Perturbateurs endocriniens

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Lupus
Messages : 38
Inscription : 31 août 2016, 07:22

Perturbateurs endocriniens

Messagepar Lupus » 25 juil. 2017, 06:52

Bonjour à tous

Je suis tombé via des amis Facebook sur cet article du monde. http://www.lemonde.fr/pollution/article/2017/07/04/perturbateurs-endocriniens-la-france-cede-a-l-allemagne_5155485_1652666.html

Je ne connais pas le sujet des perturbateurs endocriniens.

D'après cet article, les critères adopté par la commission européenne pour définir ce qu'est un perturbateurs endocriniens seraient trop laxistes.

Ce problème est souligné par le ministère de la santé du Danemark et de la suède, ainsi que de la société européenne d'endocrinologie.

On peut trouver le document en question ici http://ec.europa.eu/health/sites/health/files/endocrine_disruptors/docs/20170530_ppp_draft_en.pdf

Malheureusement je lis très mal l'anglais, j'ai du mal à comprendre les tenants et les aboutissants de cette histoire.

Si quelqu'un peut éclairer ma lanterne, je l'en remercie.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 675
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Perturbateurs endocriniens

Messagepar nikola » 25 juil. 2017, 07:51

Le gros problème est que le mot est très mal choisi parce que la pilule (oui, pour la contraception) ou même du bête soja sont aussi des perturbateurs endocriniens.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Perturbateurs endocriniens

Messagepar Cogite Stibon » 25 juil. 2017, 08:15

nikola a écrit :la pilule [est un] perturbateurs endocriniens.

volontairement, dans ce cas.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
StarKrunch
Messages : 65
Inscription : 17 nov. 2013, 12:46

Re: Perturbateurs endocriniens

Messagepar StarKrunch » 01 août 2017, 08:56

Cogite Stibon a écrit :
nikola a écrit :la pilule [est un] perturbateurs endocriniens.

volontairement, dans ce cas.


C'est moins volontaire lorsque les hormones se retrouvent ensuite dans notre eau de boisson, les stations d'épuration n'étant pas conçu pour extraire ou détruire ces substances, les déversements dans l'environnement sont massifs mais on ne peut pas demander à ces dames de ne plus faire pipi ;)

Avatar de l’utilisateur
Cadenas
Messages : 217
Inscription : 04 mai 2017, 09:49

Re: Perturbateurs endocriniens

Messagepar Cadenas » 01 août 2017, 09:05

StarKrunch a écrit :C'est moins volontaire lorsque les hormones se retrouvent ensuite dans notre eau de boisson, les stations d'épuration n'étant pas conçu pour extraire ou détruire ces substances, les déversements dans l'environnement sont massifs mais on ne peut pas demander à ces dames de ne plus faire pipi ;)

À quel taux de dilution? Bon, ce sera toujours un taux plus important qu'un remède homéopathique... :D

Avatar de l’utilisateur
StarKrunch
Messages : 65
Inscription : 17 nov. 2013, 12:46

Re: Perturbateurs endocriniens

Messagepar StarKrunch » 01 août 2017, 09:13

J'ai des collègues qui travaillent là-dessus, et c'est présent à une concentration suffisamment importante dans les rivières pour constater l'apparition de gardons et chevesne bi-sexuels (présence d'organes sexuels mâles et femelles) :mrgreen: . Mais bon, il y a bien d'autres PE dans les eaux de surface : PCBs, Dioxines, Phtalates, revêtement anti-adhérant des poêles......

thewild
Messages : 646
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Perturbateurs endocriniens

Messagepar thewild » 01 août 2017, 09:39

Cadenas a écrit :
StarKrunch a écrit :C'est moins volontaire lorsque les hormones se retrouvent ensuite dans notre eau de boisson, les stations d'épuration n'étant pas conçu pour extraire ou détruire ces substances, les déversements dans l'environnement sont massifs mais on ne peut pas demander à ces dames de ne plus faire pipi ;)

À quel taux de dilution? Bon, ce sera toujours un taux plus important qu'un remède homéopathique... :D

La théorie actuellement acceptée est que ces perubateurs peuvent être actifs à des doses extrêmement faibles si ils sont combinés, c'est le fameux "effet cocktail", longtemps soupçonné mais mis en évidence il y a peu de temps.
Cet effet les rends actifs bien en dessous des doses minimales lorsqu'ils sont pris isolément.
Un article de vulgarisation sur ce sujet : http://www.futura-sciences.com/sante/actualites/vie-perturbateurs-endocriniens-leffet-cocktail-enfin-explique-59649/
"In theory, there is no difference between practice and theory. In practice, there is." Attribution incertaine
"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves" Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
StarKrunch
Messages : 65
Inscription : 17 nov. 2013, 12:46

Re: Perturbateurs endocriniens

Messagepar StarKrunch » 01 août 2017, 09:52

L'effet cocktail c'est la grosse problématique, et pour corriger un point, ça mise en évidence n'est pas récente, ça fait longtemps que des gens travaillent sur le sujets....sachant que lorsque l'on combine des toxiques on peut observer une foultitude d'effets, des effets additifs, en passant par les synergiques, et même des antagonismes....tu as raison de l'évoquer, caractériser la toxicité (PE par exemple) d'une substance on sait, par contre effectivement dans la nature ils font partie d'une soupe dont les effets sont souvent difficiles à prévoir.


Revenir vers « Discussions générales »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit