Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

S. V. P. Veuillez laisser vos "redicos" ici.
Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2777
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Dash » 24 nov. 2014, 11:11

Puisqu'on utilise le Redicomatique, j'ouvre ce sujet dédié dans la section appropriée du forum si l'on veut commenter en style libre le Redico : Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation de l'épistémologie
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Cogite Stibon » 24 nov. 2014, 12:35

J'ai salvé 2 fois, Etienne 2 fois, Dash 2 fois, et Dave aucune.

Dave, continues-tu la partie ?

Sinon, j'attends l'évaluation de tous les participants avant de salver.

Dash, plutôt que d'émettre des propositions du type "il est probable que X" ou "il raisonnable de penser que X", ne vaut-il pas mieux émettre directement la proposition, et que chacun évalue comment il juge probable ou raisonable la proposition X ?
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2777
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Dash » 24 nov. 2014, 18:35

@ Cogite

Oui, j'en étais conscient, mais j'ai évalué que ça ne changeait pas grand-chose de toute façon. Mais puisque toi ça t'embête, je ne le ferai plus. ;)
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Cogite Stibon » 25 nov. 2014, 06:16

Ça permet plus de finesse dans les évaluations.

Sinon, vu que Dave n'a pas salvé, et n'a évalué que les 6 premières évaluations, j'ai salvé sans l'attendre.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 3775
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Etienne Beauman » 27 nov. 2014, 17:49

Psycho qui me trouve peu courageux connait probablement la
"» Loi 8

En REDICO, quand on suspend l’évaluation d’une proposition, on en émet une autre portant sur la raison qui nous a empêché d’évaluer la première."

et va donc salver sur toutes les propositions où il s'est abstenu d'évaluer :roll:

Tu me fais penser à un ado qui bâcle son travail sous prétexte qu'il aurait une bonne note si il répondait sérieusement, t'es plus au collège gamin, tu discutes avec des adultes !
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2777
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Dash » 27 nov. 2014, 19:02

J'ai participé à plusieurs Redico depuis 5 ans, mais c'était la première fois que je participais à l'aide de la version automatisé.

Constat :

- le fait que tout se structure automatiquement et que les % se calculent tout seuls, c'est super pratique (d'autant plus pour Denis, qui à recommencé à avoir une vie à l'extérieur du forum, je présume :mrgreen: ).

- l'impossibilité de faire un court commentaire en style libre est chiant. :?

- les infobulles pour lire les commentaires sur les évaluations disparaissent trop vite, ce qui oblige à repasser la souris plusieurs fois ou a cliquer pour changer de pages. À corriger!

- malgré ce qui est prétendu, il m'a été possible de faire de nouvelles propos avant d'avoir évalué toutes les propos. Bug?

____

Sinon, j'admets avoir fait des propositions doubles/multiples, mais j'ai souvent observé Denis (le concepteur) le faire en disant qu'il scinderait si cela pose problème.

Ma dernière proposition (#87) n'en était pas une (« formellement parlant »). C'est juste que nous étions présents simultanément (Cogite et moi) et que je me suis servi du Redico pour faire une remarque au participant (Cogite) et que j'étais pressé par le temps.

Cogite a écrit :Avant le lancement du Redico, en réponse à la question de Dash sur le but de ce Redico, Cogite à répondu : "Ce que je voulais aborder en Redico, c'est donc d'abord la démarche scientifique, ce qui la distingue des autres démarches intellectuelles, et qui fait son succès, ensuite si Klein en donne une vision faussée ou non, et enfin les conséquences d'une image faussée de la démarche scientifique dans le contexte actuel de montée du relativisme."
Proposition: Tant qu'on ne sera pas d'accord sur la première étape, ça ne servira à rien de passer aux suivantes

Ben ouais, c'est pourquoi — précisément — que j'avais anticipé et souligné ça bien avant de débuter et que je t'avais poser la question, mais ta réponse fut : « Après, dans un redico, chacun est libre d'orienter la discussion comme il le semble:roll: Maintenant que tu te fais la même remarque que je me suis faite avant de débuter, tu vois bien qu'il ne suffit pas (toujours) de tenter d'orienter le sujet où l'on veut, surtout si l'on est plusieurs participant?

Cogite a écrit :Dash a pris comme exemple, dans un débat sur l'épistémologie, une théorie dont il ne savait pas comment elle avait été construite.

Je ne suis pas physicien, ni mathématicien, ni historien, ni épistémologue, ni un passionné ou un érudit de physique ou de sciences « dures ». Je m'intéresse bien sûr à l’épistémologie, mais dans son sens ou son acceptation plutôt générale concernant toute forme de connaissance. Ce n'est pas parce que je ne sais pas comment mesurer une propriété quelconque et très spécifique d'un élément particulier d'une théorie d'un domaines spécifique que cela m'empêche pour autant de raisonner logiquement avec des ensembles plus vastes et de confronter les résultantes de plusieurs théories ensemble, p. ex.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18619
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

J'ai du mal à m'y habituer

Messagepar Denis » 28 nov. 2014, 00:21


Salut Dash,

Tu dis :
tout se structure automatiquement et que les % se calculent tout seuls, c'est super pratique (d'autant plus pour Denis, qui à recommencé à avoir une vie à l'extérieur du forum, je présume :mrgreen: ).

En effet.

Image


J'ai même un peu de mal à m'y habituer.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Cogite Stibon » 28 nov. 2014, 09:22

Dash a écrit :- les infobulles pour lire les commentaires sur les évaluations disparaissent trop vite, ce qui oblige à repasser la souris plusieurs fois ou a cliquer pour changer de pages. À corriger!

En cliquant sur l'évaluation, tu peux lire les commentaires dans une nouvelle page.

Dash a écrit :Ma dernière proposition (#87) n'en était pas une (« formellement parlant »). C'est juste que nous étions présents simultanément (Cogite et moi) et que je me suis servi du Redico pour faire une remarque au participant (Cogite) et que j'étais pressé par le temps.

Cogite a écrit :Avant le lancement du Redico, en réponse à la question de Dash sur le but de ce Redico, Cogite à répondu : "Ce que je voulais aborder en Redico, c'est donc d'abord la démarche scientifique, ce qui la distingue des autres démarches intellectuelles, et qui fait son succès, ensuite si Klein en donne une vision faussée ou non, et enfin les conséquences d'une image faussée de la démarche scientifique dans le contexte actuel de montée du relativisme."
Proposition: Tant qu'on ne sera pas d'accord sur la première étape, ça ne servira à rien de passer aux suivantes

Ben ouais, c'est pourquoi — précisément — que j'avais anticipé et souligné ça bien avant de débuter et que je t'avais poser la question, mais ta réponse fut : « Après, dans un redico, chacun est libre d'orienter la discussion comme il le semble:roll: Maintenant que tu te fais la même remarque que je me suis faite avant de débuter, tu vois bien qu'il ne suffit pas (toujours) de tenter d'orienter le sujet où l'on veut, surtout si l'on est plusieurs participant?

Ben voyons...
Tu participes activement à [url=
Dash a écrit :
Cogite a écrit :Dash a pris comme exemple, dans un débat sur l'épistémologie, une théorie dont il ne savait pas comment elle avait été construite.

Je ne suis pas physicien, ni mathématicien, ni historien, ni épistémologue, ni un passionné ou un érudit de physique ou de sciences « dures ». Je m'intéresse bien sûr à l’épistémologie, mais dans son sens ou son acceptation plutôt générale concernant toute forme de connaissance. Ce n'est pas parce que je ne sais pas comment mesurer une propriété quelconque et très spécifique d'un élément particulier d'une théorie d'un domaines spécifique que cela m'empêche pour autant de raisonner logiquement avec des ensembles plus vastes et de confronter les résultantes de plusieurs théories ensemble, p. ex.

Ben voyons, bien sûr...
Tu participes activement à un sujet qui ne traite que de l’épistémologie et sa vulgarisation, tu rentres dans un Redico dont il a été dit au départ qu'il traitait d'épistémologie, tu y émets presque une vingtaine de propositions parlant d’épistémologie, et d'un coup, dans ta proposition 87 (qui n'en est plus une, donc), tu déclares "Je m'intéresse plus à la pragmatique linguistique qu'à l'épistémologie. "
Ça te surprends tant que ça que nous avions convenu d'un sujet dont nous étions convenu au départ ? C'est ça ta raison pour abandonner le Redico ? ou plutôt parce qu'évaluer mes dernières propositions te dérangeait ?
Détail rigolo, tu relances juste après un nouveau sujet sur l'épistémologie. Cohérence, quand tu nous tiens.

Dash a écrit :
Cogite a écrit :Dash a pris comme exemple, dans un débat sur l'épistémologie, une théorie dont il ne savait pas comment elle avait été construite.

Je ne suis pas physicien, ni mathématicien, ni historien, ni épistémologue, ni un passionné ou un érudit de physique ou de sciences « dures ».

Dis donc, c'est toi qui a balancé la théorie de la relativité dans le débat. Mais si tu choisis d'argumenter à partir de sujets que tu ne connait pas, ne t'étonne pas de te planter. Personne ne te foce
Dash a écrit :Je m'intéresse bien sûr à l’épistémologie, mais dans son sens ou son acceptation plutôt générale concernant toute forme de connaissance.

En même temps, c'est pas comme s'il y avait des centaines de méthodes fiables pour construire des connaissances objectives. Et si tu voulais parler des connaissances subjectives, il fallait le dire.
Dash a écrit :Ce n'est pas parce que je ne sais pas comment mesurer une propriété quelconque et très spécifique d'un élément particulier d'une théorie d'un domaines spécifique que cela m'empêche pour autant de raisonner logiquement avec des ensembles plus vastes et de confronter les résultantes de plusieurs théories ensemble, p. ex.

Ben alors, qu'est-ce qui t'en empêche ?

Bon, j'arrête là. Si tu veux réellement qu'on discute, rendez-vous en Redico. Au moins, dans ce cadre, les fuites se voient. Sinon, ciao et bonne continuation.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2777
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Dash » 28 nov. 2014, 10:15

Salut Cogite,

Ne le prend pas comme ça, j'ai l'impression d'avoir affaire à quelqu'un qui tente maintenant de me manipuler en utilisant mon orgueil et mon ego (« t'es pas capable, mes propositions te dérangent », etc.). :? Écoutes Cogite, j'aurais pu, en allant lire pour me rafraichir la mémoire, répondre aux questions concernant les mesures de la vitesse de la lumière, etc., mais puisque ce n'est pas mon domaine ou mon « dada », ça implique du temps et des recherches et un redico, ce n'est pas comme en style libre, ça demande un tout autre investissement et si l'on est 3 jours sans répondre, ben ça avance (voir réaction à EB :? ). Sans parler que Psyricien décide de participer après près de 100 propos. :? OK, je n'aurais peut-être pas dû parler de la mécanique VS la RR, désolée. Bref, j'en ai juste marre parce que, comme je l'anticipais, tes dernières propositions concernent des détails particuliers concernant un domaine très précis que tu maitrises et dont je ne maitrise pas suffisamment. Moi, à la base, je voulais parler d'interprétation de mots et de « référents conceptuels ». Je m'y suis probablement mal pris, mais entre les propositions des autres, c'n’est pas évident de ne pas se laisser emporter dans une direction plutôt qu’une autre. Toutes mes excuses. Sinon rien ne m'empêche de reprendre dans quelques jours.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4130
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Invité » 28 nov. 2014, 10:51

Dash a écrit :J'ai participé à plusieurs Redico depuis 5 ans, mais c'était la première fois que je participais à l'aide de la version automatisé.

Constat :

- le fait que tout se structure automatiquement et que les % se calculent tout seuls, c'est super pratique (d'autant plus pour Denis, qui à recommencé à avoir une vie à l'extérieur du forum, je présume :mrgreen: ).

(1) - l'impossibilité de faire un court commentaire en style libre est chiant. :?

(2) - les infobulles pour lire les commentaires sur les évaluations disparaissent trop vite, ce qui oblige à repasser la souris plusieurs fois ou a cliquer pour changer de pages. À corriger!

(3)- malgré ce qui est prétendu, il m'a été possible de faire de nouvelles propos avant d'avoir évalué toutes les propos. Bug?

(1) Je m'en suis tenu à la philosophie de base du jeu qui est justement de remplacer le style libre par des propositions à évaluer.

Un peu comme aux échecs, où c'est mal vu de commenter les coups durant la partie. ;)

(2) Les bulles restent affichée aussi longtemps qu'on ne bouge pas le curseur. (Testé avec Firefox, Chrome et Opera)

(3) C'est la première fois qu'on me parle de ce problème, je vais attendre confirmation par d'autres joueurs.

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 3775
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Etienne Beauman » 28 nov. 2014, 13:23

Salut invité

(3) C'est la première fois qu'on me parle de ce problème, je vais attendre confirmation par d'autres joueurs.

Tu peux le constater par exemple la proposition #96 est de moi alors que je n'ai évaluer que les 52 premières évaluations.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4130
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Invité » 28 nov. 2014, 13:33

Etienne Beauman a écrit :Salut invité

(3) C'est la première fois qu'on me parle de ce problème, je vais attendre confirmation par d'autres joueurs.

Tu peux le constater par exemple la proposition #96 est de moi alors que je n'ai évaluer que les 52 premières évaluations.

Oups j'ai mal lu.

J'avais lu, par erreur, que Dash disait qu'il n'était "pas possible" de salver sans avoir fait toutes les évaluations.

Donc oui c'est possible de le faire et ça toujours été de même.

Dash a écrit :Bug?

No, a feature. ;)

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Cogite Stibon » 02 déc. 2014, 07:11

Dash a écrit :Bref, j'en ai juste marre parce que, comme je l'anticipais, tes dernières propositions concernent des détails particuliers concernant un domaine très précis que tu maitrises et dont je ne maitrise pas suffisamment. Moi, à la base, je voulais parler d'interprétation de mots et de « référents conceptuels ».

Moi, ce qui m'agace, c'est justement que mes dernières propositions ne portent pas sur des détails très particuliers d'un domaine que je maîtrise et pas toi.
Tu t'es abstenu sur les détails des observations de la RR, OK, ça ne me dérange pas. Moi, quand j'ai vu ça, pour rester dans le débat que tu souhaites :
- j'ai reformulé 3 propositions sur la RR, les observations et les interprétations, portant sur des faits de notoriété publique que j'ai sourcé, à savoir qu'on a observé l'invariance de la vitesse de la lumière 27 ans avant la théorie. ( P85 : L'observation de l'invariance de la vitesse de la lumière a été modifié par la théorie de la relativité 0% - P86 : L'interprétation de l'invariance de la vitesse de la lumière a été modifiée par la théorie de la relativité 100% - P88 l'interprétation de l'invariance de la vitesse de la lumière est intimement liée à la théorie et non à l'observation 100%)
- puis je suis revenu à des propositions sur la vulgarisation et l'interprétation des mots, pour aller dans la direction que tu souhaitais.

Au lieu d'évaluer mes propositions, tu as brutalement quitté la partie, sans explication.

@Dave : je viens de voir que tu avais repris la partie, je vais évaluer tes propositions.
Dernière édition par Cogite Stibon le 02 déc. 2014, 07:58, édité 1 fois.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2777
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Dash » 02 déc. 2014, 07:50

Salut Cogite,

Jusqu'à maintenant, il semble que je n'ai rien de prévu à l'horaire pendant tout le prochain week-end (ce qui a été rare ces derniers temps). Je veux bien reprendre la partie, graduellement. Mais j'aimerais bien que ceux qui participe (moi compris) prennent leur temps et attendent que chaque participant ait évalué toutes les propos précédentes avant de salver de nouveau. Rien ne presse et rien ne nous empêche de poursuivre le temps qu'on veut. Et, comme je l'ai dit, les propositions ne doivent pas concerner des connaissances trop pointues et spécifiques concernant la physique ou la RR car je n'ai que des connaissances générales sur ces sujets. Mes principaux centres d'intérêt concernent surtout la psychologie sociale, la systémique, la métacognition, la pragmatique linguistique, etc.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Cogite Stibon » 03 déc. 2014, 04:54

Dash a écrit :Et, comme je l'ai dit, les propositions ne doivent pas concerner des connaissances trop pointues et spécifiques concernant la physique ou la RR car je n'ai que des connaissances générales sur ces sujets. Mes principaux centres d'intérêt concernent surtout la psychologie sociale, la systémique, la métacognition, la pragmatique linguistique, etc.

Ca va être chaud de trouver le bon niveau, alors. Quand je prends des exemples d'observations simples, comme "l'existence de la lune" ou "la participation de Dash à ce Redico", c'est trop simpliste pour toi. Quand je prends des exemples concrets de la physique, comme l'orbite de Mercure ou l'invariance de la vitesse de la lumière, c'est trop pointu...

@Dave : j'attends les évaluations de Dash et Psy avant de salver.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2777
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Dash » 03 déc. 2014, 12:25

Voilà, j'ai évalué!
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Cogite Stibon » 17 déc. 2014, 09:38

Et ?
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2777
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Redico "Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation

Messagepar Dash » 30 déc. 2014, 03:42

Désolé, c'est le temps des fêtes et tout ce qui viens avec. Bon, là j'ai évalué et salvé! ;)

Joyeux Noël ! :boit:
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !


Revenir vers « Redico »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit