Déterminisme et libre arbitre

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7814
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Déterminisme et libre arbitre

#801

Message par Nicolas78 » 26 sept. 2017, 12:17

Si tu prends une corde pour un serpent et que tu en as peur, c'est quoi qui est réel, la corde ou la peur? C'est la conscience limitée qui permet l'existence des choses, même si la chose perçue n'est qu'une illusion. La chose en elle-même n'est rien.
A part que la conscience n'est pas capable de transformer la corde en serpent, si tu te film avec un camera, tu pourra t'en rendre compte.
Ya une différence entre les hypothèses existentielle incluant la conscience en science/philo et les troubles émotionnels phobique...
L'exemple est mauvais !
Et une illusion n'est pas rien. Une illusion est une illusion.

DEF
Messages : 189
Inscription : 25 août 2017, 17:57

Re: Déterminisme et libre arbitre

#802

Message par DEF » 26 sept. 2017, 12:39

Nicolas78 a écrit :
Si tu prends une corde pour un serpent et que tu en as peur, c'est quoi qui est réel, la corde ou la peur? C'est la conscience limitée qui permet l'existence des choses, même si la chose perçue n'est qu'une illusion. La chose en elle-même n'est rien.
A part que la conscience n'est pas capable de transformer la corde en serpent, si tu te film avec un camera, tu pourra t'en rendre compte.
Ya une différence entre les hypothèses existentielle incluant la conscience en science/philo et les troubles émotionnels phobique...
L'exemple est mauvais !
Et une illusion n'est pas rien. Une illusion est une illusion.
Tant que la preuve n'est pas faite que la corde n'est pas un serpent, elle demeure un serpent, tout comme le ciel qui pouvait tomber sur la tête ou la terre qui était plate. Le problème c'est que sans conscience il n'y a pas de preuves possibles. Le raisonnement que vous faites sur l'existant vous ne le faites qu'à postériori, après qu'une conscience illusionnée se soit fait une idée de ce qui peut exister ou ne pas exister.

Si tu n'es pas là pour définir ce qu'est une chaise, c'est quoi la chaise à part un amas d'atomes? En réalité la chaise n'est même pas un amas d'atomes, parce que parler d'amas d'atomes est encore la vue d'une conscience limitée. Pour voir la réalité il faudrait pouvoir voir l'essence des choses.
Tout est clair, il suffit de vouloir voir.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7814
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Déterminisme et libre arbitre

#803

Message par Nicolas78 » 26 sept. 2017, 13:20

DEF a écrit :Tant que la preuve n'est pas faite que la corde n'est pas un serpent, elle demeure un serpent, tout comme le ciel qui pouvait tomber sur la tête ou la terre qui était plate. Le problème c'est que sans conscience il n'y a pas de preuves possibles.
C'est évident. Et alors ? En quoi cela prouve que l'univers à besoin de la conscience ?

Tien une preuve que l'univers n'a pas besoin de la conscience humaine pour exister, ni forcement de la conscience tout court :
Image
(non, c'est pas du caca, se sont des trilobites, et ils était la avant toi, comme tes parents, alors un peut de respect !)

Sauf si tu considère l’hypothèse dite du "choix retardé", qui n'implique pas la conscience. Ou qui peut l'impliquer.
Mais qui implique surtout que l'univers à evolué selon une appition future de collecteurs d'information. Ce qui en gros implique que l'univers peut exister sans cette conscience et/ou collecteur durant au moins un moment.
En sachant, en plus, que cette hypothèse est largement concurencée.
Si tu n'es pas là pour définir ce qu'est une chaise, c'est quoi la chaise à part un amas d'atomes? En réalité la chaise n'est même pas un amas d'atomes, parce que parler d'amas d'atomes est encore la vue d'une conscience limitée. Pour voir la réalité il faudrait pouvoir voir l'essence des choses.
On est en accord à 100% ici !
Le probleme est que l'humain n'est pas capable de voir l'essence des choses.
Soit parce qu’il en est juste pas capable, soit parce-que cette essence n'existe pas.

Et perso je sais pas mais apparement, en 10 000 ans, personne n'a trouvé comment répondre.
Alors bon, si tu veut, je veut bien que ces question motives la recherche, crées des débats intéressants. Fait même avancer l’épistémologie et donc indirectement la science. Mais hey...aucune réponse ne se trouve pour le moment derrière ces avancées (ça veut pas dire qu'il ne faille pas avancer hein) et c'est surement pas nous qui allons révolutionner la pratique ! Pas ici, sur notre petit forum, à lire des articles de vulgarisation souvent dégueulasse et à se faire péter le fion le crâne par l’opinion de tel ou tel type qui, lui, à sont mot à dire...

Au bout d'un moment il faut admettre la réalité : on fait de la philosophie de comptoir la.
A peine bonne à remplir une salle de conférence bourrée de nonagénaires mourants en pleine crise existentielle.

Au bout d'un moment il faut accepter les contraintes subjective de l’être et dépasser le stade de questionnement pour boutonneux en terminale S option philo, dépasser l'incertitude de l’existence, l'accepter, et poser un axiome sur le monde.

Cet axiome est une croyance possible (mais qu'on pense vraie hein...), mais elle suffit à accepter notre condition et/ou à simplement avancer dans le monde tel qu'on peut le concevoir en l’état actuel, sans poser d'autre trucs irréfutables inutiles par dessus.
Après, on peut toujour en poser quelques unes, mais par exemple...un principe créateur est une notion irréfutable qui n'est pas aussi parcimonieuse que l'infini. Parceque l'infini, on arrive à s'en faire une idée. Malgré qu'au fond, il à une fonction identique dans le débat...et est irréfutable.
Ce qui ne dit rien sur un créateur, certes (on avance pas)...et ça se trouve, les deux hypothèses sont vrais ! (et sans forcement tomber dans le dualisme...mais c'est une autre histoire), (ça nous avance pas trop non-plus...merde...).

Donc dans le fond oui, rien n'existe de manière Purement Objective si tu veut. Mais dans ce cas, devient moine Shaolin dans un monastère sur une montagne seul face à toi même. Car les scientifiques (et la majorité des philosophes) l'on compris depuis longtemps, acceptés le problème, et sont passé à autre chose (même si cette chose est, au fond, moins sexy peut-être, et moins absolue). L'incertitude de l’existence et le questionnement de l'objectivité "entière", ça fait un moment que c'est bouclé comme problème épistémologique (même si plusieurs écoles se battent sur ces choses, et tant-mieux, ca évite la consanguinité intellectuelle). Alors ok, on est pas à l'abris d'une révolution à coup de découvertes quantique à base de popopopo, mais ni toi ni moi n'allons le faire ;) (ni Hawking ni TXT apparemment, sont trop vieux :a2: ).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9o ... nnaissance

Ca veut pas dire qu'il ne faille point s'amuser avec tout cela hein (la philo de "comptoir") ! Ça veut juste* dire qu'on doit aller plus loin pour continuer à mouvoir son fion. (Heureusemet qu'elle était la la philo de comptoir pour poser quelques bases épistémologiques...tu voit, je suis pas trop snob :a2: ).
Car je te rassure, moi aussi j'ai des questions métaphysique dans le crâne...et j'adore ça. Mais je sais que s’arrêter la n'est pas toujours utile. Rarement même. Puis ya 30 000 mecs qui sont déjà passé par la et ont fini par pondre les meilleurs (et pires) livres de l'histoire (souvent un peut des deux).

* Oui bon, c'est facile à dire après un tel pavé :oops: :a2: mais je te jure, c'est juste simple : aucun humain ne sais ou il va ni ou l'univers va...
Celui qui te le dit, qu'il soit scientifique ou religieux, est un imposteur ou un type qu'a besoin de toi pour se faire mousser. En l’état actuel des choses du moins.
Dernière modification par Nicolas78 le 26 sept. 2017, 14:18, modifié 1 fois.

DEF
Messages : 189
Inscription : 25 août 2017, 17:57

Re: Déterminisme et libre arbitre

#804

Message par DEF » 26 sept. 2017, 14:18

Bah, ton discours n'a aucun sens, tout est basé sur une conscience à postériori, même tes trilo-bites! :a2:

Si j'ai un moment je développerai deux ou trois trucs...

A+
Tout est clair, il suffit de vouloir voir.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 3784
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Déterminisme et libre arbitre

#805

Message par Etienne Beauman » 26 sept. 2017, 14:24

Ça me rappelle ce Shaman prétendant être protégé des crocodiles.
Si tout est illusion la corde n'est pas moins dangereuse que le serpent.

;)
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7814
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Déterminisme et libre arbitre

#806

Message par Nicolas78 » 26 sept. 2017, 14:31

DEF a écrit :Bah, ton discours n'a aucun sens, tout est basé sur une conscience à postériori, même tes trilo-bites! :a2:

Si j'ai un moment je développerai deux ou trois trucs...

A+
Et pourquoi il à aucun sens stp ?

Prend ton temps. Après..
Ca me parait un peut léger comme "argument" ça :
tout est basé sur une conscience à postériori
J'ai juste à dire "tout est basé sur un univers infini à posteriori", pour fumer d'une barre et sans filtre ton affirmation et jouer ton rôle.
Ton rôle sur ce coup, c'est d'affirmer un trucs sans savoir.

Perso, je ne rejette pas l'hypothèse que tu défend, pourquoi pas (malgré que je n'y adhère pas trop...et encore elle m’intéresse).
Je ne fait que dire que j'en sais rien.
Et toi non plus t'en sais rien.
Est t'on au moins d'accord la dessus ? (pour savoir si on pourrait continuer le débat tout les deux ou non, parce-que ça me prend du temps et tourner en rond ça m'amuse, ça peut même me faire avancer et m'aider...mais sur le même cercle non-strop, je dit non (quitte à y revenir après, mais creuser le sol ça me dit rien).

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7814
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Déterminisme et libre arbitre

#807

Message par Nicolas78 » 26 sept. 2017, 14:33

Etienne Beauman a écrit :Ça me rappelle ce Shaman prétendant être protégé des crocodiles.
Si tout est illusion la corde n'est pas moins dangereuse que le serpent.

;)
Parfait exemple.
Il y à une différence entre la "théorie" et les considérations épistémologiques/philosophique traitant du réel et du savoir (seul ou avec autrui), et le réel d'un point de vue juste pragmatique.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 3784
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Déterminisme et libre arbitre

#808

Message par Etienne Beauman » 26 sept. 2017, 14:58

Nicolas78 a écrit :Il y à une différence entre la "théorie" et les considérations épistémologiques/philosophique traitant du réel et du savoir (seul ou avec autrui)
Surtout que si ces théories et autres considérations masturbatoires ne prétendent pas décrire le réel on peut se demander de quoi elle parle alors ?
Les théories expliquant comment fonctionne un truc qui n'existe pas selon la théorie, clairement elle ne théorise strictement rien.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7814
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Déterminisme et libre arbitre

#809

Message par Nicolas78 » 26 sept. 2017, 15:41

Elles sont la justement pour empecher de parler du réel quand on sais pas le decrire de manière essentialiste alors qu'on le souhaite.
L'interet est grand.
Il permet de comprendre que quand une personne affirme connaitre la nature des choses, c'est que cette personne cest soit le nouveau Gallilé, soit un mec qui ferait mieux de se taire OU d'aborder les choses avec recul et conditionel.

Ca permet juste à la branlette de pas penser que le sperme peut faire un enfant sans ovule quoi !

:lol:

DEF
Messages : 189
Inscription : 25 août 2017, 17:57

Re: Déterminisme et libre arbitre

#810

Message par DEF » 26 sept. 2017, 15:50

Juste une question à vous deux pendant la mi-temps, :a2:
Est-ce que tout ce qui existe dans l'univers qu'on ne connaitra jamais existe!
Voilà, ça me donnera le temps de voir la deuxième mi-temps tranquillement! :lol:
Tout est clair, il suffit de vouloir voir.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7814
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Déterminisme et libre arbitre

#811

Message par Nicolas78 » 26 sept. 2017, 16:01

Avec cette tournure de phrase et d'un point de vue pragmatique, une fois nos axiomes posées.
Oui.

Sinon, est-ce que le trilobite est apparue avant l'humain ?

Aller : bière !

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7602
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Déterminisme et libre arbitre

#812

Message par Raphaël » 26 sept. 2017, 18:51

DEF a écrit :"l'effondrement de la fonction d'onde peut avoir lieu spontanément"!! C'est sympa, "spontanément", ça me plait! J'ai utilisé ce terme pour indiquer qu'il n'y avait aucune volonté lorsqu'un être agissait "spontanément", il ne fait qu'obéir à... SES DÉTERMINANTS!
Tu fais des comparaisons absurdes entre la mécanique quantique et la "mécanique" humaine.
Ce qui signifie que dans l'hypothèse oú les univers devaient s'enchaîner, ils évolueraient dans un monde quantique sans espace ni temps.
Le temps existe aussi dans le monde quantique

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7602
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Déterminisme et libre arbitre

#813

Message par Raphaël » 26 sept. 2017, 18:55

DEF a écrit :Tout se passe dans la conscience. Si tu prends une corde pour un serpent et que tu en as peur, c'est quoi qui est réel, la corde ou la peur? Tu vas spontanément penser que c'est les deux, pourtant la corde n'est qu'un amas de matière qui en a rien à faire d'être une corde ou un serpent, par contre pour ta conscience ça change tout. C'est la conscience limitée qui permet l'existence des choses, même si la chose perçue n'est qu'une illusion. La chose en elle-même n'est rien.
Sauf que contrairement à une corde un serpent pourrait te mordre (que tu en sois conscient ou non), ce qui te ramènerait brutalement à la réalité*.

* Remarque que ce serait peut-être une bonne chose dans ton cas.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7602
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Déterminisme et libre arbitre

#814

Message par Raphaël » 26 sept. 2017, 19:43

DEF a écrit :Est-ce que tout ce qui existe dans l'univers qu'on ne connaitra jamais existe!
Bonjour La Palice ...

DEF
Messages : 189
Inscription : 25 août 2017, 17:57

Re: Déterminisme et libre arbitre

#815

Message par DEF » 26 sept. 2017, 20:31

Raphaël a écrit :
DEF a écrit :"l'effondrement de la fonction d'onde peut avoir lieu spontanément"!! C'est sympa, "spontanément", ça me plait! J'ai utilisé ce terme pour indiquer qu'il n'y avait aucune volonté lorsqu'un être agissait "spontanément", il ne fait qu'obéir à... SES DÉTERMINANTS!
Tu fais des comparaisons absurdes entre la mécanique quantique et la "mécanique" humaine.
La comparaison me plait parce que l'apparition de l'univers n'est pas un acte de volonté. Je ne pense pas que ce "spontanément" soit vide d'informations pour accoucher un truc aussi grandiose!
Raphaël a écrit :
Ce qui signifie que dans l'hypothèse oú les univers devaient s'enchaîner, ils évolueraient dans un monde quantique sans espace ni temps.
Le temps existe aussi dans le monde quantique
E. Klein parle d'un temps bizarre ponctuel, c'est pas très clair. Mais vraisemblablement tu as raison puisque la mécanique quantique concerne l'infini petit, pas l'avant big bang. Disons que pour comprendre ce qui se passe derrière le mur de Planck il faut pouvoir unifier la théorie de la relativité générale et de la mécanique quantique. Je ne sais pas si ça dira quelque chose sur l'avant big bang. Ce n'est pas un domaine que je maîtrise particulièrement. Je suis plus intéressé par l'aspect philosophique du problème.

Une chose est sûre, lorsqu'on remonte le temps au plus proche du big bang, l'espace et le temps disparaissent.
Voir les conférences de son collègue Aurélien Barrau (ça sera vite fait si tu vas directement à 5:50 et 20:00):
https://www.youtube.com/watch?v=130ryGKmf8o
Tout est clair, il suffit de vouloir voir.

jean7
Messages : 1848
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Déterminisme et libre arbitre

#816

Message par jean7 » 26 sept. 2017, 20:34

DEF a écrit :même si la chose perçue n'est qu'une illusion.
condition contredite. Dans ton exemple, la chose perçue est une corde.
DEF a écrit :La chose en elle-même n'est rien.
C'est au minimum et ce jusque dans ton propos"un amas de matière qui en a rien à faire d'être une corde ou un serpent".

DEF, tu ne t'en sort pas parce que tu as inversé le sens des réalités.

C'est uniquement la conscience qui peut être assimilée à un illusionniste : tout ce qu'elle nous permet d’appréhender peut être suspecté d'être illusion.

Le rejet de toute existence hors du champ de la conscience à ce niveau me semble un simple déni de la réalité inventé par un penseur qui a eu peur en réalisant le caractères parfaitement secondaire et anecdotique de sa propre existence. Ce sentiment existentiel étant communément présent, cet artifice est des plus facile à répandre.

"tout n'est qu’illusion" et "rien n'existe sans la conscience" ne sont que des idées faciles.
Tu peux les délayer dans n'importe quelle soupe, philo, science, mystique...
Ça reste des assertions non vérifiables. Il n'est pas prudent de construire quoi que ce soit là-dessus.

Sauf si tu veux construire une secte, une religion. Là, ce genre de produit marche fort parce qu'il est facile d'assaisonner la soupe pour la mettre au gout des ouailles que l'on cible. La recette : ne pas décoller de ces bases existentielles et avancer dans la voie privilégier de l'ouaille jusqu'à dépasser les limites de sa conaissance. Ainsi, tu peu le convaincre de ce qu'il sent par des hypothèses qu'il peut concevoir. C'est facile. Et j'ai bien peur que tu te sois piégé toi-même de cette façon. Enfin peur... Non. Ça ne pose aucun vrais problème puisque ta vie t'appartient.

Pardonne seulement à d'autres de ne pas te suivre.
S'il existait une voie reliant le concret à ce que tes conjectures, je n'aurais pour ma part aucune réticence.
Je ne suis pas exigent. Il me faut du concret et de la logique.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

DEF
Messages : 189
Inscription : 25 août 2017, 17:57

Re: Déterminisme et libre arbitre

#817

Message par DEF » 26 sept. 2017, 20:45

Raphaël a écrit :
DEF a écrit :Tout se passe dans la conscience. Si tu prends une corde pour un serpent et que tu en as peur, c'est quoi qui est réel, la corde ou la peur? Tu vas spontanément penser que c'est les deux, pourtant la corde n'est qu'un amas de matière qui en a rien à faire d'être une corde ou un serpent, par contre pour ta conscience ça change tout. C'est la conscience limitée qui permet l'existence des choses, même si la chose perçue n'est qu'une illusion. La chose en elle-même n'est rien.
Sauf que contrairement à une corde un serpent pourrait te mordre (que tu en sois conscient ou non), ce qui te ramènerait brutalement à la réalité*.

* Remarque que ce serait peut-être une bonne chose dans ton cas.
Il ne s'agit pas de nier la réalité, mais de la faire dépendre du la conscience. Je te l'ai déjà dit, tu as l'air de croire que la conscience c'est un truc qu'on a ou qu'on n'a pas, alors qu'en réalité elle est plus ou moins grande. Il y a des niveaux de conscience. Je vais rédiger une petite explication.
Tout est clair, il suffit de vouloir voir.

jean7
Messages : 1848
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Déterminisme et libre arbitre

#818

Message par jean7 » 26 sept. 2017, 20:53

Etienne Beauman a écrit :Ça me rappelle ce Shaman prétendant être protégé des crocodiles.;)
Reste a savoir s'il avait mal décohéré ses quantas ou mal réaligné ses chakras.

Je propose un grand plan d'expérience avec les deux écoles et beaucoup de crocodiles.
Darwin reconnaitra les siens. :roll:
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

jean7
Messages : 1848
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Déterminisme et libre arbitre

#819

Message par jean7 » 26 sept. 2017, 20:59

DEF a écrit :Il ne s'agit pas de nier la réalité, mais de la faire dépendre du la conscience.
Ce qui revient exactement au même.
La réalité est ce qui ne dépend pas de la conscience.

La réalité n'a besoin de personne par définition.
La pièce où tu est ne disparait pas quand tu ferme les yeux.
Mais t'en donner une preuve n'est peut-être pas possible.
Dernière modification par jean7 le 26 sept. 2017, 23:09, modifié 3 fois.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

DEF
Messages : 189
Inscription : 25 août 2017, 17:57

Re: Déterminisme et libre arbitre

#820

Message par DEF » 26 sept. 2017, 21:05

jean7 a écrit :
DEF a écrit :Il ne s'agit pas de nier la réalité, mais de la faire dépendre du la conscience.
Ce qui revient exactement au même.
La réalité est ce qui ne dépend pas de la conscience.

La réalité n'a besoin de personne par définition.
La pièce où tu est ne disparait pas quand tu ferme les yeux.
Mais t'en donner une preuve n'est peut-être pas possible.
Bon, ok, j'ai écrit dans le vide, t'as raison, j'abandonne. Je ne vais même pas poster ce que j'ai rédigé.
Tout est clair, il suffit de vouloir voir.

jean7
Messages : 1848
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Déterminisme et libre arbitre

#821

Message par jean7 » 26 sept. 2017, 23:16

DEF a écrit :Bon, ok, j'ai écrit dans le vide, t'as raison, j'abandonne. Je ne vais même pas poster ce que j'ai rédigé.
Non, pas dans le vide.
Mais peut-être bien sans espoir de déclencher les interactions que tu souhaite.



Cette discussion me fait méditer sur la poésie "looking for someone" de GENESIS

"nobody need to discover me" m'apparait comme la réponse du réel à l'aspirant bouddha sur son chemin de Damas.
tout est mêlé, inversé, elliptique, comme dans une démonstration à la DEF.
Le sens de la réponse de la réalité est :
"I don't need anybody to discover me"

J'imagine bien une réalité le cœur gros de solitude attendant dans son coin qu'une conscience la touche...
poétiquement parlant, ça le fait.
(logiquement, c'est foireux)

Ou bien une réalité qui n'a "besoin de personne" et l'assume.
Comme elle pourrait l'avoir fait chanter par une autre artiste.
(qui bien que pas mauvaise ne mérite pas d'être citée après GENESIS)
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7602
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Déterminisme et libre arbitre

#822

Message par Raphaël » 27 sept. 2017, 07:54

DEF a écrit :Il ne s'agit pas de nier la réalité, mais de la faire dépendre du la conscience.
Il s'agit surtout de prendre conscience de la réalité et de nos limites vis-à-vis celle-ci, par exemple qu'on ne peut pas transformer un serpent en corde par le pouvoir de la pensée.
Je te l'ai déjà dit, tu as l'air de croire que la conscience c'est un truc qu'on a ou qu'on n'a pas
Aucun rapport avec ce que j'ai dit.
alors qu'en réalité elle est plus ou moins grande. Il y a des niveaux de conscience.
Il y a des niveaux et des états de conscience.

DEF
Messages : 189
Inscription : 25 août 2017, 17:57

Re: Déterminisme et libre arbitre

#823

Message par DEF » 27 sept. 2017, 09:32

Ce qui importe pour savoir ce qui est réel, ce sont les niveaux de conscience, pas les états.

Cette discussion cafouille dans tous les sens parce que les termes sont flous et qu'on passe de la conscience absolue à la conscience relative, ou de l'existant au réel, sans vraiment déterminer la nuance qu'il peut y avoir entre chaque terme.

Vous pensez tous trop en termes manichéens. J’insiste, La conscience ce n’est pas quelque chose qu’on a ou qu’on n’a pas. Le serpent, le crocodile et l'homme font partie du vivant, ils existent, mais chacun dans sa réalité dépendant de sont niveau de conscience. Chez l’animal la conscience se limite à la qualité de ses sens physiques, chez l’homme elle se complexifie par le discernement mental. La réalité d’un ver n’est pas la même que celle d’un poisson, qui n’est pas la même que celle d’un aigle, puis d’un gorille, puis d’un homme et ensuite d’un super homme. Si un homme à la conscience moyenne peut percevoir un arbre, un autre plus conscient y percevra une beauté, un autre y verra le symbole de la vie en perpétuelle évolution et un autre son essence.

Il est clair que pour un crocodile nous sommes bien réels, mais juste selon sa perception. Pour lui nous ne sommes qu’un tas de viande dont il désire se nourrir. Pour certains animaux, si nous ne bougeons pas, on n’existe pas.

Une conscience moins limitée te permet de te méfier d'un crocodile. Nous avons tous un niveau de conscience différent, mais nous n'avons pas tous forcément les mêmes limitations. Ce type s'est fait bouffer par un crocodile et un autre peut se tuer sur la route parce qu'il roule trop vite. Dans les deux cas c'est de l'inconscience, mais le premier n'aurait peut-être pas fait l'erreur du second et inversement.

Pour en revenir à nos moutons, si j’ose dire, s’il devait exister un univers sans consciences relatives, personne ne pourrait parler du réel. Dans cette perspective le seul point de vue valable est le point de vue absolu. Les formes ne sont qu’une description d’une conscience relative et, d’un point de vue absolu, le réel n'est que l'essence des choses, il ne peut être l’apparence et la forme. Vous vous considérez réelles les apparences et les formes alors qu'elles ne peuvent l'être qu'avec la présence d'une conscience relative.

Donc, oui les objets avec leurs formes et leurs apparences sont réels, mais seulement d’un point de vue relatif en présence d’une conscience relativement limitée, pas d’un point de vue absolu. La corde et un caillou ne peuvent exister en tant que forme qu’en présence d’un sujet percevant.

Bref, ne croyez pas que ce soit aussi simple, nous percevons tous d’une manière relative et nous sommes tous illusionnés par ce à quoi on croit, ce qu'on sent et perçoit d'une manière relative.

En conclusion, dans un univers sans conscience il ne reste plus que le point de vue absolu, et depuis ce point de vue il n'y a que l'essence des choses qui est réelle. La question est: "qu'est-ce que l'essence des choses", est-ce vraiment quelque chose?

Et ne me demandez pas d'expliquer des choses complexes en deux lignes. Lorsque je le fais je me fais immédiatement ramasser! :a1: Je me suis répété, mais au moins c'est un peu plus groupé et structuré. Ce qui manque dans les affirmations "rien n'existe en soi" et "tout n'est qu'illusion", C'est d'un point de vue absolu! Ce fut mon erreur! Après on est d'accord ou pas, c'est égal, mais le postulat de base doit être énoncé clairement!
Tout est clair, il suffit de vouloir voir.

thewild
Messages : 813
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Déterminisme et libre arbitre

#824

Message par thewild » 27 sept. 2017, 09:47

DEF a écrit :Après on est d'accord ou pas, c'est égal, mais le postulat de base doit être énoncé clairement!
Il doit surtout être clairement énoncé qu'il s'agit d'un postulat, ce qui a mis du temps à venir.
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

neuneutrinos
Messages : 391
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: Déterminisme et libre arbitre

#825

Message par neuneutrinos » 27 sept. 2017, 09:55

Les états/niveaux de consciences ne sont pas prouvé pour le moment.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Nicolas78