Interventions de Google et Tesla à Puerto Rico

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3495
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Interventions de Google et Tesla à Puerto Rico

#26

Message par LoutredeMer » 10 oct. 2017, 08:52

Concernant les retombées en faveur des pays pauvres secourus, attention : Le projet Loon utilise le réseau local existant. Google n'investit pas dans l'installation locale d'une infrastructure de réseau mais les ballons relaient simplement le signal.
les ballons du projet Loon ne vont pas fournir le service en lui-même mais relayer le signal des réseaux cellulaires existants. Chaque ballon est en effet équipé d'une liaison bidirectionnelle qui lui permet de recevoir le signal émis par les antennes relais puis de le répercuter vers des smartphones, des ordinateurs ou d'autres appareils équipés d'un système de réception compatible 4G. [...]L'avantage crucial pour les opérateurs de téléphonie est qu'ils pourront ainsi étendre leur réseau sans avoir à investir dans les infrastructures, ce qui est un frein majeur pour desservir des zones jugées peu rentables économiquement. http://www.futura-sciences.com/tech/act ... ico-57479/

Google teste dans un pays, puis reprend tout et s'en va. Le Pérou a avant Porto Rico bénéficié en mars 2017 des ballons du projet Loon suite aux inondations et glissements de terrain. Ils sont restés 3 mois et été retirés. Il est clair dans cet article que le Pérou était une zone de test de la technologie. Qu'en est-il actuellement au Pérou? Ce pays a-t-il avancé en matière de communications 4G?


Google a volé le projet Loon à une entreprise. Il n'est pas question de concurrence loyale pouvant se développer, mais du combat des géants qui ont déjà absorbé la majorité des start-ups de ce monde. (d'ailleurs Facebook a aussi tenté de se placer dans la foulée...)
Cette technologie est désormais propriété de Space Data qui l’avait déposé en 2001.
Selon Wired, qui rapporte l’information, c’est la première fois que le géant du Web perd l’un de ses 36 000 brevets pour ce qu’on appelle une « interférence » ; il s’agit en fait d’attribuer un brevet au premier qui a inventé la technologie en question. https://www.lesechos.fr/10/07/2017/lese ... promis.htm#

L'intention de Google est avant tout d'élargir le nombre de ses abonnés internet avec ses ballons ne requiérant pas d'installation sur le sol en infrastructures. L'Inde l'a parfaitement compris.
Both firms ultimately want to be internet providers for remote areas, even when there isn't a disaster. By bringing more people onto the internet, it gives them opportunities to connect with family, education and jobs. And, crucially, it gives them more access to Google and Facebook services. http://money.cnn.com/2017/05/17/technol ... index.html
L'Inde commence à déployer des points de connexion Wi-Fi gratuits dans 1 050 villages. L'accès à Internet constitue un véritable enjeu politique dans un pays où 900 millions de citoyens en sont encore privés, ce qui attise les ambitions de Google et Facebook.
L’initiative de Google, qui a commencé à déployer un accès Wi-Fi gratuit dans 100 gares différentes — aux 150 000 utilisateurs quotidiens –, fait donc désormais concurrence au projet gouvernemental. Ce dernier est visiblement prêt à combler son retard en la matière et à devenir le premier fournisseur d’accès Internet aux zones les plus rurales. Le gouvernement travaille par ailleurs au déploiement de la fibre optique et à la démonétisation à grande échelle — pour lutter contre la fraude fiscale.
Et Facebook (qui n'est jamais loin derrière) a du renoncer.
De son côté, Facebook a dû revoir à la baisse les grandes ambitions de son projet Internet.org, finalement renommé Free Basics. Il devait permettre aux utilisateurs d’accéder gratuitement à une version limitée d’Internet, composée uniquement de sites partenaires… et de Facebook. Ce réseau bridé et entièrement dépendant des décisions du réseau social a été vivement critiqué par ses millions d’utilisateurs potentiels, avant d’être finalement enterré par une décision du régulateur indien des télécoms en février dernier.
Ceci pose aussi problème au Sri Lanka où le projet Loon est abandonné en fonction d'une incompatibilité avec le réseau existant.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1023
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Interventions de Google et Tesla à Puerto Rico

#27

Message par Inso » 10 oct. 2017, 15:43

eatsalad a écrit :Elon Musk me semble être le champion des annonces médiatiques qui font rêver, ces annocnes sont ellles réalisables ca demande a etre creusé !!
Oui et non, Tesla semble en assez bonne voie et Space X est pour le moment une réussite technologique. Ceci dit, OK pour d'autres projets (mars, tunnels...).
Le projet concernant Puerto Rico ne me semble pas technologiquement trop complexe, j'y vois davantage des écueils financiers ou politiques (ou juridique pour Loon).

Inso

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1023
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: Interventions de Google et Tesla à Puerto Rico

#28

Message par Inso » 10 oct. 2017, 16:02

LoutredeMer a écrit :Google teste dans un pays, puis reprend tout et s'en va. Le Pérou a avant Porto Rico bénéficié en mars 2017 des ballons du projet Loon suite aux inondations et glissements de terrain. Ils sont restés 3 mois et été retirés. Il est clair dans cet article que le Pérou était une zone de test de la technologie. Qu'en est-il actuellement au Pérou? Ce pays a-t-il avancé en matière de communications 4G?
Si j'ai bien compris, les trois mois représentent la durée de vie su système de ballon dans les conditions du Pérou. Je n'ai pas réussi à trouver ce qui s'est décidé entre le Pérou et Google suite à ces trois mois d'essais. Est-ce que le service a été facturé par Google au Pérou ?
LoutredeMer a écrit :L'intention de Google est avant tout d'élargir le nombre de ses abonnés internet avec ses ballons ne requiérant pas d'installation sur le sol en infrastructures.
J'estime que tout projet permettant de réduire les infrastructures est une bonne chose.
Après, Google se rémunère avec la pub. Moi ça me va bien (merci les bloqueurs de pub :mrgreen: ).

Inso

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3495
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Interventions de Google et Tesla à Puerto Rico

#29

Message par LoutredeMer » 11 oct. 2017, 08:10

Inso a écrit : Si j'ai bien compris, les trois mois représentent la durée de vie su système de ballon dans les conditions du Pérou
La durée maximale pour l'instant est de 6 mois environ.
When working, the record length of time for a Project Loon balloon is 190 days.
Apparemment, c'est la gestion des vents qui a primé au Pérou. 14 semaines et 20 000 ajustements dans la stratosphère. Pour l'interruption, "notre ballon était un peu fatigué".
In total, the balloon managed to spend 14 weeks in Peruvian airspace, which required making nearly 20,000 separate altitude adjustments during its flight...
After all that work, our balloon was understandably a little tired!
https://plus.google.com/+ProjectLoon/posts/PVitgyeYweY

En fait il y a eu deux périodes au Pérou. C'est précisé ici:
The technology is still in its early stages, and while Project Loon was able to roll out quickly in Peru, that is due to the company already having set up in the area for technical trials planned before the flooding took place.
Celle dont j'ai parlé au printemps 2017 suite aux inondations et une précédente en 2016, laMi-2016.
Mi-2016, une première expérimentation a eu lieu avec un lancement de ballons depuis Porto Rico : 12 jours de voyage pour arriver au-dessus du Pérou et ensuite 98 jours sur place (soit plus de trois mois). Ils se sont ensuite posés et ont été récupérés par les équipes de Google.
Le système utilise une IA, AlphaGo, guidant les ballons dans la stratosphère etc alphaGo est une IA qui a récemment battu l'un des meilleurs joueurs du monde au jeu de Go. Les détails techniques ici
this is how another team of Google researchers built AlphaGo, the artificially intelligent system that recently beat one of the world's top players at the ancient game of Go.
Inso a écrit :Je n'ai pas réussi à trouver ce qui s'est décidé entre le Pérou et Google suite à ces trois mois d'essais. Est-ce que le service a été facturé par Google au Pérou ?
L'articlede la BBC précise que le réseau espagnol de télécoms Telefonica a été utilisé, ainsi que l'aide d'autres partenaires pour l'installation supplémentaire de structures. Au niveau du financement de ces infrastructures, rien n'est dit.
“The company focused on bringing the best connectivity support in these emergency situations, especially in the most affected areas," said Telefonica's Dennis Fernandez.
"It was a complex logistical challenge to attend all the needs in those extreme circumstances”.
Je n'ai rien trouvé de plus pour les financements et les rétributions. Peut-etre est-ce possible en trouvant des articles de presse péruviens ou sud-américains. Mais je ne parle pas espagnol.

Inso a écrit :J'estime que tout projet permettant de réduire les infrastructures est une bonne chose.
C'est plus compliqué que ça à mon avis. Puisque Telefonica a du construire en plus.

Inso a écrit : Après, Google se rémunère avec la pub. Moi ça me va bien (merci les bloqueurs de pub :mrgreen: ).
Ce qui m'irait bien c'est que les GAFA établissent des partenariats avec les états concernés et les réseaux locaux qui feraient travailler des entreprises locales, puisque de toute façon leur technologie a besoin de reposer sur un réseau existant. Et non pas comme en Inde, que je cite plus haut, où il me semble qu'il ait concurrence entre l'état Indien et Google.
L’initiative de Google, qui a commencé à déployer un accès Wi-Fi gratuit dans 100 gares différentes — aux 150 000 utilisateurs quotidiens –, fait donc désormais concurrence au projet gouvernemental.
La question que je me pose, c'est comment ont-ils pu installer ces points wifi? Il leur faut une autorisation non?

Concernant la collecte des données personnelles :
Alphabet [maison mère de Google]livre une féroce concurrence à Facebook et son projet Aquila, pour être les premiers à distribuer Internet dans le monde entier. Ce qui, remarque le journaliste de la BBC, pose la question de leur motivation : "ces ballons seront bientôt en mesure de collecter des données [personnelles], pour ensuite mieux cibler de la publicité." https://linc.cnil.fr/fr/les-ballons-goo ... s-inondees
Ce qui est démenti par Alphabet :
Mr Candido [un ingénieur du projet] said as Project Loon was being used to serve Telefonica’s network, no data was being collected by Project Loon during the experiment in Peru.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit