Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3379
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#26

Message par LoutredeMer » 13 oct. 2017, 09:39

Parlons du vélo en libre service à Paris. Idée géniale. Monopole de Vélib' jusqu'à présent.

J'ai loué pour deux vers 2010, une demi-journée. 60 euro. Vérifiable sur leur site. Un abonnement payable à l'année (entre 19 et 39 euro) + 4 euro par demi-heure à partir de la 4ème demi-heure . Total pour 6 heures : 39 euro soit 57 CAD....

Alors qu'on ne vienne pas nous chanter des balivernes pour l'environnement et des délais raccourcis pour d'hypothétiques voitures électriques sans actuelle réelle autonomie.

Un concurrent de Vélib vient de surgir (bien fait pour eux et pour Hidalgo qui nous prend pour des andouilles) : Gobee.bike. O,50 € la demi-heure... (A vérifier dans le futur). http://gobeebike.fr/fr/en-selle/

thewild
Messages : 801
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#27

Message par thewild » 13 oct. 2017, 10:06

jean7 a écrit :Pas des vélos électriques, des trucs avec des pédales.
Certaines villes à fort dénivelé ne s'y prêtent pas du tout. Le vélo électrique me semble au contraire être une bonne solution pour elles.
Où est le problème avec l'assistance électrique ? Quelle est la raison derrière le "des vrais vélos, pas électrique" ? Le problème de la fabrication des batteries ?
eatsalad a écrit :Quand on voit que la généralisation de la possession de smartphone a mis une pression sur la consommation électrique, on peut s'imaginer ce que ce serait si tous les véhicules étaient électriques !
Tu aurais une source pour ça ?
Notez que les partisans des voitures électriques sont aussi les promoteurs des "smart grids" (c.f. Tesla et ses PowerWalls). Le discours est donc assez cohérent : il y aura des pics de consommation et de production qui n'existent pas aujourd'hui, il faut donc un réseau capable de les absorber. Je ne pense pas que ce soit aussi simple à faire qu'à dire, mais on ne peut pas leur reprocher de ne pas avoir une réponse à cette question.
Ou alors les citadins rouleront avec de l'électricité produite par des énergies fossiles que l'on cachera loin des villes, pour que le citadin ait bonne conscience ?
La fin des voitures à essence en ville n'est pas un problème de réduction des émissions globales de CO2 (ou de pollution au sens large), c'est uniquement un problème de santé publique.
Il me semble indéniable qu'à quantité égale il vaut mieux que la pollution soit produite là où il n'y a personne pour la respirer.

LoutredeMer a écrit :J'ai loué pour deux vers 2010, une demi-journée. 60 euro. Vérifiable sur leur site. Un abonnement payable à l'année (entre 19 et 39 euro) + 4 euro par demi-heure à partir de la 4ème demi-heure . Total pour 6 heures : 39 euro soit 57 CAD....
Le Velib (et tous les systèmes équivalents), est prévu pour des trajets uniques. Tu prends ton Vélib', tu vas là où tu dois aller et tu le remets à la borne. Tu n'es pas sensé le louer une demi journée (tu peux, mais la tarification t'incite à ne pas le faire)/ Avec le Velib la première demi-heure est carrément gratuite, donc c'est mieux que ton concurrent pour les utilisateurs réguliers. Tu n'as pas utilisé le service pour ce pour quoi il a été prévu, tout simplement. Ce que tu as fait revient à utiliser une voiture en location partagée pour faire des trajets domicile/travail quotidiens : hors de prix, ce n'est pas du tout le but visé, c'est fait pour de la location ponctuelle.
Pour info j'ai eu un abonnement équivalent, pas à Paris mais avec exactement la même tarification, et je l'ai utilisé quasiment tous les jours pendant deux ans sans jamais payer autre chose que mon abonnement annuel. Je trouve le système excellent quand la géographie urbaine s'y prête et que la voirie est adaptée.
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

Florence
Messages : 8654
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#28

Message par Florence » 13 oct. 2017, 10:28

LoutredeMer a écrit :Parlons du vélo en libre service à Paris. Idée géniale. Monopole de Vélib' jusqu'à présent.
Je passe chaque année environ un mois au Japon, essentiellement en ville. La voiture individuelle y a droit de cité mais elle est extrêmement moins usitée que chez nous, les restrictions à son usage étant d'une nature qui serait intolérable aux êtres épris de liberté que nous sommes * ;) La location d'un vélo y coûte de 2 à 10 € la journée, d'un vélo électrique de 7 à 20 €, moins cher si on prend un abonnement (et gratuit via certains hôtels ainsi que dans certaines villes/arrondissements). Il y a des parkings partout, privés comme publics, connectés aux magasins, centres commerciaux, gares, stations de métro, etc. Il s'agit d'un moyen de déplacement idéal dans des villes disposant par ailleurs de réseaux de transports publics à prix raisonnable (en proportion du service rendu), pléthoriques et ubiquitaires ...

La location des vélos passe par toutes sortes de sociétés privées (grande distribution, sociétés de transports, hôtels, vendeurs de cycles, ...), associations (3ème âge - fournissant du boulot à des retraités - , de quartier, écolo, ...), municipalités (mairies d'arrondissement des grandes villes, centres de tourisme, ...), avec des initiatives privé-public originales et intelligentes, souvent développées lors de remodelage de quartiers entiers (à Takamatsu, par exemple, le remodelage du quartier de la gare et du front de mer s'est fait conjointement avec la gestion de l'eau (marées, pluvial), des égouts, des routes et des parkings, y compris des installations destinées à la pléthore de vélos, privés comme de location. Le système de location est simple, très bon marché et extrêmement pratique).

Si c'est possible au Japon, il n'y a aucune raison que ça ne puisse pas se faire chez nous. Que je sache, les Japonais sont fabriquées exactement comme nous (et sont tout autant capables de râler que nous, quoique certains en prétendent).

* Immatriculer une voiture n'est possible que si l'on peut prouver que l'on dispose d'un parking personnel. Il n'existe quasiment pas de possibilité de parking gratuit sur la voie publique et le prix d'une heure de parking privé cause régulièrement des infarctus aux Parisiens de passage.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4722
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#29

Message par eatsalad » 13 oct. 2017, 10:30

thewild a écrit :
eatsalad a écrit :Quand on voit que la généralisation de la possession de smartphone a mis une pression sur la consommation électrique, on peut s'imaginer ce que ce serait si tous les véhicules étaient électriques !
Tu aurais une source pour ça ?
Pas vraiment de sources, juste lu et entendu à plusieurs reprises.
Y a pas eu de blackout non plus, mais les smartphones, qui sont devenus des petits ordis portable, ont besoin d'être chargé quotidiennement, contrairement aux premiers téléphones.

Le numérique consomme 10% de l’électricité mondiale

"Bien que la recharge d’une seule tablette ou d’un smartphone* ne nécessite qu’une quantité négligeable d’électricité, utiliser l’un ou l’autre pour regarder une heure de vidéo par semaine consomme plus d’électricité par an dans les réseaux que deux réfrigérateurs neufs », selon l’étude. Dans cet exemple, sont pris en compte l’utilisation d’un réseau de télécoms, de l’infrastructure sans fil et de l’énergie pour fabriquer la tablette."

Autre problème le laisser à charger la nuit :
Arrêtez de recharger votre smartphone la nuit, explications !

"Enfin, l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie (ADEME) indique qu’il faut 2 centrales électriques qui tournent à plein régime pour fournir cette électricité gaspillée et que cela revient à 2 milliards d’euros par année."
thewild a écrit :
Ou alors les citadins rouleront avec de l'électricité produite par des énergies fossiles que l'on cachera loin des villes, pour que le citadin ait bonne conscience ?
La fin des voitures à essence en ville n'est pas un problème de réduction des émissions globales de CO2 (ou de pollution au sens large), c'est uniquement un problème de santé publique.
Il me semble indéniable qu'à quantité égale il vaut mieux que la pollution soit produite là où il n'y a personne pour la respirer.
C'est sur, il est bon de rappeler que le problème des voitures thermiques résident dans l’émission de particules plus que dans l'émission de CO2.
Par contre, les centrales thermiques cumulent les deux tares non ?
Mais c'est sûr, que ces centrales feront moins de dégâts aux humain si elles sont loin des villes. Par contre, Pour la faune des campagnes c'est peut être moins bon.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4061
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#30

Message par MaisBienSur » 13 oct. 2017, 10:54

La centaine de stations d'essence à Paris vont pouvoir fermer, ou se reconvertir... Mais à quoi ?

Et pour les livreurs qui arrivent de toute la France ? décharger des 38 tonnes dans des Zoé, va falloir gérer :lol:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4722
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#31

Message par eatsalad » 13 oct. 2017, 11:05

MaisBienSur a écrit :La centaine de stations d'essence à Paris vont pouvoir fermer, ou se reconvertir... Mais à quoi ?
Chargement/échange de batteries ?
MaisBienSur a écrit :Et pour les livreurs qui arrivent de toute la France ? décharger des 38 tonnes dans des Zoé, va falloir gérer :lol:
Peut être que Saint Elon, aura mis au point le Camion électrique et autonome: la nouvelle excentricité de Tesla et Musk

"Si l'annonce est spectaculaire, il n'en reste pas moins un doute quant à la pertinence du produit. Les semi-remorques sont typiquement des véhicules très énergivores du fait de leur masse et parcourent généralement de très longues distances d'une traite. Offrir un rayon d'action décent imposerait donc une gigantesque batterie. Celle du camion Tesla devrait dépasser les 300 kWh, ce qui implique des temps de recharge très longs. Il faudra donc que le constructeur explore des solutions pour rendre son produit conforme à l'usage des professionnels. Les Superchargers ne seront sans doute pas suffisants pour rendre ce modèle compétitif."
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

thewild
Messages : 801
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#32

Message par thewild » 13 oct. 2017, 11:30

MaisBienSur a écrit :Et pour les livreurs qui arrivent de toute la France ? décharger des 38 tonnes dans des Zoé, va falloir gérer :lol:
Les camions de livraison auront très probablement une dérogation. Ils ont déjà le droit de rentrer dans les zones piétonnes par exemple.

eatsalad a écrit :"Bien que la recharge d’une seule tablette ou d’un smartphone* ne nécessite qu’une quantité négligeable d’électricité, utiliser l’un ou l’autre pour regarder une heure de vidéo par semaine consomme plus d’électricité par an dans les réseaux que deux réfrigérateurs neufs », selon l’étude. Dans cet exemple, sont pris en compte l’utilisation d’un réseau de télécoms, de l’infrastructure sans fil et de l’énergie pour fabriquer la tablette."
OK, j'ai survolé l'article mais je n'ai pas le courage de m'attaquer à l'étude elle-même. Je suis assez dubitatif. Les 10% ça me parait crédible, mais le coup de l'heure de vidéo hebdomadaire équivalente à deux frigos, ça ressemble trop à de la formulation choc, ça sent le truc bidonné mais formulé comme il faut .
C'est sur, il est bon de rappeler que le problème des voitures thermiques résident dans l’émission de particules plus que dans l'émission de CO2.
Par contre, les centrales thermiques cumulent les deux tares non ?
Oui, mais elles ne sont pas au cœur des zones densément peuplées normalement. Et puis je crois que les centrales modernes ont de bonnes performances, en terme de rendement énergétique comme d'émissions.
Et puis le thermique fossile, en tout cas en France c'est négligeable. Moins de 10% de la production.
Mais c'est sûr, que ces centrales feront moins de dégâts aux humain si elles sont loin des villes. Par contre, Pour la faune des campagnes c'est peut être moins bon.
Certainement. Enfin comme je le disais c'est un objectif de santé publique et pas d'écologie. Si en plus on doit penser aux petits oiseaux on ne s'en sort plus ! (joke ;))
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4722
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#33

Message par eatsalad » 13 oct. 2017, 11:40

thewild a écrit :Oui, mais elles ne sont pas au cœur des zones densément peuplées normalement. Et puis je crois que les centrales modernes ont de bonnes performances, en terme de rendement énergétique comme d'émissions.
Et puis le thermique fossile, en tout cas en France c'est négligeable. Moins de 10% de la production.
Je suis d'accord, en fait je disais ca à la base par rapport aux fait que si le clan "Hidalgo" s'imagine produite l'electricité avec de l'eolien et du PV on allait surtout se retrouver avec des centrales thermiques.
Au mieux des TGV au pire du charbon/lignite.
Mais c'est vrai que les performances de ces centrales et leurs emissions se sont bien améliorées.
Mais c'est sûr, que ces centrales feront moins de dégâts aux humain si elles sont loin des villes. Par contre, Pour la faune des campagnes c'est peut être moins bon.
Certainement. Enfin comme je le disais c'est un objectif de santé publique et pas d'écologie. Si en plus on doit penser aux petits oiseaux on ne s'en sort plus ! (joke ;))
C'est vrai meme si ce n'est pas tout le temps présenté comme ca.

Perso, je serai pour l'abandon de l'eolien et du PV, et pour une augmentation de l'énergie nucléaire couplé à des TGV pour la variable d'ajustement. On conserve bien evidement l'hydraulique.
Mais bon j'ai pas l'impression de faire partie de la majorité ! :a2:
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4061
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#34

Message par MaisBienSur » 13 oct. 2017, 13:01

eatsalad a écrit :
MaisBienSur a écrit :La centaine de stations d'essence à Paris vont pouvoir fermer, ou se reconvertir... Mais à quoi ?
Chargement/échange de batteries ?
Je ne suis pas convaincu qu'une station service soit adaptable pour un changement de batterie, je les vois mal gérer un stock avec toutes les contraintes que cela va comporter, ça ne rentrera pas dans les citernes à fuel :mrgreen:
Et un chargement, même rapide, ce n'est pas un plein d'essence.

Et combien de Parigots vont pouvoir recharger leur véhicule chez eux, enfin sur le crottoire ?
Ils ont déjà du mal à faire 200 mètres à pieds pour trouver une station de métro, alors se garer près d'une borne électrique "public" :gratte:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4061
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#35

Message par MaisBienSur » 13 oct. 2017, 13:06

thewild a écrit :
MaisBienSur a écrit :Et pour les livreurs qui arrivent de toute la France ? décharger des 38 tonnes dans des Zoé, va falloir gérer :lol:
Les camions de livraison auront très probablement une dérogation. Ils ont déjà le droit de rentrer dans les zones piétonnes par exemple.
Oui, mais là on parle de pollution, alors interdire une voiture qui roule au bioéthanol et laisser un camion qui brûle 40 litres au 100, elle va se faire démonter luncher Hidalgo :shock:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4722
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#36

Message par eatsalad » 13 oct. 2017, 13:12

Ils ont déjà du mal à faire 200 mètres à pieds pour trouver une station de métro, alors se garer près d'une borne électrique "public" :gratte:
La tu te trompes : oiginaire d une ville de province ou l on prend sa voiture pour un oui ou pour un non, je n ai jamais autant marché qu a Paris !
Le parisien marche beaucoup !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3379
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#37

Message par LoutredeMer » 13 oct. 2017, 13:27

Florence a écrit :Si c'est possible au Japon, il n'y a aucune raison que ça ne puisse pas se faire chez nous. Que je sache, les Japonais sont fabriquées exactement comme nous (et sont tout autant capables de râler que nous, quoique certains en prétendent).
Je n'en doute pas une seule seconde. Mais on dirait que le dicton qui prime en France c'est "Pourquoi faire simple et bon marché quand on peut faire cher et compliqué?"


thewild a écrit :Le Velib (et tous les systèmes équivalents), est prévu pour des trajets uniques. Tu prends ton Vélib', tu vas là où tu dois aller et tu le remets à la borne. Tu n'es pas sensé le louer une demi journée (tu peux, mais la tarification t'incite à ne pas le faire)/ Avec le Velib la première demi-heure est carrément gratuite, donc c'est mieux que ton concurrent pour les utilisateurs réguliers. Tu n'as pas utilisé le service pour ce pour quoi il a été prévu, tout simplement. Ce que tu as fait revient à utiliser une voiture en location partagée pour faire des trajets domicile/travail quotidiens : hors de prix, ce n'est pas du tout le but visé, c'est fait pour de la location ponctuelle
Et pourquoi donc? Pardon, mais c'est exactement le genre de commentaire qui me fait péter les plombs...Bref, il y a des centaines de vélibs stationnés qui ne servent à rien à Paris et s'abîment pour rien, non-utilisés car, justement, ils sont trop chers... Je suis sure que s'ils avaient compris leur propre concept, la circulation à Paris serait moins problématique (voir Amsterdam, la Belgique, le Japon cité par Florence etc qui eux, ont compris) et qu'ils feraient davantage de chiffre d'affaire en démocratisant leurs prix car le nombre d'utilisateurs serait décuplé ou plus, et il y aurait également beaucoup moins de pollution.
Dernière modification par LoutredeMer le 13 oct. 2017, 13:29, modifié 1 fois.

thewild
Messages : 801
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#38

Message par thewild » 13 oct. 2017, 13:28

eatsalad a écrit :Perso, je serai pour l'abandon de l'eolien et du PV, et pour une augmentation de l'énergie nucléaire couplé à des TGV pour la variable d'ajustement. On conserve bien evidement l'hydraulique.
Mais bon j'ai pas l'impression de faire partie de la majorité ! :a2:
La majorité je ne sais pas. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il n'y a pas de concensus sur la question.
Je n'ai pas d'avis tranché, mais je ne vois pas bien l'intérêt d'arrêter l'éolien et le photovoltaïque ?
MaisBienSur a écrit :Et combien de Parigots vont pouvoir recharger leur véhicule chez eux, enfin sur le crottoire ?
Ils ont déjà du mal à faire 200 mètres à pieds pour trouver une station de métro, alors se garer près d'une borne électrique "public" :gratte:
Les parisiens n'ont pas de voiture (40% vs 95% en province), et surtout ils ne l'utilisent pas pour aller travailler (12% vs 90% en province).
Source
MaisBienSur a écrit :Oui, mais là on parle de pollution, alors interdire une voiture qui roule au bioéthanol et laisser un camion qui brûle 40 litres au 100, elle va se faire démonter luncher Hidalgo :shock:
Le traffic des camions représente moins de 10% du traffic en France, je suis prêt à parier que c'est encore beaucoup moins à Paris. Personnellement, si mes options sont "tous les véhicules à essence roulent" ou "seuls les camions à essence roulent", j'ai vite choisi.
PS : le bioethanol ne polue pas moins que l'essence, c'est simplement son bilan carbone qui est meilleur.
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4061
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#39

Message par MaisBienSur » 13 oct. 2017, 13:33

eatsalad a écrit :
Ils ont déjà du mal à faire 200 mètres à pieds pour trouver une station de métro, alors se garer près d'une borne électrique "public" :gratte:
La tu te trompes : oiginaire d une ville de province ou l on prend sa voiture pour un oui ou pour un non, je n ai jamais autant marché qu a Paris !
Le parisien marche beaucoup !
On, enfin dans on il y a moi, je parlais des parisiens qui utilisent leur voiture, donc qui sont directement concernés par 2030 :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4722
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#40

Message par eatsalad » 13 oct. 2017, 13:47

thewild a écrit :
eatsalad a écrit :Perso, je serai pour l'abandon de l'eolien et du PV, et pour une augmentation de l'énergie nucléaire couplé à des TGV pour la variable d'ajustement. On conserve bien evidement l'hydraulique.
Mais bon j'ai pas l'impression de faire partie de la majorité ! :a2:
La majorité je ne sais pas. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il n'y a pas de concensus sur la question.
Je n'ai pas d'avis tranché, mais je ne vois pas bien l'intérêt d'arrêter l'éolien et le photovoltaïque ?
Ca coute cher au contribuable et au consommateur.
Je propose de reporter les aides a la r&d et de reprendre l exploitation quand on aura trouvé le moyen de stocker l électricité.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3379
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#41

Message par LoutredeMer » 13 oct. 2017, 14:00

Bin oui, parce que le démantelement à venir de 54 réacteurs (à peu près) dans le futur ca ne coutera pas cher du tout. Ah? ils ne savent pas encore le faire?

Supprimons l'éolien! suprimons le solaire!
:hilare: :mdr: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4722
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#42

Message par eatsalad » 13 oct. 2017, 14:19

LoutredeMer a écrit :Bin oui, parce que le démantelement à venir de 54 réacteurs (à peu près) dans le futur ca ne coutera pas cher du tout. Ah? ils ne savent pas encore le faire?

Supprimons l'éolien! suprimons le solaire!
:hilare: :mdr: :mrgreen:
Commence par comprendre le business model des velib', ensuite tu pourras essayer de comprendre comment fonctionne le marché de l'électricité ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3379
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#43

Message par LoutredeMer » 13 oct. 2017, 15:03

eatsalad a écrit :Commence par comprendre le business model des velib', ensuite tu pourras essayer de comprendre comment fonctionne le marché de l'électricité ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Le "business model" du Vélib? wow tu m'impressionnes là! :mrgreen: :hilare:

thewild
Messages : 801
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#44

Message par thewild » 13 oct. 2017, 16:08

LoutredeMer a écrit :Et pourquoi donc? Pardon, mais c'est exactement le genre de commentaire qui me fait péter les plombs...Bref, il y a des centaines de véli bs stationnés qui ne servent à rien à Paris et s'abîment pour rien, non-utilisés car, justement, ils sont trop chers... Je suis sure que s'ils avaient compris leur propre concept, la circulation à Paris serait moins problématique (voir Amsterdam, la Belgique, le Japon cité par Florence etc qui eux, ont compris) et qu'ils feraient davantage de chiffre d'affaire en démocratisant leurs prix car le nombre d'utilisateurs serait décuplé ou plus, et il y aurait également beaucoup moins de pollution.
Je n'imaginais pas produire un tel effet. Pourquoi péter les plombs ? J'explique comment ça marche, c'est tout.
Trop chers les Velib ? A 30€ par an, sérieusement ?
Le nombre d'utilisateurs décuplé ? Il y a 300.000 abonnés il me semble, c'est assez énorme. Le frein pour les non abonnés n'est certainement pas le prix. Je dirais plutôt l'âge, le refus de toute activité physique, ou même la possession d'un vélo personnel.
Franchement, c'est quoi le problème à part le fait que si tu veux louer un vélo à la journée il ne faut pas prendre un Velib ?
Et je ne vois pas bien le rapport avec les Pays-Bas et la Belgique (du moins la région flamande), où tout le monde a son vélo personnel.
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

jean7
Messages : 1843
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#45

Message par jean7 » 13 oct. 2017, 21:30

thewild a écrit :
jean7 a écrit :Pas des vélos électriques, des trucs avec des pédales.
Certaines villes à fort dénivelé ne s'y prêtent pas du tout. Le vélo électrique me semble au contraire être une bonne solution pour elles.
Alternative : organiser un transport spécifique de remonté vers chaque sommet. Les personnes en crémaillère et les vélo en monte-charge (séparation des flux car on est pas astreint aux mêmes impératifs de sécurité pour du matériel). Au point haut, on retrouve des vélos.
Je pense à Lyon, ce serait assez facile à mettre en place.
Et puis la plupart des grandes villes sont plates...
thewild a écrit :Où est le problème avec l'assistance électrique ? Quelle est la raison derrière le "des vrais vélos, pas électrique" ? Le problème de la fabrication des batteries ?
Si j'ai bien suivit, les technologies actuellement disponibles disqualifient le remplacement simple du déplacement individuel motorisé thermiquement en ville par du motorisé électriquement. Alors pourquoi renoncer à une technologie maitrisée et capacitaire ?
thewild a écrit :La fin des voitures à essence en ville n'est pas un problème de réduction des émissions globales de CO2 (ou de pollution au sens large), c'est uniquement un problème de santé publique.
Il me semble indéniable qu'à quantité égale il vaut mieux que la pollution soit produite là où il n'y a personne pour la respirer.
C'est bien ce qui m'inquiète. La distopie de la motorisation électrique, c'est d'un coté une ville propre pour que chacun puisse continuer à tourner en rond dans sa cave dorée et pour assurer ça la nécessité des mineurs de fond et du sacrifice de ce qui n'est pas la ville.
La réduction pure et simple de toute motorisation individuelle en ville peut permettre de réduire cette nécessité, anticiper des tensions...
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3379
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#46

Message par LoutredeMer » 14 oct. 2017, 05:41

thewild a écrit :Trop chers les Velib ? A 30€ par an, sérieusement ?
Non, tu n'as rien lu ou compris. Tu parles uniquement de l'abonnement alors qu'il faut ajouter le prix de la course en fonction du temps. Soit : 39 € pour 6 h à Paris.

En comparaison, je te cite le tarif de 2 compagnies à Amsterdam (ville réputée très chère). Le tarif est dégressif suivant l'allongement du temps, ce qui me semble d'une logique imparable vu que c'est en général la règle pour tout business axé sur la durée. Tu remarqueras qu'il y a une grosse différence avec les 39 euro.

1 day € 14.95 + € 3.50 insurance soit 18,45 € pour 8 h à Amsterdam https://a-bike.eu/
un autre à Amsterdam au hasard :
1 day De 9 à 12,50 € http://www.ajaxbike.nl/fietsverhuur-english.php
Il y a 300.000 abonnés il me semble
C'est peu? Beaucoup? Si la politique hollandaise des tarifs était appliquée à Paris sans discrimination du temps et des utilisateurs, car c'est cela que tu fais en disant que des centaines de vélo non utilisés ne doivent etre utilisés que pour 2 h maximum en gros et que les autres se débouillent... n'y aurait-pas davantage d'utilisateurs? et moins de voitures roulant? et donc un air plus respirable? et un changement de mentalité (qui doit etre fait dans les villes françaises vis à vis du vélo)?

Lorsque Hidalgo impose une journée sans voitures , un dimanche sans solutions de rechange pour les familles (je ne parle meme pas des gens qui déménageaient ce jour là) à moins de payer 39 € les 6 h, fais le calcul pour une famille avec deux enfants... Laisse-t-elle une chance à un air plus pur?

D'ailleurs, Vélib' se porte mal, preuve de mauvaise gestion, non?
L’offre du groupement JCDecaux-RATP-SNCF pour le renouvellement du populaire système de vélo en partage à Paris, Vélib’, a été écartée au profit de celle de son concurrent Smoove, décision qui doit être entérinée par un prochain vote, a annoncé samedi 1er avril JCDecaux.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/entreprises/artic ... W5k3O1Y.99
et les salariés se font du souci :
Les 315 collaborateurs de Cyclocity ignorent totalement quel sera leur avenir dans le cadre du nouveau contrat avec Smoove, et ils risquent tout simplement de perdre leur emploi. Ils sont d'ailleurs mobilisés depuis fin mars, et enchaînent les actions de grève et les protestations, notamment auprès de la mairie de Paris. https://www.societe.com/actualites/jcde ... 16938.html
Le frein pour les non abonnés n'est certainement pas le prix. Je dirais plutôt l'âge, le refus de toute activité physique, ou même la possession d'un vélo personnel.
Es-tu sérieux?? 78 € la demi-journée pour un couple, 156 € pour une famille de 4, ce n'est pas un frein?

Et je ne vois pas bien le rapport avec les Pays-Bas et la Belgique (du moins la région flamande), où tout le monde a son vélo personnel.
Tu es mal renseigné, au moins sur la Hollande. Qu'il y ait de nombreux vélos personnels oui. Mais les sociétés de location y pullulent. Mais penses-tu qu'au prix rédhibitoire d'un vélo en France, il n'y aurait pas d'efforts à faire de la part de la municipalité de Paris au niveau du tarif? Surtout quand on voit ses projets et que dans le meme temps, l'état vient de supprimer la prime de 200 € pour l'achat d'un vélo électrique (cout : 1000 à 1500 €)...

Où est la cohérence? La réelle volonté de changer les habitudes pour endiguer la pollution citadine et les embouteillages?


Je viens de voir ça, hilarant (si ce n'est, consternant :grimace: ) : Journée sans voitures à Paris le 1er octobre "Les scooters électriques en libre-service (Cityscoot ou Coup) sont en revanche à ranger dans les moyens de déplacements proscrits." Scooters électriques interdits...... Alors ils ne marchent pas sur la tete?

thewild
Messages : 801
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#47

Message par thewild » 14 oct. 2017, 09:17

LoutredeMer a écrit :Non, tu n'as rien lu ou compris. Tu parles uniquement de l'abonnement alors qu'il faut ajouter le prix de la course en fonction du temps. Soit : 39 € pour 6 h à Paris.

En comparaison, je te cite le tarif de 2 compagnies à Amsterdam (ville réputée très chère). Le tarif est dégressif suivant l'allongement du temps, ce qui me semble d'une logique imparable vu que c'est en général la règle pour tout business axé sur la durée. Tu remarqueras qu'il y a une grosse différence avec les 39 euro.

1 day € 14.95 + € 3.50 insurance soit 18,45 € pour 8 h à Amsterdam https://a-bike.eu/
un autre à Amsterdam au hasard :
1 day De 9 à 12,50 € http://www.ajaxbike.nl/fietsverhuur-english.php
J'ai très bien lu et compris, mais tu n'as pas l'air de comprendre que le Velib ce n'est PAS de la location longue durée.
A Paris ça existe aussi évidemment, je prend le premier résultat sur Google : 20€ le premier jour, 10€ les jours suivants.15€ pour 8 heures. Voilà, c'est le même prix qu'à Amsterdam, voire moins cher.

Donc où est le problème, à part que tu as pris un vélo en libre service alors que tu aurais dû louer un vélo à la journée ?
Si la politique hollandaise des tarifs était appliquée à Paris [...]
C'est le cas.
Lorsque Hidalgo impose une journée sans voitures , un dimanche sans solutions de rechange pour les familles (je ne parle meme pas des gens qui déménageaient ce jour là) à moins de payer 39 € les 6 h, fais le calcul pour une famille avec deux enfants... Laisse-t-elle une chance à un air plus pur?
Fais le calcul avec le tarif de location à la journée.
Le frein pour les non abonnés n'est certainement pas le prix. Je dirais plutôt l'âge, le refus de toute activité physique, ou même la possession d'un vélo personnel.
Es-tu sérieux?? 78 € la demi-journée pour un couple, 156 € pour une famille de 4, ce n'est pas un frein?
Oui, je suis très sérieux. 24€ la demi journée pour un couple, 48€ pour une famille de 4.
Et donc pour le Velib, 30€ par an si on l'utilise de la façon dont on est sensé l'utiliser.
Mais penses-tu qu'au prix rédhibitoire d'un vélo en France
Ai-je déjà dis que c'était le même prix qu'ailleurs ou pas ?
Donc au cas où : ce n'est certainement pas rédhibitoire, puisque c'est le même prix qu'aux Pays-Bas.
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 988
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#48

Message par Inso » 19 oct. 2017, 14:10

Bonjour,

deux articles intéressants sur le sujet:
- Comment les grandes villes européennes luttent contre la pollution (article du Monde)
- La voiture électrique est-elle LA solution aux problèmes de pollution automobile ? (article de JM Jancovici). Réponse en bref : c'est compliqué.

Inso

thewild
Messages : 801
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#49

Message par thewild » 19 oct. 2017, 14:50

Inso a écrit :La voiture électrique est-elle LA solution aux problèmes de pollution automobile ? (article de JM Jancovici). Réponse en bref : c'est compliqué.
Article très intéressant et complet, merci.
Il n'aborde que le problème de l'émission de CO2 et de la production d'électricité. Il néglige la partie "santé publique", qui la raison principale de l'interdiction des véhicules à moteur thermique en ville. Mais sur le CO2 tout est dit, et c'est chiffré.

Un autre article parlant d'une étude intéressante de l'ADEME ICI, qui prend en compte l'impact environnemental sur plusieurs points (mais toujours pas la santé publique avec la proximité de la pollution).
L'électrique semble plus ou moins équivalent au thermique. Meilleur sur certains points, moins bons sur d'autres.

Finalement, mais est-ce une surprise, ce qui importe c'est d'électrifier ET de produire de l'électricité propre. Y a plus qu'à !
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 113
Inscription : 13 déc. 2016, 10:04

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#50

Message par Arensor » 19 oct. 2017, 15:10

Inso a écrit : Réponse en bref : c'est compliqué...
Bonsoir,

...C'est un euphémisme... :)
Compétence et lucidité de l'énergéticien que beaucoup devraient prendre en compte avant de fantasmer.

Hidalgo et son équipe de YFOKON sont à mille lieues de ces réalités.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit