Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Panda
Messages : 26
Inscription : 11 déc. 2016, 18:40

Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#1

Message par Panda » 03 févr. 2017, 05:39

Certains Êtres humains, utilisant bien leur intelligence, se battent pour la conservation de la planète et pour l'évolution de notre façon de penser.

D'autres, complètement corrompus par le capitalisme, détruisent notre planète pour de l'argent et tentent de garder la société dans l'illusion pour mieux la contrôler.

Les humains utilisant leur intelligence mal contre-balancent-t-ils les humains l'utilisant bien ?
Au final, est-il vrai que nous sommes plus intelligent que les animaux ?

Est-il nécessaire d'avoir un exemple ridicule tel que Donald Trump au sommet d'un pays afin que le monde se réveille et progresse par la suite ?
Sur le plan d'une vie, les erreurs et les défaites d'une personne créent son succès et son progrès, est-il de même pour la société ?

Le but du post n'est pas de faire un débat politique sur Donald Trump, mais de partager sa façon de penser sur le sujet de l'évolution sans vouloir s'offusquer à cause de l'opinion d'un autre pouvant être contraire au nôtre...

Florence
Messages : 8660
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#2

Message par Florence » 03 févr. 2017, 06:17

Bonjour Panda.

Panda a écrit :Certains Êtres humains, utilisant bien leur intelligence, se battent pour la conservation de la planète et pour l'évolution de notre façon de penser.
Il n'y a aucun rapport direct ni évident entre intelligence (dans sa définition la plus commune, qui est fort vague d'ailleurs) et défense de l'environnement ou évolution de la façon de penser (comment ? à quel sujet ?). Plein de gens se battent pour ce qu'ils considèrent comme la conservation de la planète pour de mauvaises raisons et de façon parfaitement nocive (pensez, outre les ridicules batailles des "écolos", "verts" et autres politiciens qui visent le pouvoir sous prétexte d'écologie, ainsi qu'aux réserves naturelles dont le but n'est que de soulager la sensiblerie exacerbée des amis des mignons petits zanimaux, au détriment de populations locales poussées ainsi vers la misère et de l'environnement supposément ainsi préservé, mais dont on s'aperçoit bien vite que le manque de présence humaine conduit à un salopage général de la région).
D'autres, complètement corrompus par le capitalisme, détruisent notre planète pour de l'argent et tentent de garder la société dans l'illusion pour mieux la contrôler.
Arrêtez avec ce ridicule mantra selon lequel le capitalisme est responsable de tous les maux. De tous temps, sous tous les régimes et toutes les pratiques économiques et sociales, la cupidité, la paresse et l'ignorance ont conduit certains à traiter la planète selon la maxime "après moi (et mon enrichissement, mon accession au pouvoir, aussi riquiqui soit-il), le déluge". Accuser une idéologie plutôt qu'une autre est à nouveau un symptôme du refus de ses responsabilités (et de celles de son propre "camp"). L'état désastreux de l'environnement dans les pays qui se veulent "anticapitalistes" le démontre tous les jours.
Au final, est-il vrai que nous sommes plus intelligent que les animaux ?
Définissez précisément ce qu'est l'intelligence, et on pourra peut-être répondre à la question.
Est-il nécessaire d'avoir un exemple ridicule tel que Donald Trump au sommet d'un pays afin que le monde se réveille et progresse par la suite ?
On a déjà eu Atilla, Gengis Khan, Hitler, Staline, Mao, Pol Pot, Chavez, Marchais, on a encore les ayatollahs, les Saoud, Poutine, Mugabe, Kim, Mélenchon, Le Pen, etc., et tout montre que "le monde" est toujours aussi aveuglé par le ridicule, pour autant que celui-ci donne l'impression de soutenir "son" camp.
Sur le plan d'une vie, les erreurs et les défaites d'une personne créent son succès et son progrès, est-il de même pour la société ?
Comparez la situation politique et sociale dans la plupart des pays entre le 19è siècle et nos jours, ça vous donnera peut-être une idée ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27
Localisation : Un peu partout ...

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#3

Message par Psyricien » 03 févr. 2017, 13:50

Panda a écrit :Certains Êtres humains, utilisant bien leur intelligence, se battent pour la conservation de la planète et pour l'évolution de notre façon de penser.

D'autres, complètement corrompus par le capitalisme, détruisent notre planète pour de l'argent et tentent de garder la société dans l'illusion pour mieux la contrôler.

Les humains utilisant leur intelligence mal contre-balancent-t-ils les humains l'utilisant bien ?
Au final, est-il vrai que nous sommes plus intelligent que les animaux ?
L'intelligence n'est pas le seul critère qui rentre en jeux ... intervient aussi la question des objectifs.
Dans une vision à très court termes, la protection de la planète n'a que peu d'intérêts.
Ca ne veut pas dire que la personne concernée est plus ou moins intelligentes ... ça veut juste dire qu'elle a d'autre objectif, mais il fort possible que cette personne agisse en connaissance de cause.

Croire que l'intelligence c'est faire ce qui est bien dans un point de vue donné serait une erreur ... l'intelligence est un outils, ce que vous en fait est une autre question.
Est-il nécessaire d'avoir un exemple ridicule tel que Donald Trump au sommet d'un pays afin que le monde se réveille et progresse par la suite ?
Encore une fois, c'est une question d'objectifs ... à même niveau de compréhension de la réalité et à même capacité de raisonnement deux personnes peuvent avoir des comportement très différents pour peu que leur objectifs soient différent.
Il serait fallacieux de croire que le progrès passe par une évolution vers un point de vue donné.

G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Davidindian
Messages : 715
Inscription : 02 janv. 2017, 18:53

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#4

Message par Davidindian » 03 févr. 2017, 14:40

Croire que l'intelligence c'est faire ce qui est bien dans un point de vue donné serait une erreur ... l'intelligence est un outils, ce que vous en fait est une autre question.


J'aime bien penser que l'intelligence est comme vous dites, un outil, mais un outils qui peut progresser et qui sert à :
Mettre en relation les causes, phénomènes et effets.
les formuler, les mettre en équation, en parallèle, donner des exemples, les illustrer, les imager, les mettre en mots, imaginer, les établir dans le cadre de relations du type yi = f(xi)

Selon cette appréciation...
L'être humain semble pourvoir l'être. intelligent.
Les animaux???
Trump?
Trump est-il un humain?
''Nous sommes tous les feuilles d'un même arbre et les gouttes d'un même océan." :a6:

Ternamus
Messages : 189
Inscription : 17 sept. 2016, 12:22

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#5

Message par Ternamus » 03 févr. 2017, 19:13

:a2: :a2: :a2: :a2:

...!

Question à reposer dans quelques siècle lorsqu'on vivra tous agréablement sur cette terre (ou ailleurs !) de chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins !

En attendons mais cela ne concerne que moi (sans doute parce que je fréquente plus que tous ici des gens plus tôt modeste voir manquant pas mal de moyen) ce que je vois autour de moi ce sont des gens pour l'instant préoccuper à d'autre futilité que le questionnement existentiel sur la vertu, la morale et la raison !

En attendons en France tout cela, en partie à sans doute à voir avec le fait que 10 point dans la répartition de la richesse se soit déplacé du salaire vers le capital (pour rester dans le concret économiste !)...entre autre !

@Florence

Tant de connerie dans un si petit post insignifiant ...tu force le respect toi dis donc bonhomme !...Tu as quel age ? 22 ans et école de commerce ?

Panda
Messages : 26
Inscription : 11 déc. 2016, 18:40

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#6

Message par Panda » 03 févr. 2017, 19:22

Florence, ce n'était pas le but du post, j'avais pas envie de faire un post de 500 mots pour expliquer tout car j'ai considéré que vous seriez assez intelligente pour comprendre ce que je voulais dire.

Et Psyricien, je n'ai pas dit que l'intelligence n'était pas un outil, j'ai seulement constaté que certains l'utilisaient bien et d'autres mal, nous sommes la seule espèce à s'auto-anéantir sur Terre ! Pour les animaux, eux ils sont bien plus heureux en général que les humains car ils voient pas certaines choses que nous on voit.. Et plus il y a d'intelligence, ça signifie qu'il y a plus d'ignorance aussi..? Parce qu'en réalité, c'est pas la connaissance qui fait en sorte qu'on se détruit nous-même mais plutôt l'ignorance.. Une sorte d'ignorance qui n'existe pas vraiment chez les animaux, ce qui rend l'Être humain assez destructeur.

Ternamus, il est bien de se préoccuper de ses problèmes, mais à un certain point c'est toute la planète qui est dans le même bateau et impliquée dans les conneries de chacun des gouvernements de tous les pays ! :(

Florence
Messages : 8660
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#7

Message par Florence » 03 févr. 2017, 21:59

Panda a écrit :Florence, ce n'était pas le but du post, j'avais pas envie de faire un post de 500 mots pour expliquer tout car j'ai considéré que vous seriez assez intelligente pour comprendre ce que je voulais dire.
N'étant pas télépathe, je ne peux que me référer à ce qui est écrit. Et comme en l'occurrence, ce que vous avez écrit est tout sauf explicite (et plein du genre de "slogans", de voeux pieux et de rêves d'un avenir plus rose qui sévissaient déjà du temps de ma très lointaine adolescence ...), il ne me reste qu'à vous obliger à l'odieux pensum consistant à préciser votre pensée, fut-ce en utilisant 500 mots ou plus.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4739
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#8

Message par eatsalad » 06 févr. 2017, 11:13

Panda a écrit :nous sommes la seule espèce à s'auto-anéantir sur Terre !
Pour l'instant cette auto-destruction n'est pas très visible, vu qu'on a atteint un pic de population jamais égalé.
Panda a écrit :Pour les animaux, eux ils sont bien plus heureux en général que les humains car ils voient pas certaines choses que nous on voit..
C'est quoi un animal heureux ?
Je vois ca comme un animal qui n'a rien à craindre pour son avenir et qui est bien nourri, un animal qui vit dans un zoo quoi !
Mais j'ai dans l'idée que vous ne pensiez pas à ca !?
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

mar1162
Messages : 19
Inscription : 01 juil. 2016, 23:25
Localisation : En ligne droite a partir de chez toi

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#9

Message par mar1162 » 06 févr. 2017, 12:01

eatsalad a écrit :
Panda a écrit :nous sommes la seule espèce à s'auto-anéantir sur Terre !
Pour l'instant cette auto-destruction n'est pas très visible, vu qu'on a atteint un pic de population jamais égalé.
je pense qu'il parle du réchauffement anthropiques et le fait qu'à long terme on pourrait se tuer si on ne réagit pas

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4739
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#10

Message par eatsalad » 06 févr. 2017, 12:17

mar1162 a écrit :je pense qu'il parle du réchauffement anthropiques et le fait qu'à long terme on pourrait se tuer si on ne réagit pas
Oui je pense aussi qu'il pense à ça, mais je voulais juste faire remarquer qu'il me parait un peu curieux de parler d'auto-anéantissement alors qu'on vit une période où l'on a jamais autant nourrit de monde, où l'espérance de vie est très élevé et où la population mondiale humaine est bien plus nombreuse que par le passé.

Ajout : Pour le fait de se "tuer à long terme" ça reste à prouver.
En tout cas, de mon point de vue on a des problèmes environnementaux plus urgent à régler, que des problèmes à long termes hypothétiques.

Ceci dit ca n'empeche pas d'y réfléchir, mais ca me parait contre productif que de ne s'occuper que d'un long terme dont a du mal a définir les contours.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Panda
Messages : 26
Inscription : 11 déc. 2016, 18:40

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#11

Message par Panda » 07 févr. 2017, 05:57

N'étant pas télépathe, je ne peux que me référer à ce qui est écrit. Et comme en l'occurrence, ce que vous avez écrit est tout sauf explicite (et plein du genre de "slogans", de voeux pieux et de rêves d'un avenir plus rose qui sévissaient déjà du temps de ma très lointaine adolescence ...), il ne me reste qu'à vous obliger à l'odieux pensum consistant à préciser votre pensée, fut-ce en utilisant 500 mots ou plus.
plein du genre de "slogans", de voeux pieux et de rêves d'un avenir plus rose qui sévissaient déjà du temps de ma très lointaine adolescence ...
Je profite du moment pour sortir mon slogan "Qui pense grand fera moyen et qui pense petit n'aura rien." Donc, mieux vaux penser positif que de s'acharner sur son sort, non ?
il ne me reste qu'à vous obliger à l'odieux pensum consistant à préciser votre pensée
Enfait, j'ai laissé un peu paraître mon opinion dans la façon dont j'ai écrit ce post, pour m'exprimer, mais mon but était justement d'en faire part le moins possible pour justement ne pas offusquer quelqu'un qui pourrait penser autrement, et ne pas "biaiser" les réponses, puisque chaque opinion compte et mérite d'être entendu.
C'est quoi un animal heureux ?
Je vois ca comme un animal qui n'a rien à craindre pour son avenir et qui est bien nourri, un animal qui vit dans un zoo quoi !
Mais j'ai dans l'idée que vous ne pensiez pas à ca !?
Je ne crois pas qu'un animal né en captivité et bien soigné ne soit plus malheureux qu'un animal sauvage né dans son habitat naturel et qui chasse pour survivre. De l'autre revers de la médaille, je crois qu'un animal malheureux serait un animal mal soigné/maltraité ou privé de son habitat naturel (capturé, ou habitat naturel détruit) après avoir déjà connu et goûté à celui-ci.
Je ne crois pas que quel animal que ce soit pense réellement à son avenir lointain, je crois qu'il se soucie surtout du présent, mais aussi du passé. Et peut-être du futur proche (par exemple: qu'est-ce que je vais manger aujourd'hui, etc.)
je pense qu'il parle du réchauffement anthropiques et le fait qu'à long terme on pourrait se tuer si on ne réagit pas
Oui je pense aussi qu'il pense à ça, mais je voulais juste faire remarquer qu'il me parait un peu curieux de parler d'auto-anéantissement alors qu'on vit une période où l'on a jamais autant nourrit de monde, où l'espérance de vie est très élevé et où la population mondiale humaine est bien plus nombreuse que par le passé.
Une amélioration du problème ne signifie pas nécessairement une résolution du problème, et voici un autre problème justement, car il ne faut pas baisser les bras "parce que l'on y est presque". Si tout le monde lâche la ficelle qu'on s'est battu pour retenir, tout sera aussi pire qu'avant et il faudra recommencer.
Ajout : Pour le fait de se "tuer à long terme" ça reste à prouver
Je n'ai pas vraiment envie de le découvrir.
En tout cas, de mon point de vue on a des problèmes environnementaux plus urgent à régler, que des problèmes à long termes hypothétiques.
Il y a toujours des problèmes pires et moins pires, la vraie question c'est si on va bien finir un jour par le régler ce problème suivant cette logique. Un problème à long terme est un problème tout de même, cela signifie seulement que nous avons plus de temps pour le régler. Et il est de notre devoir de le régler tout de même, on ne connait pas vraiment la limite qu'on a avant que ça devienne irrécupérable, alors justement mieux vaux faire ce devoir le plus tôt possible que de ne le faire à la dernière minute et de risquer de tout perdre.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4739
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#12

Message par eatsalad » 07 févr. 2017, 06:23

Panda a écrit :Une amélioration du problème ne signifie pas nécessairement une résolution du problème, et voici un autre problème justement, car il ne faut pas baisser les bras "parce que l'on y est presque". Si tout le monde lâche la ficelle qu'on s'est battu pour retenir, tout sera aussi pire qu'avant et il faudra recommencer.
Certainement, du coup on est loin de l'auto-anéantissement dont vous parliez.
Après c'est dur de délimiter exactement ce à quoi vous pensez exactement, on est un peu dans le vague là.. du coup on répond dans le vague et ca va pas très loin.
Panda a écrit :
En tout cas, de mon point de vue on a des problèmes environnementaux plus urgent à régler, que des problèmes à long termes hypothétiques.
Il y a toujours des problèmes pires et moins pires, la vraie question c'est si on va bien finir un jour par le régler ce problème suivant cette logique. Un problème à long terme est un problème tout de même, cela signifie seulement que nous avons plus de temps pour le régler. Et il est de notre devoir de le régler tout de même, on ne connait pas vraiment la limite qu'on a avant que ça devienne irrécupérable, alors justement mieux vaux faire ce devoir le plus tôt possible que de ne le faire à la dernière minute et de risquer de tout perdre.
Et donc le problème est ? parce qu'en fait on a lancer des conjectures mais vous n'avez ni confirmer ni infirmer..
du coup on navigue à l'aveuglette!
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Panda
Messages : 26
Inscription : 11 déc. 2016, 18:40

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#13

Message par Panda » 07 févr. 2017, 07:07

En ce moment je parle surtout du réchauffement climatique, mais je parle aussi en général, de tous les problèmes socio-gouvernementaux, planétaires, des conflits, etc.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2574
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#14

Message par Cogite Stibon » 07 févr. 2017, 07:55

Bonjour Panda,

Vous dites :
Panda a écrit :Le but du post n'est pas de faire un débat politique sur Donald Trump, mais de partager sa façon de penser sur le sujet de l'évolution sans vouloir s'offusquer à cause de l'opinion d'un autre pouvant être contraire au nôtre...
Quel rapport faites-vous entre vos propos et l'évolution ?
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4739
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#15

Message par eatsalad » 07 févr. 2017, 08:40

Panda a écrit :En ce moment je parle surtout du réchauffement climatique, mais je parle aussi en général, de tous les problèmes socio-gouvernementaux, planétaires, des conflits, etc.

Ca me parait un peu complexe de trouver une réponse globale répondant à tous les problèmes de notre globe et de nos sociétés.
Rien que sur le réchauffement climatique, il y a de nombreux problèmes à aborder qui demandent plusieurs niveaux de réponses, alors si on doit englober tous les problèmes terrestres, ça devient vite impossible..
Et tout mettre sur le dos d'une cause me semble être un biais facilité, qui finalement n'aide pas à résoudre les problèmes.

C'est pourquoi, il vaudrait mieux circonscrire un problème précis et en discuter et quand on l'aura épuisé, passez à un autre !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Florence
Messages : 8660
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#16

Message par Florence » 07 févr. 2017, 10:13

Panda a écrit : Je profite du moment pour sortir mon slogan "Qui pense grand fera moyen et qui pense petit n'aura rien." Donc, mieux vaux penser positif que de s'acharner sur son sort, non ?.
Grand ou petit ne signifie rien si on ne pense pas "juste" (= +/- de façon réaliste, rationnelle et cohérente, pour résumer), et si la pensée n'est pas suivie d'effet. Les slogans bien vagues consistant à vilipender le grand satan du jour, se gargariser de la gloire du lendemain du grand soir et de promettre de raser gratis, c'est tout juste bon à alimenter des soirées arrosées autour d'un zinc.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27
Localisation : Un peu partout ...

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#17

Message par Psyricien » 07 févr. 2017, 12:16

Panda a écrit :Et Psyricien, je n'ai pas dit que l'intelligence n'était pas un outil, j'ai seulement constaté que certains l'utilisaient bien et d'autres mal
Et j'imagine que cette dichotomie Bien/Mal se définie par rapport à votre propre perception du "Bien" et du "Mal" ? ... quoique signifie ces termes nébuleux.
nous sommes la seule espèce à s'auto-anéantir sur Terre !

Ah ? Des exemples ?
Je pourrait vous citer des exemples d'animaux qui sont loin d'avoir des comportement optimaux pour la survie de leur espèce ;).
Cela ressemble à un bon gros préjugé.
Et rassurez vous, on est encore très loin de s'auto-anéantir, n'écoutez pas trop les catastrophistes.
Pour les animaux, eux ils sont bien plus heureux en général que les humains car ils voient pas certaines choses que nous on voit..


Quel déballage de poncif ... à vous croire, les personnes intelligentes devraient être dépressif ;).
Heureusement ce n'est pas le cas :).
Et plus il y a d'intelligence, ça signifie qu'il y a plus d'ignorance aussi..?


On est intelligent comparativement à quelque chose ! Donc oui, pour être intelligent, il faut qu'il y est des demeuré autour de nous ... et je ne cesse jamais de remercier l'espèce humaine, qui me fait me sentir intelligent, un peu plus chaque jour :).
Parce qu'en réalité, c'est pas la connaissance qui fait en sorte qu'on se détruit nous-même mais plutôt l'ignorance.. Une sorte d'ignorance qui n'existe pas vraiment chez les animaux, ce qui rend l'Être humain assez destructeur.
Non, ce qui fait que vous construisez/détruisez des choses, se sont vos objectifs avant tout.
Vous pouvez savoir les conséquences de vos actes, ce n'est pas pour autant que cela vous dira quoi faire.
Certains préfère le court terme, d'autre le long terme ... l'un n'est pas plus intelligent que l'autre, ils ont juste des buts différents.
Qui si ils sont trop différent et antagonistes peuvent mener à des conflits.
Rien n'est jamais tout blanc ou tout noir ... il n'y a pas les "intelligents" d'un coté et les "débiles" de l'autre ...
Ternamus, il est bien de se préoccuper de ses problèmes, mais à un certain point c'est toute la planète qui est dans le même bateau et impliquée dans les conneries de chacun des gouvernements de tous les pays ! :(
Et bien, si vous estimé être menacé directement par les acte d'une population, j'imagine que vous savez ce qu'il vous reste à faire ?
1) Tenter de les raisonner poliment.
2) Les raisonner avec les moyens du bords.
Bienvenu dans le monde réel ... vous serez un héro pour certains, un cinglé pour d'autre ... simple question de point de vue.

Personnellement, je suis encore loin de penser que la planète est menacée ... donc je vous laisse seul dans votre croisade pour le moment.
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Davidindian
Messages : 715
Inscription : 02 janv. 2017, 18:53

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#18

Message par Davidindian » 07 févr. 2017, 22:56

Psyricien a écrit : Je pourrait vous citer des exemples d'animaux qui sont loin d'avoir des comportement optimaux pour la survie de leur espèce ;).
G>
ca m'intéresse
''Nous sommes tous les feuilles d'un même arbre et les gouttes d'un même océan." :a6:

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27
Localisation : Un peu partout ...

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#19

Message par Psyricien » 08 févr. 2017, 05:34

Davidindian a écrit :
Psyricien a écrit : Je pourrait vous citer des exemples d'animaux qui sont loin d'avoir des comportement optimaux pour la survie de leur espèce ;).
G>
ca m'intéresse

On citera par exemple:
* quelques cas de cannibalisme animal (pas tous cpendant): https://fr.wikipedia.org/wiki/Cannibalisme_animal
* l’inexistence de mécanisme de régulation de certaine population animale
...

G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

jean7
Messages : 1848
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#20

Message par jean7 » 08 févr. 2017, 06:55

Il ne faut hélas pas exclure que la performance des cervaux individuels (la capacité de traitement d'information, je le suppose, est tout de même particulièrement importante chez l'homme même si elle n'est pas nécessairement un record) ne soient pas la garantie d'un comportement collectif "intelligent" (bénéfique à l'espèce à court, moyen et long terme).

L'acroissement des population et des moyens d'interactions entre individus par la technologie qui démultiplie pourtant les capacités de traitement d'information pose également des problèmes d'une échelle largement supérieure.

On peut craindre que l'on ait perdu toute maitrise et que le devenir collectif doive plus au hasard et au chaos.
Un fond moral et le fait que chacun cherche à s'en tirer lui-même aident beaucoup, mais pour combien de temps ?
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2574
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#21

Message par Cogite Stibon » 08 févr. 2017, 07:55

Psyricien a écrit :Je pourrait vous citer des exemples d'animaux qui sont loin d'avoir des comportement optimaux pour la survie de leur espèce ;).[...]
On citera par exemple:
* quelques cas de cannibalisme animal (pas tous cpendant): https://fr.wikipedia.org/wiki/Cannibalisme_animal
* l’inexistence de mécanisme de régulation de certaine population animale
On peut aussi parler de la grande oxydation.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3885
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#22

Message par spin-up » 08 févr. 2017, 08:08

Cogite Stibon a écrit : On peut aussi parler de la grande oxydation.
Oui, enfin ils étaient quand même super cons à cette époque.

Davidindian
Messages : 715
Inscription : 02 janv. 2017, 18:53

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#23

Message par Davidindian » 08 févr. 2017, 08:20

On citera par exemple:
* quelques cas de cannibalisme animal (pas tous cpendant): https://fr.wikipedia.org/wiki/Cannibalisme_animal
* l’inexistence de mécanisme de régulation de certaine population animale


@Psyricien,
intéressant, mais en quoi cela ne sont pas comportements optimaux pour la survie de leur espèce?
L'être humain a été cannibale dans certaines culturels... et cela n'a pourtant pas eu d'effet sur la survie de l'espèce non?
Le cannibalisme peut il même être un élément contribuant à la survie d'une espèce animale?

Quant à votre deuxième exemple, pourriez vous le préciser un peu plus je vous pries.
Merci
David
''Nous sommes tous les feuilles d'un même arbre et les gouttes d'un même océan." :a6:

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20456
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#24

Message par Jean-Francois » 08 févr. 2017, 08:57

Psyricien a écrit :Je pourrait vous citer des exemples d'animaux qui sont loin d'avoir des comportement optimaux pour la survie de leur espèce ;) [...]
En fait, on peut voir les comportements individuels comme rarement optimaux pour la survie de l'espèce. Ce serait pas mal en contradiction avec le phénomène de spéciation: si l'espèce était favorisée, il serait extrêmement difficile d'observer l'apparition de nouvelles espèces.

S'il y a évolution, c'est qu'il y a lutte constante entre les individus à l'intérieur de l'espèce pour leur reproduction*. Rien n'indique bien sérieusement que la majorité des êtres vivants est motivé par la survie de son espèce**, c'est la sienne ou celle de sa progéniture (voire parenté proche) qui importe en premier lieu. L'exception potentielle est l'humain qui, grâce à sa grande capacité d'anticiper les événements, peut adopter activement des comportements qui favorisent l'espèce et non lui-même.

Il y a probablement une sorte de compromis entre comportements favorisant l'espèce*** et comportements favorisant l'individu. Mais la tendance naturelle demeure favoriser l'individu.

Jean-François

* Et leur survie mais le point est souvent secondaire passé l'étape de la reproduction.
** Même si certains géraniums peuvent paraitre empathiques envers leurs congénères, c'est trompeur :D
*** La contingence est possiblement reliée à la reproduction et à la survie.
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Davidindian
Messages : 715
Inscription : 02 janv. 2017, 18:53

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

#25

Message par Davidindian » 08 févr. 2017, 09:21

L'exception potentielle est l'humain qui, grâce à sa grande capacité d'anticiper les événements, peut adopter activement des comportements qui favorisent l'espèce et non lui-même.
[/
b]

Bonjour Jean-François,
Pensez vous que l'être humain est vraiment le seul être vivant à pouvoir anticiper les évènements pour adopter activement des comportements qui favorisent l'espèce et non lui-même.

Est-ce un trait distinctif que nous avons comme espece?

Ht
David
''Nous sommes tous les feuilles d'un même arbre et les gouttes d'un même océan." :a6:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit