De l'etat de droits à l'etat de lois, Francois Hollande

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7826
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

De l'etat de droits à l'etat de lois, Francois Hollande

#1

Message par Nicolas78 » 27 avr. 2015, 16:16

Salut,

Aujourd’hui sur radio Nova j'ai entendu l'extrait d'un discours de Hollande.
Si je me souvient bien il à dit un truc du genre que l’état de droits actuel doit être préparé, pour la sécurité, à une transition vers un état de lois, tout en respectant les libertés.

Il parlais de cela dans un contexte de la loi renseignement (anti-terrorisme) qui va passer en France bientôt.

Je ne sais pas si ce qu'il à dit est vrai. Ça n'avait pas l'air truqué.

Si c'est le cas, suis-je le seul à trouver cela inquiétant ?

Dans une deuxième partie :

Concernant la loi Renseignement, je n'est pas grand chose contre, n'ayant rien à me reprocher...je ne vois pas de problème avec cette lois tant qu'elle est dirigé de manière ciblé et qu'elle n’écrase pas certains droits.
Les droits aux quels je pense sont par exemple la remise en question du gouvernement, la critique gouvernementale, les manifestations (ici le statu de droits ce discute), le droits à créer des associations civiques et des syndicats etc, qui pourrait être autant d’éléments déstabilisant pour un gouvernement plutôt malade maha.
Je ne suis pas du tout un syndicaliste, mais le fait d'avoir entendu Hollande dire ça me fait me poser la question suivante :
L’État, nos gouvernements, son fragiles en ce moment, autant politiquement qu’économiquement, la création d'outils de surveillances ne pourrait pas permettre un bridage des critiques sociales et des revendications sociales, et des indignations civiques ? Ainsi que des critiques financières, politique et idéologiques diverses ?

N'y à t'il pas quelque chose de totalement irrationnel dans le fait de créer un outils si puissant et si vaste pour des effets sur la population si faible et si restreins (le terrorisme) ?
N'y à t'il pas d'autres intérêts politique derrière une telle loi ?
Doit t'on rappeler que le danger d'attaque terroriste et d'en sortir témoins et moins forte que celle d'avoir un accident mortel sur la route ?

L’état ne serait t'il pas anxieux de perdre l'avale et le leadership d'une population de plus en plus haineuse en vers la politique ?

Désolé de poser ça comme un complotiste-man.
Ma pensée n'est pas complotiste, mais uniquement une recherche d'analyse d'une possible dérive autoritaire politique.
Comme il en existe partout.

J'ai peine a croire qu'un outils de renseignement empêche les attaques terroristes d’être tjr d’actualités et ne sois dirigé que vers le terrorisme tel qu'on l'entend aujourd’hui (à savoir des gens pret à poser des bombes au nom du Jihad).

Au passage, j'ai été, comme bcp ici, plutôt sceptique sur la possibilité de l'apparition d'une telle loi (du moins avec l'absence un débat public/civique initiée par le gouvernement), bandit par pas mal d’idéologues...mais elle est la.

Finalement, cette loi n'est t'elle pas quelque chose de plus soft que ce que les médias nous présente ?
N'est ce pas possiblement une loi plutôt banale, qui doit surement méritée d’être critiquée, comme toute chose, mais qui ne mérite pas une couverture médiatique si large et donc jouissant d'un suivie populaire irraisonnable et d'ont les craintes son disproportionnées ?
Mon coeur balance entre ses deux visions.
Mais cela n’enlève rien aux propos, plutôt inquiétants à mon goux, de Mr Hollande...(Sarkozy ayant déjà écrasé allègrement plusieurs libertés, notamment d'expression, ce qui est pour moi inquiétant par exemple).

Pour en savoir plus sur la loi Renseignement :
http://www.lemonde.fr/pixels/article/20 ... 08996.html

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit