sémitisme et sionisme

Ici, on discute de sujets variés...
Florence
Messages : 8730
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: sémitisme et sionisme

#101

Message par Florence » 17 nov. 2017, 09:14

hieva a écrit :
17 nov. 2017, 05:53
Nicolas78 a écrit :
16 nov. 2017, 20:16
Qui ta taxé d'antisémite ?
La marâtre !
Je ne vous ai pas traité d'antisémite, mais d'idiot qui se croit très subtil alors qu'il [en répète stupidement tous les mèmes je mets tout simplement en (très fort) doute l'état de fonctionnement de votre comprenoire ... :mrgreen:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Maxime Lambert
Messages : 11
Inscription : 19 juil. 2016, 10:14

Re: sémitisme et sionisme

#102

Message par Maxime Lambert » 17 nov. 2017, 11:40

Bonjour à tous,

Le parlement juif européen (qui n'en est pas un) a été créé par Igor Kolomoïsky (Ігор Валерійович Коломойський) milliardiare ukrainien dans la banque et les compagnies aériennes qui finance des groupe armés officiels ainsi que des milices privés et Vadim Rabinovich (Вадим Зіновійович Рабинович) oligarque ukrainien, député et homme d'affaire dans l'industrie minière, les médias et également repris de justice pour marché au noir. Les deux ont profité de la chute de l'URSS pour s'en mettre plein les fouilles et sont des communautaristes qui s'appuient sur la torah dans leurs engagements politiques. Ils sont sionistes et leurs profils ont tout pour donner du grain aux antisémites.

En parlant de moulin, hieva ne répond pas à Florence, elle n’est là que pour insulter sans apporter d'éléments. Mon homonyme est tout aussi virulent mais pas inutile :p

a+

Florence
Messages : 8730
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: sémitisme et sionisme

#103

Message par Florence » 17 nov. 2017, 11:52

Maxime Lambert a écrit :
17 nov. 2017, 11:40
Ils sont sionistes et leurs profils ont tout pour donner du grain aux antisémites
qui sont trop contents de tomber dans le panneau ... ou de se défausser dessus pour se proclamer membres de la tribu des Panou-Panou :roll:

En parlant de moulin, hieva ne répond pas à Florence,

Parce que le petit mignon n'est pas assez grand pour se défendre tout seul ? :lol:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Lambert85
Messages : 1608
Inscription : 23 nov. 2007, 02:48
Localisation : France

Re: sémitisme et sionisme

#104

Message par Lambert85 » 17 nov. 2017, 12:19

Maxime Lambert a écrit : Ils sont sionistes et leurs profils ont tout pour donner du grain aux antisémites.
En quoi sont-ils sionistes ?

hieva
Messages : 283
Inscription : 12 août 2017, 19:50

Re: sémitisme et sionisme

#105

Message par hieva » 17 nov. 2017, 17:11

LoutredeMer a écrit :
17 nov. 2017, 06:22
hieva a écrit :
16 nov. 2017, 16:26
Je me fais insulter depuis quelques jours parce-que je m'etonne du fait que , justement , un parlement de " contrefaçon " ait pu être mis en place.( et au passage que j'ai été taxé d'antisémitisme)
J'espère que je suis intelligible, et m'excuse a nouveau d'avoir utilisé ton positionement.
Occupe toi de ton positionnement et laisse-moi le mien.

De ta position, ce que j'ai compris c'est ça :
hieva a écrit :Il ne me semble pas que le mouvement sioniste soit minoritaire.
En nombre, soit.
Mais en terme de pouvoir et d'influence, il me semble majoritaire.
Preuve en est la création en 2012 d'un parlement juif européen, composé de membres cooptés et non élus ( le comble pour un parlement). Et dont AUCUN média n'a parlé. Ce qui peut s'apparenter en terme institutionnel à un coup d'État.
Message reçu loutre, je n'avais pas compris le " plaît il?
Quant a mon positionnement , il a un peu bougé , suite aux différents posts de Lambert 85 et consorts.

hieva
Messages : 283
Inscription : 12 août 2017, 19:50

Re: sémitisme et sionisme

#106

Message par hieva » 17 nov. 2017, 17:15

hieva a écrit :
14 nov. 2017, 15:36
Florence a écrit :
14 nov. 2017, 06:52
Pas besoin, il s'agit de Juifs, et tu sais bien ce qu'on dit de ces gens-là ... En plus, il est inattaquable *, il est copain comme cochon avec Moshé ... :roll:


* comme tous ceux qui commencent leur discours par "je ne suis pas raciste, d'ailleurs j'ai un ami X, mais les X en général sont tous des &%%%**!!! "
commentaire de la modération : post incompréhensible totalement j'menfoutiste on ne sait plus qui dit quoi ... à priori hieva ne disant rien ce message n'aurait pas du être posté

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 1878
Inscription : 13 janv. 2014, 02:02

Re: sémitisme et sionisme

#107

Message par jroche » 19 nov. 2017, 13:43

Je n'ai fait que survoler, je réagis d'abord au titre (je ne crois pas avoir vu ce qui suit, mes excuses si j'ai loupé).

"Sémitisme" ne peut plus avoir de sens qu'en linguistique (ni les Juifs actuels, ni les Arabes actuels, ne descendent pour l'essentiel des Sémites antiques). Par contre, l'antisémitisme, depuis qu'il a été lancé par Wilhelm Marr dans les années 1870, n'a jamais visé que des Juifs ou supposés tels.

Quant au sionisme, c'est ni plus ni moins le nationalisme israélien. Si on le juge plus sévèrement, par principe, parce que c'est un nationalisme essentiellement juif, on est dans l'antisémitisme.
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7919
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: sémitisme et sionisme

#108

Message par Nicolas78 » 19 nov. 2017, 15:03

C'est le probleme du sujet, si il s'agit de critiquer un sentiment nationaliste, alors dans ce contexte ça peut être de l'antisémitisme, c'est exacte.
Mais le sionisme est plus que cela.
Il est surtout, au delà de toute considération ethnique et communautaire, une idéologie largement politisé.
Sont organisation est complexe, actuellement elle supporte majoritairement le colonialisme.
Mais ce courant n'est pas le seul.
Le critiquer vivement sur ce point n'est pas antisémite amha.
Il y à aussi des Juifs antisionistes. Amenant encore quelques réflexions sur les nuances.
Et le sentiments nationale Juif est peut attaquable notamment à cause du passif de ce peuple.
En France on peut critiquer le sentiment nationaliste si il mène a des rejets sans passer pour un anti-France et encore moins un anti-Francais. Quand aux idéologies s'accrochant a ce sentiments, c'est un sport national (à tort ou à raison) de les critiquer.
Mais en France la "filiation" a une religion quand on parle de Français n'existe pas (trop). Et la notion d'un peuple ethnique est moindre.

Il faut bien intégrer tout le poids de ce que représente l'histoire récente de ce peuple et de son image communautaire en Europe pour comprendre.

Etre anti-sioniste est donc douteux, mais c'est possible amha sans être antisémite.
Ceci-dit, le doute est permis vue le nombre de xénophobes qui se cachent derrière ça pour nier le droit à un sentiment nationaliste chez les Juifs voir pour cacher les clichés qui leur pourrissent la tète. Jusqu'a des cas plus grave.

En revanche la critique même de certaines mouvances sionistes-colonialites n'est en rien choquant. Pas plus que critiquer la politique d'Israel (qui ne se repose pas que sur le sionisme), du Vatican, de la France ou de ma grand mère.

Avatar de l’utilisateur
jroche
Messages : 1878
Inscription : 13 janv. 2014, 02:02

Re: sémitisme et sionisme

#109

Message par jroche » 19 nov. 2017, 19:11

Nicolas78 a écrit :
19 nov. 2017, 15:03
Il est surtout, au delà de toute considération ethnique et communautaire, une idéologie largement politisé.
On pouvait le dire à la rigueur avant la création d'Israël, à présent on trouve vraiment toutes les idéologies possibles parmi les Israéliens qui veulent le rester, donc sionistes.
Sont organisation est complexe, actuellement elle supporte majoritairement le colonialisme.
Outre que le mot "colonialisme" est discutable (il s'agit de grignotage chez le voisin, on en pense ce qu'on veut mais c'est autre chose que du colonialisme), tous les sionistes n'en sont pas partisans.
Le critiquer vivement sur ce point n'est pas antisémite amha.
Attention aux amalgames, il y a de tout parmi les sionistes encore une fois.
Il y à aussi des Juifs antisionistes. Amenant encore quelques réflexions sur les nuances.
Pas forcément, il y a toujours eu des Juifs antisémites. Pas forcément des Juifs honteux (quoique ça existe aussi) puisque tout antisémite qui se respecte a ses bons Juifs. Un truc piquant, pour Edouard Drumont il y a plus d'un siècle comme pour Dieudonné aujourd'hui, ce sont les intégristes juifs les plus obtus. Et même Hitler, l'extrême des extrêmes, a trouvé le sien (Otto Weininger, suicidé par honte d'être juif au moins dans la cervelle d'Adolf).
Et le sentiments nationale Juif est peut attaquable notamment à cause du passif de ce peuple.
Ah bon ?
Mais en France la "filiation" a une religion quand on parle de Français n'existe pas (trop). Et la notion d'un peuple ethnique est moindre.
Peut-être, mais alors il y a bien pire qu'Israël pour ce qui est de la "filiation à une religion". En Israël la loi permet de changer de religion ou de n'en avoir aucune.
Il faut bien intégrer tout le poids de ce que représente l'histoire récente de ce peuple et de son image communautaire en Europe pour comprendre.
Personnellement je me fiche un peu du communautarisme. Les Asiatiques, par exemple, en ont un bien plus fort et ça ne semble gêner personne. Quand ils se plaignent, au moins en France, c'est des agressions racistes qu'ils encaissent d'Arabo-musulmans.
Etre anti-sioniste est donc douteux, mais c'est possible amha sans être antisémite.
Peut-être. Mais si on en fait le summum du mal sur terre, si on le diabolise ?
En revanche la critique même de certaines mouvances sionistes-colonialites n'est en rien choquant. Pas plus que critiquer la politique d'Israel (qui ne se repose pas que sur le sionisme), du Vatican, de la France ou de ma grand mère.
Il ne s'agit pas de colonisation, terme choisi parce que diabolisant dans le contexte actuel, mais d’empiétement. C'est peut-être pire, mais ce serait bien d'entendre leurs raisons avant de juger.
Demander du paranormal ou psi répétable, conforme aux critères scientifiques les plus courants, c'est demander les villes à la campagne.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit