Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3834
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar spin-up » 01 janv. 2017, 16:31

julien99 a écrit :Si c’est le cas, pourquoi ne le fait-on pas chez nous et chez les hommes aussi ?
[...]
Qui parle de favoriser ? Cette mortalité, c’est comme la faim, l’eau, l’hygiène, d’autres maladies ou fléaux qui pèsent sur des pays sous-développés. Je vous ai précisé qu’en Mexique, il y avait plus d’hommes que de femmes qui mourraient du tétanos. Mais ça vous l’avez zappé volontairement. Si la vie de ces pauvres gens vous est si précieuse, pourquoi ne vacciner qu’une partie de la population ? Je ne serais pas étonné qu’au Kenya, le taux de mortalité de l’homme est similaire à celle évoquée au Mexique.
Re-cherchez l’erreur !

Il s'agit d'une campagne pour éliminer le tetanos maternel et neo-natal, qui est lié aux accouchements dans des conditions d'hygiene defavorables, et qui represente 80% des décès lies au tetanos dans les pays en developpement, d'ou le fait que ca ne soit pas pratiqué dans tous les pays et que chez les femmes en age de procréer.

https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9ta ... A9miologie
http://cdrwww.who.int/immunization/dise ... iative/en/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3594855/
https://www.unicef.org/publications/fil ... _final.pdf

Si au Mexique il y a plus d'hommes que de femme qui meurrent du tetanos ca signifie tout simplement que les efforts de l'OMS ont porté leurs fruits.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 937
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Continuons...

Messagepar Inso » 01 janv. 2017, 17:22

Cartaphilus a écrit :
julien99 a écrit :Une petite remarque :
D’un côté, le Kenya se lance dans un programme de contrôle de la population, de l’autre il met en place une campagne de vaccination contre le tétanos néonatal afin d’en sauver 25 % https://www.lifesitenews.com/opinion/re ... kenyas-chi
Cherchez l’erreur !

Je n'aurai pas la cruauté de reprendre cette... chose qui vous a échappé (et que spin-up a déjà soulignée).

Je n'avais pas percuté tout de suite, mais mettre au même plan un programme de contrôle des naissances et laisser mourir des enfants est assez... choquant. :ouch:

Inso

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1896
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 01 janv. 2017, 18:37

Si au Mexique il y a plus d'hommes que de femme qui meurrent du tetanos ca signifie tout simplement que les efforts de l'OMS ont porté leurs fruits.

Certainement pas. D'autant plus que ces chiffres sont antérieurs à la campagne de vaccination. Les causes sont peut-être à chercher du côté de l’hygiène, non ?
Je n'avais pas percuté tout de suite, mais mettre au même plan un programme de contrôle des naissances et laisser mourir des enfants est assez... choquant.

Monsieur est choqué. Mais le problème est le même que de laisser crever des enfants de faim ou autres maladies dues à la malnutrition, l’eau non potable ou autres misères. L’inaction des pays occidentaux pour parer aux urgences est toute aussi choquante. Cela peut être choquant dans la mesure où nombreux eugénistes considèrent cette possibilité de réduction de la population, n’est-ce pas ?
Peut-être voyez-vous cette fameuse étude de 20 ans comme une manière élégante de résoudre les problèmes. Personnellement, cette manière de procéder me secoue tout autant, ce qui ne semble pas être le cas de tout le monde ici.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 937
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Inso » 01 janv. 2017, 19:24

julien99 a écrit : L’inaction des pays occidentaux pour parer aux urgences est toute aussi choquante.

Toujours une vision aussi tronquée hein ?
Qui a apporté la médecine* aux pays qui étaient sous-développés ? Les pays occidentaux.
Qui a apporté les vaccins* et diminué fortement la mortalité ? Les pays occidentaux.
Qui est intervenu massivement et gratuitement pour contrer ébola ? Les pays occidentaux.
D’où viennent la grande majorité des ONG qui aident ces pays (accès à l'eau, hôpitaux, éducation, aide alimentaire, lutte contre la pauvreté, organisation ...) ? Des pays occidentaux.
En cas de catastrophe, d’où viennent les aides, la nourriture, les produits de première nécessité et les moyens techniques et humains de sauvetage et d'assistance ? En grande partie des pays occidentaux.
Qui a apporté des technologies permettant une vie meilleure** ? Les pays occidentaux.
Qui alloue 0,7% de son RNB à l'aide aux pays pauvres ? Essentiellement des pays occidentaux.
Ceci dit je ne nie pas les cotés négatifs (politiques, industries, une partie de la corruption, exploitation forestière, minières...).

Alors si la pauvreté de certains pays vous choque, j'espère que vous participez (au travers d'une ONG par exemple) aux aides qui existent pour ces pays.

Regardez ce Ted talk de Hans Rosling et dites-moi ce que vous en pensez.

julien99 a écrit :Cela peut être choquant dans la mesure où nombreux eugénistes considèrent cette possibilité de réduction de la population, n’est-ce pas ?

Belle affabulation complotiste.

* Souvent gratuitement ou à très faible coût.
** exemple

Inso

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3834
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar spin-up » 01 janv. 2017, 19:55

julien99 a écrit :Monsieur est choqué. Mais le problème est le même que de laisser crever des enfants de faim ou autres maladies dues à la malnutrition, l’eau non potable ou autres misères. L’inaction des pays occidentaux pour parer aux urgences est toute aussi choquante.

La faim, l'accès a l'eau potable et "autres miseres" (malaria, mortalite maternelle) qui ne semblent pas t'interesser beaucoup, car sinon tu saurais que tous ces problemes sont en tres net declin eux aussi grace a l'action internationale.

Mais tu preferes les brandir comme pretexte pour denoncer des vaccins et des moyens de contraception. La grande classe :clapclap:

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5698
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Continuons (2)...

Messagepar Cartaphilus » 02 janv. 2017, 06:28

Salut à tous, bonjour julien99.

julien99 a écrit :Revoyez l’historique aux Philippines. Si on lit un le résumé, on dit tout de même avoir reconnu la présence de l’hormone dans le vaccin. Minime, certes, mais présente. Au départ, on a dit que cela provenait des labos, ensuite qu’il s’agissait de faux positifs [...] WHO and Philippine Health Department Excuses

J'ai lu le résumé de votre source ; mais ne serait-il pas plus convainquant de fournir le document évoqué, de l'OMS et du gouvernement philippin ?
julien99 a écrit :On ne parle pas de détection sur des produits biologiques humains, mais de détection dans le produit de vaccination même.

Merci de la précision, mais j’avais parfaitement compris ; je soulignais que les méthodes de dosages de l'hCG sur le sang et l'urine ne sont pas adaptées à la recherche de cette hormone sur des vaccins.

Je me demande si mon expression écrite ne présente pas quelques lacunes...
julien99 a écrit : De surcroit vous prétendez simplement qu’ils n’en ont pas les moyens. Ce n’est pas un peu facile, come posture ?

Je cite la déclaration à la presse des évêques kényans catholiques, le 06 novembre 2014 : :
Un collectif d'évêques kényans a déclaré, et non pas a écrit :The Catholic Church struggled and acquired several vials of the vaccine, which we sent to Four unrelated Government and private laboratories in Kenya and abroad.

Des flacons de vaccins (combien ?) ont été envoyés à quatre laboratoires indépendants privés au Kenya et à l'étranger (où ?) : vous me permettrez d'être sceptiques sur les capacités de quatre laboratoires indépendants privés de pouvoir détecter et doser l'hCG sur des vaccins, d'autant que dans ce cas particulier, l'hormone serait liée à l'anatoxine antitétanique.

En réponse à ma question : « comment des femmes prétendument vaccinées avec le prétendu composé censé provoquer la synthèse d'anticorps contre l'hCG peuvent-elles avoir des taux élevés de cette hormone ? », vous me proposez ceci :
La source de julien99 a écrit :"However, when introduced into the body coupled with a tetanus toxoid carrier, antibodies will be formed not only against tetanus but also against hCG. In this case the body fails to recognize hCG as a friend and will produce anti-hCG antibodies."

Là encore, je me demande si je suis aussi peu clair que l'on pourrait le craindre à la lecture de vos réponses...

Je vous rappelle que vous avez déclaré :

Essayons encore...

  1. Composé anatoxine tétanique~hormone hCG injecté dans un organisme humain → réponse immunitaire → synthèse d'anticorps anti-anatoxine tétanique et anti-hormone hCG ;
     
  2. Antigène anti-anatoxine tétanique et antigène anti-hormone hCG + anticorps anti-anatoxine tétanique et anti-hormone hCG → inactivation de la toxine tétanique (en cas d'exposition à Clostridium tetani) et de l'hormone hCG (en cas de grossesse) ;
     
  3. Inactivation de l'hormone hCG → pas d'action physiologique et pas de possibilité de dosage.

Questions : commet des femmes prétendument vaccinées par le composé anatoxine tétanique~hormone hCG peuvent avoir des taux élevés de cette hormone ?

À propos des campagnes de vaccination contre le tétanos néonatal, julien a écrit :Si c’est le cas, pourquoi ne le fait-on pas chez nous [...]

Réponse courte : le tétanos néonatal n'existe pas dans les pays dits « développés ».
julien99 a écrit :[...] et chez les hommes aussi ?

Réponse courte : ce sont les femmes qui font les bébés.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1896
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 02 janv. 2017, 10:43

Toujours une vision aussi tronquée hein ?
Qui a apporté la médecine* aux pays qui étaient sous-développés ? Les pays occidentaux.
Qui a apporté les vaccins* et diminué fortement la mortalité ? Les pays occidentaux.
Qui est intervenu massivement et gratuitement pour contrer ébola ? Les pays occidentaux.
D’où viennent la grande majorité des ONG qui aident ces pays (accès à l'eau, hôpitaux, éducation, aide alimentaire, lutte contre la pauvreté, organisation ...) ? Des pays occidentaux.
En cas de catastrophe, d’où viennent les aides, la nourriture, les produits de première nécessité et les moyens techniques et humains de sauvetage et d'assistance ? En grande partie des pays occidentaux.
Qui a apporté des technologies permettant une vie meilleure** ? Les pays occidentaux.
Qui alloue 0,7% de son RNB à l'aide aux pays pauvres ? Essentiellement des pays occidentaux.
Ceci dit je ne nie pas les cotés négatifs (politiques, industries, une partie de la corruption, exploitation forestière, minières...).

Aides ridicules par rapport aux moyens des pays riches. Plus symbolique, par mauvaise conscience, histoire de dire qu’on fait plein de chose pour eux. Mais c’est un autre débat.
Belle affabulation complotiste.

Parce que j’ai utilisé le terme « eugéniste » ?
N’est-ce point une forme d’eugénisme lorsqu’on qu’une élite décide de qui a droit à la reproduction ou pas ? Vous êtes donc si naïf de penser que les organisations qui financent ce genre de projets se limitent à des réflexions sur des méthodes contraceptives pour des populations pour lesquelles elles ne sont applicables ? Vous êtes-vous demandé pourquoi ces mêmes types du club des milliardaires (The au good club dont La fondation Rockefeller qui a financé une grande partie du projet de contrôle de la population et notre bienfaisant Bill Gates qui évoque une réduction de la population en parlant de vaccins *) dont le but est de réduire la population mondiale et ce d’une manière draconienne mettent autant de moyens en œuvres pour sauver des populations défavorisés ? Cherchez une nouvelle fois l’erreur.
Avez-vous connaissance du rapport Kissinger nssm200, dans lequel il est suggéré d’utiliser l’arme alimentaire afin de contraindre les pays récalcitrant d’adopter une politique de contrôle de la natalité ?
http://uhem-mesut.com/public/fhs3.8.pdf
Dans ce même rapport, il est dit que pour certains pays possédant des richesses naturelles, il est plus judicieux de les contraindre à un programme de dénatalité que d’investir dans le traitement d’eau ou des investissements industriels. Cela pourrait nuire la sécurité des Etats Unis. Toujours pas contradictoire avec votre vision des choses et toujours pas choqué ?
Alors bienvenue dans le monde des bisounours et des montres gentils.

* "Le monde d'aujourd'hui a 6,8 milliards de personnes ...il va aller jusqu'à environ 9 milliards Maintenant, si nous faisons un très bon travail sur de nouveaux vaccins , les soins de santé, les services de santé, nous pourrions abaisser ce peut - être par 10 ou 15 pour cent "
Aller, même si les vaccins représentent son terrain de prédilection, on va devoir lui accorder le doute du lapsus…
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3909
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar unptitgab » 02 janv. 2017, 12:29

Julien99, êtes vous au courant que pour que la population contrôle ses naissances il faut que la mortalité infantile soit très faible et que donc oui la vaccination est le meilleur outil pour ce faire? Il est parfaitement logique de proposer des moyens de contraception, si la vaccination est suivie, sans cette dernière condition la contraception reviendrait en effet à un risque d'extermination de la population.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5698
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Que c'est vilain, les citations tronquées...

Messagepar Cartaphilus » 02 janv. 2017, 12:40

julien99 a écrit :[...] notre bienfaisant Bill Gates qui évoque une réduction de la population en parlant de vaccins [...]

Dans une conférence TED de février 2010 consacré à l'énergie et au climat, Bill Gates évoque les différents facteurs d’émission du CO2, dont la population mondiale.

Voici ce qu'il déclare exactement quand on tronque pas la citation (c'est moi qui souligne) :
Bill Gates a déclaré, et non pas a écrit :First, we've got population. The world today has 6.8 billion people. That's headed up to about nine billion. Now, if we do a really great job on new vaccines, health care, reproductive health services, we could lower that by, perhaps, 10 or 15 percent, but there we see an increase of about 1.3.

Traduction :
D'abord nous avons la population. Le monde compte aujourd'hui 6,8 milliards de personnes. On devrait atteindre les 9 milliards. Avec de très bons résultats sur les nouveaux vaccins, les soins de santé, le contrôle des naissances, on pourrait le réduire de, peut-être, 10 ou 15 pour cent, mais on gardera un facteur d'augmentation d'environ 1,3.


Un an plus tard, dans un entretien sur le prétendu lien entre les vaccins et l'autisme, le même Bill Gates explique que l'amélioration de la qualité de vie (concernant notamment les soins et la mortalité infantile) tend à réduire l'augmentation de la population (c'est moi qui souligne) :
Bill Gates a déclaré, et non pas a écrit :Over this decade, we believe unbelievable progress can be made, in both inventing new vaccines and making sure they get out to all the children who need them. We could cut the number of children who die every year from about 9 million to half of that, if we have success on it. We have to do three things in parallel: Eradicate the few that fit that profile -- ringworm and polio; get the coverage up for the vaccines we have; and then invent the vaccines -- and we only need about six or seven more -- and then you would have all the tools to reduce childhood death, reduce population growth, and everything -- the stability, the environment -- benefits from that.


[Merci à Emil Karlsson.]
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 937
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Inso » 02 janv. 2017, 12:46

julien99 a écrit :Aides ridicules par rapport aux moyens des pays riches. Plus symbolique, par mauvaise conscience, histoire de dire qu’on fait plein de chose pour eux.

Vous savez, si vous voulez améliorer l'aide aux pays pauvres, vous avez deux moyens : participer directement ou financièrement par une ONG et/ou voter pour un parti qui va davantage aider ces pays (si on lit les programmes, les meilleurs choix sont souvent entre la gauche et le centre).
Un autre moyen, plus indirect, est d'aider les immigrants.

julien99 a écrit :Parce que j’ai utilisé le terme « eugéniste » ?
bla bla ...

Avez-vous regardé le Tedtalk que je vous ai proposé ?
Savez-vous que la bataille de la démographie est en grande parie derrière nous ? Que les taux de natalité ont baissé fortement presque dans tous les pays pour être désormais proche des seuils de renouvellement de la population ? Que l'augmentation prévue à 10 / 11 milliards est principalement le fait de l’augmentation de l’espérance de vie et non de la natalité ?
D'autre part, les baisses des taux de natalité depuis 60 ans ne sont pas le fait de programmes eugénistes (la Chine avec la loi de l'enfant unique : est-ce eugéniste ?), mais de l'amélioration des conditions de vie, de l'amélioration de l'éducation, de l'émancipation de la femme et de l'accès libre à la contraception.

Inso

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1896
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 02 janv. 2017, 15:06

J'ai lu le résumé de votre source ; mais ne serait-il pas plus convainquant de fournir le document évoqué, de l'OMS et du gouvernement philippin ?

Parce que vous croyez sérieusement que l’OMS va, par-dessus le marché, mettre à disposition tous les éléments à charge ? Vous n’êtes pas sérieux !
En tout cas, l’histoire n’a pas seulement été relayée par les zozos, mais également par la BBC avec son documentaire de 1995 s’intitulant « The human laboratery » dont voici la retranscription :
http://www.oldthinkernews.com/2010/12/0 ... ranscript/
Vous pouvez niez autant que vous voulez, les indices probants ne manquent pas : sources de financement, l’étude scientifique précédant les évènements ainsi qu’un rapport déclassifié marquent cette farouche volonté de contrôler la natalité des populations du tiers-monde. Ces intentions sont accablantes et cadrent parfaitement avec les pays ciblés et les faits rapportés.
Vous me rétorquerez une nouvelle fois que l’intention n’est pas une preuve de culpabilité. Mais compte tenu des moyens mis en œuvre sur une durée de plus de 20 ans et de la niaque eugéniste des Etats Unis, vous ne me ferez pas avaler qu’on n’aura pas essayé d’appliquer un tel programme.
Des flacons de vaccins (combien ?) ont été envoyés à quatre laboratoires indépendants privés au Kenya et à l'étranger (où ?) : vous me permettrez d'être sceptiques sur les capacités de quatre laboratoires indépendants privés de pouvoir détecter et doser l'hCG sur des vaccins, d'autant que dans ce cas particulier, l'hormone serait liée à l'anatoxine antitétanique.

En réponse à ma question : « comment des femmes prétendument vaccinées avec le prétendu composé censé provoquer la synthèse d'anticorps contre l'hCG peuvent-elles avoir des taux élevés de cette hormone ?

Vous avez parfaitement le droit de douter. Je viens de comprendre pourquoi nous ne parvenons pas à nous mettre d'accord sur le problème de l’excès d’hCG dans l'organisme. J’ai indiqué hormone hCG au lieu d’anticorps contre celle-ci. Mais, ça vous le saviez, non ?
Réponse courte : le tétanos néonatal n'existe pas dans les pays dits « développés ».

Vous semblez vouloir nous induire en erreur en faisant penser que le vaccin pour le tétanos néonatal n’est pas le même que le tétanos ordinaire. Pourtant, voyons voir chez Sanofi Pasteur ce que dit ce site (c’est moi qui souligne) :
https://www.mesvaccins.net/web/vaccines ... ue-pasteur
Indications
Prévention du tétanos, en particulier :
- Prophylaxie du tétanos après exposition en cas de blessures récentes éventuellement contaminées par des spores tétaniques, chez des sujets qui n'ont pas reçu de primovaccination ou pour lesquels la primovaccination est incomplète ou inconnue.
- Prophylaxie du tétanos néonatal pour les femmes non immunisées contre le tétanos en âge de procréer ou enceintes, dans les pays où le tétanos néonatal est fréquent.
- Primovaccination.
- Vaccination de rappel.

Voici ce qu'il déclare exactement quand on tronque pas la citation : (c'est moi qui souligne):
Bill Gates a déclaré, et non pas a écrit :First, we've got population. The world today has 6.8 billion people. That's headed up to about nine billion. Now, if we do a really great job on new vaccines, health care, reproductive health services, we could lower that by, perhaps, 10 or 15 percent, but there we see an increase of about 1.3.

Traduction :
D'abord nous avons la population. Le monde compte aujourd'hui 6,8 milliards de personnes. On devrait atteindre les 9 milliards. Avec de très bons résultats sur les nouveaux vaccins, les soins de santé, le contrôle des naissances, on pourrait le réduire de, peut-être, 10 ou 15 pour cent, mais on gardera un facteur d'augmentation d'environ 1,3.

Quelle soit tronquée ou non, ça ne change rien. Cela voudrait dire que les éléments précités constituent un FREIN à la croissance démographique. En clair, elle permet d’enrayer une accélération de la croissance. Si on vaccine, on devrait avoir une croissance démographique galopante et non une courbe constante. Mais peut-être pourriez-vous nous expliquer votre logique.
Savez-vous que la bataille de la démographie est en grande parie derrière nous ? Que les taux de natalité ont baissé fortement presque dans tous les pays pour être désormais proche des seuils de renouvellement de la population ? Que l'augmentation prévue à 10 / 11 milliards est principalement le fait de l’augmentation de l’espérance de vie et non de la natalité ?
D'autre part, les baisses des taux de natalité depuis 60 ans ne sont pas le fait de programmes eugénistes (la Chine avec la loi de l'enfant unique : est-ce eugéniste ?), mais de l'amélioration des conditions de vie, de l'amélioration de l'éducation, de l'émancipation de la femme et de l'accès libre à la contraception.

Concernant la bataille démographique, je ne vais pas vous remettre les liens concernant des programmes eugénistes avérés. Libre à vous de croire ce que vous voulez. Mais cela ne change rien au problème, si l’on prévoit 10 à 11 milliards d’individus, il faudra y travailler d’arrache-pied. Pour cela, je fais confiance.
Ensuite, je n’ai pas prétendu que toute la natalité a chuté grâce à un programme eugéniste.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5698
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Pas de preuves.

Messagepar Cartaphilus » 02 janv. 2017, 17:35

À propos d'une prétendue opération de « stérilisation » sous couvert de vaccination aux Philippines, rumeur apparue dans las années 1990 :
julien99 a écrit :En tout cas, l’histoire n’a pas seulement été relayée par les zozos, mais également par la BBC avec son documentaire de 1995 s’intitulant « The human laboratery » dont voici la retranscription [...]

La journaliste déclare : «  In the Philippines women believe they have been tested with a contraceptive vaccine, secretly. »

Vont répondre pour appuyer et renforcer ce commentaire :
► La sœur Mary Pilar Verzosa, fondatrice de Pro-Life Philippines ;
► Le Dr Reynaldo Echavez.

Mais aucun des deux, malgré leur conviction établie de l'existence d'une opération secrète de « stérilisation », n'apporte la moindre preuve : la sœur soupçonne et suspecte ; le médecin ne croit pas ce que dit son gouvernement.
julien99 a écrit :[...] les indices probants ne manquent pas [...]

Pour vous sans doute, selon votre grille d'interprétation ; malheureusement, les preuves sont cruellement absentes.
julien99 a écrit :J’ai indiqué hormone hCG au lieu d’anticorps contre celle-ci. Mais, ça vous le saviez, non ?

Procès d'intention : j'essaie simplement de comprendre ce que disent mes interlocuteurs.
julien99 a écrit :Vous semblez vouloir nous induire en erreur en faisant penser que le vaccin pour le tétanos néonatal n’est pas le même que le tétanos ordinaire.

Deuxième procès d'intention...
À propos d'une citation tronquée de Bill Gates par julien99, celui-ci a écrit :Quelle soit tronquée ou non, ça ne change rien.

Chacun appréciera votre exigence de rigueur.
Si on vaccine, on devrait avoir une croissance démographique galopante et non une courbe constante. Mais peut-être pourriez-vous nous expliquer votre logique.

Il ne me semble pas déraisonnable de penser qu'améliorer (entre autres choses) les conditions sanitaires des populations concourt à augmenter leur qualité qualité de vie, ce qui tend à diminuer la fertilité.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1896
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 03 janv. 2017, 06:15

Pour vous sans doute, selon votre grille d'interprétation ; malheureusement, les preuves sont cruellement absentes.

Vos preuves en la matière ressembleraient plutôt à des aveux écrits et signés par les coupables. Alors si vous attendez que l’OMS et compagnie se tirent une balle dans le pied, vous attendrez longtemps.
julien99 a écrit :Vous semblez vouloir nous induire en erreur en faisant penser que le vaccin pour le tétanos néonatal n’est pas le même que le tétanos ordinaire.

Procès d'intention : j'essaie simplement de comprendre ce que disent mes interlocuteurs.

Mais vous l’aviez compris tout de même. C’était marqué en anglais, mais ça y était.
Deuxième procès d'intention...

Nous tombons donc d’accord au moins sur un point : tétanos et tétanos néonatal = même origine, même vaccin.
Par conséquent, comment peut-on justifier une vaccination ne ciblant qu’une partie de la population (pourtant obligatoire chez nous), alors que les hommes sont autant concernés par la maladie, sinon plus comme le prouvent les chiffres du Mexique ? Ajoutons à cela que le tétanos néonatal est un problème lié principalement à l’hygiène lors de l’accouchement…

Et voici les recommandations de Sanofi Pasteur pour la vaccination :
Prophylaxie du tétanos néonatal :
Les femmes en âge de procréer et les femmes enceintes non encore immunisées doivent recevoir 2 doses successives de ce vaccin avec un intervalle minimal de 4 semaines, la première injection devant être administrée de préférence 90 jours ou plus avant l'accouchement.
Primovaccination :
Chez l'adulte, si une primovaccination doit être administrée, le schéma vaccinal comprend 2 doses successives à 1 ou 2 mois d'intervalle, suivies d'une dose de rappel administrée 6 à 12 mois suivant la 2e injection.
Vaccination de rappel :
• 1 dose de 0,5 ml à l'âge de 25 ans, puis tous les 20 ans, jusqu'à l'âge de 65 ans, puis tous les 10 ans à partir de 65 ans (recommandations françaises).
• 1 dose 10 ans après la primovaccination puis tous les 10 ans (indications du RCP)
Pourriez-vous nous donner une explication plausible, à savoir pourquoi dans les PED, on ne respecte pas les recommandations des fabricants de vaccins ? Peut-être disposerez-vous d’une étude antérieure à 1993 et spécifique à la vaccination contre le tétanos néonatal.
Il ne me semble pas déraisonnable de penser qu'améliorer (entre autres choses) les conditions sanitaires des populations concourt à augmenter leur qualité qualité de vie, ce qui tend à diminuer la fertilité

Il faut vraiment faire un bond considérable avant qu’une population - qui vit en partie dans la cambrousse - change les habitudes en utilisant des moyens de contraception, et surtout en adopte un comportement social ayant pour conséquence de diminuer volontairement le nombre d’enfants par foyer. De ce fait, je ne vois pas en quoi une amélioration de la qualité de la vie devrait réduire considérablement le nombre de rapports sexuels.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7472
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Nicolas78 » 03 janv. 2017, 07:33

Julien99 a écrit : tétanos et tétanos néonatal = même origine, même vaccin.
Par conséquent, comment peut-on justifier une vaccination ne ciblant qu’une partie de la population (pourtant obligatoire chez nous), alors que les hommes sont autant concernés par la maladie, sinon plus comme le prouvent les chiffres du Mexique ? Ajoutons à cela que le tétanos néonatal est un problème lié principalement à l’hygiène lors de l’accouchement…


Très bonnes questions il faut l'admettre !

Si je peut me permettre :
Par conséquent, comment peut-on justifier une vaccination ne ciblant qu’une partie de la population (pourtant obligatoire chez nous), alors que les hommes sont autant concernés par la maladie

Ce vaccin est t'il obligatoire au Mexique ?

Ajoutons à cela que le tétanos néonatal est un problème lié principalement à l’hygiène lors de l’accouchement…

Exacte !
Sauf que ça doit être bien plus simple (pour un état) de produire des vaccins (qui immunisent la mère et le fœtus en même temps) que de garantir le respect de normes d'hygiènes dans toutes les infrastructures et ce dans un pays encore très pauvre.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5698
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Cartaphilus » 03 janv. 2017, 08:23

Salut à tous, bonjour julien99.

julien99 a écrit :Vos preuves en la matière ressembleraient plutôt à des aveux écrits et signés par les coupables. Alors si vous attendez que l’OMS et compagnie se tirent une balle dans le pied, vous attendrez longtemps.

Les rumeurs d'opérations secrètes de « stérilisations » sous couvert de campagnes de vaccination antitétanique sont apparues dans les années 1990 aux Philippines, au Nicaragua, en Tanzanie, au Mexique, puis en 2014 au Kenya ; n'est-il pas étonnant que de telles entreprises de grande ampleur, engageant de multiples moyens, intéressant différents niveaux de responsabilité de gouvernants et d'autorités internationales, nécessitant la participation de nombreux acteurs, n'aient laissé fuir aucun élément de preuves ?

N'est-il pas étonnant qu'aucun document des instigateurs, qu'aucune analyse des produits incriminés, aucune trace de cette machination n'aient été révélés par un lanceur d'alerte ou un participant « repenti » ? Des milliers de personnes gardant le secret de telles opérations... n'est-cas quelque peu invraisemblable ?
julien99 a écrit :Par conséquent, comment peut-on justifier une vaccination ne ciblant qu’une partie de la population (pourtant obligatoire chez nous), alors que les hommes sont autant concernés par la maladie, sinon plus comme le prouvent les chiffres du Mexique ?

Il s'agit d'une campagne destinée à la prévention du tétanos néonatal pour diminuer la mortalité infantile, considérée comme une priorité par l'OMS, mais sans renoncer à d'autres actions :
L'OMS a écrit :Le Plan d’action mondial pour les vaccins, approuvé par les 194 États Membres de l’Assemblée mondiale de la Santé en mai 2012, s’est fixé le but ambitieux de parvenir à la couverture vaccinale universelle dans le monde d’ici à 2020.

julien99 a écrit :Pourriez-vous nous donner une explication plausible, à savoir pourquoi dans les PED, on ne respecte pas les recommandations des fabricants de vaccins ?

Pouvez-vous expliquer en quoi il y a non respect des recommandations vaccinales pour les « PED » (pays en développement) ?
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1896
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 03 janv. 2017, 10:52

N'est-il pas étonnant qu'aucun document des instigateurs, qu'aucune analyse des produits incriminés, aucune trace de cette machination n'aient été révélés par un lanceur d'alerte ou un participant « repenti » ? Des milliers de personnes gardant le secret de telles opérations... n'est-cas quelque peu invraisemblable ?

Dites donc, c’est pas vous qui m’a fait la remarque bizarre, en me posant la question comment ils ont pu accéder à des fioles ? Je vous avais mis une remarque des méchants cathos qui mentionnait ceci :
« Mais avec cette campagne antitétanique, « seuls quelques agents du gouvernement ont été autorisés à administrer le vaccin. Ces gens sont venus avec une escorte de police. Ils ont tout repris avec eux quand ils ont eu terminé leur travail. Pourquoi ne pas avoir permis au personnel médical local d’administrer le vaccin ? »
Les investigateurs sont des cathos, pas des journalistes de grands journaux mainstream. Même si quelqu’un publiait quoique ce soit, vous seriez toujours là pour dire qu’ils n’ont pas les moyens, que les résultats ont été faussés etc… Cet argument d’autorité des autorités l’emportera systématiquement. Et si on admet avoir détecté quelque-chose, on dit que c’est les autres, en prétendant que ces des accidents de fabrication. Dans le cas extrême ça ne sera jamais l’OMS, qui a les mains propres en faisant faire le sale boulot par les autres. On pourra même accuser les gouvernements des pays dans lesquels on vaccine.
Des milliers de personnes au courant ? Faut pas pousser non plus. Vous pensez que ceux qui administrent les vaccins, ceux qui escortent, ce qui supervisent sont au courant de la composition exacte ? Vous savez également que les lanceurs d’alerte vivent dangereusement, surtout dans des pays en voie de développement. Et pour être lanceur d’alerte, faut d’abord avoir accès aux documents en béton armé. Sinon ça fait floutsch.
Je pense qu’il n’est pas nécessaire de polémiquer sur ce point. Vous pouvez éventuellement jouer sur le fait qu’après 20 ans on ait abandonné le programme entier quelques mois avant la première campagne de vaccination. Libre à chacun d’entre de se faire sa propre opinion.
Pouvez-vous expliquer en quoi il y a non respect des recommandations vaccinales pour les « PED » (pays en développement)

Préconisations actuelles : 3 doses en 15 mois
Préconisisations Mexique/Nikaragua/Philippines/Kenia = 5 doses en l’espace de deux ans
Ces 5 doses correspondent aux préconisations du rapport « Fertililty regulating vaccines » de 1992
Il s'agit d'une campagne destinée à la prévention du tétanos néonatal pour diminuer la mortalité infantile, considérée comme une priorité par l'OMS, mais sans renoncer à d'autres actions :
L'OMS a écrit :Le Plan d’action mondial pour les vaccins, approuvé par les 194 États Membres de l’Assemblée mondiale de la Santé en mai 2012, s’est fixé le but ambitieux de parvenir à la couverture vaccinale universelle dans le monde d’ici à 2020.
Les femmes et les enfants d’abord ! On se croirait sur le Titanic ! Quelle sacrifice et galanterie envers la gente féminine… Hmm…Lorsqu’on pense qu’il faudra tout recommencer pour les hommes, alors que tout aurait pu se faire en même temps ! Par ailleurs, si vous avez connaissance d’une seconde campagne antitétanique de grande ampleur pour le Mexique, le Nicaragua et les Philippines, faites nous signe.
Votre document ne spécifie la chose suivante, c’est moi qui souligne :
accélérer la lutte contre les maladies évitables par la vaccination, en parvenant comme première étape à éradiquer la poliomyélite et en intensifiant les efforts pour éliminer la rougeole, la rubéole, le tétanos maternel et néonatal, ainsi que d’autres maladies;
Le tétanos pour les hommes dans « autres maladies ». Faut avoir envie d’y croire…
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7472
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Nicolas78 » 03 janv. 2017, 12:43

Cartaphilus a écrit : Il s'agit d'une campagne destinée à la prévention du tétanos néonatal pour diminuer la mortalité infantile, considérée comme une priorité par l'OMS, mais sans renoncer à d'autres actions

Si le tétanos néonatal s'attrape après la naissance à cause des conditions d’hygiène principalement, vacciner tout le monde (homme compris), ce semblerait pas une perte de temps si ?

Julien99 a écrit :Votre document ne spécifie la chose suivante, c’est moi qui souligne :
accélérer la lutte contre les maladies évitables par la vaccination, en parvenant comme première étape à éradiquer la poliomyélite et en intensifiant les efforts pour éliminer la rougeole, la rubéole, le tétanos maternel et néonatal, ainsi que d’autres maladies;
Le tétanos pour les hommes dans « autres maladies ». Faut avoir envie d’y croire…

On peut penser que cette campagne précise (car des campagnes de vaccination, y'en n'a généralement pas qu'une) se concentre sur les sujets à risque (et les plus dur à soigner), à savoir les enfants. Non ? C'est pas forcement malin, mais pourquoi y aurait t'il un complot la dessous absolument ?

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5698
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Cartaphilus » 03 janv. 2017, 16:49

À propos des recommandations vaccinales :
julien99 a écrit :Préconisations actuelles : 3 doses en 15 mois
Préconisisations Mexique/Nikaragua/Philippines/Kenia = 5 doses en l’espace de deux ans
Ces 5 doses correspondent aux préconisations du rapport « Fertililty regulating vaccines » de 1992

Votre référence recommande pour la prévention du tétanos néonatal (c'est moi qui souligne) :
Primovaccination
Les femmes en âge de procréer et les femmes enceintes non encore immunisées doivent recevoir 2 doses successives de ce vaccin avec un intervalle minimal de 4 semaines, la première injection devant être administrée de préférence 90 jours ou plus avant l'accouchement.

Remarquons que ce produit n'est plus commercialisé (Arrêt de commercialisation le 31/03/2015 [sic]).

La primovaccination des femmes non encore immunisées doit être suivie de rappels, qui ne sont pas décrits supra ; voici le schéma recommandé par l'OMS (p. 2 de ce document déjà cité) :

Image

Soit cinq doses pour couvrir la période de procréation de la femme... pour les femmes n'ayant jamais été vaccinées.

À comparer aux pays dits « développés », par exemple la France, dont le calendrier vaccinal de 2016 (pages 8 et 9) recommande ceci :
Schéma vaccinal en population générale
Vaccination avec un vaccin combiné comportant la valence D : une dose à l’âge de 2 mois (8 semaines) et 4 mois suivie d’une dose de rappel
à 11 mois.
Rappels ultérieurs :
- à 6 ans : une dose de vaccin DTCaPolio ;
- entre 11 et 13 ans : une dose de vaccin dTcaPolio ;
- à 25 ans : une dose de dTcaPolio, ou, si la personne a reçu une dose de vaccin coquelucheux depuis moins de 5 ans, une dose de
dTPolio ;
- à 45 ans : une dose de dTPolio ;
- à 65 ans : une dose de dTPolio ;
- à 75 ans, 85 ans, etc. (intervalle de dix ans au-delà de 65 ans) : une dose de dTPolio.

Soit : T0, T4mois, T11mois, T6ans, T11~13ans, T25ans et T45ans → SEPT injections (dont les trois premières doses en 11 mois).
julien99 a écrit :Les femmes et les enfants d’abord ! On se croirait sur le Titanic ! Quelle sacrifice et galanterie envers la gente féminine… [...] Faut avoir envie d’y croire…

Tetanus disease and deaths in men reveal need for vaccination.
______________________________________________

Nicolas78 a écrit :]Si le tétanos néonatal s'attrape après la naissance à cause des conditions d’hygiène principalement, vacciner tout le monde (homme compris), ce semblerait pas une perte de temps si ?

Le réservoir de germe du tétanos (Clostridium tetani) étant le sol, cette maladie est ubiquitaire, et peut survenir à tout âge pour des blessures même anodines.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1896
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 04 janv. 2017, 10:03

Remarquons que ce produit n'est plus commercialisé (Arrêt de commercialisation le 31/03/2015 [sic]).
Et alors ? C’est tout récent, cher Monsieur. Les campagnes de vaccination dont il est question depuis quelques pages sont largement antérieures, surtout celles de 1993-1994 !
La primovaccination des femmes non encore immunisées doit être suivie de rappels, qui ne sont pas décrits supra ; voici le schéma recommandé par l'OMS (p. 2 de ce document déjà cité)
...
Soit cinq doses pour couvrir la période de procréation de la femme... pour les femmes n'ayant jamais été vaccinées.

Certes, mais pas en l’espace de deux ans. Vous savez très bien que nous parlons du nombre de dose nécessaires afin d’être immunisé correctement. Vous êtes en train de nous tourner en bourrique !
julien99 a écrit :Les femmes et les enfants d’abord ! On se croirait sur le Titanic ! Quelle sacrifice et galanterie envers la gente féminine… [...] Faut avoir envie d’y croire…

Tetanus disease and deaths in men reveal need for vaccination.

Et puis ? Quel est le message que vous tentez de faire passer ?
Je vous ai posé le problème de l’intérêt des campagnes de vaccination différées pour les femmes et les hommes. Quel intérêt de devoir remettre en place tout le dispositif et perdre un temps précieux pour les hommes, dont les décès par tétanos sont au moins aussi nombreux que pour les femmes et les nouveaux nés ? Je pensais que ma question était claire !
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3834
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar spin-up » 04 janv. 2017, 10:10

julien99 a écrit :Je vous ai posé le problème de l’intérêt des campagnes de vaccination différées pour les femmes et les hommes. Quel intérêt de devoir remettre en place tout le dispositif et perdre un temps précieux pour les hommes, dont les décès par tétanos sont au moins aussi nombreux que pour les femmes et les nouveaux nés ? Je pensais que ma question était claire !

C'est une question de rapport cout/efficacité. Une campagne de vaccination ciblant specifiquement le tétanos neo-natal (donc sur les femmes en age de procréer), qui est de loin la cause la plus frequente de mort par tetanos, va sauver plus de vies par doses de vaccin administrées. Normal que ca soit l'approche prioritaire.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1896
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 04 janv. 2017, 10:33

spin-up a écrit :
julien99 a écrit :Je vous ai posé le problème de l’intérêt des campagnes de vaccination différées pour les femmes et les hommes. Quel intérêt de devoir remettre en place tout le dispositif et perdre un temps précieux pour les hommes, dont les décès par tétanos sont au moins aussi nombreux que pour les femmes et les nouveaux nés ? Je pensais que ma question était claire !

C'est une question de rapport cout/efficacité. Une campagne de vaccination ciblant specifiquement le tétanos neo-natal (donc sur les femmes en age de procréer), qui est de loin la cause la plus frequente de mort par tetanos, va sauver plus de vies par doses de vaccin administrées. Normal que ca soit l'approche prioritaire.

Je vous ai fourni des chiffres sur le Mexique qui démontrent que les hommes sont PLUS touchés par le tétanos que les femmes.
http://global-disease-burden.healthgrov ... -in-Mexico
Elle était où, votre fameuse approche prioritaire ?
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3834
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar spin-up » 04 janv. 2017, 11:14

julien99 a écrit :Je vous ai fourni des chiffres sur le Mexique qui démontrent que les hommes sont PLUS touchés par le tétanos que les femmes.
http://global-disease-burden.healthgrov ... -in-Mexico
Elle était où, votre fameuse approche prioritaire ?

Non, ce que tes chiffres montrent en premier c'est que les nouveaux nés (0-28 jours) sont beaucoup plus touchés que toutes les autres tranches d'age.

Tiens pour tes chiffres, sur l'année 1990:
mortalité chez les nouveaux nes (0-6jours): 142 / 100 000
mortalité tous ages confondus: 0.5/100 000

La campagne contre le tétanos neonatal sert a protéger les nouveaux nés, garcons comme filles.
Tu sais que les hommes ne font pas de bébés? :ouch:

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20267
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Jean-Francois » 04 janv. 2017, 11:34

spin-up a écrit :[La campagne contre le tétanos neonatal sert a protéger les nouveaux nés, garcons comme filles


Et ça doit expliquer en (grande) partie des observations comme:
"The annual mortality rate per 100,000 people from tetanus in Mexico has decreased by 96.3% since 1990, an average of 4.2% a year."
Ça vient de la page qu'il donne mais on dirait qu'il n'y accorde strictement aucune importance. Peut-être s'illusionne-t-il que la baisse est uniquement attribuable au fait que les gens se lavent plus les mains?

Tu sais que les hommes ne font pas de bébés? :ouch:


Ils les font faire :D Cela dit, on peut bien penser que si les hommes adultes font plus de travaux manuels et dans des endroits à risque que les femmes, ils seront plus touchés par le tétanos. Ce qui peut être prévenu par une vaccination précoce en autant que les rappels soient suivis.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3834
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar spin-up » 04 janv. 2017, 11:48

Jean-Francois a écrit :Ils les font faire :D Cela dit, on peut bien penser que si les hommes adultes font plus de travaux manuels et dans des endroits à risque que les femmes, ils seront plus touchés par le tétanos. Ce qui peut être prévenu par une vaccination précoce en autant que les rappels soient suivis.

Jean-François

Alors il faudrait interdire aux nouveaux nés les travaux manuels, car c'est la tranche d'age ou cette difference garcons/filles est la plus grande. :a4:

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20267
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Jean-Francois » 04 janv. 2017, 12:01

spin-up a écrit :
Jean-Francois a écrit :Cela dit, on peut bien penser que si les hommes adultes font plus de travaux manuels et dans des endroits à risque que les femmes, ils seront plus touchés par le tétanos. Ce qui peut être prévenu par une vaccination précoce en autant que les rappels soient suivis.

Alors il faudrait interdire aux nouveaux nés les travaux manuels, car c'est la tranche d'age ou cette difference garcons/filles est la plus grande. :a4:


C'est le tableau "Tetanus in Mexico by Sex Over a Lifetime" qui m'a inspiré cette réflexion. On y voit que la mortalité est plus grande chez les hommes que chez les femmes entre 30 et 74 ans (environ), et chez les femme passé 75 ans; la différence entre les sexes est plus marquée lorsque ce sont les années d'incapacité qui sont comptabilisées. C'est pas une différence énorme en valeur absolue cela dit.

Faut interdire l'embauche des vieilles dames dans les champs et les mines ;)

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)


Revenir vers « Médecines alternatives »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit