Le Livre d'Urantia

Le débat infini se poursuit ici
Avatar de l’utilisateur
Corwin
Messages : 426
Inscription : 03 déc. 2013, 19:58
Localisation : Mare Humorum, Lune

Re: Beaucoup de noirs(es) aiment le Livre d'Urantia.

Messagepar Corwin » 20 févr. 2017, 16:18

Claudem a écrit :J'ai lu des désinsformations au sujet de ce livre sur des sites comme info Sectes qui disent que c'est un livre raciste et haineux envers les noirs. C'est de la désinformation.

C'est vrai.
Ce livre n'est pas haineux.
Et il n'est pas non plus particulièrement raciste envers les noirs.

Il est raciste tout court.

Quelques extraits du chapitre 4 du fascicule 51:

«  Sur les mondes qui contiennent les six races évolutionnaires, les peuples supérieurs sont la première, la troisième et la cinquième race – la rouge, la jaune et la bleue »

« Les races primitives sont quelque peu supérieures aux plus tardives. L’homme rouge se tient très au-dessus de la race indigo (noire). »

«  Il est malheureux que sur Urantia vous ayez si largement perdu vos hommes bleus supérieurs, sauf dans la mesure où ils persistent dans votre « race blanche » amalgamée. La perte de vos races orangées et vertes n’a pas autant d’importance. »


La division de l'humanité en six races de couleurs est un des fondement de la cosmologie d'Urantia.

Sur ces six races, trois sont qualifiées de « primaires », et déclarées supérieures, selon la hiérarchie suivante :

D'abord les Rouges, les meilleurs, premiers occupants du continent américain.
Ensuite les Jaunes, les Asiatiques.
Enfin les Bleus, aujourd'hui disparus, mais composante principale de la « race blanche » d'aujourd'hui.

En second lieu se trouve les « races secondaires », résolument inférieures, tout juste bonnes à servir d'esclaves aux races primaires.
Les peuples vivant aujourd'hui dans une bande allant du Maghreb à Ceylan sont considérés comme résultant principalement du mélange entre ces trois « races inférieures », les indigos moins mélangés, le dessous du panier, ayant quant à eux hérités de l'Afrique.

Notons une mention spéciale pour la  « race blanche », les occidentaux d'aujourd'hui, qui est celle ayant reçu le plus de  « sang violet », c'est à dire les gènes des suprahumains Adamiques, demi-dieux venus sur terre pour améliorer biologiquement l'humanité entière, mais qui ont dû se contenter d'ensemencer principalement les Bleus, nos ancêtres.

On aurait tort de se plaindre, effectivement.
Sauf si on est noir…

Mais tout cela, vous en conviendrez, ne serait pas très intéressant sans un brin d'eugénisme :

un Fils Lanonandek Secondaire du Corps de Réserve a écrit : 51:4.8 (585.4) Ces six races évolutionnaires sont destinées à être mélangées et élevées par amalgamation avec la progéniture des élévateurs adamiques. Mais, avant la fusion de ces peuples, les inférieurs et les inadaptés sont largement éliminés. Le Prince Planétaire et le Fils Matériel ainsi que d’autres autorités planétaires qualifiées jugent les aptitudes des lignées reproductrices. La difficulté pour exécuter un programme aussi radical sur Urantia vient de l’absence de juges compétents pour statuer sur l’aptitude ou l’inaptitude biologique des individus des races de votre monde. Malgré cet obstacle, il semble que vous devriez être capables de vous mettre d’accord sur la dissociation biologique d’avec les lignées les plus notoirement inaptes, défectueuses ou antisociales.
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde » (Pierre Desproges)
La vidéo

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3161
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar LoutredeMer » 21 févr. 2017, 05:16

Et bing! :a2:

Avatar de l’utilisateur
Corwin
Messages : 426
Inscription : 03 déc. 2013, 19:58
Localisation : Mare Humorum, Lune

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar Corwin » 21 févr. 2017, 11:02

Pour leur défense, les adeptes rappellent que leur livre affirme que toutes les races, même les plus viles, sont égales devant Dieu, qui leur voue sans distinction un indéfectible amour. On veut bien les croire. C'est ce que disaient d'ailleurs aux africains les prêtres et autres pasteurs qui, d'une main, les convertissaient en masse de force, tandis qu'il bénissaient de l'autre les plantations où on les maintenait en esclavage.

Un de nos grands penseur n'a-t-il pas déclaré :

Dieu a dit : il y aura des hommes blancs, il y aura des hommes noirs, il y aura des hommes grands, il y aura des hommes petits, il y aura des hommes beaux et il y aura des hommes moches, et tous seront égaux ; mais ça sera pas facile… Et puis il a ajouté : il y en aura même qui seront noirs, petits et moches et pour eux, ce sera très dur ! (Coluche, Le Blouson Noir, 1975)

Le problème dans cette doctrine comme dans les autres, n'est pas Dieu.
C'est tous les autres.

L'autre argument des disciples est que le plan divin pour la planète prévoit, au bout du chemin, le mélange des races, pour obtenir une nouvelle et dernière race unique.

La philosophie urantienne est donc limpide :
Le noirs sont pour l'instant une race inférieure.
Mais ils seront un jour délivrés de cette infamie.
Quand ils n'existeront plus.
(ah, on ne peut pas tout avoir non plus. soyez raisonnables, aussi)

Cela peut d'ailleurs prendre encore quelque temps, car le processus n'est pas aussi simple :

P.920 - §5 Les mariages mixtes entre les types les plus élevés des races blanche, rouge et jaune amèneraient immédiatement à l’existence de nombreuses caractéristiques nouvelles et biologiquement efficaces. Ces trois peuples appartiennent aux races sangiks primaires. Les croisements des races blanche et noire ne sont pas aussi souhaitables quant à leurs résultats immédiats (…)

Allez donc prêcher l'urantisme aux Antilles, avec ça…
Facile. En ajoutant :

mais les mulâtres qui en proviennent ne sont pas aussi indésirables que les préjugés sociaux et raciaux voudraient le faire croire

« pas aussi indésirables »

Nous voilà rassurés.
Évidemment, la fin de la phrase replombe un peu le discours :

Physiquement, les hybrides blancs-noirs sont d’excellents spécimens de l’humanité, nonobstant leur légère infériorité sous certains autres rapports.

Il ne faudra donc pas oublier, en préalable à la grande partouze multicolore, les précautions de bases :

P.920 - §5 Tant que les races actuelles resteront pareillement surchargées de lignées inférieures et dégénérées, les mélanges raciaux, sur une grande échelle, seront fort préjudiciables

P.592 - §4 Ce problème d'améliorer la race n'est pas une entreprise si considérable quand on l'attaque de bonne heure dans l'évolution humaine. (…) C'est la fausse sentimentalité de vos civilisations partiellement perfectionnées qui entretient, protège et perpétue les lignées irrémédiablement défectueuses des races évolutionnaires humaines.

Ah, La sentimentalité ! On en connaît bien, ici, les dérives…

P.592 - §5 Il n'y a ni tendresse ni altruisme à offrir une sympathie futile à des êtres dégénérés, à des mortels irrémédiablement anormaux et inférieurs. Même sur les mondes évolutionnaires les plus normaux, il existe entre individus et entre de nombreux groupes sociaux des différences suffisantes pour permettre à tous les nobles traits de sentiments altruistes et de ministère humain désintéressé de se manifester, sans perpétuer les lignées socialement inadaptables et moralement dégénérées de l'humanité en évolution.

C'est bien compris.
La première chose à faire, puis qu'on est en période d'élection, sera donc sans doute de modifier les lois.
Selon un principe simple :

P.794 - §12 La société ne peut offrir des droits égaux à tous, mais elle peut promettre d'administrer loyalement et équitablement les droits variables de chacun.

Ensuite, entreprendre de rattraper notre retard :

P.592 - §3 Bien avant l'époque de l'arrivée des seconds Fils — les Adams — la plupart des mondes se mettent sérieusement à la tâche de purifier la race, chose que les peuples d'Urantia n'ont pas encore sérieusement entreprise aujourd'hui.

Pas sérieusement, c'est vrai, mais on a quand même un peu essayé. Il reste cependant, admettons-le, un bon coup de collier à donner. Mais n'ayez pas peur, tout cela peut se faire progressivement. Il n'est d'ailleurs pas utile d'éliminer tous les inférieurs d'un coup.
Y'en a qui peuvent encore servir :

P.770 - §8 L'homme inférieur à la normale devrait être gardé sous le contrôle de la société; il ne devrait pas en être produit plus qu'il n'en faut pour travailler aux niveaux inférieurs de l'industrie, aux tâches qui demandent une intelligence dépassant le niveau animal, mais qui exigent des activités d'un niveau tellement inférieur qu'elles deviennent véritablement un esclavage et un asservissement pour les types supérieurs de l'humanité.

Il faudra donc continuer même à en produire.
Pas plus qu'il n'en faut, bien sûr.

Merci donc à Claudem de nous avoir ainsi permis d'éclairer certains points du Livre d'Urantia, qui étaient peut-être encore mal connus des nombreux lecteurs de ce forum, aux quatre coins de la francophonie.
Dernière édition par Corwin le 21 févr. 2017, 11:36, édité 2 fois.
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde » (Pierre Desproges)
La vidéo

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5241
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar richard » 21 févr. 2017, 11:11

Merci surtout à toi corwin de nous avoir fait découvrir partiellement ce livre qui me semble effectivement très intéressant.

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 246
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar Vathar » 21 févr. 2017, 12:26

Je comprends mieux maintenant les 13 ans de lecture du bouquin. Ca me prendrait probablement encore plus longtemps :

- Ouvrir le bouquin
- Choisir un chapitre
- S'étrangler à la lecture de tels propos
- Brûler ce torchon
- En commander un autre
- Recommencer à l'étape un

Avatar de l’utilisateur
Tanukis
Messages : 81
Inscription : 10 avr. 2016, 03:19
Localisation : Sur la même planète que toi

Re: Beaucoup de noirs(es) aiment le Livre d'Urantia.

Messagepar Tanukis » 26 févr. 2017, 06:12

Merci à Crowin pour toutes ces précisions concernant ce "livre" .


Claudem a écrit :Je suis lecteur du Livre d'Urantia depuis treize années et je connais beaucoup de personnes qui y croient sur internet.

J'ai lu des désinsformations au sujet de ce livre sur des sites comme info Sectes qui disent que c'est un livre raciste et haineux envers les noirs.
C'est de la désinformation.

Un noir bien connu des lecteurs : Pato Banton


Je passe sur l 'argumentum ad populum ("...je connais beaucoup de personnes qui y croient sur internet.") que l'on pourrai requalifier d'argumentum ad internetum. Mais le reste du message me fais furieusement penser à : je ne suis pas raciste. La preuve j'ai un ami qui est noir (ou indigo ) .

C'est pitoyable .
Insérer ici une phrase hautement philosophique .

Dany
Messages : 1437
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar Dany » 26 févr. 2017, 06:42

Tanukis a écrit :Mais le reste du message me fais furieusement penser à : je ne suis pas raciste. La preuve j'ai un ami qui est noir (ou indigo ).


Sans vouloir défendre ce livre, qui ne m'intéresse pas, j'ai toujours trouvé que cette phrase (restée longtemps à la mode) n'avait aucun sens. Par contre, elle a bien un but, celui de disqualifier un interlocuteur (qui, lui, peut être éventuellement nuancé dans son propos) à peu de frais.
Il est un fait qu'un raciste blanc (un vrai) est incapable d'avoir un ami noir.

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1165
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar 86lw » 26 févr. 2017, 06:57

Dany a écrit :Il est un fait qu'un raciste blanc (un vrai) est incapable d'avoir un ami noir.

Mouais....
Tout est possible dans cet aspect si particulier des relations entre humains.
Après tout, Hitler ( qu'on peut , je pense, qualifier de "vrai" raciste) avait de la reconnaissance et du respect pour le médecin juif de sa mère*. Il ira jusqu'à le protéger et faciliter son départ pour les EU.
On parle aussi, mais là je n'ai pas d'exemple précis en tête, d'esclavagistes sudistes ayant manifesté de l'amitié pour certains esclaves.

*Il me semble, sans garantie là non plus, qu'il parlait à son propos de "noble Juif".
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Dany
Messages : 1437
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar Dany » 26 févr. 2017, 07:09

Effectivement, j'aurais dû écrire : "dans l'immense majorité des cas, un raciste blanc (un vrai) est incapable d'avoir un ami noir".

Les amateurs de cette phrase ridicule, assénée triomphalement et abusivement des centaines de milliers de fois en tant qu'appel au racisme, vont évidemment pointer l'exception pour en faire une règle générale.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5241
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar richard » 26 févr. 2017, 07:37

Il faut distinguer le racisme de tête et celui de cœur; on peut être raciste dans les idées et être sensible à ceux qui sont plus proches et inversement d'ailleurs, quoique ça me semble plus difficile à concevoir.
J'avais un ami raciste qui s'est décarcassé pour trouver un logement à son voisin magrébin avec qui il était copain. Je lui est fait part de mon étonnement: " lui c'est pas pareil! Il travaille, il a une famille et il vit dans un petit logement". Il lui faisait la bise et mangeait le couscous avec lui...

Dany
Messages : 1437
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar Dany » 26 févr. 2017, 08:25

Ce n'est pas une différence racisme de tête/racisme de coeur. C'est plutôt qu'on emploie ce terme de "racisme" à tort et à travers, d'une part parce que c'est un terme fort et sans nuances (très pratique pour se poser en grand moralisateur sans complaisance) et d'autre part, parce qu'il n'existe pas de terme clair pouvant signifier "la préférence à sa propre culture" (la gauche régressive parlera volontiers de "racisme culturel", pour bien rester dans le ton disqualificatoire).

D'après ce que tu écris (je n'en sais pas plus), ton ami n'est pas raciste. Il apprécie son voisin parce qu'ils partagent tous les deux une culture sur laquelle ils peuvent se retrouver. Avec des acceptations culturelles périphériques de part et d'autre (le couscous,...).
Ce serait même tout à fait le contraire d'un raciste.

Il est tout à fait légitime d'avoir une certaine préférence pour sa propre culture, particulièrement quand on habite la terre de ses ancêtres. C'est juste que l'instrumentalisation de l'antiracisme dans un but politique (de la part des Saoud ou des Emirats et des politiciens, des chefs d'entreprises, des rappeurs et des médias occidentaux qui en tirent tous des bénéfices divers) en a fait un péché mortel.
Dernière édition par Dany le 26 févr. 2017, 08:57, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1165
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar 86lw » 26 févr. 2017, 08:31

Dany a écrit :Effectivement, j'aurais dû écrire : "dans l'immense majorité des cas, un raciste blanc (un vrai) est incapable d'avoir un ami noir".
Les amateurs de cette phrase ridicule,(...), vont évidemment pointer l'exception pour en faire une règle générale.

Même pas. Procès d'intention encore une fois. Il s'agissait pour moi de souligner le fait qu'il vaut mieux éviter de généraliser. ( Je considère également qu'un raciste " conscient", cad qui développe tout un discours pour justifier sa position, évitera le plus souvent les contacts avec les gens qu'il hait)
Il y a autant de "pratiques " du racisme qu'il y a de racistes. On peut, et on doit lutter contre le racisme, mais en gardant à l'esprit que le phénomène a de multiples facettes, qu'on peut le faire reculer, mais pas l'éradiquer. Même une éducation davantage pensée pour lutter contre ça est loin d'être une panacée.

richard a écrit :J'avais un ami raciste ...

Euh...Vu ce qui vient d'être dit, vous en faites quoi, Dany, de cette phrase? :lol:
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1165
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar 86lw » 26 févr. 2017, 08:38

Dany a écrit :Ce serait même tout à fait le contraire d'un raciste.

:shock:
En quoi le fait d'être raciste empêche-t-il d'avoir "son" bon noir/arabe/juif,etc...?
N'est-ce pas vous qui disiez:
Dany a écrit :
je ne suis pas raciste. La preuve j'ai un ami qui est noir .

j'ai toujours trouvé que cette phrase (restée longtemps à la mode) n'avait aucun sens.
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Dany
Messages : 1437
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar Dany » 26 févr. 2017, 08:44

86lw a écrit : Il s'agissait pour moi de souligner le fait qu'il vaut mieux éviter de généraliser


Nous sommes d'accord. Et comme cette sentence est abusivement généralisatrice, on peut supposer que tu n'en es pas fan non plus ?
Dans ce cas, pourquoi citer le cas très exceptionnel d'Hitler pour essayer (semblerait t'il) de la sauver ?

Dany
Messages : 1437
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar Dany » 26 févr. 2017, 08:54

86lw a écrit :En quoi le fait d'être raciste empêche-t-il d'avoir "son" bon noir/arabe/juif,etc...?


Il n'est pas question ici d'avoir son bon noir/arabe/juif,etc... . La phrase parle "d'ami", elle ne parle pas de "domestique", ni de "connaissance", ni de "collègue"...
Le racisme (le vrai, toujours) inclus la haine, l'hostilité et la séparation.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5241
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar richard » 26 févr. 2017, 09:51

À Dany: non, je peux te dire qu'il avait un discours bien raciste, pas les juifs car il avait eu des copains juifs à l'école, mais les noirs et les arabes... très à droite, il n'osait pas dire du bien du FN, mais il en était proche, malgré tout il avait le cœur sur la main et je crois que c'est pour ça que je l'aimais bien.

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1165
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar 86lw » 26 févr. 2017, 10:13

Dany a écrit :Le racisme (le vrai, toujours) inclus la haine, l'hostilité et la séparation.

Si seulement c'était toujours aussi repérable...
Il y a tout un nuancier dans le racisme.
Pour aller vite ( et donc sans trop nuancer, je vous fais confiance pour appréhender la complexité de la chose ), ça va du fait de valider des poncifs apparemment innocents du type: le sens du rythme chez les noirs, l'âme slave, l'arrogance des Français, la discipline des Allemands, aux horreurs comme l'esclavagisme ou le camp d'extermination.

Il est possible pour un raciste d'avoir de l'estime pour un individu, justement perçu comme une exception, et de rejeter en bloc la communauté dont il est issu. Cf. les Français pétainistes qui acceptaient totalement les mesures discriminatoires du régime de Vichy, mais qui écrivaient leur indignation à ce même régime parce que des Juifs qu'ils connaissaient personnellement et appréciaient étaient frappés par ces mesures.

"J'ai un ami noir" est sans doute une connerie, en tout cas pas un argument, "tous les racistes sont..." n'a pas tellement plus de valeur.
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Dany
Messages : 1437
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar Dany » 26 févr. 2017, 16:55

86lw a écrit :Si seulement c'était toujours aussi repérable...
Il y a tout un nuancier dans le racisme.
Pour aller vite ( et donc sans trop nuancer, je vous fais confiance pour appréhender la complexité de la chose ), ça va du fait de valider des poncifs apparemment innocents du type: le sens du rythme chez les noirs, l'âme slave, l'arrogance des Français, la discipline des Allemands, aux horreurs comme l'esclavagisme ou le camp d'extermination.


C'est plus facile à repérer que tu ne le penses.
Le sens du rythme chez les noirs, l'âme slave, l'arrogance des Français, la discipline des Allemands, ce n'est pas du racisme. En tous les cas, c'est largement insuffisant pour conclure que la personne qui dit ça est un raciste.

Et pourtant, sur cette base, suite à un matraquage médiatique et une communication particulièrement vicieuse, on se retrouve, graduellement depuis seulement une quinzaine d'années, avec des cohortes de gens qui se permettent maintenant avec aisance d'accuser quasiment la moitié des français d'être racistes... c'est à dire d'être favorable à l'esclavagisme et aux camps d'extermination, parce que être raciste, c'est ça.

Il y a un glissement du discours qui permet actuellement à un tas de petits censeurs de porter la haine sur une immense majorité de gens qui ne le méritent pas du tout.

Je suis d'une génération qui a rit de Rabbi Jacob, des blagues de Coluche sur les belges, mais aussi des blagues des humoristes belges sur l'arrogance des français, des blagues de Desproges sur les juifs (et sur tout le monde), des blagues de Michel Leeb sur les noirs. Dieudonné, pendant sa grande époque, s'en est moqué aussi d'ailleurs des noirs (et de tout le reste, exactement comme Desproges).
Le résultats, c'est que tout le monde se marrait avec l'autodérision nécessaire... ensemble, aussi bien les noirs, que les juifs et tous les autres.

Mais depuis un moment, ce joyeux rire, c'est terminé. Le journalynx se jette avec délectation sur le moindre "dérapage" et chaque article qu'il rédige renforce d'autant plus ce cercle vicieux.

Et le problème pour ces censeurs professionnels, c'est qu'on a passé un pic. Leurs manipulations rances commencent à se voir, alors qu'eux même ne s'en rendent pas encore compte et continuent leur manège comme si de rien n'était.
Dans un moment, ils ne seront plus du tout à la mode et d'un coup ils ne vont plus rien comprendre à la réalité dans laquelle ils se retrouvent, une réalité qui sera pourtant pour bonne partie leur oeuvre.
(Bref, j'aurais pu me passer de cette tartine et simplement dire que l'excès d'antiracisme a tué l'antiracisme)

Malheureusement le retour du balancier, ce sera bien sûr pour tout le monde. Il n'épargnera pas ceux qui ont toujours vu clair dans cette histoire de racisme qui n'en était pas.
Il n'y a pas de justice...

Dany
Messages : 1437
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar Dany » 26 févr. 2017, 17:26

richard a écrit :À Dany: non, je peux te dire qu'il avait un discours bien raciste, ...malgré tout il avait le cœur sur la main et je crois que c'est pour ça que je l'aimais bien.


Ca semble contradictoire au premier abord. Mais l'explication est simple : il est radoteur, c'est certain, mais raciste ça reste à voir. Et personnellement à te lire, je ne le crois pas (le radotage et le racisme sont deux choses parfaitement indépendantes).

J'en connais aussi des comme ça. Si tu dis qu'il a le cœur sur la main, je ne pense pas qu'il approuve vraiment l'esclavage et la solution finale ? Si ?
La question est importante, particulièrement pour toi. Parce que s'il n'approuve pas ça, demande toi si tu n'es pas toi même manipulé quand tu le qualifies (un peu vite à mon avis) de raciste.
Dernière édition par Dany le 26 févr. 2017, 18:27, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1165
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar 86lw » 26 févr. 2017, 17:27

Dany a écrit :C'est plus facile à repérer que tu ne le penses.
Le sens du rythme chez les noirs, l'âme slave, l'arrogance des Français, la discipline des Allemands, ce n'est pas du racisme. En tous les cas, c'est largement insuffisant pour conclure que la personne qui dit ça est un raciste.

Oula!
Il va falloir régler votre radar pour un peu plus de finesse...
Et pourtant, sur cette base, suite à un matraquage médiatique et une communication particulièrement vicieuse, on se retrouve, graduellement depuis seulement une quinzaine d'années, avec des cohortes de gens qui se permettent maintenant avec aisance d'accuser quasiment la moitié des français d'être racistes... c'est à dire d'être favorable à l'esclavagisme et aux camps d'extermination, parce que être raciste, c'est ça.

Si c'était cela, il y aurait effectivement assez peu de "vrais" racistes.
Mais le racisme commence bien avant ses manifestations violentes.
Il y a un glissement du discours qui permet actuellement à un tas de petits censeurs de porter la haine sur une immense majorité de gens qui ne le méritent pas du tout.

Il y a également un glissement du discours qui permet actuellement à un tas de petits idéologues bien haineux eux aussi de disculper des gens banalisant certaines idées en dénonçant les excès, malheureusement parfois bien réels, de pseudo-intellectuels, médiatiques ou pas.
Le résultats, c'est que tout le monde se marrait avec l'autodérision nécessaire... ensemble, aussi bien les noirs, que les juifs et tous les autres.
Mais depuis un moment, ce joyeux rire, c'est terminé. Le journalynx se jette avec délectation sur le moindre "dérapage" et chaque article qu'il rédige renforce d'autant plus ce cercle vicieux.

Vous voulez rire?
Dans les années 80, le type qui se disait raciste avait de fortes chances d'être lynché sur place. Aujourd'hui, on considère que c'est un citoyen qui s'exprime...
Et le problème pour ces censeurs professionnels, c'est qu'on a passé un pic. Leurs manipulations rances commencent à se voir, alors qu'eux même ne s'en rendent pas encore compte et continuent leur manège comme si de rien n'était.
Dans un moment, ils ne seront plus du tout à la mode et d'un coup ils ne vont plus rien comprendre à la réalité dans laquelle ils se retrouvent, une réalité qui sera pourtant pour bonne partie leur oeuvre.
(Bref, j'aurais pu me passer de cette tartine et simplement dire que l'excès d'antiracisme a tué l'antiracisme)

Il y a toujours eu des intellectuels et des journalistes pour dire des conneries, d'autres pour les relayer. Ce n'est pas nécessaire d'imaginer un complot là où il n'y a qu'incompétence, paresse intellectuelle, simple et morose soumission à une ligne éditoriale plus soucieuse de certains intérêts économiques que d'information.
Malheureusement le retour du balancier, ce sera bien sûr pour tout le monde. Il n'épargnera pas ceux qui ont toujours vu clair dans cette histoire de racisme qui n'en était pas.

J'imagine que vous faites bien sûr partie des ces malheureux et valeureux clairvoyants...:a2:
Il n'y a pas de justice...

:a2: :a2: :a2:
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Dany
Messages : 1437
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar Dany » 26 févr. 2017, 18:10

86lw a écrit :
Dany a écrit :...c'est à dire d'être favorable à l'esclavagisme et aux camps d'extermination, parce que être raciste, c'est ça.

Si c'était cela, il y aurait effectivement assez peu de "vrais" racistes.


Effectivement. Il y en a beaucoup moins que ce que la gauche régressive affirme. Mais il faut bien dire que son comportement suscite des vocations et contribue malheureusement au renforcement d'un racisme qui peut réellement s'appeler ainsi.

86lw a écrit :...Mais le racisme commence bien avant ses manifestations violentes
.

Où ais-je parlé de "manifestations violentes" ? On est toujours au niveau de la pensée. Jusque là, du moins.

86lw a écrit :Il y a également un glissement du discours qui permet actuellement à un tas de petits idéologues bien haineux eux aussi de disculper des gens banalisant certaines idées...


Bien sûr. Et c'est comme ça que le cercle s'auto-entretient. Ces discours marginaux, qui pourraient très bien passer inaperçus (c'est tout ce qu'ils méritent), vont être scrutés et montés en épingle.
Je doute juste qu'il y en ait "un tas", de ces petits idéologues. Encore une fois, les racistes sont moins nombreux que tu ne le penses.

86lw a écrit :Dans les années 80, le type qui se disait raciste avait de fortes chances d'être lynché sur place. ...


Justement, ça prouve bien que dans les années 80, être raciste, ça voulait dire quelque chose. La définition était effectivement celle que je donne, c'est à dire en gros approuver l'esclavage et la solution finale, de ce niveau là...

86lw a écrit :...Aujourd'hui, on considère que c'est un citoyen qui s'exprime.


Tu veux dire que tu vois partout des gens qui s'expriment en faveur de l'esclavage et des camps d'extermination ?
Non, dis plutôt que tu ne supportes plus tous ces mecs qui vantent le sens du rythme chez les noirs ou toute autre niaiserie qu'on a réussi à te faire passer pour du racisme.

86lw a écrit :Il y a toujours eu des intellectuels et des journalistes pour dire des conneries, d'autres pour les relayer. Ce n'est pas nécessaire d'imaginer un complot là où il n'y a qu'incompétence, paresse intellectuelle, simple et morose soumission à une ligne éditoriale plus soucieuse de certains intérêts économiques que d'information.


Je suis parfaitement d'accord avec toi, c'est surtout une question d'intérêts économiques. C'est aussi une question de pouvoir, d'idéologie, de buzz...
Et c'est aussi simplement une question de fuite en avant. Dans cette surenchère, comme on est toujours le raciste d'un autre, il ne faut pas s'étonner qu'on en arrive à un antiracisme de l'extrème.

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1165
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar 86lw » 26 févr. 2017, 20:22

Dany a écrit :
86lw a écrit :...Mais le racisme commence bien avant ses manifestations violentes
.
Où ais-je parlé de "manifestations violentes" ? On est toujours au niveau de la pensée. Jusque là, du moins.

Bah..là par exemple:
Dany a écrit :...c'est à dire d'être favorable à l'esclavagisme et aux camps d'extermination, parce que être raciste, c'est ça.

Si il vous faut attendre l'esclavagisme et les camps pour commencer à parler de racisme, alors, vraiment, je pense que vous avez comme un problème de curseur...
Dany a écrit :Je doute juste qu'il y en ait "un tas", de ces petits idéologues. Encore une fois, les racistes sont moins nombreux que tu ne le penses.

Je ne les ai pas comptés :mrgreen: , mais il me semble que la place que prend ce débat dans la société française, le discours (quoique que de plus en plus habile) d'un certain parti politique, les faits divers trouvant leur origine dans cette ambiance, tout ça laisse supposer que l'espèce n'est pas en voie d'extinction.
Dany a écrit :
Dans les années 80, le type qui se disait raciste avait de fortes chances d'être lynché sur place. ...

Justement, ça prouve bien que dans les années 80, être raciste, ça voulait dire quelque chose. La définition était effectivement celle que je donne, c'est à dire en gros approuver l'esclavage et la solution finale, de ce niveau là...

Donc, et pour en rester à un exemple de cette époque, la blague qui prétendait que Noah ne montait pas au filet parce que cela lui rappelait sa capture n'était qu'affection, admiration et esprit bon enfant...
C'est à cette époque que j'ai entendu pour la première fois l'expression " peau de boudin" pour désigner les noirs et que, bêtement, je ne l'avais pas perçue comme une bonne blague.
Non, dis plutôt que tu ne supportes plus tous ces mecs qui vantent le sens du rythme chez les noirs ou toute autre niaiserie qu'on a réussi à te faire passer pour du racisme.

V.plus haut.
Je suis parfaitement d'accord avec toi, c'est surtout une question d'intérêts économiques. C'est aussi une question de pouvoir, d'idéologie, de buzz...
Et c'est aussi simplement une question de fuite en avant. Dans cette surenchère, comme on est toujours le raciste d'un autre, il ne faut pas s'étonner qu'on en arrive à un extrémisme antiraciste ou antisémite (du genre Cukierman qui fait pleurer Besancenot).

Il y a toujours eu des gens pour user d'arguments de ce genre, il est vrai très efficaces sur un plateau télé où prendre le temps d'essayer de répondre vous donne déjà l'air coupable. Dans ces conditions, accuser d'antisémitisme l'interlocuteur décrédibilise son action pro-palestinienne.
Refuser la charge de la preuve, accuser sans preuve, faire du procès d'intention, banaliser certains faits ou comportements, en les relativisant ou en contestant systématiquement ce qui ne va pas dans son sens ( cf Trump), autant de moyens mis à contribution par les débatteurs de tout poil dés lors que pour eux, la fin justifie les moyens.
Je ne suis vraiment pas certain que celui qui utilise des moyens malhonnêtes, au moins sur le plan intellectuel, soit exempt d'hypocrisie.

Alors, non, des "niaiseries" comme "le rythme chez les noirs" n'ont rien d'anodin.
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

mcmachin
Messages : 1588
Inscription : 10 juin 2015, 20:43

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar mcmachin » 26 févr. 2017, 20:32

86lw a écrit :Noah ne montait pas au filet parce que cela lui rappelait sa capture

:lol:
Enorme, faudra que je la replace.

Dany
Messages : 1437
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar Dany » 27 févr. 2017, 07:10

Oui, elle est excellente, je vais la raconter à mon ami noir (dommage qu'il ne joue pas au tennis).

Il joue de la basse et il un rythme d'enfer, il dit que c'est génétique. Je n'oserai jamais lui dire que les noirs n'ont pas plus le rythme dans la peau que les blancs, ça va le vexer.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4054
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Le Livre d'Urantia

Messagepar MaisBienSur » 27 févr. 2017, 07:20

Je ne suis pas raciste, mais pourtant, j'ai un collègue turc que je ne peux pas encadrer ! je me place où ? :interro:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...


Revenir vers « Évolution/Création »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit