Les races humaines

S. V. P. Veuillez laisser vos "redicos" ici.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

D64 à D68

Messagepar Denis » 15 juil. 2014, 02:45


Salut Yquemener,

Encore désolé de t'avoir encore fait attendre. Je manque un peu de vaillance. :oops:

Ta partie "style libre" étant courte, la mienne le sera aussi.

Tu dis :
moi je reste convaincu que n'importe qui arrive à faire la différence entre la famille de ma mère (des roux et des blonds) et la famille de mon père (des bruns) et que ce serait également aussi facile (voire plus facile!) génétiquement. Donc ils viennent de deux races différentes. (mode sarcasme off: je pense que les critères que tu donnes sont insuffisants)

Ton mode "sarcasme" ferait bien rire Larousse qui définit race comme étant "Chacune des trois grandes subdivisions de l'espèce humaine en Jaunes, Noirs et Blancs". Utiliser ce mot à tort et à travers, ça relève de la licence poétique ou de la sortie de route. Au choix. ;)

Yquemener a écrit :
Denis a écrit :Quant aux noirs américains (non métissés), ils constituent une extension (géographiquement délocalisée) du méga-cluster noir-africain
Bon, on va mettre ça sur le fait que tu ne te rends pas compte du degré de métissage des noirs américains.

C'est une extension fortement métissée du méga-cluster noir-africain. Un peu comme un mélange des jus de plusieurs variétés de raisins reste un jus de raisin. Ça ne devient pas un jus d'orange.

Ça me mène à la partie "Redico".

Avec nos 12 dernières propositions (5 de D, puis 7 de Y) depuis mon dernier coup, on est rendus à 134 (71 de Y et 63 de D).

xxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 12 dernières propositions xxxxxxxxxxxxx

D59 (Réf. Y54 à Y56) : Il est abusif de qualifier de "découverte" la constatation objective et justifiée que beaucoup de Noirs américains ont un QI supérieur à 100.
Denis : 98%* | Yquemener : 98%
* Depuis que les tests de QI existent, c'est super-facile à démontrer.

D60 (Réf. Y59 et Y60) : Supposons qu'il soit vrai que l'appartenance à un certain cluster génétique A plutôt qu'à B fournisse (à conditions d'éducation excellentes et équivalentes) un avantage moyen de plus de 10 points de QI en faveur de A.
Proposition à évaluer : Yquemener peut décrire un protocole expérimental réalisable susceptible de le convaincre que la supposition est vraie.
Denis : 80% (était 2%* - Loi 15 - Voir Y69) | Yquemener : 100%
* "Mes" expériences de l'esprit (avec 100 bébés Coréens et 100 bébés Bochimans), sont exclues pour raison d'irréalisabilité.

D61 (Réf. Commentaire de D sur Y60) : Il n'y a pas de test de QI (réalisable) qui soit rigoureusement "culture free" (et reconnu tel par pratiquement tous les psychométriciens).
Denis : 98%* | Yquemener : 98%
* On ne peut qu'extrapoler les résultats de tests "presque culture free" (par exemple, de ce genre).

D62 : Si on disposait d'un test de QI rigoureusement "culture free" et qu'on l'appliquait à de grands échantillons dans tous les pays du monde, alors les nombres affichés dans ce tableau deviendraient 100 partout.
(ou "pratiquement 100", étant donné que les échantillons, même grands, seraient finis)
Denis : 3% | Yquemener : 0%

D63 (Réf. Commentaire de Y sur D57) : Certains cerveaux sont plus richement adaptables que d'autres.
Denis : 98%* | Yquemener : 98%
* Certains enfants apprennent plus vite que d'autres.

----------

Bon ben commençons par la reformulation de Y54-56

Y65 : Si les États-Unis d'avant 1960 avaient prouvé une relation de causalité entre une appartenance à un cluster génétique et des compétences intellectuelles moindres, ils en auraient fait un tabou.
Denis : 2% | Yquemener : 2%

Y66 : Les États-Unis d'avant 1960 auraient eu les moyens de prouver une relation de causalité entre une appartenance à un cluster génétique et des compétences intellectuelles moindres, si une telle relation existait.
Denis : 50%* | Yquemener : 99%
* À partir de quelle force un argument costaud (ou un faisceau d'arguments costauds) devient-il une preuve? Il y a continuum entre une "presque preuve" et une preuve.

Y67 : Des scientifiques au sein des États-Unis d'avant 1960 ont prouvé une relation de causalité entre une appartenance à un cluster génétique et des compétences intellectuelles moindres.
Denis : 50%* | Yquemener : 2%
* À partir de quelle force un argument costaud (ou un faisceau d'arguments costauds) devient-il une preuve? Il y a continuum entre une "presque preuve" et une preuve.

Y68 : Cette carte et ce diagramme proviennent d'une publication scientifique dans le domaine de la médecine ou de la biologie.
Denis : 90%** | Yquemener : 1%*
* Pour moi ils étudient les migrations humaines. Rien d'autre.
** Ces résultats s'appuient sur des techniques d'analyse qui relèvent de la génétique scientifique mainstream. Aussi, ceux du diagramme portent plus sur la diversification historique (et les liens de parenté) que sur les migrations.

Y69 (Réf D60, donc désolé mais c'est un petit paragraphe du coup) : Pour prouver que l'origine A est plus favorable que l'origine B, même fait abstraction de la culture, c'est assez simple et assez classique: on étudie les résultats des enfants d'origine A élevés dans le milieu B (typiquement les enfants adoptés) et les enfants d'origine B élevés dans le milieu A. C'est imparfait car il subsiste certains effets (racismes, attente plus faible si les parents pensent leur enfant déficient, etc...) mais si tu mets en évidence de façon statistiquement négative une différence de plus de 10 points en faveur de A et en défaveur de B (l'absence de symétrie serait très louche), pour des A et B qui ressemblent de près ou de loin à des "races", je serais convaincu.
Proposition à évaluer: une telle étude est réalisable, au moins pour les mégaclusters que Denis propose.
Denis : 99%* | Yquemener : 99%
* Exemple.

Y70 : Une telle étude, avec des résultats positifs, existe.
Denis : 99%* | Yquemener : 1%
* Exemple.

Y71 ( Ref D60) : Supposons qu'il soit faux que l'appartenance à un certain cluster génétique A plutôt qu'à B fournisse (à conditions d'éducation excellentes et équivalentes) un avantage moyen de plus de 10 points de QI en faveur de A.
Proposition à évaluer : Denis peut décrire un protocole expérimental réalisable susceptible de le convaincre que la supposition est vraie (et donc qu'il est faux que l'appartenance à un certain cluster... ).
Denis : 75%* | Yquemener : 50%
* Des études ressemblant au Minnesota Transracial Adoption Study, plus rigoureuses, et qui contrediraient décisivement les résultats de la première.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaire xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

1)
Entre Yquemener et Denis : E-M = 27.7% (12/12) ; 1 D , 1 d , 2 O , 2 a , 6 A .
Code D sur Y70.
Code d sur Y68.
Code O sur Y66, Y67.

2)
Ton Y69 m'a fait appliquer la Loi 15 sur D60 (mon ancien 2% devient 80%). Conformément au protocole redicoïen, je récite mentalement à haute voix la formule d'usage.

3)
Ton 0% sur D62 m'a agréablement surpris. Ça nous fait ça de moins à détordre.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D64 (Réf. Y69) : La Minnesota Transracial Adoption Study est une étude du type décrit dans Y69.
Denis : 90% | Yquemener : ?%

D65 (Réf. Y70) : La Minnesota Transracial Adoption Study a fourni des résultats positifs.
Denis : 90% | Yquemener : ?%

D66 : L'évolution naturelle des espèces a plus tendance à favoriser la diversification géno-phénotypique des populations géographiquement séparées, qu'à les garder fixes.
Denis : 98% | Yquemener : ?%

D67 (Réf. Y68) : Ce diagramme illustre plus directement les distances génétiques entre les population, que l'ampleur de leurs migrations.
Denis : 90%* | Yquemener : ?%
* J'admets que ces deux variables sont corrélées.

D68 : L'essentiel des ancêtres communs que partagent les Italiens et les Suédois sont plus récents que ceux que partagent les Italiens et les Bochimans.
Denis : ~100% | Yquemener : ?%

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

En espérant que mon prochain coup tardera moins que celui-ci, à toi la balle.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 3775
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Les races humaines

Messagepar Etienne Beauman » 15 juil. 2014, 05:30

Denis a écrit :Y70 : Une telle étude, avec des résultats positifs, existe.
Denis : 99%* | Yquemener : 1%
* Exemple.

:nan:

Yquemener a écrit :on étudie les résultats des enfants d'origine A élevés dans le milieu B (typiquement les enfants adoptés) et les enfants d'origine B élevés dans le milieu A.


T'en es rendu à mal comprendre des énoncés simples ?

Comment as tu pu éluder de bonne foi cette partie :
si tu mets en évidence de façon statistiquement négative une différence de plus de 10 points en faveur de A et en défaveur de B (l'absence de symétrie serait très louche)... ?
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Les races humaines

Messagepar Cogite Stibon » 22 juil. 2014, 07:11

l'article wikipedia sur la Minessota Transracial study a écrit :It is essential to note, however, that the groups also differed significantly (p < .05) in their placement histories and natural mother's education. Children with two black parents were significantly older at adoption, had been in the adoptive home a shorter time, and had experienced a greater number of preadoption placements. The natural parents of the black/black group also averaged a year less of education than those of the black/white group, which suggests an average difference between the groups in intellectual ability. There were also significant differences between the adoptive families of black/black and black/white children in father's education and mother's IQ.[1]

En gros, cette étude compare 100 enfants blanc adoptés à 21 enfants noirs adoptés ayant vécu significativement plus longtemps dans un environnement moins favorable au développement intellectuel (famille biologique, placements multiples), et placé ensuite dans un environnement significativement différent en terme de niveau d'éducation des parents. :ouch:

Ça fait des sacrés biais pour une étude censée isoler les facteurs génétiques.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

yquemener
Messages : 2261
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Les races humaines

Messagepar yquemener » 23 juil. 2014, 21:57

Salut Denis,

désolé pour la longue période de silence. J'ai été pas mal distrait ces derniers temps et je dois avouer qu'avec les news actuelles où chacun parle de ce que font ou sont les arabes, les juifs, les noirs, le tribunal de Cayenne, les vrais Russes, j'ai un peu saturé et n'avait pas envie de me replonger dans un débat sur les races. De toutes façons, je crois qu'on arrive au bout, ma salve sera donc courte. Et ma partie libre longue.

Enfin tu fournis une étude! Je m'attendais plutôt à The Bell Curve. Celle là je ne la connaissais pas, et je me rends compte que décidément, les évidences que j'ai omises au nom de la concision sont loin d'être partagées partout. Je t'invite à lire la partie "critique" de l'article wikipedia de l'étude que tu mentionnes, un des auteurs dit qu'a posteriori, ils n'auraient pas du présenter leurs résultats comme allant dans le sens d'une explication génétique des différence, car ils ont peut être juste mis en évidence des facteurs environnementaux; qu'ils auraient dû être agnostiques dans leurs conclusions.

Etienne a pointé la première critique que je tenais à faire: l'absence de symétrie. Encore que je ne suis pas convaincu que vu tous les biais tolérés par cette étude, il serait impossible de la faire apparaître.

De plus, les enfants ont plusieurs années quand ils sont adoptés et un âge différent en fonction de leur couleur de peau. Il ne semble pas y avoir non plus de correction en en fonction du milieu éducatif, bref, non, je ne suis pas du tout convaincu par cette étude.

Dans ses critiques, il y a également un facteur auquel je n'avais pas pensé et qui m'amène à réviser mon évaluation de la faisabilité d'une étude prouvant ou non le facteur génétique: l'environnement pré-natal. Il est vrai qu'une femme qui n'aurait aucun suivi médical parce que pauvre, qui boirait et fumerait pendant sa grossesse parce qu'on ne lui a jamais appris que c'était une mauvaise chose, handicape surement sérieusement son enfant déjà avant la naissance. Du coup même dans une adoption à la naissance, difficile d'être sur que l'on peut ignorer la classe sociale d'origine de la mère (porteuse). Du coup même les expériences d'orphelinats ne sont pas exemptes de biais.

Enfin, je pense que ce redico est fini: tu as une position (la couleur de peau a une influence sur le QI), falsifiable en théorie mais pas vraiment en pratique. Je considère que dans mon cas il y a pas mal de boulot à faire pour supprimer tous les biais, mais que c'est bien plus réalisable. Il te semble raisonnable que les nombreuses corrélations observées indiquent une causalité, il me semble raisonnable de penser que si l'étude que tu linkes est la meilleure qui aille dans le sens des racialiste alors que ça fait deux siècles qu'ils cherchent à prouver un lien est une bonne indication qu'il n'y a rien.

Je continue de penser par contre que ta notion de méga-cluster phéno-géntoypique, c'est du pipeau. Tu ne regardes que la couleur de peau: ton critère est purement phénotypique.

Enfin, ça me permet de voir que le redico permet quand même de tourner autour du pot pendant un bon moment, même s'il est vrai qu'on est aller en spirale assez vite vers les points de désaccord.


D64 (Réf. Y69) : La Minnesota Transracial Adoption Study est une étude du type décrit dans Y69.
Denis : 90% | Yquemener : 0%*
* Absence de symmétrie et nombreux biais non pris en compte

D65 (Réf. Y70) : La Minnesota Transracial Adoption Study a fourni des résultats positifs.
Denis : 90% | Yquemener : 0%*
* Non, de l'aveu même d'un de ses auteurs.

D66 : L'évolution naturelle des espèces a plus tendance à favoriser la diversification géno-phénotypique des populations géographiquement séparées, qu'à les garder fixes.
Denis : 98% | Yquemener : 95%

D67 (Réf. Y68) : Ce diagramme illustre plus directement les distances génétiques entre les population, que l'ampleur de leurs migrations.
Denis : 90%* | Yquemener : abs%**
* J'admets que ces deux variables sont corrélées.
** J'ignore la définition de la distance génétique utilisée. S'il s'agit par exemple du nombre de mutations de l'ADN mitochondrial, ça n'indique strictement rien sur la dérive génétique entre les populations: deux lignées locales peuvent être aussi éloignées génétiquement que des lignées séparées de milliers de kilomètres, simplement quand on étudie les migration, on groupe les lignées locales. C'est arbitraire mais justifié. Imagine que les lignées matrilinéaires des Islandais remontent uniquement à deux femmes. Ces femmes sont génétiquement éloignées du point de vue de l'ADNm, mais quand on étudie les populations, on va considérer qu'elles désignent la même population, qui peut être très homogène.

D68 : L'essentiel des ancêtres communs que partagent les Italiens et les Suédois sont plus récents que ceux que partagent les Italiens et les Bochimans.
Denis : ~100% | Yquemener : 99%


Y72 : Ce redico était sympathique
Denis : ?% | Yquemener : 90%

Y73 : Il est temps d'arrêter ce redico
Denis : ?% | Yquemener : 90%

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

D69

Messagepar Denis » 25 juil. 2014, 23:34


Salut Yquemener,

Content que tu sois toujours là. Comme d'habitude, je commence en style libre.

Tu dis :
je crois qu'on arrive au bout, ma salve sera donc courte. Et ma partie libre longue.

La mienne sera probablement à peu près aussi longue que la tienne, mais je ne te promets pas de tout commenter ligne par ligne en retournant toutes tes balles. (voir Caractéristique 7)

Je t'invite à lire la partie "critique" de l'article wikipedia de l'étude que tu mentionnes, un des auteurs dit qu'a posteriori, ils n'auraient pas du présenter leurs résultats comme allant dans le sens d'une explication génétique des différence, car ils ont peut être juste mis en évidence des facteurs environnementaux; qu'ils auraient dû être agnostiques dans leurs conclusions.

Je l'ai lue et j'admets sans peine que le Minnesota Transracial Adoption Study ne PROUVE rien. Je ne le présentais pas comme une PREUVE, seulement comme un ARGUMENT. Au souque-à-la-corde, un petit tracteur n'a pas besoin d'être un bulldozer hydraulique à crampons pour être admissible.

De plus, les enfants ont plusieurs années quand ils sont adoptés et un âge différent en fonction de leur couleur de peau.
(...)
je ne suis pas du tout convaincu par cette étude.

Je conviens que ce biais affaiblit considérablement la significativité du résultat. Reste à voir si ça l'annule complètement.

Si, malgré tous ses biais, l'étude était arrivée à une conclusion contraire (i.e. pas de différence), tu l'aurais probablement considérée valide, malgré ses biais. Non?

Dans ses critiques, il y a également un facteur auquel je n'avais pas pensé et qui m'amène à réviser mon évaluation de la faisabilité d'une étude prouvant ou non le facteur génétique: l'environnement pré-natal. Il est vrai qu'une femme qui n'aurait aucun suivi médical parce que pauvre, qui boirait et fumerait pendant sa grossesse parce qu'on ne lui a jamais appris que c'était une mauvaise chose, handicape surement sérieusement son enfant déjà avant la naissance. Du coup même dans une adoption à la naissance, difficile d'être sur que l'on peut ignorer la classe sociale d'origine de la mère (porteuse). Du coup même les expériences d'orphelinats ne sont pas exemptes de biais.

Ça confirme que, en plus d'être irréalisable, l'expérience de l'esprit évoquée en D9

    D19 : Imaginer qu'on élève semblablement 100 bébés coréens et 100 bébés bochimans (dans un orphelinat-collège orienté "go") puis, quand ils ont tous 18 ans, on organise un grand tournoi de go entre ces 200 jeunes adultes, c'est imaginer une expérience de l'esprit irréalisable dans le concret.
    Denis : ~100% | Yquemener : ~100%

n'éliminerait pas tous les biais, en particulier ceux liés à l'environnement pré-natal. Il faudrait remplacer les 200 bébés par 200 clones développés en "éprouvette placentaire". Et même encore, on pourrait critiquer l'uniformité rigoureuse de leur éducation en orphelinat-collège. Entre autres biais imaginables...

J'ai souvent dit que je considérais la Performance (P) comme étant le produit de l'Inné génétique (Ig) et de l'Acquis culturel (Ac). Or on ne peut étudier séparément ces deux facteurs, chez l'humain, que par des expériences de l'esprit irréalisables. On ne peut qu'extrapoler ce qui est observé dans dans des situations aussi peu biaisées que possible.

Je continue de penser par contre que ta notion de méga-cluster phéno-génotypique, c'est du pipeau. Tu ne regardes que la couleur de peau: ton critère est purement phénotypique.

Il est au moins autant généalogique que phénotypique. Contestes-tu cette structure généalogique? Pas moi.

Je conteste aussi ton « Tu ne regardes que la couleur de peau ». C'est un strawman carabiné. Je suis convaincu que si on me présentait 100 Tanzaniens et 100 Danois (tirés au hasard), mêlés, rasés et tous bio-galvanisés au zinc (même gris métallique pour tout le monde), je parviendrais aisément à les démêler ultra-significativement mieux qu'au hasard. Je suis aussi convaincu que tu les démêlerais aussi aisément que moi.

Enfin, ça me permet de voir que le redico permet quand même de tourner autour du pot pendant un bon moment, même s'il est vrai qu'on est aller en spirale assez vite vers les points de désaccord.

La convergence (en spirale ou pas) vers la frontière étrange (où nos opinions se détachent) se fait beaucoup plus vite en Redico qu'en style libre. Environ 20~25 fois plus vite. ;) Je n'ose imaginer jusqu'où on se serait rendus sans lui. Sans doute pas très loin.

Bon. J'arrive à la partie "Redico".

Avec nos 7 dernières propositions (5 de D, puis 2 de Y) depuis mon dernier coup, on est rendus à 141 (73 de Y et 68 de D).

xxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 7 dernières propositions xxxxxxxxxxxxx

D64 (Réf. Y69) : La Minnesota Transracial Adoption Study est une étude du type décrit dans Y69.
Denis : 90% | Yquemener : 0%*
* Absence de symmétrie et nombreux biais non pris en compte

D65 (Réf. Y70) : La Minnesota Transracial Adoption Study a fourni des résultats positifs.
Denis : 90% | Yquemener : 0%*
* Non, de l'aveu même d'un de ses auteurs.

D66 : L'évolution naturelle des espèces a plus tendance à favoriser la diversification géno-phénotypique des populations géographiquement séparées, qu'à les garder fixes.
Denis : 98% | Yquemener : 95%

D67 (Réf. Y68) : Ce diagramme illustre plus directement les distances génétiques entre les population, que l'ampleur de leurs migrations.
Denis : 90%* | Yquemener : abs%**
* J'admets que ces deux variables sont corrélées.
** J'ignore la définition de la distance génétique utilisée. S'il s'agit par exemple du nombre de mutations de l'ADN mitochondrial, ça n'indique strictement rien sur la dérive génétique entre les populations: deux lignées locales peuvent être aussi éloignées génétiquement que des lignées séparées de milliers de kilomètres, simplement quand on étudie les migration, on groupe les lignées locales. C'est arbitraire mais justifié. Imagine que les lignées matrilinéaires des Islandais remontent uniquement à deux femmes. Ces femmes sont génétiquement éloignées du point de vue de l'ADNm, mais quand on étudie les populations, on va considérer qu'elles désignent la même population, qui peut être très homogène.

D68 : L'essentiel des ancêtres communs que partagent les Italiens et les Suédois sont plus récents que ceux que partagent les Italiens et les Bochimans.
Denis : ~100% | Yquemener : 99%

----------

Y72 : Ce redico était sympathique
Denis : 95% | Yquemener : 90%

Y73 : Il est temps d'arrêter ce redico
Denis : 85% | Yquemener : 90%

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaire xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

1)
Entre Yquemener et Denis : E-M = 32.3% (6/7) ; 2 D , 0 d , 0 O , 0 a , 4 A .
Code D sur D64, D65.

2)
Pour la partie complète (141 propositions), on a :

Entre Yquemener et Denis : E-M = 26.0% (131/141) ; 14 D , 11 d , 16 O , 12 a , 78 A .
Code D sur D8, D14, D15, Y22, D18, D35, D36, D40, D45, Y53, Y56, Y70, D64, D65.
Code d sur Y8, D9, Y20, Y21, Y27, Y33, Y43, Y50, D51, D57, Y68.
Code O sur Y10, Y13, D17, Y17, D20, Y28, Y34, Y36, Y39, Y42, D49, Y58, Y59, Y60, Y66, Y67.

3)
Même si notre accord sur Y73 a mis fin à notre belle partie, j'émets encore une proposition.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D69 (Réf. Y73) : Il est temps d'arrêter la discussion en style libre.
Denis : 97% | Yquemener : ?%

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

On n'a plus de ballon.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

yquemener
Messages : 2261
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: D69

Messagepar yquemener » 26 juil. 2014, 00:39

Denis a écrit :Si, malgré tous ses biais, l'étude était arrivée à une conclusion contraire (i.e. pas de différence), tu l'aurais probablement considérée valide, malgré ses biais. Non?
Si les scores de QI avaient été les mêmes, je l'aurais considéré surprenante car elle indiquerait que les biais connus sont en réalité plus faibles que ce que l'on supposait ou que les noirs disposent d'un avantage génétique qui leur permet d'avoir une intelligence similaire même en ayant perdu une année d'éducation.

Il y a une corrélation entre couleur de peau et QI aux US. Mon opinion est qu'elle est dûe entièrement à des facteurs environnementaux et historiques et non génétiques. Je m'attends à ce que faire disparaître cette corrélation soit très difficile car elle suppose d'enlever une multitude de biais. Une étude qui dirait "on trouve une corrélation nulle et pourtant on a mis des handicaps à la population noire!" me semblerait très suspecte.

Ma demande d'avoir une étude symétrique sert à neutraliser certains biais. Je me demande honnêtement comment s'en sortent les enfants blancs dans un pays où la majorité des adultes et des élèves seraient noirs et légèrement (voire inconsciemment) racistes. S'ils continuaient d'avoir en moyenne un score supérieur à leurs camarades, ça me ferait prendre au sérieux la possibilité d'une prédisposition génétique.

Et l'absence de telles mises en évidence dans un monde dominé par les racialistes est pour moi un élément aussi probant que l'absence de preuves du yéti. Le jour où on aura un élément probant, je réviserai mon jugement, mais en attendant je trouve l'absence de telles éléments extrêmement éloquente.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Les races humaines

Messagepar Pepejul » 26 juil. 2014, 09:38

Pardon d'intervenir (brièvement) dans votre passionnant échange mais j'aimerais revenir sur une phrase de Denis.

Tu disais en gros "s'il n'y a pas de race expliquez-moi pourquoi je peux reconnaître à coup sûr un islandais d'un gabonais et un chinois d'un eskimo"..un truc dans le genre.

Il est surprenant de prendre des nationalités pour exemple de ton racialisme....

Hors redico que penses-tu de cette affirmation : "si on me présente un individu je peux à coup sûr le classer dans une des races suivantes : blanc, noir, jaune ou... c’est quoi la quatrième ?"

J'aimerais vraiment une réponse simple du genre 100% ou 5% :mrgreen:
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !


Revenir vers « Redico »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit