L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
jean7
Messages : 1850
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#76

Message par jean7 » 15 févr. 2017, 05:21

Je ne sais pas si ce n'est pas un peu exagéré, le phénomène de l'éducation sans barrière.
C'est ce que certains on voulu clamer. Mais même les plus extrémistes d'entre eux ont-il vraiment dans le quotidien de leur foyer fonctionné sans limite ni hiérarchie... Bon, ça doit bien exister. Mais même comme ça, le gamin qui ne fait pas la différence entre un feu vert et un feu rouge, soit il apprend vite soit il ne survit pas...

Donc ce problème n'est peut-être pas aussi fondamental qu'on a coutume de le laisser dire.
Et puis j'ai du mal à mettre le problème sur ce dos-là puisque je suis un képiphobe alors que j'ai bénéficié d'une éducation vraiment pas soixante-huitarde. J'ai pour l'autorité plus de peur que de respect ! Et ce n'est pas mieux. Car si j'avais le sentiment que cette autorité me trahissait, que se passerait-il vraiment si on me donnait les moyens de le lui faire payer ?
Inhibition de la peur par renversement de situation déclenchée par émotion collective + effet de masse... est-ce que ça ne joue pas aussi ? Est-ce que àa ne peut pas aussi aller très loin ?

Et puis de toutes façons, peu importe. Changer l'éducation de quelques générations passées et de celles d'après, je n'ai rien contre. Mais ça n'échappera à personne que les foyers ne sont officiellement aux ordres de l'état que dans les dictatures. Il n'y a donc pas de solution rapide à ce niveau. Un effort d'éducation nécessaire, vital, essentiel, tout ce qu'on voudra, mais dont le bénéfice est pour quelques générations plus tard.

Mais changer l'organisation, les missions, les effectifs de ce qui doit, dans l'état actuel de la population et ses évolutions à court terme probables, assurer la sécurité, l'ordre et la paix civile, ça, c'est accessible. Et surtout, c'est bien de la compétence et de la responsabilité de nos instances dirigeantes. Celles au passages que nous sommes supposé choisir.

C'est trop facile sinon. Tant que ce con de peuple ne s'améliore pas, je tiens un bon prétexte pour ne rien faire... Ça marche bien vous me direz. Un peu de culpabilisation populaire, désignation des bons boucs émissaires et hop, les candidats sont en lisse pour trouver le bon angle de surf sur la vague de mécontentement pour se faire élire ! On peut continuer comme ça longtemps...
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Florence
Messages : 8665
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#77

Message par Florence » 15 févr. 2017, 05:30

MaisBienSur a écrit : Tu aurais pu même prendre un exemple flagrant d'un milliardaire (Bill Gates ?) perdu en Nouvelle-Guinée face à une tribu de papous pas tibulaires mais presque ( :a4: ). J'imagine aisément qui sera le dominé :lol:
Pas besoin d'imaginer, ce sera Bill Gates. Parce que les Papous de Nouvelle-Guinée ont été depuis longtemps dominés, rabaissés et conditionnés pour considérer les gens de couleur plus claire comme leurs supérieurs intrinsèques. Renseignez-vous un peu, vous verrez que j'ai hélas raison.

Mais dans un état où l'argent à une valeur/puissance, la donne n'est plus la même. Les entreprises dominatrices du marché ne sont pas les plus grosses en emplois, en taille, mais bien celle qui produise le plus de richesse.
... pour leurs actionnaires, les acteurs locaux de la politique, etc., pas nécessairement pour le pays lui-même.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4062
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#78

Message par MaisBienSur » 15 févr. 2017, 06:05

Florence a écrit : Pas besoin d'imaginer, ce sera Bill Gates. Parce que les Papous de Nouvelle-Guinée ont été depuis longtemps dominés, rabaissés et conditionnés pour considérer les gens de couleur plus claire comme leurs supérieurs intrinsèques. Renseignez-vous un peu, vous verrez que j'ai hélas raison.
C'était une image Florence :a4:

Je vois mal Bill se perdre seul en Nouvelle-Guinée de toute façon...

Après une recherche rapide, il pourrait y avoir encore quelques tribus n'ayant jamais eu de contact avec l'homme blanc:

Il fallut attendre la fin de la dernière guerre mondiale et le développement de l’aviation qui s’ensuivit pour que, du moins dans ses grandes lignes, s’achève l’exploration de la Nouvelle-Guinée. Cependant il subsiste encore aujourd’hui quelques poches inexplorées, quelques populations n’ayant pas encore rencontré l’homme blanc. Et, actuellement, plus de 600 000 indigènes, bien que désormais en contact avec les Européens, demeurent dans des conditions proches de l’âge de pierre. Ils constituent les derniers primitifs de ce lieu sauvage craquant après un siège de quatre cent cinquante ans. ICI

.. pour leurs actionnaires, les acteurs locaux de la politique, etc., pas nécessairement pour le pays lui-même.
C'est ce que j'essaie de dire depuis le début, tout dépend du contexte, d'où mon affirmation que l'on ne peut pas dire que la minorité de riche n'en font pas des dominateurs, ni des dominés :a4:

Edit: par contre, sommes nous d'accord que Bill Gates a de grandes chances de survie en Suisse ? :lol:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Florence
Messages : 8665
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#79

Message par Florence » 15 févr. 2017, 07:05

MaisBienSur a écrit : Après une recherche rapide, il pourrait y avoir encore quelques tribus n'ayant jamais eu de contact avec l'homme blanc:

Cependant il subsiste encore aujourd’hui quelques poches inexplorées, quelques populations n’ayant pas encore rencontré l’homme blanc.[/b] Et, actuellement, plus de 600 000 indigènes,] bien que désormais en contact avec les Européens, demeurent dans des conditions proches de l’âge de pierre. Ils constituent les derniers primitifs de ce lieu sauvage craquant après un siège de quatre cent cinquante ans. ICI.
Notion romantique, essentiellement démentie par ce que je souligne et par le fait que les diverses populations sont au contact les unes des autres, ce qui incite certaines à se tenir à l'écart parce que parfaitement au courant de ce qui les attend le jour où les contacts sont plus directs.

C'est ce que j'essaie de dire depuis le début, tout dépend du contexte, d'où mon affirmation que l'on ne peut pas dire que la minorité de riche n'en font pas des dominateurs, ni des dominés :a4:
mon commentaire ne visait pas à te contredire, bien au contraire.
Edit: par contre, sommes nous d'accord que Bill Gates a de grandes chances de survie en Suisse ?


Si il a survécu à la cuisine en Suisse Alémanique, pas de problème ...
:lol:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4062
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#80

Message par MaisBienSur » 15 févr. 2017, 07:07

Dans l'affaire Théo, les commentaires sur les différents réseaux sociaux ou blogs d'information (jeanmarcmorandini.com par ex) sont affligeants mais en même temps le reflet d'une certaine partie de la société.

Lors qu'il y a un article sur la violence faite aux animaux, comme dernièrement la maltraitance d'un chat par son propriétaire, on pouvait lire que celui-ci méritait le même sort (au mieux), voir la peine de mort, être brûlé vif, accroché à l'arrière d'une voiture et tiré sur plusieurs km (???).

Et pour Théo, la majorité des commentaires l'insulte de dealer, que pour le protéger, il suffit de le renvoyer en Afrique (???), qu'il n'a qu'a respecter la police française, etc... :ouch:

On est entouré de grands malades ! :a8:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 11:59

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#81

Message par Greem » 15 févr. 2017, 07:14

MaisBienSur a écrit :Plus sérieusement, je ne vois pas comment un adulte aujourd'hui peut respecter une autorité imposée (justifiée ou non) alors que depuis son enfance, on a essayé de ne pas lui mettre de barrière en imaginant qu'il sera assez compétant pour définir où se trouve les limites !
Il a eu des parents qui ont manqué souvent de fermeté quand il le fallait, il a entendu régulièrement dire que les flics ne valaient rien, que les politiciens étaient tous des pourris, que les profs sont des fonctionnaires fainéants. Et là, je ne parle pas de jeunes de cités défavorisées !
C'est rare quand je suis d'accord avec vous, alors ça mérite d'être noté. Ce mépris de l'autorité est néanmoins plus radical et plus agressif en pratique dans les milieux les moins favorisés, et pour pallier à ce problème qui touche principalement des jeunes d'origine immigrée en perte de repère et d'identité, les politiciens n'ont eu rien de plus intelligent à proposer que de lancer un débat sur "l'identité nationale" :ouch:
MaisBienSur a écrit :Je ne suis pas pour le retour de la morale à l'école, ni d'apprendre la marseillaise (au contraire), mais expliquer que la police, même imparfaite est essentielle pour garantir nos libertés, que le système éducatif pourrait peut-être être mieux adapté mais qu'il est utile pour la connaissance, que les politiciens sont élus en démocratie, donc interchangeables en allant voter, etc...
Il existe pourtant une matière qui s'appel "éducation civique", mais qui se rappel de ses cours d'éducation civique à l'école ? D'après mes souvenirs, c'était une heure de cours toute les deux semaines, assuré par le professeur principal qu'on attribuait à cette tache. Il faut croire qu'apprendre la citoyenneté aux futurs citoyens ne semble pas être une priorité pour les autorités.

On pourrait presque croire que c'est fait exprès...
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3402
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#82

Message par LoutredeMer » 17 févr. 2017, 09:10

Revenons à la police et à Théo. Rappelons que l'accusation de viol a été reclassée en "accident" par la police des polices, l'IGPN, le 9 février. Signalons qu'il y a 3 jours l'IGPN a de nouveau été saisie suite au témoignage d'un ami de Théo, Mohamed K, victime lui aussi de violences de la part d'un des policiers ayant agressé Théo.

Voici un rapportd'Amnesty International de 2005 (PDF à telecharger) attestant que :
Ni le système pénal, ni les dispositifs d’inspection internes de la police, ni la CNDS (Commission nationale de déontologie de la sécurité, en France.)ne répondent totalement aux exigences des normes et du droit internationaux relatifs à l’obligation de mener des enquêtes
impartiales, indépendantes et effectives dans les plus brefs délais.
si les victimes de mauvais traitements et d’autres violations des droits humains sont aussi bien des hommes que des femmes et sont issues de toutes les tranches d’âge, la grande majorité des plaintes dont l’organisation a eu connaissance concernent des ressortissants étrangers ou des Français appartenant à une minorité dite « visible ». Dans plusieurs des affaires évoquées dans ce rapport, la dimension raciste est évidente.
Cette tendance a aussi été constatée avec préoccupation par les organes de défense des droits humains des Nations Unies et par la CNDS, et fait craindre l’existence d’un racisme institutionnalisé au sein des organes chargés de l’application des lois en France.

Voici une autre enquete de l'ACAT datant de 2015
Ce rapport repose sur l’analyse de 89 cas d’utilisation excessive de la force par la police et la gendarmerie.
...
Sur les 89 situations examinées, seules 6 ont fait l'objet de condamnations à ce jour. Difficulté de déposer plainte, d’obtenir une enquête effective, disparition d’éléments probants, déclarations manifestement mensongères des forces de l’ordre.

Florence
Messages : 8665
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#83

Message par Florence » 17 févr. 2017, 10:11

Je ne suis pas au courant (et n'ai pas l'intention de l'être) du détail de cette affaire, mais de ce qui ressort de ce fil de discussion, je vois qu'on en est toujours aux mêmes problèmes de fond, qu'il s'agisse de la France ou de tout autre pays où sévissent des inégalités structurelles profondément enracinées (économiques, sociales, culturelles, raciales) face au droit et à l'application de la loi.

On retrouve toujours les mêmes caractéristiques:
- une élite auto-proclamée qui n'a jamais ni à respecter, ni à subir les rigueurs de, la loi, mais prétend bien entendu être protégée de tout manquement à ladite loi par les classes qu'elle considère et désigne commodément comme inférieures. Pour ce faire, cette "élite" délègue une partie de son pouvoir, et de son sentiment d'irresponsabilité et d'impunité, à des sbires divers et variés (polices, institutions de "justice", ...) et justifie systématiquement le mépris et la négligence envers les besoins de la part de la population qu'elle dédaigne.

- des classes intermédiaires, plus ou moins aisées, qui souhaitent bénéficier des mêmes privilèges et avantages, et conséquemment soutiennent et encouragent les abus qu'implique la situation.

- des classes moins bien loties qui se consolent de leur situation en méprisant à la fois le droit et les lois (en commettant toutes sortes d'incivilités et d'infractions considérées alors comme "mineures") et les populations victimes des abus d'autorité ou de la négligence de l'état.

- et enfin des classes désignées (de part leur situation socio-économique, leur origine ou leur apparence) comme inférieures au tout et donc indigne de la considération et de la protection de l'état, de la loi et du droit.

Ca nous donne des pays où les plus prospères peuvent impunément se goinfrer au dépend de la majorité de la population, laquelle laisse faire en l'échange de la satisfaction de voir les moins bien lotis vomir sur les plus mal lotis, au lieu de demander des comptes là où ils seraient requis ... :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4025
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#84

Message par unptitgab » 17 févr. 2017, 10:35

Salut Florence, ton propos est parfaitement illustré par François Fillon, candidat à la présidence, qui est poursuivi pour abus de biens sociaux et paiement d'emplois fictifs grâce aux deniers publique, mais reste fermement décidé à se présenter et qui prone l'abaissement de la majorité pénale à 16 ans.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

jean7
Messages : 1850
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#85

Message par jean7 » 17 févr. 2017, 10:40

On est bien d'accord qu'on est trop "classe intermédiaires" pour aller faire du tapage, mais ça ne vous met pas en colère des histoires pareilles ?

Un accident !
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3885
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#86

Message par spin-up » 17 févr. 2017, 10:46

jean7 a écrit :On est bien d'accord qu'on est trop "classe intermédiaires" pour aller faire du tapage, mais ça ne vous met pas en colère des histoires pareilles ?

Un accident !
Si, bien sur. Et "heureusement" il y une autre "victime d'accident" de la part de ce meme policier qui s'est manifestée, ce qui rend quand meme la version du policier plus sujette a caution.

Au dela de ca, la situation que ca a créé est très inquiétante, la revolte risque fort de gagner en ampleur, et ce ne seront pas des marches blanches pacifiques, hélas.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4025
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#87

Message par unptitgab » 17 févr. 2017, 11:16

En plus du problème d'image et de défiance vis-à-vis de la police que provoque ces taches, c'est même quand ils chopent un délinquant il y a tant de vices de procédure que les magistrats n'ont d'autres choix que de le libérer. Un contrôle d'identité comporte des règles et à moins d'être à proximité d'une gare ou d'un aéroport, d'une constatation manifeste d'infraction, ou d'un ordre de magistrats ou préfet dans un périmètre et pendant un temps donné celui-ci n'a pas lieu d'être et il est donc parfaitement normal de refuser de se soumettre à l'injonction d'un représentant des forces de l'ordre si les conditions sus mentionnées ne sont pas respectées. De plus aucune loi n'oblige pour un français en France d'avoir des papiers d'identité.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

jean7
Messages : 1850
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#88

Message par jean7 » 17 févr. 2017, 12:00

unptitgab a écrit :De plus aucune loi n'oblige pour un français en France d'avoir des papiers d'identité.
Tu es sûr de ton coup ?
La loi a été modifiée ?
Je me souviens qu'il y a une trentaine d'année c'était devenu obligatoire.

Avant, on devait avoir 3 franc en poche pour ne pas être pris pour vagabondage...
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

jean7
Messages : 1850
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#89

Message par jean7 » 17 févr. 2017, 12:17

spin-up a écrit : Si, bien sur. Et "heureusement" il y une autre "victime d'accident" de la part de ce meme policier qui s'est manifestée, ce qui rend quand meme la version du policier plus sujette a caution.
Il y a au minimum faute.
Être policier, ne pas savoir sur qui on tape, ne pas maitriser comment on tape, c'est au minimum une faute professionnelle. Pas un accident.
Si je suis chirurgien et que je fais une ablation des testicules lors d'une opération de l’appendicite, ce n'est pas un accident.
Ça peut ne pas être un viol, mais ça ne peut pas être un accident.
spin-up a écrit :Au delà de ça, la situation que ça a créé est très inquiétante, la révolte risque fort de gagner en ampleur, et ce ne seront pas des marches blanches pacifiques, hélas.
C'est déplorable. Mais là, je veux bien en appeler au déterminisme :a4: : on peut difficilement attendre des personnes les moins éduquées de réagir le plus intelligemment...

Mener une marche pacifique quand on a la haine, oui, ce serait grand, beau, magnifique. Mais ça fait un paquet de héro à trouver dans les banlieues avant que ça ait une efficacité...

Et puis pour réclamer quoi ?
La justice ?
Le respect ?
Ce qui est du à tout un chacun ?

Bon, on a déjà une chance, c'est pas Flamby qui ira les traiter de racailles.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3885
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#90

Message par spin-up » 17 févr. 2017, 12:27

jean7 a écrit : C'est déplorable. Mais là, je veux bien en appeler au déterminisme :a4: : on peut difficilement attendre des personnes les moins éduquées de réagir le plus intelligemment...
La colère est plus que légitime, ce sont les conséquences qui sont inquiétantes. Les risques de propagation sont grands, et la gestion par le gouvernement ne rassure pas. En période électorale, qui sait ce que ca peut donner...

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4025
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#91

Message par unptitgab » 17 févr. 2017, 12:28

jean7 a écrit :
unptitgab a écrit :De plus aucune loi n'oblige pour un français en France d'avoir des papiers d'identité.
Tu es sûr de ton coup ?
La loi a été modifiée ?
Je me souviens qu'il y a une trentaine d'année c'était devenu obligatoire.

Avant, on devait avoir 3 franc en poche pour ne pas être pris pour vagabondage...
Oui, il y a trois pièces d'identités légales, le permis de conduire (qui ne peut être rendu obligatoire), le passeport (obligatoire uniquement pour sortir de l'espace Schengen) et la carte nationale d'identité qui n'est pas obligatoire.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 735
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#92

Message par nikola » 17 févr. 2017, 12:59

jean7 a écrit :
unptitgab a écrit :De plus aucune loi n'oblige pour un français en France d'avoir des papiers d'identité.
Tu es sûr de ton coup ?
La loi a été modifiée ?
Je me souviens qu'il y a une trentaine d'année c'était devenu obligatoire.
J’en suis sûr moi aussi.
Si les flics veulent vraiment te faire chier, ils te collent en vérification d’identité au poste.
Avant, on devait avoir 3 franc en poche pour ne pas être pris pour vagabondage...
Ce n’est pas une légende urbaine, ça ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4025
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#93

Message par unptitgab » 17 févr. 2017, 14:54

spin-up a écrit : La colère est plus que légitime, ce sont les conséquences qui sont inquiétantes. Les risques de propagation sont grands, et la gestion par le gouvernement ne rassure pas. En période électorale, qui sait ce que ca peut donner...
Je reviens dessus parce-que cela ne peut que foutre un peu plus le bordel, mais quand le fion déclare que même mis en examen il s'en fout il continuera à être candidat supporté par le roquet Eric Cioti qui veut interdire les manifestations contre les violences policières et que tu es un banlieusard qui se fait contrôler sans raison hebdomadairement et que tu entends ça, je comprends franchement que tu n'es plus envie de croire en la justice et que les coups de menton sécuritaires des élus te filent juste l'envie de tout péter.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3402
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#94

Message par LoutredeMer » 18 févr. 2017, 05:47

... Et ironiquement, il y a 2 jours,le Parlement a définitivement adopté le Projet de loi de sécurité publique qui assouplit les règles de légitime défense pour les policiers, durcit les peines pour outrage aux forces de l'ordre et autorise l'anonymat des enquêteurs.( en réponse aux manifestations policières de l'automne suite aux attaques au cocktail molotov de Viry-Châtillon).

Entres autres réjouissances, les agents des forces de sécurité pourront utiliser leur arme à feu après deux sommations faites à haute voix.

Douce France

jean7
Messages : 1850
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#95

Message par jean7 » 18 févr. 2017, 06:58

nikola a écrit :
Avant, on devait avoir 3 franc en poche pour ne pas être pris pour vagabondage...
Ce n’est pas une légende urbaine, ça ?
Tout à fait possible, désolé.
Comme j'étais convaincu qu'avoir ses papiers était obligatoire.
Légendes inculquées par mes parents.
Involontairement sans doute.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4062
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#96

Message par MaisBienSur » 21 mars 2017, 09:33

Le pantalon a glissé Chef !

Lors de sa première entrevue avec la juge, Théo avait déclaré que l’un des policiers lui avait « enfoncé le bâton dans les fesses après avoir écarté le caleçon sur le côté » pendant qu’un autre lui « tenait les jambes », un troisième le maintenant « légèrement incliné debout ».
Des faits remis en cause par les images de vidéosurveillance, présentées au jeune homme le 3 mars pour le mettre face à ses contradictions.
Théo a reconnu ne pas se souvenir dans le détail de son premier compte-rendu. « Comme je vous l’ai dit, la première audition, je n’étais pas en état », justifie-t-il.

Un pantalon en XL
À présent, il affirme que le jogging taille basse qu’il portait a pu glisser tout seul : « Si tu ne serres pas ton pantalon avec le cordon, logiquement il se descend tout seul. Et puis je prends mes pantalons en XL, ce n’est pas ma vraie taille », avance Théo.
Et d’ajouter : « Quand l’un des policiers m’a attrapé, mon pantalon a glissé. » « Ils tiraient vers le bas quand même, mais je ne pense pas que c’était volontaire, précise-t-il. Ils essayaient de me maîtriser. Et comme mon pantalon n’était pas bien attaché, il tombait. »


Bon, l'affaire continue...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3402
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#97

Message par LoutredeMer » 21 mars 2017, 14:10

MaisBienSur a écrit :Le pantalon a glissé Chef !
Oui c'est possible, je l'ai envisagé vu que certains jeunes portent effectivement des pantalons très bas (sur les hanches) de taille extra-large. Cela n'empeche pas que la matraque, elle, n'a pas pu "glisser" de 10 cm là ou l'on sait, d'autant plus qu'il y a une affaire précédente. ;)
Ouest-France a écrit :Le jeune homme maintient néanmoins son accusation quant au geste du policier qui a « enfoncé » sa matraque « volontairement ».

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 292
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#98

Message par Vathar » 22 mars 2017, 07:09

Le pantalon qui glisse n'est pas improbable, tout comme je n'écarterais pas l'idée que ce glissement ait pu "donné des idées" aux policiers impliqués. Je doute qu'ils aient été l’interpeller avec la ferme intention de lui mettre une matraque dans le ... En revanche, dans le feu de l'action, l'individu qui se retrouve soudainement en caleçon représente une "opportunité".

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3402
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#99

Message par LoutredeMer » 22 mars 2017, 07:12

Vathar a écrit :Le pantalon qui glisse n'est pas improbable, tout comme je n'écarterais pas l'idée que ce glissement ait pu "donné des idées" aux policiers impliqués. Je doute qu'ils aient été l’interpeller avec la ferme intention de lui mettre une matraque dans le ... En revanche, dans le feu de l'action, l'individu qui se retrouve soudainement en caleçon représente une "opportunité".
Certes, mais ca n'excuse ni ne minimise en rien le geste.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4062
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: L'affaire Théo : les banlieues et les esprits s'enflamment

#100

Message par MaisBienSur » 22 mars 2017, 07:21

LoutredeMer a écrit : Certes, mais ca n'excuse ni ne minimise en rien le geste.
Oui, que ce soit un coup de feu accidentel, ou un coup de matraque dans le fondement "accidentel" (?), ils doivent rester maître de leurs "armes". Ils sont formés pour ça.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit