La création des conflits

Le débat infini se poursuit ici
Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: La création des conflits

Messagepar kestaencordi » 29 juil. 2016, 08:47

MaisBienSur a écrit :
kestaencordi a écrit :le pedo en est un indépendamment de ce qui est acceptable pour lui ou dans sa communauté. les test tendent a le prouver. on détecte objectivement une réponse sexuel dans le cerveau des personne exposé a ce qui les excites.

ensuite on peut chipoter avec la définition de pedo si ca nous chante.

Je n'ai pas trop bien compris le sens de ta phrase Kesta :a2:
Il est un quoi ? (le pedo en est un) :gratte:

le pedo est pedo independament...

Sinon, pour ne pas chipoter, on va dire un pédophile violeur, c'est à dire qu'il a des rapports de nature sexuelle avec des enfants sans l'envie ni le consentement de ceux-ci, ça va ?

oui et non. les enfants ne peuvent donner leurs consentements a des rapport sexuel avec adultes. par défaut il sont non-consentant. (j'insiste sur cela pcq certain pedo utilisent le consentement comme moyen de defense.)
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4049
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: La création des conflits

Messagepar MaisBienSur » 29 juil. 2016, 08:51

kestaencordi a écrit :oui et non. les enfants ne peuvent donner leurs consentements a des rapport sexuel avec adultes. par défaut il sont non-consentant. (j'insiste sur cela pcq certain pedo utilisent le consentement comme moyen de defense.)

C'est pour cela que j'avais également écrit "sans envie" (d'actes sexuels avec l'adulte)... Mais on est globalement en accord sur la définition du terme, et en plus a peine hors sujet... Ah si ! :a2:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: La création des conflits

Messagepar kestaencordi » 29 juil. 2016, 09:00

MaisBienSur a écrit :
kestaencordi a écrit :oui et non. les enfants ne peuvent donner leurs consentements a des rapport sexuel avec adultes. par défaut il sont non-consentant. (j'insiste sur cela pcq certain pedo utilisent le consentement comme moyen de defense.)

C'est pour cela que j'avais également écrit "sans envie" (d'actes sexuels avec l'adulte)... Mais on est globalement en accord sur la définition du terme, et en plus a peine hors sujet... Ah si ! :a2:


c'est une définition plus juridique que psychologique puisque il y a nécessairement viole dans cette définition. certain s'objecterait a cette définition. pour certain, une réponse sexuel détecté dans le cerveau suffit a qualifier un individu de pédophile.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 1628
Inscription : 13 janv. 2014, 02:02

Re: La création des conflits

Messagepar jroche » 29 juil. 2016, 14:27

kestaencordi a écrit :oui et non. les enfants ne peuvent donner leurs consentements a des rapport sexuel avec adultes.
Ah bon ? Un adulte surtout ayant autorité (parent ou curé ou enseignant de madrassa) ne pourrait pas persuader un enfant que c'est pour son bien, qu'il faut y passer ? :shock:

Après, il y a des degrés dans la pédophilie, ou alors (sacré relativisme) on met dans le même sac une pénétration brutale qui laisse l'anus ou le vagin esquinté à vie, et un simple attouchement indolore (je ne dis pas que le second est anodin, mais il y a quand même une gradation... enfin, j'ose espérer).
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: La création des conflits

Messagepar kestaencordi » 29 juil. 2016, 14:39

je sais même pas quoi vous répondre tellement on est loin du sujet. et que je suis peu motivé a décortiquer tout ca ici.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3278
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: La création des conflits

Messagepar PhD Smith » 29 juil. 2016, 21:29

Psyricien a écrit : :ouch:, Si quelqu'un se déclare musulman, il est musulman.


C'est ainsi qu'on devient musulman: en récitant la proclamation de la foi. C'est rapide et pas besoin de catéchisme qui dure des mois.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 1628
Inscription : 13 janv. 2014, 02:02

Re: La création des conflits

Messagepar jroche » 30 juil. 2016, 01:16

PhD Smith a écrit :C'est ainsi qu'on devient musulman: en récitant la proclamation de la foi. C'est rapide et pas besoin de catéchisme qui dure des mois.
Le problème, c'est comment cesser de l'être. http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/loisap.htm
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1438
Inscription : 14 déc. 2013, 05:58

Re: La création des conflits

Messagepar Chanur » 30 juil. 2016, 06:33

jroche a écrit :
kestaencordi a écrit :oui et non. les enfants ne peuvent donner leurs consentements a des rapport sexuel avec adultes.
Ah bon ? Un adulte surtout ayant autorité (parent ou curé ou enseignant de madrassa) ne pourrait pas persuader un enfant que c'est pour son bien, qu'il faut y passer ? :shock:
Si, évidemment ... Mais ça ne contredit pas du tout kestaencordi : Les mots "consentement éclairé" ont-ils un sens, pour toi ?

jroche a écrit :Après, il y a des degrés dans la pédophilie, ou alors (sacré relativisme) on met dans le même sac une pénétration brutale qui laisse l'anus ou le vagin esquinté à vie, et un simple attouchement indolore (je ne dis pas que le second est anodin, mais il y a quand même une gradation... enfin, j'ose espérer).
Oui. :roll:
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 1628
Inscription : 13 janv. 2014, 02:02

Re: La création des conflits

Messagepar jroche » 30 juil. 2016, 07:23

Chanur a écrit :si, évidemment ... Mais ça ne contredit pas du tout kestaencordi : Les mots "consentement éclairé" ont-ils un sens, pour toi ?i. :roll:

Éclairé c'est toi qui l'ajoute.
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27
Localisation : Un peu partout ...

Re: La création des conflits

Messagepar Psyricien » 30 juil. 2016, 09:20

Chanur a écrit :
jroche a écrit :
kestaencordi a écrit :oui et non. les enfants ne peuvent donner leurs consentements a des rapport sexuel avec adultes.
Ah bon ? Un adulte surtout ayant autorité (parent ou curé ou enseignant de madrassa) ne pourrait pas persuader un enfant que c'est pour son bien, qu'il faut y passer ? :shock:
Si, évidemment ... Mais ça ne contredit pas du tout kestaencordi : Les mots "consentement éclairé" ont-ils un sens, pour toi ?


jtroll fait juste l'idiot ... une fois de plus.
kestaencordi parle clairement d'un point de vue juridique. Que vient foutre la réponse de jtroll dans ce contexte ? C'est ça le mystère.
Surtout qu'il nous parle de "persuader" dans ce qui semble surtout être un abus de faiblesse ;).
Il va de soit que si les abus de faiblesse sont punis entre adultes ... il en va de même quand un adulte agit de la sorte envers un enfant.

Ou veut en venir jtroll ?

Chanur a écrit :
jroche a écrit :Après, il y a des degrés dans la pédophilie, ou alors (sacré relativisme) on met dans le même sac une pénétration brutale qui laisse l'anus ou le vagin esquinté à vie, et un simple attouchement indolore (je ne dis pas que le second est anodin, mais il y a quand même une gradation... enfin, j'ose espérer).
Oui. :roll:


Ne te moque pas ... pour lui je pense que ce n'est pas évident ;).
Tu sais, de son point de vue un musulman est forcément extrémiste (enfin un vrai musulman quoi :roll: ).
Alors il est utile qu'il précise que pour lui il faut faire des "distinctions selon les cas". Parce que selon le sujet, il peut au contraire prôner une généralisation abusive ;).

G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3278
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: La création des conflits

Messagepar PhD Smith » 30 juil. 2016, 10:46

jroche a écrit :Le problème, c'est comment cesser de l'être. http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/loisap.htm


En effet, l'apostasie est punie de mort, dit et redit sur le forum. Autant, Les nouveaux convertis sont accueillis à bras ouverts et sont plus méritants que les musulmans d'origine car ils auraient une place prioritaire au paradis alors que les autres doivent trimer pour l'obtenir, autant les ex-musulmans sont exclus de leur famille.

http://www.huffpostmaghreb.com/2015/04/ ... 62600.html
Le Huffington Post maghrébin a écrit :RELIGION - "Rjaâti ihoudi...nsrani...âala chouha" (Tu es devenu juif, chrétien...quelle honte), ce sont ces mots qui reviennent à l'emporte-pièce dans la bouche de l'entourage de ceux qui ont choisi une autre religion que l'islam. C'est le cas de Abdou, Badi et Moussa, qui se sont tournés vers le christianisme.

Ils prient en arabe comme certains de leurs compatriotes, sauf que leur livre sacré à eux, c'est la bible, qu'ils connaissent sur le bout de doigts.

Convertis au christianisme après avoir été musulmans pratiquants pendant plus de 20 ans, ils se définissent désormais comme des Marocains chrétiens évangéliques.

Il est 10 heures du matin, un lundi ensoleillé, dans le centre de Casablanca. Fadi, la quarantaine, se dirige vers ce café vide d'une rue très passante de la ville blanche, où il a visiblement ses habitudes. Il monte les escaliers d'un pas déterminé pour arriver à l'étage où deux de ses acolytes l'attendent. Assis sur un canapé, dans un coin discret, ils finissent d'engloutir leur petit déjeuner autour d'un thé à la menthe dans une ambiance joviale. Ils ne semblent pourtant pas tout à fait détendus, et restent à l'affût du moindre va et vient.

Ils parlent de leur expérience personnelle, plus à l'aise que lorsque nous les avions contactés par téléphone. Mais avant que Fadi se lance dans son récit sous l'oeil de son frère Abdou, Moussa tient à préciser une chose: "Sachez avant tout que nous ne sommes pas dans la révolte". C'est noté.

Comment se sont-ils connus? "Allah jamaâana" (Dieu nous a réunis), répond Fadi, en arabe dans le texte.

À chacun son histoire

"J'étais musulman pratiquant jusqu'à mes 18 ans. Un jour, j'écoutais à la radio une émission qui parlait de chrétienté et je me suis senti attiré vers cette religion. Du coup, j'ai commencé une correspondance. "Avec qui", tentons-nous? Le quadragénaire refuse de nous répondre.
Il en dit plus sur sont cheminement: "Après 4/5 ans, j'ai pris ma décision de devenir chrétien. Ça a été l'aboutissement d'un long processus personnel: tout sauf une décision facile", explique-t-il.

Comment sa famille a-t-elle réagi? Son entourage? Fadi a un léger mouvement de recul. À cette époque, dans les années 90, sa famille savait pour sa correspondance mais ne s'imaginait pas qu'elle allait aboutir à quoi que ce soit.

"Selon eux, soit je n'avais pas compris l'islam, soit j'étais motivé par un mariage pour gagner de l'argent avec une étrangère qui m'imposait la conversion, soit par un passeport pour émigrer". Or, j'ai décroché une licence en "charia islamique" avant de me pencher davantage sur la chrétienté, une quête que j'ai prolongée via un master en théologie chrétienne dans un pays du Moyen-Orient (qu'il refuse de citer, ndlr)", raconte-t-il d'un ton ferme.

Si ses parents et ses deux frères ont fini par accepter sa conversion et garder un contact avec lui, ce n'est pas le cas de ses beaux frères. "Les maris de mes soeurs ont menacé de m'assassiner", lâche-t-il au détour d'une phrase, sans vouloir s'y attarder davantage.
Coming out

Son frère, Abdou, un peu plus sur la réserve, commence par admettre après deux gorgées de café que sa conversion est liée à celle de son frère, même s'il s'y est opposé, au départ. "Enfin, pas vraiment", nuance-t-il.

Son premier contact avec la religion chrétienne s'est fait par hasard pour passer le temps, dans la maison de vacances familiale à la campagne où il "mourait d'ennui". Parmi une panoplie de livres religieux, une bible lui est tombée sous la main. C'est son frère qui l'avait laissée, à ce moment-là parti faire ses études au Moyen-Orient.

Plus tard, à son retour, Fadi fait son "coming out". Il le révèle à sa famille, Abdou s'en rappelle: "j'étais toujours musulman à l'époque". L'ambiance à la maison était chaotique, "comme si on était en temps de guerre", dit-il.

Abdou était alors du côté de sa famille, opposé à son frère. "On complotait pour essayer d'obliger Fadi à revenir dans le droit chemin" relate Abdou. En vain. Du coup, j'ai failli sur les recommandations d'un fqih voler à mon propre frère son passeport et le dénoncer aux autorités. Les beaux frères appartenaient à "chabiba islamiya", un mouvement islamiste conservateur, confie-t-il avant de baisser d'un ton. Un client du café vient de monter à l'étage.

"J'ai continué à me poser des questions qui se sont avérées de plus en plus entêtantes au jour le jour", poursuit Abdou. Mais ce n'est qu'en 2003 que le frère cadet a pris sa décision. Il ne la révèlera au grand jour qu'en 2006.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4049
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: La création des conflits

Messagepar MaisBienSur » 01 août 2016, 07:05

jroche a écrit :on met dans le même sac une pénétration brutale qui laisse l'anus ou le vagin esquinté à vie, et un simple attouchement indolore (je ne dis pas que le second est anodin, mais il y a quand même une gradation... enfin, j'ose espérer).

T'as rien compris :ouch:
Ce n'est pas l'acte physique en lui même le problème, c'est le viol !
Et le viol, c'est un choc, un traumatisme psychologique pratiquement inguérissable !
Alors que vulgairement, tu te la prennes dans le cul, ou juste (pour toi) une "caresse déplacée", c'est pareil pour la victime, il se sent salit, coupable, honteux, dégoûté, blessé à vie...

Edit:
- une pénétration brutale qui laisse l'anus ou le vagin esquinté à vie peut arriver hors viol
- une pénétration en douceur qui laisse l'anus ou le vagin intacte peut arriver lors d'un viol
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 1628
Inscription : 13 janv. 2014, 02:02

Re: La création des conflits

Messagepar jroche » 01 août 2016, 08:56

MaisBienSur a écrit :Ce n'est pas l'acte physique en lui même le problème, c'est le viol !
Et le viol, c'est un choc, un traumatisme psychologique pratiquement inguérissable !
Outre que l'acte physique peut comporter plusieurs degrés de gravité, je trouve que le décréter "pratiquement inguérissable" est un bon moyen de le rendre effectivement inguérissable (ça peut d'ailleurs être rentable pour le psy impliqué). Soit dit sans prétendre que ce soit anodin encore une fois. Entre minimiser et dramatiser à tout va (par besoin de diaboliser pour diaboliser ?), il doit y avoir un juste milieu, comme en tout.

On est loin du sujet, enfin, pas mon problème après tout...
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Remarque simple
Messages : 215
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: La création des conflits

Messagepar Remarque simple » 08 sept. 2016, 10:25

Bonjour,

@MaisBienSur et kestaencordi: Seriez-vous prêt a dire que les actes de viol sont plus désastreux quand un système de violeur est organisé et que le système peut se cacher derrières les avantages d’une autorité religieuse ?

@psyricien : Est-ce que tu dis qu’il ne faut pas faire de propagande antireligieuse? Si je porte un chandail sur lequel il est inscrit, «croire en un dieu est paranoïaque » (ce que je pense), est-ce de la propagande ? Si un juif porte une kippa, est-ce de la propagande ? Si une femme porte le niqab, est-ce de la propagande ?

@jroche : Est-ce que tu dis qu’il y a une hiérarchie dans la violence des religions? Si je pense que toutes les religions sont violentes est-ce que c’est parce que je suis relativiste ? Comment le contexte social peut-il engendrer et justifier la violence ? Serais-tu d’accord pour dire que la guerre engendre la guerre ?

@pepejul : Tu poses des questions et j’en pose aussi. Je prends mon temps pour y réfléchir parce que la confrontation des idées n’est pas chose facile.

Les textes que j’ai lus jusqu’ici sont intéressants et enrichissants. Est-ce que l’on peut dire que les conflits entre certains textes mettent en évidence le fait que les idéologies religieuses s’additionnent aux problèmes sociaux existants et que ce ne sont pas des croyances qui vont nous aider ? Notez que c’est agréable quand il y a une parcelle d’humour et que je ne prétends pas tout comprendre.

Il est possible que je sois un antireligieux, mais je ne pense pas que je fais de la propagande antireligieuse. Dans la discussion avec jroche, il était demandé de trouver des solutions. Laissez-moi proposer certaines réflexions reliées aux dilemmes religieux qui me sont venues à l’esprit en lisant.

1) Comprendre que l’écart entre les riches et les pauvres est la source principale des révoltes, les religions ne sont que des outils. On devrait diminuer cet écart et arrêter de valoriser ou de subventionner des compagnies matérialistes ou culturelles qui paient leurs dirigeants de façon excessive. (Il faudrait déterminer ce qui est considéré comme excessif.) Une redistribution des richesses que le gouvernement peut contrôler plus équitablement serait préférable.

2) Comprendre que l’humain fait partie d’un écosystème et qu’en détruisant cet écosystème l’humain se détruit. Les religions sont nuisibles à cet écosystème parce qu’elles négligent le principe de l’évolution de l’écosystème en soutenant que l’humain est apparu instantanément. Promouvoir l’évolutionnisme au lieu du créationnisme dans le système d’éducation serait préférable.

3) Comprendre qu’il faut cesser de cautionner les religions en leur donnant des avantages fiscaux et des crédits d’impôt. Les religions sont des mouvements racistes, xénophobes, guerriers et elles prouvent leurs hypocrisies en prétendant faire le bien de l’humanité. Une justice sociale laïque serait préférable.

4) Comprendre que nous n’avons pas entre nous la même éducation. Nous n’avons pas tous la même histoire personnelle et chacun a droit à ses interprétations. L’éducation commune me semble une solution supérieure à l’obligation militaire. Le partage des connaissances laïques serait préférable.

5) Comprendre qu’il y a des professionnels (des psychiatres par exemple) qui peuvent agir de façon criminelle à cause de leurs religions ou de leurs croyances. La société ne peut permettre que l’on manipule des gens avec des prescriptions excessives de psychotrope ou d’autres produits psychotiques pour prouver que l’âme existe et pour prouver que la religion est nécessaire à la structure sociale. Un contrôle accru des produits pharmaceutiques qui affectent le psychique et des spécialistes qui les prescrivent serait préférable pour éviter les abus religieux.

6) Comprendre qu’on doit permettre la critique et la dérision des livres religieux. Les religieux entretiennent des écrits qui sont menaçants envers ceux qui pensent différemment, en contrepartie, les religieux devraient accepter que leurs écrits soient critiqués. La liberté d’expression serait préférable aux tabous.

On a beaucoup parlé de l’Islam dans les textes précédents. Vous savez surement qu’à cause de mon discours antireligieux, je me ferais « lapider » si des fanatiques appliquaient les croyances religieuses telles que dictées par leurs livres spirituels. Cette façon de faire n’appartient pas seulement à l’Islam. À plusieurs reprises dans la Torah, il est écrit de lapider les gens qui, comme moi, critiquent les atrocités religieuses et cet acte lapidaire est prescrit par leur dieu. Je vous laisse lire.

Lévitique
24.14 Fais sortir du camp le blasphémateur; tous ceux qui l'ont entendu poseront leurs mains sur sa tête, et toute l'assemblée le lapidera. 24.15 Tu parleras aux enfants d'Israël, et tu diras: Quiconque maudira son Dieu portera la peine de son péché. 24.16 Celui qui blasphémera le nom de l'Éternel sera puni de mort: toute l'assemblée le lapidera. Qu'il soit étranger ou indigène, il mourra, pour avoir blasphémé le nom de Dieu.

Nombres
15.34 On le mit en prison, car ce qu'on devait lui faire n'avait pas été déclaré. 15.35 L'Éternel dit à Moïse: Cet homme sera puni de mort, toute l'assemblée le lapidera hors du camp. 15.36 Toute l'assemblée le fit sortir du camp et le lapida, et il mourut, comme l'Éternel l'avait ordonné à Moïse.

Deutéronome
13.6 Si ton frère, fils de ta mère, ou ton fils, ou ta fille, ou la femme qui repose sur ton sein, ou ton ami que tu aimes comme toi-même, t'incite secrètement en disant: Allons, et servons d'autres dieux! -des dieux que ni toi ni tes pères n'avez connus, 13.7 d'entre les dieux des peuples qui vous entourent, près de toi ou loin de toi, d'une extrémité de la terre à l'autre- 13.8 tu n'y consentiras pas, et tu ne l'écouteras pas; tu ne jetteras pas sur lui un regard de pitié, tu ne l'épargneras pas, et tu ne le couvriras pas. 13.9, Mais tu le feras mourir; ta main se lèvera la première sur lui pour le mettre à mort, et la main de tout le peuple ensuite; 13.10 tu le lapideras, et il mourra, parce qu'il a cherché à te détourner de l'Éternel, ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.


Rois 1,
21.9 Voici ce qu'elle écrivit dans ces lettres: Publiez un jeûne; placez Naboth à la tête du peuple, 21.10 et mettez en face de lui deux méchants hommes qui déposeront ainsi contre lui: Tu as maudit Dieu et le roi! Puis menez-le dehors, lapidez-le, et qu'il meure.

Je ne sais pas si vous avez lu les textes des trois religions, mais il y a de sérieuses questions à se poser. À partir du moment où un religieux me dit que ces instructions divines ne sont pas applicables, il me permet de douter officiellement de ses propres livres religieux. Il me permet de critiquer ses livres. Le danger est un paradoxe émotionnel ou une dissonance cognitive qui peut prendre plusieurs directions chez les religieux. Vous comprenez ?

Imaginez, je critique et dénonce publiquement les histoires schizophrènes mégalomanes d’Abraham, de Moise, de David, de Jésus, de Mahomet…. Et je ris de leur dieu imaginaire. Est-ce que mon attitude mérite la sentence de mort prescrite par leur dieu? Dans un pays ou parmi un groupe de religieux qui entretiennent une mentalité moyenâgeuse, la réponse serait oui. PFFIOU ! Je suis au Canada en 2016 et je peux le faire librement à la condition d’éviter de déprécier ou de calomnier des personnes vivantes. Si je porte un chandail avec un message antireligieux ou si j’écris un texte antireligieux, je ne déprécie personne. J’ai le droit de le faire.

Qu’en pensez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 1628
Inscription : 13 janv. 2014, 02:02

Re: La création des conflits

Messagepar jroche » 08 sept. 2016, 16:06

Remarque simple a écrit :On a beaucoup parlé de l’Islam dans les textes précédents. Vous savez surement qu’à cause de mon discours antireligieux, je me ferais « lapider » si des fanatiques appliquaient les croyances religieuses telles que dictées par leurs livres spirituels. Cette façon de faire n’appartient pas seulement à l’Islam. À plusieurs reprises dans la Torah, il est écrit de lapider les gens qui, comme moi, critiquent les atrocités religieuses et cet acte lapidaire est prescrit par leur dieu. Je vous laisse lire.
La Bible n'a jamais été appliquée intégralement à la lettre, ni par les juifs, ni par les samaritains (qui la limitent au Pentateuque), ni encore moins par les chrétiens (même en s'en tenant au "NT"). C'est rigoureusement impossible, ça conduit à beaucoup trop d'absurdités (ne serait-ce que tous les rituels obligatoires et réservés aux descendants de Lévi ou Aaron... plus personne ne sait qui peut bien descendre de ces gens à supposer qu'ils aient existé). Tous ont trouvé depuis fort longtemps des façons moins idiotes de s'en inspirer.

C'est moins évident pour l'Islam, parce que le Coran est (relativement) plus raisonnable, en même temps que plus vague et plus confus (encore une fois, il est inintelligible et inutilisable sans éclairage extérieur à lui-même). Mais au moins les injonctions de soumettre la planète à la loi islamique sont claires.
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Igor
Messages : 1402
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: La création des conflits

Messagepar Igor » 09 nov. 2016, 02:58

Igor a écrit :
kestaencordi a écrit :vous pensez vraiment que la solution est de fermer les frontières? et que l’état ne fait rien pour contrer le problème de la radicalisation?


Je l'sais pas. Mais j'commence à comprendre ceux qui veulent voter pour Trump en tout cas.

J'pense que ça a trop niaisé, y a trop eu de laisser-aller. Pis un peu comme un balancier qui vous revient en pleine face j'pense que c'est à ça qu'on va avoir droit.


Ça semble vouloir se concrétiser...

Même que j'commence déjà à rire (jaune surtout, étant donné ce qui s'passe en bourse). :mur:

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 1628
Inscription : 13 janv. 2014, 02:02

Re: La création des conflits

Messagepar jroche » 09 nov. 2016, 03:32

Igor a écrit :Même que j'commence déjà à rire (jaune surtout, étant donné ce qui s'passe en bourse). :mur:
Ce fil s'intitule "création des conflits". Je ne sais pas ce que vaut vraiment Trump (wait and see et d'ailleurs ce n'est pas encore certain à l'heure où j'écris), mais je sais qu'il a fait sa réputation politique principalement en dénonçant les conflits créés ou envenimés inconsidérément par son pays (depuis 2003, la deuxième guerre du Golfe). Ce serait d'ailleurs incompréhensible autrement. Clinton, par contre, justement en charge du secteur (et je me suis laissé dire qu'Obama l'a freinée, intox pro-Trump ?), après ses prestations libyennes on voyait arriver (si tant est qu'on y ait échappé) un casse-pipe absurde avec la Russie... et Trump a aussi axé sa campagne là-dessus.
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: La création des conflits

Messagepar Pepejul » 19 nov. 2016, 15:53

ca y est ? Il a renvoyé tous les musulmans en Islamie Orientale et l'Amérique est sauvée ?

C'est JeanTorche qui va être content!
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 1628
Inscription : 13 janv. 2014, 02:02

Re: La création des conflits

Messagepar jroche » 19 nov. 2016, 16:04

Pepejul a écrit :ca y est ? Il a renvoyé tous les musulmans en Islamie Orientale
Ah bon ??
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: La création des conflits

Messagepar Pepejul » 19 nov. 2016, 16:09

Gros malin, tu as enlevé le point d'interrogation en fin de phrase ... :ouch:

Il ne le fera pas. Non pas seulement parce que ce n'est qu'une grosse baudruche rousse mais surtout parce que ... (attention jcroche ca va piquer les yeux) les américains musulmans sont des américains comme les autres...
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 1628
Inscription : 13 janv. 2014, 02:02

Re: La création des conflits

Messagepar jroche » 19 nov. 2016, 16:51

Pepejul a écrit :Il ne le fera pas. Non pas seulement parce que ce n'est qu'une grosse baudruche rousse mais surtout parce que ... (attention jcroche ca va piquer les yeux) les américains musulmans sont des américains comme les autres...
Comme si tous les Américains (et tous les musulmans d'ailleurs) étaient faits pareils :roll: . La probabilité de virer djihadiste est simplement beaucoup plus forte pour les musulmans que pour les autres (mais les musulmans peuvent virer non-musulmans et vice-versa). Bref, je ne vois pas ce qu'apporte ton assertion.
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Remarque simple
Messages : 215
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: La création des conflits

Messagepar Remarque simple » 13 mars 2017, 10:35

Bonjour,

@Igor. À partir de la lecture des livres religieux, comment fait-on pour connaitre la limite de l’acceptabilité parmi tous les énoncés atroces que prescrit leur dieu? Si l'on choisit ce que l’on veut dans les livres religieux, serais-tu d’accord pour dire que ces livres deviennent caducs parce que n’importe quel roman pseudo-historique pourrait aussi servir à fonder une morale du bien et du mal ?

@Jroche. Par rapport à la compréhension du problème du djihad, je pense toujours au fanatisme. Tu sais surement que les guerres qui entrainent toute la population sont des guerres de religion. Les guerres entre les hommes existent depuis le début de l’humanité, elles se limitaient entre ceux qui étaient directement concernés ou entre des armées de rois qui utilisaient principalement des mercenaires, je ne t’apprends rien. La religion est un outil indispensable pour motiver et aliéner tout un peuple à faire la guerre même s’il se dirige vers sa destruction. Ce qui est écrit dans tous les livres religieux, que ce soit la Torah, les évangiles ou le coran, est atroce.

En parlant de la politique américaine, il ne faudrait pas oublier que le vice-président est un évangéliste affirmé et que le christianisme est très présent parmi les généraux de leur armée. Pour rassembler un groupe ou un peuple, il est très efficace de créer un ennemi commun. Il est facile d’utiliser les prétextes religieux pour mettre en évidence le rival choisi. Le coran, la Torah et les évangiles contiennent des textes qui permettent cette dérive guerrière.
Pour prouver mon point, c'est-à-dire que les religieux n’hésitent pas à utiliser les écrits de leurs livres religieux et à proclamer qu’ils agissent selon la volonté de leur dieu pour justifier leurs guerres, je cite plusieurs exemples dans ce sens. On retrouve à profusion des textes atroces dans leurs écrits divins.

JOSUÉ
1.10 Josué donna cet ordre aux officiers du peuple :
1.11 Parcourez le camp, et voici ce que vous commanderez au peuple : Préparez-vous des provisions, car dans trois jours vous passerez ce Jourdain pour aller conquérir le pays dont l’Éternel, votre Dieu, vous donne la possession.

Deutéronome
20.13 Et après que l’Éternel, ton Dieu, l’aura livrée entre tes mains, tu en feras passer tous les mâles au fil de l’épée. 20.14, Mais tu prendras pour toi les femmes, les enfants, le bétail, tout ce qui sera dans la ville, tout son butin, et tu mangeras les dépouilles de tes ennemis que l’Éternel, ton Dieu, t’aura livrés. 20.15 C’est ainsi que tu agiras à l’égard de toutes les villes qui sont très éloignées de toi, et qui ne font point partie des villes de ces nations-ci.

JUGES
1.7 Adoni Bézek dit : Soixante-dix rois, ayant les pouces des mains et des pieds coupés, ramassaient sous ma table; Dieu me rend ce que j’ai fait. On l’emmena à Jérusalem, et il y mourut.
1.8 Les fils de Juda attaquèrent Jérusalem et la prirent, ils la frappèrent du tranchant de l’épée et mirent le feu à la ville.
1.9 Les fils de Juda descendirent ensuite, pour combattre les Cananéens qui habitaient la montagne, la contrée du midi et la plaine.

Juges
14.19 L’esprit de l’Éternel le saisit, et il descendit à Askalon. Il y tua trente hommes, prit leurs dépouilles, et donna les vêtements de rechange à ceux qui avaient expliqué l’énigme. Il était enflammé de colère, et il monta à la maison de son père.

Réalisez-vous ? J’ai utilisé SEULEMENT les textes de la Torah. Savez-vous pourquoi ? Le problème que l’on associe au coran vient historiquement de la Torah et des évangiles. Ceux qui osaient, au moyen âge, dénoncer ces mensonges de manipulateurs, passaient au bucher, disparaissaient ou devenaient mystérieusement fous. Aujourd’hui, en 2017, les buchers n’existent plus et l'on enquête méticuleusement les disparitions. Mais il est encore possible de rendre des individus fous avec des drogues sans que personne se questionne sur les causes soudaines d'une schizophrénie.

À partir du moment où l’on nous empêche de critiquer les livres des créationnistes, on ouvre la porte à toutes les atrocités que ceux-ci encouragent au nom de leur dieu. Je pense que c’est une façon de maintenir les gens dans l’ignorance en prétendant que c’est seulement le coran qui crée le fanatisme. Tous les livres religieux sont des livres qui servent à justifier les guerres et à valoriser des assassinats.

L’éducation, le sens critique et le dialogue me semblent les meilleures solutions pour nous guider vers une direction plus pacifique. Il serait important de remettre en question tous les livres religieux puisque le dieu et le diable n’existent pas.

Il faut y réfléchir.
Est-ce que les psychiatres religieux et les philosophes-prosélytes devraient aussi se remettre en question ?

Qu’en pensez-vous?

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7484
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: La création des conflits

Messagepar Nicolas78 » 13 mars 2017, 11:20

En fait je me demandait.
Ce forum pour toi, c'est plutot comme un gros rail de coke ? Ou un urinoir public ?

Je voit que ca te soulage mais pas comment.

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1165
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: La création des conflits

Messagepar 86lw » 13 mars 2017, 11:30

Nicolas78 a écrit :Je voit que ca te soulage mais pas comment.

J'ai pensé que ça lui venait aux phases de pleine lune, mais à priori ça ne correspond pas. :a1:
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7484
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: La création des conflits

Messagepar Nicolas78 » 13 mars 2017, 11:32

Ha c'est pas loin à quelques heures prêt ! :a2:


Revenir vers « Évolution/Création »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit