Nous étions jeunes et brillants

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6167
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Kraepelin » 05 avr. 2015, 21:23

C'est un sujet qui me préoccupe beaucoup depuis 2 ans, mais que je n'ai pas trouvé la bonne façon d'aborder.

Je vieillis. C'est normal. Les gens que je connais vieillissent aussi. C'est normal.

Le vieillissement s'accompagne d'une perte fonctionnelle progressive. C'est inégal d'une personne à l'autre, mais c'est normal aussi.

La perte fonctionnelle est accompagnée elle-même d'une sorte de deuil. Comme mes repères s'effritent en même temps que moi. Je n'ai pas seulement le sentiment que je m'effrite. J'ai ce désagréable sentiment que mon univers s'effrite.

Je ne suis pas le seul sur ce forum à approcher le seuil où les fonctions intellectuelles "descendent les marches deux par deux". Suis-je le seul à trouver cela si difficile?

:(
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1381
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Pooh » 05 avr. 2015, 21:51

Si cela peut vous consoler ! Moi mes "fonctions intellectuelles" ne peuvent plus descendre plus que cela :lol:
Sans blague je regarde ma mère, mes oncles et mes tantes (60 ans et plus) et ils ont tous une meilleure mémoire que moi :a8:

Dans votre cas, vous devriez définir ce que vous entendez par fonction intellectuelle.
Vous faites allusion que votre univers s'effrite ? :
Pourquoi dites vous ca ?
Allongez vous et racontez tout ca :a6:

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1567
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar lefauve » 05 avr. 2015, 22:06

Bienvenu chez les humains.

En passant c'est notre lot à tous. ;)
...

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6167
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Kraepelin » 05 avr. 2015, 22:27

Pooh, Lefauve

En tout cas vous deux vous n'avez pas le sentiment que l'univers s'effrite. C'est un peu rassurant!
;)
Ça doit être l'humeur dépressive qui accompagne l deuil qui colore ma lecture en noir ... :calme:
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1381
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Pooh » 05 avr. 2015, 22:34

Je n'ose, je me voile les yeux peut être direz vous ?, de voir mon univers s'effriter ....
Le déni, mécanisme de défense qui fait parti du processus de deuil non ?
Vous verrez, après cette humeur dépressive, vous allez passer toutes les étapes du deuil, mais n'oubliez pas que bien même ces étapes passées, on peut toujours y revenir....
Je ne suis pas très encourageante ? N'est-ce pas ?
Mais il vaut mieux que l'on vous dise la vérité !

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6167
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Kraepelin » 05 avr. 2015, 22:49

Pooh a écrit :Je n'ose, je me voile les yeux peut être direz vous ?, de voir mon univers s'effriter ....
Le déni, mécanisme de défense qui fait parti du processus de deuil non ?
Vous verrez, après cette humeur dépressive, vous allez passer toutes les étapes du deuil, mais n'oubliez pas que bien même ces étapes passées, on peut toujours y revenir....
Je ne suis pas très encourageante ? N'est-ce pas ?
Mais il vaut mieux que l'on vous dise la vérité !

:|
Tu as quel âge pooh?
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1567
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar lefauve » 05 avr. 2015, 22:53

Non, pas vraiment.

C'est juste que je ne me prend pas aux sérieux, lorsque j'étais plus jeune j'avais des problèmes par dessus les oreilles. Au final, j'avais toute les habiletés de la jeunesse, mais je ne pouvais pas en profiter. Aujourd'hui je suis dans la fin trentaines, j'ai perdu des habiletés, mais ma vie en général s'est grandement calmé ce que j'apprécie énormément. De plus, j'ai aussi gagné de nouvelle habileté, de la patience et je continue à apprendre tout les jours. Le tout en essayant de préparer le futur pour les prochaines générations.

Néanmoins, il ya une chose qui m'amuse c'est de voir des personnes plus jeunes que moi en train de lancer la tirrade de Socrate sur la jeunesse. "Les jeunes aujourd'hui ne respect plus rien ..."

D'une certaine façon plus ça change plus c'est pareilles. :mrgreen:

(Edit)
Je ne vois pas ma décripitude comme étant celle de l'univers. C'est juste la miennent.
Dernière édition par lefauve le 05 avr. 2015, 22:58, édité 1 fois.
...

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1381
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Pooh » 05 avr. 2015, 22:56

Je crois plus jeune que vous :a1:
Je viens de vieillir d'une année ... C'est tout frais .... Je vieillis moi aussi ...
Je vois mes nièces et mes neveux que j'ai porté dans mes bras, il me semble dans mes souvenirs que c'était hier, eux-mêmes porter dans leur bras leur tendre progéniture.
Et oui ... Je vieillis moi aussi tout comme nous tous sur cette terre ...

Je suis certaine que nous avons une bonne différence d'age .... D'après l'analyse de vos écritures :mefiance:
:a4:

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6167
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Kraepelin » 05 avr. 2015, 23:18

Vous n'êtes ni un ni l'autre au stade où peine a faire de vrais nouveaux apprentissages, où l'on paye deux fois ses factures et où l'on range la boite de céréales dans le frigo ... :hein:
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7468
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Raphaël » 05 avr. 2015, 23:22

Kraepelin a écrit :Le vieillissement s'accompagne d'une perte fonctionnelle progressive. C'est inégal d'une personne à l'autre, mais c'est normal aussi.

Dans mon cas ce sont surtout les capacités physiques qui diminuent. À part ma mémoire qui est moins performante qu'avant je suis encore plutôt brillant. 8=)

J'ai ce désagréable sentiment que mon univers s'effrite.

Ton univers c'est frite ? Dans ce cas faudrait éviter d'aller chez McDo :mrgreen:. Je fais une plaisanterie avec ça mais c'est quand même sérieux. Les fritures ont un effet catastrophique sur mon état mental et physique. Ça me rend dépressif et asthénique. À partir d'un certain âge mieux vaut faire attention à ce qu'on mange. Maintenant quand je vais chez McDo c'est seulement pour prendre un café (et parfois un muffin).

Suis-je le seul à trouver cela si difficile?

Non.

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1381
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Pooh » 05 avr. 2015, 23:29

Pour ce qui est des nouveaux apprentissages, j'évolue encore en ce sens...
Il n'y a pas que la vieillesse qui peut faire des ravages au niveau cognitif vous savez...
Traumatisme crânien, abus de drogues (alcool), stress, anxiété, médicaments, maladie, etc....
Payer ses factures deux fois c'est mieux que des oublier non ?
Et puis mettre des céréales au frigo. C'est pas si grave ca peut peut être garder la fraîcheur .
Mais si vous mettez vos clefs de voiture ou de maison dans le frigo ....
Cela m'est déjà arrivé ! Cétait du au stress (après ma propre analyse ) et mon étourderie en me pressant à partir travailler.... Dieu que jai cherché ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1567
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar lefauve » 05 avr. 2015, 23:33

Kraepelin a écrit :Vous n'êtes ni un ni l'autre au stade où peine a faire de vrais nouveaux apprentissages, où l'on paye deux fois ses factures et où l'on range la boite de céréales dans le frigo ... :hein:


Il faut juste que tu organises tes habitudes en concéquences. Met tes factures papier dans un tiroir et lorsque tu les paies tu jetes où tu archives dans leur dossier respectif. Pour tes factures internet même principe.

Tes juste plus distrait, c'est à dire ce que j'ai été toute ma vie, pas besoin d'en faire un plat.

Parcontre prend garde à l'effet nocébo, tu vas te crée des vrais trouble de mémoire. Aux pire, il y a le scanner à l'hopital si t'a des doutes.
...

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7468
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Raphaël » 05 avr. 2015, 23:49

Pooh a écrit :Et puis mettre des céréales au frigo. C'est pas si grave ca peut peut être garder la fraîcheur .

Ça dépend de la sorte de céréales.

Image

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1381
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Pooh » 05 avr. 2015, 23:54

:lol:
Fantastique !
Cela correspond avec mon avatar en plus !!!
:lol:

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Ça aurait pu être pire

Messagepar Denis » 06 avr. 2015, 01:56


Salut Pooh,

À Kraepelin, tu dis :
si vous mettez vos clefs de voiture ou de maison dans le frigo ....
Cela m'est déjà arrivé !
(...)
Dieu que jai cherché !

Moi, c'est la pitonneuse-TV que j'ai déjà trouvée dans le frigo. Heureusement, je l'ai trouvée sans l'avoir cherchée.

Ça aurait pu être pire. Par exemple, la TV elle-même, dans le frigo. Ou le gros sofa du salon.

Là, ça m'aurait beaucoup plus troublé, surtout si, après m'être pincé fort-fort, il était toujours dans le frigo.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Florence
Messages : 8567
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Florence » 06 avr. 2015, 04:43

Kraepelin a écrit :C'est un sujet qui me préoccupe beaucoup depuis 2 ans, mais que je n'ai pas trouvé la bonne façon d'aborder.

Je vieillis. C'est normal. Les gens que je connais vieillissent aussi. C'est normal.

Le vieillissement s'accompagne d'une perte fonctionnelle progressive. C'est inégal d'une personne à l'autre, mais c'est normal aussi.

La perte fonctionnelle est accompagnée elle-même d'une sorte de deuil.


On attribue à Helen Keller (je n'ai pas retrouvé la citation originale telle quelle - le choix du site n'a rien à voir avec mes convictions politiques, c'est juste qu'on y trouve le texte intégral) l'idée que l'on peut soit se lamenter sur ce qu'on a perdu, soit se réjouir de ce qui nous reste ...

Comme mes repères s'effritent en même temps que moi. Je n'ai pas seulement le sentiment que je m'effrite. J'ai ce désagréable sentiment que mon univers s'effrite.

Je ne suis pas le seul sur ce forum à approcher le seuil où les fonctions intellectuelles "descendent les marches deux par deux". Suis-je le seul à trouver cela si difficile?


J'ai encore bien trop à faire de ce qui reste de ma vie pour perdre du temps à me lamenter sur ce que je ne peux plus faire. J'ai des jeunes à former de sorte à pouvoir prononcer un jour avec la bonne intonation et la bonne attitude :vieux: la fameuse phrase clé de tout bon nanar d'arts martiaux "L'élève a Surpassé le Maître" sans leur donner l'illusion qu'il s'agit de quelque chose de facile. Et je sais que ce n'est pas chose facile parce que bien que mes maîtres ont pour certains un âge canonique (Maître Ota, de face sur cette vidéo, a 100 ans son adversaire a dans les 80-88 ans), j'ai encore un énorme boulot si je veux un jour atteindre leur niveau voire les dépasser mais, comme l'a paraît-il écrit Léonard de Vinci, "c'est un bien pauvre disciple que celui qui ne tente pas de dépasser son maître".
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34
Localisation : Toulon
Contact :

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar HerbeDeProvence » 06 avr. 2015, 06:35

lefauve a écrit :Par contre prend garde à l'effet nocébo, tu vas te crée des vrais trouble de mémoire. Aux pire, il y a le scanner à l'hopital si t'a des doutes.


Même réflexion. Certes on sait bien qu'on va tous vieillir et qu'il est logique de perdre quelques capacités. Mais on peut très bien vivre dans un déni optimiste qui consiste à croire qu'on peut rajeunir en buvant tous les jours des jus de pommes carrotes gingembre, en pratiquant des activités sportives, en rencontrant de nouvelles personnes, en s’inscrivant à des clubs de randonnées ou de je ne sais quoi. Bref d'essayer de faire nouvelles choses qu'on n'avait fait avant, ne serait-ce que de se promener dans un quartier dans lequel on n'était jamais allé, de lire un auteur qu'on n'avait jamais lu, juste parce que c'est nouveau pour nous.
Bien sûr ça ressemble furieusement à de la zozoterie, mais de la zozoterie assumée et consciente. Et même aller plus loin: essayer des choses qu'on avait toujours méprisé comme la méditation, ou une recherche de spiritualité. Ou même fumer un joint... Après tout, il y a un âge où ne demande plus aux gens d'être performant, mais juste de trouver des trucs pour vivre heureux.
Et puis surtout rire le plus souvent possible.

Mireille

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Mireille » 06 avr. 2015, 07:57

Bonjour Kraepelin,

Pour rajeunir, tu lis un commentaire de Denis tous les matins :lol:

J'avance comme toi en âge et je trouve qu'il y a des avantages. Un des plus important c'est notre bagage d'expérience, c'est merveilleux de se connaître plus en profondeur, ça nous permet en fin de compte d'apprécier notre mécanique interne.

Le temps aussi a moins d'emprise, il passe plus vite, mais j'ai l'impression qu'en vieillissant on voit les choses avec une autre perspective, avec des nuances différentes.

Pour ce qui est de vieillir, j'ai écouté un enregistrement d'un neurologue et j'aimerais que tu écoutes cette partie : https://www.youtube.com/watch?feature=p ... izM#t=1035

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6167
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Kraepelin » 06 avr. 2015, 10:43

Mireille a écrit :Pour rajeunir, tu lis un commentaire de Denis tous les matins :lol:

Depuis combien d'années lis-tu Denis?

Moi je le lisais au milieu des années 90. Il était si vite sur ses patins que ça faisait peur ...

Mireille a écrit :J'avance comme toi en âge et je trouve qu'il y a des avantages. Un des plus important c'est notre bagage d'expérience,
Encore faut-il s'en souvenir ... :cry:
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Mireille

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Mireille » 06 avr. 2015, 14:27

Kraepelin a écrit :Depuis combien d'années lis-tu Denis?
Depuis que je suis arrivée sur le forum soit un peu plus de 2 ans. Je ne sais pas comment il était avant, mais peut-être est-il juste moins pressé.

Kraepelin a écrit : Mireille a écrit: J'avance comme toi en âge et je trouve qu'il y a des avantages. Un des plus important c'est notre bagage d'expérience, Encore faut-il s'en souvenir ...


Comme tu représentes ta mémoire, tu ne devrais pas trop t'inquiéter et si tu crains que ta mécanique manque d'huile, tu peux y remédier facilement en étudiant une langue, par exemple. Apprendre la langue de Mireille, ça ne te dirais rien, là au moins je me sentirais moins seule et incomprise sur le forum :lol:


En parlant des cartes mémoires situées dans l'hippocampe ...

"Et l'on peut trouver chez Borges encore, sous une autre forme, un écho à ces cartes étranges.
C'est dans l'épilogue d'un recueil de nouvelles et de poèmes intitulé L'Auteur - El Hacedor. Dans cet épilogue, Borges a écrit : De tous les livres que j'ai donnés à l'impression, nul, je crois, n'est aussi personnel que cette recollection désordonnée.

Et il poursuit :

Un homme se fixe la tâche de dessiner le monde. Tout au long des années, il peuple l'espace d'image de provinces, de royaumes, de montagnes, de golfes, de vaisseaux, d'instruments, d'astres, de chevaux et de personnes. Peu avant de mourir il découvre que ce patient Labyrinthe de lignes trace l'image de son visage.

Nous devenons la carte de ce que nous avons vécu."1

___
1. Jean Claude Ameisen, Sur les épaules de Darwin, p. 219

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1381
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Pooh » 06 avr. 2015, 14:56

Pour vous Mr Kraeplin :



Hier encore j'avais vingt ans
Je caressais le temps et jouais de la vie
Comme on joue de l'amour et je vivais la nuit
Sans compter sur mes jours qui fuyaient dans le temps
J'ai fait tant de projets qui sont restés en l'air
J'ai fondé tant d'espoirs qui se sont envolés
Que je reste perdu, ne sachant où aller
Mes yeux cherchant le ciel mais le coeur mis en terre
Hier encore j'avais vingt ans
Je gaspillais le temps en voulant l'arrêter
Et pour le retenir, même le devancer,
Je n'ai fait que courir et me suis essouflé
Ignorant le passé, conjugant au futur,
Je précédais de «moi» toute conversation
Et donnais mon avis que je voulais le bon
Pour critiquer le monde avec désinvolture
Hier encore j'avais vingt ans
Mais j'ai perdu mon temps à faire des folies
Qui ne me laissent au fond rien de vraiment précis
Que quelques rides au front et la peur de l'ennui
Car mes amours sont mortes avant que d'exister
Mes amis sont partis et ne reviendront pas
Par ma faute j'ai fait le vide autour de moi
Et j'ai gâché ma vie et mes jeunes années
Du meilleur et du pire, en jetant le meilleur,
J'ai figé mes sourires et j'ai glacé mes pleurs...
Où sont-ils à présent,
À présent, mes vingt ans?

(Paroles de Charles Aznavour )

Mireille

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Mireille » 06 avr. 2015, 15:01

Et si on lui rajoutait la musique, Pooh :

https://www.youtube.com/watch?v=HyRF1CjOPQ8

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Dans la vie faut pas s'en faire

Messagepar Denis » 06 avr. 2015, 18:15


Salut surtout à Mireille et à Kraepelin,

Merci pour vos beaux compliments. En échange, je vous pardonne tout.

Plus sérieusement (pour faire changement), je cite Chateaubriand : « La vieillesse est un naufrage, les vieux sont des épaves ! ».

Puisqu'on n'y peut rien, à quoi bon en faire un drame. (Réf.)

Autant que Kraepelin (peut-être même plus) je constate que je suis moins performant qu'avant, tant physiquement qu'intellectuellement. Puisque en faire un drame n'arrangerait rien, aussi bien prendre l'affaire à la légère.

Souvent, le soir, à l'heure du coucher, je refais un petit calcul. Ma chambre fait 36.6 m³. En enlevant 10% pour les meubles, il reste 33 m³ d'espace utilisable. J'imagine alors que je place 3 cartons de lait d'un litre dans un coin de la chambre et que, chaque soir, j'ajoute 3 nouveaux litres. Pour remplir ma chambre, ça me prendra donc 11000 jours. À moins de mourir centenaire, je n'y arriverai donc pas de mon vivant.

Tant pis. Au moins j'aurai essayé, même si ce n'est pas concrètement.

Si j'essayais concrètement, le plancher risquerait de céder sous la charge et le lait pourrait moisir et sentir mauvais. Je préfère donc en faire une simple expérience de l'esprit.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1381
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Pooh » 06 avr. 2015, 18:20

:shock:
A chacun ses expériences !!!
:lol:
(Je ne vous juge pas!)
:lol:
(Peut être ... En fait )
:lol:

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3981
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Nous étions jeunes et brillants

Messagepar Christian » 06 avr. 2015, 19:44

Salut gang de vieux ploucs! :lol:

Il y a certaine personne qui ne se laisse pas abattre...

Une femme de 100 ans nage un 1500 mètres! Elle a commencé à faire de la natation à l'âge de 80 ans... :shock:

Ou encore, pensez à Jack Rabbit qui a fait du ski de fond jusqu'à l'âge de 105 ans.

Non, sans, blague, je viens de passer le 50 et l'aspect le plus dur est physique. Ce sont mes blessures sportives de jeunesse qui me rattrapent au grand galop...
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow


Revenir vers « Discussions générales »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit