L'avortement

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7478
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'avortement

Messagepar Nicolas78 » 11 avr. 2017, 08:56

MaisBienSur a écrit :Moi je fais de la pub pour la capote Nestor, parce qu'avec la capote Nestor, t'es pas né, t'es pas mort (Coluche) :mrgreen:


:lol!: :mdr: :haha:

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: L'avortement

Messagepar Cogite Stibon » 11 avr. 2017, 10:19

Cogite Stibon a écrit :Si elle prends la pilule sur une durée d'un an, elle n'a plus que 2,4% de chances de tomber enceinte (en comptant les fois où elle oublie de la prendre). Dans les 97,6% de cas restant, il y a également les 15% de femmes infertiles ou sans relations sexuelles.

En fait, il y a surement moins de femmes infertiles ou sans relations sexuelles parmi celles qui prennent la pilule que parmi celles qui n'utilisent aucune contraception. Une femme qui se sait infertile n'aura pas besoin de se faire prescrire la pilule, et c'est pareil pour celle qui prévoit de ne pas avoir de relations sexuelles.

Donc, l'efficacité de la pilule sur les femmes fertiles, sur une année, en tenant compte des oublis de prise, se situe entre 97,6% et 97,2%
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3910
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: L'avortement

Messagepar unptitgab » 11 avr. 2017, 10:25

Luc Feron a écrit :...qui par exemple va faire la pub de la pilule Durant a ses amies en leur garantissant que la pilule Durant est super fiable pour elle.

La pilule est en vente libre en Belgique?
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Luc Feron
Messages : 410
Inscription : 03 juin 2016, 11:05

Re: L'avortement

Messagepar Luc Feron » 11 avr. 2017, 17:13

Cogite Stibon a écrit :Si une femme ne prends pas de contraceptif sur une durée d'un an, elle a 85% de chances de tomber enceinte. Les 15% restant correspondant aux femme infertiles et aux femmes n'ayant pas de relation sexuelles.
Si elle prends la pilule sur une durée d'un an, elle n'a plus que 2,4% de chances de tomber enceinte (en comptant les fois où elle oublie de la prendre). Dans les 97,6% de cas restant, il y a également les 15% de femmes infertiles ou sans relations sexuelles.


Je vous parlais de femmes qui prennent la pilule pour éviter une grossesse
Vous me confirmez bien que des femmes infertiles se trouvent incluses dans les 97,6 % de succès attribués a la pilule.
Efficacité des méthodes contraceptives
Extrait : basé sur une étude réalisé aux États-Unis, ainsi que les statistiques françaises, quand elles existent….

Rencontrerait on aux USA plus de femmes que l’on pourraient qualifier d’hyper fertiles puisque la bas le taux d’échec atteint 8 %?

Trop fertile

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7478
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'avortement

Messagepar Nicolas78 » 11 avr. 2017, 18:14

Luc a écrit :Rencontrerait on aux USA plus de femmes que l’on pourraient qualifier d’hyper fertiles puisque la bas le taux d’échec atteint 8 %?



D'après ton lien + ou - non :

Une notion sans fondement médical

« Cette notion n’a aucun fondement scientifique, assure le Dr Bellaish-Allart, gynécologue et vice-présidente du Collège des gynécologues obstétriciens français. La plupart du temps, la grossesse survient à la suite d’une erreur de contraception. La patiente oublie de prendre sa pilule mais elle ne s’en souvient pas. »

En principe, « une femme a des cycles réguliers et ovule chaque mois, souligne le Dr Vahdat, gynécologue obstétricien. Elle n’est pas pour autant hyperfertile.

Ainsi, les femmes qui ne rencontrent aucune de ces difficultés, peuvent être potentiellement enceintes presque à chaque cycle. Elles ne sont pas hyperfertiles mais justes normales. En l’occurrence, cette normalité-là est exceptionnelle. Mélanie et son mari sont donc un cas rare, mais qui ne relève pas de la médecine.


Luc a écrit :Vous me confirmez bien que des femmes infertiles se trouvent incluses dans les 97,6 % de succès attribués a la pilule.

Oui c'est ça qu'il à dit, elle représentent 15% de ces 97,6%, dans ces 15% sont aussi incluses les femmes n'ayant pas de relations sexuelles.
Ce qui fait que la contraception est réellement efficace, en plus de proposer des contraceptions d'urgence en cas de probleme.
Aussi, chaque type de contraception à un taux d’efficacité différent. Une "queutarde" qui à un stérilet et qui demande à son partenaire de mettre une capote pour se protéger des MST, ce qui est un comportement "safe", à très très très peut de chance de tomber enceinte. Mais le risque zéro n'existe pas. Il n'existe nul-part.

*Edit, correction : MST, et non MSN :lol: Quoique MSN puisse rependre des virus :mrgreen:
Dernière édition par Nicolas78 le 12 avr. 2017, 05:04, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: L'avortement

Messagepar Cogite Stibon » 12 avr. 2017, 03:37

Luc Feron a écrit :Je vous parlais de femmes qui prennent la pilule pour éviter une grossesse
Vous me confirmez bien que des femmes infertiles se trouvent incluses dans les 97,6 % de succès attribués a la pilule.

Je n'ai fait que lire votre source. Je vous confirme que, si des femmes infertiles sans le savoir se trouvent incluses dans les résultats, celles-ci n'ont qu'un très faible impact sur le taux d'échec - dans le pire des cas, on passerait de 97,6% à 97,2% de succès

Rencontrerait on aux USA plus de femmes que l’on pourraient qualifier d’hyper fertiles puisque la bas le taux d’échec atteint 8 %?

C'est une hypothèse assez peu probable pour expliquer ces différences de taux d'échec en usage typique. Il y en a une autre qui l'est beaucoup plus, car s'appuyant sur des faits connus de façon indépendante de cette différences de taux, et qui concerne des différences majeures sur la contraception aux USA et et en France. Je vous laisse chercher.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Florence
Messages : 8548
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: L'avortement

Messagepar Florence » 12 avr. 2017, 08:35

Cogite Stibon a écrit : ... taux et raisons d'échecs de la contraception par "pilule" ....


Comme prévisible, Feron est aussi incompétent (et incapable de toute réflexion personnelle) en médecine de la reproduction qu'en théologie ou en quoi que ce soit, et ne fait donc que régurgiter ce qu'on lui a fait avaler de la ligne du parti.

L'efficacité de la pilule est contingente à la compliance de la patiente, à son état de santé (obésité, diverses maladies même très bénignes comme des troubles digestifs, de la diarrhée par exemple), à des interactions alimentaires et/ou médicamenteuses, etc., des différences de mode de vie (USA vs Europe, par exemple), etc.

Quant à l'argument du nombre de grossesses auxquelles peut être soumise une femme au cours de sa période de fertilité, ainsi que des risques et problèmes sanitaires ou sociaux qui y sont liés, il ne faut pas s'attendre à ce qu'un bigot religieux s'en préoccupe le moins du monde ... Pour cette engeance, une femme honnête ne peut être que "barefooted and pregnant in the kitchen" ;) ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5230
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: L'avortement

Messagepar richard » 12 avr. 2017, 08:49

Avant sa conversion Luc considérait les femmes comme des instruments de plaisir, des putes en quelque sorte. Après il s'est aperçu qu'elles pouvaient enfanter; mère ou putain? that's his question, marie ou marie-madeleine?
Peu importe! Le problème est le même, il leur attribue un rôle. Je ne suis pas psychanalyste mais je serais lui j'irais voir du côté de la mère, amha il y a quelque chose de pas digéré par là.

Florence
Messages : 8548
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: L'avortement

Messagepar Florence » 12 avr. 2017, 11:20

richard a écrit :Avant sa conversion Luc considérait les femmes comme des instruments de plaisir, des putes en quelque sorte. Après il s'est aperçu qu'elles pouvaient enfanter; mère ou putain? that's his question, marie ou marie-madeleine?
Peu importe! Le problème est le même, il leur attribue un rôle. Je ne suis pas psychanalyste mais je serais lui j'irais voir du côté de la mère, amha il y a quelque chose de pas digéré par là.



Punaise ! Azlok aurait-il raison avec ses prédictions apocalyptiques ? Pour une fois, je suis bien obligée de considérer que Richard puisse avoir raison ??!! :a7:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5230
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: L'avortement

Messagepar richard » 13 avr. 2017, 03:10

Il réduit la femme à une fonction, voire à un organe; la copulation hier, la procréation aujourd'hui, le vagin autrefois, le ventre maintenant. La femme est réifiée. Curieux de réduire une personne à un organe alors qu'il considère un embryon comme un être à part entière. Ce qu'il y a d'intéressant c'est qu'il nous donne la position de l'église catholique vis à vis de la femme: bon ok, Dieu a donné Ève à Adam, mais qu'est-ce qu'on peut bien faire de ce truc-là?

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: L'avortement

Messagepar Cogite Stibon » 13 avr. 2017, 05:04

Florence a écrit :Comme prévisible, Feron est aussi incompétent (et incapable de toute réflexion personnelle) en médecine de la reproduction qu'en théologie ou en quoi que ce soit, et ne fait donc que régurgiter ce qu'on lui a fait avaler de la ligne du parti.


Luc fait beaucoup d'efforts pour essayer de convaincre, à l'encontre des faits, que la contraception est inefficace. Ça montre bien que la réduction du nombre d'avortement, il n'en n'a rien à faire en réalité.

Ce qui l'intéresse, c'est d'imposer à tous sa vision d'une sexualité entravée, triste, et asservie à la procréation.
Luc Feron a écrit :  Donc le fait de vendre la contraception pour soutenir une sexualité libre et joyeuse,déconnectée de toute procréation est un leurre .


Une personne qui voudrait réellement faire diminuer le nombre d'avortement s'attacherait au contraire à renforcer l'usage de la contraception.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Florence
Messages : 8548
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: L'avortement

Messagepar Florence » 13 avr. 2017, 05:29

Cogite Stibon a écrit :Une personne qui voudrait réellement faire diminuer le nombre d'avortement s'attacherait au contraire à renforcer l'usage de la contraception.


et d'une éducation sexuelle découplée de la bigoterie religieuse et des préjugés sexistes, et de l'égalité hommes-femmes. Mais évidemment, comme ce n'est pas le but (celui-ci étant de préserver le pouvoir de petits esprits mesquins sur des parties de la population maintenues en sujétion), on peut toujours rêver.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5739
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: L'avortement

Messagepar Lulu Cypher » 13 avr. 2017, 10:27

Cogite Stibon a écrit :Ce qui l'intéresse, c'est d'imposer à tous sa vision d'une sexualité entravée, triste, et asservie à la procréation.
Florence a écrit :celui-ci[son but] étant de préserver le pouvoir de petits esprits mesquins sur des parties de la population maintenues en sujétion), on peut toujours rêver.

Son combat concernant la contraception, l'avortement, la sexualité sous contrainte n'est qu'un épiphénomène ... son sujet est de remplacer la liberté de choisir, l'expression d'un jugement, toute notion d'exercer son libre arbitre sur des point moraux essentiels par l'application décérébrée et quasi automatique de sa morale précontrainte et coercitive.

Choisir l'avortement pour en parler est un choix qui, à ses yeux et parce que le sujet est basé sur des émotions fortes et de l'affect, lui permettrait de faire passer plus facilement ses idèes .... sur un autre forum ce choix aurait pu être le bon ... mais içi ... mauvaise pioche.

Je reprendrai la citation de Florence (en la modifiant un peit peu) :
"Il a la hantise que quelqu'un, quelque part, par l'expression de choix librement consentis, puisse être heureux".

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Luc Feron
Messages : 410
Inscription : 03 juin 2016, 11:05

Re: L'avortement

Messagepar Luc Feron » 15 avr. 2017, 07:16

Cogite Stibon a écrit :Luc fait beaucoup d'efforts pour essayer de convaincre, à l'encontre des faits, que la contraception est inefficace. Ça montre bien que la réduction du nombre d'avortement, il n'en n'a rien à faire en réalité.


contraception efficace

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7478
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'avortement

Messagepar Nicolas78 » 15 avr. 2017, 07:30

Encore une connerie de Luc.
A croire qu'il fait expret de faire l'idiot.

La contraception est efficasse.
Mais elle ne peut remplacer l'education est l'attention de la personne qui l'utilise.

Avant de balancer des liens il serait bon de les lires :) ...
C'est limite insultant comme procédé.
Deux liens en une semaine et pas foutu d'en lire un seul...

Luc Feron
Messages : 410
Inscription : 03 juin 2016, 11:05

Re: L'avortement

Messagepar Luc Feron » 15 avr. 2017, 22:46

Nicolas78 a écrit :La contraception est efficasse.
Mais elle ne peut remplacer l'education est l'attention de la personne qui l'utilise.


La véritable efficacité se mesure dans les centre d’IVG,alors les raisons de l’échec…..une femme peut etre malade, distraite ou prendre une médications qui pourrait perturber la contraception ,c’est parfaitement naturel mais ces explications confirment bien que sur le terrain,à un moment donné, l’efficacité scientifique certaine ne peut etre mesurée parce que l’ usage correct de la contraception est un objectif difficile a atteindre sur toute une « carrière sexuelle ».
Les femmes comme les hommes sont des êtres humains éminemment faillibles.

contraception efficace
Extrait: « on estime que 40% des femmes en France auront recours à l’avortement au cours de leur vie ».


Extrait: Or, « les parcours affectifs et sexuels ont évolué ». La contraception orale quotidienne est adaptée au « schéma d’une sexualité prévisible et régulière dans le cadre d’une relation de couple stable » alors que, depuis les années 70, les moeurs ont changé. Les contraintes de la pilule sont mal adaptées aux relations épisodiques ou irrégulières.


Donc le fait de vendre la contraception pour soutenir une sexualité libre et joyeuse,déconnectée de toute procréation est un leurre .

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3910
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: L'avortement

Messagepar unptitgab » 16 avr. 2017, 02:56

Luc vous rendez vous compte que vous jugez de l'efficacité de la contraception comme si une femme avait une relation sexuelle dans sa vie, heureusement pour elle ce n'est pas le cas que cela soit par des aventures sans lendemains ou en étant en couple. En fait vous déniez juste le droit des femmes à choisir le moment d'en prendre pour perpette avec un marmot ou de ne pas en vouloir d'autres si elles en ont déjà et ceci est un droit qui lui est personnel et ce n'est certainement pas à un homme de lui diriger sa volonté.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7478
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'avortement

Messagepar Nicolas78 » 16 avr. 2017, 08:52

Luc a écrit : Donc le fait de vendre la contraception pour soutenir une sexualité libre et joyeuse,déconnectée de toute procréation est un leurre .


Mais tu le fait exprès ou quoi, Luc...? Sérieux ?
Tu fait dans le demi-épouvantail et l'enfoncement de portes ouvertes. Aucune analyse, rien.

Pour commencer :
Aucun organisme de santé, ni aucune personne ici présente (!), ne vend la "sexualité libre et joyeuse" comme déconnecté de tout risque de procréation. Est-ce clair déjà ? Histoire que t’arrête avec ton épouvantai...(argument fallacieux).*
Il faut être un débile et/ou une personne particulièrement immature pour croire qu'un rapport sexuel n'impose pas ce risque (même ultra-méga-protégé).

Le fait est que, quand tu met un préservatif, et que ta partenaire à un moyen de contraception comme le stérilet (qui ne s'oublie pas), les risques d’être enceintes sont extrêmement faible.
Et je ne parle pas d'Unptigab qui en dit long sur ta façon de voir les choses, statistiquement, ce que Greem et Cogite on essayé de te montrer, mais d'on la seule réponse que tu propose est encore et encore la même logique biaisé de la finalité sans prendre en compte tout ce qui se passe avant.
Tu peut dire que les queutards ne prennent pas en compte leurs partenaires (ce qui n'est ni vrai, ni faux), et bien sache que tu fait exactement la même chose...

Si tu fait très attention, que ta partenaire est protégé et n'a pas la tète dans le cul ou de complication de santé, et si toi aussi tu te protège aussi, les risques sont extrêmement mince :
http://leplus.nouvelobs.com/contributio ... ilule.html
Imagine ce résultat avec une capote à chaque fois...
Rajoute à cela le fait que, "naturellement" et même sans aucune protection, une femme ne va pas nécessairement tomber enceinte. Je dirait même que c'est pas évident du tout... Alors oui, ce dernier point relativise effectivement l’efficacité de la contraception d'un point de vue statistique, mais ne l'annule pas !


Risque zéro malgré tout cela ? Comme tu le dit, sur le terrain, non.
Extrêmement faible ? Oui ! Ce qui te permet de prendre un peut plus plaisir que si tu savait que tu à 25% de chance de mettre ta partenaire enceinte en UN seul cycle et bien sur à condition qu'elle ai moins de 30 ans. Alors que tu ne désir pas d'enfants.
http://sante-medecine.journaldesfemmes. ... -important

En gros, les chances de tomber enceinte si tu nique à tout vas et que tu met des capotes ET t'assure que la partenaire est protégé ET qu'en cas de pépin on peut prendre une pilule du lendemain (elle même efficace : http://www.filsantejeunes.com/norlevo-l ... emain-5131) sont extrêmement faibles. Très, très, très faible. Si on ajoute la fertilité selon l'age, ça tombe sévèrement bas.**
C'est ça, avoir une sexualité responsable.
Et à ce niveau, pense bien que ceux qui on souvent des rapports se protègent surement plus que les autres. Amha, les personnes ayant une sexualité libre et très régulière ne sont pas statistiquement les plus représenté dans les avortements même si de part la régularité des rapports ils devrait l’être...ça reste à démontrer, mais c'est une hypothèse on ne peut plus parcimonieuse puisque c'est gens ont toutes les raisons de se protéger de manière plus consciente que ceux qui niquent de temps en temps sans trop faire attention aux changements de leurs mode de vie.

** Je te pose donc la question suivante...prend une femme ménopausée et met la dans un coin de ta tète.
Ton argument "anti-sex par plaisir" ne repose QUE sur la procréation...c'est nul. Nul. Nul. Nul.
La femme de 50 ans, qui baise à tout va...et se protège des MST, elle peut donc se faire plaisir selon toi ? Hein ? Rassure moi ? :P:

Sinon, tu est peut-être adepte du "ZERO RISQUE MST pour sois même" ! ?
A ce moment la, un conseil pour être cohérent : Ne prend pas la voiture avec un enfant. Ni ne prend pas la voiture seul. Ne sort pas de chez toi. Ne mange pas de fromage. Ne mange pas de viande. Ne bricole pas dans le jardin (ou alors que avec des outils parfaitement stérilisés avant). Ne consomme aucun produit potentiellement cancérigène. Ne respire pas si tu es en ville, et même en campagne (ou achète un masque à gaz). Ne mange pas de fruits et légumes. Ne sert la main à personne (avant d'avoir un diagnostique complet de son historique de santé).

Il est asses clair que ta façon d'aborder le thème religieusement t’empêche d'analyser les faits (et pas juste de les balancer avec l’emballage). Te fait dire des sophismes et notamment des épouvantails ridicules malgré qu'on te prouve qu'ils ne sont pas fondés. T’empêche de comprendre le principe de responsabilité d'un humain (et ce malgré qu'il ne soit pas libre sexuellement ! Ça se trouve ils sont très représenté dans les avortements par rapport aux ratios IVG/Nombre de rapport sexuels/nombres de partenaires). Et t’empêche d'analyser le probleme à travers d'autres données qui ne serait pas liée QUE au nombre d'avortement (que, note le, je ne cherche pas à rendre moins grave. Merci).

*L'épouvantail (ou homme de paille) est un sophisme qui consiste à présenter la position de son adversaire de façon volontairement erronée. Créer un argument épouvantail consiste à formuler un argument facilement réfutable puis à l'attribuer à son opposant.

Luc Feron
Messages : 410
Inscription : 03 juin 2016, 11:05

Re: L'avortement

Messagepar Luc Feron » 16 avr. 2017, 23:27

Nicolas78 a écrit :
En gros, les chances de tomber enceinte si tu nique à tout vas et que tu met des capotes ET t'assure que la partenaire est protégé ET qu'en cas de pépin on peut prendre une pilule du lendemain (elle même efficace : http://www.filsantejeunes.com/norlevo-l ... emain-5131) sont extrêmement faibles. Très, très, très faible. Si on ajoute la fertilité selon l'age, ça tombe sévèrement bas.**
C'est ça, avoir une sexualité responsable.

Voici les commentaires du lien que vous m ‘avez envoyé,nous sommes éternellement dans la technicité qui devrait fonctionner en théorie mais qui présente un certain taux d’échecs dans son application pratique.
Le seul compteur qui peut vous indiquer l’efficacité d’une méthode contraceptive,c’est le nombre d’IVG qui résulte de son utilisation.

Commentaires
Commercialisée en Mai 1999, cette contraception d’urgence a permis aux plus démunies de minimiser les risques de grossesse. Cependant, fait paradoxal, le nombre d’IVG en France reste stable. La difficulté majeure rencontrée avec cette contraception est qu’elle est souvent assimilée à une méthode contraceptive ou à une pilule abortive (on peut la confondre avec la technique d’interruption de grossesse volontaire par voie médicamenteuse). Résultat : des jeunes femmes se retrouvent quand même enceintes alors qu’elles se croyaient protégées par Norlevo. Cette contraception d’urgence ne protège pas des IST.

Si une femme désire entretenir des rapports sexuelles avec un homme,est ce réellement un handicap pour elle de les vivre dans un contexte d’amour véritable,celui qui se prouve par l’engagement,celui qui assure la durée,la sécurité,la responsabilité,la confiance,le respect mutuel.C’est beaucoup plus facile de gérer une contraception et un échec éventuel de celle ci dans une telle relation.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3910
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: L'avortement

Messagepar unptitgab » 17 avr. 2017, 00:43

Luc Feron a écrit :Si une femme désire entretenir des rapports sexuelles avec un homme,est ce réellement un handicap pour elle de les vivre dans un contexte d’amour véritable,celui qui se prouve par l’engagement,celui qui assure la durée,la sécurité,la responsabilité,la confiance,le respect mutuel.C’est beaucoup plus facile de gérer une contraception et un échec éventuel de celle ci dans une telle relation.

Rhodudjuu, encore une fois ceci n'implique pas qu'elle veuille avoir des gosses ou qu'elle en veuille plus que ceux qu'elle a déjà, l'être humain a la chance comme espèce de pouvoir éviter d'attendre le terme de la grossesse, contrairement aux autres animaux, pour se débarrasser d'un rejeton non désiré ou mal foutu pourquoi s'en passer? Si c'est parce que cela ferait pleurer le petit Jésus, pas d'inquiétude pour lui il est mort et par conséquent s'en moque.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: L'avortement

Messagepar Cogite Stibon » 18 avr. 2017, 04:49

Analysons un peu les chiffres fournis par l'article linké par Luc :
- "Trois IVG sur quatre concernent des femmes sous contraception"
Ce chiffre ne veut rien dire, tant qu'on ne sait pas quelle proportions de femmes ne souhaitant pas tomber enceinte utilisent un contraceptif. Si 100% de ces femmes en utilisait, il y aurait forcément 4 IVG sur 4 qui concernerait des femmes sous contraception.
Si 3 femmes ne souhaitant pas tomber enceinte sur 4 étaient sous contraception, on pourrait conclure , en voyant le chiffre donné par l'article, que la contraception n'a aucune efficacité. S'il y avait moins de 3 femmes sur 4 sous contraception, on pourrait même conclure que la contraception augmente les chances de tomber enceinte !

Mais l'article dit aussi
"moins de 5% des femmes déclarent ne pas utiliser de contraception alors qu’elles ont une activité sexuelle et ne souhaitent pas être enceintes"

Donc, une femme ne souhaitant pas tomber enceinte a au moins 6 fois plus de chance de recourir à l'avortement si elle n'utilise pas de contraception que si elle en utilise ! *

Si inefficace que ça, la contraception ?

* : détail du calcul
95 % des femmes utilisent un contraceptif, 5% n'en utilisent pas : Il y a 19 (95%/5%) fois plus de femmes qui utilisent un contraceptif que de femmes n'en utilisant pas
Sur 4 avortement, 3 concernent des femmes sous contraceptif, 1 concerne une femme sans contraceptif : il y a 3 (3/1) fois plus d'avortement concernant des femmes sous contraceptif que d'avortement de femme sans contraceptif

Il y a donc 6,33 (19/3) d'avorter quand on n'est pas sous contraceptif que quand on l'est.
Dernière édition par Cogite Stibon le 18 avr. 2017, 05:20, édité 1 fois.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Luc Feron
Messages : 410
Inscription : 03 juin 2016, 11:05

Re: L'avortement

Messagepar Luc Feron » 18 avr. 2017, 05:19

Nicolas78 a écrit : Aucun organisme de santé, ni aucune personne ici présente (!), ne vend la "sexualité libre et joyeuse" comme déconnecté de tout risque de procréation. Est-ce clair déjà ? Histoire que t’arrête avec ton épouvantai...(argument fallacieux).*
Il faut être un débile et/ou une personne particulièrement immature pour croire qu'un rapport sexuel n'impose pas ce risque (même ultra-méga-protégé).


Les sept commandements d’une sexualité décomplexée

Cet article reprend bien ce qui est maintenant implicite dans l’inconscient collectif des populations.

5. La qualité à la quantité, tu privilégieras…...Car, pour explorer son désir, il ne suffit pas d’allonger son tableau de chasse, mais d’apprendre à déguster une rencontre et de découvrir ainsi toute la possible richesse d’un échange sensuel. Heureusement ou malheureusement, l’orgasme n’est pas un trophée et il ne se déclenche pas sur commande.


7. Considérer que c’est un jeu, tu n’oublieras pas…..NB : le terme « commandement » qui figure dans le titre de cet article est évidemment à prendre au second degré, car libérer notre sexualité consiste justement à nous extraire de tous les diktats et autres normes qui nous inhibent ! Et cette « rééducation de l’amour » ne connaît que deux seules véritables règles : le respect de l’autre et la fidélité à soi-même.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: L'avortement

Messagepar Cogite Stibon » 18 avr. 2017, 05:23

Bonjour Luc,

Pouvez-vous préciser en quoi consiste concrètement votre "modèle de relation sexuelle et affective qui tire ses principes du mariage originel dans la Bible", que vous "proposez systématiquement a de nombreux jeunes depuis plusieurs années."

Et notamment en quoi il diffère de :
- d'interdire (ou décourager, ou ne pas informer sur) l'avortement,
- de n'autoriser la contraception que pour les couples mariés (ou la décourager pour les autres, ou ne pas les en informer), et seulement les moyens intervenant avant la fécondation,
- d'éduquer les jeunes pour qu'ils n'aient pas de rapport sexuel en dehors d'un couple marié stable.

S'il n'en diffère pas significativement, vous ne pouvez pas ignorer que ce type de solution :
- ne diminuent pas le nombre d'avortements ;
- ne diminue pas le nombre de relations sexuelles chez les jeunes et/ou hors mariage
- augmente le nombre de décès de femmes suite à avortement ;
- augmente le nombre de MST ;
- augmente nombre d'enfants non désirés.

A la lumière des conséquences de vos préconisations, ne voudriez-vous pas réviser votre position ?
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7478
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'avortement

Messagepar Nicolas78 » 18 avr. 2017, 09:49

Luc Feron cite un lien a écrit : Cependant, fait paradoxal, le nombre d’IVG en France reste stable. La difficulté majeure rencontrée avec cette contraception est qu’elle est souvent assimilée à .



Pffff, je vais pas te demander de relire mon pavé que tu n'a visiblement que lu sans comprendre...ni même essayé de comprendre les liens que je te balance et que tu balance toi même (visiblement tu survole très vite, ne pas le faire doit être douloureux...).
Donc bon je vais résumer par : tu trouve pas ça magnifique que le nombre d'IVG reste stable alors que le nombre de relation sexuelles à probablement augmenté ?

Et tes toujours centré sur ta rhétorique centrée sur l'IVG ?
Et rien sur les millions de femmes ménopausées qui ont des relations sexuels ?
Tu veut pas en parler d'elles ?
Et les mec ayant subis une vasectomie ? (plusieurs milliers, voir millions, en Europe) Ils peuvent niquer eux du coup ?
Dernière édition par Nicolas78 le 18 avr. 2017, 10:04, édité 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7478
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'avortement

Messagepar Nicolas78 » 18 avr. 2017, 09:56

Luc Feron a écrit :
Nicolas78 a écrit : Aucun organisme de santé, ni aucune personne ici présente (!), ne vend la "sexualité libre et joyeuse" comme déconnecté de tout risque de procréation. Est-ce clair déjà ? Histoire que t’arrête avec ton épouvantai...(argument fallacieux).*
Il faut être un débile et/ou une personne particulièrement immature pour croire qu'un rapport sexuel n'impose pas ce risque (même ultra-méga-protégé).


Les sept commandements d’une sexualité décomplexée

Cet article reprend bien ce qui est maintenant implicite dans l’inconscient collectif des populations.

Spoiler: Afficher
5. La qualité à la quantité, tu privilégieras…...Car, pour explorer son désir, il ne suffit pas d’allonger son tableau de chasse, mais d’apprendre à déguster une rencontre et de découvrir ainsi toute la possible richesse d’un échange sensuel. Heureusement ou malheureusement, l’orgasme n’est pas un trophée et il ne se déclenche pas sur commande.


7. Considérer que c’est un jeu, tu n’oublieras pas…..NB : le terme « commandement » qui figure dans le titre de cet article est évidemment à prendre au second degré, car libérer notre sexualité consiste justement à nous extraire de tous les diktats et autres normes qui nous inhibent ! Et cette « rééducation de l’amour » ne connaît que deux seules véritables règles : le respect de l’autre et la fidélité à soi-même.


Tes exemples ne contredisent en rien la phrase que tu cite de moi...
Tu l'a compris non ? Alors pourquoi tu me répond "bleu" quand je demande quelle heure il est ?


Revenir vers « Sujets de société »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit