Haine et Double Standard

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 748
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Haine et Double Standard

#51

Message par uno » 26 oct. 2017, 19:05

Inso a écrit :Comme je l'ai dis, concernant l'interview de Munroe Bergdorf, rien de bien nouveau, à classer parmi les "faits divers des opinions émises". La politique d'embauche de la BBC ? rien d'extraordinaire non plus, discutable suivant les idéologies de chacun, mais bon, pas de quoi en faire un plat.
Voyons cela imaginons la BBC donner la plate forme à un équivalent de disons, David Duke, nous expliquer gentiment que les Noirs sont la race la plus violente. Est-ce imaginable? Est-ce imaginable sans plainte et donc sur le plan légal?

Mieux imagine la BBC ou mieux la police des transport, publier des offres d'emploi dans lesquels il est stipulé, pas de Noirs, cela serait-ils légal, cela passerait-il, n'y aurait-il pas de quoi faire un plat?

En toute honnêteté tu sais très bien que non, et à moins que tu amène une justification crédible de pareille double-standard, je pense que ta présente réponse n'adresse donc pas honnêtement le problème.
Inso a écrit :Si on veut combattre des politiques identitaires malsaines, je crois qu'il y a bien plus grave et/ou significatif actuellement et ce dans de nombreux pays. Pour rester en "occident", je citerai les US avec les politiques anti femme (avortement par exemple), anti "autres" (mur, immigration, latinos, blacks, lgbt...) etc... Mais sinon, par ailleurs dans le monde, on a vraiment de quoi faire, et de bien plus grave.
Là tu cherches à à faire diversion et changer de sujet, encore qu'aux États-Unis je pourrais te rétorquer que ce qui m'inquiète c'est ce genre de conneries touchant les universités. Mais bon je constate donc ta diversion ne m'intéresse pas je souhaite que tu adresse honnêtement la problématique soulever dans le présent sujet.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 956
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Haine et Double Standard

#52

Message par Inso » 27 oct. 2017, 11:40

uno a écrit : je souhaite que tu adresse honnêtement la problématique soulever dans le présent sujet.
Et bien je t'ai donné honnêtement mon opinion sur le sujet que tu as proposé.
J'ai un peu l'impression que tu n'arrives pas à concevoir qu'on puisse avoir une vision différente de la tienne.

Inso

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 748
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Haine et Double Standard

#53

Message par uno » 27 oct. 2017, 12:12

Inso a écrit :
uno a écrit :Je souhaite que tu adresse honnêtement la problématique soulever dans le présent sujet.
Et bien je t'ai donné honnêtement mon opinion sur le sujet que tu as proposé.
Et j'ai le droit de souligné que ton opinion est incorrect via des arguments, notamment en rappelant la réalité du double standard et du caractère plus large du problème que tu sembles minimiser.
Inso a écrit :J'ai un peu l'impression que tu n'arrives pas à concevoir qu'on puisse avoir une vision différente de la tienne.
Non le problème est que tu n'adresse pas réellement la problématique que tu essaie d'abord de minimiser pour ensuite terminer sur une diversion vers d'autres sujets.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 956
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Haine et Double Standard

#54

Message par Inso » 27 oct. 2017, 12:25

uno a écrit :Et j'ai le droit de souligné que ton opinion est incorrect
cqfd

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 748
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Haine et Double Standard

#55

Message par uno » 27 oct. 2017, 12:30

Inso a écrit :cqfd
Et c'est le principe d'un débat mon cher à savoir argumenter et jusqu'ici tu n'as amener aucun argument, tu as esquivé la problématique sans même avoir clairement exprimer ton opinion sur la question. Et à présent encore tu esquives. Tu n'as toujours pas répondu sur la question évidente concernant le double standard et que l'inverse, une institution publique aussi majeur que la BBC mettant en postulation des jobs interdits aux Noirs, ne pourraient pas se faire, ne serait-ce que sur la plan légal, alors que l'inverse semble ne pose aucun problème légal de la sorte. Tu n'adresses aucune de ces questions et pour l'instant tu n'es qu'intervenu pour dénigrer la problématique puis faire diversion, bref tu ne semble pas être dans une logique de dialogue argumenté, on dirait simplement que la problématique soulevé te gêne et que tu te sens alors obliger de minimiser celle-ci afin de nier son importance.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 748
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Haine et Double Standard

#56

Message par uno » 04 nov. 2017, 08:26

Voilà ce genre de connerie existe également au Canada.

Les antiracistes sont racistes

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 711
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Haine et Double Standard

#57

Message par nikola » 04 nov. 2017, 08:58

Les antiracistes sont racistes…
Tout de suite, les généralisations abusives…
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 748
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Haine et Double Standard

#58

Message par uno » 04 nov. 2017, 11:17

nikola a écrit :Les antiracistes sont racistes…
Tout de suite, les généralisations abusives…
C'est un titre volontairement provocateur illustrant les extrêmes auxquels on en est arrivé, et tu te focalises sur le titre plutôt que de discuter du fond de l'article, une fois cela fait tu comprendra où l'auteure de l'article veut en venir au lieu de l'accuser de généralisation. Mais là encore c'est assez révélateur de l'attitude de certains intervenant du présent topic, à savoir tenter d'esquiver le sujet et les exemples discutés dans les références présentées.

Parce que bon on est en quand même arriver à un point où refuser une discrimination sur la couleur de peau amène à vous faire estampiller de raciste, oui cet article montre que si vous refuser la discrimination raciale vous êtes le raciste, aussi longtemps que vous êtes Blanc et discriminer parce que Blanc. Il va falloir commencer à se demander si effectivement une part non-négligeable de l'antiracisme n'a pas accoucher d'un monstre.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7692
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Haine et Double Standard

#59

Message par Nicolas78 » 04 nov. 2017, 12:38

Oui c'est comme ces rendez-vous de jeunes universitaires issues d'une minorité ethnique ou de femmes qui dans les universités interdisent l'entrée aux blanc ou aux hommes etc...Bref, la discrimination positive croisé avec un "racisme loufoque anti-raciste". Rien de neuf sous les palmiers de la connerie humaine...on en parle ici depuis des années, et presque tout le monde dit que c'est effectivement de la merde.
Il n'empêche Uno, depuis le temps que tu en parle, tu nous à livré des exemples médiatiques sur le sujet mais rien de sérieux sur des etudes comme quoi ce problème serait récent ou de plus en plus présent dans la gauche voir dans la société tout entière* (puisqu'on comprend bien que le message est politique ?).

* Même si les tensions actuelles liées aux terrorismes et à la crise financière en France pourrait évidement avoir un impact de ce genre sur toute la société, ou d'autres raisons, liées à une forme de libéralisme intellectuel ou les associations sont plus médiatisées et écoutées que les sociologues.

Bref, ce sujet est intéressant, mais si il tourne autour de faits divers, ce qui est suffisant pour en parler, mais insuffisant pour se faire une idée plus clair. Enfin il me semble.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 748
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Haine et Double Standard

#60

Message par uno » 04 nov. 2017, 12:57

Nicolas78 a écrit :Oui c'est comme ces rendez-vous de jeunes universitaires issues d'une minorité ethnique ou de femmes qui dans les universités interdisent l'entrée aux blanc ou aux femmes etc...Bref, la discrimination positive croisé avec un "racisme loufoque anti-raciste". Rien de neuf sous les palmiers de la connerie humaine...on en parle ici depuis des années, et presque tout le monde dit que c'est effectivement de la merde.
Il n'empêche Uno, depuis le temps que tu en parle, tu nous à livré des exemples médiatiques sur le sujet mais rien de sérieux sur des etudes comme quoi ce problème serait récent ou de plus en plus présent dans la gauche voir dans la société tout entière* (puisqu'on comprend bien que le message est politique ?).
En quoi les exemples que j'ai donné n'étaient pas sérieux, exemples qui comprenaient, je le rappelles, deux institutions publiques importantes du Royaume-Uni. Mais plus généralement comment peut-on être plus clair pour souligner l'aspect général du problème que les exemples traduisant d'un double standard réel, y compris sur le plan légal? Mais oui tu as raison sur un point cela fait des années que certains dénoncent ce climat prétendument anti-raciste, et pour en revenir au Royaume-Uni un triste exemple, qui n'a rien d'anodin, existe, à savoir celui des gangs de violeurs d'ascendant pakistanais sur lesquels les autorités avaient fermé les yeux, par craintes d'accusation de racisme. Les laissant agir ainsi pendant des années, avec au moins 1400 filles la plupart mineures prostituées de force. J'ignore quelle étude tu aimerai que je t'amène sur la question. En revanche on devine aisément un lien avec les milieux intellectuels qui semblent en partie corrompues dans des idéologies à teinté tantôt de postmodernisme, tantôt de politique identitaire prétendument antiraciste et qui semble avoir une influence importante sur la société.

Les fâcheuses retombées du post-modernisme à l’Université

Que cela soit vers les tentatives de censures de conférences dans les université, en usant de violence, de discrimination raciales acceptées et non-condamné alors qu'elles le seraient s'il s'agissait de Non-Blancs, ou encore de l'outrage avec excuses publiques pour des vétilles, on a clairement une tendance lourde qu'on ne peut pas nier. Parce que voilà tu dis que tout le monde dit ici que c'est de la merde, ok, je vais être gentil et passer ceux qui ici ont clairement tanter de minismer le problème pas l'esquive, mais donc si c'est évidemment de la merde, comment expliques-tu que celle-ci soit suffisamment influente pour réellement générer un climat de peur et de censure? Dois-je sortir d'autres exemple que le licenciement de Tim Hunt via une véritable chasse aux sorcières médiatique lancer par une hystérique féministe qui a utilisé une blague sortie de son contexte? Non parce que des exemples il y en a plein et ils sont aussi révélateur que la multiplications des attentats islamistes sont révélateurs d'un problème islamistes sans avoir besoin d'une étude pour le confirmer.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7692
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Haine et Double Standard

#61

Message par Nicolas78 » 04 nov. 2017, 13:13

En quoi les exemples que j'ai donné n'étaient pas sérieux
Ai-je dit cela ?
Mais plus généralement comment peut-on être plus clair pour souligner l'aspect général du problème que les exemples traduisant d'un double standard réel
Par etudes sociologique et pas des cas d'études.
Ceci-dit, la ou je te rejoin dans le questionement, c'est que le sujet ne semble pas passionné la sphère médiatique et malheureusement scientifique.
En revanche on devine aisément un lien avec les milieux intellectuels qui semblent en partie corrompues dans des idéologies à teinté tantôt de postmodernisme
Je ne dirait pas que les associations féministes et antiracistes soit particulièrement des milieux intellectuels. Quand aux exemples médiatiques, je ne sais pas si c'est réguliers ou anecdotiques causée par la masse d'infos qui circule.
Non parce que des exemples il y en a plein et ils sont aussi révélateur que la multiplications des attentats islamistes sont révélateurs d'un problème islamistes sans avoir besoin d'une étude pour le confirmer.
Oui. Pas faux, pas vrais.
Un peut comme le massacre des khmer rouge est révélateur 'un problème gauchiste et/ou athéiste, et la pollution révélateur d'un problème capitaliste.

En fait, c'est évidement pas faux ce que tu dit, mais si tu prend en compte que cela, excuse moi, ca ressemble plus à une opinion lambda de bistro qu'a une discussion sérieuse sur le sujet.
En gros, expliquons pourquoi l'Islam ne fabriquait pas autant de terroristes avant, et peut-être qu'on trouvera une hypothèses complète. Incluant évidement le fait que l'Islam dispose en son sain le terreaux pour cela (je le re-re-re dit, au cas ou mon relativisme serait utilisé pour dire que je nie un problème à ce niveau).

Je ne nie pas le problème non-plus, il existe. Mais entre ceux qui esquives et ceux qui en font leurs dadas, je me demande bien qui est plus idéologiquement impliqué.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 748
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Haine et Double Standard

#62

Message par uno » 04 nov. 2017, 13:45

Nicolas78 a écrit :Je ne dirait pas que les associations féministes et antiracistes soit particulièrement des milieux intellectuels.
De fait le problème est réel dans les universités. Et il y a bien lien entre ce qui se passes dans les université et les conneries d'ampleur médiatiques qui débordent un peu partout, la plus ridicule étant probablement la condamnation de l'appropriation culturelle.
Nicolas78 a écrit :Quand aux exemples médiatiques, je ne sais pas si c'est réguliers ou anecdotiques causée par la masse d'infos qui circule.
Comme je l'ai dit prend les exemples pour ce qu'ils sont, certains n'ont rien de l'anecdote vu leur caractère sérieux et essaie simplement parfois d'inverser les rôles, par exemple la couleur des discriminés, et lé tu comprends le caractère assez vaste et non-anecdotique de la problématique. Parce qu'on parle quand même d'un problème de fond qui fait que des autorités ferment les yeux sur des crimes, des gens innocents de toute mauvaise intentions perdent leur boulot ou encore que des conférences sont annulés avec actes de violences. On ne peut pas dire qu'il s'agit d'un problème marginal qui serait artificiellement gonflé par les médias, on parle bien d'un courant idéologique qui prend tantôt la gueule sombre de l'obscurantisme tantôt le visage inquiétant d'un totalitarisme limite orwellien dans sa manière définir les choses et de s'imposer par le terrorisme intellectuel.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 748
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Haine et Double Standard

#63

Message par uno » 04 nov. 2017, 13:53

Nicolas78 a écrit :Un peut comme le massacre des khmer rouge est révélateur 'un problème gauchiste et/ou athéiste.
Khmer rouge énième révélateur du totalitarisme communiste. Je pense que tu en conviendras.
Nicolas78 a écrit :En fait, c'est évidement pas faux ce que tu dit, mais si tu prend en compte que cela, excuse moi, ca ressemble plus à une opinion lambda de bistro qu'a une discussion sérieuse sur le sujet.
Tu parles de mes propos où de tes présentes sorties ressemblant furieusement à des épouvantails car mis en équivalences avec mes propos. Le fait que le terrorisme islamiste soit révélateur d'une problème islamiste n'a rien d'une opinion lambda de bistrot mais un fait si évident qu'on peut le qualifier de truisme. On ne peut nier ce problème et on peut même l'analyser plus en profondeur et constater avec tristesse son étendu.
Nicolas78 a écrit :En gros, expliquons pourquoi l'Islam ne fabriquait pas autant de terroristes avant, et peut-être qu'on trouvera une hypothèses complète. Incluant évidement le fait que l'Islam dispose en son sain le terreaux pour cela (je le re-re-re dit, au cas ou mon relativisme serait utilisé pour dire que je nie un problème à ce niveau).
Au cours de son histoire l'Islam a toujours fabriqué des conquérants car cette religion est de nature expansionniste. On peut toujours citer les autres facteurs l'ayant tantôt modéré, tantôt galvanisé vers des formes plus extrêmes encore, mais de fait l'Islam est une doctrine sociale et politique à visée expansionniste. On ne peut généraliser à l'ensemble des musulmans car ces derniers se définissent également par d'autres facteurs de socialisation, modérant eux-mêmes leur interprétations religieuses. Mais il n'y a pas de hasard non-plus dans la violence et l'étendu de l'Islam politique et le fait que l'Islam soit lui-même en grande parti une idéologique politique expansionniste.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 711
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Haine et Double Standard

#64

Message par nikola » 04 nov. 2017, 14:26

uno a écrit :
nikola a écrit :Les antiracistes sont racistes…
Tout de suite, les généralisations abusives…
C'est un titre volontairement provocateur illustrant les extrêmes auxquels on en est arrivé, et tu te focalises sur le titre plutôt que de discuter du fond de l'article, une fois cela fait tu comprendra où l'auteure de l'article veut en venir au lieu de l'accuser de généralisation. Mais là encore c'est assez révélateur de l'attitude de certains intervenant du présent topic, à savoir tenter d'esquiver le sujet et les exemples discutés dans les références présentées.

Parce que bon on est en quand même arriver à un point où refuser une discrimination sur la couleur de peau amène à vous faire estampiller de raciste, oui cet article montre que si vous refuser la discrimination raciale vous êtes le raciste, aussi longtemps que vous êtes Blanc et discriminer parce que Blanc. Il va falloir commencer à se demander si effectivement une part non-négligeable de l'antiracisme n'a pas accoucher d'un monstre.
Non mais arrête ton char, je ne suis pas pour ce qu’ont fait ces gens qui prétendent lutter ainsi contre le racisme.
Je trouve juste le titre un peu con.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7692
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Haine et Double Standard

#65

Message par Nicolas78 » 04 nov. 2017, 15:01

Uno a écrit : Khmer rouge énième révélateur du totalitarisme communiste. Je pense que tu en conviendras.
Les meurtres sur des bases religieuses des Khmer, c'est révélateur d'un problème avec l'athéisme ?
Le communisme appel t'il au meurtre dans ses principes ? Le capitalisme appel t'il à la destructions de la nature dans ses principes ?
Même des idéologie sans appel au meurtres, tue...alors l'Islam...
Mais tu conviendra que ces question relativise le problème de l'Islam pour le rendre plus complexe (sans l'amputer évidement).
Tu parles de mes propos où de tes présentes sorties ressemblant furieusement à des épouvantails car mis en équivalences avec mes propos
Tu dit que l'Islam est un problème, je te répond que oui, mais qu'il y à plein d'élément prouvant que le problème est plus complexe. Et qu'en l'état, ton opinion ne vaut guère celle de n'importe qui d'autre.

Pourquoi ?
Ta vision est à mes yeux vraie mais incomplette, je pense l'avoir expliqué clairement. Hors, tu ne semble pas intéresser à developper des hypothèses, mais à essayé d'ouvrire les yeux des gens du forum sous pretexte qu'ils relativisent ta vision alors que dans le fond on ne remet pas en question toutes tes observations ni même toute tes explications. Mais plus, la façon d'on tu les abordes et ton but qu'on (enfin moi en tout cas) n'arrive pas à cerner.
Mais il n'y a pas de hasard non-plus dans la violence et l'étendu de l'Islam politique et le fait que l'Islam soit lui-même en grande parti une idéologique politique expansionniste.
Un peut comme la gauche, la droite, le communisme, le capitalisme.
La différence c'est que c'est une religion, donc elle est plus battarde car elle implique dans son principe idéologique l'impossibilité de la critiquer de l'intérieur (mais pas dans ses principes philosophiques).

Ceci-étant dit (en gros je suis d'accord avec toi, mais je trouve que ta vision est étriquée), je te demande : ou était les terroristes Islamique dans les années 60 et 70 ? (les attentats Islamiques existait, mais bien partagés par l'OAS, l'extreme gauche, l'extreme droite et les groupes anticolonialistes divers et d'autres courants politiques).

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 748
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Haine et Double Standard

#66

Message par uno » 04 nov. 2017, 16:16

Nicolas78 a écrit :Les meurtres sur des bases religieuses des Khmer, c'est révélateur d'un problème avec l'athéisme ? Le communisme appel t'il au meurtre dans ses principes ? Le capitalisme appel t'il à la destructions de la nature dans ses principes ?
Même des idéologie sans appel au meurtres, tue...alors l'Islam...
L’athéisme n’est pas un corpus idéologique c’est simplement une non-croyance. Le communisme est un corpus idéologique et un projet politique, lui aussi conquérant par sa vision universaliste. Et le fait que le communisme ait mener aux horreurs que l’on sait s’explique également par ses prémices, que cela soit la lutte des classes ou la primauté de l’égalité sur la liberté et favorisant ainsi rapidement les dérives autoritaires et totalitaires. L’élimination de religieux, de démocrates et plus largement de tout groupe social et intellectuel s’opposant à ces prémices de bases n’ayant alors rien d’étonnant pour pareille idéologie devenant rapidement absolutiste. Bref tu me demande si cela relève un problème de l’athéisme, non, mais si c’est pour comparer avec mes précédents propos avec l’Islam ta comparaison est non-pertinente sachant que l’islam est lui-même, en bonne partie, un corpus idéologique et politique.
Nicolas78 a écrit :Mais tu conviendra que ces question relativise le problème de l'Islam pour le rendre plus complexe (sans l'amputer évidement). Tu dit que l'Islam est un problème, je te répond que oui, mais qu'il y à plein d'élément prouvant que le problème est plus complexe. Et qu'en l'état, ton opinion ne vaut guère celle de n'importe qui d'autre.
Encore une fois je n’ai aucune complexité comme le montre mon précédent message. J’ai simplement parler de la question des attentats islamistes relevant un problème islamiste, comme analogie, à savoir un lien entre des faits et une idéologie, une évidence que personne conteste ici. Ensuite tu as mentionné l’islam de manière plus général concernant cette question et j’ai simplement rappeler que hélas oui l’Islam porte en lui les textes et bases théologiques de la violence et de la conquête, ce que je crois personne ne conteste ici.
Nicolas78 a écrit :Pourquoi? Ta vision est à mes yeux vraie mais incomplette, je pense l'avoir expliqué clairement. Hors, tu ne semble pas intéresser à developper des hypothèses, mais à essayé d'ouvrire les yeux des gens du forum sous pretexte qu'ils relativisent ta vision alors que dans le fond on ne remet pas en question toutes tes observations ni même toute tes explications. Mais plus, la façon d'on tu les abordes et ton but qu'on (enfin moi en tout cas) n'arrive pas à cerner.
Le but est simple soulever un problème de fond qui se manifeste par des aberrations sociales qui n'ont rien de triviales mais qui au contraire peuvent être lourdes de conséquences et avoir des implications politiques dangereuses. Je n'ai moi-même pas d'explication définitive sur comment on en est arriver à pareilles dérives, mais il parait évident qu'une corruption idéologique au niveau universitaire puis médiatique et politique doit avoir cours car on ne peut pas expliquer une telle recrudescence de faits aussi flagrant autrement. Le youtuber Sargon of Akkad avait par exemple fait une vidéo sur l'infiltration idéologique des «Social Justice Warriors» dans les universités, il a bien sûr lister ses sources, et de fait on parle d'un problème de fond qui a des répercutions sociales concrètes. Ce que tu n'arrives pas à cerner est pourtant suffisamment énorme pour qu'on s'en inquiète surtout si l'on est un rationaliste attaché à la liberté d'expression, car quand dans ce contexte quand le gouvernement canadien met en place des législation contre les propos dit haineux ou contre l'islamophobie, je commencerai à me poser des questions pour l'avenir même de la société démocratique dans laquelle je vis.
Nicolas78 a écrit :Un peut comme la gauche, la droite, le communisme, le capitalisme.
En dehors du communisme les notions de gauche et de droite sont trop vagues et de fait regroupes une large gamme de mouvements y compris parfaitement démocratiques et non-violents. Le capitalisme enfin est avant tout une notion économique qui peut se complaire à plusieurs idéologies, voir même religions, bref j'ai l'impression que tu ratisses large pour faire diversion.
Nicolas78 a écrit :La différence c'est que c'est une religion, donc elle est plus battarde car elle implique dans son principe idéologique l'impossibilité de la critiquer de l'intérieur (mais pas dans ses principes philosophiques).
Ce qui ne change rien au constat, à savoir qu'elle contient dans ses fondements la violence et la conquête, et cela non seulement dans les texte mais également dans son origine historique via le prophète Mahomet.
Nicolas78 a écrit :Ceci-étant dit (en gros je suis d'accord avec toi, mais je trouve que ta vision est étriquée), je te demande : ou était les terroristes Islamique dans les années 60 et 70 ? (les attentats Islamiques existait, mais bien partagés par l'OAS, l'extreme gauche, l'extreme droite et les groupes anticolonialistes divers et d'autres courants politiques).
Encore une fois tu sembles faire diversion en diluant les points que je soulève avec d'autres thématiques, notamment d'autres idéologies ayant elles aussi la violence dans leurs fondements et tu oublies que j'ai déjà mentionné les facteur ayant apaisé l'Islam au cours de son histoire, cela ne changeant rien quand au fait que la violence et la conquête sont dans ses fondements. Bref ton assertion selon laquelle j'aurais une vision étriquée ne tient pas.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7692
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Haine et Double Standard

#67

Message par Nicolas78 » 04 nov. 2017, 20:40

Uno a écrit : L’athéisme n’est pas un corpus idéologique c’est simplement une non-croyance. Le communisme est un corpus idéologique et un projet politique, lui aussi conquérant par sa vision universaliste. Et le fait que le communisme ait mener aux horreurs que l’on sait s’explique également par ses prémices, que cela soit la lutte des classes ou la primauté de l’égalité sur la liberté et favorisant ainsi rapidement les dérives autoritaires et totalitaires. L’élimination de religieux, de démocrates et plus largement de tout groupe social et intellectuel s’opposant à ces prémices de bases n’ayant alors rien d’étonnant pour pareille idéologie devenant rapidement absolutiste. Bref tu me demande si cela relève un problème de l’athéisme, non, mais si c’est pour comparer avec mes précédents propos avec l’Islam ta comparaison est non-pertinente sachant que l’islam est lui-même, en bonne partie, un corpus idéologique et politique
100% d'accord, et c'est ainsi que toute idéologie supportées par des visions intellectuelles, ont pour but au mieux la communication, au pire l'hégémonie par la force et la manipulation.
Encore une fois je n’ai aucune complexité comme le montre mon précédent message. J’ai simplement parler de la question des attentats islamistes relevant un problème islamiste, comme analogie, à savoir un lien entre des faits et une idéologie, une évidence que personne conteste ici. Ensuite tu as mentionné l’islam de manière plus général concernant cette question et j’ai simplement rappeler que hélas oui l’Islam porte en lui les textes et bases théologiques de la violence et de la conquête, ce que je crois personne ne conteste ici.
Chose que je ne conteste pas et personne ici, c'est vrai.
Le but est simple soulever un problème de fond qui se manifeste par des aberrations sociales qui n'ont rien de triviales mais qui au contraire peuvent être lourdes de conséquences et avoir des implications politiques dangereuses. Je n'ai moi-même pas d'explication définitive sur comment on en est arriver à pareilles dérives, mais il parait évident qu'une corruption idéologique au niveau universitaire puis médiatique et politique doit avoir cours car on ne peut pas expliquer une telle recrudescence de faits aussi flagrant autrement.
Justement, c'est cette "recrudescence" d'on je doute. Car tu fournis des exemples, certes inquiétants et intéressant, possiblement la projection d'un problème en augmentation, mais je ne peut êtres convaincu seulement par des exemples. Ceci-dit, c'est pas le plus important de constater une fois que...c'est fait (et depuis un baille). Comme tu le dit, il faudrait savoir d'où vient ce problème. Et pour moi, l'explication est certainement dans les idéologies défendues, mais pas que.
Par exemple, le féminisme, est-ce comparable au communisme ? Oui puisqu'en un sens c'est une forme de lutte sociale, des classes mais du coté du genre. Pourtant, cette lutte ne me parait pas illégitime.
Donc il existe bien des réalité extérieur à l'idéologie et d'ont j'ignore bien la nature à par peut-être une forme de mode intellectuelle lancé par les partisans les plus extremes de ces mouvances et qui par leurs simplicités séduises certaines personnes.
je commencerai à me poser des questions pour l'avenir même de la société démocratique dans laquelle je vis.
Phrase vue et revue depuis des décénies, des dérives il y en à eu, il y en à, et il y en aura toujours. Ya toujours des défauts dans une société.
Des dérives qui montes, qui redescendes. Cette phrase sonne comme un alarmisme que peut de gens semble partager, même ceux ou courant du problème que tu dénonce.
Le capitalisme enfin est avant tout une notion économique qui peut se complaire à plusieurs idéologies, voir même religions, bref j'ai l'impression que tu ratisses large pour faire diversion.
C'est vrai, le capitalisme est un système économique, une notion comme tu dit, plus qu'idéologique.
Mais il se base sur des doctrines économiques et des valeurs non-économique qu'on peut reliés à une forme morale et sociale idéologique.
Si je ratisse large, c'est pas du tout pour faire diversion (puisque je ne nie pas ce que tu dit...), mais bien parce que les frontières entre idéologie, système économique, doctrines, plan sociale etc, sont asses floues. Et si on doit chercher les raisons intrinsèque aux dérives dans les idéologies des extrémistes, ca n'explique pas tout. Il y à tout un tas de mouvances qu'il serait difficile de juger comme étant purement idéologique mais se reposant sur des concepts proches. C'est le cas du féminisme par exemple. Il semble pourtant qu'a la base, le féminisme est plutôt une bonne idée puisque le contexte sociale permet un "minima" (un peut plus qu'un minima en fait...) de légitimer cette mouvance. Malgré cela, les dérives existes. Et il n'existe pas de prémisses violentes et de discrimination positive au féminisme même si par la lutte le mouvement porte en sont germe la possibilité de dérives.
Encore une fois tu sembles faire diversion en diluant les points que je soulève avec d'autres thématiques, notamment d'autres idéologies ayant elles aussi la violence dans leurs fondements et tu oublies que j'ai déjà mentionné les facteur ayant apaisé l'Islam au cours de son histoire, cela ne changeant rien quand au fait que la violence et la conquête sont dans ses fondements. Bref ton assertion selon laquelle j'aurais une vision étriquée ne tient pas.
Bha si elle tien. Puisque notre époque vois le terrorisme Islamique explosé partout dans le monde alors que c'était pas autant le cas avant. Il y à donc des facteurs qui sont autres expliquant le terrorisme et la monté de l'islamismes. Cela, évidement, n'annule pas les facteurs "germes" present dans les religion, des germes porteurs de maladies.

Cela ne nous avance pas trop sur le sujet ceci-dit... :|

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 748
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Haine et Double Standard

#68

Message par uno » 05 nov. 2017, 05:16

Nicolas78 a écrit :Justement, c'est cette "recrudescence" d'on je doute. Car tu fournis des exemples, certes inquiétants et intéressant, possiblement la projection d'un problème en augmentation, mais je ne peut êtres convaincu seulement par des exemples.
Désolé mais la multiplication de ces exemples sont bien révélateurs d'un problème en recrudescence, et de fait la population américaine perçoit elle-même largement le problème. Mais si l'on veut se faire une idée plus nette il suffit d'aller voir l'état de délabrement intellectuelle dans les universités. Hormis que les exemples d'étudiants fanatisés à la politique identitaires et à la censure semblent être les porte-parole dans les médias, On notera également une tendance lourde, notamment vis-à-vis de la position des étudiants américains face au premier amendement. Ensuite si l'on prend par exemples les grandes firmes internationales les plus importantes et influentes, on remarque que cette idéologie de censure a de fait pignon sur rue et peut valoir un licenciement pour délit d'opinion, même si l'opinion n'est pas haineuse pour un sous mais ose poser des question et ouvrir des débats légitimes, c'est le cas du «Google Manifesto» qui a valu à l'employé un licenciement doublé d'une fausse représentation de ses propos dans les médias visant à la diaboliser. Notons également chez Apple la Vice Présidente en charge de la diversité et de l'inclusion, obligée de s'excuser pour avoir oser dire que la diversité qui importe n'est pas celle de la couleur de peau mais de l'expérience de tout à chacun. Plus largement même en cherchant des bonnes nouvelles, comme par exemple des étudiants remettant en cause le climat de censure dans les universités, on s'aperçoit qu'il est déjà largement trop tard car de fait on a déjà atteint des niveaux de démence qui sont réellement effrayant.

Bref nous avons clairement une aberration idéologique autoritaire qui plane sur une large part des sociétés occidentale. Et cela part des universités jusqu'aux politiques en passant par les médias et les entreprises. Et de fait le fait qu'une institution publique aussi importante que la BBC puisse discriminer librement en fonction de la couleur de peau, est un truc qu'on ne voyait pas il y a encore 20 ans, mais maintenant cela se fait sans problème et qu'on ne me dise pas que la politique identitaire n'ait rien à voir avec cela et ne s'inscrit pas dans une tendance lourde de plus en plus forte et inquiétante
Nicolas78 a écrit :Ceci-dit, c'est pas le plus important de constater une fois que...c'est fait (et depuis un baille). Comme tu le dit, il faudrait savoir d'où vient ce problème. Et pour moi, l'explication est certainement dans les idéologies défendues, mais pas que.
C'est pire que cela, il s'agit d'une véritable infestations idéologiques dans les milieux universitaire et qui a ensuite infester naturellement les institutions publiques et politique ainsi qu'une large part des entreprises privées. À ce stade le problème est devenue trop criant pour être nier, et de fait le climat de peur en matière de libre expression et même d'action lors d'enquête criminelle, montre que nous avons déjà atteint un stade extrêmement dangereux de cette corruption idéologique.
Nicolas78 a écrit :Par exemple, le féminisme, est-ce comparable au communisme ? Oui puisqu'en un sens c'est une forme de lutte sociale, des classes mais du coté du genre. Pourtant, cette lutte ne me parait pas illégitime.
Le terme «féminisme» regroupe différents mouvements, mais aujourd'hui une part non-négligeable des féministes sont de fait indissociables de la mouvance des «Social Justice Warriors» et autres politiques identitaires, notamment au travers du principe d'intersectionnalité définissant groupes opprimés et groupes oppresseurs, dichotomie dangereuse rappelant en effet celle que l'idéologie communiste appliquait aux classes sociales.
Nicolas78 a écrit :Phrase vue et revue depuis des décénies, des dérives il y en à eu, il y en à, et il y en aura toujours. Ya toujours des défauts dans une société. Des dérives qui montes, qui redescendes. Cette phrase sonne comme un alarmisme que peut de gens semble partager, même ceux ou courant du problème que tu dénonce.
Cette phrase n'a rien de trop alarmistes, au contraire, c'est le moment de vous posez la question, dans quelle mesure pouvez-vous encore vous exprimer et jusqu'à quand le pourrez-vous. Parce que la Liberté est un combat perpétuel, si vous ne la défendez plus un jour elle vous sera prise.
Nicolas78 a écrit :Mais il se base sur des doctrines économiques et des valeurs non-économique qu'on peut reliés à une forme morale et sociale idéologique. Si je ratisse large, c'est pas du tout pour faire diversion (puisque je ne nie pas ce que tu dit...), mais bien parce que les frontières entre idéologie, système économique, doctrines, plan sociale etc, sont asses floues.
Elles sont floues mais lorsque je parle mouvance qui parvient à faire taire ces opposants par la peur et qui de fait dispose d'un poids sociale suffisant pour imposer sa politique à des institutions publiques, nous avons clairement une main-mise idéologique de type autoritaire. Je ne vois pas trop l'intérêt de mentionner le capitalisme ici, sauf peut-être pour souligner que ces mouvances identitaires loin de remettre en cause les excès dut dit capitalisme tant à les faire oublier car ravivant à la place des tensions ethniques et idéologiques dangereuses.
Nicolas78 a écrit :Bha si elle tien. Puisque notre époque vois le terrorisme Islamique explosé partout dans le monde alors que c'était pas autant le cas avant. Il y à donc des facteurs qui sont autres expliquant le terrorisme et la monté de l'islamismes. Cela, évidement, n'annule pas les facteurs "germes" present dans les religion, des germes porteurs de maladies.
Oui il y en a d'autres, en fait en partie parce que suite à la décolonisation ce fut d'abord le nationalisme arabe, et dans d'autres régions le communisme qui furent les idéologies montantes. L'islam politique, qui fut déjà humilié par la colonisation, était alors faible sans influence et le sécularisme semblait être sur le point de triompher comme il l'avait fait en Occident avec le Christianisme. Mais aussi bien le nationalisme arabe que le communisme ont échoué. Et donc l'Islam politique a pu reprendre sa place comme idéologie alternative porteuse d'espoir et de force au sein de populations en perte de repaires. Bref aujourd'hui l'Islam est redevenu conquérant faute d'alternative et le terrorisme est l'un de ses outils de conquête mais le plus efficace demeure le prosélytisme, prosélytisme face auquel l'Occident écarte en grande partie les jambes et se laisse infiltrer au nom de la tolérance et de la diversité.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 711
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Haine et Double Standard

#69

Message par nikola » 05 nov. 2017, 08:12

le nationalisme arabe, […] le communisme […] L'islam politique…
Toujours cette manie de la généralisation, hein ? :mrgreen:
Sinon, l’islam politique existe depuis un sacré bout de temps.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20407
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Haine et Double Standard

#70

Message par Jean-Francois » 05 nov. 2017, 08:39

nikola a écrit :
le nationalisme arabe, […] le communisme […] L'islam politique…
Toujours cette manie de la généralisation, hein ? :mrgreen:
Dans le contexte du message d'uno, je ne vois pas la généralisation outrancière. Avez-vous lu plus que ces quelques mots? Pouvez-vous élaborer?

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 711
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Haine et Double Standard

#71

Message par nikola » 05 nov. 2017, 12:22

Je le taquinais à propos d’un autre fil.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7692
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Haine et Double Standard

#72

Message par Nicolas78 » 05 nov. 2017, 21:03

Uno a écrit : Désolé mais la multiplication de ces exemples sont bien révélateurs d'un problème en recrudescence
Je le pense aussi, mais j'en doute aussi, puisque ca peut aussi être un biais sélectif lié au traitement médiatique et au fait que les associations, en ce moment, sont très sollicité dans les médias à cause des différents scandales liés de prêt ou de loin à ce genre de soucis (consommateurs, féministes, religieux etc). Ceci-dit, ca ne m'étonnerait absolument pas que des etudes statistique démontre une recrudescence de la discrimination positive !
obligée de s'excuser pour avoir oser dire que la diversité qui importe n'est pas celle de la couleur de peau mais de l'expérience de tout à chacun
C'est vrai que c'est pathétique.
Ca me fait penser à cette vidéo de Mozinor qui critiquait indirectement (par l'ironie et l'humour donc) les associations antiracistes pour ce genre de dérives (mais c'était déjà il y à un bout de temps).
Et de fait le fait qu'une institution publique aussi importante que la BBC puisse discriminer librement en fonction de la couleur de peau, est un truc qu'on ne voyait pas il y a encore 20 ans
Je ne sais pas si c'était une discrimination réelle. De ce que j'ai compris c'est un peut plus compliqué que ca nan ?

Dans le sens inverse et à mes yeux : on peut faire du second degré au sujet des blancs tout autant qu'on puisse le faire au sujet des noirs. Ca ressemble à un 8 infernale ou tout est automatiquement mal pris alors même qu'on ne connaît pas les intentions réelles de celui qui émet le "scandale". Scandale rapidement monté en eau boudin par les bien pensants et ceux qui luttent contre la bien pensance (pour moi le problème "bien pensant" VS "critique des bien pensants" c'est un peut le même problème que les "conformistes" VS "anti-conformistes"....en réalité tout le monde se conforme à des préférences idéologiques et chacun joue un rôle sociale qu'il choisie).
C'est pire que cela, il s'agit d'une véritable infestations idéologiques dans les milieux universitaire et qui a ensuite infester naturellement les institutions publiques et politique ainsi qu'une large part des entreprises privées. À ce stade le problème est devenue trop criant pour être nier, et de fait le climat de peur en matière de libre expression et même d'action lors d'enquête criminelle, montre que nous avons déjà atteint un stade extrêmement dangereux de cette corruption idéologique.
Perso je ne le remarque pas dans mon entourage, ce que je voit c'est la discrimination basique, "banale", parfois un peut inconsciente ou "gentillette" que j'observe le plus. Mais n'étant pas issue de milieux universitaires, d'une grande entreprise, de la politique et des médias, je pense donc que j'ai juste de la "chance" de ne pas avoir à faire à ce genre de discriminations complexes :mrgreen:
Le terme «féminisme» regroupe différents mouvements, mais aujourd'hui une part non-négligeable des féministes sont de fait indissociables de la mouvance des «Social Justice Warriors» et autres politiques identitaires, notamment au travers du principe d'intersectionnalité définissant groupes opprimés et groupes oppresseurs, dichotomie dangereuse rappelant en effet celle que l'idéologie communiste appliquait aux classes sociales.
Et c'est pourtant une lutte qui ferait du bien à certains pays...il est un fait que dans certain endroits le mâle et le riche vont soumettre et/ou discriminer la femelle et le pauvre. Je pense à des pays Arabes/Orientaux et d'Afriques. Parfois on ne peut pas faire avancer les choses si on ne s'identifie pas à une lutte. Mais on est d'accord que d'un point de vue réaliste c'est tout à fait irrationnel, sans nuances, dangereux...et que des innocents vont être victimes de cela.
J'ai pas de solutions perso. Entre la vision réaliste est raisonnée, et l'obligation d'agir, je ne peut faire de choix.
A part celui d'agire raisonnablement. Mais dans certaines situations la raison n'existe plus. La haine l'emporte. Parce qu'il y à une vraie rupture sociale. Elle est fantasmée et utilisée par les idéologues, mais ne repose pas que sur du vent. La discriminions positive existe, mais la discrimination tout court aussi. Et elle s'applique parfois à des classes sociales, des genres, des couleurs, des orientation sexuelles, etc...
Cette phrase n'a rien de trop alarmistes, au contraire, c'est le moment de vous posez la question, dans quelle mesure pouvez-vous encore vous exprimer et jusqu'à quand le pourrez-vous. Parce que la Liberté est un combat perpétuel, si vous ne la défendez plus un jour elle vous sera prise.
Bha pour le moment la discrimination positive est interdite, autant que la discrimination. Et c'est généralement l'opinion publique qui demande des excuses aux gens (un peut comme c'est elle qui veut interdire le Glyphosate en écoutant des radios qui ne savent pas faire la différence entre "cancérogène" et "potentiellement cancérogène selon un seul organisme et une étude douteuse").

La loi s'implique moins il me semble. N'ayant aucune image politique à défendre, si une personne me demande des excuses pour une mauvaise raison alors je lui dirait d'aller se faire cuir un oeuf. Ma liberté je l'ai avant tout parce que : je ne suis pas médiatique, ne suis pas patron d'une grosse boite qui communique et marche sur des œufs, ne suis pas leader d'une association politisée, ne suis pas politicien, pas activiste....bref, je ne suis pas une personne publique et ne veut pas le devenir.

Pour le moment, la loi ne me forcera pas, moi, à m'excuser après avoir dit à mon patron " que la diversité qui importe n'est pas celle de la couleur de peau mais de l'expérience de tout à chacun"...donc non, pour le moment, je ne suis pas inquiet. Quand la loi me forcera à m'excuser après avoir dit cela à mon boss ou un collègue, oui. Mais je doute que ca soit le cas.
De toute façon, mon patron n'étant pas un con, ca n'ira jamais jusque la :mrgreen:
Elles sont floues mais lorsque je parle mouvance qui parvient à faire taire ces opposants par la peur et qui de fait dispose d'un poids sociale suffisant pour imposer sa politique à des institutions publiques, nous avons clairement une main-mise idéologique de type autoritaire.
J'observe aussi que les fans du "politiquement incorrecte" arrivent bien à s'exprimer aussi dans toute cette histoire...
Les cris des uns donne de l'echo aux autres.
Il me semble même que l'élection de Trump en à mis un au pouvoir, un "politiquement incorrecte".
Ceci-dit, c'est peut-être un effet du ral-bol causé par le politiquement correcte ! Ou la moindre blague et phrase relativisant les extrémismes d'on tu parle sont dépouillées par des pseudo-bien pensant.
Après, je voit aussi que dans la sphère politique, on c'est tapé pas mal de type sois disant "politiquement incorrecte", et qu'ils on eu du succès.
Je ne vois pas trop l'intérêt de mentionner le capitalisme ici, sauf peut-être pour souligner que ces mouvances identitaires loin de remettre en cause les excès dut dit capitalisme tant à les faire oublier car ravivant à la place des tensions ethniques et idéologiques dangereuses.
Parceque les idéologies et styles de vies occidentales, supportées par le capitalisme, sont comme toutes les "idéologies" : hégémonistes et menant à des rapports de forces.
Oui il y en a d'autres, en fait en partie parce que suite à la décolonisation ce fut d'abord le nationalisme arabe, et dans d'autres régions le communisme qui furent les idéologies montantes. L'islam politique, qui fut déjà humilié par la colonisation, était alors faible sans influence et le sécularisme semblait être sur le point de triompher comme il l'avait fait en Occident avec le Christianisme. Mais aussi bien le nationalisme arabe que le communisme ont échoué. Et donc l'Islam politique a pu reprendre sa place comme idéologie alternative porteuse d'espoir et de force au sein de populations en perte de repaires. Bref aujourd'hui l'Islam est redevenu conquérant faute d'alternative et le terrorisme est l'un de ses outils de conquête mais le plus efficace demeure le prosélytisme, prosélytisme face auquel l'Occident écarte en grande partie les jambes et se laisse infiltrer au nom de la tolérance et de la diversité.
Je suis asses d'accord. J'ajouterait tout de même que l'Islam est en conquête, mais se meure aussi. Elle est aussi en pleine décadence.
Sauf à penser qu'une armée de mecs dépressifs ou manipulés ou haineux, prêt à mourir et péché sur le net serait un "renouveau islamique" digne de ce nom. Moi j'y voit plus une forme de décadence et de baroud d'honneur. Malheureusement, le sunnisme reste majoritaire même chez les modérés. Ce qui fait qu'on à pas fini...
Alors que cette école idéologique (sunnisme) à des influences diverses, mais aussi des influence extrémistes ayant données naissance au salafisme qui tout de fois ne fut pas un mouvement autant politisé à la base...
Dire que l'Islam est politique, c'est vrai, enfin c'est tout de même une "resumance" asses peut précise. Puisque l'Islam n'est pas qu'un mouvement. Et que même les mouvements politiques islamiques actuel ne le furent pas toujours.
Ca n'empêche que l'Islam dispose en sont "âme" :lol: (le Coran, mais la Bible aussi hein), d'un germe hégémoniste et politique. Indéniable. La seul lecture du Coran le confirme et sont histoire de jeunesse. Mais pour la partie politique ce n'e fut pas l'interpretation et l'optique principale de toutes les écoles, même du salafisme à ses débuts...il faut le savoir pour comprendre que tout ne se passe pas dans le Coran, ni même dans le salafisme.
Evidement, on peut me reprocher d'être un bien pensant en disant cela. Mais bon, je m'en tape autant que si on me dit que je suis un mauvais pensant parce-que je trouve les blagues racistes parfois très drôles.
prosélytisme face auquel l'Occident écarte en grande partie les jambes et se laisse infiltrer au nom de la tolérance et de la diversité.
Ouai, sujet encore très complexe.
C'est comme savoir si une organisation qui propose des stages de remise en forme à 400Euro la semaine à base de Yoga tantrique est une secte ou non.
On t'il le droit de communiquer leurs croyances ? Ou doivent t'ils la fermer ?

- Wikipedia sur la page "secte" en parle pas mal, a travers Daniel G.Hill qui dit :
La société qui apprécie ses libertés doit accepter de ne pas pouvoir toujours protéger ceux qui renoncent volontairement à leur indépendance, consacrent leur biens à des causes vaines ou s'engagent dans des pratiques qui leur sont nuisibles. Là où les questions de foi et d'association sont en cause, l'individu qui est vraiment libre n'est pas seulement libre de jouir de ses choix mais aussi d'en souffrir

- Contre ceux pensant qu'une secte implique justement une adhesion irrationnelle, manipulée, le choix n'est plus un choix mais l'adhesion aveugle de la victime. Effaçant déjà sa notion de liberté et écrasant celle des autres au passage, puisque prosélyte.

Entre ces deux notions semblant conflictuelle j'y voit surtout une complémentarité décrivant, un peut, la complexité du réel politique et sociale.
C'est ce qui fait que je suis pas trop dans l'action, possiblement. Pourtant, l'action est parfois tout à fait légitime. Malheureusement, celle-ci annihile souvent la réflexion du réel. Mais elle fait avancé la société. Alors dans le bon sens ? Je sais pas.

Quoi qu'il en soit, à mes yeux, l'islamisme est une secte dangereuse et il faut lutter contre. Reste à savoir comment. Parce qu'une idéologie mortifère ne se laisse pas mourir toute seule paradoxalement et joue aussi de la victimisation pour se garder en vie...

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 748
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Haine et Double Standard

#73

Message par uno » 06 nov. 2017, 05:29

Nicolas78 a écrit :Je le pense aussi, mais j'en doute aussi, puisque ca peut aussi être un biais sélectif lié au traitement médiatique et au fait que les associations, en ce moment, sont très sollicité dans les médias à cause des différents scandales liés de prêt ou de loin à ce genre de soucis (consommateurs, féministes, religieux etc). Ceci-dit, ca ne m'étonnerait absolument pas que des etudes statistique démontre une recrudescence de la discrimination positive!
Comme déjà dit l'idée qu'il s'agisse d'un biais sélectif ne témoignant d'aucune tendance lourde ne tient pas, en témoigne la situation dans les université où ces cours inculquant de la politique identitaire aux étudiants sont omniprésents et de fait produisent des effets concrets qui virent aux délire dans les universités et débordent dans des secteurs importants de la société.
Nicolas78 a écrit :Je ne sais pas si c'était une discrimination réelle. De ce que j'ai compris c'est un peut plus compliqué que ca nan ?
Malheureusement non, c'est aussi simple que cela une discrimination bien grasse basée sur la couleur de peau.

«The job description added that the two posts were 'exciting training and development opportunities for those from black, Asian and other ethnic minorities'. But it didn't explicitly ban other people applying and added recruiters were looking for candidates 'passionate about getting into Drama script writing'. When applicants applied for the role they received a generic email from an internal BBC recruiter explaining the ban on white candidates. It said: 'The positions are only open to those from black, Asian and other ethnic minority backgrounds who are passionate about getting into Drama script editing.'» BBC turns down trainees because they are WHITE: Job applicants stunned to be told corporation only wants people from 'ethnic minority backgrounds'

Bref c'est clair, ces places ne sont pas accessibles pour les Blancs, de la discrimination raciale bien grasse se faisant appeler «égalité d’opportunité», c'est du même ressort que la femme qui s'est fait traitée de raciste parce que refusant de s'assoir derrière parce que Blanche. Tu comprends pourquoi certains parlent à juste titre de pratiques et d'idéologies orwelliennes.

«La Guerre c'est la Paix.»
«La Liberté c'est l'Esclavage.»
«L'Ignorance c'est la Force.»
«Le Discrimination Racial c'est l'Antiracisme.»
«Le Refus de la discrimination raciale c'est le racisme.»
Nicolas78 a écrit :Dans le sens inverse et à mes yeux : on peut faire du second degré au sujet des blancs tout autant qu'on puisse le faire au sujet des noirs. Ca ressemble à un 8 infernale ou tout est automatiquement mal pris alors même qu'on ne connaît pas les intentions réelles de celui qui émet le "scandale". Scandale rapidement monté en eau boudin par les bien pensants et ceux qui luttent contre la bien pensance (pour moi le problème "bien pensant" VS "critique des bien pensants" c'est un peut le même problème que les "conformistes" VS "anti-conformistes"....en réalité tout le monde se conforme à des préférences idéologiques et chacun joue un rôle sociale qu'il choisie).
Les intentions réelles sont toujours les mêmes, promouvoir la diversité, réparer les injustices des groupes dits opprimées, etc, etc...Et tu n'as que deux possibilités, soit il s'agit d'idiots utiles réellement convaincu de bien agir en promouvant ces conneries. Soit tu as de réels fanatiques aux intentions déjà bien plus insidieuses car cherchant à imposer à terme un agenda autoritaire.
Nicolas78 a écrit :Et c'est pourtant une lutte qui ferait du bien à certains pays...il est un fait que dans certain endroits le mâle et le riche vont soumettre et/ou discriminer la femelle et le pauvre. Je pense à des pays Arabes/Orientaux et d'Afriques. Parfois on ne peut pas faire avancer les choses si on ne s'identifie pas à une lutte. Mais on est d'accord que d'un point de vue réaliste c'est tout à fait irrationnel, sans nuances, dangereux...et que des innocents vont être victimes de cela.
Non car ces idéologues n'ont souvent aucune réelles intentions de lutter contre les injustices réelles que tu mentionnes ici, surtout si l'injustice est le fait de Non-Blancs. Par exemple prend Linda Sarsour, voilà une militante de la Charia qui co-organise la marche des femmes et qui a le soutient de nombreux progressistes, de féministes y compris de Bernie Sanders. Pourquoi? Parce que critiquer les cultures rétrogrades des pays islamistes et même l'Islam ce serait islamophobes, donc raciste, donc violant le sacro-saint concept d'intersectionnalité. On en arrive même au point où Ayaan Hirsi Ali est associé à la suprématie blanche. Et la meilleure c'est que la même Ayaan Hirsi Ali est même classée par le «Southern Poverty Law Center» comme étant une extrémiste anti-musulmane, oui Ayaan Hirsi Ali ainsi que Maajid Nawaz, de véritables progressistes luttant idéologiquement contre l'islamisme sont qualifiée d'extrémistes et associé à l'extrême droite par le «Southern Poverty Law Center»! Ais-je besoin de davantage de preuves de la corruption idéologique généralisée ayant gangréné la société et plus particulièrement une très large partie de la frange et des institutions progressistes de nos sociétés occidentales. On ne parle pas que d'anecdotes mais bien d'une gangrène idéologique qui peut avoir de sérieuses conséquences.
Nicolas78 a écrit :Pour le moment, la loi ne me forcera pas, moi, à m'excuser après avoir dit à mon patron " que la diversité qui importe n'est pas celle de la couleur de peau mais de l'expérience de tout à chacun"...donc non, pour le moment, je ne suis pas inquiet. Quand la loi me forcera à m'excuser après avoir dit cela à mon boss ou un collègue, oui. Mais je doute que ca soit le cas.
La Loi non pas encore mais de fait ta boîte peut décider de te virer pour des opinions aussi anodines que pleine de bon sens. La Loi ça viendra peut-être plus tard mais de fait les lois sur les discours de haine sont potentiellement dangereuse car de fait comment définit-on un discours de haine et surtout comme pareille notion sera définit à une époque où l'on juge des opinions pourtant légitimes comme étant des discours de haine? De fait le danger est réel.
Nicolas78 a écrit :Il me semble même que l'élection de Trump en à mis un au pouvoir, un "politiquement incorrecte".
Cela a probablement été unfacteur contribuant à l'élection de Donald Trump, mais son élection ne change pas grand chose à l'état de la société américaine et au méfaits de la politique identitaire progressant insidieusement depuis plusieurs années déjà et elle ne concerne pas que les États-Unis.
Nicolas78 a écrit :Je suis asses d'accord. J'ajouterais tout de même que l'Islam est en conquête, mais se meure aussi. Elle est aussi en pleine décadence.
Non je pense comme d'autres que c'est surtout l'Occident qui est en décadence car largement ne croyant plus réellement en ses valeurs, et la gangrène idéologique de la politique identitaire, mais aussi le post-modernisme sont autant de symptôme de sa décadence intellectuelle mais aussi de sa perte de vigueur moral. l'Islamisme en soit est une maladie opportuniste qui s'invite sur un Occident qui ne croit plus en ses valeurs au point d'inviter un obscurantisme religieux qui lui est étranger au nom de la tolérance. C'est assez déprimant maintenant si l'Islam est en décadence qu'on m'explique pourquoi il prospère à ce point là, non l'Islam nous semble décadent car s'opposant à nos valeurs, parce que rétrogrades et anti-intellectuelle, mais de fait il ne semble de loin pas être en voit de disparition mais plutôt d'expansion, en fait je pense qu'en voyant l'Islam décadent nous ne réalisons pas que nous contemplons notre propre décadence.
Dernière modification par uno le 06 nov. 2017, 07:56, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 711
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Haine et Double Standard

#74

Message par nikola » 06 nov. 2017, 07:18

uno a écrit : Non je pense comme d'autres que c'est surtout l'Occident qui est en décadence car largement ne croyant plus réellement en ses valeurs, et la gangrène idéologique de la politique identitaire, mais aussi le post-modernisme sont autant de symptôme de sa décadence intellectuelle mais aussi de sa perte de vigueur moral. l'Islamisme en soit est une maladie opportuniste qui s'invite sur un Occident qui ne croit plus en ses valeurs au point d'inviter un obscurantisme religieux qui lui est étranger au nom de la tolérance. C'est assez déprimant maintenant si l'Islam est en décadence qu'on m'explique pourquoi il prospère à ce point là, non l'Islam nous semble décadent car s'opposant à nos valeurs, parce que rétrogrades et anti-intellectuelle, mais de fait il ne semble de loin pas être en voit de disparition mais plutôt d'expansion, en fait je pense qu'en voyant l'Islam décadent nous ne réalisons pas que nous contemplons notre propre décadence.
J'ai l'impression que ta première phrase est contradictoire.
Les valeurs de l'Occident ? C'est quoi, au juste ? Qui est censé les défendre ou y croire, exactement ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 748
Inscription : 09 nov. 2011, 08:29

Re: Haine et Double Standard

#75

Message par uno » 06 nov. 2017, 07:39

nikola a écrit :J'ai l'impression que ta première phrase est contradictoire. Les valeurs de l'Occident ? C'est quoi, au juste ? Qui est censé les défendre ou y croire, exactement ?
Les deux. Par exemple si tu ne crois pas à des principes aussi fondamentaux que les droits de l'homme, la liberté d'expression, la protection de l'intégrité physique de tout à chacun, la démocratie, la souveraineté du peuple au travers de l'outil démocratique et plus largement l'héritage des lumières, bref s'il n'y a pas un noyau dur, de principes et de valeurs, alors sur quoi repose, ta société, ton pays, ta civilisation? À cela peut s'ajouter plus largement la question de la cohésion culturelle car que faire si viennent où émergent de nouvelles cultures ou idéologies aux principes en porte-à-faux avec les valeurs et principes susmentionnées? Si la principes et valeurs constitutifs de la sociétés s'érodent il a des probabilité non-négligeables qu'ils soient remplacé par d'autres.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit