Santé mentale et le forum.

Pour toute question concernant le site ou ce forum, c'est par ici...
Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1417
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar lefauve » 13 mars 2017, 20:55

@Lulu @Invité

Vous deux... vous êtes beaucoup plus fou que moi
:shock: :lol:

Néanmoins, je vous devriez vous tenir loin des guides de branchements et des manuels de coutures.
Je n'ose imaginer... :oops:
...

SuperNord
Messages : 1015
Inscription : 25 mars 2009, 21:34
Localisation : Montréal

Re: Le coin du bon sens.

Messagepar SuperNord » 13 mars 2017, 21:03

lefauve a écrit :
SuperNord a écrit :Mais qui est tu pour proposé une telle chose?


En passant, petite question. est-ce tu te sentirais visée par hazard? :twisted:


Pas du tout, je me considère équilibré, je précise que plus de la moitié de la population mondiale ont divers croyances: Jésus, Mohamed, les horoscopes, les rêves, le destin... et j'en passe...ont-ils tous besoin de soin? Selon moi, c'est pas plus débile de croire en Jésus que de croire en la télépathie.

PS: Tu devrais allez suivre des cours de français, tes pires que moi, de plus avec les correcteurs qu'il y a ici, ta pas de raison.
SuperNord :sherlock:

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1417
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Une indiscutable raison.

Messagepar lefauve » 13 mars 2017, 21:16

tchamba a écrit :Plutôt en Inde et au Tibet, mais hors des sentiers battus. Trungpa disait qu'il ne pouvait fournir de certificat.

Quand vous êtes vous même un imposteur ça aide à reconnaitre ceux qui en sont. J'ai une amie qui a fait Normal sup en philo avec un très fort sentiment d'imposture... ça l' a beaucoup aidé.


Une personne isolée.

Pour ce qui est de la sagesse, j'ai des doutes, vous devriez allez consulter un Hikikomori ça fait plus modernes.

Dans tout les cas se sont des personnes souffrant de troubles psychosociaux et donc pas vraiment des sources particulières de sagesses1. Ironiquement vous démontrer mon point du début. Vous vous êtes empressé vers un stéréotype sur les personnes vivant isolés en asie à la place de vous poser des questions sur pourquoi ces personnes s'isolent.

1. Pas plus qu'une personne normal.
...

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1417
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Le coin du bon sens.

Messagepar lefauve » 13 mars 2017, 21:54

SuperNord a écrit :Pas du tout, je me considère équilibré, je précise que plus de la moitié de la population mondiale ont divers croyances: Jésus, Mohamed, les horoscopes, les rêves, le destin... et j'en passe...ont-ils tous besoin de soin? Selon moi, c'est pas plus débile de croire en Jésus que de croire en la télépathie.

Wow, Tout ceux qui souffrent de problèmes de santé mentals sont des débiles selons SuperNord :ouch:
Ton ignorance sur la déficience intellectuelle et la maladie mentale sont sidérantes. En plus, tu me fait un ad hominem en prétendant que je généralise sur les croyants.

PS: Tu devrais allez suivre des cours de français, tes pires que moi, de plus avec les correcteurs qu'il y a ici, ta pas de raison.

Tes conseils, tu peux les garder pour toi-même, à vue de nez, j'ai de beaucoup plus d'instruction et de connaissance générale que toi. Même bien emballé tes conneries reste des conneries.
...

SuperNord
Messages : 1015
Inscription : 25 mars 2009, 21:34
Localisation : Montréal

Re: Le coin du bon sens.

Messagepar SuperNord » 13 mars 2017, 22:09

lefauve a écrit :
SuperNord a écrit :Pas du tout, je me considère équilibré, je précise que plus de la moitié de la population mondiale ont divers croyances: Jésus, Mohamed, les horoscopes, les rêves, le destin... et j'en passe...ont-ils tous besoin de soin? Selon moi, c'est pas plus débile de croire en Jésus que de croire en la télépathie.

Wow, Tout ceux qui souffrent de problèmes de santé mentals sont des débiles selons SuperNord :ouch: Selon Le fauve



Tu déforme mes propos, tu est de mauvaise foi, ou tu sais pas lire.
SuperNord :sherlock:

SuperNord
Messages : 1015
Inscription : 25 mars 2009, 21:34
Localisation : Montréal

Re: Le coin du bon sens.

Messagepar SuperNord » 13 mars 2017, 22:22

lefauve a écrit :
SuperNord a écrit :

PS: Tu devrais allez suivre des cours de français, tes pires que moi, de plus avec les correcteurs qu'il y a ici, ta pas de raison.

Tes conseils, tu peux les garder pour toi-même, à vue de nez, j'ai de beaucoup plus d'instruction et de connaissance générale que toi. Même bien emballé tes conneries reste des conneries.


Ta probablement le nez bouché :menteur: , qu'est ce que tu en sais, incroyable Narcissisme, ta vue tes écrits dans une flaque d'eau et tu en est tombé amoureux. :mrgreen: Pronom démonstratif, pronom possessif...Ce, Se.. humm ta plus d'instruction :ouch:
SuperNord :sherlock:

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Une indiscutable raison.

Messagepar tchamba » 14 mars 2017, 04:04

lefauve a écrit :Vous vous êtes empressé vers un stéréotype sur les personnes vivant isolés en asie à la place de vous poser des questions sur pourquoi ces personnes s'isolent.



Non.

Au Japon, les maîtres vivent dans des ermitages, mais à plusieurs.
Au tibet ce sont des monastères avec beaucoup de monde
En Inde ce sont des ashrams avec beaucoup beaucoup de monde.

Il existe des ermites mais dans ma tradition c'est mal vu.

Mon amie qui avait un fort sentiment d'imposture était bien entourée. Elle s'entendait bien avec ses profs.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3626
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar unptitgab » 14 mars 2017, 04:42

Il faudrait que l'on m'explique comment peut on qualifier de sages, qui selon l'étymologie a acquis du savoir, des types vivant en vase clos, uniquement avec des personnes partageant leurs croyances, par définition infondées. Si le principe de l'allégorie de la caverne s'applique à des endroits ce sont bien dans les monastères, temples ou autres ashrâms, des lieux où l'acquisition de savoirs est impossible, alors comment pourraient ils produire des sages.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Florence
Messages : 8078
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Une indiscutable raison.

Messagepar Florence » 14 mars 2017, 04:43

tchamba a écrit :Au Japon, les maîtres vivent dans des ermitages, mais à plusieurs.
Au tibet ce sont des monastères avec beaucoup de monde
En Inde ce sont des ashrams avec beaucoup beaucoup de monde.



Vous n'en savez manifestement rien du tout. La Famille Fenouillard, les aventures de Mme Blablablatski et Lobsang Rampa ne sont pas des documentaires ... :a2:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 3692
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar MaisBienSur » 14 mars 2017, 04:46

unptitgab a écrit :Il faudrait que l'on m'explique comment peut on qualifier de sages, qui selon l'étymologie a acquis du savoir, des types vivant en vase clos, uniquement avec des personnes partageant leurs croyances, par définition infondées. Si le principe de l'allégorie de la caverne s'applique à des endroits ce sont bien dans les monastères, temples ou autres ashrâms, des lieux où l'acquisition de savoirs est impossible, alors comment pourraient ils produire des sages.

Un enfant sage n'est-il pas un enfant calme, isolé, ne chahutant pas avec les autres ? :a4:

Donc le mec il a pas d'amis, un vieux play-boy aux pages collées, il a fini toutes ses grilles de sudoku, alors il invente des phrases creuses pour se passer le temps. :mrgreen:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

La seule façon d'oublier qu'on a qu'une vie, c'est d'avoir plusieurs femmes

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 5861
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar Kraepelin » 14 mars 2017, 08:11

unptitgab a écrit :Il faudrait que l'on m'explique comment peut on qualifier de sages, qui selon l'étymologie a acquis du savoir, des types vivant en vase clos, uniquement avec des personnes partageant leurs croyances, par définition infondées. Si le principe de l'allégorie de la caverne s'applique à des endroits ce sont bien dans les monastères, temples ou autres ashrâms, des lieux où l'acquisition de savoirs est impossible, alors comment pourraient ils produire des sages.


D'abord, il ne faut pas en rester prisonnier de l'étymologie. Les mots prennent parfois des significations qui dépassent largement leurs racines. Ensuite, la sagesse est une chose difficile à définir et le mot «sage» prend probablement une signification très différente suivent le contexte et la personne qui en parle. Finalement, tous les savoirs importants ne relèvent pas nécessairement des laboratoires ou des interactions sociales à forte intensité.

Cela dit, si comme toi je doute que la sagesse soit de nature sectaire zozothérique, je n'ai par contre pas de difficulté à imaginer que des savoirs importants puissent êtres mieux "cernés" par des personnes qui se sont retirées de la tumulte et des nécessités de la bataille pour la survieet, pourquoi pas, se sont astreint à des longues périodes de méditation. Disons, en tous cas, que je ne rejette rien au départ.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Florence
Messages : 8078
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar Florence » 14 mars 2017, 12:19

unptitgab a écrit :Il faudrait que l'on m'explique comment peut on qualifier de sages, qui selon l'étymologie a acquis du savoir, des types vivant en vase clos, uniquement avec des personnes partageant leurs croyances, par définition infondées. Si le principe de l'allégorie de la caverne s'applique à des endroits ce sont bien dans les monastères, temples ou autres ashrâms, des lieux où l'acquisition de savoirs est impossible, alors comment pourraient ils produire des sages.


Pour avoir eu l'occasion de côtoyer des moines bouddhistes au Japon, des religieuses catholiques et divers autres croyants engagés à des titres divers dans des actions au bénéfice de la communauté, je peux dire avec confiance qu'il ne faut pas confondre les fantasmes (d'auto-importance) colportés par le genre d'imbéciles ignares et prétentieux comme certains de nos visiteurs avec la réalité de la vraie vie de toutes sortes de communautés religieuses. Si les dogmes et les croyances qui sous-tendent la majorité d'entre-elles ne valent en effet pas le papier sur lequel ils sont compilés, les actions qu'ils inspirent ou qu'ils justifient parfois ne sont pas systématiquement idiotes ni inutiles. Et non, je n'inclus pas Luc Féron dans ces compliments ;)

Un excellent exemple est le formidable feuilleton de la BBC "Call the Midwife", qui chronique assez fidèlement les actions d'une communauté de bonnes soeurs dans les bas-fonds de Londres dans les années 1950-60.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar tchamba » 14 mars 2017, 13:05

unptitgab a écrit :Il faudrait que l'on m'explique comment peut on qualifier de sages, qui selon l'étymologie a acquis du savoir, des types vivant en vase clos, uniquement avec des personnes partageant leurs croyances, par définition infondées. Si le principe de l'allégorie de la caverne s'applique à des endroits ce sont bien dans les monastères, temples ou autres ashrâms, des lieux où l'acquisition de savoirs est impossible, alors comment pourraient ils produire des sages.


Vous sortez ça d'où "qui selon l'étymologie a acquis du savoir"? de quel chapeau? De quel type de savoir parle-ton?

Je doute que l'on parle du savoir intellectuel dont vous faites preuve. Vous semblez ignorer totalement ce qu'est la sagesse.

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar tchamba » 14 mars 2017, 13:12

Florence a écrit :Si les dogmes et les croyances qui sous-tendent la majorité d'entre-elles ne valent en effet pas le papier sur lequel ils sont compilés, les actions qu'ils inspirent ou qu'ils justifient parfois ne sont pas systématiquement idiotes ni inutiles. Et non, je n'inclus pas Luc Féron dans ces compliments ;)


Ahaha il n'y aurait aucun rapport entre les comportements et les textes. Si vous en avez d'autres des comme ça, je suis preneur.

les actions qu'ils inspirent ou qu'ils justifient parfois


Vous devriez lire Zen en Guerre de Brian Victoria.
https://mujoseppo.blogspot.fr/2016/04/b ... -1868.html
Dernière édition par tchamba le 14 mars 2017, 13:23, édité 1 fois.

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar tchamba » 14 mars 2017, 13:18

Kraepelin a écrit :
Finalement, tous les savoirs importants ne relèvent pas nécessairement des laboratoires ou des interactions sociales à forte intensité.


Dans le moine et le philosophe, Mathieu Ricard raconte qu'il trouvait les scientifiques tellement cons à l'Institut Pasteur, sous la direction du Pr François Jacob (prix Nobel de médecine) qu'il s'est tiré en Inde.

"Celui qui gravit les plus hautes montagnes, celui-là se rit de toutes les tragédies qu'elles soient réelles ou jouées.
Courageux, insouciants, moqueurs, brutaux — c'est ainsi que nous veut la sagesse : elle est femme et elle n'aime jamais qu'un guerrier."
Ainsi parlait Zarathoustra (1885), Friedrich Nietzsche

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar tchamba » 14 mars 2017, 13:32

Florence a écrit :Il y a plusieurs courants bouddhistes qui valent, bien heureusement, mieux que la bouillie pour les chats (pauvres bêtes !) présentée par le genre d'imb... de nunuches dont Tchamba est l'un des plus représentatifs exemplaires.


Je vous rappelle que je ne suis pas bouddhiste (je n'ai pas encore reçu les préceptes). Je ne suis exemplaire que de moi même.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3626
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar unptitgab » 14 mars 2017, 13:53

tchamba a écrit :Dans le moine et le philosophe, Mathieu Ricard raconte qu'il trouvait les scientifiques tellement cons à l'Institut Pasteur, sous la direction du Pr François Jacob (prix Nobel de médecine) qu'il s'est tiré en Inde.

Et comme le con est toujours dans l'oeil de celui qui regarde nous voilà bien avancé. Entre nous, les propos de Ricard ont pour moi le même intérêt que ceux du pape, aucun, depuis tout petit j'ai toujours connu le plus profond mépris pour les dires religieux et à quarante ans je ne suis pas sur de changer sur ce point.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 5861
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar Kraepelin » 14 mars 2017, 14:00

Florence a écrit : Un excellent exemple est le formidable feuilleton de la BBC "Call the Midwife", qui chronique assez fidèlement les actions d'une communauté de bonnes soeurs dans les bas-fonds de Londres dans les années 1950-60.


Oui, vraiment, cette série est bouleversante**. C'est beau à nous réconcilier avec l'humanité tout entière...
:chapeau:


** Les britanniques ont vraiment une sensibilité surprenante pour ce genre de production.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar tchamba » 14 mars 2017, 14:11

Nicolas78 a écrit :Il est évident que les sciences humaines n'ont pas la même puissance objective que les sciences dures, même la plus réaliste et naïve des épistémologies ne peut le nier. Elles mêmes (les sciences dures) décrivent le réel et rien de plus, pour dire.


Elles ne décrivent que certains aspects du réel.


Je suis asses d'accord. Mais il faudrait définir la folie pour plus de précision sur ce qu'elle pourrait apporter. Et comment la logique pourrait y voir des solutions concrètes à certaines problèmes.
https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9talogique


Le génie est une forme de folie. Le génie se sert de la sérendipité. Il se gave de textes scientifiques, puis laisse reposer son cerveau, et hop, il trouve ce qu'aucun autre cerveau n'avait trouvé avant lui. exemple : La découverte de la pénicilline par 'Alexander Fleming

Oui, ça me fait penser à l’état d'extase ou à différent type d’état modifier de la conscience, asses commun et qui arrive je pense à une grande majorité de la population au moins quelques fois dans la vie.
J'ai et j’expérimente encore très souvent ce genres d'états, sans drogues, ni méditation*, ni rien, et c'est vraiment la plus part du temps agréable, on aimerait y rester et y voyager, y puiser des idées sur à peut prêt tout et sois-même.
Mais y rester implique de rester seul aussi (en tout cas pour ma part, par exemple si un mec bourré vient me taper sur le dos en me proposant une bière à ce moment la, ya de forte chance que je sorte de l’état en question).


Quand vous pratiquez la méditation, vous entrez et sortez quand vous voulez de ce type d'état. L'idée c'est d'avoir au maximum les pieds sur terre.

Ça implique de ne pas avoir de "basses occupation de ce monde". C'est alors asses paradoxale de considérer que l'ego reprend le dessus en sortie de cet état alors que justement c'est la solitude et l'absence d'interaction avec les "problèmes de la vie et des autres" qui permet à cet état de durer plus de quelques minutes...
C'est d'ailleurs surement une des raisons qui fait que pas mal de "sages" tibétains restent seul, et entre-eux, afin de pratiquer leurs jahanas.


Les retraites dans la solitude doivent être relativement courtes. Mais c'est ce qui permet d'apporter un regard neuf lors du retour à la vie ordinaire.

Ceci-dit, je pense qu'on peut rester dans cet état même en étant actif, mais je craint bien que cela soit plus une forme de trouble mentale.


C'est le cas dans le zen. Les moines travaillent dans le monde laïcs et ont des enfants.
La méditation ne permet pas de guérir de graves troubles mentaux, mais permet à ceux qui n'ont pas de graves problèmes de ne pas être à cotés de ses pompes
Comme tu le voit, je ne nie pas l’existence de c'est états, ni de la "sagesse" (que je relativise très fortement...tellement ce mots est une arme...). Je doute juste de ce qu'on en dit à partir du moment ou on échange ce genre d’expérience avec autrui alors qu'il s'agit de sois et que pendant cet état on ne peut en réalité par vraiment le décrire. En parler, c'est déjà se fourvoyer en quelque sorte. Un peut comme quand on parle d'un souvenir ou d'un rêve. Je dirait même, pas qu'un peut.


Je suis d'accord. Dans le zen, on parle peu.


Moi j'en profite, ça me fait avancer oui, mais croire que l'illusion ne s'y cache pas est un risque. Donner du sens, oui, croire que ça va mener quelques part...je doute.
Au final, les gens qui ne pratiquent pas cela ne sont pas moins heureux, pas moins sage, pas moins intelligent, que ceux qui pratiquent. Ce qui personnellement me fait douter de l’intérêt réel de cette pratique autrement que par une expérience de la vie, mais exceptionnelle, dans le sens ou il n'y à pas beaucoup de matière dans l'univers qui en est capable. Mais c'est pas non-plus un état ou j'aimerait rester dedans (pour divers raisons).
En dehors du fait que je ne pourrait pas m'en passer sans le regretter, mais en même temps je ne m'en inquiéterait pas. Au contraire.


Je suis d'accord. Il n'est pas question que ça mène quelque part mais de sortir des cycles de la souffrance. Idéalement, ça ne mène nulle part (si ce n'est l'océan de la bouddhéité)

Le bien-être, le confort et même le bonheur sont plutôt des pièges. La joie est préférable.


* C'est généralement un ambiance lumineuse spéciale, souvent naturelle mais pas toujours, qui me lance. Je ne peut contrôler que le temps, un minima, si mon environnement est propice bien sur. Même si j'aimerait y rester plus longtemps, ce n'est pas non plus un état dans le quel je désirerait rester tout le temps : Il y à d'autres états mentaux dans la vie, surement très banale et ennuyeux, et croire que celui la (un EMC quelconque) est le meilleur est déjà en sois un signe inquiétant, comme une forme de pensée totalitaire. Y voire un état aidant à la "sagesse" me parait évident, mais je pense que cet état n'aide en rien à devenir "sage" si on à pas la volonté d'en faire du bien. Cette volonté ne vient pas par les EMC, mais par un passif morale, cognitif et par la façon d'on notre cerveaux c'est connecté et se connecte à chaque instant. Rester indéfiniment dans cet état ne permet surement rien d'autre que d'apporter des formes douce de dépersonnalisation et déréalisation. Alors que c'est sensé faire l'inverse.


Je suis d'accord. Vigilance constante comme dirait Alastor Maugrey

J'ai vécu ça bien avant une pratique plus...communautaire disons...de la chose. J'ai ensuite abandonné toute religions, tout guide, et vue mon ego (asses gros). Et j'ai toujours accès à cet état, et je me suis rendu compte qu’évoluer est possible seul et qu'en réalité j'ai jamais évoluer autrement que seul dans cet état. Les conseillers les plus rassurants furent ceux qui ne me complaisait pas dans une quête d'illusions. Et finalement cet un état qui pouvait tout autant m’inquiéter que me "calmer".
Toute les expériences d'EMC de ma vie m'on fait voir à quel point les points ou je pensait être sage n’était souvent que des illusions n'apportant que la honte égotique à leurs prise de conscience. Toutes ses EMC sont avant tout parvenue à moi sans prévenir et sans contrôle, avant que j'essaye d'en prendre un contrôle bien relatif sur leur durée (contrôle lui même possiblement illusoire, on peut aller même jusque douter de la conscience sauf par autre chose qu'un artefact du fonctionnement cognitif, un peut comme les reflets sont les artefacts d'un indice de réflexion sur un objet).


Je comprends. L'idée c'est de permettre un va et vient rapide entre fonctionnement égotique et fonctionnement non-égotique. On a besoin de notre ego. Il n'est pas question de s'en débarrasser. Il suffit juste de le voir et d'être attentif à ce qu'il ne nuise pas ni à soi, ni à autrui.

Et c'est la ou l’écoute d'un grand sage à ses limites. On observe souvent qu'un sage qui instruit les autres ne peut être dans cet état perpétuellement.

Oui. Il ne faut pas idéaliser les sages. Ils ont seulement un peu plus de bon sens que nous. Rien de magique.

Et on observe que prendre conscience de cela est impossible si on est en état modifié de conscience, bref, en extase ou en béatitude (sentiment océanique).


Oui, c'est pourquoi je parle de va et vient. Dans le zen soto on ne recherche pas le satori (l'extase) mais si ça arrive on l'acceuil et on laisse passer. L'idée c'est de revenir à la condition normale pas de devenir un illuminé (zombie)

Si la sagesse existe, courir après mène à l’échec, et les sages échouent en même temps qu'ils échouent à instruire. La sagesse, peut-être, n'est qu'une illusion qui ne disparaîtra qu'a la mort chez ceux qui s'en enivrent (dit t'il...sur un ton de sagesse :lol: ).


On apprend toujours de ses échecs. Heureusement qu'on ne réussit pas tout du premier coup. Ce serait l'enfer.

Et même vouloir contrôler sont ego est une idiotie. Car en fait, "on" est seul. Et l'ego le sera toujours. L'ego se cache bien sous différente forme. Ne pas le ressentir n'est que la preuve qu'il est soit muet mais bien encore la, soit qu'il à en fait pris toute la place...


Il suffit de le voir. C'est tout

Le seul truc vraiment qui m'évite tout ça, c'est le lâché prise incontrôlé. Ce genre de moment ou, par exemple en voiture, on oublie tout... on ne pense plus, on conduit automatiquement. Et on revient à soit en réalisant qu'on à roulé 2/3 km comme ça. Et rien n'en ressort. Pas de "sagesse", pas de "connaissances", pas de pensées, pas de merveilles. Juste un étonnement. Une pause, une mort dans la vie. Juste un instant ou, la peut-être, l'ego était perdu dans l'inconscience de l'esprit et dominé par l'automatisme des sens.


Euh en voiture? soit prudent quand même.

C'est mon avis, mais j'ai l'impression que plus les "bien-êtres" et les "mal-êtres" sont forts, plus les EMC sont de la partie.
En espérant que c'est le "bien-être" qui fait la loi chez toi et surtout chez ton "maître", car je pense qu'il n'est pas évident de savoir ce qui les motives à la pratique, ni même pour sois-même.


On est censé pratiquer sans but ni profit. Mushotoku.

Ce que j'ai appris de tout ça, je vient de l’écrire. Un spectre de pensée qui ne me montre aucune solution à rien malgré que chaque expérience l'agrandisse et chaque souvenir la corrompe selon quand il remonte, ha...si ce n'est à passer bcp de temps à parler :mrgreen:


Je comprends. Je ne suis pas sûr que ce forum soit le meilleur endroit pour parler de ses extases. Il n'y a pas de solution miracle, l'idée c'est de faire avec ce qu'on a, dans une logique altruiste.

Mais il est possible qu'on ne parle en fait pas de la même chose ?

Ce que vous décrivez ressemble, à mon avis, beaucoup au spleen.
Vous devriez lire les Haikus de Ryokan
http://mujoseppo.blogspot.fr/2016/04/ry ... poete.html
Dernière édition par tchamba le 14 mars 2017, 15:29, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5470
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar Lulu Cypher » 14 mars 2017, 14:55

Kraepelin a écrit :Les britanniques ont vraiment une sensibilité surprenante pour ce genre de production.
Ne pourrait-on pas dire que les britaniques n'ont une sensibilité surprenante que pour ceux qui ont la même sensibilité qu'eux et que pour tous les autres leur sensibilité n'est pas si surprenante que ça.

Bon je suis HS (pas hors service mais hors sujet) ... j'arrête là ... désolé.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 526
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar nikola » 14 mars 2017, 15:52

tchamba a écrit :Dans le moine et le philosophe, Mathieu Ricard raconte qu'il trouvait les scientifiques tellement cons à l'Institut Pasteur, sous la direction du Pr François Jacob (prix Nobel de médecine) qu'il s'est tiré en Inde.


Je déteste le Ricard, c’est dégueulasse.
Plus sérieusement, un bouddhiste qui s’est barré en Inde et qui reproche à des scientifiques d’être cons, ça ne manque pas de sel. :lol:
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar tchamba » 14 mars 2017, 16:11

nikola a écrit :
Je déteste le Ricard, c’est dégueulasse.
Plus sérieusement, un bouddhiste qui s’est barré en Inde et qui reproche à des scientifiques d’être cons, ça ne manque pas de sel. :lol:


Je déteste également le Ricard mais l'autre est docteur en génétique cellulaire. Mathieu Ricard sort un livre avec Wolf Singer, Neurobiologiste, directeur émérite du Max Planck Institute for Brain Research, "Cerveau et Méditation" (2017)

Comme quoi tous les scientifiques ne sont pas des cons.

Jean-Francois a écrit :
... les croyants n'en ont de toute façon rien à fichtre de la science: ils prennent ce qui flattent leur croyance. Mais ce n'est pas tout le monde qui est croyant.

Jean-François


Comme je ne crois en rien, je ne prends que ce qui flatte mon absence d'ego.

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1417
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar lefauve » 14 mars 2017, 19:21

Lulu Cypher a écrit :
Bon je suis HS (pas hors service mais hors sujet) ... j'arrête là ... désolé.


La discussion est rendu hors sujet depuis un bout de temps. Faut pas en faire un fromage ;)
...

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar tchamba » 15 mars 2017, 03:37

lefauve a écrit :
La discussion est rendu hors sujet depuis un bout de temps.


Joli preuve de solipsisme (on va éviter le terme autiste, par respect pour les autistes)

Le solipsisme peut être défini à partir de la proposition 5.63 du Tractatus logico-philosophicus — « Je suis mon monde.»

Tout ce qui en sort est hors sujet.

Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul à être solipsiste. C'est le cas de beaucoup de monde. Ça se soigne.

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Une indiscutable raison.

Messagepar tchamba » 15 mars 2017, 04:14

Florence a écrit :
Vous n'en savez manifestement rien du tout. La Famille Fenouillard, les aventures de Mme Blablablatski et Lobsang Rampa ne sont pas des documentaires ... :a2:


Ce sont vos références, je vous les laisse.

Au risque de manquer de délicatesse avec vous, Florence, je suis au regret de vous informer que nous ne ferons jamais bibliothèque commune. Il faudra vous défaire de la votre, mais nous n'en sommes pas encore là. Bon d'accord, pour La Famille Fenouillard mais c'est vraiment parce que vous insistez.


Revenir vers « Questions techniques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit