La "douance", concept rigoureux ou nouvelle mode?

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1858
Inscription : 18 nov. 2010, 04:46
Localisation : n. f. [Didactique] Action de localiser, de se localiser

Re: La "douance", concept rigoureux ou nouvelle mode?

#51

Message par switch » 26 sept. 2017, 02:59

:haha:

mince on avait dit pas de smiley
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

DEF
Messages : 189
Inscription : 25 août 2017, 17:57

Re: La "douance", concept rigoureux ou nouvelle mode?

#52

Message par DEF » 26 sept. 2017, 03:51

switch a écrit ::haha:

mince on avait dit pas de smiley
Rectification, pas de smiley négatif, par contre un petit sourire c'est sympa dans un discours.
Je paris que la discussion va continuer à délirer autour de cet argument... :)
Après tout c'est dans le sujet puisque les émoticônes sont une expression du QE. :)
Tout est clair, il suffit de vouloir voir.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La "douance", concept rigoureux ou nouvelle mode?

#53

Message par Kraepelin » 26 sept. 2017, 06:15

Wooden Ali a écrit :
Ça vous surprend que les canadiens soient à l'avant-garde dans un domaine pointu?
Ce qui est surprenant, c'est qu'il y ait assez de surdoués au Canada pour faire des statistiques significatives ! :a2:
Ajoute les psychopathes à ta liste pcq avec Hare les canadiens sont également les spécialistes de la psychopathie.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Florence
Messages : 8660
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: La "douance", concept rigoureux ou nouvelle mode?

#54

Message par Florence » 26 sept. 2017, 07:28

DEF a écrit :
switch a écrit ::haha:

mince on avait dit pas de smiley
Rectification, pas de smiley négatif, par contre un petit sourire c'est sympa dans un discours.
Autrement dit, pas de smiley lorsqu'ils vous déplaisent ... :roll: ;)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

DEF
Messages : 189
Inscription : 25 août 2017, 17:57

Re: La "douance", concept rigoureux ou nouvelle mode?

#55

Message par DEF » 26 sept. 2017, 11:21

Florence a écrit :
DEF a écrit :
switch a écrit ::haha:

mince on avait dit pas de smiley
Rectification, pas de smiley négatif, par contre un petit sourire c'est sympa dans un discours.
Autrement dit, pas de smiley lorsqu'ils vous déplaisent ... :roll: ;)
:lol: Je trouve seulement qu'un smiley négatif après trois échanges est très significatif sur la personne à qui on a faire.
Roulez les yeux tant que vous voulez, même devant une glace si ça vous chante, mais vu votre insistance, avec moi l'incident est clôt. ;)
Tout est clair, il suffit de vouloir voir.

Florence
Messages : 8660
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: La "douance", concept rigoureux ou nouvelle mode?

#56

Message par Florence » 26 sept. 2017, 18:03

DEF a écrit : :lol: Je trouve seulement qu'un smiley négatif après trois échanges est très significatif sur la personne à qui on a faire.
Roulez les yeux tant que vous voulez, même devant une glace si ça vous chante, mais vu votre insistance, avec moi l'incident est clôt. ;)
Vous ne devriez pas autant vous en remettre à votre intuition, elle n'est guère fiable ... :mrgreen:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Cadenas
Messages : 250
Inscription : 04 mai 2017, 09:49

Re: La "douance", concept rigoureux ou nouvelle mode?

#57

Message par Cadenas » 26 sept. 2017, 21:22

Un peu en retard je réponds à cette apostrophe directe... Je me sens un peu agressé, mais on va dire que c'est une mauvaise interprétation de ma part et je vais essayer de m'en tenir au fond. Ça va être plus sympa pour le reste de la discussion.
Kraepelin a écrit :Ce n'est absolument pas mon domaine, mais on trouve des articles avec ces appellations:
giftedness
exceptionality
exceptionnal learners
high-level potentialities
highly gifted
talented child

Même en français il y a plusieurs termes. C'est que la douance n'est pas une maladie et son appellation n'a donc pas à être "codifiée".
La multiplicité des termes me donne plutôt l'impression qu'on n'est pas en présence d'un concept défini clairement. Quoique tu en dises, la codification, c'est loin d'être réservé aux maladies. En deuxième année de baccalauréat, on t'explique bien l'importance de définir les concepts que tu utilises quand tu conceptualises une recherche, histoire d'être sûr que tout le monde parle bien de la même chose. Et généralement quand il y a plein de terme qui tournent autour de la même idée, ou plein de définition pour un même terme, c'est qu'il n'existe pas de consensus clair.
Kraepelin a écrit :
Ça vous surprend que les canadiens soient à l'avant-garde dans un domaine pointu?
Est-ce que c'est ce que j'ai écrit? Non. J'ai dit que les seuls sites que j'avais trouvé étaient en ".ca". Déjà cela n'implique pas que ce soit des sites où écrivent des chercheurs. De plus lorsque des gens sont en pointe dans un domaine, leurs recherches sont très rapidement reprises à l'étranger. Enfin, les sites de références adoptent rarement des extensions nationales. Je connais quelques chercheurs canadiens très en pointe dans leur domaine et en l'occurrence on retrouve bien plus de leurs études sur des .org, des .net ou des .com,
Kraepelin a écrit :mais il est certain que les capacités d'apprentissage des enfants sont différent d'un enfant à l'autre et que, conséquemment, les besoins d'encadrement peuvent varier (parfois considérablement, surtout dans les extrémités de la courbe de Gauss). À partir de là, faut il se surprendre de trouver des tableaux très différents? Les enfants doués seraient généralement mieux adaptés au contexte scolaire, mais certains d'entre eux, au contraire, finissent par avoir de sérieux problèmes d'adaptation?
Encore une fois, tu déformes mon propos. Ce n'est pas de ça dont il s'agit. Et je suis très au courant de tout ça merci, j'ai déjà travaillé avec des équipes de recherche en psychopédagogie. Ce que je questionne c'est l'apparition d'une nouvelle étiquette, plus ou moins bien définie, et dont la description sur les quelques sites que j'ai parcouru tient plus de l'effet puits que d'une catégorisation réelle avec des critères objectifs. Je trouve précisément que ce genre de démarche nuit aux vrais recherches dans le domaine, qui sont par la suite considérées avec beaucoup de défiance.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La "douance", concept rigoureux ou nouvelle mode?

#58

Message par Kraepelin » 27 sept. 2017, 01:06

Cadenas a écrit : La multiplicité des termes me donne plutôt l'impression qu'on n'est pas en présence d'un concept défini clairement.
C'est le cas, je crois!
Cadenas a écrit : En deuxième année de baccalauréat, on t'explique bien l'importance de définir les concepts que tu utilises quand tu conceptualises une recherche, histoire d'être sûr que tout le monde parle bien de la même chose.
Dans un monde idéal, oui! Mais, ce n'est souvent pas le cas, surtout en psychologie! Le concept "d'intelligence" n'est lui-même pas bien définit et ne fais pas consensus . Pourtant, il est difficile de s'en passer en psychologie.
Cadenas a écrit :
Kraepelin a écrit :
Ça vous surprend que les canadiens soient à l'avant-garde dans un domaine pointu?
Est-ce que c'est ce que j'ai écrit?
Si vous l'aviez écrit, je ne vous poserais pas la question. Je ne sais pas pourquoi vous faite la vierge offensée. Quand nos interlocuteurs ne nous comprennent pas c'est parfois parce que ce sont de pauvres idiots, mais c'est aussi parfois simplement parce qu'on s'exprime mal...
Cadenas a écrit : De plus lorsque des gens sont en pointe dans un domaine, leurs recherches sont très rapidement reprises à l'étranger.
Euuu, pas toujours!
Cadenas a écrit :
Kraepelin a écrit :mais il est certain que les capacités d'apprentissage des enfants sont différent d'un enfant à l'autre et que, conséquemment, les besoins d'encadrement peuvent varier (parfois considérablement, surtout dans les extrémités de la courbe de Gauss). À partir de là, faut il se surprendre de trouver des tableaux très différents? Les enfants doués seraient généralement mieux adaptés au contexte scolaire, mais certains d'entre eux, au contraire, finissent par avoir de sérieux problèmes d'adaptation?
Encore une fois, tu déformes mon propos.
Je ne résume pas tes idées mais les miennes. Comment, dans ce contexte, déformer tes propos???
Cadenas a écrit : Et je suis très au courant de tout ça merci, j'ai déjà travaillé avec des équipes de recherche en psychopédagogie.
Milles excuses! Ta vaste connaissance du domaine n'était pas très apparent dans ton premier message.
Cadenas a écrit : Ce que je questionne c'est l'apparition d'une nouvelle étiquette, plus ou moins bien définie, et dont la description sur les quelques sites que j'ai parcouru tient plus de l'effet puits que d'une catégorisation réelle avec des critères objectifs. Je trouve précisément que ce genre de démarche nuit aux vrais recherches dans le domaine, qui sont par la suite considérées avec beaucoup de défiance.
Il y a des concepts qui restent longtemps mal définit et qui donnent pourtant lieu a des recherches sérieuses: syndrome de la femme battue, syndrome d'aliénation parentale, etc. Ces concepts sont mal définit et ne donnent pas lieu à des recherches dans tous les pays. N'était-ce pas votre question?
Dernière modification par Kraepelin le 27 sept. 2017, 09:22, modifié 2 fois.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 320
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Re: La "douance", concept rigoureux ou nouvelle mode?

#59

Message par miraye » 27 sept. 2017, 02:02

Salut Cadenas,

Au cas ou tu te poserai la question, je trouve que tu t'exprimes de manière claire et compréhensible, et que Kraepelin te lit particulièrement mal.

Sinon qu'as tu pensé de l'article que j'ai posté au début de ce fil?
(Comment ça c'est une tentative de diversion à peine voilée?) :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3885
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: La "douance", concept rigoureux ou nouvelle mode?

#60

Message par spin-up » 27 sept. 2017, 03:33

Cadenas a écrit :Et une rapide utilisation de Google ne mène que vers des sites canadiens.
Une courte digression la dessus.

La science francophone est un domaine assez limité, d'abord parce que ca ne concerne globalement que la France, Quebec, Suisse romande et Belgique, et aussi parce que la communication scientifique se fait beaucoup en Anglais.
Il est aussi assez fréquent que des termes differents soient utilisés selon les pays, d'autant plus si le sujet est relativement nouveau. En France on parlera plus souvent de haut potentiel que de douance meme si ce terme n'est pas inconnu.

Avatar de l’utilisateur
Cadenas
Messages : 250
Inscription : 04 mai 2017, 09:49

Re: La "douance", concept rigoureux ou nouvelle mode?

#61

Message par Cadenas » 27 sept. 2017, 07:39

miraye a écrit :Au cas ou tu te poserai la question, je trouve que tu t'exprimes de manière claire et compréhensible, et que Kraepelin te lit particulièrement mal.
Merci. ;) Autant je pouvais avoir un doute sur l'agressivité du premier message autant son deuxième est très clair dans l'invective. Je vais donc me contenter de l'ignorer, le débat n'est pas possible dans l'agression.
miraye a écrit :Sinon qu'as tu pensé de l'article que j'ai posté au début de ce fil?
Il est très intéressant et rejoint ce que je me disais intuitivement. Il apporte des points plus précis, notamment en ce qui a trait aux mélanges de plusieurs catégories entre-elles (et les problèmes de "diagnostics"). Si j'avais du temps à perdre, je ferais une comparaison entre la douance telle qu'elle est décrite sur le site et le concept "d'enfant indigo". :D

En repensant à ce que certains ont écrit ici, c'est vrai qu'on confond souvent (et je m'inclue dans ce "on"") précocité d'un enfant et l'idée qu'il puisse être plus intelligent à l'âge adulte. Or ce sont des notions qui ne sont pas forcément liées (pour faire une analogie avec le développement moteur, ce n'est parce qu'un enfant commence à marcher très tôt qu'il sera champion d'athlétisme plus tard).

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4024
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: La "douance", concept rigoureux ou nouvelle mode?

#62

Message par unptitgab » 27 sept. 2017, 08:17

Cadenas a écrit :En repensant à ce que certains ont écrit ici, c'est vrai qu'on confond souvent (et je m'inclue dans ce "on"") précocité d'un enfant et l'idée qu'il puisse être plus intelligent à l'âge adulte. Or ce sont des notions qui ne sont pas forcément liées (pour faire une analogie avec le développement moteur, ce n'est parce qu'un enfant commence à marcher très tôt qu'il sera champion d'athlétisme plus tard).
J'en suis l'illustration, marche à 9 mois et à 5 ans test pour savoir si je pouvais intégré la primaire plus tôt étant né en février qui ont révélé que j'avais alors les capacités déductives d'un gamin de 9 ans. Aujourd'hui je ne suis pas un athlète et même si ma précocité m'a permise une acquisition de bases plus large que la moyenne je ne pense pas avoir actuellement une capacité d'apprentissage bien supérieure à la moyenne des personnes de quarante ans.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit