La création des dieux pour sauver son honneur

Le débat infini se poursuit ici
Remarque simple
Messages : 231
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

La création des dieux pour sauver son honneur

#1

Message par Remarque simple » 29 août 2009, 21:56

Bonjour

Il y des millions de façons d’interpréter des textes qui ne sont pas clairs. Il y a un texte dans la genèse que je trouve assez amusant.

« La genèse : Perversion du genre humain
1 Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, 2 les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu'ils choisirent. 3 Alors l'Éternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. 4 Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu'elles leur eurent donné des enfants: ce sont ces héros qui furent fameux dans l'antiquité. »


Il peut y avoir plusieurs interprétations à ce texte. J’imagine un village antique. … Le village a été agressé. ….Les vainqueurs profitaient des filles du village et leurs enfants étaient appelés des héros.

Les « males perdants » du village se sentaient humilies et impuissants devant les agresseurs. Pour sauver leur honneur, les « males perdants» du village ont appelés les agresseurs des dieux et des géants. (Il faut ce qu’il faut…)

Je donne ici une interprétation très « terre à terre » et j’élimine le besoin de croire aux dieux et aux géants. Cet événement a du se reproduire fréquemment dans l’antiquité et il a été copié dans la bible.

Par exemple au début de l’invasion espagnol (Cortez 1520 AD), les Aztèques ont considéré les espagnols comme des dieux, n’est-ce pas ? Cela démontre une autre façon de concevoir les dieux, ce n’est pas la seul ?

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 5632
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#2

Message par curieux » 30 août 2009, 05:46

L'interprétation biblique semble cohérente pour expliquer cette race des demi-dieux antique.
Par contre, vu qu'au déluge ils ont tous été détruits, sans exception, on se demande bien de qui sont les descendants néphilims dont l'un d'eux, nommé Goliath(3m50) a été vaincu par David. Épisode survenu bien après le déluge, ça va de soi.
De deux choses l'une, ou bien le déluge n'était pas universel ou bien il y a un os dans le fromage avec l'affirmation biblique qui annonce l'interdiction divine pour les anges de prendre de nouveau forme humaine après le déluge.
Bref, ça fait autant de raisons de prendre la Bible pour ce qu'elle est, un récit naïf et ridicule de la prétendue vérité divine.
Ce qui implique que baser sa vie sur une application journalière des 'conseils' biblique est aussi stupide que de prendre ses récits pour révélations de Dieu. (j'en ai autant pour le Coran, ça va de soi)
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
Bienvenue aux félés car ils laisseront passer ma lumière. [Michel Audiard]

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#3

Message par BeetleJuice » 30 août 2009, 06:37

curieux a écrit :L'interprétation biblique semble cohérente pour expliquer cette race des demi-dieux antique.
Cohérente , mais ne correspondant pas aux faits.
L'idée d'une race de monstre ayant précédé les hommes se retrouvent dans un certain nombre de mythologies à travers le monde et a un sens précis au sein des communautés.
Pour comprendre, il faut voir que le dualisme originel n'est pas un dualisme bien/mal mais un dualisme chaos/ordre, et ce, dans un grand nombre de religions antiques. Les antiques considéraient que le monde était ordonné et qu'eux, en étant civilisé (peu importe la civilisation) contribuaient à garantir l'ordre du monde. Les dieux sont une personnification de cet ordre, ceux qui sont à l'origine de l'ordre dont les humains sont dépositaires et qu'ils doivent garantir par les actes religieux. A l'inverse, les monstres sont souvent une représentation symbolique de tout ce qui va contre l'ordre et qui le perturbe, que ce soit la nature sauvage, que l'homme doit domestiquer ou les ennemis du peuple dont vient la légende.
Plus qu'un souvenir passé sauvant l'honneur, je pense qu'il serait plus judicieux d'y voir une déformation mythique de la prise de conscience que l'homme peut domestiquer la nature, qui vient après l'agriculture.
D'ailleurs, c'est à partir du néolithique et du développement de l'agriculture que l'on voit se réduire l'influence de ce que l'on suppose être des cultes de la déesse mère et nourricière (c'est une supposition issus des fameuses vénus préhistorique, dont on constate la disparition au profit d'objet rituel plus guerrier ou plus masculin.), personnification probable de la terre, pour voir débarquer des représentations divines plus guerrière et masculine, qui mettent en ordre le monde.

La vision proposée par Remarque Simple est une vision évhémériste de l'histoire de la mythologie, vision rejetée par l'anthropologie moderne, aussi bien par les courants structuralistes que fonctionnalistes, mais aussi par l'Histoire.
un récit naïf et ridicule de la prétendue vérité divine.
Les mythes sont loin d'être des récits naïfs, ce sont des premiers essais à la philosophie et à la science. Les explications sont effectivement fantaisistes pour nous, mais à l'époque, ils représentaient quelque chose de bien plus fondamentale pour les sociétés qui y trouvaient à la fois une source de valeurs communes et une première tentative d'explication du monde.
D'ailleurs, on en retrouve encore aujourd'hui et si l'empirisme et le rationnel ont forcé une séparation dans nos sociétés entre le mythe d'explication du monde et les mythes culturels, ils n'ont pas disparu pour autant.
C'est très condescendant de penser les humains d'alors comme naïfs, ils ne l'étaient pas et n'étaient pas moins intelligents que nous, ni même moins capables de découverte, simplement leur conception du monde n'avait pas encore inclue le rationalisme qui est une philosophie plus récente.
Que les gens qui les prennent au sérieux encore maintenant, alors même que cette mythologie n'est plus la leur, soient ridicules et naïfs, ça ne fait aucun doute, mais ce n'est pas pour ça que les textes le sont.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 5632
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#4

Message par curieux » 30 août 2009, 12:11

C'est évident que je parle pour les hommes de notre époque.
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
Bienvenue aux félés car ils laisseront passer ma lumière. [Michel Audiard]

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#5

Message par BeetleJuice » 30 août 2009, 13:05

C'est évident que je parle pour les hommes de notre époque.
Au temps pour moi, j'avais mal compris.
En ce cas, effectivement c'est parfaitement naïf et ridicule d'y attacher le moindre intérêt en dehors d'une étude en science humaine ou en littérature.
C'est d'autant plus ridicule que la mythologie, même musulmane, est une mythologie crée par un peuple qui a évolué ou disparu depuis, donc il est ridicule d'attacher de l'importance à des mythes symboliques qui ne sont même pas de notre civilisation. Ce qui explique d'ailleurs en grande partie le mal qu'ont les religions à faire admettre les mythes les plus anciens, parce que ceux-ci n'ont pas de connotation culturelle compréhensible par nous de manière évidente.

Comment comprendre la portée de la genèse dans une civilisation occidentale qui a, entre temps, mis le rationalisme dans sa culture et fait progressé la science... A moins de se mettre des oeuillères et de considérer littéralement vrai la genèse comme une époque définie du monde (chose parfaitement en désaccord avec le principe même d'un mythe d'origine) ou de considérer mollement que si c'est religieux c'est vrai, sans donner plus de place que ça au mythe et ne plus se poser de question, c'est impossible. Bref, à moins d'être naïf et peu curieux, ou ridicule et borné, il faut replacer la bible à sa juste place, celle d'une compilation de mythes de cultures anciennes dont on est les héritiers sans pour autant être directement concerné par leurs mythes.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7601
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#6

Message par Raphaël » 30 août 2009, 18:27

curieux a écrit :Bref, ça fait autant de raisons de prendre la Bible pour ce qu'elle est, un récit naïf et ridicule de la prétendue vérité divine.
Pour moi les textes bibliques doivent être interprétés de façon symbolique. C'est quand on essaie de les faire passer pour des faits historiques que ça devient naïf et ridicule.

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 5632
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#7

Message par curieux » 31 août 2009, 13:11

Oui mais le problème de la symbolique est qu'on lui fait dire tout et n'importe quoi.
L'art et la manière de rester dans le flou et le vague en faisant croire qu'on dit des choses sensées en somme.
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
Bienvenue aux félés car ils laisseront passer ma lumière. [Michel Audiard]

Remarque simple
Messages : 231
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#8

Message par Remarque simple » 13 mai 2010, 21:47

Donc on pourrait s'entendre: la bible ne représente pas du tout la réalité.
Seriez-vous prêt a dire que la bible est un ensemble de texte sans aucun lien avec la réalité actuelle?

L'enseignement de la bible serait l'art de rester dans le flou?

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18662
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Des bêtises passées date

#9

Message par Denis » 13 mai 2010, 22:39


Salut Remarque simple,

Tu demandes :
L'enseignement de la bible serait l'art de rester dans le flou?
Pas vraiment. Pour ça, il faudrait d'abord que ça soit un art.

Or, c'est plutôt une sortie de route intellectuelle.

Pour s'intéresser à ces bêtises passées date, faut vraiment avoir du temps à perdre.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Jordan
Messages : 1541
Inscription : 24 oct. 2009, 11:07
Localisation : Montréal

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#10

Message par Jordan » 13 mai 2010, 23:06

Denis, tu es méchant envers la Bib je pense...

Hell is coming :twisted:
Lighthouses are more helpful then churches.

Benjamin Franklin

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18662
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Des bouts tordus

#11

Message par Denis » 13 mai 2010, 23:24


Salut Jordan :

Tu dis :
Denis, tu es méchant envers la Bib je pense...
Ça paraît tant que ça ?

Je me suis un tipeu mieux justifié dans le fil parallèle.

En fait, je m'appuie sur un principe voisin de "une chaîne a la force de son maillon le plus faible" :

Une référence a la crédibilité de son bout le plus tordu.

Or des bouts tordus, dans la bible, ce n'est pas ça qui manque.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#12

Message par BeetleJuice » 14 mai 2010, 03:11

Seriez-vous prêt a dire que la bible est un ensemble de texte sans aucun lien avec la réalité actuelle?
Ca dépend comment on le formule.
Si vous voulez dire par là que le sujet des textes ne relate pas une réalité actuelle, alors oui, pour l'immense majorité (il y a quand même quelque morceau de philosophie qui décrive des situation qui existe encore aujourd'hui)
Si vous voulez dire par là que la Bible est strictement coupé du monde actuel, c'est faux, étant donné qu'elle est un ouvrage de référence pour des millions de gens encore aujourd'hui et à servi à façonner la pensée occidentale pendant plus d'un millénaire. Donc les textes qu'elle contient ont eu une forte influence sur la réalité actuelle. Ca ne signifie pas pour autant que ce qu'elle raconte est véridique ou même qu'il soit raisonnable de continuer à l'utiliser comme référence, c'est simplement une constatation.

Dans tous les cas, malgré le lien que cet ensemble de texte peut avoir avec certaines civilisations de la terre, il est effectivement un peu ridicule de continuer à s'en servir de source d'information quand l'ensemble de ce qu'elle dit est soit dépassé (pour son modèle du monde et sa morale) soit mieux dit par d'autres sources antérieures ou postérieures (pour sa philosophie, qui est mieux développée par les grecs ou les philosophes plus récent, comme ceux du XVIIIème)
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Jordan
Messages : 1541
Inscription : 24 oct. 2009, 11:07
Localisation : Montréal

Re: Des bouts tordus

#13

Message par Jordan » 14 mai 2010, 13:43

Denis a écrit :Salut Jordan :

Tu dis :
Denis, tu es méchant envers la Bib je pense...
Ça paraît tant que ça ?

Je me suis un tipeu mieux justifié dans le fil parallèle.

En fait, je m'appuie sur un principe voisin de "une chaîne a la force de son maillon le plus faible" :

Une référence a la crédibilité de son bout le plus tordu.

Or des bouts tordus, dans la bible, ce n'est pas ça qui manque.

:) Denis
Pour moi, les livres religieux ne sont qu´un gros paquet de pablum indigeste
Lighthouses are more helpful then churches.

Benjamin Franklin

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Messages : 983
Inscription : 18 févr. 2008, 09:02
Localisation : France RP
Contact :

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#14

Message par Sylvain » 14 mai 2010, 16:39

Bonsoir,

Si vous vous intéressez aux géants et à la bible, il faut absolument voir ça :

http://cereales.lapin.org/index.php?number=1733#strips

A+
Combien d'entre vous croient en la télékinésie ? Levez ma main...

Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces que Chuck Norris autorise à survivre.

Remarque simple
Messages : 231
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#15

Message par Remarque simple » 07 oct. 2012, 10:57

Je remets en question la morale de la bible et du coran. Certains érudits utilisent les « mythes » pour protéger les atrocités de ces livres, c’est questionnables et même manipulateurs. Quand on sait qu’à certains endroits aux Etats-Unis, les religieux veulent enlever l’enseignement de la théorie de l’évolution, on encore qu’en certain endroits en Arabie les religieux peuvent battre leurs femmes, et que ces religieux se justifient avec la bible ou le coran…..Je me pose des questions sur leur morale.

Quand on dit que la bible et le coran sont des ouvrages de référence, je ne peux pas le contester. Mais ce sont des ouvrages emplis d’exemples de manipulations, de menaces, de racismes, de guerre…
Je vous donne une preuve de la violence biblique ou le roi se justifie son honneur avec dieu :

Le règne du roi Salomon commença avec un ASSASINAT supporté entièrement par l’eternel. Et il ne faut pas oubliez que la bible dit que Salomon est un grand sage….

Rois 1 : 2.24
Maintenant, l'Éternel est vivant, lui qui m'a affermi et m'a fait asseoir sur le trône de David, mon père, et qui m'a fait une maison selon sa promesse! Aujourd’hui Adonija mourra. 2.25 Et le roi Salomon envoya Benaja, fils de Jehojada, qui le frappa; et Adonija mourut

Comment les religieux font pout y voir une bonne morale ?
Les érudits religieux jouent sur l’interprétation des symboles, des mythes, des légendes. Ils font beaucoup d’efforts pour cacher les atrocités.

Pensez vous qu’ils veulent sauver leur honneur ?

Remarque simple
Messages : 231
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#16

Message par Remarque simple » 16 févr. 2014, 19:33

Bonjour,

On ressent tous des frustrations, des incompréhensions, des humiliations reliées aux difficultés de la vie en société. (Je ne vous apprends rien, mais est-ce que l’introduction est assez générique ?)

Il y a plusieurs méthodes utiles pour compenser et qui permettent de se stabiliser et de retrouver son équilibre. Ce sont par exemple: les arts, les sports, les discussions avec des sceptiques, etc.… Il n’y a rien d’ésotérique ou de magique dans ces méthodes.

On a tous un jour rêvé de vengeance vis-à-vis des « méchants » et de ceux qui nous ont oppressés, c’est normal. Ces frustrations sont difficiles à cacher et s’expriment au travers des ces méthodes, rien de bien compliqué.

Malheureusement, il y a aussi d’autres méthodes qui sont, à mon point de vue, destructives. Parlons de la prière religieuse qui prétend avoir un effet de soulagement, ce sont des mensonges éhontés !…. Ceux-ci faussent leurs sentiments et prétendent entre au-dessus de ces frustrations. Ils parlent d’amour mais haïssent en secret. Ils sont détectables et ils se nuisent.

Pour prouver mon point, prenons par exemple les psaumes de la bible (il y en a plusieurs semblables), je vous cite un extrait :

Psaumes
(58:3) Loin de là! Dans le coeur, vous consommez des iniquités; Dans le pays, c'est la violence de vos mains que vous placez sur la balance.
(58:4) Les méchants sont pervertis dès le sein maternel, Les menteurs s'égarent au sortir du ventre de leur mère.
(58:5) Ils ont un venin pareil au venin d'un serpent, D'un aspic sourd qui ferme son oreille,
(58:6) Qui n'entend pas la voix des enchanteurs, Du magicien le plus habile.
(58:7) O Dieu, brise-leur les dents dans la bouche! Éternel, arrache les mâchoires des lionceaux!
(58:8) Qu'ils se dissipent comme des eaux qui s'écoulent! Qu'ils ne lancent que des traits émoussés!
(58:9) Qu'ils périssent en se fondant, comme un limaçon; Sans voir le soleil, comme l'avorton d'une femme!
(58:10) Avant que vos chaudières sentent l'épine, Verte ou enflammée, le tourbillon l'emportera.
(58:11) Le juste sera dans la joie, à la vue de la vengeance; Il baignera ses pieds dans le sang des méchants.

Sérieux…mais… sérieux, ces prières sont tellement atroces qu’en comparaison les films d’horreurs sont enfantins.

Les écrits bibliques sont souvent des réflexions dualistes (le bien ou le mal sans nuance) qui entretiennent des désirs de vengeance et de haine. Quand leurs prières sous-entendent la violence, il y a de quoi à se poser des questions.

Ce qui est écrit dans la bible est de loin plus pervers de ce que la grande majorité des gens peut imaginer ou de ce que la société permet. Quand les religieux disent que la bible est un exemple à suivre, on est en droit de les contester ou de les critiquer.

Si on veut apprendre à vivre en paix, je pense que la torah, la bible ou le coran ne peuvent pas servir d’exemple.

J’amène ce sujet pour prouver que les livres de références des créationnistes (torah, bible ou coran) sont contestables et atroces!

Qu’en pensez-vous ?

Remarque simple
Messages : 231
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#17

Message par Remarque simple » 11 juil. 2015, 17:40

Bonjour,

Si vous lisez la Torah, vous allez voir qu’il y a une évolution de la religion dans les textes. Les tribus des hébreux, dans leurs histoires copiées, inventées ou romanisées, sont passées du polythéisme (Elohim) à la monolâtrie (taureau d’or) et finalement au monothéisme (YHWH) qui inclue un système d’angéologie. Ces textes écrits il y a longtemps rapportent les mêmes atrocités qu’on retrouve avec les dieux Mésopotamiens, Egyptiens, Grecques etc.

Il y a un phénomène important que l’on observe avec l’évolution de la croyance au dieu des hébreux. La torah a été écrite entre 800 ans et 200 ans avant notre ère. Les hébreux ont inséré dans leur culture religieuse un dieu imaginaire qu’on ne peut représenter, donc, contrairement aux autres peuples, ils n’ont pas de statues représentants leur dieu. Les ennemis peuvent détruire leur temple mais ne peuvent pas prendre possession de leur dieu. De plus, ils s’imaginaient que leur dieu était le plus puissant de tous les dieux, donc celui-ci, s’il le voulait, pouvait donner la victoire aux hébreux sur tous leurs ennemis. La réalité était autrement, et les hébreux ont été conquis à plusieurs reprises par les autres peuples. Leur conclusion, pour protéger leur croyance vis-à-vis de la puissance de leur dieu, et sauver leur honneur a été de dire que le peuple d’Israël était puni parce qu’il n’était pas assez pieux.

Voyez-vous, selon la bible, la sortie d’Égypte de Moise se situerait aux alentours de 1250-1200 av JC et on sait que cette aventure est un fantasme culturel issu d’un désir de vengeance contre les égyptiens. Ce qui est reconnu historiquement, c’est que le Pharaon Merenptah, successeur de Ramsès II, a conquis les Hébreux en 1207 av JC et a inscrit son exploit sur une stèle égyptienne. L’histoire de Moise est a mon avis une légende, un mélange de mensonge et de vérité, pour sauver l’honneur de la tribu et oublier la défaite. Le point positif est que la stèle égyptienne confirme l’existence des hébreux.

La logique que je présente est assez simple, n’est-ce pas ? Voyez-vous, la torah n’est qu’un ensemble de récits modifiés, inventés, ou copiés, mais a partir du moment où des peuples y croient et que ces histoires deviennent sacrées, on entre dans le monde de la manipulation … hihihihihihi.

On me dit que la torah, la bible ou le coran transporte une morale de vie (surtout de guerre) et je ne peux pas le contester mais je peux dire que la morale présenté par Aristote, Confucius, Bouddha, Gandhi, etc., est de loin supérieur à celle des livres religieux. Quand on essais de décortiquer les liens, les mensonges, les légendes qui sont décrit dans les livres religieux, il faut travailler avec plusieurs aspects simultanément.

Qu’en pensez-vous ?

Remarque simple
Messages : 231
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#18

Message par Remarque simple » 28 avr. 2016, 11:18

Bonjour,

Laissez-moi continuer mon propos. Je vois les livres religieux comme un assemblage d’atrocités, de vérités et de mensonges, moralement inférieur à ce qui avait été écrit par la civilisation grecque (Démocrite, Aristote, Épicure).

Pour démontrer mon point de vue, je vous cite des extraits de la Torah qui racontent des exploits religieux reliés à l’honneur.

Je vous avertis, on parle ici d’actions humaines impliquant l’hypocrisie religieuse, le mensonge, l’inceste, la vengeance et la manipulation soutenus et motivés avec le prétexte de l’honneur.

Connaissez-vous l’amour d’Ammon pour sa sœur et comment l’histoire se finit-elle pour Ammon? Je vous cite les extraits les plus importants. Voici l’histoire d’Ammon et du désir qu’il a de sa sœur.

SAMUEL 2,
13.12 Elle lui répondit : Non, mon frère, ne me déshonore pas, car on n’agit point ainsi en Israël; ne commets pas cette infamie.
13.13 Où irais-je, moi, avec ma honte? Et toi, tu serais comme l’un des infâmes en Israël. Maintenant, je te prie, parle au roi, et il ne s’opposera pas à ce que je sois à toi.
13.14, Mais il ne voulut pas l’écouter; il lui fit violence, la déshonora et coucha avec elle.
13.15 Puis Amnon eut pour elle une forte aversion, plus forte que n’avait été son amour. Et il lui dit : Lève-toi, va-t’en!

Avez-vous compris ? On parle ici d’inceste, de viol, de violence, de domination, c’est atroce. De plus, si le roi avait accepté la demande du frère, la sœur aurait accepté de vivre l’inceste. La fin de l’histoire est tout aussi atroce parce que l’autre frère d’Ammon se fait justice lui-même pour venger sa sœur. Il se fait justice en faisant tuer son frère par des serviteurs.

SAMUEL 2,
13.28 Absalom donna cet ordre à ses serviteurs : Faites attention quand le cœur d’Amnon sera égayé par le vin et que je vous dirai : Frappez Amnon! Alors tuez-le; ne craignez point, n’est-ce pas moi qui vous l’ordonne? Soyez fermes, et montrez du courage!

Avez-vous compris ? Dans ces livres religieux, on enseigne qu'utiliser l’hypocrisie et la vengeance dans le but de sauver l‘honneur est des exemples de justice et de respect. Ce sont des histoires de l’antiquité inacceptable dans notre démocratie.

Est-ce qu’on peut tuer et se venger soi-même parce que les livres religieux le permettent? Est-ce que ces histoires sont merveilleuses ? NON ! Qu’on ne vienne pas dire que les livres religieux sont « amour, paix et honneur» et qu’ils présentent une bonne morale, parce que c’est le contraire qu’on y retrouve.

On ne peut pas se fier aux livres religieux pour bâtir une morale juste et respectable quand on recherche une stabilité sociale et démocratique, j’imagine qu’il faut dénoncer ces livres.

Qu’en pensez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5820
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#19

Message par Lulu Cypher » 28 avr. 2016, 16:41

Que tu devrais acheter un autre livre

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18662
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Il aime faire du sur-place

#20

Message par Denis » 28 avr. 2016, 17:53


Salut Lulu,

À Remarque simple, tu dis :
... tu devrais acheter un autre livre
Tu n'es pas le premier à le lui suggérer.

Exemple (remontant à près de 6 ans).

Je suppose qu'il aime faire du sur-place.

Tous les goûts sont dans la nature.

:grimace: Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5820
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#21

Message par Lulu Cypher » 28 avr. 2016, 19:18

Salut Denis,

Belle constance obsessive de sa part ... fascinant :grimace:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Remarque simple
Messages : 231
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#22

Message par Remarque simple » 08 déc. 2016, 12:23

Bonjour,

@LuluCypher et Denis. Avouez que j’amène toujours des arguments différents qui complètent mon interprétation biblique. Quand même, « check check», pour expliquer mon point de vue sur les livres religieux ça prend du temps dans mon genre. Je maintiens la direction initiale et ne soyez pas surpris de ma constance.

Vous me suggérez de lire d’autres livres, je l’ai fait, mais connaissez-vous des livres qui interprètent les évangiles comme je le fais? Hihihihihihi.

Maintenant, voyons si le manque d’honneur existe dans les livres religieux. La réponse est oui, devinez qui n’a pas d’honneur?

Le dieu de la Torah, Yahvé n’a pas d’honneur, le saviez-vous? Il ne tient pas ses promesses. Me croyez-vous ? Ce dieu, selon la Torah, promet un très grand territoire aux hébreux et cela à plusieurs reprises. Yahvé a promis successivement à Abraham, à Moise, à Josué, etc., qu’ils auront un territoire digne des plus grands royaumes de leur vivant et cela ne s’est pas produit. Je vous cite les extraits les plus évidents.

Genèse
12.1 L'Éternel dit à Abram: Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai.
12.2 Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction.

Exode
34.10 L'Éternel répondit: Voici, je traite une alliance. Je ferai, en présence de tout ton peuple, des prodiges qui n'ont eu lieu dans aucun pays et chez aucune nation; tout le peuple qui t'environne verra l'oeuvre de l'Éternel, et c'est par toi que j'accomplirai des choses terribles.
34.11 Prends garde à ce que je t'ordonne aujourd'hui. Voici, je chasserai devant toi les Amoréens, les Cananéens, les Héthiens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens.
34.12 Garde-toi de faire alliance avec les habitants du pays où tu dois entrer, de peur qu'ils ne soient un piège pour toi.

Deutéronome
34.4 L'Éternel lui dit: C'est là le pays que j'ai juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob, en disant: Je le donnerai à ta postérité. Je te l'ai fait voir de tes yeux; mais tu n'y entreras point.

Josué
1.3 Tout lieu que foulera la plante de votre pied, je vous le donne, comme je l'ai dit à Moïse.
1.4 Vous aurez pour territoire depuis le désert et le Liban jusqu'au grand fleuve, le fleuve de l'Euphrate, tout le pays des Héthiens, et jusqu'à la grande mer vers le soleil couchant.
1.5 Nul ne tiendra devant toi, tant que tu vivras. Je serai avec toi, comme j'ai été avec Moïse; je ne te délaisserai point, je ne t'abandonnerai point.
1.6 Fortifie-toi et prends courage, car c'est toi qui mettras ce peuple en possession du pays que j'ai juré à leurs pères de leur donner.

Ce dieu avait promis à Abraham et à ses descendants un grand royaume sur le bord de la mer et ce fut des échecs successifs. Mais ce sont les Anglais et l’ONU, en 1945, qui ont donné le territoire de la Palestine aux Hébreux et qui ont établi la terre d’Israël, ce n’est pas Yahvé. Les Palestiniens étaient un peuple merveilleusement pacifique. Peut-on en conclure que les Anglais sont plus forts que l’éternel des hébreux ? Est-ce que Yahvé est un dieu inventé, qui ne tenait pas sa parole et qui est dans le déshonneur ? Ouiiiii……hihihihihi

Le problème qui se présente pour les religieux est de conserver l’honneur de ce dieu Yahvé. Je vois plusieurs possibilités que les croyants peuvent utiliser pour justifier ce fâcheux paradoxe.

1) Croire que les croyants, par manque de piété, n’étaient pas dignes d’un territoire pour leur tribu et qu’ils doivent faire une guerre éternelle.
2) Croire que la volonté de leur dieu fut transmise aux Anglais et à l’ONU en 1945, environ 2500 ans après l’écriture d’un livre pseudo-divin.
3) Croire que leur manque de soumission aux lois de leur dieu leur a mérité une souffrance culturelle qui est artificiellement entretenue.
4) Croire qu’un dieu a puni une tribu pour faire grandir leur spiritualité parce que la tribu est le peuple choisi d’un spectre diabolique imaginé.
5) Croire tout ce qui est écrit dans les livres religieux c’est-à-dire qu’il faut encourager les guerres, qu’il faut se créer des ennemis pour justifier de les tuer, qu’il faut obliger les gens à se soumettre à des croyances ignobles…
6) Croire du grand n’importe quoi…

La Torah entretient la croyance en un dieu imaginaire n’est-ce pas ? Il faudrait aider ceux qui croient en ces écritures en leur démontrant que ces contes ou ces histoires de schizophrènes venant de l’antiquité ne sont pas crédibles. SVP, la société démocratique se doit d’aider ces individus vulnérables et influençables pour qu’ils puissent se sortir de cette aliénation religieuse.

Qu’en pensez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3387
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#23

Message par LoutredeMer » 08 déc. 2016, 15:28

Remarque simple a écrit : Vous me suggérez de lire d’autres livres, je l’ai fait, mais connaissez-vous des livres qui interprètent les évangiles comme je le fais? Hihihihihihi.
Salut Remarque simple,

J'adore ton Hihihihihihi. :D

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5820
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#24

Message par Lulu Cypher » 08 déc. 2016, 20:18

Remarque simple a écrit :Vous me suggérez de lire d’autres livres, je l’ai fait, mais connaissez-vous des livres qui interprètent les évangiles comme je le fais? Hihihihihihi.
Sans doute pas mais il n'y a pas qu'interpréter les evangiles .... essaye un livre de cuisine ça te(nous) sera plus profitable .... parce qu'en ce moment ... entre un TJ et toi .... sur le principe je ne vois pas trop de différence ?!?

Ce que je me demande c'est la nature de ta motivation à t'épancher ici ... tu n'y a pas d'opposition particulière et tout le monde a un peu l'air de s'en foutre si j'en crois le faible de nombre de réactions. Ne penses-tu pas que ton travail serait plus productif si tu "évangélisais" d'autres interlocuteur sur des forum chrétiens ? ... mmmm ?

Hihihihihihihihihihi

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 5632
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: La création des dieux pour sauver son honneur

#25

Message par curieux » 10 déc. 2016, 05:50

Lulu Cypher a écrit :... entre un TJ et toi .... sur le principe je ne vois pas trop de différence ?!?

Ce que je me demande c'est la nature de ta motivation à t'épancher ici
Salut

comme ex-TJ je n'en vois pas non plus, mis à part que le TJ fait de l'analyse de versets pour conforter sa foi dans la 'vérité' amenée par l'organisation versus remarque simple qui semble tout mettre en œuvre pour se persuader que la Bible ne mérite aucune concession.
Pour moi, les deux font dire aux versets ce qu'ils ont envie de leur faire dire.
ça, c'est aussi facile facile que de trouver des prophéties dans le récit de Moby Dick en y piochant une lettre sur deux, puis une lettre sur trois, etc..., à un moment ça donnera des phrases dignes des carabistouilles de Nostradamus.
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
Bienvenue aux félés car ils laisseront passer ma lumière. [Michel Audiard]

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit