Nouveau scandale sexuel au Canada

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 11:59

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#126

Message par Greem » 07 nov. 2016, 09:30

LoutredeMer a écrit :...Et tout le monde ira aux obsèques de cette femme en prenant des airs peinés et hypocrites : "ah si on avait su on aurait prévenu les services sociaux"...
Alors pour info, un soir où les coups semblaient particulièrement violents, je me suis décidé à appeler la police. Je ne sais pas ce que les flics lui ont dit ni pourquoi ils ne l'ont pas embarqué, mais une heure plus tard le type descendait chez moi pour défoncer ma porte d'entrée. Tu saisis ? Je ne connais pas la suite de cette histoire puisque le type déménagera quelques temps après (laissant derrière lui un gros trou dans ma porte).

Après faut bien comprendre une chose : Quand tu côtoies la merde au quotidien, il devient difficile d'estimer à partir de quand il faut prévenir la police ou les services sociaux pour "nettoyer" cette merde, d'autant que la police est souvent impuissante à la régler, cette merde, et que parfois, elle peut même te retomber dessus.

C'est facile de juger quand on a un regard extérieur...
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3400
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#127

Message par LoutredeMer » 07 nov. 2016, 09:32

Kraepelin a écrit :
LoutredeMer a écrit :...Et tout le monde ira aux obsèques de cette femme en prenant des airs peinés et hypocrites : "ah si on avait su on aurait prévenu les services sociaux"...
De qui parles-tu?
Je parle de ça :
De la même façon, j'évitais de croiser un voisin fût un temps, parce que quand tu l'entends tabasser sa nana deux fois par semaine, je ne sais pas vous, mais il a beau appartenir à une minorité ethnique le monsieur, je me dis que ce type est un sacré connard qu'il vaut mieux évité de croiser.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3400
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#128

Message par LoutredeMer » 07 nov. 2016, 09:54

Greem a écrit :C'est facile de juger quand on a un regard extérieur...
Il est clair qu'on ne va pas refaire la société ni la mentalité des voisins et des badauds ici. Et les flics s'en foutent complètement.Encore une preuve de ce jour.

La dame a déposé quatre mains courantes, et le type, en dépression depuis plus de 30 ans, boit, a des hallucinations et la bat sauvagement et régulièrement avec menaces de mort. Elle a fini par le tuer, de peur.

Pourquoi des mains courantes et pas de plaintes de sa part? la peur, encore. La meme peur qui empeche les voisins de réagir.

Je me dis que si les flics qui auraient du le mettre en psychiatrie cette nuit là et ne l'ont pas fait malgré les injonctions, que si les services sociaux faisaient leur boulot ou avaient une obligation à le faire proprement, (et c'est le meme problème que pour les enfants maltraités), les choses seraient différentes. Ca devient lassant..

Tu veux parier que cette femme va faire plusieurs années de prison ferme? C'est classique.

Et pas besoin d'aller dans les cités pour voir ca. C'est partout.

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56
Localisation : Mtl

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#129

Message par Pardalis » 07 nov. 2016, 10:10

" [...] et ne l'avait pas quitté parce que "l'on n'abandonne pas quelqu'un de malade".
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#130

Message par Kraepelin » 07 nov. 2016, 11:49

Salut Loutre,
LoutredeMer a écrit :Je parle de ça :
De la même façon, j'évitais de croiser un voisin fût un temps, parce que quand tu l'entends tabasser sa nana deux fois par semaine, je ne sais pas vous, mais il a beau appartenir à une minorité ethnique le monsieur, je me dis que ce type est un sacré connard qu'il vaut mieux évité de croiser.
Je ne sais pas en France, mais au Québec les services sociaux n'ont pas le manda d'intervenir lorsque seuls des adultes sont impliqués. Au Québec, le mieux serait de téléphoner à la police. En principe, les policiers feront enquête, isoleront la victime pour lui demander si elle fait l'objet de violence conjugale, arrêteront le conjoint si elle porte plainte et la conduiront dans un refuge si elle ne veut pas porter plainte.

Greem doit cependant prendre en compte sa propre pomme. Y a t-il une forte probabilité que son voisin devine que le signalement vient de lui? Comment le voisin réagirait? Greem n'a pas non plus à devenir le paratonnerre de tous les problèmes de son voisinage. La violence conjugale est un phénomène plus complexe que les clichés et caricatures qu'en donnent certains ténors. En ce sens, il est un peu abusif de votre part d'accabler Greem, de le culpabiliser avec une situation où justement, il est peut-être plus sage qu'il se protège d'abord lui-même.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#131

Message par Kraepelin » 07 nov. 2016, 12:17

LoutredeMer a écrit : ... les flics s'en foutent complètement.Encore une preuve de ce jour.

La dame a déposé quatre mains courantes, et le type, en dépression depuis plus de 30 ans, boit, a des hallucinations et la bat sauvagement et régulièrement avec menaces de mort. Elle a fini par le tuer, de peur.

Je n'ai jamais aimé cette explication tirée par les cheveux que nos amies féministes nous servent routinièrement pour retourner la responsabilité sur le dos des "méchants hommes" lorsque le meurtre est de la main d'une femme.

Peut-on tuer par peur? Oui, certainement! On tue "de peur" en légitime défense dans un attenta imprévisible ou inévitable. Mais comme solution à de la violence conjugale, la peur peut-être une explication suffisante? Non! Si la peur est omniprésente et est la variable principale, pourquoi ne pas l'avoir quitté de peur?
LoutredeMer a écrit : Je me dis que si les flics qui auraient du le mettre en psychiatrie cette nuit là et ne l'ont pas fait malgré les injonctions, que si les services sociaux faisaient leur boulot ou avaient une obligation à le faire proprement, (et c'est le meme problème que pour les enfants maltraités), les choses seraient différentes.
Comme des «enfants maltraités», vraiment?
Mes copines des centres d'hébergement pour femmes victimes de violence te contrediraient. On ne peut pas, et on ne doit pas, "forcer" une femme à recevoir de l'aide dont elle ne veut pas. Et, paradoxalement, ces femmes sont souvent celles qui justement font obstacle à des interventions extérieures intempestives. :hausse:
LoutredeMer a écrit : Tu veux parier que cette femme va faire plusieurs années de prison ferme?
:a7: :a7: :a7: Si elle les mérite, pourquoi pas?
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 11:59

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#132

Message par Greem » 07 nov. 2016, 13:43

Kraepelin a écrit :Greem doit cependant prendre en compte sa propre pomme.
Entre autre, mais il y a tellement d'inconnues et de paramètres à prendre en compte qu'il est parfois difficile de savoir quoi faire. J'ai eu le cas, par exemple, d'une voisine qui pour punir son fils, l'enfermait parfois dehors plusieurs heures. De temps en temps, ça m'arrivait de croiser ce petit bonhomme assis, comme ça, dans les escaliers de la montée et j'ai toujours trouvé qu'il avait un comportement étrange. Un peu comme un autiste (ou ce que j'interprète être de l'autisme). J'ai aussi entendu quelques fois sa mère l'engueuler avec une virulence à faire froid dans le dos et toutes sortes de choses qui, de mon point de vu, m'apparaissait un peu bizarre ou excessif.

Mais qui peut dire ce qu'il se passait vraiment ? Quel parent n'a jamais "pété un câble" à cause de ses enfants après tout ? Est-ce que je n'aurais pas tendance a surinterpréter les choses ? Si j'appelle les services sociaux, est-ce que je ne risque pas de foutre cette famille dans la merde ? Quel conséquence pour l'enfant s'il devait être séparé de sa mère ?

En fin de compte, j'ai rien fait, et si ça se trouve, j'aurais dû. Comme je le disais, c'est facile de juger de ce qui aurait du être fait ou non a posteriori quand un drame arrive, mais au présent, les choses apparaissent rarement aussi évidentes.
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#133

Message par Kraepelin » 07 nov. 2016, 13:55

Greem a écrit : ... c'est facile de juger de ce qui aurait du être fait ou non a posteriori quand un drame arrive, mais au présent, les choses apparaissent rarement aussi évidentes.
+ 1

A posteriori, n'importe qui gagne le loto à chaque semaine!
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5454
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#134

Message par richard » 07 nov. 2016, 14:11

Ça s'appelle un signalement. On fait un signalement auprès de la police, d'un juge pour enfant ou d'un service social. Après ils font leur boulot, il y a une enquête faite par une assistante sociale spécialisée qui rend son rapport au juge pour enfant qui prend une décision, placement ou suivi (MAO je crois que ça s'appelle).
Enfin bon, moi aussi j'aurais dû en faire un aussi un fois, mais je n'ai pas vu de suite la gravité de la situation (d'ailleurs ça ne l'était pas) et puis j'étais en vacances, donc un séjour court, m'enfin j'aurais pu ou j'aurais dû.

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1606
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#135

Message par lefauve » 07 nov. 2016, 22:52

Kraepelin a écrit :
lefauve a écrit : Sujet chaud en perspective. Le problème est que les plus radicaux on polarisé le débat. Cela fait plusieurs semaine que j'entends des "féministes" traité d'autre femme de "fausse féministes".

Tu as des exemples?
Plus officiellement Judith Lucier, qui traite Lise Ravary et Denise Bombardier de mysogyne dans l'affaire de Shafia Nolin l'Adisq.
de façon officieusement twitter. ;)
...

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#136

Message par Kraepelin » 08 nov. 2016, 07:31

lefauve a écrit : Plus officiellement Judith Lucier, qui traite Lise Ravary et Denise Bombardier de mysogyne dans l'affaire de Shafia Nolin l'Adisq.
de façon officieusement twitter. ;)
Judith Lussier! je ne connaissais pas cette dame. Je la découvre avec intérêt. Dans ses chroniques, elle assemble avec éloquence les clichés féministes les plus courants.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3400
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#137

Message par LoutredeMer » 08 nov. 2016, 07:50

Je n'ai,justement, pas "accablé" Greem :roll:

Je pense qu'il n'est pas négligeable de considérer aussi "l'effet spectateur" dans ces genres de situation que beaucoup d'humains ont du vivre.

Pour le reste, à chaque lecteur de se faire une opinion.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#138

Message par Kraepelin » 08 nov. 2016, 09:52

LoutredeMer a écrit :Je n'ai,justement, pas "accablé" Greem :roll:
Heureux d'apprendre que ce n'était pas ton intention de le faire!
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 11:59

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#139

Message par Greem » 08 nov. 2016, 12:33

LoutredeMer a écrit :Je pense qu'il n'est pas négligeable de considérer aussi "l'effet spectateur" dans ces genres de situation que beaucoup d'humains ont du vivre.
En effet, mais pour ce qui me concerne, ça fait longtemps que j'ai connaissance de ce biais et que j'en tiens compte.
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3400
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#140

Message par LoutredeMer » 10 nov. 2016, 08:36

LoutredeMer a écrit : Tu veux parier que cette femme va faire plusieurs années de prison ferme? C'est classique.
Huit ans de prison ferme pour la sexagénaire.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#141

Message par Kraepelin » 10 nov. 2016, 09:41

LoutredeMer a écrit :
LoutredeMer a écrit : Tu veux parier que cette femme va faire plusieurs années de prison ferme? C'est classique.
Huit ans de prison ferme pour la sexagénaire.
Tu sembles croire que c'est une mauvaise sentence! Pourquoi? Quelle sentence, selon toi, aurait été correcte?
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56
Localisation : Mtl

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#142

Message par Pardalis » 10 nov. 2016, 17:09

LoutredeMer a écrit :Huit ans de prison ferme pour la sexagénaire.
Pour un meurtre, elle s'en est bien tirée. Ils ont du prendre en considération les circonstances atténuantes.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5454
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#143

Message par richard » 12 nov. 2016, 11:34

Pardalis a écrit : Ils ont [dû] prendre en considération les circonstances atténuantes.
pas bête le Pardalis!

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#144

Message par Pepejul » 19 nov. 2016, 08:38

Je n'aimerais pas avoir un voisin comme Greem...
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#145

Message par Kraepelin » 14 déc. 2016, 19:06

Les policiers auraient déposé leur rapport d'enquête. On va voir ce que le DPCP (la couronne) va en dire! Le fait que le ministre n'ait pas été interrogé n'annonce rien de bon! :(

Mais même s'il n'y a pas de poursuite, la dénonciation aura quand même eu un effet sur la culture du silence.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#146

Message par Kraepelin » 01 févr. 2017, 08:01

Nouveau nouveau scandale sexuel à Québec. Décidément, les scandales accablent le gouvernement Couillard.

Cette fois-ci, par contre, les choses se présentent plus mal:

1- l'agresseur présumé (Pierre Paradis) est un Ministre et est une "grosse pointure";
2- La victime présumée était une subordonnée. En plus du harcèlement, il y aurait donc abus de pouvoir;
3- La dame évite certaines erreurs d'Alice. La plainte à la police serait cohérente et soutenue.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56
Localisation : Mtl

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#147

Message par Pardalis » 02 févr. 2017, 15:28

"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4153
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#148

Message par Invité » 02 févr. 2017, 15:38

Dans l'affaire Sklavounos, n'oublions pas une chose:

Le DPCP(*) a dit ceci: "Aucun acte criminel n'a été commis",
c'est bien différent que de dire: "On a pas assez de preuves pour poursuivre"

I.

(*) Directeur des Poursuites Criminelles et Pénales
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#149

Message par Kraepelin » 02 févr. 2017, 17:02

Invité a écrit :Dans l'affaire Sklavounos, n'oublions pas une chose:

Le DPCP(*) a dit ceci: "Aucun acte criminel n'a été commis",
c'est bien différent que de dire: "On a pas assez de preuves pour poursuivre"
C'est vrai que c'est très différent! À la limite, il pourrait poursuivre la plaignante pour atteinte à sa réputation. Ce serait assez chien, et il perdrait probablement, mais il pourrait.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Henri Laborit
Messages : 71
Inscription : 13 nov. 2012, 00:28

Re: Nouveau scandale sexuel au Canada

#150

Message par Henri Laborit » 03 févr. 2017, 00:45

J'apporte un grain de sel informatif mais un peu tardif au débat. Il semble bien difficile à admettre de nos jours qu’un homme puisse être victime d’une fausse accusation de viol, tant l’argument biaisé des féministes qu’une femme ne peut mentir à propos d’un crime aussi grave (et je ne remet pas en question le fait que le viol soit un crime grave, dont les femmes sont encore aujourd’hui trop souvent victimes) a fait son chemin dans les esprits et les discours publics.

Pourtant, la plus sérieuse étude que je connaisse sur le sujet (voir référence en fin de commentaire) révélait que les femmes mentent effectivement à propos du viol et dans une inquiétante proportion: sur l’échantillon de vraies plaintes de viol (n=109) déposées sur une période de neuf ans dans un poste de police d'une petite municipalité du Mid-West américain, 41% étaient fausses!

Cette enquête est essentiellement une étude de cas d'une centrale de police d’une petite agglomération urbaine (population = 70,000) du Mid-West des Etats-Unis. Cette ville a été ciblée par l'étude parce qu'elle offrait un laboratoire presque modèle pour l'étude des fausses allégations de viol. D'abord, la centrale de police n'est pas inondée de crimes sérieux et a donc la liberté et la motivation pour enregistrer et enquêter à fond toutes les plaintes de viol. En fait, le règlement du corps policier interdit aux agents d’user de leur discrétion pour décider s'il faut recevoir officiellement une plainte de viol, aussi suspecte que puisse paraître cette plainte. Deuxièmement, la reconnaissance d'une fausse allégation suit une procédure fortement institutionnalisée. L'enquête de toutes les plaintes de viol implique toujours le recours au détecteur de mensonges pour les plaignantes et les suspects. De surcroit, avant qu’une charge de fausse déclaration puisse être déposée, la plaignante doit avoir admis qu'aucun viol ne s'était produit. Elle est la seule personne à pouvoir dire que l’accusation de viol est fausse. Le département de police ne déclarera pas l’accusation de viol comme fausse lorsque la plaignante, pour quelque motif que ce soit, laisse tomber les charges ou ne coopère pas à l’enquête, indépendamment des doutes que la police peut avoir quant à la validité de l’accusation.

Bref, ces cas sont déclarés faux uniquement lorsque la plaignante a admis qu'ils sont faux.


Kanin parlait dans son article de recherches non publiées sur le même sujet, effectuées sur des campus universitaires américains, qui arrivaient, elles, à la proportion étonnante de 50% de fausses allégations de viol...

L'étude de Kanin identifiait trois motifs incitant les femmes à mentir à propos du viol: Ces fausses allégations semblent servir trois fonctions principales pour les plaignantes: leur fournir un alibi, chercher vengeance et obtenir de la sympathie et de l’attention.

Pour finir, tout comme le comportement sexuel précédant l’agression ne doit pas être retenu comme une preuve que la femme agressée “l’avait bien cherché”, le comportement sexuel précédant l’accusation ne doit pas être retenu comme une preuve que l’homme accusé “doit bien être coupable quelque part” ou pire, être un “présumé prédateur sexuel”.

KANIN, Eugene J. (1994); False Rape Allegations; Archives of Sexual Behavior, volume 23, no. 1, pp. 81 - 92.
Déguiser sous des mots bien choisis les théories les plus absurdes suffit souvent à les faire accepter.
— Gustave Le Bon

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Nicolas78