Sur la synchronicité (Carl Jung)

S. V. P. Veuillez laisser vos "redicos" ici.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Sur la synchronicité (Carl Jung)

Messagepar Denis » 20 mars 2011, 20:44


Salut surtout à Kogi,

Tel qu'annoncé ici, j'ai pris la liberté de transporter notre début de partie dans la rubrique réservée au Redico.

Avec nos 18 nouvelles propositions (10 de D et 8 de K) depuis mon dernier coup, on est rendus à 27 (17 de K et 10 de D).

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 27 propositions au dossier xxxxxxxxxxxxxxxxx

Préambule à K1 :
Dans Sur la synchronicité, Carl Jung a écrit : Image

K1 : Le concept de «synchronicité» est correctement défini dans le texte de Jung cité ci-dessus.
kogi : 99.9% | Denis : 75%* | Quivoudra : %
* Va pour le cas 1. Va beaucoup moins pour le cas 3 où la racine "chronos" et le préfixe "syn-" ne sont plus justifiés.

Préambule à K2 et K3 :
Élisabeth Lévy a écrit :[Puissions-nous] avoir un peu plus de générosité pour les gens avec qui on n'est pas d'accord et ne pas leur prêter de sombre dessein.
Être en désaccord sur un sujet ne dispense pas d'une certaine cordialité : au contraire, il faut même davantage de cordialité si l'on veut que le dialogue reste fructueux.

K2 : La proposition d'E. Lévy ci-avant est de bon conseil pour un débat plus ouvert et cordial.
kogi : 88% | Denis : 99% | Quivoudra : %

K3 : La production par le hasard de cette citation* recouvre la définition 1 du concept de synchronicité tel qu'énoncé ci-dessus.
kogi : 77% | Denis : 30%** | Quivoudra : %
* au moment de mon auto-interrogation à propos d'un moyen éventuel de fluidifier les échanges ici
** Tu dis l'avoir entendue la veille, pas pendant que tu écrivais ton message. Aussi, j'ai du mal avec le verbe "recouvrir". Est-ce A qui recouvre B, ou B qui recouvre A ?

K4 : Au vu de cette vidéo, l'utilisateur du forum d'identifiant «Cartaphilus» exprime par ce pseudo ses opinions anti-chrétiennes virulentes.
kogi : 77% | Denis : 1%* | Quivoudra : %
* Je n'ai pas tenu compte des 5 premiers mots de K4. J'ai plutôt tenu compte de l'avis du principal intéressé.

K5 : La production par le hasard de cette vidéo* recouvre la définition 1 de la synchronicité tel qu'énoncée ci-dessus.
kogi : 88% | Denis : 2%** | Quivoudra : %
* au moment de mon interaction avec cet utilisateur
** Si tu as fait une recherche-web sur "Cartaphilus", la vidéo n'a pas surgi tout à fait au hasard. Elle a été cherchée.

Figure 1 (a et b) :

Image

K6 : La ressemblance entre la portion entourée en pointillée de la figure 1.a et la figure 1.b ci-dessus n'est pas purement subjective.
kogi : 25%** (était 99.9% - Loi 15) | Denis : 5%* | Quivoudra : %
* En plus d'être subjective, elle est très faible, cette ressemblance.
** L'oeil avec trois branches, l'angle droit, la barre oblique, non ? Ok, ok, c'est mon intuition rien qu'à moi, toi tu vois un phasme.

K7 : K6 => (la production par le hasard de ce motif* (Fig 1.a) recouvre la définition 1 du concept de synchronicité tel qu'énoncé ci-dessus)
kogi : 77% | Denis : 1%** | Quivoudra : %
* : d'ailleurs qualifié instantanément par moi d'«oeil de Râ» au moment de lancer le bois !!
** J'ai encore du mal à distinguer "A recouvre B" et "B recouvre A".

K8 : La production par le hasard de cette texture informatique* (Fig 1.b) recouvre la définition 1 du concept de synchronicité tel qu'énoncé ci-dessus.
kogi : 0%*** (était 99.9% - Loi 15) | Denis : 0.1%** | Quivoudra : %
* : le lendemain du lancer, après je n'ai même pas réussi à retrouver dans Le livre des morts des anciens Égyptiens le symbole «vu» dans le bois
** Ça correspond plus à la définition (3) qu'à la définition (1).
*** Si c'est pas le même jour c'est sûrement pas simultanément... :ouch:

Préambule à K9 :
Voir long préambule en style libre, ici.

Figure 2 :


Image

K9 : La production par le hasard de cette calligraphie sur l'armoire* (Fig 2.b) recouvre la définition 1 du concept de synchronicité tel qu'énoncé ci-dessus.
kogi : 99.9% | Denis : 75% | Quivoudra : %
* : au moment de mes premiers essais personnels (Fig 2.a) dans ce type de calligraphie

----------

D1 (Réf. K6) : La portion entourée de pointillés, dans la figure 1.a, ressemble plus à un phasme qu'à l'oeil de Râ.
kogi : 75%* | Denis : 85% | Quivoudra : %
* mais j'insiste, chacun peut y voir tout et son contraire sans qu'il y ait de bonne ou de mauvaise réponse... Il n'y a que ce qu'on voit !!

D2 (Réf. K8 et préambule à K1) : Quand un événement extérieur~objectif se produit le lendemain d'une idée éprouvée, ça correspond plus au cas (3) de Jung qu'au cas (1).
kogi : ~100% | Denis : 99% | Quivoudra : %

D3 : Il est futile de chercher à donner du sens à une coïncidence fortuite.
kogi : ~50%* | Denis : ~100% | Quivoudra : %
* certaines anecdotes vécues ici ou là permettent de penser rationnellement qu'on ne saurait avoir un avis aussi tranché que ça sans faire erreur («réf. nécessaire»)

D4 : Il est futile de chercher de l'information là où il n'y en a pas.
kogi : 100% | Denis : 100% | Quivoudra : %
* Autant qu'essayer d'obtenir du jus de citron en pressant une balle de tennis.

D5 : Pour prédire la température qu'il fera demain, il est raisonnable de tenir compte du résultat du lancer d'un dé.
kogi : 42%* | Denis : 0% | Quivoudra : %
* Tu t'y connais en algorithmes de prédiction pour la météorologie ? L'idée de faire appel à l'aléatoire ne m'y choquerait pas plus que ça, du genre essayer aléatoirement un grand nombre de valeurs pour un paramètre donné et garder la plus grande des «valeurs-conséquences» obtenues ?

D6 : Pour découvrir une "vérité cachée", il est raisonnable de tenir compte du résultat d'un lancer de bâtonnets.
kogi : 80%* | Denis : 0% | Quivoudra : %
* c'est l'expérience qui m'empêche de ne pas l'affirmer ; n'en déplaise à ta Raison qui ne s'est vraisemblablement jamais prêtée à l'expérience !!

D7 : Pour stimuler l'imagination, mieux vaut une secousse aléatoire que pas de secousse du tout.
kogi : 90%* | Denis : 50% | Quivoudra : %
* dans mon cas personnel ; mais ça dépend des gens je crois, certains sont plus autonomes dans leur imagination que d'autres (ex : dessinateurs, peintres, artistes, etc.)

D8 (Réf. K5) : Kogi a trouvé cette vidéo en faisant une recherche-web avec le terme "Cartaphilus".
kogi : 0%** | Denis : 30%* (était 99% - Loi 15) | Quivoudra : %
* C'était peut-être une recherche-web avec "La Septième Prophétie".
** je le répète une nouvelle fois : j'ai uploadée moi-même la vidéo que tu pointes, après que le film soit passé à la télé pendant que j'échangeais avec Cartaphilus, et avant que je commande le DVD sur le champ tellement j'étais sur le cul quand j'ai entendu cette phrase «oui, c'est bien moi : je m'appelle Cartaphile» (cf preuve du lemme Kb)

D9 : Selon les archives du forum, Kogi n'a rien posté entre le 10 mars 2010, 19h14 (Montréal) et le 9 février 2011, 16h26 (Montréal).
kogi : 100%* | Denis : ~100% | Quivoudra : %
* moi, l'utilisateur d'identifiant «kogi», je m'exprimais pendant ce temps sous l'identifiant «kog-ii» (avant/après avoir fait une pause d'une certaine durée)

D10 (Réf. D9) : Selon ce document, kogi a commandé le DVD du film "La Septième Prophécie" le 11 juillet 2010.
kogi : ?%** | Denis : 100% | Quivoudra : %
* C'est vers les 37% de son éclipse de 336 jours.
** je suggère que tu reformules car l'* n'est vraiment pas facile à placer ; du reste, au préalable, complète avec mes message parus sous l'identifiant «kog-ii»

----------

K10 (réf. D4) : Il y a potentiellement de l'information partout.
Kogi : 99%* | Denis : ~100%** | Quivoudra : %
* à condition d'avoir le bon téléscope, évidemment ("47e" paragraphe de l'article cité --faire une recherche sur «telescope»)
** C'est une quasi-tautologie, voisine de X=X.

K11 (réf. D6) : Lancer le bois permet de dépasser toute retenue à exprimer un avis personnel.
Kogi : ~100%* | Denis : 30%** | Quivoudra : %
* il n'est pas possible de mentir dans ce qu'on «voit» dans le bois : soit on voit «ça», soit on ne voit rien
** "Toute" est trop absolu.

K12 (réf. K10) : Seule une infime portion de toute l'information disponible à un instant t est en relation avec l'historique des productions de la psyche d'un individu*.
Kogi : ~100% | Denis : ~100% | Quivoudra : %
* je me sens pas super clair, tu en feras ce que tu pourras...

K13 : Ce n'est pas le symptôme d'une quelconque maladie mentale que de simplement constater la coïncidence* objective d'une production aléatoire extérieure avec une production psychique intérieure.
Kogi : 99.9%* | Denis : ~100% | Quivoudra : %
* à plus forte raison quand la probabilité d'une telle conjonction tend vers 0 (cf Ka) !!

K14 (réf. K13) : Il existe cependant une pathologie dénommée «apophénie» qui peut faire son apparition chez le sujet qui recherche de manière obsessionnelle ces «productions coïncidantes» du hasard.
Kogi : 77% | Denis : ~100%* | Quivoudra : %
* Réf.

K15 : Le hasard produit des éléments visuels et/ou auditifs ayant un lien objectif avec des éléments internes à la psyche.
Kogi : R* ** | Denis : 100%*** | Quivoudra : %
* je crois qu'on peut parler de théorème vu que la proposition est une simple généralisation de lemmes i.e. (Ka & Kb & Kc & Kd) => K15 ; d'où mon évaluation à "R" --«Rationnelle» i.e. démontrée-- et pour ne pas se perdre dans trop de terminologie, une telle proposition devra être ajoutée ensuite au tableau des lemmes si les autres participants abondent.
** ndD : Interprété comme signifiant "100%".
*** J'ai évalué "Il arrive que le hasard produise..." plutôt que "Le hasard produit...".

K16 : La situation où une production du hasard, extérieure, fait écho à une production psychique, intérieure, est caractérisable de manière subjective par la courte sensation* d'«anesthésie du libre-arbitre» qui se produit par suite de la prise de conscience de la coïncidence.
Kogi : 99.9% | Denis : 25%** | Quivoudra : %
* difficile à décrire et encore plus à mesurer vu le caractère extrêmement volatile du phénomène, mais d'une durée variable allant de quelques minutes (ex : texture «») à quelques heures (ex : calligraphie) selon mes propres expériences du phénomène.
** Normalement, la réaction est plutôt du type "surprise amusée".

K17 (réf. K16, K11) : Il n'est pas possible d'évaluer correctement* K16 (ni K11) sans avoir fait soi-même l'expérience du dit phénomène.
Kogi : 75%* | Denis : 5%** | Quivoudra : %
* tu esquives, tu esquives, mais tel Cyrano «à la fin de l'envoi, je touche»... :)
** "Impossible" est trop radical, mais, surtout je ne connais personne qui n'a jamais éprouvé la surprise amusée de vivre une expérience du type évoqué en K16.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Exceptionnellement, je présente les satistiques pour le dossier complet (27 propositions) plutôt que seulement pour les 18 dernières.

Entre Kogi et Denis : E-M = 33.0% (26/27) ; 0 D , 7 d , 4 O , 6 a , 9 A .
Code d sur K4, K5, K7, D6, K11, K16, K17.
Code O sur K3, D3, D5, D7.

Aucune grosse épine. On a quand même 7 épinettes à louper.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D11 (Réf. D10) : Selon les archives du forum, kog-ii n'a rien posté entre le 3 juillet et le 15 juillet 2010 (bornes exclues).
kogi : % | Denis : ~100%

D12 : Quand il se produit un zilliard d'événements (pratiquement indépendants), il n'y a rien de surprenant à ce que quelques centaines d'entre eux aient eu, a priori, une probabilité inférieure à une chance sur un zillion de se produire.
kogi : % | Denis : ~100%*
* Un zillion est simplement un très grand nombre. Un zilliard vaut 1000 zillions.

D13 (Réf. K11) : "Dépasser toute retenue" est habituellement une bonne idée.
kogi : % | Denis : 3%

D14 (Réf. K10) : Quand on lance deux dés, un rouge et un vert, le résultat du dé rouge fournit de l'information sur le résultat du dé vert.
kogi : % | Denis : 0%

D15 (Réf. D6) : Quand on lance deux fois du bois, il y a une chance sur deux que la configuration # 1 soit plus "correctement inspirante" que la configuration # 2.
kogi : % | Denis : ~100%*
* J'ai négligé le cas "égalité".

D16 (Réf. K16) : Quand, pendant qu'on est en train de lire le mot "colossal" (disons, dans un livre), on entend le mot "colossal" venant de la TV qui jouait en sourdine, il s'agit d'une coïncidence objective.
kogi : % | Denis : ~100%

D17 (Réf. D16) : Quand il nous arrive une "aventure" du type de celle décrite en D16, la réaction sainement naturelle est d'éprouver une petite surprise amusée.
kogi : % | Denis : ~100%

D18 : Kogi devrait présenter ses "lemmes" Ka à Kd sous forme de propositions régulières (à être évaluées par tous les joueurs).
kogi : % | Denis : 90%

D19 (Réf. K14) : Kogi est "atteint~affligé" d'apophénie "soft".
kogi : % | Denis : 95%

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

À toi la balle.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
kogi
Messages : 111
Inscription : 03 sept. 2009, 13:05
Localisation : photo réalisée par hasard et sans trucage (il y a un feu de camp en arrière plan à droite)

Re: Sur la synchronicité (Carl Jung)

Messagepar kogi » 21 mars 2011, 17:15

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 17 dernières propositions xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

K10 (réf. D4) : Il y a potentiellement de l'information partout.
Kogi : 99%* | Denis : ~100%** | Quivoudra : %
* à condition d'avoir le bon téléscope, évidemment ("47e" paragraphe de l'article cité --faire une recherche sur «telescope»)
** C'est une quasi-tautologie, voisine de X=X.

K11 (réf. D6) : Lancer le bois permet de dépasser toute retenue à exprimer un avis personnel.
Kogi : ~100%* | Denis : 30%** | Quivoudra : %
* il n'est pas possible de mentir dans ce qu'on «voit» dans le bois : soit on voit «ça», soit on ne voit rien
** "Toute" est trop absolu.

K12 (réf. K10) : Seule une infime portion de toute l'information disponible à un instant t est en relation avec l'historique des productions de la psyche d'un individu*.
Kogi : ~100% | Denis : ~100% | Quivoudra : %
* je me sens pas super clair, tu en feras ce que tu pourras...

K13 : Ce n'est pas le symptôme d'une quelconque maladie mentale que de simplement constater la coïncidence* objective d'une production aléatoire extérieure avec une production psychique intérieure.
Kogi : 99.9%* | Denis : ~100% | Quivoudra : %
* à plus forte raison quand la probabilité d'une telle conjonction tend vers 0 (cf Ka) !!

K14 (réf. K13) : Il existe cependant une pathologie dénommée «apophénie» qui peut faire son apparition chez le sujet qui recherche de manière obsessionnelle ces «productions coïncidantes» du hasard.
Kogi : 77% | Denis : ~100%* | Quivoudra : %
* Réf.

K15 : Le hasard produit des éléments visuels et/ou auditifs ayant un lien objectif avec des éléments internes à la psyche.
Kogi : R* ** | Denis : 100%*** | Quivoudra : %
* je crois qu'on peut parler de théorème vu que la proposition est une simple généralisation de lemmes i.e. (Ka & Kb & Kc & Kd) => K15 ; d'où mon évaluation à "R" --«Rationnelle» i.e. démontrée-- et pour ne pas se perdre dans trop de terminologie, une telle proposition devra être ajoutée ensuite au tableau des lemmes si les autres participants abondent.
** ndD : Interprété comme signifiant "100%".
*** J'ai évalué "Il arrive que le hasard produise..." plutôt que "Le hasard produit...".

K16 : La situation où une production du hasard, extérieure, fait écho à une production psychique, intérieure, est caractérisable de manière subjective par la courte sensation* d'«anesthésie du libre-arbitre» qui se produit par suite de la prise de conscience de la coïncidence.
Kogi : 99.9% | Denis : 25%** | Quivoudra : %
* difficile à décrire et encore plus à mesurer vu le caractère extrêmement volatile du phénomène, mais d'une durée variable allant de quelques minutes (ex : texture «») à quelques heures (ex : calligraphie) selon mes propres expériences du phénomène.
** Normalement, la réaction est plutôt du type "surprise amusée".

K17 (réf. K16, K11) : Il n'est pas possible d'évaluer correctement* K16 (ni K11) sans avoir fait soi-même l'expérience du dit phénomène.
Kogi : 75%* | Denis : 5%** | Quivoudra : %
* tu esquives, tu esquives, mais tel Cyrano «à la fin de l'envoi, je touche»... :)
** "Impossible" est trop radical, mais, surtout je ne connais personne qui n'a jamais éprouvé la surprise amusée de vivre une expérience du type évoqué en K16.

---------

D11 (Réf. D10) : Selon les archives du forum, kog-ii n'a rien posté entre le 3 juillet et le 15 juillet 2010 (bornes exclues).
kogi : 100% (R) | Denis : ~100%
* ni entre le 24 juin et le 3 juillet... :) (j'ajoute ce "(R)" car il s'agit évidemment ici d'une information objective, Rationnelle, à distinguer d'une opinion, d'un avis personnel)

D12 : Quand il se produit un zilliard d'événements (pratiquement indépendants), il n'y a rien de surprenant à ce que quelques centaines d'entre eux aient eu, a priori, une probabilité inférieure à une chance sur un zillion de se produire.
kogi : 100%** | Denis : ~100%*
* Un zillion est simplement un très grand nombre. Un zilliard vaut 1000 zillions.
** Il n'y a cependant aucune corrélation dans l'absolu entre le nombre d'événements considérés et la probabilité élémentaire de chacun.

D13 (Réf. K11) : "Dépasser toute retenue" est habituellement une bonne idée.
kogi : 50% | Denis : 3%
* Selon le contexte, c'est effectivement une idée très bonne, relativement bonne, relativement mauvaise ou très mauvaise (en l'occurrence, très bonne) ; "habituellement" est trop vague

D14 (Réf. K10) : Quand on lance deux dés, un rouge et un vert, le résultat du dé rouge fournit de l'information sur le résultat du dé vert.
kogi : 0% | Denis : 0%

D15 (Réf. D6) : Quand on lance deux fois du bois, il y a une chance sur deux que la configuration # 1 soit plus "correctement inspirante" que la configuration # 2.
kogi : ~0%** | Denis : ~100%*
* J'ai négligé le cas "égalité".
** Si on ne néglige pas le cas d'égalité (dans les faits il y a égalité jusqu'à ce que la "motivation" du lanceur s'amenuise et là on s'arrête) ; de plus cf le 2e paragraphe après l'image "bois.gif" pour rejeter en préambule l'idée d'une "correction/fausseté" de l'inspiration

D16 (Réf. K16) : Quand, pendant qu'on est en train de lire le mot "colossal" (disons, dans un livre), on entend le mot "colossal" venant de la TV qui jouait en sourdine, il s'agit d'une coïncidence objective.
kogi : 100%* | Denis : ~100%
* et j'ajoute qu'on fait ensuite une drôle de tête quand deux jours plus tard on rencontre complètement par hasard un homme qui s'appelle vraiment Mr Colossal et qui détient une clé déterminante pour des projets professionnels ou autre («réf. nécessaire»)

D17 (Réf. D16) : Quand il nous arrive une "aventure" du type de celle décrite en D16, la réaction sainement naturelle est d'éprouver une petite surprise amusée.
kogi : 50% | Denis : ~100%
* C'est dangereusement idéologique d'accoler un quelconque adverbe à une "réaction naturelle" (idem pour le ** de K16)

D18 : Kogi devrait présenter ses "lemmes" Ka à Kd sous forme de propositions régulières (à être évaluées par tous les joueurs).
kogi : 100% | Denis : 90%
* Cf ma présente salve (du reste je ne les incorporerai que progressivement à la pâte)

D19 (Réf. K14) : Kogi est "atteint~affligé" d'apophénie "soft".
kogi : ~0%* | Denis : 95%**
* mais n'étant pas moi-même psychiatre ; par curiosité, j'aimerais par contre connaître sur quoi tu te bases concrètement dans mes messages précédents celui-ci, qui sont la seule forme sous laquelle ta "personnalité personnelle" est entrée en relation avec ma "personnalité personnelle", pour formuler un tel diagnostic ;
** cette proposition et ton évaluation sont en contradiction avec K13


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

K18 (réf. K10) : Vu la forme de la proposition K10 et l'évaluation que tu en as faite, il est plus correct de parler d'un axiome* que d'une tautologie.
kogi : 100% | Denis : ?
* cf paragraphe intitulé «Mathématiques»

K19 : Une vidéo mettant en scène le personnage «Hollywoodo-historique» de Cartaphilus a été produite par le hasard* pendant mon échange sur ce forum avec l'utilisateur Cartaphilus.
kogi : 100% (R) | Denis : ?
* sur la chaîne de télévision française RTL9 le 11/7/2010 vers 21h30

K20 (réf. K4) : Si on se base sur cette seule vidéo mise en ligne par moi après avoir vu par hasard* à la télé le 11/07/2010 le film d'où je l'ai extraite, quelqu'un qui se fait porter volontairement le pseudonyme de Cartaphile ne porte pas Jésus (et par extension les chrétiens qui le respectent intensément) particulièrement dans son coeur.
kogi : 100% | Denis : ?
* Je me suis arrêté sur la chaîne en zappant ce soir-là, sans même avoir lu au préalable le résumé du film quelque part ; de toute façon la révélation de l'identité du personnage en question est un (le ?) ressort scénaristique majeur du film si bien que je doute à 100% qu'il en soit fait mention où que ce soit dans un programme télé

K21 (réf. D12, K20) : Le 11/07/2010, le nombre d'événements extérieurs dont j'ai été conscients qu'ils se produisent ne dépasse pas une centaine.
kogi : 90% | Denis : 0%
* il s'agit même d'une borne très largement supérieure ; du reste il me semble que ce nombre est plus ou moins constant pour une personne, une période et une zone géographique données

K22 (réf. K21) : Le rapport de la probabilité de l'événement décrit en K19 sur la probabilité de l'événement le moins probable qui s'est produit dans l'intervalle d'une semaine (deux semaines ? un mois ? deux mois ? trois ? quatre ? six ?) avant et après ce jour est de l'ordre de 1 sur un zillion.
kogi : 80% | Denis : ?%

K23 (réf. K22) : L'écart en probabilité décrit en K22 caractérise de manière objective cet événement par rapport à l'ensemble des événements qui lui sont immédiatement concommitents dans le temps.
kogi : ~100% | Denis : ?%

K24 (réf. D16) : Si on met en lumière un nombre significatif de cas avérés qui sont conformes à la situation décrite dans mon commentaire de D16, il est raisonnable d'éprouver comme Jung une curiosité nourrie quant aux modalités éventuelles de leur production par le hasard*.
kogi : 80% | Denis : ?%
* et en particulier de rejeter l'affirmation que s'intéresser aux modalités d'apparition de tels coïncidences constructives est uniquement le symptôme d'une pathologie mentale fût-elle bénigne.

K25 (réf. D16) : Une recherche approfondie via Google permet de trouver un grand nombre de témoignages conformes à mon commentaire de D16, émanant majoritairement de personnes au profil psychologique complètement banal.
kogi : 73% | Denis : ?%

K26 (réf. K25) : Si les témoignages recueillis en K25 n'ont évidemment pas la solidité d'une preuve scientifique, ils permettent par contre de rendre raisonnable d'éprouver de la curiosité, sur le plan scientifique, quant à l'existence hypothétique d'un éventuel mécanisme présidant à la survenue de tels phénomènes.
kogi : 65% | Denis : ?%

K27 (réf. K26) : En particulier par rapport à K26, il est raisonnable sur le plan philosophique de considérer le recours au concept de hasard comme étant d'une nature similaire au recours au concept de Dieu avant le siècle des Lumières*.
kogi : 65% | Denis : ?%
* i.e. une facilité rhétorique qui freine l'avancée de la connaissance scientifique... :mrgreen:

K28 : La redico est une forme de communication vraiment efficace pour échanger dans la sérénité avec quelqu'un ayant des opinions potentiellement très différentes des siennes.
kogi : 100% | Denis : ?%
* J'en avais l'intuition depuis le début mais désormais je le pense vraiment.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

PS : Les scripts de six pieds de long c'est vraiment mon truc donc n'hésite pas à partir dans l'idée d'un cahier des charges bien carré pour un éventuel "module de mesure statistique" des parties de redico !!

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

D20 à D27

Messagepar Denis » 21 mars 2011, 22:57


Salut surtout à Kogi,

Avec nos 20 nouvelles propositions (11 de K et 9 de D) depuis mon dernier coup, on est rendus à 47 (28 de K et 19 de D).

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 20 dernières propositions xxxxxxxxxxxxxxxxx

D11 (Réf. D10) : Selon les archives du forum, kog-ii n'a rien posté entre le 3 juillet et le 15 juillet 2010 (bornes exclues).
kogi : 100% (R) | Denis : ~100%
* ni entre le 24 juin et le 3 juillet... :) (j'ajoute ce "(R)" car il s'agit évidemment ici d'une information objective, Rationnelle, à distinguer d'une opinion, d'un avis personnel)

D12 : Quand il se produit un zilliard d'événements (pratiquement indépendants), il n'y a rien de surprenant à ce que quelques centaines d'entre eux aient eu, a priori, une probabilité inférieure à une chance sur un zillion de se produire.
kogi : 100%** | Denis : ~100%*
* Un zillion est simplement un très grand nombre. Un zilliard vaut 1000 zillions.
** Il n'y a cependant aucune corrélation dans l'absolu entre le nombre d'événements considérés et la probabilité élémentaire de chacun.

D13 (Réf. K11) : "Dépasser toute retenue" est habituellement une bonne idée.
kogi : 50% | Denis : 3%
* Selon le contexte, c'est effectivement une idée très bonne, relativement bonne, relativement mauvaise ou très mauvaise (en l'occurrence, très bonne) ; "habituellement" est trop vague

D14 (Réf. K10) : Quand on lance deux dés, un rouge et un vert, le résultat du dé rouge fournit de l'information sur le résultat du dé vert.
kogi : 0% | Denis : 0%

D15 (Réf. D6) : Quand on lance deux fois du bois, il y a une chance sur deux que la configuration # 1 soit plus "correctement inspirante" que la configuration # 2.
kogi : ~0%** | Denis : ~100%*
* J'ai négligé le cas "égalité".
** Si on ne néglige pas le cas d'égalité (dans les faits il y a égalité jusqu'à ce que la "motivation" du lanceur s'amenuise et là on s'arrête) ; de plus cf le 2e paragraphe après l'image "bois.gif" pour rejeter en préambule l'idée d'une "correction/fausseté" de l'inspiration

D16 (Réf. K16) : Quand, pendant qu'on est en train de lire le mot "colossal" (disons, dans un livre), on entend le mot "colossal" venant de la TV qui jouait en sourdine, il s'agit d'une coïncidence objective.
kogi : 100%* | Denis : ~100%
* et j'ajoute qu'on fait ensuite une drôle de tête quand deux jours plus tard on rencontre complètement par hasard un homme qui s'appelle vraiment Mr Colossal et qui détient une clé déterminante pour des projets professionnels ou autre («réf. nécessaire»)

D17 (Réf. D16) : Quand il nous arrive une "aventure" du type de celle décrite en D16, la réaction sainement naturelle est d'éprouver une petite surprise amusée.
kogi : 50% | Denis : ~100%
* C'est dangereusement idéologique d'accoler un quelconque adverbe à une "réaction naturelle" (idem pour le ** de K16)

D18 : Kogi devrait présenter ses "lemmes" Ka à Kd sous forme de propositions régulières (à être évaluées par tous les joueurs).
kogi : 100% | Denis : 90%
* Cf ma présente salve (du reste je ne les incorporerai que progressivement à la pâte)

D19 (Réf. K14) : Kogi est "atteint~affligé" d'apophénie "soft".
kogi : ~0%* | Denis : 95%**
* mais n'étant pas moi-même psychiatre ; par curiosité, j'aimerais par contre connaître sur quoi tu te bases concrètement dans mes messages précédents celui-ci, qui sont la seule forme sous laquelle ta "personnalité personnelle" est entrée en relation avec ma "personnalité personnelle", pour formuler un tel diagnostic ;
** ndK : cette proposition et ton évaluation sont en contradiction avec K13

----------

K18 (réf. K10) : Vu la forme de la proposition K10 et l'évaluation que tu en as faite, il est plus correct de parler d'un axiome* que d'une tautologie.
kogi : 100% | Denis : 50%
* cf paragraphe intitulé «Mathématiques»

K19 : Une vidéo mettant en scène le personnage «Hollywoodo-historique» de Cartaphilus a été produite par le hasard* pendant mon échange sur ce forum avec l'utilisateur Cartaphilus.
kogi : 100% (R) | Denis : ~100%**
* sur la chaîne de télévision française RTL9 le 11/7/2010 vers 21h30
** J'ai interprété "pendant" comme signifiant "à quelques jours-près".

K20 (réf. K4) : Si on se base sur cette seule vidéo mise en ligne par moi après avoir vu par hasard* à la télé le 11/07/2010 le film d'où je l'ai extraite, quelqu'un qui se fait porter volontairement le pseudonyme de Cartaphile ne porte pas Jésus (et par extension les chrétiens qui le respectent intensément) particulièrement dans son coeur.
kogi : 100% | Denis : 3%**
* Je me suis arrêté sur la chaîne en zappant ce soir-là, sans même avoir lu au préalable le résumé du film quelque part ; de toute façon la révélation de l'identité du personnage en question est un (le ?) ressort scénaristique majeur du film si bien que je doute à 100% qu'il en soit fait mention où que ce soit dans un programme télé
** Proposition complexe. Je n'ai évalué que la seconde partie (ce qui suit la virgule).

K21 (réf. D12, K20) : Le 11/07/2010, le nombre d'événements extérieurs dont j'ai été conscients qu'ils se produisent ne dépasse pas une centaine.
kogi : 90% | Denis : 0%
* il s'agit même d'une borne très largement supérieure ; du reste il me semble que ce nombre est plus ou moins constant pour une personne, une période et une zone géographique données

K22 (réf. K21) : Le rapport de la probabilité de l'événement décrit en K19 sur la probabilité de l'événement le moins probable qui s'est produit dans l'intervalle d'une semaine (deux semaines ? un mois ? deux mois ? trois ? quatre ? six ?) avant et après ce jour est de l'ordre de 1 sur un zillion.
kogi : 80% | Denis : 0%

K23 (réf. K22) : L'écart en probabilité décrit en K22 caractérise de manière objective cet événement par rapport à l'ensemble des événements qui lui sont immédiatement concommitents dans le temps.
kogi : ~100% | Denis : 50%*
* Va pour "immédiatemnent". Va moins pour un intervalle de 6 mois.

K24 (réf. D16) : Si on met en lumière un nombre significatif de cas avérés qui sont conformes à la situation décrite dans mon commentaire de D16, il est raisonnable d'éprouver comme Jung une curiosité nourrie quant aux modalités éventuelles de leur production par le hasard*.
kogi : 80% | Denis : 99%**
* et en particulier de rejeter l'affirmation que s'intéresser aux modalités d'apparition de tels coïncidences constructives est uniquement le symptôme d'une pathologie mentale fût-elle bénigne.
** J'ai tenu compte du "si" et j'ai pris "significatif" au sens statistique fort.

K25 (réf. D16) : Une recherche approfondie via Google permet de trouver un grand nombre de témoignages conformes à mon commentaire de D16, émanant majoritairement de personnes au profil psychologique complètement banal.
kogi : 73% | Denis : 90%*
* Des milliers de personnes sur Terre ont déjà gagné un super-lot à la loterie.

K26 (réf. K25) : Si les témoignages recueillis en K25 n'ont évidemment pas la solidité d'une preuve scientifique, ils permettent par contre de rendre raisonnable d'éprouver de la curiosité, sur le plan scientifique, quant à l'existence hypothétique d'un éventuel mécanisme présidant à la survenue de tels phénomènes.
kogi : 65% | Denis : 5%

K27 (réf. K26) : En particulier par rapport à K26, il est raisonnable sur le plan philosophique de considérer le recours au concept de hasard comme étant d'une nature similaire au recours au concept de Dieu avant le siècle des Lumières*.
kogi : 65% | Denis : 3%**
* i.e. une facilité rhétorique qui freine l'avancée de la connaissance scientifique... :mrgreen:
** C'est plutôt recourir au concept d'un "hasard dirigé" qui ressemble à "recourir au concept de Dieu".

K28 : La redico est une forme de communication vraiment efficace pour échanger dans la sérénité avec quelqu'un ayant des opinions potentiellement très différentes des siennes.
kogi : 100%* | Denis : ~100%
* J'en avais l'intuition depuis le début mais désormais je le pense vraiment.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

1)
Entre Kogi et Denis : E-M = 41.4% (20/20) ; 4 D , 1 d , 6 O , 2 a , 7 A .
Code D sur D15, D19, K20, K21.
Code d sur K22.
Code O sur D13, D17, K18, K23, K26, K27.

2)
Tu as évalué K21 à ma place (en m'y mettant 0%). Heureusement, je n'ai pas eu à le changer.

Pas grave. En Redico, j'ai déjà moi-même distracté cette peccadille.

3)
Ta haute appréciation du Redico (Réf. K28) m'enchante. En effet, c'est beaucoup plus propre qu'un débat en style libre, en plus d'être 20~25 fois plus efficace en rapport "retour/investissement".

4)
Enfin des épines (4). Notre partie se corse. ;)

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D20 (Réf. D15) : Quand on lance deux fois du bois, on obtient deux configurations différentes.
kogi : % | Denis : ~100%

D21 (Réf. D19 et le premier paragraphe de cet article-Wikipedia) : Kogi a tendance à attribuer un sens particulier à des évènements banals en établissant des rapports non motivés entre les choses.
kogi : % | Denis : 95%*
* Il est banal qu'il se produise souvent des événements remarquables.

D22 (Réf. K20 et cet article-Wikipedia) : Il peut y avoir d'autres raisons que "la haine du christianisme" pour choisir le pseudo "Cartaphilus" sur un forum de discussion.
(désolé pour les entorses aux Lois 7 et 17)
kogi : % | Denis : ~100%

D23 (Réf. K21) : Durant la prochaine minute (à partir de maintenant, pour Kogi qui lit cette proposition), Kogi sera conscient de plusieurs événements extérieurs.
kogi : % | Denis : ~100%

D24 (Réf. K25) : Des milliers de personnes sur Terre ont déjà gagné un super-lot à la loterie.
kogi : % | Denis : 100%

D25 (Réf. D24 et K26) : Il est raisonnable d'éprouver de la curiosité, sur le plan scientifique, quant à l'existence hypothétique d'un éventuel mécanisme présidant à la survenue particulière des milliers de phénomènes évoqués en D24.
kogi : % | Denis : 0%

D26 (Réf. Comm. de D sur K27) : Beaucoup plus qu'une explication par un hasard aveugle, c'est une explication par un hasard dirigé qui est d'une nature similaire au recours au concept de Dieu.
kogi : % | Denis : 99.9%

D27 (Réf. K24) : Si, en consultant la rubrique nécrologique du journal, on observe que, parmi les 50 personnes listées, 25 se prénomment Roméo et les 25 autres se prénomment Juliette, il est raisonnable d'éprouver comme Jung une curiosité nourrie quant aux modalités éventuelles de leur production par le hasard.
kogi : % | Denis : 100%*
* Le "Si" est important.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

À toi la balle.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
kogi
Messages : 111
Inscription : 03 sept. 2009, 13:05
Localisation : photo réalisée par hasard et sans trucage (il y a un feu de camp en arrière plan à droite)

Re: D20 à D27

Messagepar kogi » 22 mars 2011, 18:58

Rebonjour Denis et Qui-lira...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 19 dernières propositions xxxxxxxxxxxxxxxxx

K18 (réf. K10) : Vu la forme de la proposition K10 et l'évaluation que tu en as faite, il est plus correct de parler d'un axiome* que d'une tautologie.
kogi : 100% | Denis : 50%
* cf paragraphe intitulé «Mathématiques»

K19 : Une vidéo mettant en scène le personnage «Hollywoodo-historique» de Cartaphilus a été produite par le hasard* pendant mon échange sur ce forum avec l'utilisateur Cartaphilus.
kogi : 100% (R) | Denis : ~100%**
* sur la chaîne de télévision française RTL9 le 11/7/2010 vers 21h30
** J'ai interprété "pendant" comme signifiant "à quelques jours-près".

K20 (réf. K4) : Si on se base sur cette seule vidéo mise en ligne par moi après avoir vu par hasard* à la télé le 11/07/2010 le film d'où je l'ai extraite, quelqu'un qui se fait porter volontairement le pseudonyme de Cartaphile ne porte pas Jésus (et par extension les chrétiens qui le respectent intensément) particulièrement dans son coeur.
kogi : 100% | Denis : 3%**
* Je me suis arrêté sur la chaîne en zappant ce soir-là, sans même avoir lu au préalable le résumé du film quelque part ; de toute façon la révélation de l'identité du personnage en question est un (le ?) ressort scénaristique majeur du film si bien que je doute à 100% qu'il en soit fait mention où que ce soit dans un programme télé
** Proposition complexe. Je n'ai évalué que la seconde partie (ce qui suit la virgule).

K21 (réf. D12, K20) : Le 11/07/2010, le nombre d'événements extérieurs dont j'ai été conscients qu'ils se produisent ne dépasse pas une centaine.
kogi : 90% | Denis : 0%
* il s'agit même d'une borne très largement supérieure ; du reste il me semble que ce nombre est plus ou moins constant pour une personne, une période et une zone géographique données

K22 (réf. K21) : Le rapport de la probabilité de l'événement décrit en K19 sur la probabilité de l'événement le moins probable qui s'est produit dans l'intervalle d'une semaine (deux semaines ? un mois ? deux mois ? trois ? quatre ? six ?) avant et après ce jour est de l'ordre de 1 sur un zillion.
kogi : 80% | Denis : 0%

K23 (réf. K22) : L'écart en probabilité décrit en K22 caractérise de manière objective cet événement par rapport à l'ensemble des événements qui lui sont immédiatement concommitents dans le temps.
kogi : ~100% | Denis : 50%*
* Va pour "immédiatemnent". Va moins pour un intervalle de 6 mois.

K24 (réf. D16) : Si on met en lumière un nombre significatif de cas avérés qui sont conformes à la situation décrite dans mon commentaire de D16, il est raisonnable d'éprouver comme Jung une curiosité nourrie quant aux modalités éventuelles de leur production par le hasard*.
kogi : 80% | Denis : 99%**
* et en particulier de rejeter l'affirmation que s'intéresser aux modalités d'apparition de tels coïncidences constructives est uniquement le symptôme d'une pathologie mentale fût-elle bénigne.
** J'ai tenu compte du "si" et j'ai pris "significatif" au sens statistique fort.

K25 (réf. D16) : Une recherche approfondie via Google permet de trouver un grand nombre de témoignages conformes à mon commentaire de D16, émanant majoritairement de personnes au profil psychologique complètement banal.
kogi : 73% | Denis : 90%*
* Des milliers de personnes sur Terre ont déjà gagné un super-lot à la loterie.

K26 (réf. K25) : Si les témoignages recueillis en K25 n'ont évidemment pas la solidité d'une preuve scientifique, ils permettent par contre de rendre raisonnable d'éprouver de la curiosité, sur le plan scientifique, quant à l'existence hypothétique d'un éventuel mécanisme présidant à la survenue de tels phénomènes.
kogi : 65% | Denis : 5%

K27 (réf. K26) : En particulier par rapport à K26, il est raisonnable sur le plan philosophique de considérer le recours au concept de hasard comme étant d'une nature similaire au recours au concept de Dieu avant le siècle des Lumières*.
kogi : 65% | Denis : 3%**
* i.e. une facilité rhétorique qui freine l'avancée de la connaissance scientifique... :mrgreen:
** C'est plutôt recourir au concept d'un "hasard dirigé" qui ressemble à "recourir au concept de Dieu".

K28 : La redico est une forme de communication vraiment efficace pour échanger dans la sérénité avec quelqu'un ayant des opinions potentiellement très différentes des siennes.
kogi : 100%* | Denis : ~100%
* J'en avais l'intuition depuis le début mais désormais je le pense vraiment.

------------------------

D20 (Réf. D15) : Quand on lance deux fois du bois, on obtient deux configurations différentes.
kogi : 100% | Denis : ~100%

D21 (Réf. D19 et le premier paragraphe de cet article-Wikipedia) : Kogi a tendance à attribuer un sens particulier à des évènements banals en établissant des rapports non motivés entre les choses.
kogi : ~0%** | Denis : 95%*
* Il est banal qu'il se produise souvent des événements remarquables.
** Renouvellement maladroit d'une allégation humiliante, qui plus est infondée tant que tu ne l'appuies sur aucun argument concret ; de plus, à nouveau en contradiction avec K13 (cf D19)

D22 (Réf. K20 et cet article-Wikipedia) : Il peut y avoir d'autres raisons* que "la haine du christianisme" pour choisir le pseudo "Cartaphilus" sur un forum de discussion.
(désolé pour les entorses aux Lois 7 et 17)
kogi : 65% | Denis : ~100%
* Lesquelles ?

D23 (Réf. K21) : Durant la prochaine minute (à partir de maintenant, pour Kogi qui lit cette proposition), Kogi sera conscient de plusieurs événements extérieurs.
kogi : 100% | Denis : ~100%

D24 (Réf. K25) : Des milliers de personnes sur Terre ont déjà gagné un super-lot à la loterie.
kogi : 100% | Denis : 100%

D25 (Réf. D24 et K26) : Il est raisonnable d'éprouver de la curiosité, sur le plan scientifique, quant à l'existence hypothétique d'un éventuel mécanisme présidant à la survenue particulière des milliers de phénomènes évoqués en D24.
kogi : 5%* | Denis : 0%
* Si ça peut rapporter gros... :)

D26 (Réf. Comm. de D sur K27) : Beaucoup plus qu'une explication par un hasard aveugle, c'est une explication par un hasard dirigé qui est d'une nature similaire au recours au concept de Dieu.
kogi : 100%* | Denis : 99.9%
* C'est nous écarter du sujet que de partir «la hache à la main» vers un tel «hasard dirigé» (si et seulement si effectivement tu faisais référence, comme je l'ai compris, à l' I.D des fondamentalistes chrétiens et à leurs "musées")

D27 (Réf. K24) : Si, en consultant la rubrique nécrologique du journal, on observe que, parmi les 50 personnes listées, 25 se prénomment Roméo et les 25 autres se prénomment Juliette, il est raisonnable d'éprouver comme Jung une curiosité nourrie quant aux modalités éventuelles de leur production par le hasard.
kogi : ~100%** | Denis : 100%*
* Le "Si" est important.
** Métaphore : à partir de quand commences-tu à séduire une femme parce que tu penses qu'elle a envie que tu la séduise ? Concrètement, dans cette proposition, après qu'elle se soit déjà jetée dans ton lit... :)

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaire xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Comme annoncé j'ai commencé à mettre au point un script pour dépouiller les résultats. Ça devra mûrir encore un peu mais j'ai quand même réussi à obtenir deux-trois trucs qui m'ont semblé intéressant :
  • Total : 54* propositions (K=28, D=26)
  • Accord fort : 22 propositions, (K=7, D=15) : K8 K10 K12 K13 K15 K19 K28, D1 D2 D4 D9 D11 D12 D14 D16 D18 D20 D23 D24 D25 D26 D27
  • Accord mitigé : 8 propositions (K=7, D=1) : K1 K2 K6 K9 K14 K24 K25, D8
  • Opinions orthogonales : 11 propositions (K=5, D=6) : K3 K18 K23 K26 K27, D3 D5 D7 D13 D17 D22
  • Désaccord mitigé : 9 propositions (K=8, D=1) : K4 K5 K7 K11 K16 K17 K21 K22, D6
  • Désaccord fort : 4 propositions (K=1, D=3) : K20, D15 D19 D21

* et non 55 car je n'ai pas répondu à D10 .

Dans un terminal sous Linux/Ubuntu, et à partir d'un copier/coller du tableau des propositions, pour avoir ces stats j' a écrit : cat tmp.txt | perl -pe "s/\(.*?\)//g" | egrep "([KD][0-9]+[^:]*:)|([0-9]+ *\% *)" | tr -s " " | tr "\n" "#" | perl -pe "s/([KD])([0-9]+)[^:]*?:.*?#/\1 \2 = /g" | tr "#" "\n" | perl -pe "s/^.*K / K /g" | perl -pe "s/[=\|].*?([0-9.]+)%/ \1 /g" | tr "*" " " | tr -s " " | perl -pe "s/\| Q.*//g" | egrep "([0-9.]+ ){3}" | perl -pe "s/\(.*?\)//g" | awk '{if($3>$4){print $0" "($3-$4);}else{print $0" "($4-$3);}}' | tr -s " " | perl -pe "s/^ ?([DK]) /\1/" | sort | awk '$4<=10 {print $0}' | wc -l



xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


K29 (réf. D21) : Une grande force de la redico est de permettre d'ôter ses participants de l'objet de leurs propres propos.
kogi : 100% : Denis : ?

K30 (réf. K29) : La sérénité s'installe à partir du moment où ni le locuteur ni l'interlocuteur n'est l'objet de l'expression des participants.
kogi : 100% : Denis : ?

K31 (réf. K30) : Libéré de ces contraintes «subjectuelles», il est beaucoup plus facile d'avoir pour objectif de formuler des propositions qu'acquiesceront les autres participants.
kogi : 100% : Denis : ?

K32 (réf. K31) : Il est pour autant possible de formuler des propositions que les autres participants n'acquiesceront vraiment, vraiment pas.
kogi : 100% : Denis : ?

K33 : Le concept de synchronicité est au coeur de l'objet de cette redico.
kogi : 100% : Denis : ?

K34 (réf. K32) : Il n'est pas toujours facile d'éloigner les participants de l'objet de ses propres propos dans une redico.
kogi : 100% : Denis : ?

K35 (réf. D16, D24) : Les situations exposées en (commentaire de) D16 et en D24 n'ont rien en commun.
kogi : 100% : Denis : ?
* D24 n'a dans l'absolu rien du tout de synchronistique.

K36 (réf. D25) : Ce n'est pas comprendre comment gagner à la loterie qu'il faut espérer en s'intéressant aux instanciations du concept de synchronicité.
kogi : 100% : Denis : ?
* Il s'agit initialement de l'idée d'un thérapeute, rappelons-le ; mon tour d'une entorse** à la Loi 7 -- ou pas !! cf plutôt vers le paragraphe 8 «I wondered at first if [...]»
** Retrouvé par hasard tout à l'heure au moment de faire un peu de ménage dans mes «cartons» de souvenirs digitaux.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

C'est à toi.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

D28 à D39

Messagepar Denis » 22 mars 2011, 23:21


Salut surtout à Kogi,

Avec nos 16 nouvelles propositions (8 de chacun) depuis mon dernier coup, on est rendus à 63 (36 de K et 27 de D).

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 16 dernières propositions xxxxxxxxxxxxxxxxx

D20 (Réf. D15) : Quand on lance deux fois du bois, on obtient deux configurations différentes.
kogi : 100% | Denis : ~100%

D21 (Réf. D19 et le premier paragraphe de cet article-Wikipedia) : Kogi a tendance à attribuer un sens particulier à des évènements banals en établissant des rapports non motivés entre les choses.
kogi : ~0%** | Denis : 95%*
* Il est banal qu'il se produise souvent des événements remarquables.
** Renouvellement maladroit d'une allégation humiliante, qui plus est infondée tant que tu ne l'appuies sur aucun argument concret ; de plus, à nouveau en contradiction avec K13 (cf D19)

D22 (Réf. K20 et cet article-Wikipedia) : Il peut y avoir d'autres raisons* que "la haine du christianisme" pour choisir le pseudo "Cartaphilus" sur un forum de discussion.
(désolé pour les entorses aux Lois 7 et 17)
kogi : 65% | Denis : ~100%
* Lesquelles ?

D23 (Réf. K21) : Durant la prochaine minute (à partir de maintenant, pour Kogi qui lit cette proposition), Kogi sera conscient de plusieurs événements extérieurs.
kogi : 100% | Denis : ~100%

D24 (Réf. K25) : Des milliers de personnes sur Terre ont déjà gagné un super-lot à la loterie.
kogi : 100% | Denis : 100%

D25 (Réf. D24 et K26) : Il est raisonnable d'éprouver de la curiosité, sur le plan scientifique, quant à l'existence hypothétique d'un éventuel mécanisme présidant à la survenue particulière des milliers de phénomènes évoqués en D24.
kogi : 5%* | Denis : 0%
* Si ça peut rapporter gros... :)

D26 (Réf. Comm. de D sur K27) : Beaucoup plus qu'une explication par un hasard aveugle, c'est une explication par un hasard dirigé qui est d'une nature similaire au recours au concept de Dieu.
kogi : 100%* | Denis : 99.9%
* C'est nous écarter du sujet que de partir «la hache à la main» vers un tel «hasard dirigé» (si et seulement si effectivement tu faisais référence, comme je l'ai compris, à l' I.D des fondamentalistes chrétiens et à leurs "musées")

D27 (Réf. K24) : Si, en consultant la rubrique nécrologique du journal, on observe que, parmi les 50 personnes listées, 25 se prénomment Roméo et les 25 autres se prénomment Juliette, il est raisonnable d'éprouver comme Jung une curiosité nourrie quant aux modalités éventuelles de leur production par le hasard.
kogi : ~100%** | Denis : 100%*
* Le "Si" est important.
** Métaphore : à partir de quand commences-tu à séduire une femme parce que tu penses qu'elle a envie que tu la séduise ? Concrètement, dans cette proposition, après qu'elle se soit déjà jetée dans ton lit... :)

----------

K29 (réf. D21) : Une grande force de la redico est de permettre d'ôter ses participants de l'objet de leurs propres propos.
kogi : 100% | Denis : 98%*
* Il le permet mais ne l'oblige pas. Le style libre aussi.

K30 (réf. K29) : La sérénité s'installe à partir du moment où ni le locuteur ni l'interlocuteur n'est l'objet de l'expression des participants.
kogi : 100% | Denis : 50%

K31 (réf. K30) : Libéré de ces contraintes «subjectuelles», il est beaucoup plus facile d'avoir pour objectif de formuler des propositions qu'acquiesceront les autres participants.
kogi : 100% | Denis : 20%

K32 (réf. K31) : Il est pour autant possible de formuler des propositions que les autres participants n'acquiesceront vraiment, vraiment pas.
kogi : 100% | Denis : 100%*
* Je n'ai pas tenu compte du "pour autant". J'ai évalué : « Il est possible de formuler des propositions que les autres joueurs évalueront à 0% (ou proche de 0%) ».

K33 : Le concept de synchronicité est au coeur de l'objet de cette redico.
kogi : 100% | Denis : 100%

K34 (réf. K32) : Il n'est pas toujours facile d'éloigner les participants de l'objet de ses propres propos dans une redico.
kogi : 100% | Denis : 50%

K35 (réf. D16, D24) : Les situations exposées en (commentaire de) D16 et en D24 n'ont rien en commun.
kogi : 100%* | Denis : 50%**
* D24 n'a dans l'absolu rien du tout de synchronistique.
* D24 se réfère à K25, pas à D16.

K36 (réf. D25) : Ce n'est pas comprendre comment gagner à la loterie qu'il faut espérer en s'intéressant aux instanciations du concept de synchronicité.
kogi : 100%* | Denis : 100%
* Il s'agit initialement de l'idée d'un thérapeute, rappelons-le ; mon tour d'une entorse** à la Loi 7 -- ou pas !! cf plutôt vers le paragraphe 8 «I wondered at first if [...]»
** Retrouvé par hasard tout à l'heure au moment de faire un peu de ménage dans mes «cartons» de souvenirs digitaux.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

1)
Entre Kogi et Denis : E-M = 22.9% (16/16) ; 1 D , 1 d , 4 O , 0 a , 10 A .
Code D sur D21.
Code d sur K31.
Code O sur D22, K30, K34, K35.

2)
Bravo pour ton début de programmation du Redico.

Si ça pouvait déboucher sur la création d'un "Club Redico-Matic" sur le net, je serais le plus heureux des hommes.

Quelques "forts en info" on déjà obtenu quelques résultats, mais ça ressemblait plus à ça qu'à ça. Ça manquait d'ergonomie. Les travaux ont l'air d'être suspendus.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D28 (Réf. D21) : L'engouement de Kogi pour le "lancer du bois" est un indice fort en faveur de "D21 est vraie".
kogi : % | Denis : 95%

Rappel pour D29 :
K13 : Ce n'est pas le symptôme d'une quelconque maladie mentale que de simplement constater la coïncidence* objective d'une production aléatoire extérieure avec une production psychique intérieure.
Kogi : 99.9%* | Denis : ~100% | Quivoudra : %
* à plus forte raison quand la probabilité d'une telle conjonction tend vers 0 (cf Ka) !!

D19 (Réf. K14) : Kogi est "atteint~affligé" d'apophénie "soft".
kogi : ~0%* | Denis : 95%**
* mais n'étant pas moi-même psychiatre ; par curiosité, j'aimerais par contre connaître sur quoi tu te bases concrètement dans mes messages précédents celui-ci, qui sont la seule forme sous laquelle ta "personnalité personnelle" est entrée en relation avec ma "personnalité personnelle", pour formuler un tel diagnostic ;
** ndK : cette proposition et ton évaluation sont en contradiction avec K13


D29 (Réf. K13 et les comm. de K sur D19 et D21) : Il y a contradiction entre "évaluer K13 à 100%" et "évaluer D19 et D21 à 95%".
kogi : % | Denis : 1%

D30 : Il y a contradiction entre déclarer "il est correct de manger" et "il est incorrect de trop manger".
kogi : % | Denis : ~0%
* La grosse nuance est dans le "trop".

D31 : Pour détordre un désaccord d'opinions sur une proposition X, il est souvent commode (voire nécessaire) d'en détordre préalablement d'autres situés en amont, en aval ou aux alentours de X.
kogi : % | Denis : ~100%

D32 (Réf. Loi 16) : Vive la Loi 16.
kogi : % | Denis : 99.9%*
* Ses principales "contre indications" touchent l'aveu d'un crime. Par exemple : « L'évaluateur fraude l'impôt ». J'admets que ça, ça puisse être tabou.

D33 (Réf. K31) : Pour cartographier finement la frontière étrange où nos opinions se détachent, les propositions où l'on est d'accord (code A) sont plus utiles que celles où l'on est en désaccord (code D).
kogi : % | Denis : 2%*
* Il en faut des deux types. Métaphoriquement, une frontière compliquée se cartographie mieux si on l'aborde simultanément depuis les deux rives plutôt que d'un seul côté.

D34 (Réf. K32) : Il est possible de formuler des propositions que les autres participants n'acquiesceront vraiment, vraiment pas.
kogi : % | Denis : 100%*
* C'est même ultra-facile. Ex. "2 + 2 = 5".

Rappel pour D34 :
K25 (réf. D16) : Une recherche approfondie via Google permet de trouver un grand nombre de témoignages conformes à mon commentaire de D16, émanant majoritairement de personnes au profil psychologique complètement banal.
kogi : 73% | Denis : 90%*
* Des milliers de personnes sur Terre ont déjà gagné un super-lot à la loterie.


D35 (Réf. K25, D24 et K35) : Les situations exposées en K25 et D24 n'ont rien en commun.
kogi : % | Denis : 2%

D36 : Si une combinaison gagnante (au lotto) avait été pariée lors du tirage d'avant ou lors du tirage d'après, elle n'aurait pas été gagnante.
kogi : % | Denis : ~100%
* Il y a une composante "synchronisme".

D37 (Réf. cette anecdote fournie par K en comm. sur K36) : Pour un type qui garde des serpents dans son appartement durant plusieurs années, il est plus surprenant qu'un de ses serpents s'échappe un jour et se retrouve dans l'appartement d'un voisin psychothérapeuthe, que gagner un super-lot avec un seul billet.
kogi : % | Denis : 4%

D38 : Il est très surprenant que le client d'un psychothérapeuthe, en plusieurs heures d'entretien, ait évoqué (entre autres confidences) une phobie des serpents.
kogi : % | Denis : 3%*
* Une chance sur 5 ? Sur 10 ?

Rappel pour D39 :
K21 (réf. D12, K20) : Le 11/07/2010, le nombre d'événements extérieurs dont j'ai été conscients qu'ils se produisent ne dépasse pas une centaine.
kogi : 90%* | Denis : 0%
* il s'agit même d'une borne très largement supérieure ; du reste il me semble que ce nombre est plus ou moins constant pour une personne, une période et une zone géographique données.


D39 : Il y a contradiction entre les évaluations de Kogi pour K21 (90%* borne très largement supérieure) et pour D23 (100%).
kogi : % | Denis : 90%

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Désolé pour l'assez grosse salve (n=12). Je me suis senti inspiré et, après coup, je ne sais pas auxquels de mes 12 "bébés" je devrais tordre le cou.

Pour compenser, je te promets que ma prochaine salve sera "maximum 6", même si on a 3 zillions d'épines.

À toi le ballon.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
kogi
Messages : 111
Inscription : 03 sept. 2009, 13:05
Localisation : photo réalisée par hasard et sans trucage (il y a un feu de camp en arrière plan à droite)

Re: Sur la synchronicité (Carl Jung)

Messagepar kogi » 23 mars 2011, 10:51

Denis, lecteurs silencieux,

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 20 dernières propositions xxxxxxxxxxxxxxxxx

K29 (réf. D21) : Une grande force de la redico est de permettre d'ôter ses participants de l'objet de leurs propres propos.
kogi : 100% | Denis : 98%*
* Il le permet mais ne l'oblige pas. Le style libre aussi.

K30 (réf. K29) : La sérénité s'installe à partir du moment où ni le locuteur ni l'interlocuteur n'est l'objet de l'expression des participants.
kogi : 100% | Denis : 50%

K31 (réf. K30) : Libéré de ces contraintes «subjectuelles», il est beaucoup plus facile d'avoir pour objectif de formuler des propositions qu'acquiesceront les autres participants.
kogi : 100% | Denis : 20%

K32 (réf. K31) : Il est pour autant possible de formuler des propositions que les autres participants n'acquiesceront vraiment, vraiment pas.
kogi : 100% | Denis : 100%*
* Je n'ai pas tenu compte du "pour autant". J'ai évalué : « Il est possible de formuler des propositions que les autres joueurs évalueront à 0% (ou proche de 0%) ».

K33 : Le concept de synchronicité est au coeur de l'objet de cette redico.
kogi : 100% | Denis : 100%

K34 (réf. K32) : Il n'est pas toujours facile d'éloigner les participants de l'objet de ses propres propos dans une redico.
kogi : 100% | Denis : 50%

K35 (réf. D16, D24) : Les situations exposées en (commentaire de) D16 et en D24 n'ont rien en commun.
kogi : 100%* | Denis : 50%**
* D24 n'a dans l'absolu rien du tout de synchronistique.
* D24 se réfère à K25, pas à D16.

K36 (réf. D25) : Ce n'est pas comprendre comment gagner à la loterie qu'il faut espérer en s'intéressant aux instanciations du concept de synchronicité.
kogi : 100%* | Denis : 100%
* Il s'agit initialement de l'idée d'un thérapeute, rappelons-le ; mon tour d'une entorse** à la Loi 7 -- ou pas !! cf plutôt vers le paragraphe 8 «I wondered at first if [...]»
** Retrouvé par hasard tout à l'heure au moment de faire un peu de ménage dans mes «cartons» de souvenirs digitaux.

--------------------------

D28 (Réf. D21) : L'engouement de Kogi pour le "lancer du bois" est un indice fort en faveur de "D21 est vraie".
kogi : 90%* | Denis : 95%
* J'ai évalué «De toute évidence, dans la tête de Denis --qui n'est pourtant pas psychiatre (?)-- D28».

Rappel pour D29 :
K13 : Ce n'est pas le symptôme d'une quelconque maladie mentale que de simplement constater la coïncidence* objective d'une production aléatoire extérieure avec une production psychique intérieure.
Kogi : 99.9%* | Denis : ~100% | Quivoudra : %
* à plus forte raison quand la probabilité d'une telle conjonction tend vers 0 (cf Ka) !!

D19 (Réf. K14) : Kogi est "atteint~affligé" d'apophénie "soft".
kogi : ~0%* | Denis : 95%**
* mais n'étant pas moi-même psychiatre ; par curiosité, j'aimerais par contre connaître sur quoi tu te bases concrètement dans mes messages précédents celui-ci, qui sont la seule forme sous laquelle ta "personnalité personnelle" est entrée en relation avec ma "personnalité personnelle", pour formuler un tel diagnostic ;
** ndK : cette proposition et ton évaluation sont en contradiction avec K13


D29 (Réf. K13 et les comm. de K sur D19 et D21) : Il y a contradiction entre "évaluer K13 à 100%" et "évaluer D19 et D21 à 95%".
kogi : ~0%* | Denis : 1%
* C'est bien davantage l'idée du lancer de bois qui t'a selon tes propres mots mis D21 en tête.

D30 : Il y a contradiction entre déclarer "il est correct de manger" et "il est incorrect de trop manger".
kogi : 0% | Denis : ~0%
* La grosse nuance est dans le "trop".

D31 : Pour détordre un désaccord d'opinions sur une proposition X, il est souvent commode (voire nécessaire) d'en détordre préalablement d'autres situés en amont, en aval ou aux alentours de X.
kogi : 80%* | Denis : ~100%
* C'est ton expérience qui parle, je suppose.

D32 (Réf. Loi 16) : Vive la Loi 16.
kogi : 100% | Denis : 99.9%*
* Ses principales "contre indications" touchent l'aveu d'un crime. Par exemple : « L'évaluateur fraude l'impôt ». J'admets que ça, ça puisse être tabou.

D33 (Réf. K31) : Pour cartographier finement la frontière étrange où nos opinions se détachent, les propositions où l'on est d'accord (code A) sont plus utiles que celles où l'on est en désaccord (code D).
kogi : 10% | Denis : 2%*
* Il en faut des deux types. Métaphoriquement, une frontière compliquée se cartographie mieux si on l'aborde simultanément depuis les deux rives plutôt que d'un seul côté.

D34 (Réf. K32) : Il est possible de formuler des propositions que les autres participants n'acquiesceront vraiment, vraiment pas.
kogi : 100% | Denis : 100%*
* C'est même ultra-facile. Ex. "2 + 2 = 5".

D35 (Réf. K25, D24 et K35) : Les situations exposées en K25 et D24 n'ont rien en commun.
kogi : 100%* | Denis : 2%
* Je répète : ri-en à vo-ir d-ans l'a-bso-lu !!

D36 : Si une combinaison gagnante (au lotto) avait été pariée lors du tirage d'avant ou lors du tirage d'après, elle n'aurait pas été gagnante.
kogi : 100% | Denis : ~100%
* Il y a une composante "synchronisme"**.
** Plaît-il ? Je rêve ou tu méprises trop le concept pour ne serait-ce que le prononcer... :mrgreen:

D37 (Réf. cette anecdote fournie par K en comm. sur K36) : Pour un type qui garde des serpents dans son appartement durant plusieurs années, il est plus surprenant qu'un de ses serpents s'échappe un jour et se retrouve dans l'appartement d'un voisin psychothérapeuthe, que gagner un super-lot avec un seul billet.
kogi : 75%* | Denis : 4%
* Évaluation de provocation, sur laquelle je reviendrai avec la formule consacrée, mais il y a au moins celle là, à laquelle tu peux «tordre le cou» comme tu dis ; pour oublier enfin cette histoire de loto qui t'obnubile mais reste profondément hors sujet.

D38 : Il est très surprenant que le client d'un psychothérapeuthe, en plusieurs heures d'entretien, ait évoqué (entre autres confidences) une phobie des serpents.
kogi : 0% | Denis : 3%*
* Une chance sur 5 ? Sur 10 ?

Rappel pour D39 :
K21 (réf. D12, K20) : Le 11/07/2010, le nombre d'événements extérieurs dont j'ai été conscients qu'ils se produisent ne dépasse pas une centaine.
kogi : 90%* | Denis : 0%
* il s'agit même d'une borne très largement supérieure ; du reste il me semble que ce nombre est plus ou moins constant pour une personne, une période et une zone géographique données.


D39 : Il y a contradiction entre les évaluations de Kogi pour K21 (90%* borne très largement supérieure) et pour D23 (100%).
kogi : 100%* | Denis : 90%
* Mais réévaluant «centaine» à «millier» --tu as raison-- on reste quand même largement très inférieur à «zillion».

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Rien de ma part pour cette fois. Par contre, je commence à rêver un formulaire spécial dans le code source du forum, genre ajouter un truc sous "Création d'un sondage" à la création d'un nouveau message.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


K37 : Il est dangereux de faire confiance à un avis médical émanant d'une personne qui n'est pas médecin.
kogi : 84% | Denis : ?

K38 : Quelqu'un qui pense que «tout lui parait avoir été préparé pour lui, pour tester s'il remarque ces bizarreries, etc.»* est dangereux pour lui-même et pour les autres.
kogi : 75% | Denis : ?
* Il s'agit d'une citation de l'article wikipédia.

K39 : Cependant, l'apophénie n'implique pas nécessairement la présence de troubles neurologiques ou de maladie mentale.
kogi : 75%* | Denis : ?
* Idem, citation de l'article wikipédia.

K40 : L'apophénie est même une qualité qu'on peut mettre en avant sur son site internet professionnel de chercheur.
kogi : 100% (R) | Denis : ?
* Apparemment, en le "vendant" au sens de «making connections where none previously existed» pour la personne citée en exemple («Where Innovation and Creativity Converge» dans une autre page perso de la même personne).

K41 : L'idée d'apophénie a été introduite dans le débat en réaction à l'idée de «lancer le bois» et pas à des propos précis pendant la redico.
kogi : 88% | Denis : ?

K42 : Lancer le bois consiste à construire aléatoirement un support pareidolique dans le but de recueillir les images mentales ainsi auto-produites*.
kogi : 95% | Denis : ?
* Au sens grec de «produites par soi-même».

K43 : Il est surprenant d'intuiter le symbole «oeil de Râ» dans un support pareidolique la veille de le voir dans un tout autre contexte avec lequel aucun lien causal ne peut être établi.
kogi : 90%* | Denis : ?
* Sauf si on habite soi-même dans un temple égyptien... :)

K44 (réf. K43) : K43 => Sur un plan scientifique, le protocole du «lancer de bois» est un outil efficace pour produire des phénomènes synchronistiques.
kogi : 66%* | Denis : ?
* Il s'agit d'une intuition ; je n'ai pas assez de matériel sous la main pour être plus catégorique.

K45 : Avoir peur de s'écarter d'une «norme de fonctionnement des gens»* est un bon guide pour s'épanouir dans la vie.
kogi : 0.1%* | Denis : ?
* Concept idéologique et tendancieux.
** Sauf peut-être en Chine ou en Corée du Nord, hélas ; et encore, il s'agit plus dans ce cas de «rester en vie» que de «s'épanouir dans la vie».


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Voilà, voilà, la balle est revenue dans ton camp.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

D40 à D45

Messagepar Denis » 23 mars 2011, 22:39


Salut surtout à Kogi,

Avec nos 21 nouvelles propositions (12 de D et 9 de K) depuis mon dernier coup, on est rendus à 84 (45 de K et 39 de D).

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 21 dernières propositions xxxxxxxxxxxxxxxxx

D28 (Réf. D21) : L'engouement de Kogi pour le "lancer du bois" est un indice fort en faveur de "D21 est vraie".
kogi : 90%* | Denis : 95%
* J'ai évalué «De toute évidence, dans la tête de Denis --qui n'est pourtant pas psychiatre (?)-- D28».

Rappel pour D29 :
K13 : Ce n'est pas le symptôme d'une quelconque maladie mentale que de simplement constater la coïncidence* objective d'une production aléatoire extérieure avec une production psychique intérieure.
Kogi : 99.9%* | Denis : ~100% | Quivoudra : %
* à plus forte raison quand la probabilité d'une telle conjonction tend vers 0 (cf Ka) !!

D19 (Réf. K14) : Kogi est "atteint~affligé" d'apophénie "soft".
kogi : ~0%* | Denis : 95%**
* mais n'étant pas moi-même psychiatre ; par curiosité, j'aimerais par contre connaître sur quoi tu te bases concrètement dans mes messages précédents celui-ci, qui sont la seule forme sous laquelle ta "personnalité personnelle" est entrée en relation avec ma "personnalité personnelle", pour formuler un tel diagnostic ;
** ndK : cette proposition et ton évaluation sont en contradiction avec K13


D29 (Réf. K13 et les comm. de K sur D19 et D21) : Il y a contradiction entre "évaluer K13 à 100%" et "évaluer D19 et D21 à 95%".
kogi : ~0%* | Denis : 1%
* C'est bien davantage l'idée du lancer de bois qui t'a selon tes propres mots mis D21 en tête.

D30 : Il y a contradiction entre déclarer "il est correct de manger" et "il est incorrect de trop manger".
kogi : 0% | Denis : ~0%
* La grosse nuance est dans le "trop".

D31 : Pour détordre un désaccord d'opinions sur une proposition X, il est souvent commode (voire nécessaire) d'en détordre préalablement d'autres situés en amont, en aval ou aux alentours de X.
kogi : 80%* | Denis : ~100%
* C'est ton expérience qui parle, je suppose.

D32 (Réf. Loi 16) : Vive la Loi 16.
kogi : 100% | Denis : 99.9%*
* Ses principales "contre indications" touchent l'aveu d'un crime. Par exemple : « L'évaluateur fraude l'impôt ». J'admets que ça, ça puisse être tabou.

D33 (Réf. K31) : Pour cartographier finement la frontière étrange où nos opinions se détachent, les propositions où l'on est d'accord (code A) sont plus utiles que celles où l'on est en désaccord (code D).
kogi : 10% | Denis : 2%*
* Il en faut des deux types. Métaphoriquement, une frontière compliquée se cartographie mieux si on l'aborde simultanément depuis les deux rives plutôt que d'un seul côté.

D34 (Réf. K32) : Il est possible de formuler des propositions que les autres participants n'acquiesceront vraiment, vraiment pas.
kogi : 100% | Denis : 100%*
* C'est même ultra-facile. Ex. "2 + 2 = 5".

D35 (Réf. K25, D24 et K35) : Les situations exposées en K25 et D24 n'ont rien en commun.
kogi : 100%* | Denis : 2%
* Je répète : ri-en à vo-ir d-ans l'a-bso-lu !!

D36 : Si une combinaison gagnante (au lotto) avait été pariée lors du tirage d'avant ou lors du tirage d'après, elle n'aurait pas été gagnante.
kogi : 100% | Denis : ~100%
* Il y a une composante "synchronisme"**.
** Plaît-il ? Je rêve ou tu méprises trop le concept pour ne serait-ce que le prononcer... :mrgreen:

D37 (Réf. cette anecdote fournie par K en comm. sur K36) : Pour un type qui garde des serpents dans son appartement durant plusieurs années, il est plus surprenant qu'un de ses serpents s'échappe un jour et se retrouve dans l'appartement d'un voisin psychothérapeuthe, que gagner un super-lot avec un seul billet.
kogi : 75%* | Denis : 4%
* Évaluation de provocation, sur laquelle je reviendrai avec la formule consacrée, mais il y a au moins celle là, à laquelle tu peux «tordre le cou» comme tu dis ; pour oublier enfin cette histoire de loto qui t'obnubile mais reste profondément hors sujet.

D38 : Il est très surprenant que le client d'un psychothérapeuthe, en plusieurs heures d'entretien, ait évoqué (entre autres confidences) une phobie des serpents.
kogi : 0% | Denis : 3%*
* Une chance sur 5 ? Sur 10 ?

Rappel pour D39 :
K21 (réf. D12, K20) : Le 11/07/2010, le nombre d'événements extérieurs dont j'ai été conscients qu'ils se produisent ne dépasse pas une centaine.
kogi : 90%* | Denis : 0%
* il s'agit même d'une borne très largement supérieure ; du reste il me semble que ce nombre est plus ou moins constant pour une personne, une période et une zone géographique données.


D39 : Il y a contradiction entre les évaluations de Kogi pour K21 (90%* borne très largement supérieure) et pour D23 (100%).
kogi : 100%* | Denis : 90%
* Mais réévaluant «centaine» à «millier» --tu as raison-- on reste quand même largement très inférieur à «zillion».

----------

K37 : Il est dangereux de faire confiance à un avis médical émanant d'une personne qui n'est pas médecin.
kogi : 84% | Denis : 50%*
* Pas plus que rejeter cet avis, quand on n'est pas médecin.

K38 : Quelqu'un qui pense que «tout lui parait avoir été préparé pour lui, pour tester s'il remarque ces bizarreries, etc.»* est dangereux pour lui-même et pour les autres.
kogi : 75%* | Denis : 10%
* Il s'agit d'une citation de l'article wikipédia.

K39 : Cependant, l'apophénie n'implique pas nécessairement la présence de troubles neurologiques ou de maladie mentale.
kogi : 75%* | Denis : 75%**
* Idem, citation de l'article wikipédia.
** OK quand l'affection est "soft". Je n'ai pas tenu compte du "cependant".

K40 : L'apophénie est même une qualité qu'on peut mettre en avant sur son site internet professionnel de chercheur.
kogi : 100% (R) | Denis : 50%**
* Apparemment, en le "vendant" au sens de «making connections where none previously existed» pour la personne citée en exemple («Where Innovation and Creativity Converge» dans une autre page perso de la même personne).
** Mieux vaudrait simplement dire qu'on a beaucoup d'imagination.

K41 : L'idée d'apophénie a été introduite dans le débat en réaction à l'idée de «lancer le bois» et pas à des propos précis pendant la redico.
kogi : 88% | Denis : 88%*
* Tu sais ça mieux que moi, puisque c'est toi qui as introduit le terme.

K42 : Lancer le bois consiste à construire aléatoirement un support pareidolique dans le but de recueillir les images mentales ainsi auto-produites*.
kogi : 95% | Denis : 99%
* Au sens grec de «produites par soi-même».

K43 : Il est surprenant d'intuiter le symbole «oeil de Râ» dans un support pareidolique la veille de le voir dans un tout autre contexte avec lequel aucun lien causal ne peut être établi.
kogi : 90%* | Denis : 90%**
* Sauf si on habite soi-même dans un temple égyptien... :)
** Il est surprenant d'observer cette coïncidence particulière là. Pas d'observer une coïncidence non spécifiée.

K44 (réf. K43) : K43 => Sur un plan scientifique, le protocole du «lancer de bois» est un outil efficace pour produire des phénomènes synchronistiques.
kogi : 66%* | Denis : abs**
* Il s'agit d'une intuition ; je n'ai pas assez de matériel sous la main pour être plus catégorique.
** J'admets que c'est un outil efficace pour stimuler l'imagination.

K45 : Avoir peur de s'écarter d'une «norme de fonctionnement des gens»* est un bon guide pour s'épanouir dans la vie.
kogi : 0.1%** | Denis : 25%
* Concept idéologique et tendancieux.
** Sauf peut-être en Chine ou en Corée du Nord, hélas ; et encore, il s'agit plus dans ce cas de «rester en vie» que de «s'épanouir dans la vie».

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Entre Kogi et Denis : E-M = 19.7% (20/21) ; 1 D , 1 d , 3 O , 2 a , 13 A .
Code D sur D35.
Code d sur D37.
Code O sur K37, K38, K40.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Rappel pour D40 :
D7 : Pour stimuler l'imagination, mieux vaut une secousse aléatoire que pas de secousse du tout.
kogi : 90%* | Denis : 50% | Quivoudra : %
* dans mon cas personnel ; mais ça dépend des gens je crois, certains sont plus autonomes dans leur imagination que d'autres (ex : dessinateurs, peintres, artistes, etc.)


D40 (Réf. D7) : Analyser un tirage de cartes de tarot est une façon de stimuler l'imagination via une secousse aléatoire.
kogi : % | Denis : ~100%

D41 (Réf. K44) : Le protocole du "lancer de bois" est une façon de stimuler l'imagination via une secousse aléatoire.
kogi : % | Denis : ~100%

D42 : En conduite automobile, il importe de bien équilibrer l'usage des deux pédales (le frein et l'accélérateur).
kogi : % | Denis : 100%*
* Trop privilégier l'une par rapport à l'autre mène à l'inertie ou aux sorties de route, respectivement.

D43 : En conduite des idées, il importe de bien équilibrer l'usage de l'imagination et du jugement critique.
kogi : % | Denis : ~100%*
* Trop privilégier l'un par rapport à l'autre mène aux sorties de route ou à l'inertie, respectivement.

D44 (Réf. K43) : Il est beaucoup moins surprenant de constater la réalisation d'un phénomène surprenant non spécifiée à l'avance que constater celle d'un phénomène surprenant spécifiée à l'avance.
kogi : % | Denis : ~100%*
* Des phénomènes surprenants potentiels non spécifiés, il y en a des zillions.

Rappel pour D45 :
K27 (réf. K26) : En particulier par rapport à K26, il est raisonnable sur le plan philosophique de considérer le recours au concept de hasard comme étant d'une nature similaire au recours au concept de Dieu avant le siècle des Lumières*.
kogi : 65% | Denis : 3%**
* i.e. une facilité rhétorique qui freine l'avancée de la connaissance scientifique... :mrgreen:
** C'est plutôt recourir au concept d'un "hasard dirigé" qui ressemble à "recourir au concept de Dieu".

D26 (Réf. Comm. de D sur K27) : Beaucoup plus qu'une explication par un hasard aveugle, c'est une explication par un hasard dirigé qui est d'une nature similaire au recours au concept de Dieu.
kogi : 100%* | Denis : 99.9%
* C'est nous écarter du sujet que de partir «la hache à la main» vers un tel «hasard dirigé» (si et seulement si effectivement tu faisais référence, comme je l'ai compris, à l' I.D des fondamentalistes chrétiens et à leurs "musées")


D45 : Il y a incohérence entre les évaluations de Kogi pour K27 (65%) et D26 (100%*).
kogi : % | Denis : 64%

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Wow! J'ai réussi à tenir ma promesse de "maximum 6".

Ça n'a pas été facile. Ça m'a tant tellement forcé que j'en ai encore les dents serrées.

Pour me récompenser je vais m'offrir un caramel mou, avant de poster.

Pour vrai.

À toi le ballon.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Je crains le pire

Messagepar Denis » 27 mars 2011, 03:26


Bigre!

Déjà plus de 3 jours...

J'espère que kogi n'est pas mort.

Ou pire : une panne d'ordi.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
kogi
Messages : 111
Inscription : 03 sept. 2009, 13:05
Localisation : photo réalisée par hasard et sans trucage (il y a un feu de camp en arrière plan à droite)

Re: Sur la synchronicité (Carl Jung)

Messagepar kogi » 28 mars 2011, 11:26

Denis, lectorat silencieux,

Désolé pour cette pause imprévue, j'allais poster en fin de semaine dernière mais je me suis fait d'abord débusquer pour une soirée arrosée dont j'ai mis quelques jours à me remettre, puis kidnapper pour un repas de famille bien copieux... 8=)


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 14 dernières propositions xxxxxxxxxxxxxxxxx

K37 : Il est dangereux de faire confiance à un avis médical émanant d'une personne qui n'est pas médecin.
kogi : 84% | Denis : 50%*
* Pas plus que rejeter cet avis, quand on n'est pas médecin.

K38 : Quelqu'un qui pense que «tout lui parait avoir été préparé pour lui, pour tester s'il remarque ces bizarreries, etc.»* est dangereux pour lui-même et pour les autres.
kogi : 75%* | Denis : 10%
* Il s'agit d'une citation de l'article wikipédia.

K39 : Cependant, l'apophénie n'implique pas nécessairement la présence de troubles neurologiques ou de maladie mentale.
kogi : 75%* | Denis : 75%**
* Idem, citation de l'article wikipédia.
** OK quand l'affection est "soft". Je n'ai pas tenu compte du "cependant".

K40 : L'apophénie est même une qualité qu'on peut mettre en avant sur son site internet professionnel de chercheur.
kogi : 100% (R) | Denis : 50%**
* Apparemment, en le "vendant" au sens de «making connections where none previously existed» pour la personne citée en exemple («Where Innovation and Creativity Converge» dans une autre page perso de la même personne).
** Mieux vaudrait simplement dire qu'on a beaucoup d'imagination.

K41 : L'idée d'apophénie a été introduite dans le débat en réaction à l'idée de «lancer le bois» et pas à des propos précis pendant la redico.
kogi : 88% | Denis : 88%*
* Tu sais ça mieux que moi, puisque c'est toi qui as introduit le terme.

K42 : Lancer le bois consiste à construire aléatoirement un support pareidolique dans le but de recueillir les images mentales ainsi auto-produites*.
kogi : 95% | Denis : 99%
* Au sens grec de «produites par soi-même».

K43 : Il est surprenant d'intuiter le symbole «oeil de Râ» dans un support pareidolique la veille de le voir dans un tout autre contexte avec lequel aucun lien causal ne peut être établi.
kogi : 90%* | Denis : 90%**
* Sauf si on habite soi-même dans un temple égyptien... :)
** Il est surprenant d'observer cette coïncidence particulière là. Pas d'observer une coïncidence non spécifiée.

K44 (réf. K43) : K43 => Sur un plan scientifique, le protocole du «lancer de bois» est un outil efficace pour produire des phénomènes synchronistiques.
kogi : 66%* | Denis : abs**
* Il s'agit d'une intuition ; je n'ai pas assez de matériel sous la main pour être plus catégorique.
** J'admets que c'est un outil efficace pour stimuler l'imagination.

K45 : Avoir peur de s'écarter d'une «norme de fonctionnement des gens»* est un bon guide pour s'épanouir dans la vie.
kogi : 0.1%** | Denis : 25%
* Concept idéologique et tendancieux.
** Sauf peut-être en Chine ou en Corée du Nord, hélas ; et encore, il s'agit plus dans ce cas de «rester en vie» que de «s'épanouir dans la vie».

--------------------

Rappel pour D40 :
D7 : Pour stimuler l'imagination, mieux vaut une secousse aléatoire que pas de secousse du tout.
kogi : 90%* | Denis : 50% | Quivoudra : %
* dans mon cas personnel ; mais ça dépend des gens je crois, certains sont plus autonomes dans leur imagination que d'autres (ex : dessinateurs, peintres, artistes, etc.)


D40 (Réf. D7) : Analyser un tirage de cartes de tarot est une façon de stimuler l'imagination via une secousse aléatoire.
kogi : 90% | Denis : ~100%

D41 (Réf. K44) : Le protocole du "lancer de bois" est une façon de stimuler l'imagination via une secousse aléatoire.
kogi : 95% | Denis : ~100%

D42 : En conduite automobile, il importe de bien équilibrer l'usage des deux pédales (le frein et l'accélérateur).
kogi : 100% | Denis : 100%*
* Trop privilégier l'une par rapport à l'autre mène à l'inertie ou aux sorties de route, respectivement.

D43 : En conduite des idées, il importe de bien équilibrer l'usage de l'imagination et du jugement critique.
kogi : 100% | Denis : ~100%*
* Trop privilégier l'un par rapport à l'autre mène aux sorties de route ou à l'inertie, respectivement.
** Savoir quand laisser l'idée guider et quand ne pas la laisser prendre le volant !!

D44 (Réf. K43) : Il est beaucoup moins surprenant de constater la réalisation d'un phénomène surprenant non spécifiée à l'avance que constater celle d'un phénomène surprenant spécifiée à l'avance.
kogi : 80% | Denis : ~100%*
* Des phénomènes surprenants potentiels non spécifiés, il y en a des zillions.
** Mais c'est la question de l'écart entre un «zillion» et un «zilliard» ; du reste, ça me parait sortir du cadre d'un échange sur la synchronicité.

Rappel pour D45 :
K27 (réf. K26) : En particulier par rapport à K26, il est raisonnable sur le plan philosophique de considérer le recours au concept de hasard comme étant d'une nature similaire au recours au concept de Dieu avant le siècle des Lumières*.
kogi : 65% | Denis : 3%**
* i.e. une facilité rhétorique qui freine l'avancée de la connaissance scientifique... :mrgreen:
** C'est plutôt recourir au concept d'un "hasard dirigé" qui ressemble à "recourir au concept de Dieu".

D26 (Réf. Comm. de D sur K27) : Beaucoup plus qu'une explication par un hasard aveugle, c'est une explication par un hasard dirigé qui est d'une nature similaire au recours au concept de Dieu.
kogi : 100%* | Denis : 99.9%
* C'est nous écarter du sujet que de partir «la hache à la main» vers un tel «hasard dirigé» (si et seulement si effectivement tu faisais référence, comme je l'ai compris, à l' I.D des fondamentalistes chrétiens et à leurs "musées")


D45 : Il y a incohérence entre les évaluations de Kogi pour K27 (65%) et D26 (100%*).
kogi : Abs% | Denis : 64%
* J'ai interprété la proposition D26 comme «l'ID c'est caca chien qui pue» ; à toi la balle, donc, mais il y a une marge abyssale entre suggérer l'idée qu'il y a (peut-être !) une explication plus parcimonieuse que le hasard pour expliquer certains faits, et voir Le Grand Horloger à l'oeuvre dans la cyclicité de notre système planétaire...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Dis-moi, Denis, ce serait peut-être une bonne idée de recopier cette partie dans la redicomatic de switch, pour commencer à la tester dans les coins ? Je sens même que je vais avoir du mal à m'empêcher d'y copier/coller la salve initiale dès avoir posté cette réponse... :lunettes:

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

K46 : Entamer un échange sur la synchronicité en parlant d'apophénie, c'est donner le baton pour se faire battre.
kogi : 80%* | Denis : ?
* Tiens, j'avais complètement oublié que c'était moi qui avait introduit l'idée... :ouch:

K47 : Il n'est pas indispensable de faire référence au lancer de bois quand on aborde le thème de la synchronicité.
kogi : 90%* | Denis : ?
* NdK : pour le coup, c'est moi qui ai du mal avec A recouvre B ou B recouvre A.

Préambule à K48 :
«Exemple vécu. Invité à monter un super coup professionnel, vous rencontrez un problème rédhibitoire, que seule pourrait résoudre une personne dont vous avez entendu parler jadis, avant, hélas, d’oublier son nom. Dommage, vous allez rater votre coup. Mais voilà qu’en rangeant un cagibis, vous vous saisissez d’un vieux journal et hop ! en pleine page : un homonyme du nom oublié [1] ! Vous appelez aussitôt les renseignements téléphoniques... Hélas, la personne (américaine) a déménagé et demeure introuvable. Là-dessus un cousin vous appelle de Toulouse, à l’autre bout du pays, pour vous demander un service, et au passage raconte qu’il vient de faire une rencontre géniale avec... la fameuse personne, qu’il doit rencontrer le lendemain [2]. Formidable. Vous pourriez donc la rencontrer ? Oui, sauf que ça se passe à six cents kilomètres de chez vous et que l’autre repartira aussitôt outre-Atlantique. Or, votre travail vous empêche absolument de partir. Décidément le sort se rit de vous. Tant pis. Vous renoncez. Une demi-heure plus tard, votre patron vous appelle et, sans que rien n’ait pu le laisser prévoir, il vous dit : « Préparez votre trousse de toilette, vous partez tout de suite à Toulouse ! » (pour une tout autre affaire [3]). Le soir-même, vous dînez avec cette personne dont vous vous demandiez encore en vous levant : « Mais comment diable s’appelait-elle ? » Comme si une formidable force inconnue vous avait catapulté sur le lieu de votre souhait. Et tout votre projet initial peut se mettre en route.»

[tiré de cette page, paragraphe «On tombe parfois sur des coïncidences en cascade» et le suivant ; obtenu ici comme 2e résultat sur 97600 pour la recherche Google en français des termes «récit» et «synchronicité»]


K48 : Le récit ci-dessus fait état d'une conjonction de trois* situations synchronistiques.
kogi : 90% : Denis : ?
* NdK : annotées par moi entre crochets.

K49 (réf. préam. K48) : Avoir sous les yeux des cas d'école comme celui présenté en préambule de K48 permet de mieux comprendre l'impact subjectif fort que peut avoir sur soi-même une situation synchronistique avérée.
kogi : 95% | Denis : ?

K50 (réf. préam. K48) : La conclusion du préambule à K48 est une réaction naturelle pour la personne ayant vécu cette situation.
kogi : 90% : Denis : ?
* «Comme si une formidable force inconnue vous avait catapulté sur le lieu de votre souhait. Et tout votre projet initial peut se mettre en route.»

K51 (réf. comm. D36, préam. K48) : Denis n'aurait pas le point de vue qui est le sien sur le «synchronisme» s'il avait lui-même vécu la situation décrite en préambule de K48.
kogi : 95% | Denis : ?

K52 (réf. comm. D16, préam. K48) : Fouillant une demi-heure la suite de la recherche Google, Denis est matériellement capable de trouver au moins dix récits** de hasards aussi improbables que celui présenté en préambule de K48.
kogi : 95% | Denis : ?
* Je n'ai touché qu'à trois résultats de la première page, donc si tu n'y arrives pas, on pourra en faire un défi ? Ou juste une étude sur les effets négatifs de la dissonance cognitive... :mrgreen:
** Dont un gain synchronistique au loto ?? :)

K53 : De nombreux* faits avérés permettent de postuler l'hypothèse d'une «force» à l'oeuvre au-delà du hasard.
kogi : 75%* | Denis : ?
* «Nombreux» c'est combien ? D'ailleurs est-ce plutôt la quantité ou la qualité qui est significative ici ?

K54 : Prouver l'hypothèse formulée en K53 aurait des conséquences sociétales très importantes.
kogi : 90%* | Denis : ?
* Même si à l'heure actuelle un grand nombre de personnes suit déjà son instinct naturel de faire confiance au chemin tracé par ces phénomènes, sans avoir besoin d'une démonstration irréprochable.

K55 (réf. préam. K48, K54) : Il existe déjà des méthodes empiriques efficaces pour augmenter significativement la fréquence d'événements similaires à celui décrit en préambule de K48.
kogi : ~100% | Denis : ?
* Souvenirs, souvenirs...

K56 (réf. K53, K55) : Il est irrationnel que d'attribuer le caractère «irrationnelle» à l'hypothèse formulée en K53 empêche d'obtenir les bénéfices* d'une méthode du type de celles décrites en K55.
kogi : ~100% | Denis : ?
* Comme une rencontre professionnelle déterminante telle que décrite en préambule de K48.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Denis a écrit :Wow! J'ai réussi à tenir ma promesse de "maximum 6".

Ça n'a pas été facile. Ça m'a tant tellement forcé que j'en ai encore les dents serrées.

Pour me récompenser je vais m'offrir un caramel mou, avant de poster.

Pour vrai.

À toi le ballon.

:) Denis
:a2:

Allez détends-toi, j'te laĉhe, doucement, respire, relax... On arrête là, considère que c'était ma dernière salve sur ce sujet (avant un très long moment).

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

D46 à D53

Messagepar Denis » 28 mars 2011, 18:05


Salut surtout à Kogi,

Avec nos 17 nouvelles propositions (11 de K et 6 de D) depuis mon dernier coup, on est rendus à 101 (56 de K et 45 de D).

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Tableau des 17 dernières propositions xxxxxxxxxxxxxxxxx

Rappel pour D40 :
D7 : Pour stimuler l'imagination, mieux vaut une secousse aléatoire que pas de secousse du tout.
kogi : 90%* | Denis : 50% | Quivoudra : %
* dans mon cas personnel ; mais ça dépend des gens je crois, certains sont plus autonomes dans leur imagination que d'autres (ex : dessinateurs, peintres, artistes, etc.)


D40 (Réf. D7) : Analyser un tirage de cartes de tarot est une façon de stimuler l'imagination via une secousse aléatoire.
kogi : 90% | Denis : ~100%

D41 (Réf. K44) : Le protocole du "lancer de bois" est une façon de stimuler l'imagination via une secousse aléatoire.
kogi : 95% | Denis : ~100%

D42 : En conduite automobile, il importe de bien équilibrer l'usage des deux pédales (le frein et l'accélérateur).
kogi : 100% | Denis : 100%*
* Trop privilégier l'une par rapport à l'autre mène à l'inertie ou aux sorties de route, respectivement.

D43 : En conduite des idées, il importe de bien équilibrer l'usage de l'imagination et du jugement critique.
kogi : 100%** | Denis : ~100%*
* Trop privilégier l'un par rapport à l'autre mène aux sorties de route ou à l'inertie, respectivement.
** Savoir quand laisser l'idée guider et quand ne pas la laisser prendre le volant !!

D44 (Réf. K43) : Il est beaucoup moins surprenant de constater la réalisation d'un phénomène surprenant non spécifié à l'avance que constater celle d'un phénomène surprenant spécifié à l'avance.
kogi : 80%** | Denis : ~100%*
* Des phénomènes surprenants potentiels non spécifiés, il y en a des zillions.
** Mais c'est la question de l'écart entre un «zillion» et un «zilliard» ; du reste, ça me parait sortir du cadre d'un échange sur la synchronicité.

Rappel pour D45 :
K27 (réf. K26) : En particulier par rapport à K26, il est raisonnable sur le plan philosophique de considérer le recours au concept de hasard comme étant d'une nature similaire au recours au concept de Dieu avant le siècle des Lumières*.
kogi : 65% | Denis : 3%**
* i.e. une facilité rhétorique qui freine l'avancée de la connaissance scientifique... :mrgreen:
** C'est plutôt recourir au concept d'un "hasard dirigé" qui ressemble à "recourir au concept de Dieu".

D26 (Réf. Comm. de D sur K27) : Beaucoup plus qu'une explication par un hasard aveugle, c'est une explication par un hasard dirigé qui est d'une nature similaire au recours au concept de Dieu.
kogi : 100%* | Denis : 99.9%
* C'est nous écarter du sujet que de partir «la hache à la main» vers un tel «hasard dirigé» (si et seulement si effectivement tu faisais référence, comme je l'ai compris, à l' I.D des fondamentalistes chrétiens et à leurs "musées")


D45 : Il y a incohérence entre les évaluations de Kogi pour K27 (65%) et D26 (100%*).
kogi : Abs* | Denis : 64%
* J'ai interprété la proposition D26 comme «l'ID c'est caca chien qui pue» ; à toi la balle, donc, mais il y a une marge abyssale entre suggérer l'idée qu'il y a (peut-être !) une explication plus parcimonieuse que le hasard pour expliquer certains faits, et voir Le Grand Horloger à l'oeuvre dans la cyclicité de notre système planétaire...

----------

K46 : Entamer un échange sur la synchronicité en parlant d'apophénie, c'est donner le baton pour se faire battre.
kogi : 80%* | Denis : 98%
* Tiens, j'avais complètement oublié que c'était moi qui avait introduit l'idée... :ouch:

K47 : Il n'est pas indispensable de faire référence au lancer de bois quand on aborde le thème de la synchronicité.
kogi : 90%* | Denis : 100%
* NdK : pour le coup, c'est moi qui ai du mal avec A recouvre B ou B recouvre A.

Préambule à K48 :
«Exemple vécu. Invité à monter un super coup professionnel, vous rencontrez un problème rédhibitoire, que seule pourrait résoudre une personne dont vous avez entendu parler jadis, avant, hélas, d’oublier son nom. Dommage, vous allez rater votre coup. Mais voilà qu’en rangeant un cagibis, vous vous saisissez d’un vieux journal et hop ! en pleine page : un homonyme du nom oublié [1] ! Vous appelez aussitôt les renseignements téléphoniques... Hélas, la personne (américaine) a déménagé et demeure introuvable. Là-dessus un cousin vous appelle de Toulouse, à l’autre bout du pays, pour vous demander un service, et au passage raconte qu’il vient de faire une rencontre géniale avec... la fameuse personne, qu’il doit rencontrer le lendemain [2]. Formidable. Vous pourriez donc la rencontrer ? Oui, sauf que ça se passe à six cents kilomètres de chez vous et que l’autre repartira aussitôt outre-Atlantique. Or, votre travail vous empêche absolument de partir. Décidément le sort se rit de vous. Tant pis. Vous renoncez. Une demi-heure plus tard, votre patron vous appelle et, sans que rien n’ait pu le laisser prévoir, il vous dit : « Préparez votre trousse de toilette, vous partez tout de suite à Toulouse ! » (pour une tout autre affaire [3]). Le soir-même, vous dînez avec cette personne dont vous vous demandiez encore en vous levant : « Mais comment diable s’appelait-elle ? » Comme si une formidable force inconnue vous avait catapulté sur le lieu de votre souhait. Et tout votre projet initial peut se mettre en route.»

[tiré de cette page, paragraphe «On tombe parfois sur des coïncidences en cascade» et le suivant ; obtenu ici comme 2e résultat sur 97600 pour la recherche Google en français des termes «récit» et «synchronicité»]


K48 : Le récit ci-dessus fait état d'une conjonction de trois* situations synchronistiques.
kogi : 90% : Denis : 98%
* NdK : annotées par moi entre crochets.

K49 (réf. préam. K48) : Avoir sous les yeux des cas d'école comme celui présenté en préambule de K48 permet de mieux comprendre l'impact subjectif fort que peut avoir sur soi-même une situation synchronistique avérée.
kogi : 95% | Denis : 95%

K50 (réf. préam. K48) : La conclusion* du préambule à K48 est une réaction naturelle pour la personne ayant vécu cette situation.
* «Comme si une formidable force inconnue vous avait catapulté sur le lieu de votre souhait. Et tout votre projet initial peut se mettre en route.»
kogi : 90% : Denis : 95%

K51 (réf. comm. D36, préam. K48) : Denis n'aurait pas le point de vue qui est le sien sur le «synchronisme» s'il avait lui-même vécu la situation décrite en préambule de K48.
kogi : 95% | Denis : 3%

K52 (réf. comm. D16, préam. K48) : Fouillant une demi-heure la suite de la recherche Google, Denis est matériellement capable de trouver au moins dix récits** de hasards aussi improbables que celui présenté en préambule de K48.
kogi : 95%* | Denis : 95%
* Je n'ai touché qu'à trois résultats de la première page, donc si tu n'y arrives pas, on pourra en faire un défi ? Ou juste une étude sur les effets négatifs de la dissonance cognitive... :mrgreen:
** Dont un gain synchronistique au loto ?? :)

K53 : De nombreux* faits avérés permettent de postuler l'hypothèse d'une «force» à l'oeuvre au-delà du hasard.
kogi : 75% | Denis : 90%**
* «Nombreux» c'est combien ? D'ailleurs est-ce plutôt la quantité ou la qualité qui est significative ici ?
** J'admets que "ça permet de postuler...". Pareil pour les nombreux témoignages de lévitation (ex. de certains saints) qui permettent de postuler la réalité de la lévitation.

K54 : Prouver l'hypothèse formulée en K53 aurait des conséquences sociétales très importantes.
kogi : 90%* | Denis : ~100%**
* Même si à l'heure actuelle un grand nombre de personnes suit déjà son instinct naturel de faire confiance au chemin tracé par ces phénomènes, sans avoir besoin d'une démonstration irréprochable.
** Les conséquences seraient plus que sociétales. Ça provoquerait une révolution philosophico-scientifique encore plus forte que celles de Copernic et de Darwin réunies.

K55 (réf. préam. K48, K54) : Il existe déjà des méthodes empiriques efficaces pour augmenter significativement la fréquence d'événements similaires à celui décrit en préambule de K48.
kogi : ~100* | Denis : 1%**
* Souvenirs, souvenirs...
** À part des méthodes pour "multiplier les occasions", je ne vois pas...

K56 (réf. K53, K55) : Il est irrationnel que d'attribuer le caractère «irrationnelle» à l'hypothèse formulée en K53 empêche d'obtenir les bénéfices* d'une méthode du type de celles décrites en K55.
kogi : ~100% | Denis : 1%
* Comme une rencontre professionnelle déterminante telle que décrite en préambule de K48.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Commentaires xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

1)
Entre Kogi et Denis : E-M = 24.4% (16/17) ; 3 D , 0 d , 0 O , 3 a , 10 A .
Code D sur K51, K55, K56.

2)
Kogi a écrit :Dis-moi, Denis, ce serait peut-être une bonne idée de recopier cette partie dans la redicomatic de switch, pour commencer à la tester dans les coins ?

Je ne pense pas que recopier cette partie (rendue à 101 propositions) dans le RedicoMatic de Switch, pour le roder, soit une très bonne idée.

Pour roder le RedicoMatic, transférer ce début de partie serait une bien meilleure idée.

Ou simplement y commencer une partie sérieuse sur un thème de ton choix.

3)
Kogi a écrit :On arrête là, considère que c'était ma dernière salve sur ce sujet (avant un très long moment).

Ça, ça me jette une douche froide sur l'inspiration.

Tant pis. J'émets quand même une petite salve, en attendant que tu appliques formellement la Loi 11.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Salve xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D46 (Réf. Préambule à K48) : Le récit rapporté en préambule à K48 est dramatisé pour en accentuer le caractère spectaculaire.
kogi : % | Denis : 85%

D47 (Réf. K52 et K53) : Une recherche-Google permet de trouver aisément au moins dix témoignages de lévitation de personnes (par exemple, de saints).
kogi : % | Denis : ~100%

D48 : La lévitation de personnes est une réalité objective.
kogi : % | Denis : 0%

D49 (Réf. K53) : La notion de "force bénéfique à l'oeuvre au-delà du hasard" est voisine de la notion de "divine providence".
kogi : % | Denis : 99%

D50 : Les conjonctions étonnantes d'événements fortuits ont au moins aussi souvent des effets négatifs~malheureux~maléfiques que des effets positifs~heureux~bénéfiques.
kogi : % | Denis : ~100%

D51 (Réf. K53 et K54) : Prouver l'hypothèse formulée en K53 provoquerait une révolution philosophico-scientifique encore plus forte que celles de Copernic et de Darwin réunies.
kogi : % | Denis : 99%

D52 (Réf. K55) : Pour augmenter significativement la fréquence des conjonctions étonnantes d'événements fortuits, la seule méthode efficace consiste en "multiplier les occasions de telles conjonctions".
kogi : % | Denis : 97%
* Comparaison : pour augmenter significativement la fréquence de "gains de lotterie", la seule méthode efficace consiste en "acheter beaucoup de billets".

D53 (Réf. Comm. de K sur D44) : La proposition D44 sort du cadre d'un débat sur la synchronicité.
kogi : % | Denis : 0.1%
* Au contraire, elle est en plein coeur du sujet.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Même si je n'attends pas ton coup (voir Commentaire # 3), à toi le ballon.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
kogi
Messages : 111
Inscription : 03 sept. 2009, 13:05
Localisation : photo réalisée par hasard et sans trucage (il y a un feu de camp en arrière plan à droite)

Re: Sur la synchronicité (Carl Jung)

Messagepar kogi » 29 mars 2011, 07:37

Denis a écrit :Même si je n'attends pas ton coup (voir Commentaire # 3), à toi le ballon.
Rassure-toi, je ne comptais évidemment pas partir sans évaluer ton ultime salve !!


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Ultime Salve Denis xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

D46 (Réf. Préambule à K48) : Le récit rapporté en préambule à K48 est dramatisé pour en accentuer le caractère spectaculaire.
kogi : 10%* | Denis : 85%
* «Dramatisé» ? Imagine-toi, c'est toi qui raconte l'expérience, tiens fais-le ? Ah, vivement la première expérience synchronistique «truc de ouf» de Denis !! :a2:

D47 (Réf. K52 et K53) : Une recherche-Google permet de trouver aisément au moins dix témoignages* de lévitation de personnes (par exemple, de saints).
kogi : ~10%** | Denis : ~100%
* Mon petit doigt me dit qu'il ne s'agit clairement pas du même "type" de récit ni de narrateur, que la lévitation est intrinsèquement beaucoup plus branché religion alors que les récits de coïncidences sont bien plus "vie quotidienne" sans aucun background genre «ce matin je mangeais une pomme quand d'un coup [...]» ; mais si tu as une heure devant toi (1/2 "récit synchronicité", 1/2 "récit lévitation") fais l'expérience pour comparer et reviens avec des chiffres, je suis preneur !!
** J'ai interprété «au moins dix témoignages d'une nature similaire au préambule de K48» ; "nature" à préciser a priori la recherche, évidemment.

D48 : La lévitation de personnes est une réalité objective.
kogi : ~*0% | Denis : 0%
* Ok, tu traites ces gens de menteurs, libre à toi ; moi je crois qu'il ne faut jamais dire jamais... :a3:

D49 (Réf. K53) : La notion de "force bénéfique à l'oeuvre au-delà du hasard" est voisine de la notion de "divine providence".
kogi : 90%* | Denis : 99%
* Et c'est juste une coïncidence !! Car cette «force» ne sort pas d'un livre, mais bien d'une expérience de tous les jours, vécue de première main (c'est important)

D50 : Les conjonctions étonnantes d'événements fortuits ont au moins aussi souvent des effets négatifs~malheureux~maléfiques que des effets positifs~heureux~bénéfiques.
kogi : 75% | Denis : ~100%
* Par exemple ? Un témoignage, du vécu, j'entends ? C'est important pour ne pas raisonner à vide.

D51 (Réf. K53 et K54) : Prouver l'hypothèse formulée en K53 provoquerait une révolution philosophico-scientifique encore plus forte que celles de Copernic et de Darwin réunies.
kogi : ~100% | Denis : 99%

D52 (Réf. K55) : Pour augmenter significativement la fréquence des conjonctions étonnantes d'événements fortuits, la seule méthode efficace consiste en "multiplier les occasions de telles conjonctions".
kogi : 30%** | Denis : 97%
* Comparaison : pour augmenter significativement la fréquence de "gains de lotterie", la seule méthode efficace consiste en "acheter beaucoup de billets".
** Tu as des sacrés manques en «culture zozo» ; va donc faire un «survol sous les radars derrière leurs lignes» !! Je veux dire : "provoquer OR créer synchronicité"

D53 (Réf. Comm. de K sur D44) : La proposition D44 sort du cadre d'un débat sur la synchronicité.
kogi : ~5%** | Denis : 0.1%
* Au contraire, elle est en plein coeur du sujet.
** Je répète "c'est la question de l'écart entre un «zillion» et un «zilliard»" ; par contre, je ne sais pas pourquoi j'ai ajouté que ça ma paraissait sortir du débat ?? :ouch:

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Voilà qui clôt pour cette fois cette partie : une centaine de propositions, pas mal ? Ou petit joueur ? Moi je trouve que ça commence à faire, mais que ça me prend trop de temps de poster tous les jours (c'est pour ça que je préfère arrêter là -- une à deux fois par semaine serait plus dans un rythme qui me correspond)

En ce qui concerne cette redico dans la redicomatic, tu as pu t'apercevoir que j'ai mis ma parole à exécution !! Ça m'a permis logiquement de repérer quelques faillounettes dans le code à propos desquelles j'ai posté un message que j'édite/réponds, j'ai envie de t'inviter à faire autant (sauf que pour l'instant c'est pas possible de salver plus de 5 propositions à la fois donc vas-y même s'il en manque des miennes, c'est juste pour avoir des tests réalistes)

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Bilan

Messagepar Denis » 29 mars 2011, 16:10


Salut Kogi,

Tu dis :
Voilà qui clôt pour cette fois cette partie : une centaine de propositions, pas mal ?

Reçu 10/10.

La partie est donc terminée. Je me vois mal la poursuivre en solo.

En effet, 109 propositions (56 de K et 53 de D), c'est pas mal, mais c'est quand même loin des records (9 parties ont déjà dépassé les 400 propositions, dont quelques unes à 3~4~5 joueurs. La plus longue a atteint 652 propositions).

En guise de bilan, voici :

    Entre Kogi et Denis : E-M = 29.3% (106/109) ; 10 D , 12 d , 17 O , 14 a , 53 A .
    Code D sur D15, D19, K20, K21, D21, D35, K51, K55, K56, D47.
    Code d sur K4, K5, K7, D6, K11, K16, K17, K22, K31, D37, D46, D52.
    Code O sur K3, D3, D5, D7, D13, D17, K18, K23, K26, K27, D22, K30, K34, K35, K37, K38, K40.

Et, en guise de mot de la fin, je me contente d'émettre le souhait que, sur le thème des synchronicités, au moins un de nous deux soit maintenant un peu moins tordu qu'il l'était au départ.

À la prochaine...

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.


Revenir vers « Redico »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit