Anne-Marie Le Pourhiet

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Florence
Messages : 8668
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#26

Message par Florence » 04 août 2017, 12:55

John Difool a écrit :Bonjour,

Je ne connaissais pas cette dame. Par contre c'est un grand classique d'hurler contre la censure du politiquement correct et le musellement d'opinions divergentes tout en ayant une tribune pour s'exprimer librement.

Les glapissements contre le "politiquement correct" ne sont trop souvent qu'une façon de réclamer le droit d'insulter, discriminer, rabaisser et diviser à sa guise, sous couvert de prétendue franchise.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3818
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#27

Message par Wooden Ali » 04 août 2017, 13:08

Le "politiquement correct" est à une discussion politique ce que la Mécanique Quantique est à une discussion zozo : la porte ouverte au grand n'importe quoi.
Ceux qui glapissent contre le " politiquement correct" ne font souvent qu'en proposer un autre : le leur ! Tous ceux qui se réclament "différents" s'avèrent à l'usage quasiment identiques à ceux qu'ils fustigent. cf Macron et sa gang !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3885
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#28

Message par spin-up » 04 août 2017, 14:47

Kraepelin a écrit : En France, la maladie est donc aussi avancée qu'ici. Je suis bien triste de l'apprendre.
Si ca ne passionne pas les foules c'est peut être que la "tyrannie des minorités" n'est pas si pesante que ca, non?

Il n'y a pas de censure ideologique la dessus, les Zemmours et Finkielkraut sont omnipresents dans tous les types de medias.

Florence
Messages : 8668
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#29

Message par Florence » 04 août 2017, 17:29

spin-up a écrit : Si ca ne passionne pas les foules c'est peut être que la "tyrannie des minorités" n'est pas si pesante que ca, non?

Il n'y a pas de censure ideologique la dessus, les Zemmours et Finkielkraut sont omnipresents dans tous les types de medias.
Pour ce qui est de la prétendue tyrannie des minorités, cf. ma signature.

Quant aux deux crétins susnommés, il en existe des clones dans toutes les cultures, couleurs, langues et religions, hélas, la preuve de la parfaite égalité des "races" humaines étant la proportion égale d'imbéciles partout.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#30

Message par Kraepelin » 04 août 2017, 22:33

Florence a écrit : Les glapissements contre le "politiquement correct" ne sont trop souvent qu'une façon de réclamer le droit d'insulter, discriminer, rabaisser et diviser à sa guise, sous couvert de prétendue franchise.
Et aussi le droit de pratiquer des arts martiaux japonais... Es-tu partisan des nouvelles dérives de la rectitude comme de dénoncer l'appropriation culturelle?

Lorsque l'on interdit l'enseignement du Yoga ont est pas loin d'interdire celui des arts martiaux japonais.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#31

Message par Kraepelin » 04 août 2017, 22:38

spin-up a écrit :
Kraepelin a écrit : En France, la maladie est donc aussi avancée qu'ici. Je suis bien triste de l'apprendre.
Si ca ne passionne pas les foules c'est peut être que la "tyrannie des minorités" n'est pas si pesante que ca, non?
Hummm! Pas sûr! Au Québec, il y avait assez peu d'opposition à l'Église triomphante du tournant du XIXe (à la suite de l'échec de 1838). Est-ce une preuve que l'idéologie religieuse de l'époque n'avait rien de tyrannique?

On a beau jeu d'identifier la défense de la liberté d'expression en l'associant à des figures controversées. Il y certains que les extrémistes les plus puant vont évoquer ce droit pour faire écran et justifier de continuer à cracher leur venin. Mais c'est justement ça la liberté d'expression: le droit de nos pires ennemis de dire les pires choses.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Florence
Messages : 8668
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#32

Message par Florence » 05 août 2017, 01:56

Kraepelin a écrit : Et aussi le droit de pratiquer des arts martiaux japonais... Es-tu partisan des nouvelles dérives de la rectitude comme de dénoncer l'appropriation culturelle?

Lorsque l'on interdit l'enseignement du Yoga ont est pas loin d'interdire celui des arts martiaux japonais.
Toi qui aimes tant dénoncer les sophismes (chez les autres), tu devrais facilement identifier ceux que tu viens de commettre ... :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3818
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#33

Message par Wooden Ali » 05 août 2017, 04:41

Kraepelin a écrit :Ça semble logique, mais je ne suis pas certain que ce soi si simple. Je me souviens d'un sondage intéressant qui montrait que les gens qui entretiennent des croyances religieuses sont moins sujettes à entretenir certaines autres croyances.
MaisBienSur a écrit : La religion etant la "mère" de toutes croyances, elle cache celles qui n'y sont pas liées... Difficile par exemple d'y associer les E.T. ou tout autres zozoteries qu'on ne pourrait rapporter de près ou de loin à Dieu :a4:
En fait, je ne pensait pas aux religions spécifiquement. Mon point était que quelqu'un qui a adopté une croyance en réponse à une de ses questions aura une tendance naturelle à y recourir pour d'autres questions sans avoir à se colleter aux dures réalités de la Raison.
Pour les croyances constituées en idéologie, comme les religions, entre autres, c'est un autre problème. leur jeu, délicat, est de montrer à ses adeptes qu'il y a de bonnes croyances, les leurs et de mauvaises, celles des autres. Simple question de cohésion tribale.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#34

Message par Kraepelin » 06 août 2017, 08:09

Florence a écrit :
Toi qui aimes tant dénoncer les sophismes (chez les autres), tu devrais facilement identifier ceux que tu viens de commettre ...
Interdire le Yoga par rectitude est d'une absurdité dont l'évidence ne peut pas faire autrement que de t'exploser au visage. Me chercher des sophismes devant une preuve factuelle aussi accablante relève d'une rhétorique que la décence m'interdit de qualifier.

Jusqu'où la liberté d'expression mérite telle d'être défendue? Est-il normale en démocratie qu'aucun politicien et aucun administrateur d'université (ceux qui se présentent aux élections) n'ose dénoncer les dérives de la rectitude?

Pour ma part je n'ai pas honte d'affirmer que:

- la rectitude dérape;
- les politiciens en ont peur;
- la mauvaise foi de ceux qui défende la rectitude les conduise à amalgamer ceux qui défendent la liberté d'expression avec la droite la plus putride. (et ça c'est un vrai sophisme).
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Florence
Messages : 8668
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#35

Message par Florence » 06 août 2017, 08:59

Kraepelin a écrit : Interdire le Yoga par rectitude .. bla bla bla ....
Des fois, je me demande vraiment si a) tu réalises ou non ce que tu dis, b) tu te fous de nous en faisant mine de ne pas comprendre ce qu'on te dit, c) tu ne comprends vraiment pas ce qu'on te dit.

Dans les trois cas, ça rend la conversation franchement lassante ... :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3885
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#36

Message par spin-up » 06 août 2017, 09:37

Kraepelin a écrit : Interdire le Yoga par rectitude est d'une absurdité dont l'évidence ne peut pas faire autrement que de t'exploser au visage. Me chercher des sophismes devant une preuve factuelle aussi accablante relève d'une rhétorique que la décence m'interdit de qualifier.
Mais affirmer que l'université d'Ottawa a interdit le yoga est une exageration a la limite du mensonge.

Florence
Messages : 8668
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#37

Message par Florence » 06 août 2017, 10:02

spin-up a écrit :Mais affirmer que l'université d'Ottawa a interdit le yoga est une exageration a la limite du mensonge.
... et faire un appel à l'émotion ainsi que savonner une pente glissante en suggérant que les arts martiaux pourraient en pâtir ne vaut guère mieux ...

Mais évidemment, nous sommes des vilains, à ne pas vouloir enfourcher un des dadas favoris de Kraepelin :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20472
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#38

Message par Jean-Francois » 06 août 2017, 10:42

Kraepelin a écrit :Interdire le Yoga par rectitude est d'une absurdité dont l'évidence ne peut pas faire autrement que de t'exploser au visage. Me chercher des sophismes devant une preuve factuelle aussi accablante relève d'une rhétorique que la décence m'interdit de qualifier
Où as-tu exposé une réflexion un peu approfondie? Quel énoncé clair et structuré des éléments as-tu amené?

Si j'en juge par cet article, ce n'est pas l'université qui a fait quoi que ce soit mais une association étudiante:
"Jen Scharf a expliqué au Ottawa Sun que ses leçons - qu'elle donne depuis 2008 - ont été retirées du programme par la Fédération étudiante de l'Université d'Ottawa (FÉUO) en septembre, après un débat au plus haut niveau de l'association."

C'est très céhoenne les postures idéologiques appliquées indifféremment comme celle de l'"appropriation culturelle"*. Et, effectivement, c'est un problème qui touche pas mal les universités et colleges anglophones (l'exemple semble américain avant tout). Mais ce n'est pas en te bornant à de "fines allusions" que tu te feras comprendre.

Parfois, je me dis que pour être cohérents, les défenseurs de l'"appropriation culturelle" devraient réclamer que les minorités demeurent dans un rôle folklorique. Cela parce que, autrement, c'est accepter l'appropriation de la culture "occidentale" (qui est toutefois difficilement évitable étant donnée son hégémonie). Cela pourrait conduire à favoriser les ghettos et les divisions ce qui favorise le racisme en limitant les possibilités de dialogue. Mais, évidemment, le truc rhétorique est de prétendre en plus que l'"appropriation"** est toujours faite par les majorités ou, plutôt, par ceux*** qui détiennent le pouvoir. Ce genre de discours est tellement en double-standards "relativistes" ("pile je gagne, face je ne perds pas") que ça touche à la pensée zozoe.

Mais la question n'est pas dans un cadre "à la louche" ou tout peut être affecté, des cours d'arts martiaux aux tacos à la cantine. (Quoiqu'il y a eu des neuneus dans une université américaine pour protester contre le "poulet Général Tao" servi dans des cours alimentaires du campus... alors que le "poulet Général Tao" n'est même pas une recette traditionnelle chinoise :mrgreen: )

Jean-François

* Il y a des cas où l'on peut dénoncer une forme d'appropriation; par exemple ceux où le but de l'emprunt est la moquerie, la caricature de la minorité visée. Mais c'est moins de l'appropriation que de la mesquinerie plus ou moins vile.
** Certains des Social Justice Warriors prétendent aussi que le racisme ne peut être qu'associé à ceux qui ont le pouvoir. Selon eux, un membre d'une minorité ne peut donc être raciste.
*** Le masculin parce que le Vilain typique dans ce genre discours est l'homme blanc relativement aisé.
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#39

Message par Kraepelin » 07 août 2017, 06:51

Florence a écrit :
Kraepelin a écrit : Interdire le Yoga par rectitude .. bla bla bla ....
Des fois, je me demande vraiment si a) tu réalises ou non ce que tu dis, b) tu te fous de nous en faisant mine de ne pas comprendre ce qu'on te dit, c) tu ne comprends vraiment pas ce qu'on te dit.

Dans les trois cas, ça rend la conversation franchement lassante ... :roll:

Je comprend très bien ce que "on" répète à ce sujet: ceux qui contestent la rectitude son surement de méchant facho racistes.

J'ai manqué quelque chose d'important?
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#40

Message par Kraepelin » 07 août 2017, 07:04

Jean-Francois a écrit :
Parfois, je me dis que pour être cohérents, les défenseurs de l'"appropriation culturelle" devraient réclamer que les minorités demeurent dans un rôle folklorique. Cela parce que, autrement, c'est accepter l'appropriation de la culture "occidentale" (qui est toutefois difficilement évitable étant donnée son hégémonie). Cela pourrait conduire à favoriser les ghettos et les divisions ce qui favorise le racisme en limitant les possibilités de dialogue. Mais, évidemment, le truc rhétorique est de prétendre en plus que l'"appropriation"** est toujours faite par les majorités ou, plutôt, par ceux*** qui détiennent le pouvoir. Ce genre de discours est tellement en double-standards "relativistes" ("pile je gagne, face je ne perds pas") que ça touche à la pensée zozoe.
.
:dix:
Jean-Francois a écrit : Mais ce n'est pas en te bornant à de "fines allusions" que tu te feras comprendre.
Pour moi, le cas de l'appropriation culturelle est assez anecdotique. J'en ai soulevé une bonne demi douzaine d'autres au cours des dernières années. Ce qui m'intéresse c'est la dynamique sociale et politique sous-jacente: le phénomène des tyrannies idéologiques. À ce sujet, non, en effet, je n'apporte pas un "exposé une réflexion un peu approfondie", je ne formule pas d'"énoncé clair et structuré des éléments". Mais il est difficile d'amorcer une réflexion sur le sujet ici lorsque l'existence même du phénomène est nié dès le départ par des partisans (fussent-ils timides) de ce mainstream idéologique.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Florence
Messages : 8668
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#41

Message par Florence » 07 août 2017, 07:26

Kraepelin a écrit :Je comprend très bien ce que "on" répète à ce sujet: ceux qui contestent la rectitude son surement de méchant facho racistes.
Non et non
J'ai manqué quelque chose d'important?
Oui.

- Tu ne comprends toujours pas ou ne veut pas comprendre ce qu' "on" te dit, et c'est emmerdatoire. :roll: .

- "Politically correct" et "rectitude politique" ne sont que des slogans, au même titre que "facho raciste" ou "islamophobe", bien pratiques pour peindre au rouleau large tout un tas de comportements qui (te) déplaisent.
Des étudiants qui voudraient réserver le yoga à l'Inde sont des imbéciles manipulés, entre autres, par un gouvernement rétrograde, au même titre que les acheteurs chinois d'antiquités qui prétendent que tout objet antique a forcément été volé et ne doit se trouver qu'en Chine (mais qu'il est normal et légitime de piller le contenu de demeures anciennes en Europe afin de faire des reconstitutions kitsch de Versailles dans le Yunnan pour y attirer les touristes Chinois), ou que les mélomanes occidentaux qui professent l'idée que les musiciens asiatiques ne sont que des automates qui ne disposent pas de la sensibilité artistique nécessaire à interpréter correctement la musique classique (très répandu jusque dans les années 1980 - un des promoteur de cette idée imbécile était un des patrons de VW en Allemagne ...).

Ces comportements sont déplorables, doivent être dénoncés, et ceux qui y adhèrent sont des crétins, mais classer cela sous l'étiquette fourre-tout "rectitude politique" n'est que criaillerie vaine, qui bénéficie avant tout à ceux qui prétendent "libérer la parole" (la leur, et plus elle est grossière et malveillante, mieux c'est à leurs yeux).
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3818
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#42

Message par Wooden Ali » 07 août 2017, 08:03

Florence a écrit : ... sont des imbéciles manipulés, entre autres, par un gouvernement rétrograde,
Pourquoi manipulés ? La plupart, àmha, sont des imbéciles de plein droit qui n'ont nul besoin d'être manipulés pour proférer des inepties.

Un truc marrant est quand deux rhéteurs s'accusent mutuellement d'être "politiquement corrects". Le pire, c'est qu'ils ont tous les deux raison : ils sont venus chacun avec leurs kits idéologiques bien simples et bien rodés qui constituent la quintessence de leur pensée et dont ils ne sauraient s'écarter.
Le seul problème est que ce ne sont pas les mêmes ! Sinon, même ritournelle rhétorique : ma pensée est créative et originale, la tienne, ovine !*

En fait, chaque groupe constitué secrète une idéologie qui engendre et définit ce qui est correct de dire ou pas. On s'exprime donc principalement en fonction de son adhésion plus ou mois formelle à un système de pensée. Les pensées originales sont rares, très rares et, en tout cas, jamais proférées par ceux qui fustigent la "rectitude politique" à tout bout de champs.

*Combien de zozos bien épais nous l'ont ressortie, celle-là !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 813
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#43

Message par ABC » 07 août 2017, 09:05

Wooden Ali a écrit :En fait, je ne pensais pas aux religions spécifiquement. Mon point était que quelqu'un qui a adopté une croyance en réponse à une de ses questions aura une tendance naturelle à y recourir pour d'autres questions sans avoir à se colleter aux dures réalités de la Raison. Pour les croyances constituées en idéologie, comme les religions, entre autres, c'est un autre problème. Leur jeu, délicat, est de montrer à ses adeptes qu'il y a de bonnes croyances, les leurs et de mauvaises, celles des autres. Simple question de cohésion tribale.
C'est effectivement un mécanisme très général. Est-il systématiquement nuisible ? Ça dépend (à mon sens) s'il est modéré ou pas (quand on commence à dénigrer violemment ceux qui pensent différemment ou ont des croyances différentes, c'est effectivement mal parti).

La dérive la plus fréquente, c'est la perte de capacité à écouter et respecter toute opinion s'écartant des convictions fortes, spécifiques au groupe de pensée considéré (qu'il soit à caractère religieux, politique, philosophique...).

Il me semble que si une capacité d'écoute et une attitude un peu souple existent de la part des membres de ce groupe de pensée et que cette capacité d'écoute et de respect d'autres points de vue ne tend pas à disparaître au fil du temps, la constitution d'un groupe de pensée marquant sa préférence pour un corpus d'idées, croyances et/ou non croyances est quelque chose de respectable.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#44

Message par Kraepelin » 07 août 2017, 19:32

Florence a écrit : Tu ne comprends toujours pas ou ne veut pas comprendre ce qu' "on" te dit, et c'est emmerdatoire.
C'est fou ce que tu as le sens communautaire parfois. Tu es vraiment sûr que TOUS mes interlocuteurs veulent me dirent exactement la même chose que toi?
:)
Florence a écrit :

- "Politically correct" et "rectitude politique" ne sont que des slogans, au même titre que "facho raciste" ou "islamophobe", bien pratiques pour peindre au rouleau large tout un tas de comportements qui (te) déplaisent. (...) Ces comportements sont déplorables, doivent être dénoncés, et ceux qui y adhèrent sont des crétins, mais classer cela sous l'étiquette fourre-tout "rectitude politique" n'est que criaillerie vaine, qui bénéficie avant tout à ceux qui prétendent "libérer la parole" (la leur, et plus elle est grossière et malveillante, mieux c'est à leurs yeux).
Euuuu,
C'est parce que ce n'est pas moi qui les classe ainsi, ce sont les sociologues de l'UQAM, l'qanachiste normand Baollargeons et les journalistes libéraux. L'article du Devoir que je donnais plus haut en référence et celui-ci de VOIR ne sont pas non plus des organes de la droite.
SpoilerAfficher
UN MUSELLEMENT DE L’UNIVERSITÉ?
Normand Baillargeon 23 mars 2016

Il vous faudra acquérir un peu de nouveau vocabulaire pour les besoins de cette chronique. Et comme ce nouveau vocabulaire est anglophone – tout ceci se passant surtout (pour le moment?) dans des universités anglophones –, je vous propose un petit lexique débroussaillant ces nouvelles pratiques qu’on retrouve, à des degrés variables, à l’université.

Un nouveau vocabulaire

Avertissement préventif (trigger warning): cela consiste à prévenir les étudiantes et les étudiants qu’une lecture, un film ou un document contient des idées, des scènes, des passages pouvant les offenser. Exemple: le roman, la pièce ou la nouvelle que vous allez lire contient des passages sexistes.

Microagressions (microagressions): ce sont des insultes et des dénigrements, possiblement involontaires, de personnes et de groupes marginalisés, typiquement commis à travers des actes de parole par des membres de la culture dominante. Exemples: «Tu es asiatique? Tu dois être bon en maths!»; «Je pense que c’est à la personne la plus compétente que l’on devrait accorder le poste» (authentique, cela provient des universités de Californie; voyez-vous pourquoi c’est présumé constituer une microagression?).

Appropriation culturelle (cultural appropriation): c’est l’appropriation, qu’on déplore, par une personne, une institution, une tradition, d’un ou plusieurs éléments d’une autre culture, laquelle, typiquement, est dominée par la culture qui se l’approprie. Exemples: porter un costume amérindien à l’Halloween; l’Université d’Ottawa annulant des cours de Yoga.

Ne pas donner de tribune/désinviter (no platform/disinvitation): cela consiste à refuser la présence, sur le campus, d’une personne ou d’un groupe dont on déplore les idées ou encore certains sujets. La personne, les idées ainsi écartées sont typiquement importantes et disposent d’autres tribunes pour se faire entendre ou connaître. Exemples: la Brandeis University qui annule la remise d’un diplôme honorifique à Ayaan Hirsi Ali, en raison de protestations de gens sur le campus qui déplorent sa critique du traitement des femmes par l’Islam; l’annulation de prises de parole par Condoleezza Rice ou Christine Lagarde; l’annulation, à l’Université d’Oxford, d’un débat sur l’avortement.

Espace protégé (safe space): un lieu dans lequel des personnes peuvent se réfugier pour être à l’abri de ce qui les dérange ou les rend inconfortables (des idées, des mots, des gestes…).

Vous avez deviné qu’il se passe, dans les universités où se déploient ce vocabulaire et les pratiques correspondantes, bien des choses qui font jaser, des choses qui pourraient apparaître ici, voire qui ont commencé à apparaître.

Je ne veux surtout pas donner l’impression que tout cela est anodin ou simple, ni qu’il arrive qu’il soit légitime d’interdire un propos, même au sein de l’université; je veux encore moins laisser entendre que je suis insensible au fait que des idées, des personnes, des pratiques, des propos puissent être offensants pour certains, voire dommageables. Si le cas se présente, il peut tout à fait être opportun d’intervenir.

Cela dit, je veux aussi rappeler pourquoi il ne peut s’agir que de cas extrêmes, rares, et de solutions de derniers recours, et aussi pourquoi l’université anglophone, en se muselant comme elle semble parfois le faire, commet une grave erreur.

Pour une université où l’on débat

La position de base, à l’université, doit en effet être que l’on peut y débattre de toutes les idées – c’est même pour cela que les universités existent –, ce qui implique, pour ceux et celles qui la fréquentent, un devoir de ne pas être ni constamment ni facilement offensés. La protection de la liberté d’expression à l’université devrait en fait y être plus grande encore qu’à l’extérieur de l’université, puisque la liberté universitaire la plus extensive possible est une condition de la santé de la vie de l’esprit.

Pire encore, peut-être: le fait de ne pas accorder de droit de parole à un discours signifie ne pas accorder de droit de parole à sa réfutation. On oppose souvent à cet argument que ces propos qu’on veut interdire sont déjà abondamment entendus. Mais il me semble que c’est là une raison de plus de ne pas se priver de les réfuter et de ne pas laisser à leurs promoteurs la possibilité de prétendre que même l’université a peur de se frotter à eux et préfère les censurer.

De plus, le fait d’être indigné est profondément subjectif, et à défaut d’une définition objective et d’une mesure crédible du tort subi par un propos, un geste, une idée, on court le risque de censurer pour de simples inconforts et même d’entrer dans une sorte de spirale de l’indignation et des revendications de protection, d’exclusion et de censure. Il n’est pas anodin qu’il existe désormais, en anglais, un terme pour désigner précisément cela, un terme qu’il faudra ajouter au précédent lexique, censorship envy, qui est une sorte de jalouse convoitise de la censure obtenue par autrui. Et puis, il faut bien le dire: l’inconfort, l’indignation sont des choses qui font nécessairement partie de l’éducation universitaire et de l’exploration des idées.

Je trouve encore inquiétant, voire troublant, que l’indignation morale tienne à l’université, lieu de réflexion, et je ne peux m’empêcher de voir un déplorable aspect de la gauche politique dans cette substitution des indignations morales souvent faciles de la rectitude politique au véritable travail militant et au travail de la pensée qu’il présuppose.

Reste la question de l’appropriation culturelle. Là encore, je ne veux pas nier qu’elle nous pose parfois des défis éthiques et intellectuels qui ne sont pas toujours faciles à résoudre.

Mais je ne peux m’empêcher de penser que la rencontre des cultures, à l’écart de tout moralisme facile et de tout relativisme suicidaire, est elle aussi une condition nécessaire de la santé de la vie de l’esprit. Je citerai donc mon cher Tagore à ce sujet: «Aussitôt que nous comprenons et apprécions une production humaine, elle devient nôtre, peu importe sa provenance. Je suis fier de mon humanité quand je peux reconnaître et apprécier les poètes et les artistes de pays autres que le mien. Qu’on me laisse goûter cette joie sans mélange de savoir que sont miennes toutes les grandes gloires de l’humanité.»
Dernière modification par Kraepelin le 07 août 2017, 19:50, modifié 1 fois.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#45

Message par Kraepelin » 07 août 2017, 19:49

spin-up a écrit : Mais affirmer que l'université d'Ottawa a interdit le yoga est une exageration a la limite du mensonge.
Tu y vas fort! Le professeur Normand Baillargons dont je tiens l'information ici, prend un raccourci, mais je ne crois pas que son intention était de mentir (quoi qu'avec les anarchiste comme lui on peut s'attendre la tout...)
Dans sa rhétorique, d'ailleurs, l'exemple est très anecdotique et le fait que ce soit la fédération étudiante plutôt que l'université elle-même, à mon avis, ne change rien à la démonstration.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3885
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#46

Message par spin-up » 08 août 2017, 02:06

Les mots ont un sens Kraepelin, quand on remplace "annuler" par "interdire", "fédération etudiante" par "université" et "un cours de yoga" par "le yoga", la déformation finale n'est pas anecdotique.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3818
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#47

Message par Wooden Ali » 08 août 2017, 02:22

ABC a écrit : Il me semble que si une capacité d'écoute et une attitude un peu souple existent de la part des membres de ce groupe de pensée et que cette capacité d'écoute et de respect d'autres points de vue ne tend pas à disparaître au fil du temps, la constitution d'un groupe de pensée marquant sa préférence pour un corpus d'idées, croyances et/ou non croyances est quelque chose de respectable.
Bien sûr ! Il y en a de formidables et nécessaires. Se grouper est même quasiment obligatoire si on veut faire avancer ses idées et surtout les concrétiser. Le danger est que le maintien de la cohésion du groupe, toujours fragile, prenne le pas sur la cause défendue ou, pire, qu'il soit accaparé par un leader charismatique qui en fasse sa chose.

Il y a pas mal d'association dont on se demande si elle méritent encore le nom qu'elles portent.
Encore un exemple de la tragédie humaine : ce qui est bien porte en lui les germes de sa destruction.

Ne rien faire, ne rien dire ou être une bande de cons ?
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Florence
Messages : 8668
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#48

Message par Florence » 08 août 2017, 02:50

spin-up a écrit :Les mots ont un sens Kraepelin, quand on remplace "annuler" par "interdire", "fédération etudiante" par "université" et "un cours de yoga" par "le yoga", la déformation finale n'est pas anecdotique.
Ah, mais puisqu'il tient l'info de Baillargons (et malgré le fait que ce soit un anarchiste - qu'est-ce que ça vient faire là d'ailleurs ??? ... ) , c'est pas sa faute et nous sommes de mauvaise foi et il est une pauvre victime ! :roll: :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20472
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#49

Message par Jean-Francois » 08 août 2017, 08:17

Florence a écrit :Ah, mais puisqu'il tient l'info de Baillargons
C'est Baillargeon et je ne suis pas sûr qu'on puisse le qualifier d'anarchiste. En fait, Kraepelin faisait peut-être de l'ironie. (Mais faire de l'ironie dans un texte bourré de fautes diverses, c'est un peu comme pisser dans l'océan: ça dilue un peu trop pour qu'il reste quelque chose de substantiel.)

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 735
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Anne-Marie Le Pourhiet

#50

Message par nikola » 08 août 2017, 10:58

À ma connaissance, Normand Baillargeon se qualifie lui-même d’anarchiste.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit