Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Cadenas
Messages : 217
Inscription : 04 mai 2017, 09:49

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar Cadenas » 08 juil. 2017, 09:19

mar1162 a écrit :Il a juste une très mauvaise vision des lunettes feront l'affaire :a3: enfin j'espère

Non. Je suis sûr qu'il y a "the best eyes god ever made. The best. Great eyes.".

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3978
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Effet Trump aux États-Unis?

Messagepar Christian » 11 juil. 2017, 12:45

Sondage dévastateur de Pew Research Center sur la perception l'impact sur la société de plusieurs institutions des États-Unis qu'on les citoyens américains. Le clivage entre démocrates et républicains est assourdissant!

La donnée la plus accablante est la perception de l'impact des études supérieurs : Les républicains pensent majoritairement que les études supérieures nuisent aux États-Unis et, ce, depuis 2015:

Image

:grimace:

Est-ce l'effet des médias sociaux et "alternatifs" ou effet Trump ?
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20284
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Effet Trump aux États-Unis?

Messagepar Jean-Francois » 11 juil. 2017, 12:48

Christian a écrit :La donnée la plus accablante est la perception de l'impact des études supérieurs : Les républicains pensent majoritairement que les études supérieures nuisent aux États-Unis et, ce, depuis 2015


J'imagine que ces sondages sont un peu plombés par une certaine frange républicaine qui considère l'ignorance comme un bienfait de Dieu. Ceux-là ont raison d'une certaine façon puisque les études supérieures rendent souvent (pas toujours) moins crédulophile.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3978
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Effet Trump aux États-Unis?

Messagepar Christian » 11 juil. 2017, 12:51

Jean-Francois a écrit :J'imagine que ces sondages sont un peu plombés par une certaine frange républicaine qui considère l'ignorance comme un bienfait de Dieu. Ceux-là ont raison d'une certaine façon puisque les études supérieures rendent souvent (pas toujours) moins crédulophile.

Jean-François


Effectivement, la frange la plus conservatrice:

Image
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Loupa
Messages : 453
Inscription : 30 oct. 2016, 12:16

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar Loupa » 17 juil. 2017, 19:29

Christian, j'essaie de lire ton graphique, mais je ne réussis pas malgré mes efforts. Est-ce que tu peux m'expliquer en quoi il consiste ? Je t'avoue mon ignorance dans le domaine, et je voudrais saisir ce qui est dans le graphique, compte tenu de son importance et sa pertinence dans la conversation sur Donald Trump.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3978
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar Christian » 17 juil. 2017, 21:51

Loupa a écrit :Christian, j'essaie de lire ton graphique, mais je ne réussis pas malgré mes efforts. Est-ce que tu peux m'expliquer en quoi il consiste ? Je t'avoue mon ignorance dans le domaine, et je voudrais saisir ce qui est dans le graphique, compte tenu de son importance et sa pertinence dans la conversation sur Donald Trump.


Je remets le graphique modifié:

Image

La couleur des barres verticales et des points
bleu foncé représente les démocrates tendance libérale[1]
bleu clair représente les démocrates tendance conservatrice ou modérée[2]
rouge clair représente les républicains modérés ou de tendance libérale[3]
rouge foncé représente les républicains conservateurs[4]

Le graphique montre la vision qu'ont ces 4 groupes pour trois institutions américaines (encadrées en vert)
1) Les études supérieures (collèges et universités)
2) Les médias nationaux d'information (TV, journaux)
3) Les institutions religieuses

La ligne horizontale sépare la vision positive (supérieure) de la vision négative (inférieure) qu'ont ces 4 groupes

Par exemple, pour les démocrates libéraux (la première barre verticale bleue foncée à gauche indiquée par la flèche bleue), on voit que 79% ont une vision positive des études supérieures alors que pour les républicains conservateurs (la première barre rouge à gauche indiquée par la flèche rouge) 65% ont une vision négative des études supérieures.
Ce qui veut dire que dans ce pays, plus les citoyens sont conservateurs moins ils pensent que les études supérieures sont bénéfiques pour les États-Unis.

Voilà. Est-ce que mes explications t'ont aidé?

[1] Obama en est l'exemple
[2] Durant le premier mandat d'Obama, cette tendance était représentée par les élus Blue Dogs.
[3] Arnold Schwarzenegger représente la tendance la plus libérale
[4] Le Tea Party représente la tendance la plus concervatrice
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1644
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56
Localisation : Trouperduland
Contact :

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar Sainte Ironie » 21 juil. 2017, 16:36

C'était prévisible, mais Sean Spicer se casse sur Mars de la Maison Blanche.

Tiens, la Maison Blanche admet d'ailleurs que la Russie a bel et bien interféré avec les élections de 2016, mais affirme que cela n'a pas changé le résultat. ("Oui, j'étais bourré quand j'ai eu mon accident, mais ça n'a eu aucune influence.")
"Et je vous dis encore : il est plus aisé qu'un chameau passe par le trou d'une aiguille, qu'il ne l'est qu'un riche entre dans le royaume de Dieu." Matthieu - 19:24

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5700
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Good bye, Melissa !

Messagepar Cartaphilus » 21 juil. 2017, 16:47

Salut à tous, hello Sainte Ironie.

Sainte Ironie a écrit :C'était prévisible, mais Sean Spicer se casse sur Mars de la Maison Blanche.

Dommage pour Melissa McCarthy !
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3278
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Effet Trump aux États-Unis?

Messagepar PhD Smith » 21 juil. 2017, 17:03

Christian a écrit :La donnée la plus accablante est la perception de l'impact des études supérieurs : Les républicains pensent majoritairement que les études supérieures nuisent aux États-Unis et, ce, depuis 2015


Tiens le gouvernement japonais avait la même impression en 2015: http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/ac ... mer-16801/
Le Figaro a écrit :Le ministre de l’Éducation a demandé la fermeture des départements des universités en sciences humaines et sociales dans un souci d’efficacité économique. Une demande suivie par un tiers d’entre elles.

C’est un coup de tonnerre au Japon. Au moins 26 universités viennent en effet d’annoncer la fermeture prochaine des départements humanités ou sciences sociales jugés «peu utiles» selon le quotidien japonais, The Yomiuri Shimbun. En attendant, dix-sept d’entre elles ont indiqué arrêter d’accepter des étudiants dans ces filières. Ces décisions interviennent alors qu’en juin dernier, le ministre de l’Education nationale japonais, Hakubun Shimomura a demandé aux 86 universités du pays d’ «accélérer la suppression des départements de sciences sociales et d’humanités ou de les transformer en départements répondant mieux aux besoins de la société». Il faut donc, poursuivait il «se concentrer sur des domaines d’enseignements utiles à l’économie».

Des pressions financières pourraient contraindre les récalcitrants

Si certaines universités se sont mises au diapason des surprenantes demandes gouvernementales, l’opposition à ces mesures ne s’est pas fait attendre, venant notamment du Conseil scientifique du Japon. Ce dernier exprimé sa «vive préoccupation d’une telle directive sur le futur de la discipline des sciences humaines et sociales. Les plus prestigieuses universités du pays, celles de Tokyo et Kyoto, ont déclaré qu’elles n’appliqueraient pas les directives gouvernementales. Quand au président de l’université de Shiga, il s’est insurgé dans une tribune au Japan Times, contre la posture «anti-intellectuelle» du gouvernement. Mais certains observateurs au Japon craignent cependant que des pressions financières soient exercées sur les établissements pour les contraindre à adopter cette politique. La demande du ministre de l’Education japonais correspond à la vision du premier ministre conservateur Shinzo Abe, qui considère que «l’éducation doit s’adapter aux besoins de la société». Dans un discours à l’OCDE en 2014, il avait ainsi déclaré «plutôt que d’approfondir les recherches universitaires hautement théoriques, nous encouragerons une éducation plus technique et professionnelle qui anticipe mieux les besoins de la société.»
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3153
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Effet Trump aux États-Unis?

Messagepar LoutredeMer » 22 juil. 2017, 05:25

Christian a écrit :La donnée la plus accablante est la perception de l'impact des études supérieurs : Les républicains pensent majoritairement que les études supérieures nuisent aux États-Unis et, ce, depuis 2015


PhD Smith a écrit :Tiens le gouvernement japonais avait la même impression en 2015: http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/ac ... mer-16801/
Le Figaro a écrit :Le ministre de l’Éducation a demandé la fermeture des départements des universités en sciences humaines et sociales dans un souci d’efficacité économique. Une demande suivie par un tiers d’entre elles.


C'est à se demander si ce n'est pas le cas en France, où cette année 87000 étudiants n'ont pas pu s'inscrire dans la filière de leur choix (Psychologie, Communication,...) et sont toujours en attente d'une affectation...

mar1162
Messages : 19
Inscription : 01 juil. 2016, 23:25
Localisation : En ligne droite a partir de chez toi

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar mar1162 » 31 juil. 2017, 19:39

Le nouveau directeur de la communication a été viré Trump ne fera pas l'année si d'autre personne partent du parti comme ça :lol:
Dernière édition par mar1162 le 01 août 2017, 00:19, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3978
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar Christian » 01 août 2017, 00:07

Je ne commente plus cette discussion, c'est maintenant un vrai cirque avec cette gang de clowns... Je voudrais bien rire si ce n'était que ces cinglés sont à la tête de l'armée la plus puissante du monde... :(
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20284
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar Jean-Francois » 01 août 2017, 06:56

Christian a écrit :Je ne commente plus cette discussion, c'est maintenant un vrai cirque avec cette gang de clowns...


Tous ne sont peut-être pas des clowns mais ils doivent suivre le perturbateur en chef. L'hypocrite Mononk aime créer du chaos parce que, comme il refuse d'endosser ses responsabilités, c'est un moyen qui lui permet de passer pour à peu près stable et équilibré: quand tout déraille, il se replie dans les gamineries du style "c'est pas moi, c'est lui/eux qui a/ont commencé".

Cette esbroufe éblouit pendant un moment mais à la longue de plus en plus de gens s'aperçoivent bien qu'il est une sacrée cruche inefficace. (Malheureusement, des rétrogrades comme Sessions - qui ramène en douce le système judiciaires aux années 60 - agissent plus efficacement que le Twitter compulsif.)

Cela dit, Kelly pourrait stabiliser les choses pour quelques instants. Reste à savoir si Mononk le supportera longtemps.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3153
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar LoutredeMer » 01 août 2017, 07:24

Jean-Francois a écrit : L'hypocrite Mononk aime créer du chaos parce que, comme il refuse d'endosser ses responsabilités, c'est un moyen qui lui permet de passer pour à peu près stable et équilibré: quand tout déraille, il se replie dans les gamineries du style "c'est pas moi, c'est lui/eux qui a/ont commencé".

"Diviser pour mieux régner"... Sarkozy était très fort à ce jeu-là.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20284
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar Jean-Francois » 01 août 2017, 08:02

LoutredeMer a écrit :
Jean-Francois a écrit : L'hypocrite Mononk aime créer du chaos parce que, comme il refuse d'endosser ses responsabilités, c'est un moyen qui lui permet de passer pour à peu près stable et équilibré: quand tout déraille, il se replie dans les gamineries du style "c'est pas moi, c'est lui/eux qui a/ont commencé".

"Diviser pour mieux régner"... Sarkozy était très fort à ce jeu-là.


Mononk le fait sans doute en partie par incompétence, en partie parce qu'il devine bien que si les gens ont le temps de réfléchir ils s'aperçoivent qu'il n'est pas "le meilleur en tout" comme il s'en vante régulièrement. En fait, sorti de ses talents d'animateur de télé-réalité et de publiciste, c'est à se demander s'il est bon à quelque chose.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1567
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar lefauve » 01 août 2017, 19:56

Christian a écrit :Je ne commente plus cette discussion, c'est maintenant un vrai cirque avec cette gang de clowns... Je voudrais bien rire si ce n'était que ces cinglés sont à la tête de l'armée la plus puissante du monde... :(


Faut pas avoir peur de ce clown. En se moment il est en train de ce faire dégriffés lentement et sans anesthésie. Il ne se passe pas une semaine sans qu'une tuile lui tombe sur la tête. De tout ces projets peut vont allez de l'avant malgré toute les énergies qu'il y verse grasse au intervention des plus modéré qui bloque son action.

Par ailleurs l'atomic football n'est remis au président, qu'en cas d'attaque imminente. S'il n'a pas d'attaque, il doit passer le sénat et le congrès. Et je doute que le sénat approuve une guerre sur un coup de tête.
...

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3978
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar Christian » 06 août 2017, 01:41

lefauve a écrit :Faut pas avoir peur de ce clown. En se moment il est en train de ce faire dégriffés lentement et sans anesthésie. Il ne se passe pas une semaine sans qu'une tuile lui tombe sur la tête. De tout ces projets peut vont allez de l'avant malgré toute les énergies qu'il y verse grasse au intervention des plus modéré qui bloque son action.


Ce n'est pas seulement Trump qui est le problème, il y a Pence et toute la bande d'illuminés religieux qui gravite autour.

lefauve a écrit :Par ailleurs l'atomic football n'est remis au président, qu'en cas d'attaque imminente. S'il n'a pas d'attaque, il doit passer le sénat et le congrès. Et je doute que le sénat approuve une guerre sur un coup de tête.


Je ne pense pas à l'arme nucléaire, mais à des interventions militaires qui nécessitent pas une déclaration de guerre. Un accrochage avec l'Iran peut arriver vite et il faut des têtes froides pour réagir sans dégâts.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Florence
Messages : 8562
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar Florence » 06 août 2017, 02:19

Christian a écrit :Ce n'est pas seulement Trump qui est le problème, il y a Pence et toute la bande d'illuminés religieux qui gravite autour.


C'est un problème, mais pas à l'échelle mondiale, et il sera résolu lors de prochaines élections.

Je ne pense pas à l'arme nucléaire, mais à des interventions militaires qui nécessitent pas une déclaration de guerre. Un accrochage avec l'Iran peut arriver vite et il faut des têtes froides pour réagir sans dégâts.


En effet. Non seulement l'Iran mais la Corée du Nord, qui, avec la Chine, se délecte de toute provocation, vraie ou supposée sur la base des rodomontades imbéciles de Trump. Cela leur permet de justifier leurs prétentions à "protéger" leur droits dans la région Asie-Pacifique en annexant de facto des territoires marins (Chine) ainsi que la fuite en avant vers des armes de plus en plus dangereuses pour les voisins (Japon) et donc l'équilibre de toute la région.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1567
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar lefauve » 07 août 2017, 18:13

Dans le genre suréaliste, Trump viens d'etteindre un nouveau sommet. Il a crée ses propres nouvelle sur Facebook.

http://quebec.huffingtonpost.ca/2017/08 ... -nouvelles.
...

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3278
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar PhD Smith » 07 août 2017, 18:54

A propos de la fermeture des universités nippones, voici l'opinion d'un étudiant de l'Enap:
Le contenu du Third Mid-Range Target and Plan du MEXT, un plan national de restructuration des universités, prévoit entre autres des changements majeurs dans le mode de financement de celles-ci. En octobre dernier, un comité relevant du conseil fiscal du ministère des Finances du Japon a proposé de diminuer le financement universitaire de 1 % par année entre 2016 et 2031. Le comité recommande de pallier cette réduction en augmentant les droits de scolarité des étudiants. À terme, les droits de scolarité des jeunes Japonais oscilleraient autour de 930 000 ¥ (environ 11 000 $CAN) annuellement, une augmentation d’environ 70 % par rapport au montant de 2015.

Les représentants des milieux de l’éducation et de la société civile se sont montrés très inquiets au sujet des transformations des universités que le gouvernement de Shinzo Abe propose. Dans un communiqué diffusé le 3 août 2015, l’International Social Science Council (ISSC) s’est dit « gravement préoccupé » par les plans de réorientation des universités du Japon et a tenu à rappeler que les sciences sociales jouent un rôle crucial dans le développement de la pensée critique et de la compréhension des sociétés contemporaines. Or, pour le MEXT, le salut du Japon passe par le développement des facultés de sciences pures et de savoir très spécialisé, comme la médecine, la science et le génie.
En juin dernier, le ministre de l’Éducation, de la culture, du sport, de la science et de la technologie (MEXT) du Japon, Hiroshi Hase, a déclaré que les universités nationales devaient abolir leurs facultés de sciences humaines, sociales et d’enseignement pour les convertir en facultés réputées plus « utiles » pour la société. Plusieurs voix se sont élevées au sein de la société civile pour décrier cette déclaration. Devant la levée de boucliers causée par la déclaration du ministre, le MEXT est passé en gestion de crise en expliquant ad nauseam que le mot « abolir » renvoyait uniquement aux cours d’enseignement qui ne conduisaient pas à l’obtention d’une licence d’enseignant. Cependant, pour le Conseil scientifique du Japon (CSJ), la délicate question de l’avenir des universités demeure entière.

Le contenu du Third Mid-Range Target and Plan du MEXT, un plan national de restructuration des universités, prévoit entre autres des changements majeurs dans le mode de financement de celles-ci. En octobre dernier, un comité relevant du conseil fiscal du ministère des Finances du Japon a proposé de diminuer le financement universitaire de 1 % par année entre 2016 et 2031. Le comité recommande de pallier cette réduction en augmentant les droits de scolarité des étudiants. À terme, les droits de scolarité des jeunes Japonais oscilleraient autour de 930 000 ¥ (environ 11 000 $CAN) annuellement, une augmentation d’environ 70 % par rapport au montant de 2015.

Les représentants des milieux de l’éducation et de la société civile se sont montrés très inquiets au sujet des transformations des universités que le gouvernement de Shinzo Abe propose. Dans un communiqué diffusé le 3 août 2015, l’International Social Science Council (ISSC) s’est dit « gravement préoccupé » par les plans de réorientation des universités du Japon et a tenu à rappeler que les sciences sociales jouent un rôle crucial dans le développement de la pensée critique et de la compréhension des sociétés contemporaines. Or, pour le MEXT, le salut du Japon passe par le développement des facultés de sciences pures et de savoir très spécialisé, comme la médecine, la science et le génie.


Le gouvernement Abe explique son action en invoquant les transformations profondes auxquelles le Japon fait présentement face : population vieillissante, perspective démographique décroissante, endettement national très élevé, perte de productivité sur les marchés mondiaux et problèmes écologiques. S’il semble y avoir consensus entre la société civile et le gouvernement sur ces constats, le CSJ juge que le Japon ne peut plus faire l’économie d’un grand forum réunissant le monde universitaire, les gens d’affaires et le public en général, afin de décider collectivement du sort des universités.

L’intérêt pour le Québec

Le Québec pourrait tirer des enseignements très pertinents de l’expérience japonaise, notamment parce que des débats analogues au sujet de l’éducation reviennent périodiquement dans l’actualité. Le Japon fait aujourd’hui le pari qu’une main-d’oeuvre hautement spécialisée contribuera à la croissance de son économie. Il fait figure de laboratoire in vivo de la réorientation de la mission de l’Université vers les besoins de l’économie de marché.

Pour le moment, il est trop tôt pour prévoir comment le gouvernement japonais et les associations de la société civile (milieu de l’éducation, milieu des affaires, etc.) régleront le différend dans lequel ils semblent enlisés. Le grand forum sur l’éducation réclamé par le CSJ pourrait être une piste de solution pour dénouer l’impasse, mais il y a un risque que celui-ci ne soit instrumentalisé qu’à des fins de relations publiques par le gouvernement de Shinzo Abe.

À moyen et à long terme, il serait intéressant de voir quels seraient les impacts sociaux, économiques et politiques des transformations imposées aux universités japonaises. Il serait aussi intéressant de voir dans quelle mesure l’hostilité évidente du gouvernement envers les sciences sociales apportera des bénéfices à l’économie et à la compétitivité du Japon sur les marchés mondiaux.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6155
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar Kraepelin » 07 août 2017, 23:56

Nouvelle conséquence des l'élection de Trump sur le Québec, une augmentation importante de la migration ver le Québec, surtout de resortisans Haitiens. Le Stade Olypique trouve une nouvelle vocation. Heureusement, que nos structures d'accueil tiennent encore le coup, quoi que Couillard braille pas mal à ce sujet.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3978
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar Christian » 08 août 2017, 02:51

Kraepelin a écrit : Heureusement, que nos structures d'accueil tiennent encore le coup, quoi que Couillard braille pas mal à ce sujet.


Le problème est que le nombre de commissaires est trop restreint pour traiter les cas. Et ça prend 9 mois pour former un nouveau commissaire...

L'organisme, qui est responsable de juger si les migrants sont admissibles au statut de réfugié, fonctionne avec un budget lui permettant de traiter 17 000 cas par année, alors que le nombre de dossiers pourrait atteindre 40 000 d'ici avril prochain si les demandes se poursuivent au rythme actuel, indique Me Dion.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5700
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Une belle performance.

Messagepar Cartaphilus » 08 août 2017, 05:05

Salut à tous.

lefauve a écrit :Dans le genre suréaliste, Trump viens d'etteindre un nouveau sommet. Il a crée ses propres nouvelle sur Facebook.

http://quebec.huffingtonpost.ca/2017/08 ... -nouvelles.

À propos de cette « authentique nouvelle », une jolie performance pour les amateurs de bel canto...

La Maison-Banche de Washington, ou le bourbier de cette ville...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20284
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Une belle performance.

Messagepar Jean-Francois » 09 août 2017, 09:14

Faut croire que même ceux qui ont voté pour Mononk finissent par s'ouvrir les yeux sur son incompétence et sa vacuité: Trump hits new polling low as base shrinks. Mais lui vit toujours dans le déni... ce qui est une bonne chose parce que cela ne l'encouragera pas à ravaler la façade de son gouvernement.

Mon impression est que de moins en moins de monde accorde de la valeur à ce qu'il profère parce que, lorsqu'il s'exprime, il ne sort que de la bullshit. Reste qu'en tant que POTICHEUS, ses propos ont une portée qu'ils ne méritent pas.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3278
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Donald Trump, zozo no 1, Président des États-Unis

Messagepar PhD Smith » 09 août 2017, 12:08

Mon lien sur le Japon et l'université était incomplet: http://www.ledevoir.com/societe/educati ... tre-modele
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage


Revenir vers « Sujets de société »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : thewild