Le mensonge de la station spatiale internationale

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4059
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#101

Message par MaisBienSur » 15 sept. 2016, 13:27

Il faudrait qu'Hibout regarde QUOTIDIEN (Sur TMC), il y a Thomas Pesquet, l’astronaute français qui va partir rejoindre l'ISS demain. Faut le prévenir que c'est un fake avant qu'il décolle ?

Edit: Pas demain mais le 16 novembre...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4059
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#102

Message par MaisBienSur » 15 sept. 2016, 13:49

En plus, Thomas Pesquet répondait à beaucoup de questions que pose LokHiBou, comme le recyclage de l'eau, la nourriture, etc...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1443
Inscription : 14 déc. 2013, 05:58

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#103

Message par Chanur » 15 sept. 2016, 18:13

J'ai lu votre site en diagonale. Il s'y prête bien avec ses petits articles séparés. Chaque article sur lequel je me suis arrêté était ou bien une supposition gratuite (par exemple : "cette photo d'une éclipse ressemble vraiment à un trucage") ou bien une pure absurdité.

Par exemple,
site du hiboux a écrit :Il faut donc éliminer chaque mois plusieurs centaines de kg de LiCo3.
Cette affirmation est documenté par ce document International Space Station Carbon Dioxide Removal Assembly qui explique :
While cabin air processing, one carbon dioxide removal bed is in the process of regeneration. Regeneration is accomplished using pressure/thermal swing methodology. First, the two-stage pump removes the free air from the adsorbent bed and returns it to the cabin, reducing oxygen ullage. Then Kapton heaters integrated within the adsorbent bed raise the zeolite temperature, and space vacuum creates a low, partial pressure driving the carbon dioxide gas overboard
C'est-à dire qu'on chauffe les particules qui ont fixé le CO2 tout en les soumettant au vide spatial de façon à envoyer le CO2 à l'extérieur.
Donc soit vous n'avez pas lu le document qui vous sert de preuve (et vous êtes donc de mauvaise foi) soit vous savez qu'il dit le contraire de vos assertions (et vous êtes donc de mauvaise foi).

Ce qui est amusant c'est que ce document dit aussi que pour faire ça, on commence par enlever l'eau de l'air qu'on veut traiter, puis on fixe le CO2, puis on remet l'eau (parce que oui, c'est extrêmement facile de retirer ou d'ajouter de l'eau dans une atmosphère confinée et si, comme vous l'affirmez, le taux d'humidité était tel que ça moisisse de partout, c'est que les utilisateurs de la station auraient choisi un tel taux. Ce qui serait ballot de leur part ...). Du coup, il n'y a pas plus d'humidité dans l'ISS qu'il n'y a chez vous de flaque d'eau par terre à cause de votre transpiration.

Ce qui est amusant c'est que le même document explique aussi :
Dayhight and continuous day power cycle is overlapped with the operating cycle. In the dayhight power cycle, the carbon dioxide adsorbent bed heaters are only allowed to be powered on during the day portion of the cycle
Eh oui : quand les panneaux solaires sont à l'ombre, on éteint les appareils qu'on peut se permettre d'éteindre.
Contrairement à ce que vous affirmez :
site du hiboux a écrit :Pendant ces 45 minutes d'obscurité, les batteries doivent délivrer de l'électricité pour tous les appareils de la Station, la lumière, le système de recyclage de l'eau, les radiateurs pour évacuer la chaleur, les appareils des expériences scientifiques, les systèmes de ventilation, les appareils de communications avec la Terre.
Et vous précisez:
Comme d'habitude, on ne trouve aucune information sur la consommation électrique de tous les appareils utilisés.
Ben si, mais il faut lire les documents pour le savoir ...

Ce qui est très drôle aussi, c'est ça :
Image
site du hiboux a écrit :Comment expliquez vous cela autrement que par un montage vidéo mal fait?
Vous n'avez même pas regardé la vidéo dont sont extraites ces images ???
Parce qu'on voit clairement que quand la caméra s'éloigne du premier hublot la taille du module par rapport au hublot grandit (simple effet de perspective), qu'ensuite la caméra zoome et que quand elle revient sur le premier hublot le zoom agrandit le hublot et le module. Regardez bien la fin de la séquence montrant la première fois le premier hublot.

Je ne vais pas tout détailler, mais par exemple le fait que Felix Baumgardtner ait pu stabiliser sa rotation sans moteur prouve que la capsule d’atterrissage ne peux pas le faire avec dix moteurs ?
Ou bien : on ne peut pas faire de tests en soufflerie donc la Nasa a envoyé des hommes dans l'espace, sans savoir comment se comporte un engin de retour tombant vers le sol à une telle vitesse.
Sauf qu'on a envoyé des quantité d'engins dans l'espace, pour faire les tests en question ... Vous croyez sérieusement que les premiers vaisseaux qu'on a fait revenir d'orbite avaient des passagers ?

@Denis
C'est malin le pari sur la Tour Eiffel : vous êtes sûr de gagner, il est évident que la Tour Eiffel n'existe pas.
- D'abord une telle structure s'effondrerait inévitablement sous son propre poids,
- et en plus même aujourd'hui (et a plus forte raison au 19e siècle) on serait absolument incapable de fabriquer un engin volant portant un tel poids : il est donc impossible qu'on ait pu la poser sur le Champ de Mars.
Non, l'illusion de la Tour Eiffel provient de gaz hypnotisant qu'on répand dans Paris à partir du Centre Beaubourg.
Sinon, à quoi serviraient tous ces tuyaux ?
Quand on a construit le Centre Beaubourg on a prétendu que c'était futuriste, mais aujourd'hui, il est clair que c'était une excuse bidon puisque personne n'a, par la suite, construit des trucs dans ce style.
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2543
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#104

Message par Cogite Stibon » 16 sept. 2016, 04:23

Bonjour Hiboux,

je commence à lire votre site, je répondrais point par point, jusqu'à ce que j'en ai assez :
Au décollage, les astronautes subissent plusieurs accélération pouvant aller jusqu'à 4g. [...] Pourtant on les voit activer des interrupteurs, étudier leur manuel de vol, faire un signe à la caméra, sans aucune gêne, alors qu'ils devraient être collés à leur fauteuil: ils pèsent plus de 240 kg au décollage.
Je vous invite à vous renseigner sur les accélération en gque subissent quotidiennement les pilotes d'avion de chasse, tout en continuant de piloter.
De plus à voir votre graphique et la video, on constate que :
- l'accélération de 4g est extrémement courte.
- les astronautes restent le dos collés à leur fauteuil, et ne bougent que peu leurs bras. On ne peut pas dire qu'ils ne ressentent aucune gêne.
Cela doit être encore pire lorsque l'accélération s'arrête et passe brusquement de 3g à 0g. En voiture un freinage brusque cause une décélération de 1g et on est déjà terriblement secoué. Là il s'agit de 3g.
Vous confondez vitesse et accélération. Votre comparaison n'a aucun sens.
Des gouttes d'ammoniac s'échappent dans le vide depuis un radiateur extérieur en mai 2013.
C'est impossible puisqu'un liquide dans le vide se met immédiatement à bouillir, se transforme en gaz et s'évapore.
Je vous invite à consulter le diagramme de phase de l'ammoniac
Image
On voit clairement qu'il reste liquide en dessous d'une certaine température, quelle que soit la pression.

Concernant le petit satellite, vous avez reconnu être dans l'erreur.
Comme d'habitude, on ne trouve aucune information sur la consommation électrique de tous les appareils utilisés. Si on pouvait avoir ces informations, on verrait certainement que l'ensemble demande beaucoup plus d'énergie que ce que les panneaux solaires peuvent fournir.
Vous n'en savez rien, et vous n'apportez aucun élément concret à part votre ignorance des consommations
Pourquoi les cheveux de ces astronautes flottent vers le haut?
cheveux astronautes
Il n'y a aucune raison à cela. Ils devraient flotter librement en suivant les mouvements de la tête de l'astronaute.
Les cheveux suivent les mouvements de la tête avec du retard. Il suffit de sélectionner quelques photos où la personne amorce une légère descente pour obtenir cet effet. Par ailleurs, quels techniques de trucage proposez-vous pour expliquer ces photos ?
* La rotation des 12 très grands panneaux solaires doit transmettre des vibrations à la structure et amène nécessairement des phénomènes de résonnance.
Pas si les ingénieurs ont bien fait leur boulot, et qu'il ont calculés les fréquences propres de la structure pour qu'elle soient différentes des fréquences de rotation des panneaux. Ce type de problème n'est pas propre à l'ingénierie spatiale
Et quelle graisse utilisent ils pour lubrifier ces parties en rotation: quel graisse résiste pendant des années à des variations de températures allant de -150° à +120°?
Je vous invite à rechercher "palier autolubrifiant" sur le web.

C'est tout, pour le moment...
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Schtoiing
Messages : 253
Inscription : 10 août 2016, 10:13

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#105

Message par Schtoiing » 16 sept. 2016, 04:32

Cogite Stibon a écrit :...
Les cheveux suivent les mouvements de la tête avec du retard. Il suffit de sélectionner quelques photos où la personne amorce une légère descente pour obtenir cet effet. Par ailleurs, quels techniques de trucage proposez-vous pour expliquer ces photos ?

...
On sait que de grandes entreprises Illuminati sponsorisent ce type de mystifications complotistes. La preuve.
Tu mens, tu mens, tu mens ! Il ment, il ment ! Louis de Funès dans Fantomas.


Elle est fachée toutoune ? Elle perd patience ? Vous faites une fixette sur moi na na nèèère...Un professeur de l’Éducation Nationale française.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2543
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#106

Message par Cogite Stibon » 16 sept. 2016, 04:37

Schtoiing a écrit :La preuve.
:lol:
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Tanukis
Messages : 85
Inscription : 10 avr. 2016, 03:19
Localisation : Sur la même planète que toi

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#107

Message par Tanukis » 16 sept. 2016, 04:52

tecnic a écrit :
Tanukis a écrit :
Et pour voir et prendre en photo ISS, ce n'est pas si compliqué que cela, pareil une rapide recherche sur le net et hop pleins de résultat :
ici sur webastro, un forum d'astronome amateur http://www.webastro.net/forum/showthrea ... aphier+ISS

ou là (devant le Soleil en plus) http://www.bonplanphoto.fr/comment-phot ... nt-soleil/

Et encore là : http://www.posephoto.net/2013/12/liss-p ... -lune.html
Vous devriez savoir et notre ami Hibou ,hou,hou, le confirme ,Il y a bien un machin qui tourne à 400km mais bon c'est pas un ballon c'est trop débile mais c'est un truc vide ! Un leurre ! Puisque de toute façon on serait incapable d'en ramener les astronautes ! Allons allons ,ne vous laissez pas influencer par la version officielle .Hibou sait ,lui ! :a2:
Bien sûr, Evrard le hibou dissimule ces mensonges par des conneries (ou l'inverse) . Comme si on avait envoyé un machin d'une masse de 400 tonnes ( 108 m de long pour 74 de large) en une seule fois :ouch:

ISS est composée de plusieurs modules, qui ont nécessité plusieurs lancements (par différentes agences spatiales ) étalé sur plus d'une dizaine d'années .
L'ISS de 1998 avec seulement 2 modules ne ressemble pas à celle de 2016 .
http://www.futura-sciences.com/sciences ... ale-22526/
http://www.astronomes.com/divers/liss-l ... nationale/

Je ne sais pas ce qui m'étonne le plus chez Hibou le Evrard, son incommensurable mauvaise foi ou son insondable bêtise . Par contre je pense qu'il vient poster ici pour avoir de la visibilité sur les moteurs de recherche .
Insérer ici une phrase hautement philosophique .

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7664
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#108

Message par Nicolas78 » 16 sept. 2016, 05:20

Amha il s'attendait pas à un tel debunk en règle.
La il doit être en PLS dans un coin...

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1087
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#109

Message par LouV » 16 sept. 2016, 05:38

Vous pavanez pas non plus trop vite les gars, il s'est juste pas connecté (du moins pas avec son profil Hibou) depuis son dernier message. :a4:

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3782
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#110

Message par Wooden Ali » 16 sept. 2016, 05:39

Je ne sais pas ce qui m'étonne le plus chez Hibou le Evrard, son incommensurable mauvaise foi ou son insondable bêtise . Par contre je pense qu'il vient poster ici pour avoir de la visibilité sur les moteurs de recherche .
Je crois qu'on peut appliquer sans réserve le rasoir d'Hanlon à son cas. Combiner avec autant de réussite, stupidité, ignorance et entêtement relève de l'exploit : ce type est une synthèse !
Étonnant, non ?
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Dany
Messages : 1441
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#111

Message par Dany » 16 sept. 2016, 05:43

Cogite Stibon a écrit :
Evrard a écrit :Pourquoi les cheveux de ces astronautes flottent vers le haut?
Il n'y a aucune raison à cela. Ils devraient flotter librement en suivant les mouvements de la tête de l'astronaute.
Les cheveux suivent les mouvements de la tête avec du retard.
Leurs cheveux ont quand même une tendance à rester en l'air. Je me suis demandé pourquoi jusqu'à ce que je voie cette astronaute se laver les cheveux :
https://www.youtube.com/watch?v=kOIj7AgonHM

Elle les lave et les sèche de bas en haut, alors forcément à la longue, ils prennent le plis. Il est bien possible que, revenue sur terre, elle ait besoin d'un bon brushing pour les domestiquer de nouveau vers le bas.

Dany
Messages : 1441
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#112

Message par Dany » 16 sept. 2016, 05:56

Tanukis a écrit :Comme si on avait envoyé un machin d'une masse de 400 tonnes ( 108 m de long pour 74 de large) en une seule fois :ouch:

ISS est composée de plusieurs modules, qui ont nécessité plusieurs lancements (par différentes agences spatiales ) étalé sur plus d'une dizaine d'années .
Heu, il le sait que la station n'a pas été lancée en une seule fois. C'est sur son site au point 1 "Qu'est ce que la station spatiale" :
http://mensonges.fr/ISSS/ISS.html#C1

EDIT : Bon d'accord, en même temps, il le nie, puisqu'on nous ment. ;)
C'est un cas complexe d'ego surgonflé : si lui ne peut pas comprendre ou concevoir quelque chose, d'autres ne le peuvent pas non plus, donc c'est truqué.
Pourtant, au vu de ses maigres connaissances au niveau technique, un peu de modestie lui ferrait du bien. Mais c'est au dessus de ses forces, semble t'il.

Dany
Messages : 1441
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#113

Message par Dany » 16 sept. 2016, 06:54

Chanur a écrit : Ce qui est très drôle aussi, c'est ça :
Image
site du hiboux a écrit :Comment expliquez vous cela autrement que par un montage vidéo mal fait?
Vous n'avez même pas regardé la vidéo dont sont extraites ces images ???
Parce qu'on voit clairement que quand la caméra s'éloigne du premier hublot la taille du module par rapport au hublot grandit (simple effet de perspective), qu'ensuite la caméra zoome et que quand elle revient sur le premier hublot le zoom agrandit le hublot et le module. Regardez bien la fin de la séquence montrant la première fois le premier hublot.
Bien vu, le zoom. Sinon c'est effectivement une question de perspective, suivant l'angle de la prise de vue :
L'image du haut montre la partie du module de rentrée qui se trouve en dessous de cette marque noire indiquée par la flèche rouge (une ombre). Cette partie étant plus éloignée du hublot.
Tandis que l'image du bas montre la partie du module qui se trouve au dessus de la marque noire, cette partie du module étant plus proche du hublot

thewild
Messages : 716
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#114

Message par thewild » 16 sept. 2016, 10:51

Cogite Stibon a écrit :Je vous invite à consulter le diagramme de phase de l'ammoniac
Image
On voit clairement qu'il reste liquide en dessous d'une certaine température, quelle que soit la pression.
J'allais poster ce diagramme, mais je ne suis pas si sûr que ça de votre conclusion.
Le diagramme s'arrête à 0.005 Bars, soit 500 Pascals, donc 500 N/m2.
Wolfram Alpha me dit que la pression à l'altitude de l'ISS (400km) est de 1.5x10-6 Pa (je ne sais pas ce que vaut son calcul, il ne me donne pas la formule). On est très loin de la limite inférieure du graphique cependant.
Comme l'échelle du graphique est logarithmique, il est assez difficile d'en déduire le comportement de l’ammoniac dans le vide.
Je crois que n'importe quel liquide doit bouillir dans le vide spatial, mais il y a un aspect dynamique à ne pas négliger : il pourrait se solidifier avant de bouillir. Je ne pense pas qu'il puisse être en phase liquide, mais il pourrait être en phase solide.

Pour aller un peu plus loin (je cherche en même temps que j'écris) le site d'air liquide donne le point triple de l'ammoniac à -77.66°C et 0.06111 bar. Il me semble évident qu'on est en dessous de ce point sur les deux échelles, c'est donc soit solide soit gazeux.
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2543
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#115

Message par Cogite Stibon » 16 sept. 2016, 11:04

@wild : c'est vrai, mea culpa, j'ai conclus trop hâtivement.

En fait, pour conclure quoi que ce soit, il faudrait :
1. connaitre les conditions de température et de pression qui règne à cette endroit
2. et connaître l'état de l'ammoniac dans ces conditions.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

thewild
Messages : 716
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#116

Message par thewild » 16 sept. 2016, 11:09

Cogite Stibon a écrit :En fait, pour conclure quoi que ce soit, il faudrait :
1. connaitre les conditions de température et de pression qui règne à cette endroit
2. et connaître l'état de l'ammoniac dans ces conditions.
Oui, et il faudrait aussi savoir comment s'est produite la fuite d'ammoniac. Si l'ammoniac a cristallisé en s'échappant, alors c'est normal de le retrouver sous forme de flocons ensuite.
Si on libère de l'ammoniac solide (gelé) dans le vide spatial, il est évident qu'il ne bouillira pas (de même que de l'eau sous forme de glace d'ailleurs).
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2543
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#117

Message par Cogite Stibon » 16 sept. 2016, 11:16

thewild a écrit :Si on libère de l'ammoniac solide (gelé) dans le vide spatial, il est évident qu'il ne bouillira pas (de même que de l'eau sous forme de glace d'ailleurs).
Euh ? Tu dis que si on libère de l'eau liquide dans l'espace, elle va bouillir, et que si on libère de l'eau solide, elle ne va pas fondre/bouillir ou se sublimer ? T'es sûr de ton coup ?
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Dany
Messages : 1441
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#118

Message par Dany » 16 sept. 2016, 11:25

thewild a écrit : Je crois que n'importe quel liquide doit bouillir dans le vide spatial, mais il y a un aspect dynamique à ne pas négliger : il pourrait se solidifier avant de bouillir. Je ne pense pas qu'il puisse être en phase liquide, mais il pourrait être en phase solide.
L'eau est souvent sous forme de gouttelettes liquides ou solides autour de la station ou des vaisseaux spatiaux. On peut voir de nombreuses vidéos à ce sujet.
En fait, l'ammoniac au environs de la station passe par toutes ses phases. Tout dépend s'il est à l'ombre (-270°C) ou au soleil (+150°c).
Compte tenu que la goutte crée sa propre ombre, le côté de la goutte exposé au soleil n'a pas la même température que le côté non exposé, c'est assez compliqué. En tous cas, des gouttes liquides ou solides d'ammoniac à l'extérieur de la station, ça n'a rien d'impossible.

http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?t=37950

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2543
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#119

Message par Cogite Stibon » 16 sept. 2016, 11:27

Merci Dany.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3298
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#120

Message par PhD Smith » 16 sept. 2016, 14:24

En direct de la SSI.

Et tournée générale ! La bière issue de l'orge cultivée sur la SSI.

Image
maltsethoublons.com a écrit :Le brasseur japonais Sapporo a brassé sa Space Barley, une bière avec de l’orge « Haruna Nijo ». Une céréale habituellement utilisée pour la Sapporo, mais cette fois-ci semée et ayant poussé pendant 5 mois en 2006 dans la station spatiale internationale (ISS). Une opération réalisée en collaboration avec l’université de Okayama et l’Institute for Biomedical Problems de l’Académie des Sciences de Russie.


250 pack de 6 bouteilles de 33 cl de bière (titrant 5,5°) sont mis en vente par Sapporo au prix de 10.000 ¥ chaque (environ 75 euros). Seuls les résidents japonais âgés de plus de 20 ans peuvent en acquérir, et ce uniquement par internet. Il suffit pour cela de s’inscrire sur le site du brasseur (voir la page dédiée) afin de participer à une loterie qui désignera les heureux acheteurs. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 24 décembre. Les résultats du tirage au sort seront connus le 7 janvier 2010 pour une confirmation de l’achat jusqu’au 15 janvier. Les packs de bière extraterrestre seront envoyés à partir du 28 janvier à leur propriétaires.

Le produit de la vente de ces packs de bière sera investi dans la promotion de la science et la recherche spatiale dans l’éducation des enfants au Japon et en Russie.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Hibou
Messages : 1151
Inscription : 04 oct. 2009, 10:56
Localisation : Guethary, Pays Basque, France

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#121

Message par Hibou » 17 sept. 2016, 13:58

Bonjour à tous,
J'ai bien lu vos réponses, certaines sont très instructives.
Encore une fois, je le dis sur mon site et sur la vidéo: je sais que j'ai certainement fait des erreurs dans mes arguments et je le reconnais.
Merci à ceux qui ont pris le temps de me montrer ces erreurs.

Je ne cherche pas à imposer mes idées, mais à échanger et à me corriger. Les commentaires qui me traitent de tous les noms d'oiseaux rares ne me touchent pas, normal pour un hibou. :a2:
Donc plutôt que de tout rejeter en bloc, en pensant que je suis un illuminé, un menteur, un abruti, posez vous des questions sur les anomalies vraiment flagrantes qui sont exposées.

Je ne suis pas une personne malhonnête. :menteur: J'ai été longtemps passionné de sciences et d'astronautiques et j'ai été extrêment déçu de comprendre qu'on nous mentait. D'où le besoin de faire ce site.

Oui c'est bien moi Evrard qui ait publié un fil sur le "Mensonge de la bombe atomique". C'était ma première page et la première fois que je publiais un site Internet, et j'ai préféré publié sous un autre nom.

Je vais maintenant prendre le temps d'analyser les réponses, cela me permettra de corriger les erreurs sur mon site. :ouch: Oui je sais … il y a du boulot.
Merci
A plus

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3874
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#122

Message par spin-up » 17 sept. 2016, 14:06

Hibou a écrit : Je ne suis pas une personne malhonnête. :menteur: J'ai été longtemps passionné de sciences et d'astronautiques et j'ai été extrêment déçu de comprendre qu'on nous mentait. D'où le besoin de faire ce site.
Tu admets que tu as fait des erreurs grossieres, mais pour autant tu ne remets pas du tout en question ta theorie?

Qu'est ce qui te ferait douter de ta theorie? Serais tu pret a admettre la possibilité que tu te trompes?

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5782
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#123

Message par Lulu Cypher » 17 sept. 2016, 14:24

Salut Hibou,

Bravo si tu es capable de cette remise en question. Mais puisque tu admets qu'il existe des erreurs dans ton argumentaire et que ces dernières seront corrigées un peu grâce aux remarques de certains intervenants de ce forum .... j'ai du mal à comprendre que tu persistes néanmoins dans ta théorie du : "on nous ment" ?!?

Pourrais-tu stp faire la liste des arguments restants[1] qui te font croire en cette affirmation que lISS "n'existe" pas vraiment ?

----------------------------------
[1] une simple "bullet list" contenant le résumé de tes arguments suffira

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Hibou
Messages : 1151
Inscription : 04 oct. 2009, 10:56
Localisation : Guethary, Pays Basque, France

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#124

Message par Hibou » 17 sept. 2016, 14:25

spin-up a écrit :
Hibou a écrit : Je ne suis pas une personne malhonnête. :menteur: J'ai été longtemps passionné de sciences et d'astronautiques et j'ai été extrêment déçu de comprendre qu'on nous mentait. D'où le besoin de faire ce site.
Tu admets que tu as fait des erreurs grossieres, mais pour autant tu ne remets pas du tout en question ta theorie?

Qu'est ce qui te ferait douter de ta theorie? Serais tu pret a admettre la possibilité que tu te trompes?
Et serais tu prêt à accepter que TOI tu te trompes. Moi ça fait plus d'un an que je travaille sur ce sujet, plusieurs heures par jour, j'ai déjà beaucoup envisagé que peut être je me trompais. Maintenant je suis sûr de moi.

Normalement, il n'y aurait pas eu besoin de donner tant d'arguments pour prouver que la Station spatiale n'existe pas. Il suffirait d'un seul bien analysé. Idem pour la bombe atomique (http://mensonges.fr/bombe/bombe.html)

Or il y a quelques anomalies, souvent des détails insignifiants, pour prouver le mensonge.
Encore une fois, l'asiatique qui redescend après après monté, (https://youtu.be/o7WMWHs4KfI?t=22m15s) comment expliquer vous cela?
Je n'ai pas eu une seule réponse cohérente, le plus souvent vous répondez en vous moquant.
Commençons par analyser ce point, sérieusement, si vous y arrivez. Ensuite on pourra discuter.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: Le mensonge de la station spatiale internationale

#125

Message par Invité » 17 sept. 2016, 15:02

Hibou a écrit :Encore une fois, l'asiatique qui redescend après après monté, (https://youtu.be/o7WMWHs4KfI?t=22m15s) comment expliquer vous cela?
Je n'ai pas eu une seule réponse cohérente, le plus souvent vous répondez en vous moquant.
Commençons par analyser ce point, sérieusement, si vous y arrivez.
Il a les pieds dans des cale-pieds et plie les genoux en montant et redescendant.

Qu'est-ce qui ne te satisfait pas dans cette réponse ?
calapieds.png
I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit