La mort (et thèmes connexes)

S. V. P. Veuillez laisser vos "redicos" ici.
Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1381
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Pooh » 12 mai 2015, 23:34

Denis a écrit :Salut Pooh,

Ce que tu me dis m'étonne et me désole.

Je pensais qu'il était facile de s'inscrire.

Je pense que la meilleure solution est d'écrire au concepteur du site (Cocolombo). Voir au bas de la page d'accueil.

Si quelqu'un peut arranger ça, c'est lui. Moi, je n'y connais rien.

Bonne chance.

:) Denis



c'est fait ! merci
j'ai du me créer une autre adresse (gmail)
j'attends maintenant comment me loguer.... ca ne fonctionne pas !
merci quand même !
sur ce, je vous laisse poursuivre

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4130
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Invité » 14 mai 2015, 09:16

Pooh a écrit :
Denis a écrit :Salut Pooh,

Ce que tu me dis m'étonne et me désole.

Je pensais qu'il était facile de s'inscrire.

Je pense que la meilleure solution est d'écrire au concepteur du site (Cocolombo). Voir au bas de la page d'accueil.

Si quelqu'un peut arranger ça, c'est lui. Moi, je n'y connais rien.

Bonne chance.

:) Denis



c'est fait ! merci
j'ai du me créer une autre adresse (gmail)
j'attends maintenant comment me loguer.... ca ne fonctionne pas !
merci quand même !
sur ce, je vous laisse poursuivre

Bonjour.

Ça fait quelques temps que j'avais pas consulté l'adresse de courriel que j'avais mise sur la page du redicomatic.

Mes excuses si j'ai manqué quelques messages.

Si vous avez des problèmes vous pouvez me contacter plus rapidement à : cclmb@yahoo.fr
(Je vais faire la mise à jour de cette nouvelle adresse de courriel sur la page du "redicomatic" aussitôt que possible)

Invité alias Cocolombo
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1381
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Pooh » 14 mai 2015, 21:34

Zut ! Vous êtes rendu loins dans vos propositions !!
Je vais tenter de m'inscrire maintenant que tout est sensé être corrigé
Allez ! Bon rédico gang !

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

D25 et D26

Messagepar Denis » 14 mai 2015, 23:08


Salut surtout à Emanuelle et à Pepe,

Après plus de 3 jours (depuis mon dernier coup), je n'attends plus vos salves, et je rejoue.

Avec nos 5 dernières propositions (toutes de D) depuis mon dernier coup, on est rendus à 46 (24 de D, 15 de E et 7 de P).

Je joins au tableau les 3 dernières propositions d'avant (E13à15) qui sont maintenant évaluées par tout le monde.

xxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 8 dernières propositions xxxxxxxxxxxxx

E13 : L'expérience de Marie de Solemne n'est ni un rêve ni une hallucination: https://www.youtube.com/watch?v=KcDxdn_hvQc à 42 minutes
Emanuelle : 100% | Denis : 50%* | Pepe : 50%**
* Par bouts "oui" et par bouts "non". Le choc psychologique a laissé un souvenir (altéré?) aussi réel qu'impressionnant.
** c'est un rêve hallucinatoire

E14 : Le souvenir d'une EMI est très particulier; c'est, dans l'écrasante majorité des cas, un souvenir indélébile, voire autre chose qu'un souvenir, quelque chose qui est tout le temps présent. (Voir le témoignage de Marie de Solemne à 1h30 (1:30:28)
Emanuelle : 100% | Denis : 80%* | Pepe : 75%**
* "Dans l'écrasante majorité des cas" est très exagéré. J'ai évalué en le remplaçant par "dans plusieurs cas". Aussi, on peut dire la même chose de certaines expériences avec le LSD.
** les gens qui ont oublié leur EMI sont probablement très nombreux mais ils n'en parlent pas.

E15 : L'EMI de Marie de Solemne a bouleversé sa vie en lui apportant un sens à sa vie, de nouvelles capacités, une soif de connaissances. (0:54:00 - Un sens à la vie 1:01:40 - Soif de connaissance 1:08:46 - de nouvelles capacités)
Emanuelle : 100% | Denis : 98%* | Pepe : 75%**
* "Nouvelles capacités" est un peu fort.
** elle a donné un sens à sa vie en s'appuyant sur ça comme certains s'appuient sur leur certitude d'être envoyé par Dieu ou celle d'avoir des dons de guérison ou de divination....

----------

D20 (Réf. E13) : Dans le récit de Marie de Solemne, le bout allant de 5m10 à 6m16 (où elle raconte ce qu'elle aurait vu dans une autre pièce) a été réellement vécu (plutôt qu'imaginé).
Emanuelle : 100%** | Denis : ~0%* | Pepe : 0%
* Si ce n'est ni un fantasme, ni un faux souvenir sincère, c'est un ajout narratif dramatisant.
** Ces perceptions sont typiques de la partie dite OBE d'une EMI; des éléments objectifs vérifiables et vérifiés par les experienceurs eux-mêmes prouvent qu'il ne s'agit pas d' hallucinations (dès que j'ai du temps, je copie des bribes de témoignages).

D21 : Dans le récit de Marie de Solemne, le bout allant de 8m40 à 10m02 (où elle décrit l'intense émotion de se retrouver "chez elle") est le plus intéressant.
Emanuelle : 75%** | Denis : 90%* | Pepe : 50%***
* Ça m'a rappelé quelques rêves très anciens (remontant à quand j'étais bébé), et quelques émotions océaniques éprouvées sous LSD.
** C'est une affirmation subjective, non ? Quoiqu'il en soit, c'est, je pense, la partie de l'expérience la plus chargée émotionnellement et peut-être la plus transformatrice.
*** préciser "intéressant" pour qui ? Dans quel domaine ?

D22 (Référence, de 2m58 à 4m10) : Les EMI infernales sont aussi "réelles" que les EMI paradisiaques.
Emanuelle : 50%* | Denis : ~100% | Pepe : 100%**
* Ce point mérite plus de réflexion et de temps que je n'en dispose pour le moment. "infernales" et "paradisiaques" sont des mots à connotation religieuse; je les trouve très bof. Je viens de lire le récit d'une EMI négative: "LA FACE CACHEE DE L'E.M.I A la recherche du sens d'une expérience de mort imminente terrifiante" de Jean Gérard Dubois. très intéressant; j'y reviendrai.
** aussi réelles = aussi irréelles

D23 (Réf. D20) : Dans les témoignages d'EMI, ce que les sceptiques contestent, c'est la fréquente composante "perception à distance de réalités extérieures", pas vraiment la composante "intense extase introspective".
Emanuelle : 50%* | Denis : 99% | Pepe : 80%**
* Je l'ignorais. Moi qui pensais que ce qui fâcherait le plus sur ce forum, ce serait la phase dite transcendante, j'ai tout faux :lol:
**je ne suis pas "les sceptiques" mais en ce qui me concerne oui c'est l'aspect qui me convainc le moins car il ne repose sur aucun fait.

D24 (Réf. D15) : Quand une personne croit voir, au pied de son lit, le fantôme de sa grand-mère décédée, alors, si Emanuelle était près du lit, elle verrait elle aussi le spectre d'une personne décédée.
Emanuelle : 0%* | Denis : 0% | Pepe : 50%**
* Si c'est une hallucination 0%; s'il s'agit d'une perception médiumnique, idem. Je n'ai jamais eu ce genre de perception. Ouf !
** si hallucination collective par suggestion, si Emmanuelle influencée par le comportement hystérique du patient.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

1)
Entre Emanuelle et Pepe : E-M = 44.4% (8/8) ; 1 D , 0 d , 3 O , 4 a , 0 A .
Code D sur D20.
Code O sur E13, D22, D24.

Entre Emanuelle et Denis : E-M = 35.8% (8/8) ; 1 D , 0 d , 3 O , 2 a , 2 A .
Code D sur D20.
Code O sur E13, D22, D23.

Entre Pepe et Denis : E-M = 17.1% (8/8) ; 0 D , 0 d , 2 O , 2 a , 4 A .
Code O sur D21, D24.

2)
Afin de ne pas risquer de provoquer une fin de partie accidentelle (voir Loi 19), j'émets une petite salve de taille 2.

xxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Préambule à D25 :
Ici, shisha a écrit : « Pour avoir longtemps fréquenter un forum de décorporation ("voyage astral") dans lequel beaucoup d'expériences ont été réalisé dans le but de mettre en évidence ou non la sortie réelle/objective de la conscience du corps, il en résulte que cela n'a pas conduit à de bon résultats. Tout porte à croire qu'il s'agit bien d'un voyage dans notre propre monde subjectif et non dans le monde objectif. »

D25 (Réf : commentaire de E sur D20): La perception paranormale de la réalité (à distance) n'a jamais été correctement confirmée.
Emanuelle : ?% | Denis : ~100% | Pepe : ?%

D26 : La perception paranormale de la réalité (à distance) est un mythe.
Emanuelle : ?% | Denis : ~100% | Pepe : ?%

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

À vous la balle.

: Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Emanuelle
Messages : 822
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Emanuelle » 15 mai 2015, 02:35

D25 (Réf : commentaire de E sur D20): La perception paranormale de la réalité (à distance) n'a jamais été correctement confirmée.
Emanuelle : 1%* | Denis : ~100% | Pepe : ?%
* Il manque la "réussite" de la recherche de la "preuve irréfutable": http://www.deadlinelelivre.fr voir la page "recherche" ("Mise à l'épreuve des perceptions objectives décrites dans les EMI"). A ma connaissance, personne n'a mieux étudié les EMI que le docteur Jourdan. Pour tous ceux qui désirent réellement s'informer, vous pouvez aller explorer le site de Deadline.

D26 : La perception paranormale de la réalité (à distance) est un mythe.
Emanuelle : 0% | Denis : ~100% | Pepe : ?%

xxxxxxxxxxx

E16: La perception paranormale de la réalité (à distance) par d'autres moyens que les organes des sens habituels est une énigme pour la science.
Emanuelle : 100% | Denis : ?% | Pepe : ?%

Ici, shisha a écrit : « Pour avoir longtemps fréquenter un forum de décorporation ("voyage astral") dans lequel beaucoup d'expériences ont été réalisé dans le but de mettre en évidence ou non la sortie réelle/objective de la conscience du corps, il en résulte que cela n'a pas conduit à de bon résultats. Tout porte à croire qu'il s'agit bien d'un voyage dans notre propre monde subjectif et non dans le monde objectif. »

E17: L'EMI n'est le même état de conscience modifié que le "voyage astral"
Emanuelle : 100% | Denis : ?% | Pepe : ?%

E18: Le docteur Jourdan a établi un diagnostic différentiel des différentes sortes d'OBE: http://iands-france.org.pagesperso-orange.fr/res_ehc-obe.html
Emanuelle : 100% | Denis : ?% | Pepe : ?%


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
Je n'abandonne pas du tout la partie Denis, c'est juste que j'aurai réellement du temps à partir de ce soir. Trop contente que le rédico permette d'éviter les noms d'oiseaux etc... ;) Je posterai de nouveau des bribes de témoignages (cela demande un peu de temps). Bonne journée ! :)
PS: E17 est mal formulée ! Pfff j'y reviens plus tard.
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Emanuelle
Messages : 822
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Emanuelle » 15 mai 2015, 02:55

Aïe , manquement de ma part à la règle du rédico en E18, je rectifie:

En résumé, nous pouvons classer les OBE ou EHC en trois catégories:

Type I - Perception du corps et de sa position dans l'espace depuis un point extérieur à celui-ci, impression de mouvements et/ou de légèreté, le tout sans perception de quoi que ce soit d'extérieur au corps : cette expérience est reproductible par stimulation électrique corticale, et peut être due à une activité spontanée de la zone impliquée, sans qu'il soit besoin de parler d'épilepsie. Lors de l'endormissement, dans certains états de conscience "intermédiaires" ainsi que lors de l'activité onirique, il peut persister ou survenir une activité autonome dans certaines zones cérébrales, en particulier quand ces dernières ne sont plus connectées à leur environnement habituel. Les images hypnagogiques, les bourdonnements ou bruits divers qui apparaissent lors de l'endormissement en sont un bon exemple. Toute expérience présentant ces caractéristiques peut donc, dans le doute, être classée dans la catégorie des illusions somatosensorielles, lesquelles ne sont pas obligatoirement pathologiques.

Type II - Il peut exister une expérience intermédiaire, avec perception du corps (toujours depuis un point extérieur) mais aussi de son environnement, le point fondamental résidant dans le fait que ce dernier est familier ou du moins connu du sujet. Dans ce cas un doute subsiste: en effet, certaines zones du cerveau sont spécialisées dans la mémorisation et la reconnaissance de l'environnement, et il est tout à fait possible qu'un fonctionnement atypique du cerveau soit à l'origine d'une illusion perceptive, rajoutant à la perception du corps celle de son environnement immédiat. Dans le doute, et en l'absence d'éléments objectifs et vérifiables, cette catégorie est, comme la première, à classer comme possible illusion somatosensorielle et environnementale.

Type III - Perception de détails environnementaux, d'objets précis, inconnus du sujet au préalable et vérifiés ultérieurement, le tout depuis un point de vue extérieur au corps, le plus souvent avec un état fonctionnel cérébral incompatible avec une quelconque perception : ce type d'expérience est caractérisé par une perception objective, quoique inexplicable, et n'a jamais pu être reproduit expérimentalement par des moyens artificiels. C'est celle qui est la plus courante lors des premiers stades des EMI, et elle peut être considérée comme OBE ou EHC "authentique".
Docteur Jourdan http://iands-france.org.pagesperso-orange.fr/res_ehc-obe.html

Cela ne peut pas se résumer en 3 lignes :|
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Pepejul » 15 mai 2015, 06:42

D25 (Réf : commentaire de E sur D20): La perception paranormale de la réalité (à distance) n'a jamais été correctement confirmée.
Emanuelle : 1%* | Denis : ~100% | Pepe : 100%
* Il manque la "réussite" de la recherche de la "preuve irréfutable": http://www.deadlinelelivre.fr voir la page "recherche" ("Mise à l'épreuve des perceptions objectives décrites dans les EMI"). A ma connaissance, personne n'a mieux étudié les EMI que le docteur Jourdan. Pour tous ceux qui désirent réellement s'informer, vous pouvez aller explorer le site de Deadline.

D26 : La perception paranormale de la réalité (à distance) est un mythe.
Emanuelle : 0% | Denis : ~100% | Pepe : 100%

xxxxxxxxxxx

E16: La perception paranormale de la réalité (à distance) par d'autres moyens que les organes des sens habituels est une énigme pour la science.
Emanuelle : 100% | Denis : ?% | Pepe : 0%*

* quelquechose qui n'est pas mis en évidence ne peut pas être une énigme. Ce sera une énigme quand on l'aura mise en évidence.

Ici, shisha a écrit : « Pour avoir longtemps fréquenter un forum de décorporation ("voyage astral") dans lequel beaucoup d'expériences ont été réalisé dans le but de mettre en évidence ou non la sortie réelle/objective de la conscience du corps, il en résulte que cela n'a pas conduit à de bon résultats. Tout porte à croire qu'il s'agit bien d'un voyage dans notre propre monde subjectif et non dans le monde objectif. »

E17: L'EMI n'est le même état de conscience modifié que le "voyage astral"
Emanuelle : 100% | Denis : ?% | Pepe : 50%*

*c'est pareil dans le sens où aucun des deux ne peut être défini ni observé réellement.

E18: Le docteur Jourdan a établi un diagnostic différentiel des différentes sortes d'OBE: http://iands-france.org.pagesperso-orange.fr/res_ehc-obe.html
Emanuelle : 100% | Denis : ?% | Pepe : 50%*

* je ne connais pas son travail mais sa "classification" semble arbitraire.


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Emanuelle
Messages : 822
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Emanuelle » 15 mai 2015, 16:16

E 19: Il serait intéressant de comparer l'état océanique lors d'une expérience sous LSD à la phase dite transcendante d'une EMI.
Emanuelle : 100% | Denis : ?% | Pepe : ?%
Je propose une série de questions à Denis (j'espère que cela colle avec les règles du jeu):
- Quel est le degré de réalité que tu associes à cette (ces) expérience(s) ?
- Comment qualifierais-tu ton état de conscience par rapport à l'état de conscience habituel ?
- Cette expérience a-t-elle transformé ton "système de valeurs" ?
- Avais-tu accès à une sorte de savoir illimité ? Si oui, as-tu pu rapporter certaines informations ?
- Quel genre de souvenir est-ce ?
- Quels sentiments associes-tu à cette expérience ?
- Comment percevais-tu le temps lors de l'expérience ?

Je reformule E17: Le ou les états de conscience lors d'une EMI sont différents de l'état de conscience lors d'un "voyage astral".
Emanuelle : 100% | Denis : ?% | Pepe : ?%
xxxxxxxxxxxx
PS: je sais très bien que j'ai dit que j'allais mettre un témoignage pour les éléments vérifiés lors de la phase dite OBE. Je n'ai pas encore décidé lequel.
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

D27 à D32

Messagepar Denis » 16 mai 2015, 02:40


Salut surtout à Emanuelle et à Pepe,

Avec nos 7 dernières propositions (5 de E, 2 de D et (encore) 0 de P) depuis mon dernier coup, on est rendus à 53 (26 de D, 20 de E et 7 de P).

xxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 7 dernières propositions xxxxxxxxxxxxx

Préambule à D25 :
Ici, shisha a écrit : « Pour avoir longtemps fréquenter un forum de décorporation ("voyage astral") dans lequel beaucoup d'expériences ont été réalisé dans le but de mettre en évidence ou non la sortie réelle/objective de la conscience du corps, il en résulte que cela n'a pas conduit à de bon résultats. Tout porte à croire qu'il s'agit bien d'un voyage dans notre propre monde subjectif et non dans le monde objectif. »

D25 (Réf : commentaire de E sur D20): La perception paranormale de la réalité (à distance) n'a jamais été correctement confirmée.
Emanuelle : 1%* | Denis : ~100% | Pepe : 100%
* Il manque la "réussite" de la recherche de la "preuve irréfutable": http://www.deadlinelelivre.fr voir la page "recherche" ("Mise à l'épreuve des perceptions objectives décrites dans les EMI"). A ma connaissance, personne n'a mieux étudié les EMI que le docteur Jourdan. Pour tous ceux qui désirent réellement s'informer, vous pouvez aller explorer le site de Deadline.

D26 : La perception paranormale de la réalité (à distance) est un mythe.
Emanuelle : 0% | Denis : ~100% | Pepe : 100%

----------

E16: La perception paranormale de la réalité (à distance) par d'autres moyens que les organes des sens habituels est une énigme pour la science.
Emanuelle : 100% | Denis : 0.01%** | Pepe : 0%*
* quelquechose qui n'est pas mis en évidence ne peut pas être une énigme. Ce sera une énigme quand on l'aura mise en évidence.
** À peine plus que la lévitation des moines tibétains (dont on peut certainement trouver plusieurs témoignages).

E17: L'EMI n'est [pas]** le même état de conscience modifié que le "voyage astral"
Emanuelle : 100% | Denis : 50%** | Pepe : 50%*
* c'est pareil dans le sens où aucun des deux ne peut être défini ni observé réellement.
** Le "[pas]" est un ajout de Denis. Il y a des différences et des ressemblances. La composante OBE de certaines EMI est très proche de certains voyages astraux.

Préambule à E18 :
Voir
ici les définitions des 3 types d'OBE, selon le docteur Jourdan.

E18: Le docteur Jourdan a établi un diagnostic différentiel des différentes sortes d'OBE: http://iands-france.org.pagesperso-orange.fr/res_ehc-obe.html
Emanuelle : 100% | Denis : 99%** | Pepe : 50%*
* je ne connais pas son travail mais sa "classification" semble arbitraire.
** Le type 3 devrait être divisés en deux cas 3a et 3b, selon que les détails perçus sont accessibles aux sens (par exemple, les événements qui surviennent dans la salle d'opération) ou inaccessibles (par exemple, ce qui se passe au-delà des murs). Reste à voir si le type 3b existe.

E19: Il serait intéressant de comparer l'état océanique lors d'une expérience sous LSD à la phase dite transcendante d'une EMI.
Emanuelle : 100% | Denis : 100% | Pepe : ?%

E20 (Reformulation de E17) : Le ou les états de conscience lors d'une EMI sont différents de l'état de conscience lors d'un "voyage astral".
Emanuelle : 100% | Denis : 50%* | Pepe : ?%
* Il y a des différences et des ressemblances. La composante OBE de certaines EMI est très proche de certains voyages astraux. J'admets que pour une EMI sans OBE, les différences sont plus grandes.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxx

1)
Entre Emanuelle et Pepe : E-M = 79.8% (5/7) ; 3 D , 0 d , 2 O , 0 a , 0 A .
Code D sur D25, D26, E16. Code O sur E17, E18.

Entre Emanuelle et Denis : E-M = 57.1% (7/7) ; 3 D , 0 d , 2 O , 0 a , 2 A .
Code D sur D25, D26, E16. Code O sur E17, E20.

Entre Pepe et Denis : E-M = 9.8% (5/7) ; 0 D , 0 d , 1 O , 0 a , 4 A .
Code O sur E18.

2)
Pour la partie complète (53 propositions jusqu'ici), on a :

Entre Emanuelle et Pepe : E-M = 54.1% (42/53) ; 10 D , 3 d , 17 O , 7 a , 5 A .
Code D sur P1, P2, P3, P4, E5, D15, D20, D25, D26, E16. Code d sur D7, D17, D18. Code O sur D2, D3, D4, E3, E4, D6, D8, E7, E9, E12, D14, P7, E13, D22, D24, E17, E18.

Entre Emanuelle et Denis : E-M = 45.6% (47/53) ; 10 D , 3 d , 15 O , 7 a , 12 A .
Code D sur P1, P3, P4, D7, D15, D17, D20, D25, D26, E16. Code d sur E3, E4, D18. Code O sur D2, D3, D4, D6, D8, E5, E7, E8, E9, D14, E13, D22, D23, E17, E20.

Entre Pepe et Denis : E-M = 12.8% (47/53) ; 0 D , 1 d , 8 O , 6 a , 32 A .
Code d sur P2. Code O sur D1, E3, E5, E12, P7, D21, D24, E18.

3)
Emanuelle, j'ai nommé E20 ta reformulation de E17. Loi 6. Quand une proposition a déjà été évaluée par quelques joueurs, il est délicat d'en changer une virgule. Ça oblige à la réévaluer, ce qui se fait plus aisément en émettant simplement une proposition de plus. Désolé d'avoir moi-même enfreint cette règle en ajoutant un mot (qui me semblait manquer) dans la formulation originale de E17. Ça m'a paru être la meilleure chose à faire, dans les corconstances.

4)
Emanuelle, plutôt que mettre en préambule (à E18) les définitions des 3 types d'OBE, selon le docteur Jourdan, j'ai préféré mettre simplement un lien y menant. J'ai hésité. Dans le dossier de la partie, les préambules doivent être raisonnablement courts~concis. S'il avait fait 30 Ko, je n'aurais pas hésité. La borne est floue.

5)
Emanuelle a écrit :Je propose une série de questions à Denis (j'espère que cela colle avec les règles du jeu):
1 - Quel est le degré de réalité que tu associes à cette (ces) expérience(s) ?
2 - Comment qualifierais-tu ton état de conscience par rapport à l'état de conscience habituel ?
3 - Cette expérience a-t-elle transformé ton "système de valeurs" ?
4 - Avais-tu accès à une sorte de savoir illimité ? Si oui, as-tu pu rapporter certaines informations ?
5 - Quel genre de souvenir est-ce ?
6 - Quels sentiments associes-tu à cette expérience ?
7 - Comment percevais-tu le temps lors de l'expérience ?
(note : la numérotation rouge est de moi)

Il arrive parfois, lors d'une partie de Redico, qu'il soit commode de "descendre" brièvement en style libre. Allons-y donc. Brièvement.

1- Je dirais 50%. C'est une sorte de réalité plus ou moins distordue. Si je me vois des mains à 5 doigts, c'est plus proche de la réalité que si j'en vois 6.

2- Dans les cas les plus riches, la conscience est incommensurablement plus intense.

3- Un peu, mais pas radicalement. Si je n'avais pas su que je venais d'absorber du LSD, j'aurais probablement été beaucoup plus impressionné. Au moins 10 fois plus.

4- Pour l'impression d'un savoir pratiquement illimité, OUI. Mais je suis convaincu qu'il s'agissait d'une illusion et que si j'avais joué une partie de go contre un ami (à jeun) à peu près de ma force, je me serais fait tailler en pièces.

5- Actuellement (après ~45 ans) le souvenir que j'en ai gardé est à peu près aussi estompé que celui de mon premier orgasme. Mais il n'est pas complètement effacé.

6- Je pense que, dans ma vie, les moments où j'ai été le plus heureux (et les moments où j'ai été le plus malheureux) ont été vécus sous LSD. Mais je n'en suis pas certain. Peut-être que quand j'étais tout-petit-bébé j'ai connu des contrastes émotifs aussi intenses.

7- Le temps était aussi distordu que l'espace. Parfois c'était agréable et d'autres fois ça l'était moins (par exemple, quand il se produisait des espèces de hoquets temporels discontinus).

Bon. J'admets avoir été probablement plus concis que tu l'avais souhaité. On y reviendra si tu le souhaites, mais de préférence en mode Redico.

6)
Pepe, je trouve que tu devrais essayer de salver un peu plus.

Redico signifie "recherche des discontinuités entre les conclusions~convictions" et la cartographie de la "frontière étrange" (où nos opinions se détachent, entre le pays de l'accord et celui du désaccord) se fait mieux si tout le monde cherche, plutôt que seulement quelques uns. Voir Loi 2.

Je métaphorise parfois l'affaire via une promenade d'amis en canot. Si, dans le canot, un de promeneurs ne rame pratiquement jamais alors, du point de vue de ceux qui rament, il n'est pas loin d'être une charge inutile. Il augmente l'inertie sans fournir d'énergie. ;) ;)

En passant, n'oublie pas d'évaluer E19 et E20. ;)

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D27 (Réf. E18) : Dans la classification du docteur Jourdan, le "type 3" devrait être scindé en deux cas, 3a et 3b, selon que les détails perçus sont accessibles aux sens (par exemple, les événements qui surviennent dans la salle d'opération) ou inaccessibles (par exemple, ce qui se passe au-delà des murs).
Emanuelle : ?% | Denis : 98%* | Pepe : ?%
* C'est entre les cas 3a et 3b qu'on passe du normal au paranormal.

D28 : Qu'il y ait parfois des ressemblances entre les prédictions d'un astrologue et les événements subséquents démontre que l'astrologie fonctionne.
Emanuelle : ?% | Denis : 0% | Pepe : ?%

D29 : Qu'il y ait parfois des ressemblances entre ce que déclare avoir perçu (dans la pièce d'à côté) une personne en état de EMI~OBE, et ce qui s'y est réellement passé, démontre la réalité de la perception extrasensorielle à distance.
Emanuelle : ?% | Denis : ~0% | Pepe : ?%

D30 (Réf. E16) : La lévitation des moines tibétains est une énigme pour la science.
Emanuelle : ?% | Denis : 0%* | Pepe : ?%
* On peut pourtant (certainement) en collecter plusieurs témoignages.

D31 : Les visions infernales de Sainte Faustine ont été vécues à l'orée d'un enfer réel (plutôt que rêvées~imaginées en état de détresse psychotique, ou carrément inventées).
(note : désolé pour l'accroc à la Loi 7. Si ça cause problème, je reformulerai en précisant un court extrait)
Emanuelle : ?% | Denis : ~100% | Pepe : ?%

D32 (Réf. Commentaire de E sur D25) : Promenons ensemble nos loupes mentales (en respectant la Loi 7) sur quelques cas de perception extrasensorielle à distance.
Emanuelle : ?% | Denis : 99%* | Pepe : ?%
* Des cas de rencontre avec l'esprit de proches décédés seraient autant intéressants.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

À vous les rames.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: D27 à D32

Messagepar Pepejul » 16 mai 2015, 06:25

E19: Il serait intéressant de comparer l'état océanique lors d'une expérience sous LSD à la phase dite transcendante d'une EMI.
Emanuelle : 100% | Denis : 100% | Pepe : 100%*
*cela n'a-t-il pas déjà été fait ?

E20 (Reformulation de E17) : Le ou les états de conscience lors d'une EMI sont différents de l'état de conscience lors d'un "voyage astral".
Emanuelle : 100% | Denis : 50%* | Pepe : 50%**
* Il y a des différences et des ressemblances. La composante OBE de certaines EMI est très proche de certains voyages astraux. J'admets que pour une EMI sans OBE, les différences sont plus grandes.
** j'avoue ne pas assez connaître les uns et les autres pour pouvoir les comparer.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D27 (Réf. E18) : Dans la classification du docteur Jourdan, le "type 3" devrait être scindé en deux cas, 3a et 3b, selon que les détails perçus sont accessibles aux sens (par exemple, les événements qui surviennent dans la salle d'opération) ou inaccessibles (par exemple, ce qui se passe au-delà des murs).
Emanuelle : ?% | Denis : 98%* | Pepe : 50%**
* C'est entre les cas 3a et 3b qu'on passe du normal au paranormal.
** la classification est très floue selon moi car assez artificielle. Je dirais qu'il devrait y avoir autant de types que de patients, ce qui n'a pas un grand intérêt.

D28 : Qu'il y ait parfois des ressemblances entre les prédictions d'un astrologue et les événements subséquents démontre que l'astrologie fonctionne.
Emanuelle : ?% | Denis : 0% | Pepe : 0%

D29 : Qu'il y ait parfois des ressemblances entre ce que déclare avoir perçu (dans la pièce d'à côté) une personne en état de EMI~OBE, et ce qui s'y est réellement passé, démontre la réalité de la perception extrasensorielle à distance.
Emanuelle : ?% | Denis : ~0% | Pepe : 0%*
*à moins que cela soit sur des détails très précis et vérifiable...ce qui ne s'est jamais produit !

D30 (Réf. E16) : La lévitation des moines tibétains est une énigme pour la science.
Emanuelle : ?% | Denis : 0%* | Pepe : 0%
* On peut pourtant (certainement) en collecter plusieurs témoignages.

D31 : Les visions infernales de Sainte Faustine ont été vécues à l'orée d'un enfer réel (plutôt que rêvées~imaginées en état de détresse psychotique, ou carrément inventées).
(note : désolé pour l'accroc à la Loi 7. Si ça cause problème, je reformulerai en précisant un court extrait)
Emanuelle : ?% | Denis : ~100% | Pepe : 80%*
* peut-être une autre pathologie ou un autre dysfonctionnement du cerveau que celui proposé.

D32 (Réf. Commentaire de E sur D25) : Promenons ensemble nos loupes mentales (en respectant la Loi 7) sur quelques cas de perception extrasensorielle à distance.
Emanuelle : ?% | Denis : 99%* | Pepe : 100%
* Des cas de rencontre avec l'esprit de proches décédés seraient autant intéressants.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

P8 : La sincérité d'un témoignage est un bon indicateur de la réalité de la situation vécue :
Emanuelle : ?% | Denis : ?% | Pepe : 0%

P9 : Une hallucination peut ne pas être délirante
Emanuelle : ?% | Denis : ?% | Pepe : 100%

P10 : La sensation de paix et de bien-être ou d'apaisement décrite lors d'une EMI peut être due à une libération d'endorphine au niveau du cerveau.
Emanuelle : ?% | Denis : ?% | Pepe : 100%

P11 : Un protocole simple peut être mis en place pour vérifier si la personne "sort" réellement de la pièce ou si elle imagine seulement qu'elle le fait.
Emanuelle : ?% | Denis : ?% | Pepe : 100%

(ref P11) P12 : Ce protocole a déjà été mis en place et les résultats ont été tous négatifs.
Emanuelle : ?% | Denis : ?% | Pepe : 100%

(ref P11) P13 : Si un tel protocole contrôlé donnait un résultat positif alors l'hypothèse de l'extracorporation serait massivement prise en compte par la communauté scientifique.
Emanuelle : ?% | Denis : ?% | Pepe : 100%
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Emanuelle
Messages : 822
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Emanuelle » 16 mai 2015, 12:22

En lien avec D32. et propositions à venir (pour le quatrième témoignage)
Tous ces témoignages sont dans le livre "Deadline-dernière limite" du docteur Jourdan.
Je suis désolée c'est très long. Le dernier témoignage est largement tronqué et je l'ai plus mis pour la richesse de ses propos concernant le mode de perception.
Le troisième est, me semble-t-il, le plus probant au niveau des détails vérifiés.
Attention, c'est bizarre !


1) « Dans un couloir de l’hôpital où j’étais élève infirmier, je vois un jour un vieux monsieur se diriger vers moi et me dire, hilare : « Alors tu as fini par la trouver, la planche !... » Le grand-père, devant mon air passablement ahuri, commence alors à m’expliquer : « Tu ne te souviens pas de moi, mais moi je me souviens de toi ! »
Une histoire de planche ? … Je me souviens alors de ce vieil algérien qu’on avait amené aux urgences en arrêt cardiaque quelque temps auparavant. Et l’ancêtre continue son explication : « J’ai tout vu d’en haut, quand vous essayiez de faire repartir mon cœur… On t’a demandé d’aller chercher une planche, et tu étais affolé, tu la cherchais partout et elle n’était pas là où elle aurait dû être. Je t’ai suivi tout le long, et tu as fini par la trouver dans la cuisine. » (rapporté au docteur Jourdan par un infirmier au temps où il était étudiant). Le médecin réanimateur avait envoyé cette personne chercher cette planche utilisée pour les massages cardiaques, qu’il vaut mieux effectuer sur un plan dur. Une aide-soignante, après l’avoir lavée, l’avais laissée sécher à l’office au lieu de la remettre à sa place, ce qui explique la course dans les couloirs. Question : comment le grand-père arrivé inconscient dans le service a-t-il pu assister à cette scène et s’en souvenir, au point de pouvoir reconnaître l’élève infirmier ? « Deadline » p79

2) « C’était en 1967, dans le Midi. A la suite de mes deux enfants, c’était à mon tour de prendre ma douche, dans une petite pièce basse de plafond et mal aérée que mes parents avaient transformée en mini-salle de bains, faisant l’erreur d’installer le chauffe-eau à gaz à l’intérieur. Quand je me suis rendue compte que je commençais à étouffer, j’ai voulu ouvrir la petite fenêtre, mais je n’en ai pas eu le temps, je me suis évanouie et ma tête a tapé sur le bord du bac.
Puis j’ai entendu quelqu’un rentrer dans la pièce, c’était mon mari qui venait se laver les mains. Il m’a vue par terre, a appelé mon frère et à eux deux ils m’ont tirée à l’extérieur. C’est à ce moment-là que j’ai eu l’impression d’être hors de mon corps. Je voyais tout ce qui se passait comme si j’étais à la hauteur d’un premier étage et que je regardais en bas.
A ce moment-là, je me suis dit : « Mince, mon frère me voit toute nue, ça me gêne un peu ! » Ils m’ont sortie dans le jardin et ont essayé de me ranimer, aidés par ma belle-sœur qui essayait de me faire boire quelque chose (…) Puis les pompiers sont arrivés (…).
Ce qu’il y a de drôle, c’est qu’on a une vision très élargie des choses. C’était comme si je me trouvais en plusieurs endroits en même temps. Après leur douche, mes enfants étaient montés au village, chez ma grand-mère qui habitait une maison qui faisait face à la nôtre, de l’autre côté d’une grande combe, à peu près à 800 mètres, et qui regardait souvent ce qui se passait chez nous avec des jumelles. Donc dans le même temps, je me trouvais aussi chez ma grand-mère, qui disait : « Ah, il a dû se passer quelque chose chez les parents, parce que les pompiers sont là… » Elle regardait avec les jumelles, les enfants regardaient avec elle par la fenêtre et moi, j’étais derrière eux ! C’est très curieux comme impression, on voit tout très lumineux, très clair, et puis on a un sens aigüe des choses, on voit tout, on entend tout, et on est dans le coma, pratiquement.
A notre arrivée à l’hôpital, les pompiers m’ont sortie de leur véhicule, j’ai vu une infirmière arriver en courant et demander : « Elle est dans le coma depuis combien de temps ? » Et moi je me suis dit : « Elle est folle, celle-là ! Je suis bien, mais ils ne voient pas que je suis bien ? … Où est-ce qu’ils voient que je suis dans le coma ? » Puis ça a été le néant total, je n’ai plus rien vu, rien entendu jusqu’à mon réveil le matin à l’hôpital. (…)
Après j’ai voulu vérifier un certain nombre de choses. Mes enfants étaient bien chez leur grand-mère, à la fenêtre et elle était bien en train de regarder ce qui se passait chez nous.
Tout ça n’avait rien d’un rêve, c’était tout à fait comparable à la réalité ordinaire, ce sont des faits réels que j’ai pu voir comme s’il ne s’agissait pas de moi. Les personnes je les ai bien vues et entendues.
Depuis cette expérience ma sensibilité s’est développée, je fais parfois des rêves prémonitoires : en mai 84 et en mai 85, j’ai rêvé que mon plus jeune fils était mort et qu’on l’enterrait à G. En mai 86 ce cauchemar est devenu réalité. (…) J’ai aussi fait plusieurs sorties de corps depuis, en général quand je suis fatiguée, faible ou malade. (A. L.)

« Ce témoignage présente une caractéristique qui n’est pas si rare que ça : une certaine propension à percevoir simultanément ce qui se passe dans des lieux plus ou moins éloignés, ce que plusieurs témoins décrivent en disant s’être trouvés en même temps à plusieurs endroits à la fois. » docteur Jourdan ;

3) M.L.K Syncope à l’âge de 17 ans
Ca s’est passé pendant mon année de préparation au bac, j’étais et ai toujours été peu résistante au froid, attrapant chaque hiver des angines à streptocoques à répétition, qui fragilisent le cœur. A cette époque, je suivais aussi des entrainements assez intenses de gymnastique, de ce fait en plein hiver j’avais perdu 4 ou 5 kilos. J’étais sans doute d’une grande faiblesse et, après avoir grimpé deux escaliers, je suis tombée inconsciente sur le sol du palier du second étage dans la maison de mes parents. J’ai alors perdu tout contact avec mon monde habituel, ni dans la réalité, ni dans le rêve, je me suis retrouvée dans une douce pénombre, un genre de tunnel dont les parois ne sont pas sensibles. Au fond du tunnel une lumière « appelante » et vers la droite comme une possible fuite, une autre possibilité. La lumière m’a semblé à l’époque comme m’offrant de disparaître en tant que moi-même pour rejoindre un tout incompréhensible, la fuite vers la droite semblait me proposer une voie de recommencement douloureuse (je l’ai par la suite interprétée comme une voie de renaissance possible). Je me suis sentie tétanisée devant ces choix, je me rappelle m’être répétée à plusieurs reprises : « je ne suis pas prête, je ne suis pas prête » et, de ce refus d’avancer, je me suis retrouvée d’un seul coup dans la maison à nouveau mais comme collée au plafond, regardant l’escalier qui descendait et mon corps allongé. J’ai alors « vogué » librement toujours au-dessus des choses (entre 1 m et le plafond), je suis descendue d’un étage et ai vu ma sœur écrire à sa table, puis mon père allongé sur son lit, qui lisait la page 71 d’un livre de science-fiction. Je l’ai vu se redresser d’un coup et l’ai suivi du dessus alors qu’il grimpait au second. Il a vu mon corps au sol et est parti chercher sa trousse de médecin. Il m’a frappé brutalement, j’observais tout au-dessus et ai été très surprise de ressentir son inquiétude et de me rendre compte que j’avais peur qu’il se mette en colère contre moi… Il m’a injecté quelque chose (sans doute de l’adrénaline) en me parlant, je n’entendais pas sa voix distinctement. Mais d’un seul coup je me suis retrouvée à l’intérieur de mon corps avec une douleur forte à crier. J’ai crié, je pense. L’accident cardiaque n’a pas dû durer plus de quelques minutes, 4 ou 5 selon mon père. Je suis restée allongée avec des vertiges toute la journée, et ai bien sûr subi après de nombreux tests cardiaques. Je sais qu’ensuite pendant quelques années, et encore aujourd’hui, mais dans une moindre mesure, j’ai eu de nombreux « flashes », des morceaux de réalités autres que la mienne qui envahissaient momentanément mon esprit avec des images très précises. Ceci arrivait en particulier quand j’avais un contact physique avec quelqu’un…. Et ça me conduisait à une certaine pudeur, car les visions étaient souvent traumatiques et perturbatrices.
Peu de temps après j’en ai parlé avec mon père médecin qui a jugé cela plausible car il m’a dit que maman avait eu le même type d’expérience. J’en ai donc aussi parlé à ma mère, qui m’a racontée une expérience de « sortie » de son corps assez proche de la mienne. Nous n’avons pas parlé du « tunnel » sombre, qui semblait m’être propre.
Par ailleurs la « sortie » de mon corps m’a donné des angles de vue de la maison bien réels et que je n’avais pas perçus auparavant. Enfin j’ai pu dire à ma sœur ce qu’elle écrivait quand je me suis « promenée » dans sa chambre, et à mon père quelle page il lisait et retracer ce qu’il avait fait pendant l’intervalle de temps où j’ai perdu connaissance. Ces faits ont été avérés par eux.
J’ai pu vérifier auprès de ma sœur et de mon père les impressions de sensations de leurs propres pensées affectives que j’avais pu avoir lors de cette sortie. Le côté extraordinairement introspectif et centré sur elle-même de ma sœur décorant un livre, et la distraction de mon père lisant, puis son inquiétude grandissante…
Cette autre partie en fait ne m’a pas semblé être une autre partie, mais moi-même, j’ai eu l’impression d’exister hors de mon corps, de flotter avec toute ma conscience et mes émotions affectives. En revanche, je n’avais plus d’outils de communication, plus de réactivité, j’étais totalement dans l’observation et le déplacement, dans une certaine passivité par rapport à la réalité matérielle et aux autres. » (M. L. K.)

« Les détails vérifiés : les activités de la sœur, le numéro de la page du livre que lisait le père puis ses gestes. Particularité qui se retrouve fréquemment : le témoin a perçu et ultérieurement vérifié l’état d’esprit des protagonistes, et ceci mieux que les paroles qu’elle déclare ne pas avoir entendu distinctement. » (docteur Jourdan) p 116 117 Deadline.

4) (…) Je me suis trouvé dans une grotte. Elle n’était pas éclairée, pourtant tout était clair, parfaitement clair sans aucune lumière… C’était la « grotte des trois frères », je l’ai su après. Ça s’est passé de la même façon que pour les arbres et les rochers : les peintures, les symboles qui étaient sur les parois et leur signification étaient évidents pour moi, ils faisaient partie de moi. En fait il y a à la fois le fait d’observer quelque chose, de le sentir, et de l’utiliser… Vous venez de découvrir un signe, en même temps vous avez la conscience de l’avoir utilisé. Plusieurs années après je suis allé à une conférence où une spécialiste devait parler de la symbolique des peintures rupestres. Je suis resté pour discuter avec elle après sa conférence, elle m’a demandé sur quel chantier je travaillais ! Comment lui expliquer que je n’avais jamais mis les pieds dans une grotte ni lu le moindre livre là-dessus ?
Imaginez un observateur qui observe un signe comme s’il venait de le découvrir, mais qui en même temps en comprend la signification, immédiatement, et a simultanément la conscience de l’avoir utilisé... Ce qui donne cette impression en fait … c’est qu’on ne sait pas à quel niveau du temps ou de l’espace ça se situe. Par exemple, vous n’avez jamais vu d’avion. On vous emmène à un meeting aérien, vous découvrez ce que c’est pour la première fois. Mais si un jour dans votre vie vous avez piloté un de ces trucs-là, vous en avez une autre connaissance, non seulement vous savez parfaitement ce qu’est un avion, mais vous avez aussi la réminiscence de toutes les sensations que procure son pilotage. Eh bien là c’est pareil ! Pour moi, l’impression qui se dégage de tout cela est que non seulement il s’agit de quelque chose de réel, sans commune mesure avec des rêves ou quoi que ce soit d’autre, mais que c’est même plus réel que la réalité ordinaire. C’est la réalité avec un degré de conscience en plus, c’est la réalité comprise ! Dans la vie ordinaire, le rêve, la spéculation, le rêve éveillé, on a l’impression de quelque chose de provisoire, qui doit avoir une fin, c’est moins réel que ça…
Il n’y a pas de sensation de chronologie durant ces expériences, comme le temps habituel qui passe, les évènements ont un début et une fin, alors que là on est en dehors du temps. On perçoit et entend tout ce qui se passe très clairement, mais pas dans le corps. Ce n’est pas lui qui perçoit, c’est très différent. Les impressions sont plutôt d’ordre visuel, mais je ne suis pas capable de dire comment on perçoit, ce ne sont pas les sens habituels, y compris la vue, je ne peux pas dire si c’était la vue ou autre chose. Comme si on voyait à la fois devant et derrière soi, à travers les objets, une vue holographique. Il n’y a pas de cloisonnement entre les sens. On est à la fois soi-même et ce que l’on observe. Il y a à la fois la vue et le ressenti, une espèce de contact, de perception intime de la chose qu’on observe.
Ce qu’il faut comprendre, c’est que ça fonctionne à la fois comme un déplacement et comme un zoom. Quand on veut aller quelque part ou quand on s’intéresse à quelque chose, c’est comme si on faisait un coup de zoom, c’est à la fois la perception et le déplacement qui le permettent. Il est difficile de séparer les deux, dans la mesure où il n’y a pas de notion de temps, donc pas de temps de déplacement. Il y a toutefois une certaine notion d’espace, mais pas d’un espace avec des limites ou des bornes comme l’espace habituel. De la même façon qu’il n’y a pas des sens définis, cloisonnés, c’est difficile à expliquer.
Avant l’accident, j’étais quelqu’un d’extrêmement méchant et agressif … (il parle de la façon dont il a changé…) (A. S.) Coma traumatique. P 155 156

xxxxxxxx
J'suis fatiguée d'avoir cherché puis copié tout ça. :grimace:
Je réponds au rédico plus tard ! Idem pour prochaine salve !
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Pepejul » 16 mai 2015, 12:28

pardon pour la micro salve instantanée mais on m'a demandé de salver plus ! :D

***************************************************
P14 : les témoignages recopiés ici (plus haut) pourraient avoir été inventés.
Emanuelle : ?% | Denis : ?% | Pepe : 100%

P15 : les témoignages recopiés plus haut sont une preuve de la réalité de l'extra-corporation lors d'une EMI.
Emanuelle : ?% | Denis : ?% | Pepe : 0%

P16 : les témoignages recopiés plus haut ébranlent ma certitude concernant la r"alité des EMI.
Emanuelle : ?% | Denis : ?% | Pepe : 0%

***************************************************
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Emanuelle
Messages : 822
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Emanuelle » 17 mai 2015, 12:20

Merci Denis pour les corrections, rappel des règles et tes réponses.

xxxxxxxxxx

D27 (Réf. E18) : Dans la classification du docteur Jourdan, le "type 3" devrait être scindé en deux cas, 3a et 3b, selon que les détails perçus sont accessibles aux sens (par exemple, les événements qui surviennent dans la salle d'opération) ou inaccessibles (par exemple, ce qui se passe au-delà des murs).
Emanuelle : 0%** | Denis : 98%* | Pepe : ?%
* C'est entre les cas 3a et 3b qu'on passe du normal au paranormal.
** La question c'est plutôt la perception se fait-elle avec ou sans les organes des sens habituels, que ce qui est perçu soit proche ou à distance ? Comment s'en assurer lorsque ce qui est perçu est proche ? (angle de vue, état cérébral de la personne, ce qui est perçu: souvent les pensées, les sentiments des personnes etc...)

D28 : Qu'il y ait parfois des ressemblances entre les prédictions d'un astrologue et les événements subséquents démontre que l'astrologie fonctionne.
Emanuelle : Abs* | Denis : 0% | Pepe : ?%
* C'est un rédico sur les EMI, non ?

D29 : Qu'il y ait parfois des ressemblances entre ce que déclare avoir perçu (dans la pièce d'à côté) une personne en état de EMI~OBE, et ce qui s'y est réellement passé, démontre la réalité de la perception extrasensorielle à distance.
Emanuelle : 0%* | Denis : ~0% | Pepe : ?%
* Cette affirmation est mal formulée: soit il y a perception à distance et ce qui est perçu est ce qui se passe réellement, soit non. Il n'y a pas de moyen terme: "ressemblance", "parfois".

D30 (Réf. E16) : La lévitation des moines tibétains est une énigme pour la science.
Emanuelle : Abs** | Denis : 0%* | Pepe : ?%
* On peut pourtant (certainement) en collecter plusieurs témoignages.
** Pas envie d'un rédico sur tous les "trucs" que tu classes dans "paranormal".

D31 : Les visions infernales de Sainte Faustine ont été vécues à l'orée d'un enfer réel (plutôt que rêvées~imaginées en état de détresse psychotique, ou carrément inventées).
(note : désolé pour l'accroc à la Loi 7. Si ça cause problème, je reformulerai en précisant un court extrait)
Emanuelle : ?% | Denis : ~100% | Pepe : ?%
E: As-tu correctement formulé ta proposition ?

D32 (Réf. Commentaire de E sur D25) : Promenons ensemble nos loupes mentales (en respectant la Loi 7) sur quelques cas de perception extrasensorielle à distance.
Emanuelle : 100% | Denis : 99%* | Pepe : ?%
* Des cas de rencontre avec l'esprit de proches décédés seraient autant intéressants.

P8 : La sincérité d'un témoignage est un bon indicateur de la réalité de la situation vécue :
Emanuelle : 10%* | Denis : ?% | Pepe : 0%
* C'est un préalable, un minimum mais cela ne suffit pas évidemment.

P9 : Une hallucination peut ne pas être délirante
Emanuelle : 100% | Denis : ?% | Pepe : 100%

P10 : La sensation de paix et de bien-être ou d'apaisement décrite lors d'une EMI peut être due à une libération d'endorphine au niveau du cerveau.
Emanuelle : 0%* | Denis : ?% | Pepe : 100%
* Plutôt à une déconnexion avec les sensations habituelles et plus que ça (il n'y a plus de peur, de doutes etc...)

P11 : Un protocole simple peut être mis en place pour vérifier si la personne "sort" réellement de la pièce ou si elle imagine seulement qu'elle le fait.
Emanuelle : 50%* | Denis : ?% | Pepe : 100%
* est mis en place. Pas du tout simple: une seule enveloppe dans toute la France à ma connaissance.

(ref P11) P12 : Ce protocole a déjà été mis en place et les résultats ont été tous négatifs.
Emanuelle : 100% | Denis : ?% | Pepe : 100%

(ref P11) P13 : Si un tel protocole contrôlé donnait un résultat positif alors l'hypothèse de l'extracorporation serait massivement prise en compte par la communauté scientifique.
Emanuelle : 50%* | Denis : ?% | Pepe : 100%
* Bah les scientifiques travaillent sur plein de trucs différents et c'est bien normal. Mais oui ce serait un scoop. "Extracorporation" est simpliste.

P14 : les témoignages recopiés ici (plus haut) pourraient avoir été inventés.
Emanuelle : 0% | Denis : ?% | Pepe : 100%

P15 : les témoignages recopiés plus haut sont une preuve de la réalité de l'extra-corporation lors d'une EMI.
Emanuelle : 50%* | Denis : ?% | Pepe : 0%
* De nouveau je conteste le terme. Il y a des centaines de témoignages concordants ce qui fait une énorme présomption de preuve.

P16 : les témoignages recopiés plus haut ébranlent ma certitude concernant la r"alité des EMI.
Emanuelle : 20% | Denis : ?% | Pepe : 0%

xxxxxxxxxxx

Je salve ce soir ou demain soir.
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Denis » 17 mai 2015, 16:10


Salut Emanuelle,

Tu dis :
Je salve ce soir ou demain soir.

Merci de prévenir. Je retarde donc mon prochain coup. Si dans 48 heures tu n'as pas encore salvé, je cesserai d'attendre et je considérerai que mon tour de jeu est revenu.

En passant, tu aurais dû évaluer mes propositions D27 à D32 sur une copie tirée du message de Pepe, plutôt que du mien. Ça m'aurait grandement allégé la composition du tableau des propositions évaluées par tous les joueurs. Transporter à la mitaine tes évaluations (et commentaires étoilés) dans ce que j'ai reçu de Pepe (ou transporter les évaluations de Pepe dans ce que j'ai reçu de toi) est une petite corvée de 12~15 minutes qui nécessite plusieurs petits copier-coller passablement peau-de-bananés. Si tu avais évalué sur une copie contenant les évaluations de Pepe, j'aurais pu mettre le dossier à jour en seulement deux "clic", plutôt qu'une quarantaine.

Ah! Si on était au Club Redico-Matic, ça me simplifierait grandement la vie !

À bientôt.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Emanuelle
Messages : 822
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Emanuelle » 17 mai 2015, 16:17

Aïe, aïe, aïe, toutes mes excuses !

Je le saurai pour la prochaine fois !

Encore merci du temps consacré !

A bientôt
Dernière édition par Emanuelle le 17 mai 2015, 16:21, édité 1 fois.
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Pepejul » 17 mai 2015, 16:19

J'attends que tu aies évalué les propositions pour salver à mon tour ? :D
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4130
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Invité » 17 mai 2015, 16:46

Denis a écrit :Ah! Si on était au Club Redico-Matic, ça me simplifierait grandement la vie !
À bientôt.
:) Denis

Salut Denis.
J'espère que pour aller au bout de ton abnégation que tu fais les calculs à la mitaine... sans calculatrice. :calvaire:

Sérieusement les redicoteurs, on a monté un site spécialement pour vous où tout se fait automatiquement pourquoi faites-vous ainsi souffrir le pauvre Denis ? :twisted:

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Pepejul » 17 mai 2015, 16:53

C'est où le lien ? on y va si c'est mieux !

J'ai rejoint la partie... c'est vraiment très bien conçu ! On continue là bas ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Emanuelle
Messages : 822
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Emanuelle » 18 mai 2015, 16:42

Comment fait-on pour mettre une étoile dans le club-Redico ? J'ai souvent fait des commentaires sans rien pour le signaler....
Bah j'suis une nullité crasse en informatique :?
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Pepejul » 18 mai 2015, 16:47

commentaire = * auto
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Emanuelle
Messages : 822
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Emanuelle » 18 mai 2015, 16:55

Pffff me suis mal expliquée. Suis d'une nullité crasse crasse... Faut m'expliquer touche après touche............ :oops: :oops: :oops:
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar kestaencordi » 18 mai 2015, 17:00

Emanuelle a écrit :Pffff me suis mal expliquée. Suis d'une nullité crasse crasse... Faut m'expliquer touche après touche............ :oops: :oops: :oops:


je vous dirais bien comment mais je sais pas. y'a pas de quoi avoir honte, faites en pas une NDE. ;)
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Pepejul » 18 mai 2015, 17:02

c'est comme le raisonnement scientifique (le vrai) il faut le pratiquer longtemps pour le maîtriser.... ça viendra. :twisted:
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Emanuelle
Messages : 822
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Emanuelle » 18 mai 2015, 17:04

Bah non Kesta, c'est pas sur commande, sinon j'y retournerais bien.
Mais zen fait, le jeu c'est d'essayer de trouver l'amour ici, si si c'est vrai.
Bah, sans difficultés un jeu c'est nul ;)
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Emanuelle
Messages : 822
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: La mort (et thèmes connexes)

Messagepar Emanuelle » 18 mai 2015, 17:05

Pepejul, t'es trop c.. :lol:
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein


Revenir vers « Redico »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit