Santé mentale et le forum.

Pour toute question concernant le site ou ce forum, c'est par ici...
Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 453
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar Loupa » 25 mars 2017, 10:51

tchamba a écrit :A mon tour de vous poser une question. Vous dites que vous compensez par votre intelligence. Je suis curieux et j'aimerais savoir jusqu'à quel point.

j'ai écrit : Dans le cadre de mon métier, j'ai pour habitude d'escalader les toits
Miraye répond : Laissez moi deviner, votre métier c'est "la mise en place de parabole" ?

Comment interprétez vous cette dernière phrase?


Pour une fois, j'estime que vos propos sont censés, et je veux bien me prêter au jeu.

Cependant, je tiens à dire juste avant, car vous ne semblez pas être au courant, que dans toutes les populations, l'intelligence se mesure de manière très différente selon différentes caractéristiques et malgré ce que je dis à propos très honnêtement de mes compétences intellectuelles qui permettent de compenser certaines difficultés vécues liées à mon Asperger. Les compétences de tout le monde se mesurent de manière très différente et rien de moi l'idée de dire que j'ai des compétences dans tout, car j'ai de cruels déficits dans certaines sphères et pas dans d'autres (ce qui est encore plus caractéristique de l'autisme du fait des caractéristiques du cerveau autiste.) Il y a beaucoup de débats au niveau des compétences cognitives des individus, car les mesures standards, comme l'a expliqué un autre intervenant, peuvent différer énormément et même s'il y des balises étalon comme le QI qui permettent de mesurer les compétences globales d'un individu, toutes les personnes, quelles qu'elles soient, développent des compétences différentes, ce qui rend l'humain unique.

Lorsque j'ai mentionné que je ne sais pas débattre, c'est que malgré mes compétences pour comprendre et mon malaise vis-à-vis de propos incohérents, je manque de compétences sociales. Les personnes autistes remarquent moins notamment d'émotions (plus que 7 environ), alors qu'une personne neurotypique (c'est-à-dire toute autre personne) peut en voir facilement (et décrire) 70. Certes, je suis sur un forum, mais je ne vois pas les tonalités d'émotions comme les autres, ce qui rend la tâche ardue pour débattre. De plus, notre naïveté sociale nous empêche de bien saisir les mauvaises intentions d'une autre personne ce qui nous rend perméable à la critique (même fausse et même si on le sait instinctivement pour certaines personnes.)

En gros, le cerveau autiste plus particulièrement, aura des déficits énormes dans certaines sphères et dans d'autres non, car les parties du cerveau seraient plus compartimentées, communiquant moins entre elles. De là provient certainement la motricité globale souvent déficitaire chez les autistes.

Puis aussi, mentionnons l'honorable inhabilité ou difficulté de plusieurs autistes de voir les figures de style de type métaphore, ce qui était mon cas jusqu'à il y a quelques années... Si tu veux percevoir les compétences d'un autiste, tu passes exactement par un test qui ne fonctionne pas dans la réalité. Aussi, comme l'a dit spin-up, dès qu'un individu sort de la norme, il est difficile de vérifier les compétences cognitives d'un individu de manière objective, plus particulièrement chez les TSA (nouveau nom pour l'autisme), voire les personnes avec TDA/H ou avec des troubles de l'apprentissage, même si certains tests existent pour essayer de différencier les compétences selon différents critères... mais j'avoue que ce n'est pas ma mémoire à court terme notamment qui me permettra de me distinguer remarquablement (par exemple) compte tenu que j'ai des déficits à ce sujet (notamment.) C'est certes un exemple, mais à une époque, certaines compétences étaient vérifiées alors qu'elles ne correspondent plus à la norme maintenant (comme la réactivité à un stimuli au 19ème.)

Concernant ta phrase, je dirais simplement que c'est soit relié aux échelles de grandeur, soit à la ligne des X sur les paraboles en mathématique qui ressemble à un toit associée à une échelle.
Dernière édition par Loupa le 25 mars 2017, 11:08, édité 2 fois.

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar tchamba » 25 mars 2017, 10:54

spin-up a écrit :Non.
Deja ce n'est pas une greffe de matiere fecale mais de microbiote intestinal.

si
https://www.univadis.fr/viewarticle/aut ... aux-483809

Ensuite ce n'est pas une alternative aux antibiotiques, ce sont deux approches basées sur deux hypotheses differentes: cause infectieuse et cause intestinale.

Des hypothèses différentes sont des hypothèses alternatives
Les antibiotiques, a ma connaissance, n'ont jamais rien montré de probant.

Ce n'est pas l'idéal

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 453
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar Loupa » 25 mars 2017, 11:06

tchamba a écrit :
spin-up a écrit :Deja ce n'est pas une greffe de matiere fecale mais de microbiote intestinal.

si


Personnellement, je dirais que c'est une greffe de matière fécale pour incorporer dans la personne qui reçoit la greffe un microbiote intestinal. C'est de cette façon que je l'expliquerais.

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 453
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar Loupa » 25 mars 2017, 11:09

tchamba a écrit :Des hypothèses différentes sont des hypothèses alternatives


Ou des hypothèses complémentaires... de là le besoin de recherches dans le domaine pour percer ce mystère...

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar tchamba » 25 mars 2017, 13:00

Loupa a écrit :
Puis aussi, mentionnons l'honorable inhabilité ou difficulté de plusieurs autistes de voir les figures de style de type métaphore, ce qui était mon cas jusqu'à il y a quelques années...

Concernant ta phrase, je dirais simplement que c'est soit relié aux échelles de grandeur, soit à la ligne des X sur les paraboles en mathématique qui ressemble à un toit associée à une échelle.


Et si jamais je rigole en lisant votre réponse est-ce que ça vous gêne?

Parabole :
Sens 1 Récit allégorique.
Synonyme : allégorie

Sens 2
Mathématiques
Ligne courbe dont chacun des points est situé à égale distance d'un point fixe, le foyer, et d'une droite fixe, la directrice.
Synonyme : courbe

Sens 3
Télécommunications
Antenne de télévision en forme de parabole servant à capter des signaux par satellite.


Personnellement je pensais au sens 1 et 3 mais j'ignorais le sens 2. C'est mon ignorance du sens 2 qui m'a fait rire.

Je pense que Miraye voulait se moquer gentiment de moi en disant que mon métier devait consister à poser des paraboles (antennes de télé) sur les toits mais aussi me faire remarquer que je parle souvent par parabole (allégorie).

Parler par paraboles consiste à raconter une histoire pour illustrer une idée abstraite qui peut difficilement être exprimé par concept.

C'est la raison pour laquelle je raconte des histoires sur ce forum.

Ce qui est drôle c'est que le plupart des utilisateurs de ce forum ne comprennent pas plus que vous l'usage métaphorique que je fais du langage.

Exemple jean7 : "commencer par rendre incompréhensible des choses simples en faussant le sens des mots pour après offrir sa voie..."

Ce qui est incompréhensible pour Jean7 est pour moi d'une grande clarté mais j'ai du mal à lui faire comprendre.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5699
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Bis repetita ?

Messagepar Cartaphilus » 25 mars 2017, 17:08

Salut à tous.

tchamba a écrit :
spin-up a écrit :Non.
Deja ce n'est pas une greffe de matiere fecale mais de microbiote intestinal.

si
https://www.univadis.fr/viewarticle/aut ... aux-483809

Définition de microbiote : Ensemble des microbes présents dans ou sur un organisme vivant, par exemple un être humain.

Plutôt que « greffe de matière fécale », il est préférable de parler de transplantation de microbiote fécal, comme je l'ai déjà signalé dans cette même discussion.

Bien sûr, l'on peut se contenter de l'à-peu-près, en citant une source médicale... mais dont cette même source, dans la partie consacrée à la spécialité concernée (la gastro-entérologie), emploie le syntagme approprié de transplantation de microbiote fécal.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 453
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: Bis repetita ?

Messagepar Loupa » 25 mars 2017, 18:01

Cartaphilus a écrit :...


Je n'avais pas vu ton message, car je suis arrivée sur le tard.

C'est justement pour cela qu'une éducation scientifique est plus que pertinente de nos jours, pour bien saisir de nouveaux concepts sans les déformer...

Toutes mes excuses pour mon erreur. Tu as tout à fait raison.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5740
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Bis repetita ?

Messagepar Lulu Cypher » 25 mars 2017, 19:47

Loupa a écrit :C'est justement pour cela qu'une éducation scientifique est plus que pertinente de nos jours, pour bien saisir de nouveaux concepts sans les déformer...
Oui mais par expérience j'ai constaté que ce sont surtout les personnes qui ont déjà une certaine culture scientifique qui pensent que c'est utile .... la majorité de ceux qui ne la possèdent pas ne trouvent pas ça si indispensables .... en fait ils ne savent pas à quel point ils ne savent pas :hausse:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

tchamba
Messages : 381
Inscription : 17 févr. 2017, 10:00

Re: Bis repetita ?

Messagepar tchamba » 26 mars 2017, 04:10

Lulu Cypher a écrit :
Loupa a écrit :C'est justement pour cela qu'une éducation scientifique est plus que pertinente de nos jours, pour bien saisir de nouveaux concepts sans les déformer...
Oui mais par expérience j'ai constaté que ce sont surtout les personnes qui ont déjà une certaine culture scientifique qui pensent que c'est utile .... la majorité de ceux qui ne la possèdent pas ne trouvent pas ça si indispensables .... en fait ils ne savent pas à quel point ils ne savent pas :hausse:


https://www.youtube.com/watch?v=9JkDzNO ... JPbLopZuSg

J'ai remarqué à l'inverse que ceux qui se focalisent sur le détail (par exemple langagier) ont tendance à perdre de vue l'ensemble dans lequel vient s'insérer ce détail (la discussion)

Je rappelle que mon message se terminait par le fait que je me proposais en tant que donneur de matière fécale saine ce qui était une façon de dire que je venais sur ce forum pour mettre le bazar (ou pour parler plus vulgairement : foutre la merde) mais si je dis apporter du macrobiote fécal sur ce forum, moi en tant que troll, ça me fait beaucoup moins rire. Il faut dire que j'ai tendance à placer la culture philosophique au dessus de la culture scientifique. De toute façons, comme le disait Heidegger : la science ne pense pas. A l'impossible nul n'est tenu.

http://www.webphilo.com/textes/voir.php ... =453061336

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1165
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: Bis repetita ?

Messagepar 86lw » 26 mars 2017, 06:31

tchamba a écrit :Je rappelle que mon message se terminait par le fait que je me proposais en tant que donneur de matière fécale saine ce qui était une façon de dire que je venais sur ce forum pour mettre le bazar (ou pour parler plus vulgairement : foutre la merde)

Je pense que de nombreux participants à ce site ont vite compris qu'ils avaient en face d'eux le membre d'un mouvement sectaire ou "pré-sectaire".
Beaucoup font preuve de patience et tentent d'expliquer au "fouteur de merde" autoproclamé qu'il devrait faire attention à ne pas glisser sur la porcelaine de ses toilettes ou sur la pente (savonneuse, bien sûr) de son nombrilisme exacerbé.

C'est tout à fait honorable, mais en ce qui me concerne, je "passe" les messages de Tchamba et les réponses qu'ils suscitent. Essayer de faire boire un âne qui n'a pas soif ou de discuter avec un individu si imbu de lui-même qu'il n'est plus capable d'écoute sont des pertes de temps.
Je lui souhaite de comprendre finalement qu'il y a plus gratifiant que de "foutre la merde" pour satisfaire un ego insatisfait, par exemple vivre sa vie, dans sa réalité. Ça fait en général passer le sentiment qu'il faut asséner aux autres SA vérité.
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5699
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar Cartaphilus » 26 mars 2017, 06:41

Salut à tous, bonjour tchamba.

J'ai remarqué à l'inverse que ceux qui se focalisent sur le détail (par exemple langagier) ont tendance à perdre de vue l'ensemble dans lequel vient s'insérer ce détail (la discussion)

Si votre remarque visait votre modeste serviteur, n'ayez crainte, votre participation au forum est appréciée à sa juste valeur.

Néanmoins, le langage reste le support de notre pensée, et « mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde » (Albert Camus).
[...] ce qui était une façon de dire que je venais sur ce forum pour mettre le bazar (ou pour parler plus vulgairement : foutre la merde) [...]

Dont acte.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Pierre-San
Messages : 266
Inscription : 03 août 2016, 11:05

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar Pierre-San » 26 mars 2017, 07:07

Cartaphilus a écrit :Dont acte.

Possible d'en parler au type en rouge avec des cornes ?
Ou faut l'invoquer ?
Personnellement, hier soir, j'ai bu le sang d'une vierge sacrifiée en son honneur pour le faire venir (bon, ok, c'était de la soupe a la tomate super U...presque pareil.)
"Je n'ai à offrir que du sang, de la peine, des larmes, de la sueur et même du vomi !"
Sir Winston Plus-ou-moins Churchill

Florence
Messages : 8550
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Bis repetita ?

Messagepar Florence » 26 mars 2017, 08:30

86lw a écrit :Je lui souhaite de comprendre finalement qu'il y a plus gratifiant que de "foutre la merde" pour satisfaire un ego insatisfait, par exemple vivre sa vie, dans sa réalité. Ça fait en général passer le sentiment qu'il faut asséner aux autres SA vérité.



Tu te leurres à plusieurs titre. Ce genre de personnage, présomptueux, incompétent et bien entendu inopérant (pas étonnant, ça va généralement de pair) n'entre pas dans une secte, ne croit pas un iota de ce qu'il professe, il adopte tout au plus des tics de langage liés à des sujets "spirituels" qui le font passer, à ses propres yeux, pour plus malin que les autres.

Il s'illusionne quant à sa possible influence et sa capacité de nuisance, et il est fondamentalement trop bête pour réaliser à quel point il gaspille sa vie en essayant, vainement, de "foutre la merde" là où il passe ...

Il faudrait que ses actions lui coûtent réellement cher, dans la "vraie vie" hors du monde virtuel d'internet, pour qu'il arrête de faire le bravache, ce qui demanderait qu'il prenne des risques, et il est bien trop couard pour le faire. Se gargariser de jouer à la mouche du coche sur internet, se glorifier de rallier à sa cause des cervelles pleines de bile et de rancoeur qui trainent en permanence à la marge de nos discussions, se vanter de prétendues connaissances supérieures, feindre le dédain, tout cela est facile, sans risque et sans réelle conséquence. Même une expulsion représente une plaisanterie pour ce genre de personnages vains, vides et imbus de leurs petits plaisirs mesquins.

... mais je suis d'accord avec toi, discuter, de quelque façon que ce soit, avec lui est une perte de temps.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Pierre-San
Messages : 266
Inscription : 03 août 2016, 11:05

Re: Bis repetita ?

Messagepar Pierre-San » 26 mars 2017, 08:52

Florence a écrit :. Se gargariser de jouer à la mouche du coche sur internet, se glorifier de rallier à sa cause des cervelles pleines de bile et de rancoeur qui trainent en permanence à la marge de nos discussions, se vanter de prétendues connaissances supérieures, feindre le dédain, tout cela est facile, sans risque et sans réelle conséquence. .

Il fait avec ses maigres possibilités,
"Je n'ai à offrir que du sang, de la peine, des larmes, de la sueur et même du vomi !"
Sir Winston Plus-ou-moins Churchill

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1165
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: Bis repetita ?

Messagepar 86lw » 26 mars 2017, 11:28

Florence a écrit :Il faudrait que ses actions lui coûtent réellement cher, dans la "vraie vie" hors du monde virtuel d'internet, pour qu'il arrête de faire le bravache, ce qui demanderait qu'il prenne des risques, et il est bien trop couard pour le faire. Se gargariser de jouer à la mouche du coche sur internet, se glorifier de rallier à sa cause des cervelles pleines de bile et de rancoeur qui trainent en permanence à la marge de nos discussions, se vanter de prétendues connaissances supérieures, feindre le dédain, tout cela est facile, sans risque et sans réelle conséquence. Même une expulsion représente une plaisanterie pour ce genre de personnages vains, vides et imbus de leurs petits plaisirs mesquins.

... mais je suis d'accord avec toi, discuter, de quelque façon que ce soit, avec lui est une perte de temps.

C'est bien pour ça que j'ai mentionné en premier l'aspect " ego", avant le souhait de faire passer des idées.
Mais nous sommes d'accord sur le fait que cet individu n'a pas assez de "surface" pour lui consacrer trop de temps... :a4:
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5740
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Bis repetita ?

Messagepar Lulu Cypher » 26 mars 2017, 12:58

[...] ceux qui se focalisent sur le détail ont tendance à perdre de vue l'ensemble dans lequel vient s'insérer ce détail
Le diable est dans les détails ... je n'ai jamais compris les personnes qui raisonnent de manière dichotomiquement étriquée. Pourquoi choisir entre détails précisions et généralités, analyse et synthèse, prévention et répression, fromage et dessert ?

Comme le dit très justement Carta, le langage est le seul vecteur de notre pensée sur un forum ... raison de plus pour être précis et justement ne pas confondre prendre du recul et tourner les coins ronds .... en revanche je comprends tout à fait qu'on se complaise dans la parabole floue quand on est incapable d'expliquer précisément l'objet de sa foi .... enfumeur un jour enfumeur toujours.

PS : ce post n'est pas une réponse à tchamba mais juste une remarque générale que je remets sur le tapis pour la niéme fois ;)

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 453
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: Bis repetita ?

Messagepar Loupa » 26 mars 2017, 13:32

Lulu Cypher a écrit :
[...] ceux qui se focalisent sur le détail ont tendance à perdre de vue l'ensemble dans lequel vient s'insérer ce détail
Le diable est dans les détails ... je n'ai jamais compris les personnes qui raisonnent de manière dichotomiquement étriquée. Pourquoi choisir entre détails précisions et généralités, analyse et synthèse, prévention et répression, fromage et dessert ?

Comme le dit très justement Carta, le langage est le seul vecteur de notre pensée sur un forum ... raison de plus pour être précis et justement ne pas confondre prendre du recul et tourner les coins ronds .... en revanche je comprends tout à fait qu'on se complaise dans la parabole floue quand on est incapable d'expliquer précisément l'objet de sa foi .... enfumeur un jour enfumeur toujours.

PS : ce post n'est pas une réponse à tchamba mais juste une remarque générale que je remets sur le tapis pour la niéme fois ;)


Comme ici.

Puis la philosophie est contrairement à ce dit tchamba (même si ce n'est pas à lui que tu t'adressais spécifiquement Lulu Cypher) très précise... pour éviter justement ce genre de discussions interminables sur le sens.

Je reconnais personnellement mon erreur d'avoir mal utilisé des termes, car on vient de perdre plusieurs postes juste pour débattre des termes... Alors qu'un intervenant sur le topic a réglé la question (même si tchamba s'escrime à aller à contre courant.)

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5740
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Bis repetita ?

Messagepar Lulu Cypher » 26 mars 2017, 13:59

Loupa a écrit :Comme ici
Entre autre oui.

Loupa a écrit :Je reconnais personnellement mon erreur d'avoir mal utilisé des termes, car on vient de perdre plusieurs postes juste pour débattre des termes... Alors qu'un intervenant sur le topic a réglé la question (même si tchamba s'escrime à aller à contre courant.)
Ne t'autoflagelle pas inutilement nous sommes tous imprécis et nombreux sont les quiproquos et mésinterprètations sur ce forum ... ne perds pas de vue que lorsque nous exprimons une idée il nous arrive quasi systématiquement de passer sous silence ce qui nous parait évident quitte à hypothèquer (inconsciemment) la bonne compréhension que nos interlocuteurs auront de nos propos.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 453
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: Bis repetita ?

Messagepar Loupa » 26 mars 2017, 14:57

Lulu Cypher a écrit :
Loupa a écrit :Comme ici
Entre autre oui.

Loupa a écrit :Je reconnais personnellement mon erreur d'avoir mal utilisé des termes, car on vient de perdre plusieurs postes juste pour débattre des termes... Alors qu'un intervenant sur le topic a réglé la question (même si tchamba s'escrime à aller à contre courant.)
Ne t'autoflagelle pas inutilement nous sommes tous imprécis et nombreux sont les quiproquos et mésinterprètations sur ce forum ... ne perds pas de vue que lorsque nous exprimons une idée il nous arrive quasi systématiquement de passer sous silence ce qui nous parait évident quitte à hypothèquer (inconsciemment) la bonne compréhension que nos interlocuteurs auront de nos propos.


J'avoue me sentir mal à l'aise lorsque je commet une erreur aussi grossière... :) :a2:

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 453
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: Bis repetita ?

Messagepar Loupa » 26 mars 2017, 16:09

Lulu Cypher a écrit :il nous arrive quasi systématiquement de passer sous silence ce qui nous parait évident quitte à hypothèquer (inconsciemment) la bonne compréhension que nos interlocuteurs auront de nos propos.


Je tenais à ajouter quelque chose à ce propos.

Personnellement, selon moi, une bonne éducation sur la science comporte justement une belle prise de conscience de ces difficultés et obtenir une procédure pour éviter ce genre de quiproquos.

La meilleure des approches serait bien évidemment d'avoir une meilleure prise de conscience de la précision des mots que nous utilisons et des concepts généraux de la science, ce que je ne possède pas, pour ce dernier cas.

Un peu plus haut, tu as mentionné que j'avais une bonne éducation scientifique de manière indirecte, pourtant je m'aperçois des manques à gagner. Le système d'éducation au Québec ne permet pas d'avoir une bonne compréhension des concepts généraux de la science et comment elle fonctionne en général. Quand tu dis que « Le Diable se cache dans les détails, » je tiens à t'avouer que je suis un peu perdue par le manque que je perçois sur le net de gens qui ne comprennent pas le fonctionnement des études scientifiques en sciences humaines (notamment sur le féminisme et l'avortement sans connaître à quoi correspond un embryon à la base) pour devoir dénigrer par la suite les études scientifiques de sites OSBL pour dénoncer une situation de non-droit ou de privilège (selon la définition sociologique du terme) et la façon dont les gens qui n'ont jamais été confrontés à une injustice directement sans que quelqu'un l'explique avec des termes simples à la personne pour que cette dernière comprenne son erreur (déjà, de un) pour pouvoir avancer par la suite. Personnellement, je crois que l'éducation scolaire au Québec devrait se centrer plus particulièrement sur les concepts généraux de la science (qu'est-ce qu'une étude scientifique par exemple ?) plutôt que des expérimentations, à moins (encore mieux) de conjuguer les unes avec les autres pour finalement arriver à un résultat qui serait d'associer la démarche scientifique à l'esprit critique.

Personnellement, je suis ici pour combler mes déficits en parlant avec les intervenants et mieux saisir la façon dont vous utilisez vos ressources intellectuelles (notamment) pour parvenir à une démarche philosophique ou scientifique, en allant directement aux sources... ce que perso j'ai commencé à apprendre au cégep, et pas du tout au secondaire. Sinon je dormais au gaz au secondaire, ce qui est encore possible, mais peu possible tout de même me connaissant moi-même.

Comment parviennent les gens du peuple à s'éduquer s'ils n'ont pas les bases de l'esprit critique ? Comment les gens qui vont seulement au secondaire peuvent-ils comprendre leur propre situation et défendre les droits de leurs enfants, s'ils n'ont pas eu d'éducation scientifique ?

(Dites-moi si je devrais partir un autre topic pour réussir à répondre à ces questions, car j'imagine que c'est un débat assez large qui n'est pas relié directement au premier sujet de cette convo.)

Sinon, personnellement, je crois que ce forum est le meilleur endroit pour trouver une réponse préliminaire du moins à un problème de santé mentale, en conseillant ceux qui pourraient avoir besoin d'aide, l'information nécessaire. Donc je suis d'accord de mettre des « sticky » pour prévenir quelqu'un au lieu que cette personne se tourne vers d'autres sources moins scrupuleuses en matière de santé.

Sinon, j'ai à conseiller cette ressource pour un premier avis avant d'aller à l'hôpital, car les professionnels sont certifiés et peuvent être compétents pour donner de l'information aux personnes auxquelles nous suspectons un problème de santé mentale. Sinon, il y a le 811 qui permet de répondre à des questions de santé ou sur le social.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5740
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar Lulu Cypher » 26 mars 2017, 18:02

Loupa a écrit :Comment parviennent les gens du peuple à s'éduquer s'ils n'ont pas les bases de l'esprit critique ? Comment les gens qui vont seulement au secondaire peuvent-ils comprendre leur propre situation et défendre les droits de leurs enfants, s'ils n'ont pas eu d'éducation scientifique ?
Parce que les scientifiques ne peuvent être des gens du peuple ? ;)
Le problème n'est pas d'avoir l'esprit critique, tout le monde l'a, le problème est de l'objectiver.

Tu supposes qu'on ne peut posséder ce scepticisme qu'à la condition qu'il nous l'ait été enseigné ... je ne partage pas tout à fait ... c'est à mes yeux une façon d'être, une manière de valoriser son honnêteté intellectuelle (puis faut bien l'avouer faut être un peu chieur).

Et puis avoir une formation scientifique de base n'est pas tout, tout n'est pas résoluble (ou résolvable je ne sais pas quel est le mot juste) par une culture scientifique ... quid de la méconnaissance du droit par exemple ?

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 453
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar Loupa » 26 mars 2017, 18:35

Lulu Cypher a écrit :
Loupa a écrit :Comment parviennent les gens du peuple à s'éduquer s'ils n'ont pas les bases de l'esprit critique ? Comment les gens qui vont seulement au secondaire peuvent-ils comprendre leur propre situation et défendre les droits de leurs enfants, s'ils n'ont pas eu d'éducation scientifique ?
Parce que les scientifiques ne peuvent être des gens du peuple ? ;)
Le problème n'est pas d'avoir l'esprit critique, tout le monde l'a, le problème est de l'objectiver.

Tu supposes qu'on ne peut posséder ce scepticisme qu'à la condition qu'il nous l'ait été enseigné ... je ne partage pas tout à fait ... c'est à mes yeux une façon d'être, une manière de valoriser son honnêteté intellectuelle (puis faut bien l'avouer faut être un peu chieur).

Et puis avoir une formation scientifique de base n'est pas tout, tout n'est pas résoluble (ou résolvable je ne sais pas quel est le mot juste) par une culture scientifique ... quid de la méconnaissance du droit par exemple ?


Tu as raison sur plusieurs points. Mais la démarche scientifique s'applique aussi aux sciences humaines et peuvent permettre de dénoncer des situations qui, même s'ils sont de l'ordre du droit, pour acquérir une connaissance des injustices et reconnaître qu'elles existent, même si elles peuvent sembler inexistantes en raison du droit. Par exemple, même si le un tiers des femmes sur les campus universitaires ont été victimes d'une forme d'agression sexuelle, il reste que les services sont quasi existants (voire totalement inexistants) pour ces femmes. La compréhension du droit des écoles ne donnera pas plus d'informations, car il semble que ce soit déficitaire dans ce domaine selon un lien du Devoir facilement trouvable je crois sur le net.

Une éducation scientifique, dans le domaine des sciences humaines par exemple, me semble aussi importante qu'une autre et elle inclut la démarche scientifique. Il faut avoir des bases pour au moins comprendre des bases relatives sur la féminisme (notamment.) Je ne parlais pas spécifiquement des sciences naturelles.

Ceci dit, je suis d'accord que les scientifiques peuvent être des gens du peuple. Je parlais globablement, non pas un groupe précisément. Il faut cependant que les gens de la population en général puissent reconnaître la compétence d'un professionnel... En autres choses comme base de l'éducation scientifique, mais se faire une idée à ce sujet. (Il y a énormément de débats dans la société et se fier à un seul professionnel, même scientifique, est dangereux.)

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5740
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar Lulu Cypher » 26 mars 2017, 20:15

En fait si je résume, ce que tu te demandes c'est plus : quel est le bagage de connaissances, de méthode(s) qu'il est necessaire de maitriser pour être capable de discriminer de l'information de manière optimale .... question à laquelle je réponds sans hésiter .... je n'en sais rien du tout.

Par contre la méthode scientifique n'a pas forcément de rapport avec la science .... on peut l'appliquer pour maximiser la culture du chou fleur ou les rencontres sur "tinder" ... on peut aussi s'en servir sans connaissances scientifiques et par voie de conséquence on peut appliquer un certain niveau de scepticisme sur les qualitès professionnelles de quelqu'un sans pour autant avoir ses connaissances.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3144
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Une méthode de raisonnement

Messagepar LoutredeMer » 27 mars 2017, 04:17

Loupa a écrit :Par exemple, même si le un tiers des femmes sur les campus universitaires ont été victimes d'une forme d'agression sexuelle, il reste que les services sont quasi existants (voire totalement inexistants) pour ces femmes. La compréhension du droit des écoles ne donnera pas plus d'informations, car il semble que ce soit déficitaire dans ce domaine selon un lien du Devoir facilement trouvable je crois sur le net.

La discussion a déjà abordée ici je ne sais plus où. Suite à des liens sur les féministes québecoises qui dénoncaient l'insécurité en matière d'agressions sur les campus, mes démarches ont été les suivantes, ceci pour éventuellement te renseigner sur une méthode qu'on peut adopter (en tout cas une de celles que j'ai) (je fais un topo rapidement et de mémoire, certains éléments peuvent manquer) :

- Réaction émotionnelle.
    . Compassion : ces pauvres femmes..
    . Révolte : il n'y a rien sur les campus pour empecher cela..


- Réflexion.
    . Doute : Est-ce la réalité? Les féministes sont-elles objectives?
    . Réflexions suite au doute :
      * Y a-t-il vraiment un manque de sécurité sur les campus?>> Ces femmes sont-elles sincères? ou Ces femmes manquent-elles de données? ou Ces femmes ont-elles des données erronées?
      * Le nombre d'agressions est-il supérieur au nombre d'agressions hors des campus?
- Recherche
    . Sur le web, je la fais par mots-clés, sur des sites fiables c'est-à-dire le plus objectifs possibles. Je tape :

    [list=]-campus+Montreal+sécurité. J'élimine les articles, susceptibles d'etre plus ou moins subjectifs, ou tronqués. Et je tombe finalement sur le site officiel dédié aux services de sécurité sur les campus de Montreal.

    - agressions sexuelles+Quebec+stats et agressions sexuelles+campus+Quebec+stats, en faisant attention à des critères comme les dates (elles doivent etre voisines), les types d'études faites (enquete ou sondage ou autre) et la fiabilité qui en découle, la définition d'"agression sexuelle", la conclusion des études et les détails qui importent (il est utile de savoir pratiquer la lecture rapide, certaines études sont longues) ou d'utiliser la table des matières pour arriver directement à l'essentiel.
[/list]
- Déductions
    .Sur le site de la sécurité sur les campus de Montréal, on se rend compte que le service de sécurité existe bien, qu'il est actif, et qu'il fonctionne. Cela arrive donc en contradiction avec ce que les féministes déplorent.
    . La comparaison des stats sur campus et hors campus amène à de nouvelles déductions.

      °Les chiffres sont voisins, donc il n'est pas nécessaire de stigmatiser la sécurité sur les campus (je fais ca de mémoire, je n'ai plus tout en tete). Mais dans ce cas une nouvelle réflexion se produit :

        * La sécurité est-elle suffisante hors campus? (et donc sur campus par voie de conséquence) etc etc...
      °Les chiffres sont supérieurs sur campus, donc la sécurité sur campus n'est pas suffisante etc etc...
La recherche par mots-clés évolue également, le moteur de recherche amenant à visualiser de nouveaux mots-clés plus spécifiques ou ciblés, qu'il faut suivre. Ceci pour une recherche qui s'affine de plus en plus vers l'objectif souhaité.

- Conclusions temporaires
Jusqu'à ce qu'un intervenant amène de nouveaux éléments complémentaires ou contradictoires qui feront évoluer ces conclusions...

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 453
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: Santé mentale et le forum.

Messagepar Loupa » 27 mars 2017, 11:39

Lulu Cypher a écrit :En fait si je résume, ce que tu te demandes c'est plus : quel est le bagage de connaissances, de méthode(s) qu'il est necessaire de maitriser pour être capable de discriminer de l'information de manière optimale .... question à laquelle je réponds sans hésiter .... je n'en sais rien du tout.

Par contre la méthode scientifique n'a pas forcément de rapport avec la science .... on peut l'appliquer pour maximiser la culture du chou fleur ou les rencontres sur "tinder" ... on peut aussi s'en servir sans connaissances scientifiques et par voie de conséquence on peut appliquer un certain niveau de scepticisme sur les qualitès professionnelles de quelqu'un sans pour autant avoir ses connaissances.


Pour les connaissances et les méthodes, il faudrait un professionnel qui connaisse bien le secteur de l'éducation. Personnellement, je constate seulement qu'il y a un manque à gagner.

Sinon pour le point deux, c'est exactement ce dont je parle.


Revenir vers « Questions techniques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit