Morphologie de la bête du Gévaudan

S. V. P. Veuillez laisser vos "redicos" ici.
Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3317
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Morphologie de la bête du Gévaudan

#1

Message par Poulpeman » 08 mars 2010, 06:31

Salut,

Comme convenu, voici un redico portant sur la morphologie de la bête du Gévaudan (et qui fait suite à cette discussion).
Les proposition doivent donc se référer aux caractéristiques morphologiques de la bête.

Je démarre avec une petite salve :

P1 : le rapport Marin constitue le document le plus fiable décrivant la bête
Poulpeman : 95% | Homère : % | Lycaon : % | QuiVoudra : %

P2 : le Lycaon est le seul canidé à ne posséder que 4 doigts par patte.
Poulpeman : 98% | Homère : % | Lycaon : % | QuiVoudra : %

P3 : la denture de la bête indique qu'il s'agit d'un canidé
Poulpeman : 99% | Homère : % | Lycaon : % | QuiVoudra : %

P4 : la bête décrite dans le rapport Marin est une hyène
Poulpeman : 0.5% | Homère : % | Lycaon : % | QuiVoudra : %

Voilà pour commencer.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
embtw
Messages : 3939
Inscription : 19 juin 2008, 09:51
Localisation : Somewhere someone in summertime

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#2

Message par embtw » 08 mars 2010, 10:30

Poulpeman a écrit : [...]
Les proposition doivent donc se référer aux caractéristiques morphologiques de la bête.
[...]
Salut salut,

Ceci n'est pas en phase avec la caractéristique 15, il me semble.
Caractéristique 15 a écrit : En Redico, nul ne peut forcer son ordre du jour, ni son itinéraire. Tous les joueurs ont également les mains sur le volant et peuvent, à leur tour, salver où bon leur semble.
Loi de mauricemaltais : Quand on vient de prendre x minutes pour lire un texte de mauricemaltais, on vient de perdre x minutes.
Théorie d'affabulation gattienne : Pour ce qui concerne les DAHUS la physique exotique prévoi la matérialisation de particules imaginaires

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 522
Inscription : 03 mars 2010, 09:08

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#3

Message par Le Lycaon » 08 mars 2010, 10:46

P1 : le rapport Marin constitue le document le plus fiable décrivant la bête
Poulpeman : 95% | Homère : % | Lycaon : 66% | QuiVoudra : %

P2 : le Lycaon est le seul canidé à ne posséder que 4 doigts par patte.
Poulpeman : 98% | Homère : % | Lycaon : 99% | QuiVoudra : %

P3 : la denture de la bête indique qu'il s'agit d'un canidé
Poulpeman : 99% | Homère : % | Lycaon : 100% | QuiVoudra : %

P4 : la bête décrite dans le rapport Marin est une hyène
Poulpeman : 0.5% | Homère : % | Lycaon : 0% | QuiVoudra : %
(Edit : J'ai bon ???)

Un 0% indique une probabilité non nulle mais négligeable, idem pour 100% (marge d'erreur négligeable). ;)


L1 : La bête autopsiée est un Lycaon
Poulpeman : 70% | Homère : % | Lycaon : 80% | QuiVoudra : % *
Image

http://animaux.org/lycaon.htm

L2 :La bête autopsiée est un Corniaud
Poulpeman : 5% | Homère : % | Lycaon : 10% | QuiVoudra : % *

Image

On admettra qu'un quarteron loup (un quart de sang de loup ou moins) est un chien.

L3 :La bête autopsiée est un Chien-Loup
Poulpeman : 2% | Homère : % | Lycaon : 5% | QuiVoudra : % *

Image

L4 :La bête autopsiée est un Loup gris
Poulpeman : 2% | Homère : % | Lycaon : 4% | QuiVoudra : % *

On admettra qu'un quarteron chien (un quart de sang de chien ou moins) est un loup.

Image

Le loup ibérique est de loin le plus probable des loups gris

http://fr.wikipedia.org/wiki/Loup_ibérique

L5 :La bête autopsiée est une hyène rayée
Poulpeman : 0% | Homère : % | Lycaon : 0 % | QuiVoudra : % *

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyène_rayée

Image
Mais...

L6 :La bête autopsiée est une galipote lycaonoïdes
Poulpeman : 0,1% | Homère : % | Lycaon : 1 % | QuiVoudra : % *

Le lycaon pictus galipotus à gauche sur l'image ????? :menteur:

(*Nemrod 34)

Je récapitule :

L1 : La bête autopsiée est un Lycaon
Poulpeman : 70% | Homère : % | Lycaon : 80% | QuiVoudra : % *

L2 : La bête autopsiée est un Corniaud
Poulpeman : 5% | Homère : % | Lycaon : 10% | QuiVoudra : % *

L3 : La bête autopsiée est un Chien Loup
Poulpeman : 2% | Homère : % | Lycaon : 5% | QuiVoudra : % *

L4 : La bête autopsiée est un Loup Gris
Poulpeman : 2% | Homère : % | Lycaon : 4% | QuiVoudra : % *

L5 : La bête autopsiée est une Hyène Rayée
Poulpeman : 0% | Homère : % | Lycaon : 0% | QuiVoudra : % *

L6 : La bête autopsiée est une Galipote Lycaonoïde
Poulpeman : 0,1% | Homère : % | Lycaon : 1% | QuiVoudra : % *

Bête autopsiée = Bête décrite dans le Rapport Marin.

Edit :Les proposition doivent donc se référer aux caractéristiques morphologiques de la bête., pour ma première salve, je ne respecte pas à 100 pour 100 cette approche, je veux que chacun prenne position sur l'animal qu'il imagine le plus dans le gévaudan.
On pourra ainsi voir l'évolution des points de vue au fil du topic.
Dernière modification par Le Lycaon le 08 mars 2010, 14:01, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Homère
Messages : 371
Inscription : 31 mars 2008, 07:37
Localisation : Royaume-Uni

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#4

Message par Homère » 08 mars 2010, 11:28

Bonjour,

Je ne sais pas trop par où commencer sur ce redico. Que des propositions "P" par 2 joueurs ? Et ce serait bien de reprendre les propositions au lieu de simplement lister des %age.

Homère :a1:

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 522
Inscription : 03 mars 2010, 09:08

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#5

Message par Le Lycaon » 08 mars 2010, 11:49

Bonjour,

Je ne sais pas trop par où commencer sur ce redico. Que des propositions "P" par 2 joueurs ? Et ce serait bien de reprendre les propositions au lieu de simplement lister des %age.

Homère
Autant pour moi, c'est mon premier redico. Je vais éditer et dire R à la place de P ! :D

Sinon ma première salve vise à cadrer les comparaisons morphologiques, histoire de savoir à quoi on se réfère. Je n'ai pas le mis le dhole, ni le dingo, ni le coyote. le dingo aurait importé de très loin et les autres devraient être atteint d'une forme de gigantisme pour être la bête.

La hyène est présente dans salve, vu qu'on la retrouve dans de nombreux documents. Voilà !

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3317
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#6

Message par Poulpeman » 08 mars 2010, 13:34

Je fais un peu de mise en page et j'évalue les proposition de Lycaon au passage.
Lycaon, je renomme tes propositions en L (P pour Poulpeman, L pour Lycaon et je suppose que Homère utilisera le H).

P1 : le rapport Marin constitue le document le plus fiable décrivant la bête
Poulpeman : 95% | Homère : % | Lycaon : 66% | QuiVoudra : %

P2 : le Lycaon est le seul canidé à ne posséder que 4 doigts par patte.
Poulpeman : 98% | Homère : % | Lycaon : 99% | QuiVoudra : %

P3 : la denture de la bête indique qu'il s'agit d'un canidé
Poulpeman : 99% | Homère : % | Lycaon : 100% | QuiVoudra : %

P4 : la bête décrite dans le rapport Marin est une hyène
Poulpeman : 0.5% | Homère : % | Lycaon : 0% | QuiVoudra : %[/quote]

L1 : La bête autopsiée est un Lycaon
Poulpeman : 70% | Homère : % | Lycaon : 80% | QuiVoudra : % *

L2 :La bête autopsiée est un Corniaud
Poulpeman : 5% | Homère : % | Lycaon : 10% | QuiVoudra : % *

On admettra qu'un quarteron loup (un quart de sang de loup ou moins) est un chien.

L3 :La bête autopsiée est un Chien-Loup
Poulpeman : 2% | Homère : % | Lycaon : 5% | QuiVoudra : % *

L4 :La bête autopsiée est un Loup gris
Poulpeman : 2% | Homère : % | Lycaon : 4% | QuiVoudra : % *

On admettra qu'un quarteron chien (un quart de sang de chien ou moins) est un loup.

L5 :La bête autopsiée est une hyène rayée
Poulpeman : 0% | Homère : % | Lycaon : 0 % | QuiVoudra : % *

L6 :La bête autopsiée est une galipote lycaonoïdes
Poulpeman : 0,1% | Homère : % | Lycaon : 1 % | QuiVoudra : % *
Lycaon a écrit :Edit :Les proposition doivent donc se référer aux caractéristiques morphologiques de la bête., pour ma première salve, je ne respecte pas à 100 pour 100 cette approche, je veux que chacun prenne position sur l'animal qu'il imagine le plus dans le gévaudan.
Le but est surtout de rester autour du thème central.
embtw a écrit :Ceci n'est pas en phase avec la caractéristique 15, il me semble
F**k ze rules.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Homère
Messages : 371
Inscription : 31 mars 2008, 07:37
Localisation : Royaume-Uni

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#7

Message par Homère » 09 mars 2010, 04:32

Bonjour à tous,

P1 : le rapport Marin constitue le document le plus fiable décrivant la bête
Poulpeman : 95% | Homère : 60% | Lycaon : 66% | QuiVoudra : %

P2 : le Lycaon est le seul canidé à ne posséder que 4 doigts par patte.
Poulpeman : 98% | Homère : 90% | Lycaon : 99% | QuiVoudra : %

P3 : la denture de la bête indique qu'il s'agit d'un canidé
Poulpeman : 99% | Homère : 99% | Lycaon : 100% | QuiVoudra : %

P4 : la bête décrite dans le rapport Marin est une hyène
Poulpeman : 0.5% | Homère : 0% | Lycaon : 0% | QuiVoudra : %

L1 : La bête autopsiée est un Lycaon
Poulpeman : 70% | Homère : 0% | Lycaon : 80% | QuiVoudra : % *

L2 :La bête autopsiée est un Corniaud
Poulpeman : 5% | Homère : 40% | Lycaon : 10% | QuiVoudra : % *

On admettra qu'un quarteron loup (un quart de sang de loup ou moins) est un chien.

L3 :La bête autopsiée est un Chien-Loup
Poulpeman : 2% | Homère : 40% | Lycaon : 5% | QuiVoudra : % *

L4 :La bête autopsiée est un Loup gris
Poulpeman : 2% | Homère : 0% | Lycaon : 4% | QuiVoudra : % *

On admettra qu'un quarteron chien (un quart de sang de chien ou moins) est un loup.

L5 :La bête autopsiée est une hyène rayée
Poulpeman : 0% | Homère : 0% | Lycaon : 0 % | QuiVoudra : % *

L6 :La bête autopsiée est une galipote lycaonoïdes
Poulpeman : 0,1% | Homère : 0% | Lycaon : 1 % | QuiVoudra : % *

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve H xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Préambule à H1 et H2: dans le rapport Marin, d’après “des chasseurs”, on lit: “ses pates ont quatre doigts armés de gros ongles qui S’étendent Beaucoup plus que celles des loups(…)” ordinaires

H1 : les "chasseurs" décrivent des doigts armés de gros ongles plutôt que compter les doigts eux-mêmes.
Poulpeman : % | Homère : 99% | Lycaon : % | QuiVoudra : %

H2 : le 5eme doigt non armé d’un gros ongle n’attira pas l’attention “des chasseurs” car il ne présentait pas de particularité qui mérite témoignage ou attention..
Poulpeman : % | Homère : 95% | Lycaon : % | QuiVoudra : %

H3 : l’étude de la bête autopsiée par un biologiste et/ou spécialiste des canidés aurait produit un rapport bien plus précis que le procès verbal d’un notaire et les dires de chasseurs.
Poulpeman : % | Homère : 99% | Lycaon : % | QuiVoudra : %

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 522
Inscription : 03 mars 2010, 09:08

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#8

Message par Le Lycaon » 09 mars 2010, 06:53

H1 : les "chasseurs" décrivent des doigts armés de gros ongles plutôt que compter les doigts eux-mêmes.
Poulpeman : % | Homère : 99% | Lycaon : 19% | QuiVoudra : %

H2 : le 5eme doigt non armé d’un gros ongle n’attira pas l’attention “des chasseurs” car il ne présentait pas de particularité qui mérite témoignage ou attention..
Poulpeman : % | Homère : 95% | Lycaon : 19% | QuiVoudra : %

H3 : l’étude de la bête autopsiée par un biologiste et/ou spécialiste des canidés aurait produit un rapport bien plus précis que le procès verbal d’un notaire et les dires de chasseurs.
Poulpeman : % | Homère : 99% | Lycaon : 1% | QuiVoudra : %

Pour H1 :

Image

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Wo ... ekholt.jpg

et photo personnelle, zoo de Pont Scorff :

Image

Note : le loup ibérique présenté dans mon post du début a des pouces plus discret. ;)

L7 : Si les griffes sont des doigts autres que le pouce sont des ongles, la griffe du pouce est un ongle !
Poulpeman : % | Homère : % | Lycaon : 100% | QuiVoudra : %

L8 : Le rapport Marin est exhaustif !
Poulpeman : % | Homère : % | Lycaon : 95% | QuiVoudra : %

L9 : Les mesures du rapport Marin sont précises !
Poulpeman : % | Homère : % | Lycaon : 98% | QuiVoudra : %

L10 : La lettre d'Auvergne confirme les mesures, et corrige les erreurs de transcription !
Poulpeman : % | Homère : % | Lycaon : 99% | QuiVoudra : %

L11 : Le notaire retranscrit les description du chirurgien, c'est un professionnel, il fait son boulot !
Poulpeman : % | Homère : % | Lycaon : 95% | QuiVoudra : %

L12 : Le chirurgien sait faire une autopsie et une description anatomique, c'est un professionnel, il fait son boulot !
Poulpeman : % | Homère : % | Lycaon : 90% | QuiVoudra : %

L13 : Un vétérinaire de ville contemporain s'y connaît moins en loup qu'un chasseur de loups du XVIIIème siècle !
Poulpeman : % | Homère : % | Lycaon : 93% | QuiVoudra : %

L14 : C'est "aux sceptiques de l'hypothèse lycaon" de prouver la présence d'un pouce, et non aux "partisans de l'hypothèse lycaon" de prouver son absence !
Poulpeman : % | Homère : % | Lycaon : 100% | QuiVoudra : %

L15 : La présence d'ergots ("gros" orteil) est plus le fait des chiens que des loups !
Poulpeman : % | Homère : % | Lycaon : 100% | QuiVoudra : %

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ergot

Précision : je distingue le pouce (patte antérieure) de l'ergot (patte postérieure), pour éviter toute confusion, même si l'on peut appeler le pouce d'un canidé, ergot.

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3317
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#9

Message par Poulpeman » 09 mars 2010, 07:43

Salut aux joueurs,


P1 : le rapport Marin constitue le document le plus fiable décrivant la bête
Poulpeman : 95% | Homère : 60% | Lycaon : 66% | QuiVoudra : %

P2 : le Lycaon est le seul canidé à ne posséder que 4 doigts par patte.
Poulpeman : 98% | Homère : 90% | Lycaon : 99% | QuiVoudra : %

P3 : la denture de la bête indique qu'il s'agit d'un canidé
Poulpeman : 99% | Homère : 99% | Lycaon : 100% | QuiVoudra : %

P4 : la bête décrite dans le rapport Marin est une hyène
Poulpeman : 0.5% | Homère : 0% | Lycaon : 0% | QuiVoudra : %

L1 : La bête autopsiée est un Lycaon
Poulpeman : 70% | Homère : 0% | Lycaon : 80% | QuiVoudra : % *

L2 :La bête autopsiée est un Corniaud
Poulpeman : 5% | Homère : 40% | Lycaon : 10% | QuiVoudra : % *

On admettra qu'un quarteron loup (un quart de sang de loup ou moins) est un chien.

L3 :La bête autopsiée est un Chien-Loup
Poulpeman : 2% | Homère : 40% | Lycaon : 5% | QuiVoudra : % *

L4 :La bête autopsiée est un Loup gris
Poulpeman : 2% | Homère : 0% | Lycaon : 4% | QuiVoudra : % *

On admettra qu'un quarteron chien (un quart de sang de chien ou moins) est un loup.

L5 :La bête autopsiée est une hyène rayée
Poulpeman : 0% | Homère : 0% | Lycaon : 0 % | QuiVoudra : % *

L6 :La bête autopsiée est une galipote lycaonoïdes
Poulpeman : 0,1% | Homère : 0% | Lycaon : 1 % | QuiVoudra : % *


Préambule à H1 et H2: dans le rapport Marin, d’après “des chasseurs”, on lit: “ses pates ont quatre doigts armés de gros ongles qui S’étendent Beaucoup plus que celles des loups(…)” ordinaires

H1 : les "chasseurs" décrivent des doigts armés de gros ongles plutôt que compter les doigts eux-mêmes.
Poulpeman : 10%* | Homère : 99% | Lycaon : 19% | QuiVoudra : %
*Il y avait aussi un chirurgien

H2 : le 5eme doigt non armé d’un gros ongle n’attira pas l’attention “des chasseurs” car il ne présentait pas de particularité qui mérite témoignage ou attention..
Poulpeman : 5%* | Homère : 95% | Lycaon : 19% | QuiVoudra : %
*Il y avait aussi un chirurgien

H3 : l’étude de la bête autopsiée par un biologiste et/ou spécialiste des canidés aurait produit un rapport bien plus précis que le procès verbal d’un notaire et les dires de chasseurs.
Poulpeman : abst% | Homère : 99% | Lycaon : 1% | QuiVoudra : %
* Un chirurgien était présent ce qui rend la proposition difficile à évaluer

L7 : Si les griffes sont des doigts autres que le pouce sont des ongles, la griffe du pouce est un ongle !
Poulpeman : 99% | Homère : % | Lycaon : 100% | QuiVoudra : %

L8 : Le rapport Marin est exhaustif !
Poulpeman : 80% | Homère : % | Lycaon : 95% | QuiVoudra : %

L9 : Les mesures du rapport Marin sont précises !
Poulpeman : 90%* | Homère : % | Lycaon : 98% | QuiVoudra : %
*Il y a un "bug" avec la longueur de la queue

L10 : La lettre d'Auvergne confirme les mesures, et corrige les erreurs de transcription !
Poulpeman : 90% | Homère : % | Lycaon : 99% | QuiVoudra : %

L11 : Le notaire retranscrit les description du chirurgien, c'est un professionnel, il fait son boulot !
Poulpeman : 100% | Homère : % | Lycaon : 95% | QuiVoudra : %

L12 : Le chirurgien sait faire une autopsie et une description anatomique, c'est un professionnel, il fait son boulot !
Poulpeman : 98% | Homère : % | Lycaon : 90% | QuiVoudra : %

L13 : Un vétérinaire de ville contemporain s'y connaît moins en loup qu'un chasseur de loups du XVIIIème siècle !
Poulpeman : 20%* | Homère : % | Lycaon : 93% | QuiVoudra : %
*Les vétérinaires contemporains s'y connaissent bien en canidés, donc en loups

L14 : C'est "aux sceptiques de l'hypothèse lycaon" de prouver la présence d'un pouce, et non aux "partisans de l'hypothèse lycaon" de prouver son absence !
Poulpeman : 90% | Homère : % | Lycaon : 100% | QuiVoudra : %

L15 : La présence d'ergots ("gros" orteil) est plus le fait des chiens que des loups !
Poulpeman : ?%* | Homère : % | Lycaon : 100% | QuiVoudra : %
*Aucune idée. J'y reviendrai après avoir fait quelques recherches

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX SALVE XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX


P5 : La longueur de la queue (21,6 cm) donnée dans le rapport Marin n'est pas cohérente avec les témoignages
Poulpeman : 90% | Homère : % | Lycaon : % | QuiVoudra : %

P6 : a longueur de la queue (21,6 cm) donnée dans le rapport Marin n'est pas cohérente avec les animaux envisagés dans cette partie
Poulpeman : 90% | Homère : % | Lycaon : % | QuiVoudra : %

P7 : Si la bête était un loup, les témoignages donneraient la description d'un loup
Poulpeman : 98% | Homère : % | Lycaon : % | QuiVoudra : %

P8 : Si la bête était un chien-loup, les témoignages donneraient une description proche de celle d'un loup
Poulpeman : 85% | Homère : % | Lycaon : % | QuiVoudra : %

P9 : La couleur des yeux donnée dans le rapport Marin correspond mieux à celle d'un Lycaon que celle d'un loup
Poulpeman : 95% | Homère : % | Lycaon : % | QuiVoudra : %

P10 (réf L1) : Aucun élément ne permet d'exclure le Lycaon à 100%
Poulpeman : 99% | Homère : % | Lycaon : % | QuiVoudra : %

Ce sera tout pour le moment.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 522
Inscription : 03 mars 2010, 09:08

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#10

Message par Le Lycaon » 09 mars 2010, 08:51

P5 : La longueur de la queue (21,6 cm) donnée dans le rapport Marin n'est pas cohérente avec les témoignages
Poulpeman : 90% | Homère : % | Lycaon : 100% | QuiVoudra : %

P6 : a longueur de la queue (21,6 cm) donnée dans le rapport Marin n'est pas cohérente avec les animaux envisagés dans cette partie
Poulpeman : 90% | Homère : % | Lycaon : 10% | QuiVoudra : %

P7 : Si la bête était un loup, les témoignages donneraient la description d'un loup
Poulpeman : 98% | Homère : % | Lycaon : 99% | QuiVoudra : %

P8 : Si la bête était un chien-loup, les témoignages donneraient une description proche de celle d'un loup
Poulpeman : 85% | Homère : % | Lycaon : 80% | QuiVoudra : %

P9 : La couleur des yeux donnée dans le rapport Marin correspond mieux à celle d'un Lycaon que celle d'un loup
Poulpeman : 95% | Homère : % | Lycaon : 60%* | QuiVoudra : %
* loup ibérique présenté plus haut

P10 (réf L1) : Aucun élément ne permet d'exclure le Lycaon à 100%
Poulpeman : 99% | Homère : % | Lycaon : 81% | QuiVoudra : %

P5 : précision/ La longueur de la queue est d'un pied supplémentaire selon la lettre d'auvergne soit 53 cm. Fourchette du lycaon wiki entre 30 cm et 40 cm.


L15 : précision/ "Les pattes du loups sont longues, relativement fines et couverte d'un poil ras; les antérieures portent chacune cinq doigts, les postérieures seulement quatre."
Michel Louis La bête du Gévaudan Edition Perrin p248 Chap 2 les grands mystères de la bête


Commentaires :
P6 : A partir du moment où il s'agit d'une erreur de transcription, la formule n'est pas géniale, il aurait fallu parler de la longueur de la lettre d'Auvergne.

P9 : la couleur rouge cinabre est un peu forte à mon sens :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Ci ... _China.png
Vu que il y a des chiens, des loups gris ibériques et des lycaons aux yeux rouges marrons, on ne peut pas trancher définitivement avec la couleur des yeux.

Edit : je suis passé de 10, à 30 puis 60 pour la couleur des yeux.

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3317
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#11

Message par Poulpeman » 09 mars 2010, 15:34

Salut Lycaon,

Bref aparté en style libre :
Le Lycaon a écrit :P6 : A partir du moment où il s'agit d'une erreur de transcription, la formule n'est pas géniale, il aurait fallu parler de la longueur de la lettre d'Auvergne.
Le but de la proposition était de montrer qu'il y a des imperfections dans le rapport.
P9 : la couleur rouge cinabre est un peu forte à mon sens :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Ci ... _China.png
Vu que il y a des chiens, des loups gris ibériques et des lycaons aux yeux rouges marrons, on ne peut pas trancher définitivement avec la couleur des yeux.
Merci pour les précisions (je m'étais basé sur le loup gris). Je réévaluerai dans mon prochain message.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18663
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Rapport statistique

#12

Message par Denis » 09 mars 2010, 17:10


Salut à Poulpeman, Homère et Lycaon,

Sans entrer dans votre partie, je vous ai bricolé un petit "rapport statistique" :

Vous avez 28 propositions au dossier : 15 de L, 10 de P et 3 de H.
  • Entre Homère et Lycaon : E-M = 30.9% (13/28) ; 0 D , 4 d , 1 O , 1 a , 7 A .
    Code d sur L1, H1, H2, H3.
    Code O sur L3.

    Entre Poulpeman et Homère : E-M = 30.6% (12/28) ; 1 D , 2 d , 3 O , 0 a , 6 A .
    Code D sur H2.
    Code d sur L1, H1.
    Code O sur P1, L2, L3.

    Entre Poulpeman et Lycaon : E-M = 13.6% (26/28) ; 0 D , 2 d , 1 O , 4 a , 19 A .
    Code d sur L13, P6.
    Code O sur P9.


À vous la balle.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3317
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#13

Message par Poulpeman » 09 mars 2010, 17:17

Merci Denis :up:

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Homère
Messages : 371
Inscription : 31 mars 2008, 07:37
Localisation : Royaume-Uni

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#14

Message par Homère » 10 mars 2010, 06:12

Bonjour à tous,

Je me retire de la partie et humblement j'accepte d'être le torduqui ne croit pas à un Lycaon au Gévaudan mais simplement à un canidé non identifié.

Ce redico ne conduira nulle part car nous lisons et interprêtons le rapport Marin de manière différente. Tiens, je vais relire Jean-Marc Moriceau. Je le trouve plus sérieux que les certitudes des posts sur la bête par ici.

Homère le tordu du Gévaudan et l'assume :a1:

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 522
Inscription : 03 mars 2010, 09:08

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#15

Message par Le Lycaon » 10 mars 2010, 06:24

Préambule : Ce que nous remarquâmes avec étonnement, c'est la tête. Après avoir levé les tegumes communs, nous apperçumes une crête osseuse qui commençoit à
l'occipital; elle avoit environ quinze lignes de hauteur, & se terminoit
insensiblement sur le frontal, toujours en diminuant. L'angle du taluds étoit
sensible, lorsque la Bête étoit entiere, à-peu-près comme le bois d'un jeune
Chevreuil, qui n'a pas encore percé. Nous enlevâmes une masse de chair
musculeuse, pesant plus de six livres, qui recouvroit les pariétaux. Ces muscles
terminoient leurs attaches à la mâchoire inférieure & aux yeux. Lorsque toutes
les parties charnues furent enlevées, cette tête, si monstrueuse dans l'état
naturel, n'offrit plus qu'une boete osseuse, un peu plus grosse que le poing, dont
toute la forme ressembloit assez à la poupe d'un vaisseau. Elle contenoit environ
deux cueillerées de cervelle déjà corrompue.


Lettre d'auvergne

Crâne de lycaon

Image

Crâne de Beauceron et de loup gris

Image

Séquence Digimorph :

Les lecteurs prendront le soin de regarder les dynamic cutaway, coronal, horzontal, sagittal, dans le petit carré à droite des images. (Le Coronal lycaon est un gros boulet rouge dans la Sainte Barbe ! )

Lycaon

Loup gris

Bouledogue

Chihuahua

Les deux derniers, sans crêtes sagittales, s'éliminent d'eux mêmes pour les corniauds. Le beauceron reste un très bon candidat !

L16 : A longueur de mâchoire égale, le crâne du lycaon est le plus petit des trois proposés !
Poulpeman : % | Homère : % | Lycaon : 100%* | QuiVoudra : %

L17 : La comparaison à la forme de la poupe d'un vaisseau fait référence à une vue de derrière !
Poulpeman : % | Homère : % | Lycaon : 67% | QuiVoudra : %

L18 : La comparaison à la forme de la poupe d'un vaisseau fait référence à une vue de aérienne !
Poulpeman : % | Homère : % | Lycaon : 33% | QuiVoudra : %

Autres informations :
"La race "berger allemand" est issue de patientes sélections génétiques, avec à la base un croisement "louve, chien; le premier berger allemand "officiel" fut obtenu en Avril 1889 par l'éleveur-dresseur Von Stephanitz : il s'appelait Oran Von Grafrath, sa mère était une louve et son père un chien de berger récupéré dans l'abbaye de Munster.

Michel Louis La bête du Gévaudan chap 4 L'identité de la bête p271 édition perrin.

Edit :

Homère a écrit
Bonjour à tous,

Je me retire de la partie et humblement j'accepte d'être le torduqui ne croit pas à un Lycaon au Gévaudan mais simplement à un canidé non identifié.

Ce redico ne conduira nulle part car nous lisons et interprêtons le rapport Marin de manière différente. Tiens, je vais relire Jean-Marc Moriceau. Je le trouve plus sérieux que les certitudes des posts sur la bête par ici.

Homère le tordu du Gévaudan et l'assume
Désolé pour la dernière bordée de caronades à bout portant, je n'avais pas vu ton post, je l'ai rédigé en même temps que toi. :oops:

Sinon j'aime beaucoup Obélix, il colle des baffes aux romains...
:mrgreen:
Pour ma part je suis un peu mille sabords sur les bords...

Image
:D
Bon je rédigerai une conclusion en mode libre plus tard, étant donné que le capitaine Kracken
est globalement d'accord avec moi sur l'hypothèse lycaon. ;)
(A moins qu'un Kivoudra intervienne... :mefiance: )

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 522
Inscription : 03 mars 2010, 09:08

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#16

Message par Le Lycaon » 16 mars 2010, 05:51

Préambule :

Premier document : Rapport Marin

Plusieurs chasseurs et beaucoup de personnes connaisseuses nous ont effectivement fait remarquer que cet animal n’a des ressemblances avec le loup que par la queue et le derrière. Sa tête, comme on le verra par les proportions suivantes, est monstrueuse: ses yeux ont une membrane singulière qui part de la partie inférieure de l’orbite venant au gré de l’animal recouvrir le globe de l'œil. Son col est recouvert d’un poil très épais d’un gris roussâtre traversé de quelques bandes noires. Il a, sur le poitrail, une
grande marque blanche en forme de cœur. Ses pattes ont 4 doigts armés de gros ongles qui s’étendent beaucoup plus que celles des loups ordinaires. Elles ont, ainsi que les jambes qui sont fort grosses, surtout celles du devant, la couleur de celles du chevreuil. Cela nous a paru une observation remarquable parce que, de l’avis de ces mêmes chasseurs personnes connaisseuses et de tous les chasseurs, on n’a jamais vu aux loups de pareilles couleurs. Il a encore paru à propos d’observer que ses côtes ne ressemblent pas à celles du loup, ce qui donnait à cet animal la liberté de se retourner aisément, au lieu que les côtes des loups étant obliquement posées, ne lui permettent pas cette facilité.
Les proportions que nous avons fait prendre de cet animal sont:
Longueur depuis la racine de la queue jusqu’au sommet de la tête: 3 pieds [97.44cm]
Depuis le sommet de la tête jusque entre les 2 grands angles des yeux: 6 pouces [16.2cm]
Des grands angles des yeux jusqu’au bout du nez: 5 pouces [13.5cm]
Largeur d’une oreille à l’autre: 7 pouces [18.9cm]
Ouverture de la gueule: 7 pouces [18.9cm]
Largeur horizontale du col: 8 pouces 6 lignes [22.8cm]
Largeur des épaules: 11 pouces [29.7cm]
Largeur à la racine de la queue: 8 pouces 6 lignes [22.8cm]
Longueur de la queue: 8 pouces [21.6cm] [lire 1 pied 8 pouces, soit 54.1cm]
Diamètre de la queue: 3 pouces 6 lignes [9.3cm]
Longueur d’oreille: 4 pouces 6 lignes [12cm]
Largeur du front au-dessous des oreilles: 6 pouces [16.2cm]
Distance entre les 2 grands angles d'yeux: 2 pouces 6 lignes [6.6cm]
Longueur de l’humérus: 8 pouces 4 lignes [22.4cm]
Longueur de l’avant bras: 8 pouces [21.6cm]
Longueur de la dernière articulation jusque aux ongles: 7 pouces 6 lignes [20.1cm]
Longueur de la mâchoire: 6 pouces [16.2cm]
Largeur du nez: 1 pouce 6 lignes [3.9cm]
Largeur des mâchelières inférieures: 1 pouce 3 lignes [3.3cm]
Longueur des incisives: 1 pouce 3 lignes [3.3cm]
Longueur des mâchelières inférieures: 6 lignes [1.2cm]
Longueur des mâchelières supérieures: 1 pouce 1 ligne [27.2cm]
Longueur de la langue: 14 pouces depuis sa racine [37.8]
Largeur des yeux: 1 pouce 3 lignes [3.3cm]
Épaisseur de la tête: 7 pouces [18.9cm]
Jambes de derrière de la 1ère à la 2ème articulation: 7 pouces 2 lignes [19.3cm]
De la 2ème à la 3ème articulation jusqu’aux ongles: 10 pouces [27cm]
Largeur des pattes: 4 pouces 6 lignes [12cm]
De la châtaigne au bout de la patte: 6 pouces [16.2cm]
Longueur de la verge: 7 pouces [18.9cm]
La mâchoire supérieure est garnie de 6 dents incisives, la 6ème étant plus longue que les autres. Deux grandes lanières ou crochets éloignées des incisives et de la hauteur d’un pouce 4 lignes [3.6cm], d’un diamètre de 6 lignes [1.4cm], 3 dents molaires, dont une assez petite et 2 grosses, une 4ème molaire plus grosse que les autres et à laquelle est presque unie la 5ème et avant dernière qui est divisée en 2 parties dont une s’étend perpendiculairement et l’autre s’allonge horizontalement dans l’intérieur du palais et
enfin une 6ème molaire.
La mâchoire inférieure est garnie de 22 dents, savoir 6 incisives et de chaque côté une lanière semblable aux supérieures, 7 molaires, la 1ère très petite et éloignée de la lanière, les 3 suivantes sont plus grandes et semblables à la 2ème et 3ème molaire supérieure, la 5ème plus grosse et longue est divisée en trois parties dont l’antérieure est moins longue, la 6ème assez grande a 2 éminences antérieures et laté-
rales, la 7ème est très petite et presque égale.


Deuxième document : Lettre d'Auvergne

Il fit son examen. Il observa que la tête était monstrueuse, d'une forme carrée, beaucoup plus large et plus longue que celle du loup ordinaire, le museau un peu obtus, les oreilles droites et larges à leur base, les yeux noirs et garnis d'une membrane saillante très singulière; c'était un prolongement des muscles inférieurs de l'œil. Ces membranes servaient à lui recouvrir à volonté les deux orbites, en se relevant et se
glissant par-dessous les paupières. L'ouverture de la gueule était fort grande; les dents incisives, semblables à celles d'un chien; les grosses dents serrées et inégales; le col très large et court, garni d'un poil rude, extrêmement long et touffu, avec une bande transversale noire descendant jusqu'aux épaules; le train de derrière assez ressemblant à celui d'un loup, excepté l'énorme grosseur; les jambes du devant plus courtes que celles du derrière, plus levrettées que celles d'un loup ordinaire et couvertes, ainsi que
le devant de la tête, d'un poil fauve, ras et lisse, précisément de la couleur de celles d'un chevreuil; le poil du corps fort épais et long, d'une couleur grisâtre, tachetée de noir. L'animal avait sur la poitrine une grande tache blanche, ayant la forme parfaite d'un cœur. On ne la voyait presque plus, parce que les premiers opérateurs avaient divisé le sternum dans son milieu, par distraction, sans doute. Vous lirez le
reste dans les proportions que M. de la M*** prit de tout son corps, et que je vous copie à la fin de cette lettre.
J'arrivai à Besque le 21 au matin à la suite de M. le comte de la T*** d'A*** [Tour d’Auvergne]. Tout était en si mauvais état qu'il n'était plus possible d'en tirer aucun parti. Nous avions très peu de drogues pour l'embaumer; nous prîmes la résolution de le décharner pour conserver son squelette. Nous procédâmes avec nos anatomistes à cette brillante opération sans instruments, et sans espoir de satisfaire la curiosité des naturalistes.
Ce que nous remarquâmes avec étonnement, c'est la tête. Après avoir levé les téguments communs, nous aperçûmes une crête osseuse qui commençait à l'occipital; elle avait environ quinze lignes de hauteur, et se terminait insensiblement sur le frontal, toujours en diminuant. L'angle du talus était sensible, lorsque la Bête était entière, à-peu-près comme le bois d'un jeune chevreuil, qui n'a pas encore percé.
Nous enlevâmes une masse de chair musculeuse, pesant plus de six livres, qui recouvrait les pariétaux.
Ces muscles terminaient leurs attaches à la mâchoire inférieure et aux yeux. Lorsque toutes les parties charnues furent enlevées, cette tête, si monstrueuse dans l'état naturel, n'offrit plus qu'une boîte osseuse, un peu plus grosse que le poing, dont toute la forme ressemblait assez à la poupe d'un vaisseau. Elle contenait environ deux cuillerées de cervelle déjà corrompue.
J'oubliais de vous dire que nos confrères les docteurs nous apportèrent un plat contenant ce qu'ils avaient trouvé dans l'estomac de l'animal. C'était des entrailles d'animaux, des os de mouton, et la tête du fémur d'un enfant d'environ huit à neuf ans.
Pendant notre séjour à Besque, un très grand nombre de chasseurs et de particuliers nous ont assuré qu'ils reconnaissaient cette Bête, et que sûrement c'était la même qui causait tant de ravages.
Une fille du village de La Besseyre-St.-Mary, âgée de dix neuf ans, arriva le dimanche au château. La Bête était exposée sous la porte. Cette jeune malheureuse la reconnut. Sa frayeur fut si grande qu'elle se trouva mal; elle se jeta dans les bras de sa mère, en la suppliant de ne pas l'abandonner. Elle fit sa déposition et montra trois blessures au bras droit; une autre de six pouces de longueur depuis le sommet de la
tête jusqu'à la nuque, que cet animal lui avait faites le Carême dernier. Ses blessures n'étaient point encore guéries.
Une autre fille du même village, âgée de vingt-huit ans, qui donna du secours à la précédente lorsqu'elle fut attaquée, assura aussi que c'était la même Bête. Il serait trop long de vous rapporter le témoignage de plus de trois cents personnes qui l'ont vue et reconnue, et dont plusieurs ont été attaquées par elle.
Ce que j'ai l'honneur de vous marquer, monsieur, justifie l'incertitude des paysans sur l'espèce de la Bête. Ceux qui l'avaient vue par derrière disaient que c'était un loup; ceux qui l'avaient vue par devant assuraient que c'était un animal inconnu.
Vous voyez que je tire avantage des bruits populaires. Cependant, il en est d'une espèce dont je ne veux faire aucun usage. Je veux parler de la prévention de quelques bonnes gens qui croyaient que c'était un sorcier, ou tout au moins quelque juge des environs. Les uns avaient l'esprit faible; les autres avaient peut-être perdu quelque procès. Quoi qu'il en soit, tous les juges de ce pays sont vivants, et la Bête est
tuée.
Enfin, monsieur, la tranquillité règne dans le pays; tout rentre dans l'ordre accoutumé; la terreur a fait place à la joie. Les enfants que l'on renfermait ci-devant dans les maisons avec le plus grand soin, conduisent avec sécurité leurs bestiaux dans les pâturages; et les hommes d'un âge mûr leur ont abandonné ces fonctions, pour en reprendre de plus solides et de plus fructueuses.
La nouvelle de la destruction de cet animal vous sera peut-être parvenue avant ma lettre; mais deux raisons m'ont empêché de vous l'écrire plus tôt. Je voulais être bien assuré de la vérité des faits avant de vous en faire part, et tâcher d'avoir quelques nouvelles au sujet de la Bête qui suivait celui-ci lorsqu'il reçut le coup de la mort. J'appris hier que l'infatigable marquis d'Apcher l'avait poursuivie avec vigueur;
que, dans sa dernière chasse, un tireur l'avait culbutée d'un coup de fusil, et qu'on l'avait suivie à la trace du sang environ un demi quart de lieue; qu'elle s'était jetée dans le fort du bois, et que la nuit qui survint ne permit pas de continuer la poursuite.
Voilà, monsieur, les anecdotes que j'ai pu recueillir pour satisfaire votre curiosité. Vous féliciterez, sans doute, M. le marquis d'Apcher sur sa victoire. Nos héros modernes s'amusent à tuer des hommes; Hercule et Thésée s'amusaient à tuer des monstres. Vous penserez, je le présume, ainsi que moi, que ces héros anciens valaient bien nos héros modernes. J'ai l'honneur d'être, etc.
De Langeac, ce 6 juillet 1767.
P.S. On vient de m'apprendre dans l'instant que la seconde chasse du marquis d'Apcher n'a pas été infructueuse; la femelle a été tuée; on l'a portée à Mende avec cinq petits qui rôdaient autour du cadavre de leur mère.
Proportions de l'animal, prises le lendemain de sa mort.
Longueur de la queue, 1 pied, 8 pouces. [Marin: 8 pouces]
Diamètre de la queue, 3 pouces, 6 lignes.
Largeur de l'arrière-train à la racine de la queue, 10 pouces, 6 lignes. [Marin: 8/6]
Longueur depuis la racine de la queue jusqu'au sommet de la tête, 3 pieds.
Largeur de la tête, 12 pouces. [Non indiqué dans P.V. mais épaisseur 7]
Depuis le sommet de la tête jusqu'au deux grands angles des yeux, 6 pouces.
Des grands angles des yeux jusqu'au bout du nez, 5 pouces.
Longueur des yeux, 1 pouce, 3 lignes.
Largeur d'une oreille à l'autre, 7 pouces.
Ouverture de la gueule à son milieu, 7 pouces.
Longueur de la langue depuis sa racine, 14 pouces.
Largeur diamétrale du col, 8 pouces, 6 lignes.
Largeur des épaules, 11 pouces.
Longueur des oreilles, 4 pouces, 6 lignes.
Largeur du front au-dessous des oreilles, 6 pouces.
Distance entre les deux grands angles des yeux, 2 pouces, 6 lignes.
Longueur de l'humérus, 8 pouces, 4 lignes.
Longueur de l'avant-bras, 8 pouces.
Longueur de la dernière articulation jusqu'aux ongles, 7 pouces, 6 lignes.
Longueur de la mâchoire, 6 pouces.
Largeur du nez, 1 pouce, 6 lignes.
Largeur des mâchelières inférieures, 1 pouce, 3 lignes.
Longueur, 6 lignes. [sic]
Longueur des supérieures, 1 pouce, 1 ligne.
Longueur des incisives, 1 pouce, 3 lignes.
Douze incisives supérieures et inférieures; quatre crochets de 2 pouces supérieurs et inférieurs; six mo-
laires supérieurs et inférieurs; vingt-deux dents en tout. [Total différent dans Marin; peu clair ici.]
De la première articulation des jambes de derrière à la seconde, 7 pouces, 2 lignes.
De la seconde à la première, 10 pouces, 6 lignes. [Sic. Erreur de copie ?]
493
De la seconde à la troisième, jusqu'aux ongles, 10 pouces.
Largeur des pattes, 4 pouces, 6 lignes.
De la châtaigne au bout de la patte, 6 pouces.
Longueur de la verge, 7 pouces.
Les testicules de la grosseur d'une olive. [Non indiqué dans P.V.]
Lu et approuvé, ce 25 juillet 1767. Marin.


3ème document Ecrit par un praticien

« L’animal avait déjà reçu plusieurs coups de feu, ce que l’on a remarqué lorsqu’on lui a enlevé la peau des cuisses et les jambes étaient toutes couvertes de plombs.
Après avoir tué cet animal, on aurait dû le conserver entier au lieu de l’écorcher... Au lieu d’un animal complet, je n’ai vu qu’une peau bourrée à l’excès, n’ayant aucune des formes primitives du sujet. Cet animal était de la forme d'un loup ordinaire, ressemblant plus au chien qu'au loup, tant à cause de son pelage que la forme de sa tête; sa physionomie était également plus douce que celle du loup, ce qui m'a fait penser que ce devait être un mulet [hybride] provenant d'un loup avec une chienne ou d'un chien
avec une louve. Il avait la tête allongée comme dans les lévriers, le front proéminent; les oreilles droites, larges à la base, se terminant en pointe à l'extrémité, placées et dirigées en avant, de couleur brun noir au dessus et fauve en dedans. (Les yeux avaient été enlevés). Le bord des paupières noires, une petite
tache blanche près de l'œil. Le museau assez gros, quoique un peu comprimé à son extrémité, le bout du nez et les moustaches noires. Les dents usées, quoique l'animal ne parût pas fort vieux, plus petites que celles d'un loup. Dos et croupion noir, mêlé de fauve et de quelques poils gris. Épaules de même couleur.
Jambes assez fortes et nerveuses de couleur fauve. Le train de derrière presque aussi haut que celui de devant, ce qui n'est pas dans le loup. Queue plus courte que dans le loup, fournie de longs poils et plus grosse à l'extrémité qu'à sa naissance. » (Papiers de familles de l'érudit mendois Jean Joseph Marie Ignon in André).


La bible de la Bête, d'Alain Bonet :
http://www.labetedugevaudan.com/pdf/chronodoc-v4.3.pdf

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 522
Inscription : 03 mars 2010, 09:08

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#17

Message par Le Lycaon » 16 mars 2010, 08:36

Pelage :

Son col est recouvert d’un poil très épais d’un gris roussâtre traversé de quelques bandes noires.

Image

Deux points communs

Il a, sur le poitrail, une grande marque blanche en forme de cœur.

Image

Trois points communs

Elles ont, ainsi que les jambes qui sont fort grosses, surtout celles du devant, la couleur de celles du chevreuil.

Image

Quatre points communs

le col très large et court, garni d'un poil rude, extrêmement long et touffu, avec une bande transversale noire descendant jusqu'aux épaules;

Image

Cinq points communs

ainsi que le devant de la tête, d'un poil fauve, ras et lisse, précisément de la couleur de celles d'un chevreuil; le poil du corps fort épais et long, d'une couleur grisâtre, tachetée de noir.

Image

Six points communs

Le museau assez gros, quoique un peu comprimé à son extrémité, le bout du nez et les moustaches noires.

Image

Sept point communs

Sept points forts pour le pelage !

Je continuerai après pour le reste ! 8=)

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 522
Inscription : 03 mars 2010, 09:08

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#18

Message par Le Lycaon » 16 mars 2010, 09:11

Morphologie générale :

Ses pattes ont 4 doigts armés de gros ongles qui s’étendent beaucoup plus que celles des loups ordinaires.

Huitième et neuvième points communs

Il a encore paru à propos d’observer que ses côtes ne ressemblent pas à celles du loup,ce qui donnait à cet animal la liberté de se retourner aisément, au lieu que les côtes des loups étant obliquement posées, ne lui permettent pas cette facilité.

Image
Image

Cage thoracique différente, 10 points communs

Le train de derrière presque aussi haut que celui de devant, ce qui n'est pas dans le loup.

Image
Image

11 points communs

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 522
Inscription : 03 mars 2010, 09:08

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#19

Message par Le Lycaon » 16 mars 2010, 09:50

Rapport Marin

Dans la dissection de Cet animal on fait
voir que la tette laissant un vide ases cottés imite parfaitement la proue D’un Vaisseau et on tiré de L'ESTOMAC UN OS QU’ILS ONT DIT ETRE LA TETTE DU FEMUR D'UN ENFANT DE MOYEN AGE, ils nous ont aussi fait Remarquer que cet animal depuis la pate de Devant jusques a l’Epine a la hauteur de deux pieds quatre poulces et que ses yeux sont de couleur rouge sinabre ?


Garrot de la bête 77 cm, fourchette lycaon de 60cm à 80 cm
12 points communs

Ces muscles terminaient leurs attaches à la mâchoire inférieure et aux yeux. Lorsque toutes les parties charnues furent enlevées, cette tête, si monstrueuse dans l'état naturel, n'offrit plus qu'une boîte osseuse, un peu plus grosse que le poing, dont toute la forme ressemblait assez à la poupe d'un vaisseau.


Loup et Beauceron :

Image

Lycaon :

Image

forme du crâne imitant la proue ou la poupe, selon la source
Volume du crâne à peine plus gros qu'un poing.

13 , 14 points communs

Longueur de la mâchoire, 6 pouces.

15 points communs

Asymétrie des incisives :

http://digimorph.org/specimens/Lycaon_pictus/male/
Vue coronal en vidéo

16 points communs

Yeux couleur rouge

17 points communs

Image

Un gros lycaon pour finir :

Image

Des liens sur le lycaon

1 description en anglais
2 description en français
3 de belle vidéo
4 de belles photos
5 une vidéo de chasse
6 description en anglais
7 des photos
8 description en anglais
9 article en anglais
10 une belle photo

Avatar de l’utilisateur
embtw
Messages : 3939
Inscription : 19 juin 2008, 09:51
Localisation : Somewhere someone in summertime

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#20

Message par embtw » 16 mars 2010, 12:23

C'est un REDICO qui est devenu un style libre ?
Loi de mauricemaltais : Quand on vient de prendre x minutes pour lire un texte de mauricemaltais, on vient de perdre x minutes.
Théorie d'affabulation gattienne : Pour ce qui concerne les DAHUS la physique exotique prévoi la matérialisation de particules imaginaires

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 522
Inscription : 03 mars 2010, 09:08

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#21

Message par Le Lycaon » 16 mars 2010, 15:22

C'est un REDICO qui est devenu un style libre ?
Oui... :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3317
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#22

Message par Poulpeman » 16 mars 2010, 15:33

Salut,

Au cas où ça serait passé inaperçu, j'ai abandonné le redico et la discussion qui allait avec.
L'acharnement de Lycaon et la susceptibilité de Homère ont quelque peu miné le débat...

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 522
Inscription : 03 mars 2010, 09:08

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#23

Message par Le Lycaon » 16 mars 2010, 17:17

Poulpeman a écrit
Salut,

Au cas où ça serait passé inaperçu, j'ai abandonné le redico et la discussion qui allait avec.
L'acharnement de Lycaon et la susceptibilité de Homère ont quelque peu miné le débat...

Poulpeman
Je suis un peu dur désolé. En même temps j'avance beaucoup de de points particuliers qui font que ça converge énormément vers un lycaon... :a4:

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 522
Inscription : 03 mars 2010, 09:08

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#24

Message par Le Lycaon » 06 mai 2010, 12:44

Image

Echelle : les écarts dans le repère sont de 10 cm à l'échelle. j'ai dessiné au 1/10 ème (1cm = 10 cm) en respectant du mieux possible les données du rapport Marin. :)

Avatar de l’utilisateur
Le Lycaon
Messages : 522
Inscription : 03 mars 2010, 09:08

Re: Morphologie de la bête du Gévaudan

#25

Message par Le Lycaon » 25 mai 2010, 03:59

Elles sont garnies, côté réceptacle, de nombreux poils fins qui constituent une excellente barrière naturelle à la pénétration de petits insectes et de poussières légères. Le développement des pavillons fait des oreilles un instrument auditif très performant, puisque les chiens peuvent capter les sons de très loin. Comme chez beaucoup d'espèces animales vivant dans les pays chauds, les oreilles, par leur grande taille (de 9 à 12,5 cm), pourraient jouer un rôle dans la régulation de la température interne en offrant une plus grande surface de refroidissement.
Ici : http://www.larousse.fr/encyclopedie/vie ... aon/184855


et rapport Marin : Longueur d’oreille: 4 pouces 6 lignes [12cm]

18ème points communs !

Je note qu'elles sont décrites comme étant larges à la base dans le dernier document et la lettre d'Auvergne !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit