Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5612
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

94 % de réduction de mortalité néonatale par tétanos...

Messagepar Cartaphilus » 04 janv. 2017, 15:22

Salut à tous, bonjour julien99
julien99 a écrit :
Cartaphilus a écrit :La primovaccination des femmes non encore immunisées doit être suivie de rappels, qui ne sont pas décrits supra ; voici le schéma recommandé par l'OMS (p. 2 de ce document déjà cité)
...
Soit cinq doses pour couvrir la période de procréation de la femme... pour les femmes n'ayant jamais été vaccinées.

Certes, mais pas en l’espace de deux ans. Vous savez très bien que nous parlons du nombre de dose nécessaires afin d’être immunisé correctement. Vous êtes en train de nous tourner en bourrique !


Peut-être vous a-t-il échappé que les conditions d'administration du vaccin ne sont pas les mêmes en Afrique et dans les pays comme la France...

julien99 a écrit :

Et puis ? Quel est le message que vous tentez de faire passer ?
Je vous ai posé le problème de l’intérêt des campagnes de vaccination différées pour les femmes et les hommes. Quel intérêt de devoir remettre en place tout le dispositif et perdre un temps précieux pour les hommes, dont les décès par tétanos sont au moins aussi nombreux que pour les femmes et les nouveaux nés ? Je pensais que ma question était claire !

Vous avez affirmé, après un sarcasme illustrant votre scepticisme quant à la volonté de l'OMS de vacciner les hommes : « Faut avoir envie d’y croire… » ; je vous donnais ce lien pour vous montrer que la vaccination antitétanique était aussi une préoccupation de l'OMS.

Quant à la priorité de prévention du tétanos néonatal, elle est ancienne, et s'explique par ces chiffres (c"est moi qui souligne) :
En pagz 2 de ce document, l'OMS a écrit :Neonatal tetanus: In 1988, an estimated 780,000 deaths were attributable to neonatal tetanus. Through extensive efforts providing TTCV in routine immunization programmes targeting children and pregnant women, the estimated number of neonatal tetanus deaths had declined to 49,000 by 2013. This represents a 94% reduction in mortality during this 25 year period1,2 (see figure 1).

TTCV = Tetanus-toxoid-containing-vaccines.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1848
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: 94 % de réduction de mortalité néonatale par tétanos...

Messagepar julien99 » 04 janv. 2017, 17:08

Peut-être vous a-t-il échappé que les conditions d'administration du vaccin ne sont pas les mêmes en Afrique et dans les pays comme la France...

Et puis ???
En pagz 2 de ce document, l'OMS a écrit :
Neonatal tetanus: In 1988, an estimated 780,000 deaths were attributable to neonatal tetanus. Through extensive efforts providing TTCV in routine immunization programmes targeting children and pregnant women, the estimated number of neonatal tetanus deaths had declined to 49,000 by 2013. This represents a 94% reduction in mortality during this 25 year period1,2 (see figure 1).

Je souligne. On commence à le savoir qu'il y a beaucoup de décès de nouveaux nés ! Vous fournissez exclusivement des chiffres qui concernent le tétanos néonatal. Vos chiffres n'ont intérêt que si on les compare avec la mortalité TOTALE due au tétanos. A moins qu'on s'en tape de tous ceux qui ne sont pas des nouveaux nés. :mefiance:
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5612
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Cartaphilus » 05 janv. 2017, 12:10

Salut àt tous, bonjour julien99.

julien99 a écrit :
Cartaphilus a écrit :Peut-être vous a-t-il échappé que les conditions d'administration du vaccin ne sont pas les mêmes en Afrique et dans les pays comme la France...

Et puis ???

Je répondais à votre question sur le schéma vaccinal de la prévention du tétanos néonatal, que vous estimez à deux ans (en réalité au moins de deux ans et sept mois) : ce sont des durées minimales, le tableau de l'OMS déjà proposé, le précise (at least), chez des femmes n'ayant été jamais vaccinées, en âge de procréer.

Vous conviendrez assez aisément que cette situation ne concerne pas les pays dits « développés », et pour lesquels les modalités pratiques de la vaccination sont radicalement différentes ; voici les recommandations de l'OMS (c'est moi qui souligne) :

Dans ce document de 2006, à la page 200, l'OMS a écrit :Les femmes enceintes ayant des antécédents vaccinaux insuffisants ou inconnus doivent toujours recevoir 2 doses de vaccin contenant l’anatoxine tétanique: la première dose dès que possible au cours de la grossesse et la seconde à au moins 4 semaines d’intervalle. On s’efforcera d’administrer la série de 5 vaccinations recommandées, par exemple lorsque la mère amène son enfant pour des vaccinations et à l’occasion de grossesses ultérieures, tout en respectant les intervalles minimum recommandés entre les doses.
Dans les districts où l’accès à des services de vaccination systématique est limité et où la cible de l’élimination (<1 cas pour 1000 naissances vivantes) n’a pas été atteinte, on adoptera l’«approche haut risque» pour lutter contre le TMN. Cette approche cible les femmes en âge de procréer en leur offrant 3 doses d’anatoxine tétanique, en général sur une période de 12 mois.

TMN = tétanos maternel et néonatal.

julien99 a écrit :Vous fournissez exclusivement des chiffres qui concernent le tétanos néonatal. Vos chiffres n'ont intérêt que si on les compare avec la mortalité TOTALE due au tétanos.

Le tableau suivant (OMS, 2016) donne le nombre de cas de tétanos néonatal pour 47 pays africains :

Image

Entre 2011 et 2015, le pourcentage de tétanos néonatal sur le nombre total de cas varie entre 28 à 43 % ; la mortalité ce cette affection facilement évitable par la prophylaxie vaccinale est très lourde, en l'absence de structure hospitalière adaptée, à savoir un service de réanimation pemettant une ventilation assistée d'au moins trois semaines :
Dans le même document cité supra, à la page 201, l'OMS a écrit :Le taux de létalité général du tétanos se situe entre 10% et 70%, en fonction du traitement, de l’âge et de l’état général des malades. Sans hospitalisation ni soins intensifs, il est de près de 100% chez les malades les plus âgés et les plus jeunes. Avec des soins optimaux, il peut être réduit à 10-20%.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1848
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 05 janv. 2017, 18:44

Je répondais à votre question sur le schéma vaccinal de la prévention du tétanos néonatal, que vous estimez à deux ans (en réalité au moins de deux ans et sept mois) : ce sont des durées minimales, le tableau de l'OMS déjà proposé, le précise (at least), chez des femmes n'ayant été jamais vaccinées, en âge de procréer.

Vous conviendrez assez aisément que cette situation ne concerne pas les pays dits « développés », et pour lesquels les modalités pratiques de la vaccination sont radicalement différentes ; voici les recommandations de l'OMS (c'est moi qui souligne) :

Dans ce document de 2006, à la page 200, l'OMS a écrit :Les femmes enceintes ayant des antécédents vaccinaux insuffisants ou inconnus doivent toujours recevoir 2 doses de vaccin contenant l’anatoxine tétanique: la première dose dès que possible au cours de la grossesse et la seconde à au moins 4 semaines d’intervalle. On s’efforcera d’administrer la série de 5 vaccinations recommandées, par exemple lorsque la mère amène son enfant pour des vaccinations et à l’occasion de grossesses ultérieures, tout en respectant les intervalles minimum recommandés entre les doses.
Dans les districts où l’accès à des services de vaccination systématique est limité et où la cible de l’élimination (<1 cas pour 1000 naissances vivantes) n’a pas été atteinte, on adoptera l’«approche haut risque» pour lutter contre le TMN. Cette approche cible les femmes en âge de procréer en leur offrant 3 doses d’anatoxine tétanique, en général sur une période de 12 mois.

Encore une fois, vous contournez le problème en présentant des documents non conformes chronologiquement, et en concentrant votre attention sur la vaccination des femmes déjà enceintes.
Primo, votre tableau de l’OMS date de 2002, alors que cette vaccination en 5 doses a déjà été appliquée en 1993-1994.
Secundo, si déjà vous ne faite que vous concentrer sur le tétanos néonatal, alors ayez au moins la gentillesse de tenir compte de l'ensemble du groupe ciblé, et non seulement des femmes déjà enceintes.

julien99 a écrit :Vous fournissez exclusivement des chiffres qui concernent le tétanos néonatal. Vos chiffres n'ont intérêt que si on les compare avec la mortalité TOTALE due au tétanos.

Le tableau suivant (OMS, 2016) donne le nombre de cas de tétanos néonatal pour 47 pays africains :

Image

Entre 2011 et 2015, le pourcentage de tétanos néonatal sur le nombre total de cas varie entre 28 à 43 % ; la mortalité ce cette affection facilement évitable par la prophylaxie vaccinale est très lourde, en l'absence de structure hospitalière adaptée, à savoir un service de réanimation pemettant une ventilation assistée d'au moins trois semaines :
Dans le même document cité supra, à la page 201, l'OMS a écrit :Le taux de létalité général du tétanos se situe entre 10% et 70%, en fonction du traitement, de l’âge et de l’état général des malades. Sans hospitalisation ni soins intensifs, il est de près de 100% chez les malades les plus âgés et les plus jeunes. Avec des soins optimaux, il peut être réduit à 10-20%.

Et hop, une nouvelle fois vous esquivez le problème en persistant dans vos réponses non conformes à mes questions. Où parle-t-on de tétanos touchant tous les groupes de population ? Ca fait trois fois maintenant que je vous demande de justifier la vaccination pour les femmes seulement en étayant vos arguments par des chiffres comparatifs (mortalité totale hommes+femmes pour le tétanos qu’il soit néonatal ou pas).
Un autre détail : pourquoi ne vaccine-t-on que les femmes/enfants à partir de 15 ans alors que les plus jeunes deviendront également des femmes en âge de procréer ? Certaines le sont même déjà, et les plus jeunes filles le deviendront de la même manière. Alors pourquoi la population ciblée ne concerne que les femmes susceptibles de procréer immédiatement et ce en fonction de leur âge de mariage ?
C’est quoi cette logique d’éradication de la maladie à la mords moi le vermicelle ? :noie:
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3751
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar spin-up » 06 janv. 2017, 06:36

julien99 a écrit :C’est quoi cette logique d’éradication de la maladie à la mords moi le vermicelle ? :noie:

Une logique dont les résultats parlent d'eux même?

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 3992
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar MaisBienSur » 06 janv. 2017, 06:47

julien99 a écrit :C’est quoi cette logique d’éradication de la maladie à la mords moi le vermicelle ? :noie:

Ah ? ça vient de cette partie de toi cette haine du "troupeau" ?
Hitler et Napoléon avaient aussi un micro-pénis... :a7:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 901
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Inso » 06 janv. 2017, 07:34

Je n'imaginais pas que Julien99 suivait les conseils du pharmachien.
Mais en lisant les derniers posts, ça ne fait plus de doute. :lol:

Inso

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1848
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 06 janv. 2017, 13:04

Je savais bien que vous étiez plus vifs à répondre sur mon vermicelle que sur le fond du sujet :fessee:
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1848
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 06 janv. 2017, 13:09

Hitler et Napoléon avaient aussi un micro-pénis... :a7:

Vous êtes plus au courant que moi :oops: Vous aviez quel âge quand Adolf vous l'a déballé ?
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 3992
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar MaisBienSur » 06 janv. 2017, 13:50

julien99 a écrit :Vous aviez quel âge quand Adolf vous l'a déballé ?

Ah désolé, moi c'est Napoléon que j'ai bien connu.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 3992
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar MaisBienSur » 06 janv. 2017, 13:51

julien99 a écrit :Je savais bien que vous étiez plus vifs à répondre sur mon vermicelle que sur le fond du sujet :fessee:

Ils sont déjà quelques uns à vous répondre sur le fond du sujet, je préfère éviter de tirer sur l'ambulance.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5612
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Il faut imaginer Sisyphe heureux...

Messagepar Cartaphilus » 07 janv. 2017, 14:23

Salut à tous, bonjour julien99.
1
julien99 a écrit :Encore une fois, vous contournez le problème en présentant des documents non conformes chronologiquement [...]
Primo, votre tableau de l’OMS date de 2002, alors que cette vaccination en 5 doses a déjà été appliquée en 1993-1994.

Non conforme chronologiquement ? J'ai bien peur de ne pas comprendre ; la campagne de l'OMS d'élimination du tétanos néonatal a été décidée en 1989, et ses objectifs ont été malheureusement retardés au moins jusqu'en 2015.
L'OMS a écrit :In 1988, WHO estimated that 787,000 newborns died of neonatal tetanus (NT). [...] In 1989, the 42nd World Health Assembly called for elimination of neonatal tetanus by 1995. [...] postponed to 2000. In 1999, when progress towards the attainment of the global elimination goal was reviewed by UNICEF, WHO and UNFPA, the Initiative was re-constituted (see below) and elimination of maternal tetanus was added to the goal with a 2005 target date, which was later shifted to 2015.

2
[...] et en concentrant votre attention sur la vaccination des femmes déjà enceintes. [...]
Secundo, si déjà vous ne faite que vous concentrer sur le tétanos néonatal, alors ayez au moins la gentillesse de tenir compte de l'ensemble du groupe ciblé, et non seulement des femmes déjà enceintes.

Ah bon ? Sur le tableau que vous remettez en cause, je lis (c'est moi qui souligne) :
L'OMS a écrit :Tetanus toxoid immunization schedule for women of childbearing age and pregnant women without previous exposure to TT, Td or DTPa

3

Où parle-t-on de tétanos touchant tous les groupes de population ? Ca fait trois fois maintenant que je vous demande de justifier la vaccination pour les femmes seulement en étayant vos arguments par des chiffres comparatifs (mortalité totale hommes+femmes pour le tétanos qu’il soit néonatal ou pas).

Dans le tableau extrait de ce document de l'OMS, publié en 2016, j'ai mis en évidence, pour 47 pays africains (compte tenu du fait que la discussion actuelle intéresse le Kenya) → Number of reported cases : tetanus (neonatal) ET tetanus (total).

Quant à la mortalité comparative des nouveaux-nés et des adultes, je pensais que :

  1. Avec une létalité proche de 100 % chez les premiers en l'absence de structures adaptées de réanimation néonatale ;
  2. Compte tenu de l'existence d'un moyen de prophylaxie efficace et peu coûteux ;
  3. Et compte tenu d'une volonté de l'OMS de vouloir éliminer le tétanos néonatal dans le monde ;
... le lecteur de bonne foi eût été convaincu de la nécessité d'un programme de vaccination antitétanique chez les femmes en âge de procréer.
julien99 a écrit :Un autre détail : pourquoi ne vaccine-t-on que les femmes/enfants à partir de 15 ans [...]

Nous parlons d'un programme particulier destiné à éliminer le tétanos maternel et néonatal ; en ce qui concerne les enfants et les adultes, il y longtemps que l'OMS s'est préoccupée du programme élargi de vaccination ... depuis sa résolution WHA27.57 de 1974.

Pour terminer, je propose à toutes et à tous de se féliciter des résultats de la vaccination antitétanique néonatale sur la létalité de cette affection, avec plus de 90 % de réduction de la mortalité (document d'octobre 2016), entre 1990 (début de la campagne) et 2013 :

Image
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 901
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Il faut imaginer Sisyphe heureux...

Messagepar Inso » 07 janv. 2017, 15:11

Cartaphilus a écrit :Pour terminer, je propose à toutes et à tous de se féliciter des résultats de la vaccination antitétanique néonatale sur la létalité de cette affection, avec plus de 90 % de réduction de la mortalité (document d'octobre 2016)

Très belle réalisation ! Bravo à l'OMS et aux organismes qui ont permis cela. :clapclap:
Et bravo à Cartaphilus pour ces explications claires et documentées.


julien99 a écrit :Si je vous ai donné ce documents, c’est de prouver que l’intention et les financements pour des programmes de dépopulation mondiale existent et ce de longue date.

Un programme de dépopulation mondiale qui sauve 1 200 000 vies par an ?
Je ne sais pas où vous cherchez vos complots, mais à votre place, je regarderai des théories un peu plus affûtées et qui éventuellement donneraient des résultats.

Je ne sais pas moi, mais par exemple, un complot visant à développer encore les énergies fossiles pour accroître la pollution (5 millions de morts par an) et accélérer le réchauffement climatique avec son lot de sécheresses et de tempêtes au détriment du peuple et qui risque de faire perdre une partie importante des terres cultivables de l'humanité et qui donc provoquera des guerres, des famines...
De plus ces énergies fossiles enrichissent essentiellement des financiers véreux et des régimes autoritaires, si c'est pas louche ça !
Ça ne vous semble pas plus crédible ?

Inso

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1848
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 08 janv. 2017, 10:27

Non conforme chronologiquement ? J'ai bien peur de ne pas comprendre ; la campagne de l'OMS d'élimination du tétanos néonatal a été décidée en 1989, et ses objectifs ont été malheureusement retardés au moins jusqu'en 2015.

Vous avez encore une fois répondu à côté. A croire que vous le faites exprès.
Donnez-nous une seule raison valable pourquoi pour une même maladie, les fabricants de vaccins antitétaniques ont toujours préconisé 3 doses dans les pays occidentaux, alors que l’OMS en préconise 5 dans les pays en voie de développement afin d’être immunisé.
Nous parlons d'un programme particulier destiné à éliminer le tétanos maternel et néonatal ; en ce qui concerne les enfants et les adultes, il y longtemps que l'OMS s'est préoccupée du programme élargi de vaccination ... depuis sa résolution WHA27.57 de 1974.

Pour terminer, je propose à toutes et à tous de se féliciter des résultats de la vaccination antitétanique néonatale sur la létalité de cette affection, avec plus de 90 % de réduction de la mortalité (document d'octobre 2016), entre 1990 (début de la campagne) et 2013 :

Image

Et alors ??? Comme pour le point précédent, vous ne nous expliquez pas la logique qui consiste à vacciner exclusivement les femmes entre 15 et 45 ans, alors que TOUTE la population est concernée. Le tétanos est létal pour tout le monde, pas seulement pour les nouveau nés. Je ne sais pas si vous ne comprenez pas le sens de ma question ou si vous vous obstinez à vouloir me fatiguer en répondant systématiquement à côté. Auriez-vous l’amabilité de nous d’expliquer pourquoi la vaccination d’une jeune fille en dessous de 15 ans ne donne pas de sens, sachant qu’un nouveau-né sera en âge de procréer dans 12-13 ans et qu’une fille de 14 ans l’est déjà ou risque de tomber enceinte dans les 3 années qui suivent. Je vous demande une dernière fois, où est la logique d’éradication de la maladie ?
Depuis le début de la conversation, vous n’avez ni expliqué la logique de ces campagnes de vaccination, ni même fourni un nouveau calendrier pour les pays ayant fait l’objet d’une campagne similaire en 1993-1994. Vous ne cessez d’évoquer les bonnes intentions et les résultats de l’OMS, mais sans jamais dire ce qui a été fait CONCRETEMENT pour immuniser les autres groupes de populations contre le tétanos et ce depuis plus de plus de 20 ans. On dirait bien que la population mâle du Mexique, du Nicaragua et des Philippines a été oubliée depuis. :mefiance:
Un programme de dépopulation mondiale qui sauve 1 200 000 vies par an ?

Alors là, Inso, vous faites très fort !! :a7:
S’il s’agit effectivement d’une campagne de stérilisation masquée, nous aurions quelques vies sauvées, mais une population féminine infertile. Au contraire, si on sauve autant de nouveaux nés dont la moitié représente des filles, nous devrions observer une croissance de population accélérée. Est-ce le cas ?
Voulez-vous par la même occasion nier l’existence des programmes de dépopulation et de stérilisation ? Des documents de l’OMS ou gouvernementaux ne vous suffisent donc pas pour démontrer ces intentions ?
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3751
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar spin-up » 08 janv. 2017, 10:44

julien99 a écrit :Vous ne cessez d’évoquer les bonnes intentions et les résultats de l’OMS, mais sans jamais dire ce qui a été fait CONCRETEMENT pour immuniser les autres groupes de populations contre le tétanos et ce depuis plus de plus de 20 ans. On dirait bien que la population mâle du Mexique, du Nicaragua et des Philippines a été oubliée depuis.

La mortalité par tetanos chez les males adultes dans ces pays a tres fortement baissé depuis 1990. Le nies tu?

http://global-disease-burden.healthgrov ... hilippines

julien99 a écrit :Alors là, Inso, vous faites très fort !! :a7:
S’il s’agit effectivement d’une campagne de stérilisation masquée,

Ce n'est pas le cas
julien99 a écrit :nous aurions quelques vies sauvées, mais une population féminine infertile.

Beaucoup de vies sauvées et pas d'infertilité, dans les faits.

julien99 a écrit :Au contraire, si on sauve autant de nouveaux nés dont la moitié représente des filles, nous devrions observer une croissance de population accélérée.

Non. Puisque la forte natalité va de pair avec la forte mortalité infantile. Le developpement en general reduit le nombre d'enfants par femmes.

julien99 a écrit :Est-ce le cas ?
Voulez-vous par la même occasion nier l’existence des programmes de dépopulation et de stérilisation ? Des documents de l’OMS ou gouvernementaux ne vous suffisent donc pas pour démontrer ces intentions ?

Tous les pays cités ont une population (fortement) croissante. Ou est la depopulation?
Quant aux documents de l'OMS, on a deja dementi ton interpretation absurde: il s'agissait d'une methode alternative de contraception, non permanente, plus appropriée aux pays ou l'acces aux soins est difficile.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20026
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Jean-Francois » 08 janv. 2017, 10:53

julien99 a écrit :Comme pour le point précédent, vous ne nous m'expliquez [...]


J'ai corrigé la faute. On en revient régulièrement à ça: comment peut-on expliquer quelque chose à quelqu'un dont l'entendement est totalement rétif à toute idée qui ne caresse par ses idées contraireuses?

Il ne semble même pas en mesure de saisir que vacciner des enfants est vacciner toute une population future. Peut-être croit-il que l'idée - très officielle - que les enfants vieillissent est aussi le produit d'une campagne de désinformation? Est-ce vraiment un "argument" hors de la portée quelqu'un capable de penser que les organismes comme l'OMS avouent des visées eugénistes dans des documents officiels (qu'il n'a probablement pas lus de toute façon)?

Le plus fascinant est qu'il offre lui-même un excellent exemple de pourquoi il est difficile de vacciner certains (de nombreux) hommes adultes :mrgreen:

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1848
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 08 janv. 2017, 13:10

La mortalité par tetanos chez les males adultes dans ces pays a tres fortement baissé depuis 1990. Le nies tu?
http://global-disease-burden.healthgrov ... hilippines

Le "fortement", vous pouviez vous abstenir :ouch: Ensuite, vous savez très bien qu'une baisse de mortalité peut être lié à des amélioration d'hygiène, et surtout pour le tétanos néonatal.
Donc, si je vous suit correctement : les mâles philippins n'ont pas été vaccinés, mais suivent la même courbe de mortalité que les femmes. Bien :D
Tous les pays cités ont une population (fortement) croissante. Ou est la depopulation?
Quant aux documents de l'OMS, on a deja dementi ton interpretation absurde: il s'agissait d'une methode alternative de contraception, non permanente, plus appropriée aux pays ou l'acces aux soins est difficile.

Vous ne savez donc pas faire la différence entre un frein de croissance démographique et une dépopulation ?
Quant au document de l'OMS cité, que vous faites passer pour une nouvelle méthode contraceptive :
- depuis quand combine t-on vaccin et contraception ?????
- où est l'étude scientifique en bonne et due forme qui va avec ?
- pourquoi financé avoir travaillé 20 ans dessus pour ne pas s'en servir, au final ?
- je suppose que pour vous le terme contraception et anti-fertilité sont deux parfaits synonymies :ouch:
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1848
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar julien99 » 08 janv. 2017, 13:14

Il ne semble même pas en mesure de saisir que vacciner des enfants est vacciner toute une population future.

A condition que l'enfant soit immunisé par sa mère, n'est ce pas ?
On peut toujours essayer :mefiance:
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5612
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Combien de fois...

Messagepar Cartaphilus » 08 janv. 2017, 14:00

Salut à tous, bonjour julien99.

julien99 a écrit :Donnez-nous une seule raison valable pourquoi pour une même maladie, les fabricants de vaccins antitétaniques ont toujours préconisé 3 doses dans les pays occidentaux, alors que l’OMS en préconise 5 dans les pays en voie de développement afin d’être immunisé.

Je ne sais pas comment l'expliquer davantage, mais les recommandations officielles pour la prophylaxie vaccinale antitétanique comporte plus de trois injections.
États-Unis, six doses jusqu'à l'adolescence, puis une dose tous les dix ans ►
Le CDC a écrit :2 months / 4 months / 6 months /15 through 18 months / 4 through 6 years / Preteens and teens 11 through 18 years old (preferably at age 11-12 years old) [...] and adults as a booster shot every 10 years [...]
Pregnant women should receive a dose of Tdap during each pregnancy, preferably at 27 through 36 weeks to maximize that amount of protective antibodies passed to the baby, but the vaccine can be safely given at any time during pregnancy.

Canada, six doses jusqu'à l'adolescence, puis une dose tous les dix ans ►
L'Agence de la santé publique du Canada a écrit :Pour les nourrissons et les enfants, le vaccin contre le tétanos fait partie d'un vaccin combiné qui protège les enfants contre 5 maladies. Ce vaccin exige l'administration de 4 doses à des âges différents : 2 mois, 4 mois, 6 mois, 18 mois. [...] Les enfants plus âgés recevront un vaccin de rappel entre 4 et 6 ans, et les adolescents, entre 14 et 16 ans.
De plus, les adultes doivent maintenir leur immunisation contre le tétanos à jour. Ils devraient recevoir un vaccin de rappel tous les 10 ans pour continuer d'être protégés.

France, cinq doses jusqu'à l'adolescence, puis tous les 20 ans de 25 à 65 ans, puis tous les 10 ans au-delà ►

En France, les recommandations émanent du Haut Conseil de la santé publique, reprises dans le calendrier vaccinal (dernière mise à jour, 24 août 2016).
En conséquence, le Haut Conseil de la santé publique recommande le calendrier vaccinal suivant en population générale :
♦ À l’âge de 2 mois : Administration du vaccin hexavalent (DTCaPHib-Hépatite B) en co-administration avec le vaccin pneumococcique conjugué.
♦ À l’âge de 4 mois : Administration du vaccin hexavalent (DTCaPHib-Hépatite B) en co-administration avec le vaccin pneumococcique conjugué.
♦ À l’âge de 11 mois : Administration du rappel de vaccin DTCAPHib-Hépatite B en co-administration avec le vaccin pneumococcique conjugué.
  [...]
♦ À l’âge de 6 ans : Administration d’un rappel DTCaP.
♦ Entre 11 et 13 ans : Rappel de vaccin dTcaP : entre 11 ans et 14 ans. Vaccination contre le papillomavirus chez les filles. Une des doses de ce vaccin peut être administrée lors du rappel dTcaP.
♦ À l’âge de 25 ans: Rappel dTcaP (ou dTP si la personne a reçu un vaccin dTcaP dans les 5 dernières années).
♦ À l’âge de 45 ans : Rappel dTP.
♦ À l’âge de 65 ans : Rappel de vaccin dTP. Co-administration possible avec le vaccin grippal qui reste par ailleurs recommandé annuellement.
♦ À 75 ans puis tous les 10 ans : Rappel de vaccin dTP. Co-administration avec le vaccin grippal qui reste par ailleurs recommandé annuellement.

julien99 a écrit :Et alors ??? Comme pour le point précédent, vous ne nous expliquez pas la logique qui consiste à vacciner exclusivement les femmes entre 15 et 45 ans, alors que TOUTE la population est concernée.

La « logique », c'est qu'il s'agit d'un programme destiné à éliminer le tétanos maternel et néonatal, décidé par l'OMS en 1989 et lancé en 1990.
julien99 a écrit :Vous ne cessez d’évoquer les bonnes intentions et les résultats de l’OMS, mais sans jamais dire ce qui a été fait CONCRETEMENT pour immuniser les autres groupes de populations contre le tétanos et ce depuis plus de plus de 20 ans.

Euh... En 1974, la vingt-septième assemblée mondiale de la santé (cité précédemment), dans son programme élargi de vaccination, a fait un certains nombres de recommandations et a demandé au directeur général de l'époque de promouvoir « des programmes appropriés » et d'inciter les organisations internationales à renforcer les actions locales ; quarante-et-un ans plus tard, voici la couverture vaccinale mondiale pour le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche (DTP3) :
L'OMS a écrit :Global coverage was at 86% in 2015.

On peut voir la couverture vaccinale pays par pays ici ; par exemple, elle est de 89 % pour le Kenya.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3751
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar spin-up » 08 janv. 2017, 14:40

julien99 a écrit :Donc, si je vous suit correctement : les mâles philippins n'ont pas été vaccinés

Si. Simplement pas dans le cadre de la campagne contre le tetanos neo-natal.

julien99 a écrit :Vous ne savez donc pas faire la différence entre un frein de croissance démographique et une dépopulation ?

C'est Julien99 qui a parlé de depopulation c'est a lui qu'il faut demander.

julien99 a écrit :Quant au document de l'OMS cité, que vous faites passer pour une nouvelle méthode contraceptive :
- depuis quand combine t-on vaccin et contraception ?????

Deja expliqué.

julien99 a écrit :- je suppose que pour vous le terme contraception et anti-fertilité sont deux parfaits synonymies

Non, et?
Un bon nombre des methodes de contraception consistent a supprimer temporairement la fertilité. Ce vaccin decrit par le document de l'OMS n'est pas une exception.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 901
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Inso » 08 janv. 2017, 17:39

julien99 a écrit :S’il s’agit effectivement d’une campagne de stérilisation masquée, nous aurions quelques vies sauvées,

1 200 000 vies sauvées par an, c'est un peu plus que "quelques" non ?

julien99 a écrit :mais une population féminine infertile.

Aucun cas de stérilisation n'a été reporté il me semble.

julien99 a écrit :Au contraire, si on sauve autant de nouveaux nés dont la moitié représente des filles, nous devrions observer une croissance de population accélérée. Est-ce le cas ?

Voir la réponse déjà donnée : Puisque la forte natalité va de pair avec la forte mortalité infantile. Le developpement en general reduit le nombre d'enfants par femmes., phénomène constaté dans tous les pays.

julien99 a écrit :Voulez-vous par la même occasion nier l’existence des programmes de dépopulation et de stérilisation ?

Oui.

julien99 a écrit :Des documents de l’OMS ou gouvernementaux ne vous suffisent donc pas pour démontrer ces intentions ?

Il ne démontrent absolument rien dans ce sens (abondamment documenté par Cartaphilus), sinon que vous cherchez à toute force du complot, peu importe la mauvaise foi à employer et que vous en trouver forcément dans des documents dont vous ne comprenez pas la substance sites racontant n'importe quoi.

Inso

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3828
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar unptitgab » 09 janv. 2017, 04:33

Question Julien99, considérez vous la proposition de pose d'un stérilet ou d'un implant contraceptif comme une tentative de stérilisation?
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1848
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Combien de fois...

Messagepar julien99 » 09 janv. 2017, 09:25

Cartaphilus a écrit :Salut à tous, bonjour julien99.

julien99 a écrit :Donnez-nous une seule raison valable pourquoi pour une même maladie, les fabricants de vaccins antitétaniques ont toujours préconisé 3 doses dans les pays occidentaux, alors que l’OMS en préconise 5 dans les pays en voie de développement afin d’être immunisé.

Je ne sais pas comment l'expliquer davantage, mais les recommandations officielles pour la prophylaxie vaccinale antitétanique comporte plus de trois injections.
États-Unis, six doses jusqu'à l'adolescence, puis une dose tous les dix ans ►
Le CDC a écrit :2 months / 4 months / 6 months /15 through 18 months / 4 through 6 years / Preteens and teens 11 through 18 years old (preferably at age 11-12 years old) [...] and adults as a booster shot every 10 years [...]
Pregnant women should receive a dose of Tdap during each pregnancy, preferably at 27 through 36 weeks to maximize that amount of protective antibodies passed to the baby, but the vaccine can be safely given at any time during pregnancy.

Canada, six doses jusqu'à l'adolescence, puis une dose tous les dix ans ►
L'Agence de la santé publique du Canada a écrit :Pour les nourrissons et les enfants, le vaccin contre le tétanos fait partie d'un vaccin combiné qui protège les enfants contre 5 maladies. Ce vaccin exige l'administration de 4 doses à des âges différents : 2 mois, 4 mois, 6 mois, 18 mois. [...] Les enfants plus âgés recevront un vaccin de rappel entre 4 et 6 ans, et les adolescents, entre 14 et 16 ans.
De plus, les adultes doivent maintenir leur immunisation contre le tétanos à jour. Ils devraient recevoir un vaccin de rappel tous les 10 ans pour continuer d'être protégés.

France, cinq doses jusqu'à l'adolescence, puis tous les 20 ans de 25 à 65 ans, puis tous les 10 ans au-delà ►

En France, les recommandations émanent du Haut Conseil de la santé publique, reprises dans le calendrier vaccinal (dernière mise à jour, 24 août 2016).
En conséquence, le Haut Conseil de la santé publique recommande le calendrier vaccinal suivant en population générale :
♦ À l’âge de 2 mois : Administration du vaccin hexavalent (DTCaPHib-Hépatite B) en co-administration avec le vaccin pneumococcique conjugué.
♦ À l’âge de 4 mois : Administration du vaccin hexavalent (DTCaPHib-Hépatite B) en co-administration avec le vaccin pneumococcique conjugué.
♦ À l’âge de 11 mois : Administration du rappel de vaccin DTCAPHib-Hépatite B en co-administration avec le vaccin pneumococcique conjugué.
[...]
♦ À l’âge de 6 ans : Administration d’un rappel DTCaP.
♦ Entre 11 et 13 ans : Rappel de vaccin dTcaP : entre 11 ans et 14 ans. Vaccination contre le papillomavirus chez les filles. Une des doses de ce vaccin peut être administrée lors du rappel dTcaP.
♦ À l’âge de 25 ans: Rappel dTcaP (ou dTP si la personne a reçu un vaccin dTcaP dans les 5 dernières années).
♦ À l’âge de 45 ans : Rappel dTP.
♦ À l’âge de 65 ans : Rappel de vaccin dTP. Co-administration possible avec le vaccin grippal qui reste par ailleurs recommandé annuellement.
♦ À 75 ans puis tous les 10 ans : Rappel de vaccin dTP. Co-administration avec le vaccin grippal qui reste par ailleurs recommandé annuellement.

julien99 a écrit :Et alors ??? Comme pour le point précédent, vous ne nous expliquez pas la logique qui consiste à vacciner exclusivement les femmes entre 15 et 45 ans, alors que TOUTE la population est concernée.

Encore une fois, vous vous débinez en incluant les doses de rappel dans l’adolescence et en faisant abstraction de tout ce qu’ai pu mentionner, telle l’administration des 5 doses en deux ans ou la préconisation de vaccination en France, par exemple.
La raison ne peut l’emporter devant autant de mauvaise foi caractérisée. Je sens que vos copains vont se faire un plaisir d’intervenir avec des remarques du genre « C’est celui qui dit qui l’est ».
Vous avez gagné à ce jeu à la con : j’ABANDONNE
La « logique », c'est qu'il s'agit d'un programme destiné à éliminer le tétanos maternel et néonatal, décidé par l
'OMS en 1989 et lancé en 1990.

Toujours pas de réponse quant à l’obsession de ne vouloir tenir compte que d'un aspect de la maladie et de ne pas faire d’une pierre deux coups.
Pareil. Je laisse béton
Si. Simplement pas dans le cadre de la campagne contre le tetanos neo-natal

Vous pouvez le démontrer, en même temps que pour le Mexique et le Nicaragua ?
julien99 a écrit :Quant au document de l'OMS cité, que vous faites passer pour une nouvelle méthode contraceptive :
- depuis quand combine t-on vaccin et contraception ?????


Deja expliqué.

Certainement pas, ou bien d’une manière insatisfaisante.
Non, et?
Un bon nombre des methodes de contraception consistent a supprimer temporairement la fertilité. Ce vaccin decrit par le document de l'OMS n'est pas une exception.

Je vous demande une dernière fois : où est cette étude qui démontre la durée de son action ainsi que sa réversibilité ?
Et je vous rappelle que le programme et le nom du programme portent sur l’anti-fertilité et non sur la contraception.
Voir la réponse déjà donnée : Puisque la forte natalité va de pair avec la forte mortalité infantile. Le developpement en general reduit le nombre d'enfants par femmes., phénomène constaté dans tous les pays.

Pfff…je traduits : plus il y a de naissances, plus il a de décès. Plus il a de décès, moins il y a de population. Conclusion : plus il y de naissances, moins il y a de population. Bravo pour cette logique implacable. :clapclap:
Et si vous commenciez par démontrer en quoi la vaccination des femmes contre le tétanos est synonyme de développement économique et social d’un pays. Si vous parliez d’infrastructure médicale, traitement des eaux etc…je pourrais comprendre…mais là !
Il ne démontrent absolument rien dans ce sens (abondamment documenté par Cartaphilus), sinon que vous cherchez à toute force du complot, peu importe la mauvaise foi à employer et que vous en trouver forcément dans des documents dont vous ne comprenez pas la substance sites racontant n'importe quoi.
Ben voyons !! Un document de l’OMS qui corrobore avec un rapport gouvernemental sur la nécessité de réduire la population mondiale tout en utilisant des moyens plus que douteux ! Allez-vous également nier l’existence de ce rapport déclassifié ou réinterpréter son contenu ?

Il faut dire que vos prises de positions prennent une tournure presque comique. Car d’un côté vous admettez l’existence d’un programme dit de « contraception » par vaccination que vous trouvez plus que normal, de l’autre vous faites un blocage monstre sur le fait qu’il ait seulement pu être mis en application. Cherchez le paradoxe…
Aucun cas de stérilisation n'a été reporté il me semble.

Quelle suite dans les idées :a7: Vous rendez-vous compte de l’ineptie de votre réponse ?
Et vous allez encore nous dire que des actions de stérilisations de masse n’existent pas, n’est-ce pas ?
Au Pérou :
http://www.humansforwomen.org/le-blog/s ... cees-perou
C’est les mêmes qui ont financé la majeur partie des recherches sur les vaccins anti-fertilité
Au Mexique :
http://www.rfi.fr/ameriques/20130214-me ... 0739358643
En Europe de l’est :
http://www.aedh.eu/Sterilisations-force ... emmes.html
De même dans les prisons des états unis :
http://www.lefigaro.fr/international/20 ... iennes.php
Sans compter les stérilisations forcées motivées par le VIH
https://www.awid.org/fr/nouvelles-et-an ... aphique-et
Allez, continuez d’être dans le déni systématique de programmes/actes eugénistes dans ce bas monde !
Question Julien99, considérez-vous la proposition de pose d'un stérilet ou d'un implant contraceptif comme une tentative de stérilisation?

Je ne comprends pas l’intérêt de cette question. La seule chose qui importe est le libre choix de chaque femme.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7005
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Documentaire "La vaccination : un enjeu de santé publique"

Messagepar Nicolas78 » 09 janv. 2017, 10:51

Aucun de ses cas nombreux connus, et affligeant, de stérilisation n'est fait à travers un vaccin.*

Quelle suite dans les idées :a7: Vous rendez-vous compte de l’ineptie de votre réponse ?

Inso parlais de cas au Mexique concernant l'affaire des vaccination neo-natale.
Pas des cas de stérilisations forcées par des médecins bourreaux à la solde de l’état.

A tu conscience "d'empoisonner le puits" ?

---

*Cas qui sont interessant ceci-dit pour admettre que oui, ça existe, il y à des campagnes douteuses et honteuses d’Etat voulant contrôler un type de population. Les contrôles globaux sont largement officialisés (Chine par exemple).

Voyant cela, il n'y à qu'un pas pour se dire que ce genre de méthodes puisse être utilisé de manière plus discrète et plus machiavélique (ca l'est déja dans c'est exemples en même temps... :( ). Mais je doute que cela passerait inaperçue longtemps.
Dernière édition par Nicolas78 le 09 janv. 2017, 12:50, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3751
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Combien de fois...

Messagepar spin-up » 09 janv. 2017, 12:47

julien99 a écrit :- depuis quand combine t-on vaccin et contraception ?????


Le principe est d'entrainer le systeme immunitaire a detruire une hormone essentielle a fertilité. Il faut pour ca lier l'hormone HcG a un agent provoquant une reponse immunitaire (un vaccin contre un pathogene, donc).

julien99 a écrit :Je vous demande une dernière fois : où est cette étude qui démontre la durée de son action ainsi que sa réversibilité ?

Ici
"In the highest vaccine dose group, the results gave promise of a contraceptive effect of six months' duration."

Ou encore la
"The mean duration of response above 20 ng was 35 to 37 weeks for formulation A, 34 weeks for B, and 17 to 20 weeks for M."

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2182290
"No serious side effects or adverse reactions were reported with any of the formulations during primary immunization with three monthly injections of the vaccine."

julien99 a écrit :Et je vous rappelle que le programme et le nom du programme portent sur l’anti-fertilité et non sur la contraception.

Le document de l'OMS commence par le passage suivant:
"At present, people who want to regulate their fertility can be offered five different methods: steroidal preparation of one form or another, intra-uterine device, barrier methods, surgical sterilization, and the so-called "natural methods" "

La régulation de la fertilité et la contraception sont synonymes.


Revenir vers « Médecines alternatives »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit