Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5741
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Précision.

#51

Message par Cartaphilus » 19 oct. 2017, 15:47

Salut à tous.
Inso a écrit : La voiture électrique est-elle LA solution aux problèmes de pollution automobile ? (article de JM Jancovici). Réponse en bref : c'est compliqué.
D'autant plus compliqué que l'on oublie souvent que les voitures électriques émettent aussi des particules solides, provenant du frottement des freins, de l'usure des pneus et du revêtement routier, sans tenir compte des particules remises en suspension (sur place lors du passage du véhicule, ou transportées et déposées de nouveau).
En page 12 de ce [url=http://www.airparif.asso.fr/_pdf/publications/inventaire-emissions-idf-2012-150121.pdf]rapport[/url] de 2016 (année de référence 2012), le rédacteur a écrit :L'usure des pneus, des routes et des plaquettes de frein est responsable de 11 % des émissions franciliennes (41 % des émissions du secteur de transport routier).
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 113
Inscription : 13 déc. 2016, 10:04

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#52

Message par Arensor » 19 oct. 2017, 17:11

Des indiscrétions de couloir confirment qu'effectivement plus aucun véhicule thermique ne roulera dans Paris en 2030, sauf et par dérogation automatique:
- Les véhicules de transports en commun
- Les taxis et VTC,
- Les véhicules de secours (pompiers, ambulances) et de police,
- Les camions des services de la voirie,
- Les véhicules des infirmières et médecins,
- Les camions de transport de denrées périssables, d'animaux vivants,
- Les véhicules de la poste,
- Les véhicules des ministères,
- Ceux des services d’urgence gaz, électricité, eau
- Les automobiles de particuliers effectuant du covoiturage,
- Celles roulant au gaz, éthanol, E10, E85, hydrogène,
- Celles équipées du macaron Invalide de guerre, du travail
- …………….
- Et d'autres à définir...

:bus: :mobylette: :38tonnes: :feste: :bouffon:

Pas précipitation donc pour la construction de quelques centrales nucléaires en plus.... :dodo:

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3987
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#53

Message par unptitgab » 19 oct. 2017, 22:32

Il est étonnant qu'aucune campagne de sensibilisation n'encourage à couper la clim dans la bagnole, cela engendre tout de même une surconsommation inutile de 30 (delta de 5 avec la température extérieure, ce qui normalement devrait être appliqué dans les entreprises et magasins) à 80% (delta de 10) en ville.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3784
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#54

Message par Wooden Ali » 20 oct. 2017, 02:18

Salut Arensor,
De ta liste, je retiens en somme que cette loi aurait pu se simplifier ainsi : à partir de 2030, les seuls véhicules personnels autorisés à avoir un seul occupant à bord devront être propulsés électriquement.
On peut donc imaginer se balader rue de Rivoli un beau matin de mai 2030 et ne croiser que des véhicules individuels à essence avec au moins deux personnes à bord*, des véhicules utilitaires sans passager, Hidalgo sur un Vélib' de fonction et ... pas un seul véhicule électrique.

Révolution ou simple incitation à mieux utiliser le parc existant ? En tout cas, un battage médiatique hors de propos pour une décision pas si ambitieuse que ça.




*les fabricants de poupées gonflables ont un nouveau marché qui s'offre à eux : le passager artificiel.
On peut même imaginer une compagnie de "taxis" (appelons la G8 ou Aber) d'un nouveau genre, sans véhicules, sans chauffeurs mais fournissant des passagers propres sur eux disponibles aux portes de Paris.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 711
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#55

Message par nikola » 20 oct. 2017, 03:06

Wooden Ali a écrit : De ta liste, je retiens en somme que cette loi aurait pu se simplifier ainsi : à partir de 2030, les seuls véhicules personnels autorisés à avoir un seul occupant à bord devront être propulsés électriquement.
On peut donc imaginer se balader rue de Rivoli un beau matin de mai 2030 et ne croiser que des véhicules individuels à essence avec au moins deux personnes à bord*, des véhicules utilitaires sans passager, Hidalgo sur un Vélib' de fonction et ... pas un seul véhicule électrique.

Révolution ou simple incitation à mieux utiliser le parc existant ? En tout cas, un battage médiatique hors de propos pour une décision pas si ambitieuse que ça.
Tu as oublié la limousine avec conducteur et richard derrière.
Comme d’habitude, sous couvert de ci ou de ça (ici, c’est l’écologie), on tape sur la gueule des pauvres.
Dans le gros bled à côté d’où j’habite, les écolos n’ont rien trouvé de mieux que d’y proposer l’interdiction des véhicules à moteur à combustion. Comme ce bled est central (traverser la Seine ailleurs oblige à faire un énorme détour), on se demande si ces écolos réfléchissent deux secondes.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3784
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#56

Message par Wooden Ali » 20 oct. 2017, 03:48

Salut nikola,
Il y a des écolos rationnels (si, si, il y en a !) dont on ne peut que suivre le discours et des écolos croyants. C'est malheureusement parmi cette dernière catégorie qu'on a le plus de porte-paroles, de blogueurs en folie, de tweeters* frénétiques, d'influents décisionnaires ... et d'extrémistes. Hidalgo doit sa position aux écolos parisiens et fait la roue pour les contenter. Ces derniers tiennent le rôle des partis ultra en Israël (et ailleurs) : des fous furieux mais sans eux pas de gouvernement.
J'aime bien l'idée de ta Rolls avec chauffeur : une sorte de vision de rêve pour la maire (socialiste) de Paris !


* Notre société est comme une mauvaise enceinte acoustique : on n'entend que les tweeters et les boomers**. Un peu plus de médiums bien définis ne ferait pas de mal.

**Ceux qui s'expriment par des "boom ! "
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 113
Inscription : 13 déc. 2016, 10:04

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#57

Message par Arensor » 20 oct. 2017, 03:59

Wooden Ali a écrit :Salut Arensor,
De ta liste, je retiens en somme que cette loi aurait pu se simplifier ainsi : à partir de 2030, les seuls véhicules personnels autorisés à avoir un seul occupant à bord devront être propulsés électriquement..
Bonjour Woody,

Bon, j'ai volontairement gonflé cette liste par ironie pour pointer le fait que si Paris maintenait sa philosophie, l'impossibilité technique et financière de supprimer "les véhicules thermiques" en 2030 s'accompagnera inévitablement d'une liste impressionnantes de dérogations qui seront telles que peu de monde sera impacté par ces interdictions.

C'est ce que l'on peut voir lors des journées à roulage alterné cause pollution (selon les n° de plaque d'immatriculation) où nombres de véhicules potentiellement interdits se retrouvent autorisés pour telle ou telle raison.

Idem pour les très médiatiques "journées sans voiture", organisées uniquement les dimanches..(on prend peu de risque) et qui révèlent malgré la définition initiale un nombre impressionnant d'automobiles.

Mais en France, c'est typique. On pond régulièrement des lois tellement complexes et impossibles à appliquer que l'on se retrouve conduits à sortir des kilos de dérogation afin de pouvoir continuer à vivre.... :shock:

Les voix de nos dirigeants sont impénétrables...

thewild
Messages : 729
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#58

Message par thewild » 20 oct. 2017, 04:04

Wooden Ali a écrit :De ta liste, je retiens [...]
Et depuis quand les sceptiques acceptent-ils comme des faits établis des "indiscrétions de couloir" ?
Indiscrétions de couloirs qui n'en sont même pas à mon avis, Arensor fait simplement un peu d'ironie.

Y a-t-il quelqu'un ici qui trouve que cette interdiction n'est pas une mauvaise idée, a priori au moins ?
J'ai l'impression que la plupart de ceux qui trouvent l'idée mauvaise l'avaient jugée avant même d'y réfléchir, et se reprennent ensuite tous les arguments les confortant dans leur opinion. Un joli biais de sélection et de confirmation comme on aime tant les révéler chez les autres, non ? C'est une attitude que je ne m'attendais pas à voir sur ce forum, du moins pas de façon aussi unanime, et j'en suis surpris.
Beaucoup d'idéologie et assez peu de raison en somme.
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 113
Inscription : 13 déc. 2016, 10:04

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#59

Message par Arensor » 20 oct. 2017, 05:28

thewild a écrit : Y a-t-il quelqu'un ici qui trouve que cette interdiction n'est pas une mauvaise idée, a priori au moins ?
A mon humble avis, personne ne pense que c'est une mauvaise idée...sur le principe.
Elle est tout simplement irréalisable dans les délais fixés.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4632
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#60

Message par eatsalad » 20 oct. 2017, 05:41

thewild a écrit : Y a-t-il quelqu'un ici qui trouve que cette interdiction n'est pas une mauvaise idée, a priori au moins ?
Comme l'illustre, le lien d'Inso :
Inso a écrit : La voiture électrique est-elle LA solution aux problèmes de pollution automobile ? (article de JM Jancovici). Réponse en bref : c'est compliqué.
Ce projet est une bonne idée de façade, pour l'environnement et la santé.
En effet, ca aura un impact faible sur la pollution, la voiture n'étant jamais la première cause des pollutions :
Poussières en suspension

Ce projet, a surtout l'inconvénient d'être totalitaire et d'être couteux pour les automobilistes.
Ça va surtout pénaliser les habitants de banlieue, les parisiens intra-muros ne possédant pas tous une voiture et sont bien desservis par les transports en commun, les vélibs et scooters...

Mais aussi, ça ne saurait être lancé indépendamment d'un réflexion plus globale sur la production d"énergie et sa distribution.

C'est une annonce dans l'air du temps ou l'on balance un paquet d'idées sans se soucier de leurs réalismes.
Je suppose que cette annonce plait à la base qui a élu Hidalgo.. RDV en 2020 pour le bilan !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4059
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#61

Message par MaisBienSur » 20 oct. 2017, 06:00

unptitgab a écrit :Il est étonnant qu'aucune campagne de sensibilisation n'encourage à couper la clim dans la bagnole, cela engendre tout de même une surconsommation inutile de 30 (delta de 5 avec la température extérieure, ce qui normalement devrait être appliqué dans les entreprises et magasins) à 80% (delta de 10) en ville.
Selon une étude de la Société des ingénieurs automobiles (SAE), dans une berline avec fenêtres baissées la consommation de carburant peut augmenter de 8% à 20%. La différence est plus marquée au delà des 80 km/h. Les conditions climatiques ont été prises en compte pour l'étude car elles ont un impact important sur la consommation de carburant.
Plus la voiture est aérodynamique, plus l'impact de l'ouverture des fenêtres est important. La perte de performance augmente avec la vitesse


(Ici)
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5355
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#62

Message par richard » 20 oct. 2017, 06:40

Le pire c’est ceux qui mettent la climatisation avec les fenêtres ouvertes. Si! J’en ai déjà vu.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4059
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#63

Message par MaisBienSur » 20 oct. 2017, 06:54

richard a écrit :Le pire c’est ceux qui mettent la climatisation avec les fenêtres ouvertes. Si! J’en ai déjà vu.
Le chauffage surconsomme, la radio surconsomme, les phares surconsomment, le Bluetooth et le téléphone en charge surconsomme, le GPS, les lampes de courtoisies, d'éclairage des pieds (?)..

Les tailles des pneus actuels (surdimensionnés), le choix d'un carburant moins cher (et souvent moins performant), les freins électriques, les toits ouvrants... Tout ça aussi.

Bref, pour le moment, on pollue de tous côtés :a8:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5355
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#64

Message par richard » 20 oct. 2017, 06:57

nikola a écrit :]Tu as oublié la limousine avec conducteur et richard derrière.
Oh! Doucement je ne peux pas être partout non plus.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 711
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#65

Message par nikola » 20 oct. 2017, 07:15

richard a écrit :
nikola a écrit :]Tu as oublié la limousine avec conducteur et richard derrière.
Oh! Doucement je ne peux pas être partout non plus.
:hello:
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3282
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#66

Message par LoutredeMer » 20 oct. 2017, 07:25

MaisBienSur a écrit :Les tailles des pneus actuels (surdimensionnés),
A ce point? il me semble pourtant que la stabilité sur route est augmentée et que c'est une bonne mesure sécuritaire (et contre la fatigue aussi).

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3784
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#67

Message par Wooden Ali » 20 oct. 2017, 07:26

thewild a écrit :Y a-t-il quelqu'un ici qui trouve que cette interdiction n'est pas une mauvaise idée, a priori au moins ?
On peut être d'accord avec le problème et beaucoup moins avec les solutions retenues, non ? C'est permis ? Surtout, qu'en l'occurrence, n'en souffriront surtout ceux qui n'habitent pas Paris et qui n'auront pas les fonds pour acquérir un véhicule bien au dessus de leurs moyens. Décisions en profonde contradiction avec les prétentions sociales de la Mairie de Paris. Tel qu'il est exposé, sa faisabilité technique et ses conséquences sociales en font un projet complètement farfelu. Sauf, bien sûr, à le rendre possible grâce à de nombreuses dérogations.
Salauds de banlieusards, salauds de pauvres !
Arensor fait simplement un peu d'ironie.
Alors laisse à Arensor ce qui revient à Arensor ! Sa conclusion portait sur cette liste qu'il a estimé assez crédible pour qu'il nous l'expose, permets moi de faire de même. Ces bruits de couloirs ont le mérite de ramener dans le réel une décision au caractère onirique incontestable et comme le réel a toujours, au bout du compte, raison, d'être donc très crédibles. Une liste interminable de dérogations s'attachent toujours aux décisions idéologiques et médiatiques. C'est le tribut qu'a à payer l'idéologie au réel. Il est donc très probable que la liste de dérogations qui sera votée comprenne celles révélées par Arensor et bien d'autres encore.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

tecnic
Messages : 545
Inscription : 02 août 2006, 09:20
Localisation : france st malo

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#68

Message par tecnic » 20 oct. 2017, 08:13

MaisBienSur a écrit : Le chauffage surconsomme, la radio surconsomme, les phares surconsomment, le Bluetooth et le téléphone en charge surconsomme, le GPS, les lampes de courtoisies, d'éclairage des pieds (?)..
Les tailles des pneus actuels (surdimensionnés), le choix d'un carburant moins cher (et souvent moins performant), les freins électriques, les toits ouvrants... Tout ça aussi.
Et la direction assistée ! Les phares la nuit ! :a2: Les sièges chauffants ,etc...
Malgré tout cela et les gadgets plus ou moins utiles les véhicules consomment quand même de moins en moins .....

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4059
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#69

Message par MaisBienSur » 20 oct. 2017, 09:02

LoutredeMer a écrit :
MaisBienSur a écrit :Les tailles des pneus actuels (surdimensionnés),
A ce point? il me semble pourtant que la stabilité sur route est augmentée et que c'est une bonne mesure sécuritaire (et contre la fatigue aussi).
Oui, a ce point...
Les vitesses autorisées sur route sont les mêmes depuis des années, rien ne justifie, si ce n'est le côté vendeur, des tailles basses et larges de nos pneumatiques.
Et un pneu taille basse (associé le plus souvent a une taille plus large) est plus bruyant et inconfortable, je ne comprends pas pourquoi tu as parlé de fatigue ? :gratte:

Pour avoir étudié en mécanique automobile, je peux te dire que le problème de sécurité est surtout dû à la pression trop peu souvent contrôlée. (et forcément avec la surconsommation qui suit...)
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4059
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#70

Message par MaisBienSur » 20 oct. 2017, 09:09

tecnic a écrit :.
Malgré tout cela et les gadgets plus ou moins utiles les véhicules consomment quand même de moins en moins .....
A puissance égale oui...
Mais ils sont de plus en plus puissants et lourds.
J'ai eu une R11 turbo, une R25 GTX, une 205 CTI (dans les années 90) et aujourd'hui une 308 de même puissance, donc des véhicules essence allant de 105 à 125 Cv, il n'y a pas tant d'écart en consommation que ça en 30 ans...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

thewild
Messages : 729
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#71

Message par thewild » 20 oct. 2017, 09:15

Arensor a écrit :A mon humble avis, personne ne pense que c'est une mauvaise idée...sur le principe.
J'aimerais y croire, mais les diverses interventions me persuadent du contraire.
On touche à un point sensible avec la voiture, les réactions sont épidermiques.
Elle est tout simplement irréalisable dans les délais fixés.
eatsalad a écrit :C'est une annonce dans l'air du temps ou l'on balance un paquet d'idées sans se soucier de leurs réalismes.
Je suis aussi de cet avis, mais le simple bénéfice de l'effet d'annonce me semble bon à prendre.
Il faut aussi préciser, qu'il s'agit en fait de l'ambition formulée dans le plan climat, pas d'une interdiction.
On peut être d'accord avec le problème et beaucoup moins avec les solutions retenues, non ? C'est permis ? Surtout, qu'en l'occurrence, n'en souffriront surtout ceux qui n'habitent pas Paris et qui n'auront pas les fonds pour acquérir un véhicule bien au dessus de leurs moyens. Décisions en profonde contradiction avec les prétentions sociales de la Mairie de Paris. Tel qu'il est exposé, sa faisabilité technique et ses conséquences sociales en font un projet complètement farfelu. Sauf, bien sûr, à le rendre possible grâce à de nombreuses dérogations.
Salauds de banlieusards, salauds de pauvres !
Bien sûr que c'est permis. S'étonner d'une sorte de pensée unique, de jugements a priori, et de biais idéologiques, et tout ça de la part de sceptiques, c'est permis aussi non ?
Ceux qui n'habitent pas à Paris et y circulent en voiture ne représentent que 50% de la circulation. 50% est de Paris à Paris ! 35% est de ou vers la petite couronne qui est très bien desservie en transports en communs. Presque tous ces déplacements pourraient se faire en transport en commun, la voiture c'est du confort. Dans les 15% qui restent et qui viennent de la grande couronne, une partie peut aussi se faire en RER. Ca commence à franchement limiter le nombre de personnes qui circulent à Paris par nécessité.
L'argument des "pauvres", je n'y crois pas. Il faut être riche pour rouler en voiture à Paris. Les "pauvres" prennent les transports en commun.
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3282
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#72

Message par LoutredeMer » 20 oct. 2017, 09:20

MaisBienSur a écrit :Pour avoir étudié en mécanique automobile, je peux te dire que le problème de sécurité est surtout dû à la pression trop peu souvent contrôlée. (et forcément avec la surconsommation qui suit...)
D'accord avec ça. L'ordinateur de bord est d'ailleurs bien pratique quand il signale un pneu à gonfler. Et je pense qu'il y a davantage de surconsommation d'un pneu dégonflé que d'un pneu large et convenablement gonflé.

Les vitesses autorisées sur route sont les mêmes depuis des années, rien ne justifie, si ce n'est le côté vendeur, des tailles basses et larges de nos pneumatiques.
Il y a pourtant une meilleure adhérence et tenue de route en général et en cas de pluie si les pneus sont plus larges, puisque la surface en contact avec la route est plus grande.

Et un pneu taille basse (associé le plus souvent a une taille plus large) est plus bruyant et inconfortable, je ne comprends pas pourquoi tu as parlé de fatigue ? :gratte:
La tenue de route et l'adhérence étant meilleures, la vigilance est moins sollicitée et donc sur un moyen ou long trajet, on ressent moins de fatigue à l'arrivée. Bruyant, je n'ai pas remarqué, mon habitacle étant très bien insonorisé.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3282
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#73

Message par LoutredeMer » 20 oct. 2017, 09:31

thewild a écrit : Ceux qui n'habitent pas à Paris et y circulent en voiture ne représentent que 50% de la circulation. 50% est de Paris à Paris ! 35% est de ou vers la petite couronne qui est très bien desservie en transports en communs. Presque tous ces déplacements pourraient se faire en transport en commun, la voiture c'est du confort. Dans les 15% qui restent et qui viennent de la grande couronne, une partie peut aussi se faire en RER. Ca commence à franchement limiter le nombre de personnes qui circulent à Paris par nécessité.
Mais oui bien sur... encore faudrait-il que les transports en commun soient adaptés.
Google a écrit :Bienvenue sur la ligne 13, l'“enfer” du métro parisien - France 3 Paris ...
15 oct. 2016 - La ligne 13 symbolise à elle seule la galère des transports parisiens. ... murmurer son chiffre porte-malheur, c'est déjà mettre un pied en enfer.
L'enfer de la promiscuité des transports en commun (métro, transilien ...)
5 oct. 2014 - On génère de l'inconfort routier qui se reporte ensuite en inconfort des transports en commun. Le cas de Paris étudié depuis 2001 est éloquent.
Stress dans les transports en commun : "j'arrive chez moi épuisée ...
http://www.lemonde.fr/.../stress-dans-l ... oi-epuisee_...
9 févr. 2010 - Paris ou l'enfer des transports par Morgan Le Sellin. J'effectue chaque jour 20 km pour me rendre à mon travail. Au milieu de l'été ce trajet dure ...
Comment les voyageurs supportent l'enfer du métro parisien
http://www.20minutes.fr/.../1241373-201 ... supportent...
24 oct. 2013 - Une scène quotidienne dans les transports en commun qui ne tend pas à s'améliorer puisque le trafic annuel du métro est passé de 1.200 ...
Transports en Ile-de-France : Paris vire au rouge - Le Parisien
http://www.leparisien.fr/transports/dir ... ns-les-emb...
5 sept. 2017 - Notre reporter qui roule au coeur de Paris se déplace toujours aussi aisément. L'enfer promis par les nouveaux aménagements et les travaux ...
Trains, métros, bus, RER… : l'enfer au quotidien - Le Parisien
http://www.leparisien.fr/.../trains-met ... -807723.ph...
8 févr. 2010 - Pour réaliser cette étude d'impact des transports en commun de la ... Manifestations contre la loi Travail : incidents à Paris, Nantes et Caen.
L'argument des "pauvres", je n'y crois pas. Il faut être riche pour rouler en voiture à Paris. Les "pauvres" prennent les transports en commun.
N'importe quoi... on dirait que ça te dérange que les pauvres utilisent une voiture... :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4632
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#74

Message par eatsalad » 20 oct. 2017, 09:31

thewild a écrit :Ceux qui n'habitent pas à Paris et y circulent en voiture ne représentent que 50% de la circulation. 50% est de Paris à Paris ! 35% est de ou vers la petite couronne qui est très bien desservie en transports en communs. Presque tous ces déplacements pourraient se faire en transport en commun, la voiture c'est du confort. Dans les 15% qui restent et qui viennent de la grande couronne, une partie peut aussi se faire en RER. Ca commence à franchement limiter le nombre de personnes qui circulent à Paris par nécessité.
L'argument des "pauvres", je n'y crois pas. Il faut être riche pour rouler en voiture à Paris. Les "pauvres" prennent les transports en commun.
A combien de temps de transport, estimez-vous que l'on passe d'un transport de confort à un transport de nécessité ?

Vous sur-estimez, les temps de transports dans la petite couronne à mon avis.

Pour la grande couronne, c'est long aussi, j'ai déjà expérimenté des trajets quand je vivais en zone 3, c'est long si la destination n'est pas prêt de la ligne de départ.

Vous semblez aussi penser, que le réseau de transport en commun est capable d'absorber tout le flux automobile ce qui est faux.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3987
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Paris 2030: plus de véhicules thermiques....

#75

Message par unptitgab » 20 oct. 2017, 09:56

MaisBienSur a écrit :Selon une étude de la Société des ingénieurs automobiles (SAE), dans une berline avec fenêtres baissées la consommation de carburant peut augmenter de 8% à 20%. La différence est plus marquée au delà des 80 km/h. Les conditions climatiques ont été prises en compte pour l'étude car elles ont un impact important sur la consommation de carburant.
Plus la voiture est aérodynamique, plus l'impact de l'ouverture des fenêtres est important. La perte de performance augmente avec la vitesse


(Ici)
D'où la précision, en ville, où, à Paris en particulier la vitesse moyenne en journée est de l'ordre de 10km/h. Ma remarque n'était pas spécialement pour l'interdiction, mais d'un respect d'un delta correct, quand il fait 35•C ne pas vouloir 22•C dans la voiture, c'est quasi comme si deux véhicules roulaient, mais 30•C, est-ce nécessaire de garder sa veste et sa cravate pour conduire?
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit