Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1828
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Combien de fois...

Messagepar julien99 » 09 janv. 2017, 15:44

Inso parlais de cas au Mexique concernant l'affaire des vaccination neo-natale.
Pas des cas de stérilisations forcées par des médecins bourreaux à la solde de l’état.

Désolé, j’avais oublié le Mexique
http://www.rfi.fr/ameriques/20130214-me ... ns-forcees
Merci pour ta remarque judicieuse ! You are so wonderful…Vous n’avez qu’à vous imaginer la mélodie avec. :lol:
Voilà une bel et bien une indication, que le gouvernement mexicain, comme bien d’autres, ont bien stérilisé de force. Avez-vous des doutes qu’un gouvernement qui se livre à de telles pratiques rechignerait devant l’emploi de vaccins anti-fertilité ?

spin-up a écrit :
julien99 a écrit :
Le principe est d'entrainer le systeme immunitaire a detruire une hormone essentielle a fertilité. Il faut pour ca lier l'hormone HcG a un agent provoquant une reponse immunitaire (un vaccin contre un pathogene, donc).

Je crois qu’on avait compris, non ?
Ici
Ou encore la

"The mean duration of response above 20 ng was 35 to 37 weeks for formulation A, 34 weeks for B, and 17 to 20 weeks for M."

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2182290
"No serious side effects or adverse reactions were reported with any of the formulations during primary immunization with three monthly injections of the vaccine."

L'étude no 1 dit en résumé :
1 C’est une étude phase 1
2 Il ne parle pas de combinaison avec le vaccin tétanique
3 les doses sont espacées de 6 semaines. Pourquoi donc cela ?
4 On parle d’une étude portant sur 6 mois

L'étude no 2 nous dit :
1 C’est une étude réalisée à New Delhi (coïncidence… pas de problème… )
2 Aucune précision sur la phase d’étude – je suppose, la phase 2
3 une indication sur la durée d’effet (environ 3 ans)
4 Indication sur la réversibilité
5 Intervalles des doses ?

Et l'étude no 3 dit :
1 Phase 1 une nouvelle fois
2 Les essais sont faits sur des femmes dont les trompes sont ligaturées ! D’un côté, elles ne risquent plus grand-chose.
3 La combinaison se fait avec le vaccin du tétanos
4 Intervalles des doses ?

Quand je regarde le résumé/conclusion de ces études que vous m’avez fournies gentiment, mon petit doigt me dit qu’elles n’ont pas été soumises ou échoué à la phase 3. Pourquoi donc, si le produit est si révolutionnaire, efficace et sans effets secondaires et réversibles dans des délais raisonnables ?
Il s’agit bien d’un produit, conçu exclusivement pour les pays en voie de développement.
Je vous repose une nouvelle fois la question. Pourquoi autant d’investissements en fonds et en temps pour un produit supposé être efficace et inoffensif ? Mais dites-le : vous n'avez pas la stricte idée :mrgreen:
Et en fin de compte, pourquoi vous obstinez vous si cette pratique de vaccination n’a jamais eu lieu selon vous ?
Le document de l'OMS commence par le passage suivant:
"At present, people who want to regulate their fertility can be offered five different methods: steroidal preparation of one form or another, intra-uterine device, barrier methods, surgical sterilization, and the so-called "natural methods" "
La régulation de la fertilité et la contraception sont synonymes.

Définition de fertilité :
http://sante-medecine.journaldesfemmes. ... definition
« La fertilité désigne l’aptitude de se reproduire »
Définition de la contraception :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Contraception
« La contraception désigne l'emploi de moyens visant à empêcher qu'un rapport sexuel entraîne une grossesse. »
Ca doit ENCORE être mon anglais qui me fait défaut :ouch: :a2:
Allez, on va ne pas chipoter sur les termes, puisque les résultats reviennent au même, on va même considérer une ligature des trompes comme un moyen de contraception, si ça peut vous faire plaisir.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5542
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage...

Messagepar Cartaphilus » 09 janv. 2017, 16:43

Salut à tous, bonjour julien99.

1

À propos de la vaccination des femmes enceintes ET en âge de procréer, dans un programme destiné à lutter contre le tétanos maternel et néonatal, affection dont on connaît le pronostic extrêmement péjoratif en l’absence de structures spécialisées en réanimation néonatale :
julien99 a écrit :Encore une fois, vous vous débinez en incluant les doses de rappel dans l’adolescence et en faisant abstraction de tout ce qu’ai pu mentionner, telle l’administration des 5 doses en deux ans ou la préconisation de vaccination en France, par exemple.

Vous prétendez que la vaccination antitétanique se fait en cinq doses sur deux ans : faux.

  1. Le document intitulé Maternal immunization against tetanus prend en compte deux cas de figure (c'est moi qui souligne).
    → i) Tetanus toxoid immunization schedule for women of childbearing age and pregnant women without previous exposure to TT, Td or DTP (table 1) ;
    → ii) Guidelines for tetanus toxoid immunization of women who were immunized during infancy, childhood or adolescence (table 2) ;
     
  2. Pour le premier groupe (femmes non immunisées), le schéma d'administration tient compte de la durée prévisible d'immunisation en fonction du nombre d'injections, avec des délais MINIMAUX entre chacune d'elles ;

    Protase (subordonnée conditionnelle) : si ces délais étaient strictement respectés...
    Apodose (proposition principale) : ... la durée minimale des cinq injections serait (présent du conditionnel) de DEUX ANS ET SEPT MOIS.
     
  3. Or, il n'est nulle part spécifié que les intervalles sont à respecter, d'autant que les modalités pratiques de la vaccination, dans les pays en développement, s'accorderaient mal d'un protocole aussi rigoureux...
2

julien99 a écrit :Toujours pas de réponse quant à l’obsession de ne vouloir tenir compte que d'un aspect de la maladie et de ne pas faire d’une pierre deux coups.

Là encore, essayez de considérer deux éléments :
  1. Le tétanos maternel et néonatal est une affection fréquente, très souvent mortelle, pour laquelle il existe un moyen de prévention peu coûteux, très bien toléré, affection que l'OMS est décidée à combattre ;
     
  2. Les modalités pratiques des actes vaccinaux dans les pays en développement.

Par exemple, deux documents déjà cités évoquent les difficultés de l'organisation de la vaccination (c'est moi qui souligne) :
Page 200, l'OMS a écrit :Les femmes enceintes ayant des antécédents vaccinaux insuffisants ou inconnus doivent toujours recevoir 2 doses de vaccin contenant l’anatoxine tétanique: la première dose dès que possible au cours de la grossesse et la seconde à au moins 4 semaines d’intervalle. On s’efforcera d’administrer la série de 5 vaccinations recommandées, par exemple lorsque la mère amène son enfant pour des vaccinations et à l’occasion de grossesses ultérieures, tout en respectant les intervalles minimum recommandés entre les doses.

L'UNICEF a écrit :Il est recommandé d’administrer aux femmes cinq doses pour conférer une immunité à vie. Cependant dans les zones où cela constitue un problème, la stratégie se concentre sur l’administration de trois doses de TT aux femmes en âge de procréer, procurant ainsi 15 ans de protection (couvrant les années de procréation). Une fois la mère protégée, elle transmettra son immunité à son enfant et il sera protégé durant les premiers mois de vie. Ensuite, ce dernier devrait être immunisé à quatre, six et 10 semaines pour renforcer cette immunité.

3

julien99 a écrit :Et vous allez encore nous dire que des actions de stérilisations de masse n’existent pas, n’est-ce pas ?

Les cinq exemples que vous avez donnés mettent en cause des organismes nationaux ou les gouvernements des pays concernés ; en aucun cas, il ne s'agit de l'OMS, opposée à toute forme de stérilisation forcée ou dissimulée (c'est moi qui souligne) :
L'OMS a écrit :Like any other contraceptive method, sterilization should only be provided with the full, free and informed consent of the individual. However, in some countries, people belonging to certain population groups, including people living with HIV, persons with disabilities, indigenous peoples and ethnic minorities, and transgender and intersex persons, continue to be sterilized without their full, free and informed consent.

This statement aims to contribute to the elimination of forced, coercive and otherwise involuntary sterilization. It reaffirms that sterilization as a method of contraception and family planning should be available, accessible, acceptable, of good quality, and free from discrimination, coercion and violence, and that laws, regulations, policies and practices should ensure that the provision of procedures resulting in sterilization is based on the full, free and informed decision-making of the person concerned.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3671
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Combien de fois...

Messagepar spin-up » 09 janv. 2017, 17:12

julien99 a écrit :
L'étude no 1 dit en résumé :
1 C’est une étude phase 1
2 Il ne parle pas de combinaison avec le vaccin tétanique
3 les doses sont espacées de 6 semaines. Pourquoi donc cela ?
4 On parle d’une étude portant sur 6 mois

L'étude no 2 nous dit :
1 C’est une étude réalisée à New Delhi (coïncidence… pas de problème… )
2 Aucune précision sur la phase d’étude – je suppose, la phase 2
3 une indication sur la durée d’effet (environ 3 ans)
4 Indication sur la réversibilité
5 Intervalles des doses ?

Et l'étude no 3 dit :
1 Phase 1 une nouvelle fois
2 Les essais sont faits sur des femmes dont les trompes sont ligaturées ! D’un côté, elles ne risquent plus grand-chose.
3 La combinaison se fait avec le vaccin du tétanos
4 Intervalles des doses ?

Oui bon tu nous confirmes que tes capacites a comprendre ce genre d'articles sont tres limitées, rien de nouveau. Allons a l'essentiel

julien99 a écrit :
Quand je regarde le résumé/conclusion de ces études que vous m’avez fournies gentiment, mon petit doigt me dit qu’elles n’ont pas été soumises ou échoué à la phase 3. Pourquoi donc, si le produit est si révolutionnaire, efficace et sans effets secondaires et réversibles dans des délais raisonnables ?
Il s’agit bien d’un produit, conçu exclusivement pour les pays en voie de développement.
Je vous repose une nouvelle fois la question. Pourquoi autant d’investissements en fonds et en temps pour un produit supposé être efficace et inoffensif ? Mais dites-le : vous n'avez pas la stricte idée :mrgreen:
Et en fin de compte, pourquoi vous obstinez vous si cette pratique de vaccination n’a jamais eu lieu selon vous ?

Il s'agissait d'un projet, d'un cahier des charges, d'etudes préliminaires pour une methode alternative de contraception.
Que le developpement n'ait pas abouti...et alors? C'est censé montrer quoi?


julien99 a écrit :Ca doit ENCORE être mon anglais qui me fait défaut :ouch: :a2:
Allez, on va ne pas chipoter sur les termes, puisque les résultats reviennent au même, on va même considérer une ligature des trompes comme un moyen de contraception, si ça peut vous faire plaisir.

Oui ta comprehension te fait certainement defaut, mais m'adressant a quelqu'un a qui il a fallu expliquer 2 ou 3 fois que les hommes ne font pas de bébés, tu m'as au moins epargné l'effet de surprises la dessus.
Une ligature des trompes est un moyen de contraception définitif.
Un (hypothetique) vaccin anti-HcG qui agit pendant 6/12/18 mois est un moyen de contraception temporaire. Ce qui n'a rien d'exceptionnel: des implants qui durent ou 3 ans ou des injections qui durent 3 mois sont couramment utilisées comme moyen de contraception.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1828
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage...

Messagepar julien99 » 09 janv. 2017, 18:32

Vous prétendez que la vaccination antitétanique se fait en cinq doses sur deux ans : faux.

C'est pas moi qui a prétendu cela. J'ai rapporté les affirmations des plaignants (campagne 1993/1994 et celle du Kenya). C'est vous qui avez sans cesse soutenu que ce nombre d'injections est normal, alors que chez nous on se contente de 3 en moins de deux ans. Mais j'en ai fini avec ça !
Les cinq exemples que vous avez donnés mettent en cause des organismes nationaux ou les gouvernements des pays concernés ; en aucun cas, il ne s'agit de l'OMS, opposée à toute forme de stérilisation forcée ou dissimulée

Vous admettez déjà que les stérilisations de forces existent bel et bien, donc qu'il existe bien une volonté étatique de prendre les mesures les plus radicales afin de parvenir à leurs buts eugénistes.
Admettons que l'OMS n'est pas en cause. Peut-être que non. Ma foi,même s'ils l'étaient ils s'arrangeraient d'avoir les mains propres. Je serai étonné qu'ils s'occupe de la partie "sale boulot". C'est pas à eux de prendre les risques lorsque quelque-chose tourne mal. Ils ont tout a plus le but de promouvoir et justifier les actions à mener dans les différents pays. Juste une pièce importante sur l’échiquier de la santé mondiale.
Il s'avère que le rapport sur les vaccins anti-fertilité était signé ou co-signé par l'OMS, ce qui dénote une coopération étroite avec les instigateurs, que ce soit la banque mondiale, la fondation Rockefeller ou le clan Kissinger. Des plans échafaudés au plus haut niveau gouvernemental + d'énormes moyens financiers pour les réaliser sont des choses qui ne vous chatouilleront jamais l'esprit !
Dernière édition par julien99 le 10 janv. 2017, 05:00, édité 1 fois.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1828
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Combien de fois...

Messagepar julien99 » 09 janv. 2017, 18:40

Il s'agissait d'un projet, d'un cahier des charges, d'etudes préliminaires pour une methode alternative de contraception.
Que le developpement n'ait pas abouti...et alors? C'est censé montrer quoi?

Mais attendez, vos études et le rapport de l'OMS en 1992 font que des éloges !
Alors, soit c'est du caca boudin :gerbe:, soit une découverte suffisamment efficace pour que l'on fasse des tests à grande échelle sur des femmes à qui on a certainement pas demandé leur avis. ;)
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5542
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Pas d'arguments.

Messagepar Cartaphilus » 10 janv. 2017, 16:58

Salut à tous, bonjour julien99.

À propos de la vaccination des femmes non immunisées contre la toxine tétanique, enceintes ou en âge de procréer dans les pays en développement, et dont le programme organisé par l'OMS est destiné à combattre le tétanos maternel et néonatal, affection retenue comme une priorité sanitaire :
julien99 a écrit :C'est vous qui avez sans cesse soutenu que ce nombre d'injections est normal, alors que chez nous on se contente de 3 en moins de deux ans.

Votre référence : vaccin antitétanique Pasteur (arrêt de commercialisation le 31/03/2015).

Rappel : « chez nous », en France, la vaccination contre le tétanos,la poliomyélite et la diphtérie sont obligatoires (article L.3111-2 et 3, R.3111-2 et 3 du Code de santé publique).

La vaccination (DTP associée à la prophylaxie anticoquelucheuse) est réalisée à 02, 04 et 11 mois, rappel à 06 ans et entre 11 et 13 ans → cinq injections (réf. calendrier vaccinal de 2016, p. 33) ; puis rappel à 25, 45 et 65 ans, puis tous les dix ans au-delà.

► Toujours pour la France, dans le cas des personnes non immunisées, le calendrier de rattrapage 2016 des vaccinations de base recommandées pour les les adolescents et les adultes jamais vaccinés : T0, T2mois, T8-12mois, T25ans ; si l'on ajoute le rappel à T45ans, pour couvrir la période de procréation de la femme, cela fait bien CINQ injections au total (même référence, p. 39).
julien99 a écrit :Vous admettez déjà que les stérilisations de forces existent bel et bien [...]

N'ayant pas mis en doute les opérations de stérilisation des gouvernements de certains pays ou de leurs organismes nationaux, je n'ai rien à admettre.
julien99 a écrit :C'est pas à eux de prendre les risques lorsque quelque-chose tourne mal. Ils ont tout a plus le but de promouvoir et justifier les actions à mener dans les différents pays. Juste une pièce importante sur l’échiquier de la santé mondiale.

Vos arguments sont absents, et votre suspicion ne repose que sur un rapport public, qui met l'accent notamment sur le risque d'emploi abusif des vaccins anti-fertilité...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3851
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Christian » 03 févr. 2017, 14:42

Taboire, Michèle Rivasi, une députée européenne sous la bannière des écologistes, invite le fraudeur Andrew Wakefield a présenter son film « Vaxxed : from cover-up to catastrophe » au Parlement Européen. :grimace:

Ces écologistes, à force d'être anti-tout, sont maintenant anti-science... :ouch:
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1828
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 04 févr. 2017, 04:01

Par définition, tout opposant au estbliahment scientifique ne peut être considéré autre qu'un menteur et fraudeur. :sniper:
Sinon, il faudrait ça obligerait de débarre avec lui. Comme dirait Droopy : "it's the law of the west"... :flingue:
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5542
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Mauvais exemple.

Messagepar Cartaphilus » 04 févr. 2017, 04:21

Salut à tous, bonjour julien99.

julien99 a écrit :Par définition, tout opposant au estbliahment scientifique ne peut être considéré autre qu'un menteur et fraudeur.

L'article d'Andrew Wakefield, liant autisme et vaccin ROR, et publié en dans The Lancet, a été retiré, parce que... :
Le British Medical Journal a écrit :Wakefield’s article linking MMR vaccine and autism was fraudulent
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 901
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Inso » 06 févr. 2017, 14:13

Christian a écrit :Ces écologistes, à force d'être anti-tout, sont maintenant anti-science... :ouch:

Le problème des écologistes en politique, c'est qu'un partie significative de leur électorat est très médecines naturelles (et alternatives). Donc pour pécher des voix*, il faut aussi les brosser dans le sens du poil. Jill Stein avait aussi eu des paroles un peu floues concernant les vaccins, alors qu'elle connaît bien le sujet.

* Ils savent prioriser leurs objectifs :ouch:

Inso

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 4857
Inscription : 02 févr. 2006, 05:24
Localisation : Mer cambrienne

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Hallucigenia » 09 févr. 2017, 09:23

Salut,

La projection-debat organisée par Mme Rivasi a finalement été tenue en dehors des bâtiments des institutions européennes.

Même l'association E3M a protesté et s'est désolidarisée de l'événement.

:D Hallu

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6003
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Kraepelin » 09 févr. 2017, 10:01

Christian a écrit :Ces écologistes, à force d'être anti-tout, sont maintenant anti-science... :ouch:

C'est vrai qu'ils sont parfois tellement ............... décevant, tellement en dessous de ce que l'on espérait d'eux.
:a8:
Et si ce n'était qu'eux. Lorsque je fouille une question scientifique dans un domaine où je suis capable de comprendre la méthode et les enjeux, une fois sur deux je découvre une bande d'idéologues complètement aveuglés par leur "mission" politique et qui maquillent leur propagande en science.
Merde! Si on ne peut se fier ni aux curés (pédophiles), ni au pharmaciens (qui vendent de l'homéopathie), ni écologistes, ni aux scientifiques, à qui diable allons nous pouvoir nous fier?
:ouch: :ouch: :ouch: :ouch: :ouch: :ouch: :ouch: :ouch: :ouch: :ouch:
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6003
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Kraepelin » 16 mars 2017, 08:05

UNE ÉPIDÉMIE qui pointe à l'horizon. À force de jouer avec les allumettes ... :satan:
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2294
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Cogite Stibon » 16 mars 2017, 08:57

Kraepelin a écrit :UNE ÉPIDÉMIE qui pointe à l'horizon. À force de jouer avec les allumettes ... :satan:

+1
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1828
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 16 mars 2017, 13:15

Mouais...et puis ??? :ouch:
J'ai connu la génération non vaccinée et celle d'avant. Je ne connais PERSONNE qui a des séquelles pour autant. Une maladie infantile que vous aller comparer à la grippe espagnole, question ravages. Aller, je vous laisse continuer tranquillement votre propagation de panique. Pfff
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5542
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Quelques chiffres.

Messagepar Cartaphilus » 16 mars 2017, 17:18

Salut à tous.

julien99 a écrit :J'ai connu la génération non vaccinée et celle d'avant. Je ne connais PERSONNE qui a des séquelles pour autant.

Vous permettrez à votre modeste serviteur de vous faire remarquer que votre expérience, aussi riche et respectable soit-elle, n'offre qu'un très médiocre argument épidémiologique dans la question qui nous occupe.
julien99 a écrit :Une maladie infantile que vous aller comparer à la grippe espagnole, question ravages.

Contrairement à ce que vous sous-entendez, les complications graves de la rougeole ne sont pas exceptionnelles : pneumopathies (interstitielles dues au virus morbilleux, ou bactériennes par surinfection) ; atteintes neurologiques (encéphalites, 1/1000 rougeoles ; la panencéphalite (ou leucoencéphalite) sclérosante subaiguë, très rare, mais d'évolution constamment mortelle).

Quelques chiffres :
L'OMS a écrit :In 2015, there were 134 200 measles deaths globally – about 367 deaths every day or 15 deaths every hour. [...]
During 2000-2015, measles vaccination prevented an estimated 20.3 million deaths making measles vaccine one of the best buys in public health.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 901
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Inso » 17 mars 2017, 16:11

julien99 a écrit :Mouais...et puis ??? :ouch:
J'ai connu la génération non vaccinée et celle d'avant. Je ne connais PERSONNE qui a des séquelles pour autant. Une maladie infantile que vous aller comparer à la grippe espagnole, question ravages. Aller, je vous laisse continuer tranquillement votre propagation de panique. Pfff


Cartaphilus a écrit :Quelques chiffres :
L'OMS a écrit :In 2015, there were 134 200 measles deaths globally – about 367 deaths every day or 15 deaths every hour. [...]
During 2000-2015, measles vaccination prevented an estimated 20.3 million deaths making measles vaccine one of the best buys in public health.


Non, mais il faut comprendre aussi. 130 000 morts par an (surtout si on ne les connaît pas personnellement), c'est pas important, enfin, bien moins que le scandale des causes médicamenteuses du Zika (si je me souviens bien de la discussion) qui avait provoqué une quantité innombrable* de mort.

* Innombrable parce que il n'y en avait pas il me semble :mrgreen:

Bon, je vais éviter de trop poster ce soir, je me sens un peu taquin, mais bon, suite à l'apéro puis les deux bouteilles de madiran... :ivres:

Inso

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5604
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Lulu Cypher » 17 mars 2017, 16:42

Inso a écrit :Bon, je vais éviter de trop poster ce soir, je me sens un peu taquin, mais bon, suite à l'apéro puis les deux bouteilles de madiran... :ivres:
Au contraire sois taquin .... quelqu'un qui boit du madiran ne peut être foncièrement mauvais :mrgreen:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 901
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Inso » 21 mars 2017, 16:04

Lulu Cypher a écrit :quelqu'un qui boit du madiran ne peut être foncièrement mauvais :mrgreen:

:genoux:
C'est surtout une hygiène de vie*. 8=)
Je (avec ma chérie mienne) fais de gros efforts pour consommer local, un genre d'effort comme les végans en quelque sorte** :mrgreen:

* pour rester un minimum sur le sujet.
** mais qui donne des résultats.

Inso

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3148
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar PhD Smith » 21 mars 2017, 19:38

Lulu Cypher a écrit :quelqu'un qui boit du madiran ne peut être foncièrement mauvais :mrgreen:


Je signale à la docte assemblée l'anecdote suivante: j'ai bu une bouteille d'"ormes de cambras" cabernet-sauvignon 2016 (2,5 €) qui était moins mauvais qu'un Valréas côte du Rhône villages de 2015. J'ai un défi: trouver un bordeaux "baron de Lestac".
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 3879
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar MaisBienSur » 22 mars 2017, 04:17

Inso a écrit :C'est surtout une hygiène de vie*. 8=)
Je (avec ma chérie mienne) fais de gros efforts pour consommer local, un genre d'effort comme les végans en quelque sorte** :mrgreen:

Du coup, tu loupes la choucroute (alsacienne) et idéalement un vin d'Alsace, un cépage riesling :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 901
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Inso » 22 mars 2017, 17:22

MaisBienSur a écrit :Du coup, tu loupes la choucroute (alsacienne) et idéalement un vin d'Alsace, un cépage riesling :a4:

Oui mais non, comme j'y ai de la famille, il faut bien que je perpétue de temps en temps la tradition familiale (du moment que c'est local de là-bas) :lol:
Par contre, tu aurais parlé de la Bourgogne, j'aurai été embêté, ce qui est bien dommage et je vais de ce pas me plonger dans ma généalogie, des fois que...

Inso

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3851
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Christian » 10 mai 2017, 12:43

« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow


Revenir vers « Médecines alternatives »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Sven300