Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Panda
Messages : 26
Inscription : 11 déc. 2016, 18:40

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar Panda » 11 févr. 2017, 05:45

Et j'imagine que cette dichotomie Bien/Mal se définie par rapport à votre propre perception du "Bien" et du "Mal" ? ... quoique signifie ces termes nébuleux.

Les valeurs générales.

Ah ? Des exemples ?
Je pourrait vous citer des exemples d'animaux qui sont loin d'avoir des comportement optimaux pour la survie de leur espèce ;).
Cela ressemble à un bon gros préjugé.

Des animaux se mangent pour survivre, c'est la nature. Certains humains torturent des humains ou des animaux pour le pur plaisir, sans compter que l'on empoisonne à petit feu la planète pour l'argent alors qu'il n'est pas du tout nécessaire pour la survie.

Et rassurez vous, on est encore très loin de s'auto-anéantir, n'écoutez pas trop les catastrophistes.

Ça c'est votre opinion, mais moi vu l'élection de Donald Trump, j'ai un doute ;)

Quel déballage de poncif ... à vous croire, les personnes intelligentes devraient être dépressif ;).
Heureusement ce n'est pas le cas :).

Bien sûr que oui ;), c'est le cas la plupart du temps. La personne plus intelligente que la moyenne sera beaucoup plus exigeante avec elle-même, elle sera plus anxieuse que la personne dans la moyenne car elle n'arrêtera pas de penser aux possibilités du futur proche et pensera beaucoup au passé, ainsi s'autodétruira elle-même en pensant trop la plupart du temps car son cerveau roule beaucoup plus que les autres, ce qui pourrait avoir comme effet de la rendre dépressive (Tout comme toute autre personne trop généreuse qui s'oubliera elle-même car elle pensera trop aux autres). La personne moins intelligente que la moyenne, elle, vivra dans le présent et sera plus heureuse. Tout se compense.

Et bien, si vous estimé être menacé directement par les acte d'une population, j'imagine que vous savez ce qu'il vous reste à faire ?
1) Tenter de les raisonner poliment.
2) Les raisonner avec les moyens du bords.
Bienvenu dans le monde réel ... vous serez un héro pour certains, un cinglé pour d'autre ... simple question de point de vue.

Merci, c'est ce que je comptais faire :D

On citera par exemple:
* quelques cas de cannibalisme animal (pas tous cpendant): https://fr.wikipedia.org/wiki/Cannibalisme_animal
* l’inexistence de mécanisme de régulation de certaine population animale


C'est tout ?
Un animal ne réfléchit pas, il suit son instinct et son intuition uniquement. Il écoute son corps et ses besoins à 100%.
Donc, si il a envie de baiser, il s'essaiera avec la première femelle venue de la même espèce, si il en trouve pas, il cherchera d'autres mâles de la même espèce. Si il en trouve pas alors il cherchera un autre animal d'une autre espèce.
Si il a faim, il essaiera de se trouver à manger, et si il trouve pas autre chose que ce qu'il mange normalement il essaiera de trouver autre chose, un autre animal de la même espèce s'il est carnivore ou peu importe.

Les poissons plus gros mangent les poissons moyens et les moyens mangent les petits, mais les poissons plus gros mangent aussi les poissons petits,
même si ça les nourrit pas beaucoup, à leur échelle, pour la survie.

Le gouvernement manipule les médias qui eux contrôlent la population, mais le gouvernement manipule aussi la population,
même si ça leur rapporte pas beaucoup d'argent, à leur échelle, pour la richesse.

Vous voyez où est la différence ? La faim est limitée mais la richesse peut être illimitée.
Il faut savoir quand s'arrêter, que l'on parle de la faim d'un poisson ou de l'ego d'un Être humain qui veux sa richesse.

L'ego est un réel problème lors qu'il est trop grand et il est à l'origine de la plupart des problèmes mondiaux. Mais pas juste mondiaux, il nous cause aussi la peur du jugement, il nous fait choisir quelqu'un pour le physique d'abord et la personnalité après, il nous rend jaloux et il brise des couples... Et bientôt le monde entier si cela continue.

Image

Florence
Messages : 8564
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar Florence » 11 févr. 2017, 05:52

Panda a écrit :Bien sûr que oui ;), c'est le cas la plupart du temps. La personne plus intelligente que la moyenne sera beaucoup plus exigeante avec elle-même, elle sera plus anxieuse que la personne dans la moyenne car elle n'arrêtera pas de penser aux possibilités du futur proche et pensera beaucoup au passé, ainsi s'autodétruira elle-même en pensant trop la plupart du temps car son cerveau roule beaucoup plus que les autres, ce qui pourrait avoir comme effet de la rendre dépressive (Tout comme toute autre personne trop généreuse qui s'oubliera elle-même car elle pensera trop aux autres). La personne moins intelligente que la moyenne, elle, vivra dans le présent et sera plus heureuse. Tout se compense.


J'espère que vous êtes quand même suffisamment "intelligent" pour réaliser, en vous relisant, que vous venez de vous tirer une balle dans le pied ... :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27
Localisation : Un peu partout ...

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar Psyricien » 11 févr. 2017, 10:15

Panda a écrit :
Et j'imagine que cette dichotomie Bien/Mal se définie par rapport à votre propre perception du "Bien" et du "Mal" ? ... quoique signifie ces termes nébuleux.

Les valeurs générales.


Navré de vous l'apprendre ... rien de tel n'existe :(.

Ah ? Des exemples ?
Je pourrait vous citer des exemples d'animaux qui sont loin d'avoir des comportement optimaux pour la survie de leur espèce ;).
Cela ressemble à un bon gros préjugé.

Des animaux se mangent pour survivre, c'est la nature. Certains humains torturent des humains ou des animaux pour le pur plaisir, sans compter que l'on empoisonne à petit feu la planète pour l'argent alors qu'il n'est pas du tout nécessaire pour la survie.


Je ne sais pas, quand je vois un chat jouer avec un oiseaux, sans aucune intention de le manger ... ça s'apparente fort à de la torture.
Vous avez une vision bien naïve des choses.
N'oubliez pas que l'homme est partie intégrante de la nature ...

Et rassurez vous, on est encore très loin de s'auto-anéantir, n'écoutez pas trop les catastrophistes.

Ça c'est votre opinion, mais moi vu l'élection de Donald Trump, j'ai un doute ;)


Que je vous le disais ... vous savez quoi faire alors ;).

Quel déballage de poncif ... à vous croire, les personnes intelligentes devraient être dépressif ;).
Heureusement ce n'est pas le cas :).

Bien sûr que oui ;), c'est le cas la plupart du temps. La personne plus intelligente que la moyenne sera beaucoup plus exigeante avec elle-même, elle sera plus anxieuse que la personne dans la moyenne car elle n'arrêtera pas de penser aux possibilités du futur proche et pensera beaucoup au passé, ainsi s'autodétruira elle-même en pensant trop la plupart du temps car son cerveau roule beaucoup plus que les autres, ce qui pourrait avoir comme effet de la rendre dépressive (Tout comme toute autre personne trop généreuse qui s'oubliera elle-même car elle pensera trop aux autres). La personne moins intelligente que la moyenne, elle, vivra dans le présent et sera plus heureuse. Tout se compense.


Non l'homme intelligent, vraiment intelligent, est celui capable d'identifier les bataille qui méritent d'être mener.
Ce que vous décrivez ici n'est pas un homme intelligent ... c'est un anxieux pathologique.

Et bien, si vous estimé être menacé directement par les acte d'une population, j'imagine que vous savez ce qu'il vous reste à faire ?
1) Tenter de les raisonner poliment.
2) Les raisonner avec les moyens du bords.
Bienvenu dans le monde réel ... vous serez un héro pour certains, un cinglé pour d'autre ... simple question de point de vue.

Merci, c'est ce que je comptais faire :D


Bon courage :D .

On citera par exemple:
* quelques cas de cannibalisme animal (pas tous cpendant): https://fr.wikipedia.org/wiki/Cannibalisme_animal
* l’inexistence de mécanisme de régulation de certaine population animale


C'est tout ?


Non, je pourrais continuer ... mais pisser contre le vent (ou une montagne d'apriori) n'amène généralement rien de bon.
C'est ce genre de bataille qu'il est inutile de mener ;).

Un animal ne réfléchit pas, il suit son instinct et son intuition uniquement. Il écoute son corps et ses besoins à 100%.

Voilà une bien mignonne croyance :). Croyez vous agir différemment ?

Donc, si il a envie de baiser, il s'essaiera avec la première femelle venue de la même espèce, si il en trouve pas, il cherchera d'autres mâles de la même espèce. Si il en trouve pas alors il cherchera un autre animal d'une autre espèce.

Agireriez vous d'un manière différente, sous l'hypothèse où vous auriez envie de "baiser" ? A supposer que vos gonades n'ai pas subies quelques ablations.

Si il a faim, il essaiera de se trouver à manger, et si il trouve pas autre chose que ce qu'il mange normalement il essaiera de trouver autre chose, un autre animal de la même espèce s'il est carnivore ou peu importe.

Agiriez vous différemment face à la faim ... on a de très beau exemple en situation extrêmes pour l'humain ...

Le gouvernement manipule les médias qui eux contrôlent la population, mais le gouvernement manipule aussi la population,
même si ça leur rapporte pas beaucoup d'argent, à leur échelle, pour la richesse.


Vous vous sentez manipulé ?

L'ego est un réel problème lors qu'il est trop grand et il est à l'origine de la plupart des problèmes mondiaux. Mais pas juste mondiaux, il nous cause aussi la peur du jugement, il nous fait choisir quelqu'un pour le physique d'abord et la personnalité après, il nous rend jaloux et il brise des couples... Et bientôt le monde entier si cela continue.


Il faux prendre vos pilules de toutes urgence ...
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 246
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar Vathar » 11 févr. 2017, 20:06

Psyricien a écrit :
Donc, si il a envie de baiser, il s'essaiera avec la première femelle venue de la même espèce, si il en trouve pas, il cherchera d'autres mâles de la même espèce. Si il en trouve pas alors il cherchera un autre animal d'une autre espèce.

Agireriez vous d'un manière différente, sous l'hypothèse où vous auriez envie de "baiser" ? A supposer que vos gonades n'ai pas subies quelques ablations.


Hmmm, chacun ses limites mais en admettant que je sois prêt à sauter le pas (et pas que le pas apparemment) en cherchant un "autre male de la meme espece", il faudra que je dépasse largement le stade du manque pour chercher un animal d'une autre espece :)

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27
Localisation : Un peu partout ...

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar Psyricien » 11 févr. 2017, 21:25

Vathar a écrit :
Psyricien a écrit :
Donc, si il a envie de baiser, il s'essaiera avec la première femelle venue de la même espèce, si il en trouve pas, il cherchera d'autres mâles de la même espèce. Si il en trouve pas alors il cherchera un autre animal d'une autre espèce.

Agireriez vous d'un manière différente, sous l'hypothèse où vous auriez envie de "baiser" ? A supposer que vos gonades n'ai pas subies quelques ablations.


Hmmm, chacun ses limites mais en admettant que je sois prêt à sauter le pas (et pas que le pas apparemment) en cherchant un "autre male de la meme espece", il faudra que je dépasse largement le stade du manque pour chercher un animal d'une autre espece :)


Chose intéressante que le bloquage psychologique chez l'homme lié à certaines pratiques sexuelles. Le mieux est encore de ne pas être "en manque", et vu la population humaine, j'ai peine à croire qu'une personne souhaitant avoir un peu "d'exercice" n'y arrive pas :(.
Cependant, pour ceux qui seraient "en manque", il y a des solutions plus faciles, en fonction de leurs bourses ils auront accès à divers prestations de services à la personne. Que cela soit via d'autres être humains souhaitant soulager leurs bourses (je laisse la libre interprétation ici) ... où encore quelques objets technologiques (allant de la poupée gonflable à la vaginette électrique).
Il en faut pour tout les goûts :).
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

jean7
Messages : 1834
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar jean7 » 11 févr. 2017, 22:14

Psyricien a écrit :
Panda a écrit :
Et j'imagine que cette dichotomie Bien/Mal se définie par rapport à votre propre perception du "Bien" et du "Mal" ? ... quoique signifie ces termes nébuleux.

Les valeurs générales.


Navré de vous l'apprendre ... rien de tel n'existe

Encore une mignonne croyance.

Si je dis "manger c'est bien, être mangé c'est mal".
Dans quel cas est-ce faux ?
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27
Localisation : Un peu partout ...

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar Psyricien » 12 févr. 2017, 00:25

jean7 a écrit :
Psyricien a écrit :
Panda a écrit :Les valeurs générales.


Navré de vous l'apprendre ... rien de tel n'existe

Encore une mignonne croyance.

Si je dis "manger c'est bien, être mangé c'est mal".
Dans quel cas est-ce faux ?


Toujours à ne pas réfléchir avant de causer à ce que je vois :(.

Si X mange ... c'est qu'il est en train de manger Y.
Si Y est mangé ... c'est que X est en train de le bouffer.
Aussi l'évènement "manger" et l’évènement "être manger" traduisent une même réalité perçu de deux point de vue différents.
Est-ce bien ? Est-ce mal ? Ni l'un ni l'autre, il n'y pas de considération morale derrière cela seulement un rapport d’interaction.
Ce qui en ferra une chose positive/negative c'est votre point de vu sur l'évènement (le coté duquel vous vous trouvez).
Mais il n'y a aucune Vérité morale sous-jacente à votre exemple ... c'est en fait un merveilleux exemple pour la position que je défend.
A savoir: que les notions de bien et mal n'ont rien d’intrinsèque, mais sont purement circonstancielles et dépendantes du référentiel choisi.

Loin d'être une croyance, c'est un constat inévitable, pour peu que l'on arrive à dépasser une vision nombriliste de la réalité.
Et nous le savons fort bien, vous n'en êtes pas là :(.
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

jean7
Messages : 1834
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar jean7 » 12 févr. 2017, 04:45

Psyricien a écrit :Si X mange ... c'est qu'il est en train de manger Y.
Ou des nouilles !
Psyricien a écrit :Si Y est mangé ... c'est que X est en train de le bouffer.
Non non, X mange des nouilles.
Psyricien a écrit :Toujours à ne pas réfléchir avant de causer à ce que je vois :(.
:roll:
Psyricien a écrit :Est-ce bien ? Est-ce mal ? Ni l'un ni l'autre, il n'y pas de considération morale derrière cela seulement un rapport d’interaction.
Je n'ai pas parlé de considération morale. Juste que je ne connais pas d'animaux ou d'homme qui, en général, n'éprouve pas une sensation de bien lorsqu'il mange et n'éprouve pas de sensation de mal à l'idée de se faire manger.
Psyricien a écrit :que les notions de bien et mal n'ont rien d’intrinsèque, mais sont purement circonstancielles et dépendantes du référentiel choisi.
Et comme tu es manifestement toujours très limité dans ce que tu peux accepter comme référentiel, on ne s'en sortira pas.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3916
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar unptitgab » 12 févr. 2017, 06:38

jean7 a écrit :Je n'ai pas parlé de considération morale. Juste que je ne connais pas d'animaux ou d'homme qui, en général, n'éprouve pas une sensation de bien lorsqu'il mange et n'éprouve pas de sensation de mal à l'idée de se faire manger.

J'éprouve autant d'empathie pour le requin que je bouffe, que pour l'humain qui se fait bouffer par un requin, c'est proche de zéro. Il y a juste un rapport prédateur proie. Ce n'est pas que j'ai envie de mourir, mais comme c'est inéluctable autant que cela soit en servant à quelque chose.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

jean7
Messages : 1834
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar jean7 » 12 févr. 2017, 09:09

unptitgab a écrit :J'éprouve autant d'empathie pour le requin que je bouffe, que pour l'humain qui se fait bouffer par un requin, c'est proche de zéro.
Si tu n'éprouve pas d'empathie, ben c'est comme ça et je n'ai même pas l'idée de te dire tant mieux ou tant pis pour toi. :a4:
Cependant, l'empathie existe (d'une façon générale, c'est connu, étudié, etc.).

Mais surtout... quel rapport avec ce que je disais qui ne va pas chercher si loin !
Si je te donne le choix entre t'inviter à diner ou te faire étriper et rissoler façon Hannibal.
Tu n'aurais pas une toute petite préférence par hasard ? :a2:

Je ne disais que ça.
Se faire bouffer, pas bien.
Bouffer, bien.
Une telle chose existe !
:lol:
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27
Localisation : Un peu partout ...

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar Psyricien » 12 févr. 2017, 10:19

jean7 a écrit :
Psyricien a écrit :Si X mange ... c'est qu'il est en train de manger Y.
Ou des nouilles !

Ok Y=nouilles

Psyricien a écrit :Si Y est mangé ... c'est que X est en train de le bouffer.
Non non, X mange des nouilles.

Ca marche toujours Y=nouilles

Psyricien a écrit :Toujours à ne pas réfléchir avant de causer à ce que je vois :(.
:roll:

Et je le redis ... en quoi une "nouilles" est-elle moindre qu'autre chose ?
Vous allez encore nous sortir votre échelle de valeur toute personnelle ;).
Et méfiez vous, je pourrais être tenté de vous amalgamer avec une "nouille"

Psyricien a écrit :Est-ce bien ? Est-ce mal ? Ni l'un ni l'autre, il n'y pas de considération morale derrière cela seulement un rapport d’interaction.
Je n'ai pas parlé de considération morale. Juste que je ne connais pas d'animaux ou d'homme qui, en général, n'éprouve pas une sensation de bien lorsqu'il mange et n'éprouve pas de sensation de mal à l'idée de se faire manger.


De nouveau, on en a déjà parlé ... vous confondez une perception positive/négative avec les notion de bien/mal.
J'exprimais simplement que les deux évènement auxquel vous vous référiez ne sont que les deux face d'un même évènement.
Nous convenons donc, qu'intrinsèquement cette évènement n'est ni Bien ni Mal ;).
Merci de vous voir acquiescer :).


Psyricien a écrit :que les notions de bien et mal n'ont rien d’intrinsèque, mais sont purement circonstancielles et dépendantes du référentiel choisi.
Et comme tu es manifestement toujours très limité dans ce que tu peux accepter comme référentiel, on ne s'en sortira pas.


J'imagine que dans votre nombrilisme manifeste, c'est votre point de vue qu'il faudrait adopter :ouch: .
Il s'agirait de dépasser cette vision archaïque qui est la votre, et de prendre un peu de recul :).
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

jean7
Messages : 1834
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar jean7 » 12 févr. 2017, 12:02

Psyricien a écrit :Merci de vous voir acquiescer :).
J'aimerais pouvoir acquiescer, vraiment.
Mais on se "rate" sans arrêt.

Je ne confond pas. Je choisis mon point de vue. (dans le sens référentiel)

Je suis tout à fait capable de me placer dans le point de vue où rien n'existe, tout est tout et la somme est nulle et le bien/le mal n'existent pas la preuve les nouilles n'en ont cure et leur avis vaut bien le mien.
J'exagère, je caricature. Histoire de rigoler.

A peine.

Mais pour moi, c'est ta position qui manque de rigueur.

Les individus (animaux de toute sortes) existent.
Des traits communs existent généralement dans leur perceptions.
Est-ce que au moins tu voudrais reconnaître ceci pour des faits ?

Autre chose.
Nouille = Z
Il ne faut rien voir de personnel, j'aime bien les nouilles, mais je ne les ai encore jamais vu manger.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

jean7
Messages : 1834
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar jean7 » 12 févr. 2017, 12:09

Psyricien a écrit :Si X mange ... c'est qu'il est en train de manger Y.
Si Y est mangé ... c'est que X est en train de le bouffer.
Est-ce que tu comprend que tes deux ces deux propositions ne sont pas justifiées par une quelconque logique ?
Que le fait que X mange et que Y soit mangé puissent être des évènements indépendants ?
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

jean7
Messages : 1834
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar jean7 » 12 févr. 2017, 12:22

Alors tu vas me dire, sublime révélation, que pour nouille ou pas, pour que X mange, il faut bien que quelque chose soit mangé !
Mon dieu :ouch:

Et puis,
Manger : bien
Être mangé = mal
ha ha ha ! mais il y a des EXCEPTIONS !
(de nombreux organismes ont besoin d'être mangés pour se reproduire).

Donc parce qu'il y a ces exceptions, j'ai tout faux.
Tu vois, je peux faire tout le dialogue sans toi.

C'est pas la peine.
On y arrivera pas.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27
Localisation : Un peu partout ...

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar Psyricien » 04 mai 2017, 17:29

jean7 a écrit :On y arrivera pas.


En effet enfermé de votre vision nombriliste des choses ... vous n'irez pas bien loin :(.
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

jean7
Messages : 1834
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar jean7 » 04 mai 2017, 19:37

Psyricien a écrit :
jean7 a écrit :On y arrivera pas.

En effet enfermé de votre vision nombriliste des choses ... vous n'irez pas bien loin :(.
G>
salut, ça va ?

Est-ce que le malentendu ne réside pas dans le fait que tu crois que je défend l'idée de valeurs ayant une existence intrinsèques ?
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

jean7
Messages : 1834
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar jean7 » 05 mai 2017, 12:24

Psyricien a écrit :vision nombriliste
A bien y penser, c'est pas faux : je ne sais pas regarder les chose depuis ailleurs que moi-même.
J'ai donc bien une vision nombriliste des choses.
...
Et je m'en contente. :a4:
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27
Localisation : Un peu partout ...

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar Psyricien » 05 mai 2017, 18:03

jean7 a écrit :
Psyricien a écrit :vision nombriliste
A bien y penser, c'est pas faux : je ne sais pas regarder les chose depuis ailleurs que moi-même.
J'ai donc bien une vision nombriliste des choses.
...
Et je m'en contente. :a4:


Jouer sur les mots ... c'est tout ce qu'il te reste ?
C'est triste :(.

Est-ce que le malentendu ne réside pas dans le fait que tu crois que je défend l'idée de valeurs ayant une existence intrinsèques ?


Ah moins que vous ayez changer de point de vue dernièrement, c'est en effet ce que vous défendiez ... même si vous oscillez avec allégresse entre tout et son contraire dans vos propos ;).

G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

jean7
Messages : 1834
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar jean7 » 05 mai 2017, 20:47

Psyricien a écrit :
jean7 a écrit :
Psyricien a écrit :vision nombriliste
A bien y penser, c'est pas faux : je ne sais pas regarder les chose depuis ailleurs que moi-même.
J'ai donc bien une vision nombriliste des choses.
...
Et je m'en contente. :a4:

Jouer sur les mots ... c'est tout ce qu'il te reste ?
Non pas.
C'est juste une précision.
Il en est peut-être qui pensent être capable, ou bien même qui sont réellement capable de faire abstraction d'eux-même dans leurs réflexions.
Je reconnais qu'au contraire pour ma part je part de ce que je suis, ai vu, ai appris et ai cru comprendre pour évaluer une idée.
J'ai un bagage limité. Je le sais. Je fais avec.

Psyricien a écrit :
Est-ce que le malentendu ne réside pas dans le fait que tu crois que je défend l'idée de valeurs ayant une existence intrinsèques ?

Ah moins que vous ayez changer de point de vue dernièrement, c'est en effet ce que vous défendiez ... même si vous oscillez avec allégresse entre tout et son contraire dans vos propos ;).
Je n'ai simplement jamais réussit à te le faire comprendre (et j'en partage donc nécessairement l'échec) que retrouver des valeurs en toute chose ne dit en aucun cas qu'elles ont une existence intrinsèque.
Quand j'ai évoqué une référence intégrée de la notion de bien et de mal, je n'ai à aucun moment suggéré que le bien et le mal ait une existence autonome ou intrinsèque.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27
Localisation : Un peu partout ...

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar Psyricien » 06 mai 2017, 07:42

jean7 a écrit :retrouver des valeurs en toute chose ne dit en aucun cas qu'elles ont une existence intrinsèque.


Quand je disais "tout et son contraire", je n'aurais pu rêver meilleur exemple :).
Si vous retrouver un éléments en toute chose, alors l'existence de cette élément est intrinsèque à l'ensemble "toute chose".

Pour info:
Intrinsèque: "Qui est inhérent à quelqu'un, quelque chose."
Inhérent : "Qui est lié d'une manière nécessaire à quelque chose."

Donc en effet, si vous retrouver un éléments en "toute chose", alors faire parti du groupe "toute chose" nécessite que vous ayez cet "éléments".

Comme toujours, vous palabrez à base de non-sens complet. Comme je le disais, vous oscillez avec allégresse entre tout et son contraire.
Sur ce, bon courage dans vos considérations bancales :).

xoxo,
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

jean7
Messages : 1834
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar jean7 » 06 mai 2017, 10:43

Psyricien a écrit :
jean7 a écrit :retrouver des valeurs en toute chose ne dit en aucun cas qu'elles ont une existence intrinsèque.
Si vous retrouver un éléments en toute chose, alors l'existence de cette élément est intrinsèque à l'ensemble "toute chose".
Tu m'a mis le doute.
Un instant, j'ai cru que je faisais un mauvais usage du mot...
Puis finalement, Larousse a levé le doute (dommage).
Ce que tu écris est juste (intrinsèque à toute chose).
Mais ce que j'ai écrit aussi.
Avoir une existence intrinsèque signifie intrinsèque à soit-même.
Avoir une existence intrinsèque à autre chose... ce serait un contre-sens.

Pour mettre les deux en une phrase : "des valeurs peuvent être intrinsèques a toutes choses et n'avoir pas d'existence intrinsèque".
Une manière fort compliquée de dire qu'elles n'existent pas en dehors de l'ensemble "toute chose".
Qu'elles n'ont pas d'existence propre.

Ma phrase d'origine n'est pas fausse.
Elle est juste triviale et inutile.
Pire qu'un pléonasme.

Bon, je vais essayer de ne plus utiliser de mots compliqués alors.

Pour revenir à nos moutons,
"Est-ce que le malentendu ne réside pas dans le fait que tu crois que je défend l'idée de valeurs ayant une existence intrinsèques propre au sens indépendantes du support auquel elles sont attribuées ?"
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Psyricien
Messages : 3426
Inscription : 31 oct. 2011, 13:27
Localisation : Un peu partout ...

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar Psyricien » 06 mai 2017, 14:20

Est-ce que le malentendu ne réside pas dans le fait que tu crois que je défend l'idée de valeurs ayant une existence intrinsèques propre au sens indépendantes du support auquel elles sont attribuées ?


Non.
Le problème vient plus du fait que tu défends ça :
retrouver des valeurs en toute chose


C'est votre marotte visant à vouloir imposer VOTRE subjectivité à autrui. Même si moulte exemple vous ont déjà été amené qui montre l'inanité d'une telle chose. Exemple que vous balayez d'un revers de la mains car trop "dérangeant" :'.
Et cette volonté de "retrouver des valeurs en toute chose" ça marche pas.
Au choix:
1) Tu ne comprends ce qu'est une "valeurs" (Valeur en philo : Parler de valeur c'est « chercher ce qui vaut » et ainsi poser le problème de l'action et de son fondement légitime.).
En fait le choix du termes "valeurs", est en lui même un fort indicateur de ton niveau d'intoxication :(.
2) Que tu n'as jamais chercher à regarder plus loin que ton petit nombril :(. Ce qui est assez soutenue par cette déclaration:
J'ai donc bien une vision nombriliste des choses.

Je vous concède cependant que vous répondiez ça en croyant que "nombriliste" renvois à "depuis son propre référentiel", alors que nombriliste renvois à "tourner uniquement vers soi-même" (une autre de vos confusions).

Le problème est bien sur le fond. Vous tortiller juste pour déguiser l'idée que vous voulez faire passer ... d'où le fait que vous tenez fréquemment des propos contradictoires :(.
G>
Psyricien : La moyenne de 4 et 5 ça peut faire 3 ... Comprendra qui pourra !

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7485
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Au final, L'Être humain est-il réellement intelligent ? (Animaux et.... Donald Trump)

Messagepar Nicolas78 » 06 mai 2017, 16:30

Nous n'avons pas les mêmes valeurs. https://www.youtube.com/watch?v=zUOHkHwAWZw


Revenir vers « Sujets de société »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit