Glyphosate, quelques lectures alternatives

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Akine
Messages : 25
Inscription : 25 janv. 2017, 14:48

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar Akine » 07 oct. 2017, 11:50

Juste une précision : sous-entendre des équivalences entre produits que le CIRC a classés dans une même catégorie est infondé, car celles-ci regroupent des substances en fonction du degré de certitude qu'on a de leur caractère cancérogène, non de leur dangerosité (probabilité de provoquer un cancer à concentration égale / exposition nominale). En d'autres termes, remarquer une incidence de tel ou tel produit sur le nombre de cancers n'équivaut pas à donner une information sur la fréquence additionnelle, la gravité, etc. mais autorise simplement à considérer comme avérée son action néfaste sur l'organisme.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Canc%C3%A9rig%C3%A8ne

D'où l'absurdité de mettre d'emblée café, jambon et glyphosate sur le même plan sanitaire.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7498
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar Nicolas78 » 08 oct. 2017, 13:22

Ya aussi le fait de savoir, au dela du taux de toxicité d'un produit par rapport à un effet sur des rats, quelle serait l'exposition réelle des consomateurs.

L'étude porte la dessus non ?
Combient de produits sont testés et par rapport à quelle type de consomation ?

J'imagine que selon les habitudes des consommateurs, l'exposition doit être trés differente de l'un à l'autre.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3741
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar Wooden Ali » 08 oct. 2017, 13:58

C'est une classe bien bizarre que celle des produits ''probablement cancérigènes". Cela veut-il dire : "l'hypothèse "ce produit est cancérigène" n'a pu être validée compte tenu des données et des outils statistiques dont nous disposons ? Dans le cas contraire le "probablement " n'aurait pas lieu d'être.
C'est une catégorie qui laisse libre cours à toutes les croyances susceptible en particulier de conforter ceux qui ont "l'intuition" du danger du produit sans y apporter la moindre preuve au sens scientifique du terme.
On attend plus de la Science que de piteux "probablement". Elle devrait être plus ferme : quand elle n'a pas de preuve de la dangerosité d'un produit, elle devrait s'abstenir de donner un avis mi-figue mi-raisin qui ne fait qu'embrouiller les choses.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 943
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar Inso » 08 oct. 2017, 14:16

Akine a écrit :En d'autres termes, remarquer une incidence de tel ou tel produit sur le nombre de cancers n'équivaut pas à donner une information sur la fréquence additionnelle, la gravité, etc. mais autorise simplement à considérer comme avérée son action néfaste sur l'organisme.

Oui,
On schématise souvent par cette formule : risque = danger x exposition (pour faire simple)
Le CIRC donne un avis de danger. Le risque est donc établi par ce danger et l'exposition à ce danger.

Akine a écrit :D'où l'absurdité de mettre d'emblée café, jambon et glyphosate sur le même plan sanitaire.

Pourquoi pas. Suivant l'équation précédente et suivants les concentrations constatées, j'ai personnellement bien plus d'exposition au café ou au sel (en % de la dose maximale admissible) qu'au glyphosate. Les dangers étant similaires, je cours davantage de risque avec le café (alors que je consomme environ 2 à 3 cafés par jour).

Le glyphosate n'est pas un produit anodin, mais je trouve que la communication devrait déjà se faire sur des produits bien plus dangereux et d'usage ou d'exposition très commun (cosmétiques, produits ménagers, produits pétroliers et dérivés, auto médication...)

Inso

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7498
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar Nicolas78 » 08 oct. 2017, 14:31

Wooden Ali a écrit :C'est une classe bien bizarre que celle des produits ''probablement cancérigènes". Cela veut-il dire : "l'hypothèse "ce produit est cancérigène" n'a pu être validée compte tenu des données et des outils statistiques dont nous disposons ? Dans le cas contraire le "probablement " n'aurait pas lieu d'être.
C'est une catégorie qui laisse libre cours à toutes les croyances susceptible en particulier de conforter ceux qui ont "l'intuition" du danger du produit sans y apporter la moindre preuve au sens scientifique du terme.
On attend plus de la Science que de piteux "probablement". Elle devrait être plus ferme : quand elle n'a pas de preuve de la dangerosité d'un produit, elle devrait s'abstenir de donner un avis mi-figue mi-raisin qui ne fait qu'embrouiller les choses.

Je ne suis pas d'accord dans le fond d'un point de vue générale (mais je comprend ta remarque sur ce probleme précis).
En cas de suspicions, c'est tout en l'honneur de "la science" de jouer de nuances.
C'est aux médias et aux gens, de faire ce que tu dit. Cad, de ne pas faire dire aux nuances autre chose que ce qu'elles disent.
De se renseigner sur la signification réelle dy classement, etc.
Pourquoi la science se tairait ou s'empêcherait d'émettre des hypotheses sous pretextes qu'une bande d'ecolos excités interprètent tout à leurs sauce ?

Sur ce dossier, j'en sais rien.
Il est clair que le lobby ecolo prend de la puissance. Mais il est aussi clair que l'entreprise Monsanto bouffe ce qu'elle mérite.
Ce dossier est interessant, il prouve à quel point aussi bien les ecolos que les industriels s'en donnent à coeur joie pour violer la science (ou l'idée/confiance qu'on s'en fait).

Pour le fond du pb, il faudrait lire l'ensemble des etudes du sujets et les décortiquer.
Et en avoir les capacitées.
Mais subsiste les biais qui peuvent s'y trouver.
D'ou mes questions précédentes.
Avons nous des réponses à ces questions ?
Savons nous à quel point s'expose un consommateur en additionnants toutes ses habitudes alimentaires sur une période donnée, en moyenne ?
Dans l'autre sens.
Savons nous par quoi remplacer un produit qui à fait ses preuves ? La rentabilité d'un remplacement par un produit et/ou une technique est t'elle viable sur un territoire aussi grand et avec autant de consommateurs dans un système de distribution comme le notre ? Est-ce vraiment moin polluant ?

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 943
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar Inso » 08 oct. 2017, 15:19

Nicolas78 a écrit :Savons nous à quel point s'expose un consommateur en additionnants toutes ses habitudes alimentaires sur une période donnée, en moyenne ?

A peu près : voir cet article du monde (par Génération Future, donc difficilement taxable d'être à la botte de Monsanto :lol: )
Quantité maximale dans les urines* décelée : 2.4µg/l (taux moyen de 1,08 µg/l). Le Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France (CSHPF) avait fixé la valeur à 9.000 µg/L pour l'eau potable. La valeur actuellement applicable, fixée par l'ANSES, est de 900 µg/L.

Nicolas78 a écrit :Savons nous par quoi remplacer un produit qui à fait ses preuves ?

Pour faire simple : globalement non. Dans certaines utilisations, Loutredemer avait donné des solutions. Des efforts de recherche sont nécessaires.

* Sachant que 80% du glyphosate absorbé (peau ou système digestif) est évacué par les urines, donc 20% reste assimilé par l'organisme et peut poser problème. (je ne retrouve pas le liens de l'étude et j'ai la flemme de rechercher ce soir :a4: )

Inso

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7498
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar Nicolas78 » 08 oct. 2017, 16:36

Oui ok.
J'ai retrouvé avec les lien d'Eatsalad aussi.
Merci :)

Donc 2.4 en moyenne. Maximale de 9.
C'est pas anodin quand même si ?
Apres bon, la dangerosité du produit semble trés relative.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 943
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar Inso » 09 oct. 2017, 15:29

Nicolas78 a écrit :C'est aux médias et aux gens, de faire ce que tu dit. Cad, de ne pas faire dire aux nuances autre chose que ce qu'elles disent.
De se renseigner sur la signification réelle dy classement, etc.?

Tu es très optimiste :a4: même utopiste dans ce cas :a2:

Inso

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7498
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar Nicolas78 » 09 oct. 2017, 15:39

Du mieux possible.
Pardon.

:mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4501
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar eatsalad » 10 oct. 2017, 05:54

LoutredeMer a écrit :Jolies les quotes :D tu fais concurrence à 25D?


haha ! j'étais à l'étranger et j'ai eu un pb de connection..
Je vais faire des efforts pour soigner la forme, promis !
Si de ton coté tu pouvais faire des efforts pour soigner le fond, notamment en lisant les articles que tu postes ça serait pas mal aussi ! :P:

LoutredeMer a écrit :Ton "passent leurs journées" me semble bien pessimiste. Sources?


J'ai lu ca notament, dans le bouquin suivant : "Plaidoyer pour nos agriculteurs" de Sylvie Brunel qui "s'est investie pendant plus de quinze ans dans l'action humanitaire. De 1984 à 1989, elle travaille pour Médecins sans frontières puis, de 1989 à 2002, pour Action contre la faim (ACF) en tant que conseillère stratégique, directrice entre 1992 et 1993 et présidente de juin 2001 à mars 2002."

Pendant ces années au service de l'humanitaire elle a été confronté à la famine en Afrique et a été témoin de la façon dont l'agriculture est menée sur ce continent.

Tu peux aussi lire ca : Le Travail des enfants en Afrique
Les travaux agricoles y figure en première place dans la liste.

Tu aurais aussi pu chercher par toi même, et ne pas être de mauvaise foi, mais bon..

Je choisis de consommer du café et du jambon. Je ne choisis pas de consommer du glyphosate, car de très nombreux aliments du supermarché en contiennent à mon insu.


Donc tu estimes qu'il y a un réel danger à consommer du jambon et du café ?

L’intox vient de Générations Futures, pas des aliments

"L’arnaque repose par exemple sur le fait de prendre un faible nombre d’échantillons (ici à peine 30) et, de surcroît, sélectionner des aliments qui seraient davantage exposés. Eh oui, Générations Futures a le comble d’expliquer que « nous avons choisi de nous concentrer sur des aliments déjà repérés par des rapports comme étant susceptibles de contenir des résidus de glyphosate ». Et même en sélectionnant ce qu’ils considèrent comme des aliments « à risque », 14 sur 30 échantillons contenaient aucune trace de glyphosate. Rien, que dalle, nada.

L’autre « truc » habituel est d’insinuer que la seule présence, même infime, de traces de glyphosate constitue un danger pour la santé. Or ce qui est important c’est de savoir à quelle dose un produit suspect devient dangereux. C’est ce que le blogueur Bunker D explique : « Encore une fois, Générations Futures nous sort des chiffres dénués de contextualisation toxicologique. Où est la comparaison à la dose journalière admissible de 0,5 mg/j/kg ? Dans le pire des cas, Générations Futures a trouvé 2,1 mg de glyphosate par kg de produit. Un individu de 50 kg devrait manger plus de 10 kg de produit quotidiennement pour être inquiété ! »

Reste un grand mystère : comment les médias reprennent les conclusions alarmantes de Générations Futures, alors que, chaque fois, les chiffres d’analyse présentés par Veillerette sont rassurants."

Le coup d'"on a trouvé des traces (infimes)" est pas nouveau, mais malheureusement marceh toujours aussi bien.

C'est argument est faux, on est plutot dans les 5eme positions ca depend des critres en faire, rapport à la quantité produite, rapport à l'hectare..

4ème ou 5ème.... si tu veux. Je n'y vois guère de différence notable.


Ca fait quand meme une dfférence quand on lance comme argument qu'en France on sur-utilise ce produit par rapport aux autre pays.

Bref, quand vous aurez fini votre travail de sape de l'agriculture française, et qu'on sera obliger d'importer encore plus de produits de l'étranger, je ne suis pas sur du tout qu'on y gagne d'un point de vue sanitaire.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4501
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar eatsalad » 10 oct. 2017, 06:04

Akine a écrit :Juste une précision : sous-entendre des équivalences entre produits que le CIRC a classés dans une même catégorie est infondé, car celles-ci regroupent des substances en fonction du degré de certitude qu'on a de leur caractère cancérogène, non de leur dangerosité (probabilité de provoquer un cancer à concentration égale / exposition nominale). En d'autres termes, remarquer une incidence de tel ou tel produit sur le nombre de cancers n'équivaut pas à donner une information sur la fréquence additionnelle, la gravité, etc. mais autorise simplement à considérer comme avérée son action néfaste sur l'organisme.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Canc%C3%A9rig%C3%A8ne

D'où l'absurdité de mettre d'emblée café, jambon et glyphosate sur le même plan sanitaire.


Vous voulez dire qu'il faudrait pour les mettre sur le même plan, avoir une notion d'exposition et de quantités ingérées?

Ma comparaison, était surtout pour montrer que cette catégorie contient des produits de l'alimentation de base qui ne sont pas perçus comme des poisons.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4501
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar eatsalad » 10 oct. 2017, 06:12

Pour ceux que ça intéresse, quelques réponses de l'EFSA :

déclaration de l'EFSA

"Les médias ont récemment rapporté des allégations selon lesquelles certaines parties de l'évaluation du glyphosate par l'UE auraient été copiées directement des informations transmises aux autorités réglementaires par les entreprises qui sollicitaient le renouvellement de l’autorisation de cette substance active.
Ces allégations sont sans fondement et se basent sur un manque de compréhension fondamental du cadre réglementaire d'évaluation des pesticides dans l'UE."
.....
"« Malheureusement, les récentes allégations semblent relever d'une campagne bien orchestrée et constituer le dernier exemple en date d'une série de tentatives déployées pour discréditer le processus scientifique qui sous-tend l'évaluation du glyphosate par l’UE », a déclaré le Dr Url."

Qui évalue les pesticides dans l’UE?
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4501
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar eatsalad » 10 oct. 2017, 06:23

Nicolas78 a écrit :Il est clair que le lobby ecolo prend de la puissance. Mais il est aussi clair que l'entreprise Monsanto bouffe ce qu'elle mérite.
Ce dossier est interessant, il prouve à quel point aussi bien les ecolos que les industriels s'en donnent à coeur joie pour violer la science (ou l'idée/confiance qu'on s'en fait).


Au fait, par curiosité, selon toi, il mérite quoi Monsanto et pourquoi?

Sinon de mon point de vue le problème ne vient pas de la remise en cause de Monsanto, c'est une entreprise privée dont le but est de faire de l'argent, on ne s'attend pas à ce qu'il "descende" un de leur produit phare.

Le problème, de mon point de vue, est la remise en cause d'organisme d'évaluation indépendant, qui juge sur des critères scientifiques un produit à mettre ou non sur le marché.

La collusion entre Monsanto et les agences d'évaluation n'est à aucun moment prouvé, et à mon avis relève du pur fantasme, mais la médiatisation qui en est faite sali leur réputation.

Par habitude, tout ce qui touche de près ou de loin Monsanto sucsite une grosse crispation en europe.
Pour le coup c'est meme pas que eux qui l'utilise car la molécule est tombé dans le domaine public en 2000.

bon c'est pas le tout je vais aller faire le plein de substance cancérigène, il est presque 12h30 quand meme !

;)
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7498
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar Nicolas78 » 10 oct. 2017, 09:22

Bin une personne, entreprise, peut importe...qui manipule des données et s'en cache pour manipuler l'opinion en utilisant ce qui reste de la science dans ce genre de milieu, mérite de se faire bâcher quoi...
De perdre la confiance des gens.
Que cela soit Monsanto ou l'écolo du coin.

C'est pas normal de penser ça ?

Je demande pas a Monsanto de descendre leur produit.
Etre honnête serait déjà un bon début.
De même pour les écolos qui passent en ce moment à la radio. Genre Greenpeace.
Qui va encore s'engouffrer dans un scandale scientifique. Histoire de définitivement plomber la confiance que pouvait avoir les dernières personnes sérieuses qui les suivent.

Je met tout ces gens dans le même sac.
Celui des manipulateurs.
Mais je trouve des excuses aux deux cotés.

Dans cet affaire, je suis juste comptent de voit que tout le monde mérite le ridicule et la perte de confiance générale qui leurs tombent dessus.

Peut-être qu'un jour, ça les forcera à revoir leurs manière de faire du lobbying.
Dernière édition par Nicolas78 le 10 oct. 2017, 09:27, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4501
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar eatsalad » 10 oct. 2017, 09:26

Nicolas78 a écrit :Bin une personne, entreprise, peut importe...qui manipule des données et s'en cache pour manipuler l'opinion en utilisant ce qui reste de la science dans ce genre de milieu, mérite de se faire bâcher quoi...
De perdre la confiance des gens.
Que cela soit Monsanto ou l'écolo du coin.

C'est pas normal de penser ça ?


si si je comprend tout à fait qu'on pense cela ! et je me mefie aussi !
c'etait pas une critique en fait, je me demandais, juste, si tu avais un exemple concret sur le sujet du glyphosate à apporter, ou si tu disais ça par rapport aux casseroles que Monsanto traine depuis les années 60.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7498
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar Nicolas78 » 10 oct. 2017, 09:30

Nan rapport aux publications scientifiques assez obscure qu'ils on publiés que je dit ca :)

C'est plus d'actu peut-être ? :?

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4501
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar eatsalad » 10 oct. 2017, 09:34

Nicolas78 a écrit :Je met tout ces gens dans le même sac.
Celui des manipulateurs.
Mais je trouve des excuses aux deux cotés.
Dans cet affaire, je suis juste comptent de voit que tout le monde mérite le ridicule et la perte de confiance générale qui leurs tombent dessus.
Peut-être qu'un jour, ça les forcera à revoir leurs manière de faire du lobbying.


C'est certain, je ne peux qu'acquiescer. Pas sur que ca change, vu que ces méthodes fonctionnent et marquent l'opinion publique.

Perso, ce qui me gêne c'est qu'on tente de décrédibiliser les agences indépendantes sur des critères qui semblent fallacieux.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4501
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar eatsalad » 10 oct. 2017, 09:36

Nicolas78 a écrit :Nan rapport aux publications scientifiques assez obscure qu'ils on publiés que je dit ca :)
C'est plus d'actu peut-être ? :?


je sais pas ! de quelles actus tu parles ?
Comme on entend tout et son contraire, je sais pas précisément de quoi tu parles..
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3167
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar LoutredeMer » 10 oct. 2017, 09:40

eatsalad a écrit :Si de ton coté tu pouvais faire des efforts pour soigner le fond, notamment en lisant les articles que tu postes ça serait pas mal aussi !

Ca fait un peu langue de vipère ta réflexion. Je lis toujours les articles que je poste (d'ailleurs j'en extrais des passages que je cite) puisqu'il sont en general la base de mon argumentation sur un sujet. Je l'ai déjà dit, je ne suis pas suffisamment motivée sur ce sujet et je propose au lecteur de se documenter lui-meme. Il est difficile de discuter sur ce sujet car cela présuppose des bases un peu pointues en matière de taux maxima etc. la preuve c'est que je n'ai rien compris à ce que dit Akine.



Tu aurais aussi pu chercher par toi même, et ne pas être de mauvaise foi, mais bon..

2ème attaque gratuite et infondée, ça commence à bien faire.


Donc tu estimes qu'il y a un réel danger à consommer du jambon et du café ?

Je m'en fous. Tu as fini de me démotiver. Il est clair que depuis que je sais que le joli rose est dû à des nitrites, j'ai largement baissé ma conso de charcuterie, dont je raffolais auparavant. Quant au café, j'en sais rien. Je bois mes 2 cafés le matin et ça ne changera pas.

Ravie d'avoir discuté avec toi :mrgreen: :hello:

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4501
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar eatsalad » 10 oct. 2017, 09:46

LoutredeMer a écrit :
eatsalad a écrit :Si de ton coté tu pouvais faire des efforts pour soigner le fond, notamment en lisant les articles que tu postes ça serait pas mal aussi !

Ca fait un peu langue de vipère ta réflexion. Je lis toujours les articles que je poste (d'ailleurs j'en extrais des passages que je cite) puisqu'il sont en general la base de mon argumentation sur un sujet.


pssssssssssssssssssssssssss ! (langue de vipère)
J'ai pu me rendre compte, à plusieurs reprises que tu ne les lisais pas tous, ou que que tu avais la citation très sélective.

LoutredeMer a écrit :
Tu aurais aussi pu chercher par toi même, et ne pas être de mauvaise foi, mais bon..
2ème attaque gratuite et infondée, ça commence à bien faire.


Désolé, mais franchement me demander des sources sur le fait que les enfants dans les sociétés d'agriculture de subsistance, sont employés dans les champs au lieu d'aller à l'école, c'est de la mauvaise foi ou de la mauvaise volonté.

Ravie d'avoir discuté avec toi :mrgreen: :hello:


tout le plaisir a été pour moi !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3167
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar LoutredeMer » 10 oct. 2017, 09:51

eatsalad a écrit :pssssssssssssssssssssssssss ! (langue de vipère)
J'ai pu me rendre compte, à plusieurs reprises que tu ne les lisais pas tous, ou que que tu avais la citation très sélective.

C'est cela, insiste...


Désolé, mais franchement me demander des sources sur le fait que les enfants dans les sociétés d'agriculture de subsistance, sont employés dans les champs au lieu d'aller à l'école, c'est de la mauvaise foi ou de la mauvaise volonté.

La mauvaise foi est de ton coté, puisqu'il s'agit de "enfants qui DESHERBENT toute la journée", à ce que tu affirmes.

tout le plaisir a été pour moi !

C'est ça, bonne digestion.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4501
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar eatsalad » 10 oct. 2017, 09:55

LoutredeMer a écrit :
Désolé, mais franchement me demander des sources sur le fait que les enfants dans les sociétés d'agriculture de subsistance, sont employés dans les champs au lieu d'aller à l'école, c'est de la mauvaise foi ou de la mauvaise volonté.

La mauvaise foi est de ton coté, puisqu'il s'agit de "enfants qui DESHERBENT toute la journée", à ce que tu affirmes.


Désherber et aussi faire fuire les oiseaux, ramasser les limaces à la main etc..
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7498
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar Nicolas78 » 10 oct. 2017, 13:04

Salut copain,

Je parlais de ghostwriting par des scientifiques payés par Monsanto.
C'est tjr d'actu nan ? (Pas trop le temps de suivre le cours de l'actu cette semaine).

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4501
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar eatsalad » 11 oct. 2017, 06:40

Nicolas78 a écrit :Salut copain,
Je parlais de ghostwriting par des scientifiques payés par Monsanto.
C'est tjr d'actu nan ? (Pas trop le temps de suivre le cours de l'actu cette semaine).


Yopain !
Ha oui, pardon je viens lire l'article posté par the wild :



Apparemment ça aussi été remis au gout du jour par un article du monde de la semaine dernière.
Je dois lire l'article du monde pour voir ce qu'il dit (je l'ai chopé gratos dans l'avion), mais j'ai pas encore eu le courage de le lire.
Mais je vais le faire au moins pour voir si il y a quelquechose de nouveau, parceque aux US cette "affaire" est sorti au mois de mars, si je ne dis pas de bêtise !

Hasard du calendrier, on nous la ressort juste avant le vote européen sur l'autorisation du glyphosate ! :a2:

Tu ne vas pas me croire mais Monsanto réfute cette accusation ! :)
Monsanto did not ghostwrite the Williams et al (2000) glyphosate paper

Si tu veux entendre un autre son de cloche (ça fait jamais de mal) je t'invite à lire le blog de Seppi qui a bien bossé pour éclaircir tout ça :

Seppi en a parlé : « Monsanto Papers » : le silence assourdissant du Monde Planè
et pointe vers cet article :
Update: After quick review, medical school says no evidence Monsanto ghostwrote professor's paper

Il en parle aussi ici : Glyphosate : comment le Monde minimise un démenti de Monsanto et enfume les lecteurs

"Un unique courriel interne de Monsanto présentant des options pour une stratégie de publication est exploité dans le sens idoine. Des raccourcis de langage deviennent des preuves...
Le négriat sous-entend l'anonymat des plumes sous-traitantes. Les articles scientifiques incriminés détaillent pourtant les liens des auteurs avec Monsanto et la contribution de l'entreprise."

"Parmi les 10 millions de pages obtenues par les avocats des plaignants – selon Monsanto – il y a un courriel du 19 février 2015 de M. William Heidens à Mme Donna Farmer au sujet d'un article scientifique. Et c'est ce seul courriel, sorti de son contexte et interprété dans le sens idoine, qui sert dans ce cas précis à monter des théories extravagantes."
...
"Le passage suivant de l'article du Monde reflète-t-il bien la réalité de ce qui a été écrit dans un exposé des choix stratégiques possibles ?
« ...il est possible d’écrire un article scientifique favorable au glyphosate et de rémunérer des scientifiques pour qu’ils le signent et en endossent le contenu. "On maintiendrait un coût faible en écrivant le texte et ils ne feraient pour ainsi dire que l’éditer et le signer", écrit l’intéressé. »
Nous pensons que non. Dans son courriel, M. Heydens évoque plusieurs options :
« Une approche moins coûteuse/plus attrayante pourrait être d'impliquer des experts seulement dans les domaines litigieux, l'épidémiologie et peut-être MOA (selon ce qui sort de la réunion du CIRC), et nous ferions le nègre pour les sections sur l'exposition, Tox et Genetox. Une option serait d'ajouter Greim et Kier ou Kirkland pour avoir leurs noms sur la publication, mais nous limiterions le coût en nous chargeant de la rédaction et ils ne feraient que modifier le texte et le signer de leurs noms, pour ainsi dire. »"

C'est un sujet qui a fait couler beaucoup de pixel chez Seppi:
Glyphosate prétendument cancérigène : le CIRC – canal militant – désavoué par sa maison-mère, l'OMS et la FAO

*************************************************
Revenons à l'article posté par The wild :


Selon cet article :
"Dozens of internal Monsanto emails, released on Aug. 1 by plaintiffs’ lawyers who are suing the company, reveal how Monsanto worked with an outside consulting firm to induce the scientific journal Critical Reviews in Toxicology to publish a purported “independent” review of Roundup’s health effects that appears to be anything but. The review, published along with four subpapers in a September 2016 special supplement, was aimed at rebutting the 2015 assessment by the International Agency for Research on Cancer (IARC) that glyphosate is a probable human carcinogen."

Le lien "Dozens of internal Monsanto emails", pointe vers un répertoire comportant plus de 200 documents mis en ligne par le cabinet d'avocat attaquant Monsanto :

Une breve explication des documents se situe dans le premier : 0C-Challenged-Documents-Chart.pdf

Prenons le 1er document Monsanto-Executive-William-Heydens-Edits-and-Comments-on-Expert-Consultant-Manuscrip

La critique du "0C-Challenged-Documents-Chart"est la suivante : "This document is relevant and reasonably likely to be used in this litigation as it demonstrates Monsanto’s significant role in drafting and editing the manuscript by its expert consultants without disclosing its contributions. The document is related to how the inherent conflict of interest may affect the credibility of manuscript which refuted IARC’s general causation conclusion. The reliability and consensus of scientific literature is directly relevant to general causation. These documents also go to witness credibility."

Je trouve la critique bien exagérée par rapport à ce que j'ai parcouru dans le document cité :

"Let me start by saying that I share your goal of having complete expert panel authorship on the summary
article. I've had some initial correspondence from the panelists about the summary article and the consensus is that they will not be authors on an article that has inflammatory comments about IARC. Assuming those
inflammatory comments were carried over from the animal carcinogenicity and genotoxicity articles, I'm sure
the epi panelists would not want to be associated with those articles either.

To achieve the complete authorship goal, an extensive revision of the summary article is necessary. To
facilitate, I've edited the entire summary article to take out most of the inflammatory statements about IARC.
The view of the epi panelists is that the inflammatory comments are not necessary and will cause readers to
disregard the outstanding scientific work that was done by the panels. Inflammatory statements will certainly cause IARC and IARC's vocal supporters to push back hard to defend their evaluation and discredit
Monsanto's expert panel process and panelists.
I think you have seen the recent article in which many well
known epidemiologists banded together to defend IARC (see Pearce et al. 2005 attached). Our strongest point
is the quality of our scientific reviews, not disparaging the IARC process or the work of monograph 112
workgroups. To the extent that there are inflammatory comments about IARC in the articles by the other
panels, I suggest you work with the authors to remove them.
"

De ce que je comprend les auteurs souhaitent enlever et ne pas etre associé a des commentaire critiques sur l'IARC, jugeant que ce n'était pas nécessaire à la bonne réception de leurs études, et qu'au contraire ca pourrait déclencher une vague de réactions.
j'ai parcouru rapidement ce document et ce que j'ai vu de rayés sont effectivement des références à l'IARC.
Visiblement ils auraient pu laisser les critiques, ca aurait pas changer grand chose aux reactions ! :D


Bon je vais déjeuner ca prend du temps de lire tout ca !

Je regarderai le 2eme document cet aprem si mon chef me laisse tranquille ! hihihi
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7498
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Glyphosate, quelques lectures alternatives

Messagepar Nicolas78 » 11 oct. 2017, 07:40

Merci, de quoi nuancer tout cela !
Aprés j'ai un peut de mal à prendre aux sérieux une telle étude et ce qui en est dit dans les temps qui cours.
C'est comme si Greenpeace l'avait faite pour moi.
Le risque de biais, volontaire ou non, est enorme dans ce genre de dossier.

Ceci-dit, je vais devoir la lire avant de me faire une idée propre, en esperant y comprendre quelques chose n'etant ni chimiste ni biologiste ni ecologiste :s

J'ai pas le temps cette semaine mais courant semaine prochaine je vais tenter de me faire une opinion sur cette étude.
Aprés j'ai mes propres biais.
Mes indices de confiances dans des etudes d'ont les acteurs sont des partisans/employés ou des anti/concurents est trés basse.

En attendant, merci pour les nuances cop1 :)


Revenir vers « Sujets de société »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit