai trouvé une petite roche par terre à demi déterrée, je l’ai regardé et j’ai pensé que tu aimais deviner la forme, comment elle était à ses tout début, comment elle s’était transformé, ce qu’elle adviendrait.

J’ai choisi deux objets pour te représenter le triangle et un jeu de bille.

Mireille : 80% | Denis : %

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

D55 à D58

Messagepar Denis » 09 juin 2013, 01:38


Salut Mireille,

Avec nos 8 dernières propositions (5 de D et 3 de M) depuis mon dernier coup, on est rendus à 105 (54 de D et 51 de M).

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 8 dernières propositions xxxxxxxxxxxxxxxx

D50 : Proposition de convention terminologique : Convenons de réserver l'expression "tirer une carte" au cas où la carte est tirée au hasard (ou est pigée, face cachée, puis retournée), et de dire plutôt "choisir une carte" quand la carte est délibérément choisie face visible par une personne.
Mireille : 100% | Denis : 99%

D51 (Réf. M45) : Une carte choisie ne fournit de l'information au "voyant" que si elle est choisie par le "client".
(note : Les termes "client" et "voyant" ont ici pour seule fonction de distinguer clairement les deux personnes en cause)
Mireille : 65%* | Denis : 99.9%
* Pour le moment je mets ce pourcentage parce que malgré le fait que si tu choisis cela devrait normalement amener plus d’info, si mon expérience fonctionne comme c’est toujours moi qui chosirai la carte ou le symbole la première, ca reste à vérifier.

Rappel pour D52 :
D36 (Réf. M34) : Quand une femme se fait enlever et violer par une brute, c'était programmé dans un sens évolutif afin de répondre à son besoin d'expériences.
Mireille : abstention* | Denis : 0%
* J’utilise mon droit de ne pas répondre parce que si je me trompais et que la programmation n’existait pas en répondant avec un fort pourcentage se serait faire une profonde insulte à toutes les femmes qui ont subies ce sort.


D52 (Réf. D42 et D36) : Mireille devrait évaluer la proposition D36.
Mireille : 90%* | Denis : 95%
* Je vais l’évaluer, mais dans un sens large et je le ferai en style libre (Voir M49).

D53 (Réf. D48 et M43) : Il y a incohérence entre les évaluations de Mireille pour D48 (0%) et M43 (90%).
Mireille : 99.9% | Denis : 90%*
* Dans D48, il est explicitement précisé que la carte est tirée au hasard.

D54 (Réf. D49 et D50) : Denis vient de choisir une carte de tarot et il a choisi le monde.
Mireille : 100% | Denis : 100%

----------

M49 (Réf à D36) : (note de Denis : Voir long texte en style libre (1.59 Ko) ici).
Mireille : 50%* | Denis : abstention**
* Je mets ce pourcentage parce que ce que je viens de dire n’a pas plus de chance d’être vrai que d’être faux, personne ne le sait.
** Désolé. Entorses majeures aux Lois 4 et 10. Aussi, quelques bouts ne sont pas des propositions mais plutôt des questions à développements (il y a trois "?" dans le texte à évaluer).

M50 : Dans le monde imaginaire de Mireille il n’existe ni voyant ni client; Il y a l’interprète et le compositeur qui veut bien partager une partition de sa vie qu’elle regardera à partir d’une vision intuitive.
Mireille : 65% | Denis : 65%*
* Mon 65% répète l'évaluation de Mireille. J'admets que c'est ce qu'elle pense. Voir D41.

Préambule à M51 :
Dans l’interprétation de la carte que Denis a choisit pour le représenter, je crois que mes mots ne sont pas parfaits, mais j’ai fait du mieux que j’ai pu. Denis évaluera l’ensemble des informations données et si ces informations sont suffisamment justes nous pourrons poursuivre et je choisirai alors une autre carte qui m’ amènera un peu plus loin dans son monde intérieur :


M51 : (note de Denis : Voir long texte en style libre (2.38 Ko) ici).
Mireille : 80% | Denis : abstention*
* Désolé. Entorses majeures aux Lois 4 et 10. Il faudrait présenter ce gros bouquet d'idées par "petites bouchées", sous forme de plusieurs petites propositions individuelles.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Entre Mireille et Denis : E-M = 8.5% (6/8) ; 0 D , 0 d , 1 O , 0 a , 5 A .
Code O sur D51.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D55 (Réf. M49 et M51) : Les "pseudo-propositions" M49 et M51 sont inadmissibles en Redico.
Mireille : ?% | Denis : 99.99%
* Elles transgressent trop robustement les Lois 4 et 10 (entre autres déviations).

D56 : Je (l'évaluateur de la proposition) souhaite greffer de longs monologues en style libre à cette partie de Redico.
Mireille : ?% | Denis : 0.01%

D57 (Réf. M50) : Les termes "voyant" et "client" caractérisent plus justement les rôles des participants à une séance ordinaire de tirage de tarot que les termes "interprète" et "compositeur".
Mireille : ?% | Denis : 95%*
* Va pour "interprète" plutôt que "voyant", mais va beaucoup moins pour "compositeur" plutôt que "client".

D58 (Réf. D57) : Les termes "tireur" et "tiré" caractérisent plus justement les rôles des participants à une séance ordinaire de tirage de tarot que les termes "voyant" et "client".
Mireille : ?% | Denis : 85%

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

À toi le ballon.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Mireille

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Mireille » 09 juin 2013, 08:23

Bonjour Denis,

Pour la M51 mon interprétation de la carte que tu as choisis. Tu me demandes de morceler le tout mais c'est comme si tu me demandais de séparer le parfum d'une rose de la rose. Mais je comprends aussi que cette expérience ne se prête pas au jeu lui-même. Je vais penser à ça.

Autre chose, tu n'es pas mon client, je ne fais pas de voyance pour personne.

Pour la D36, c'est injuste que tu ne prennes pas toute la proposition parce qu'encore là c'est l'ensemble de ce que je dis qui représente ce que je veux dire.

J'avais aussi oublié hier tu sais pour la pouding au riz, moi aussi j'aime beaucoup ça et je te dirais que la meilleure manière de le faire c'est en utilisant du riz à grain long et en le faisant cuire en ajoutant du lait de la crème et du sirop d'érable à mi-cuisson. C'est bien meilleur que celui du commerce.


Bonne journée Denis :raton:

Mireille

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Mireille » 09 juin 2013, 10:45

J'ai réfléchi et en fin de compte c'est toi qui as raison, dans le contexte de ton jeu on ne peut pas évaluer des propositions en style libre tel que je l'ai ai présentées hier. Je vais donc morceler tout ça. Peut-être au fond que ça me permettra d'être ordonné dans ma tête, ce serait déjà pas si mal :a1:

Mireille

Re: Le monde imaginaire de Mireille

Messagepar Mireille » 10 juin 2013, 21:04

D55 (Réf. M49 et M51) : Les "pseudo-propositions" M49 et M51 sont inadmissibles en Redico.
Mireille : 90%** |* Denis : 99.99%
* Elles transgressent trop robustement les Lois 4 et 10 (entre autres déviations).
**Je vais faire de mon mieux pour respecter les lois du Redico.

D56 : Je (l'évaluateur de la proposition) souhaite greffer de longs monologues en style libre à cette partie de Redico.
Mireille : 0.01*% | Denis : 0.01%
Je mets le même pourcentage que Denis pour que la partie soit intéressante pour les deux.

D57 (Réf. M50) : Les termes "voyant" et "client" caractérisent plus justement les rôles des participants à une séance ordinaire de tirage de tarot que les termes "interprète" et "compositeur".
Mireille : 98**% | Denis : 95%*
* Va pour "interprète" plutôt que "voyant", mais va beaucoup moins pour "compositeur" plutôt que "client".
**Je mets ce pourcentage seulement pour la proposition et non pour le commentaire de Denis qui suit.

D58 (Réf. D57) : Les termes "tireur" et "tiré" caractérisent plus justement les rôles des participants à une séance ordinaire de tirage de tarot que les termes "voyant" et "client".
Mireille : 50*% | Denis : 85%
*Je ne sais pas quels termes les voyants utilisent.

***

M52 : La très grande détermination dont a fait preuve des hommes et des femmes de
notre histoire, tels que ceux qui ont passées 10 ans de leur vie à tenter
de mesurer la terre dans des conditions très difficiles laisse penser que nous sommes nés pour
atteindre un but très précis.
Mireille : 90% | Denis : %

M53 : Il est plus facile de donner un sens à une vie enlevée ou brisée que de
juste penser que c’était un malheureux hasard.
Mireille : 100% | Denis : %

M54 : L'expérience d’une vie à l’échelle de tout ce que l’âme ou l’esprit peut allez chercher au-delà de celle-ci ne représente qu’un très court moment.
Mireille : 65% | Denis : %

M55 : Si la programmation n’existerait pas dans l’inconscient, l’homme serait
comme un bateau sans gouvernail.
Mireille : 65% | Denis : %

M56 : La programmation sert au développement de l’esprit et travaille entre
autres choses à lui créer de l’opposition.
Mireille : 90% | Denis : %

M57 : Denis accepte de poursuivre l’expérience de Mireille pour tenter de voir avec elle si c’est réellement possible d’échanger de l’information à partir d’une vision intuitive en ne regardant cette expérience ni comme une participation à un tirage de tarot et en ne se voyant pas comme un client. (Je sais que la phrase est trop longue, mais la fatigue l’emporte).
Mireille : 65% | Denis : %


Revenir vers « Redico »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit