La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3758
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#26

Message par 25 décembre » 02 janv. 2018, 23:59

#23
par Hugo » 02 janv. 2018, 17:39

1 ere question: parceque si tu ne peux etre en lutte ou fuir , tes surrenales produisent plein de trucs pas bien et si cela dure, c'est pas bon du tout pour le corps.

2 eme question. L'angoisse, c'est imaginer quelque chose qui n'a pas de raison d'arriver ( ex. La fin du monde) et a part devenir cingle, ou drogue, tu ne peux pas fuir ou lutter contre un truc qui n'existe pas. ( cf question 1).
Donc, tres important que la science comprenne tout cela.

question 3. C'est sur qu'il ne va pas dire, " va chez un coach de developpement personnel !"
Mais peut etre , puisque tu sais que cela ne te conviens pas, peux tu penser a changer de taf, ou du moins essayer, c'est a dire fuir ou lutter.
Il s'offre 3 options, lutter, fuir ou accepter.
La fin du monde va arriver, certains scientifiques disent que s'il n'y a pas de catastrophe naturelle pour détruire la Terre, nous n'avons plus que 35 ou 40 milliards d'années.
Je crois que l'angoisse c'est plus compliquer que ce que tu dis.
Est-ce qu'un coach de développement personnel n'est pas un manipulateur.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1447
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#27

Message par Pooh » 03 janv. 2018, 00:39

25 décembre a écrit :
02 janv. 2018, 23:59

Il s'offre 3 options, lutter, fuir ou accepter.
En fait lorsqu'on parle de survie c'est la fuite la lutte ou l'inhibition.

https://www.futura-sciences.com/sante/d ... 55/page/5/
Dernière modification par Pooh le 03 janv. 2018, 01:13, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3758
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#28

Message par 25 décembre » 03 janv. 2018, 00:52

#27
Message non lu
par Pooh » 03 janv. 2018, 00:39
25 décembre a écrit : ↑
02 janv. 2018, 23:59

Il s'offre 3 options, lutter, fuir ou accepter.
En fait lorsqu'on parle de survie c'est la fuite la lutte ou l'inhibition.
Le lien ne fonctionne pas
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4119
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#29

Message par Christian » 03 janv. 2018, 01:11

25 décembre a écrit :
02 janv. 2018, 23:48
Le taux de suicide le plus élevé est dans les pays le plus développés. Le Québec ne fait pas exception mais les suicides sont cachés au public. Tous ces suicides ont une cause et la cause est souvent le manque de communication.
Non, il n'y a pas d'oblitération de l'information à propos du suicide. Si les médias n'en parlent pas, c'est pour éviter l'effet d'imitation ou effet Werther.

Quand vous affirmez que la cause est le manque de communication, c'est votre petit doigt qui vous le dit ou vous avez des sources fiables pour appuyer votre affirmation?
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1447
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#30

Message par Pooh » 03 janv. 2018, 01:16

:cry: ma balise URL est bien activée le lien ne fonctionne pas désolé

Édit ça fonctionne 3 phase du stress

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1447
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#31

Message par Pooh » 03 janv. 2018, 02:16

Christian a écrit :
03 janv. 2018, 01:11

Quand vous affirmez que la cause est le manque de communication, c'est votre petit doigt qui vous le dit ou vous avez des sources fiables pour appuyer votre affirmation?
Sûrement son petit doigt .... voici une source fiable

Avatar de l’utilisateur
Cadenas
Messages : 278
Inscription : 04 mai 2017, 09:49

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#32

Message par Cadenas » 03 janv. 2018, 03:55

Pooh a écrit :
03 janv. 2018, 02:16
Sûrement son petit doigt .... voici une source fiable
Il y a quelque chose de tristement intéressant dans ce chiffres de statistiques Canada, c'est qu'ils ne parlent pas du tout des spécificités des populations autochtones. Pourtant les taux de suicides y sont beaucoup plus élevés que dans le reste de la population. (Ce qui montre, par ailleurs, que ce n'est pas nécessairement parmi les populations favorisées qu'on trouve le plus de suicides).

Hugo
Messages : 34
Inscription : 30 déc. 2017, 01:22

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#33

Message par Hugo » 03 janv. 2018, 05:12

25 décembre a écrit :Il s'offre 3 options, lutter, fuir ou accepter.
La fin du monde va arriver, certains scientifiques disent que s'il n'y a pas de catastrophe naturelle pour détruire la Terre, nous n'avons plus que 35 ou 40 milliards d'années.
Je crois que l'angoisse c'est plus compliquer que ce que tu dis.
Est-ce qu'un coach de développement personnel n'est pas un manipulateur.
je pense que mon exemple de fin du monde n'était pas très approprié.
j'en prends donc un autre.
Le glyphosate, point sur lequel il y a récement eu un sujet sur ce forum.

1. Un écolo "angoissera" arguant que ce produit le conduira a développer un cancer.
Assertion qui n'est à l'heure actuelle pas du tout démontrée, et de ce que j'ai pu comprendre, celà n'en prends pas le chemin.
Cet "écolo" se trouve donc en inhibition ( comme précisé plus haut par POOH)
il ne peut fuir ou lutter contre une construction de son esprit.

2. Les mutations génétiques liées à l'utilisation massive de glyphosate ( de l'amarante, qui s'est adaptée et a mutée) ont vu le développement erratique d'une espèce invasive, rendant impropre à la culture 100 000HA de champs, dans 5 états aux USA, sur un axe allant de la caroline du nord au nord du nouveau mexique.
Le fermier américain, se retrouve également en inhibition de l'action , ( le traitement visant a juguler l'invasion s'avérant trop couteux)
jusqu'à ce que celui ci change de paradigme ( voir post de ONI)
Oni a écrit :
02 janv. 2018, 07:22
Il permet d'appréhender d'importantes pistes de reflexion avant toute recherche poussée, en parlant notamment de l'importance et la fonction du "cognitive appraisal". En (très) gros, on va évaluer la source du stress, les enjeux et nos options pour y réagir de façon adaptée. Je pense que tout le monde içi est sensibilisé au fait que nos évaluations sont fortement teintées par nos motivations, attentes et plein de choses subjectives donc on se doute bien que les problèmes viennent souvent de là : la perception de la situation et la perception des ressources à disposition pour y faire face.

Hugo
Messages : 34
Inscription : 30 déc. 2017, 01:22

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#34

Message par Hugo » 03 janv. 2018, 05:18

changer de paradigme signifie donc, voir l'amrante pour ce qu'elle est , c'est à dire, une plante aux apports nutritionnels très intéressants, (notamment en omegas 6 et 9) et de ce fait consommée depuis l'antiquité.
LUTTER, c'est à dire chercher un débouché pour cet hôte indésirable, permettrait donc au fermier de ne plus être angoissé et donc en inhibition.
le terme "accepter" ne me parait pas approprié concernant l'angoisse.
On accepte la mort d'un proche, mais on subit la pression de sa hiérarchie.
dans un cas , il n'y a rien a faire , dans l'autre nous pouvons AGIR.

Florence
Messages : 8730
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#35

Message par Florence » 03 janv. 2018, 05:35

25 décembre a écrit :
02 janv. 2018, 23:48
Le taux de suicide le plus élevé est dans les pays le plus développés.
Très vraisemblablement faux.
Le nombre de suicides dans les pays pauvres ou "moins développés" est extrêmement important mais on n'en connaît pas précisément les chiffres, pour toute une série de raisons allant de l'absence de recensement (des populations, des causes de décès, ...) à la censure gouvernementale (comme pour le sida, dont beaucoup de gouvernements refusent d'admettre l'existence chez eux).
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Wicca
Messages : 94
Inscription : 28 déc. 2017, 17:26

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#36

Message par Wicca » 03 janv. 2018, 07:23

Vous avez vu la vidéo du youtuber Paul Logan où il a filmé un pendu dans la forêt des suicidés au Japon ?

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 362
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#37

Message par miraye » 03 janv. 2018, 08:23

Bonjour Hugo,

Cette partie là m'a un peu surprise.
Hugo a écrit :
02 janv. 2018, 14:14
J'ai l'impression que ce sont les emotions et les sensations liees aux sens et au maintien de notre equilibre bio ( faim, froid, chaud, reproduction, etc... ) Qui donnent naissance au stress,
Le lien de Pooh part sur une autre direction, je cite
L'approche neuroscientifique est en train d'expliquer aujourd'hui le pourquoi et comment de ce conflit interne. Elle élargit le champ des observations et des applications pratiques. Nos propres travaux ont montré que ce n'est pas seulement l'incohérence cognitive qui se cache derrière le stress, mais l'obstruction des activités de la partie la plus intelligente du cerveau : le néocortex. Nous avons décrit six paramètres de son fonctionnement : curiosité, adaptation, nuance, relativité, rationalité et opinion personnelle. Nous y reviendrons largement, car ils résument tout ce qui est aujourd'hui connu sur l'activité de ce territoire si précieux de notre encéphale. La rationalité, levier principal de la thérapie cognitive, n'est donc que l'un d'entre eux.

Ce modèle d'obstruction éclaire l'observation déjà plusieurs fois évoquée des cognitivistes, à savoir que, simultanément :

Le stress cognitif, au cœur du stress humain, est engendré par un déficit de logique qui, selon nous, est un symptôme du refoulement de l'information préfrontale.Le développement de réponses logiques le résout, car la réflexion logique est une façon (parmi six, selon notre modèle) de dé-refouler les productions préfrontales.

Étrange tout de même, car Freud avait dit le contraire. Et la raison semblait être de son côté puisque le stress provient de structures reptiliennes, qui ne sont assurément pas le temple de la rationalité et de l'intelligence supérieure ! Freud voyait dans le stress la résultante de la frustration de nos besoins primitifs par la raison et la culture.

Le modèle comportemental et cognitif est beaucoup plus simple (simpliste, disent ses détracteurs) dans sa représentation : pensée, comportement et émotion sont immédiatement reliés et constituent les trois faces d'un même processus. Il suffit donc d'agir sur l'un des pôles pour modifer les autres. Il est aussi plus à même d'expliquer pourquoi le psychopathe est fortement stressé, alors même que ses pulsions s'expriment presque librement, cependant que le sage tibétain, qui les refoule au contraire massivement et mène une vie ascétique, est serein.

Quand à ce petit bout là je ne suis pas certaine de bien comprendre, vous pouvez développer ?
J'ai l'impression que l'on peut se poser la question suivante :
" suis je plus heureux ??( comprenez biologiquement, c'est a dire, " suis je en meilleur sante" " )
Que " mireille" 54 ans, qui paye 180 euros pour un week end de stage druidique dans la foret de broceliande .

Si la reponse est negative, ce que je crois comprendre ou connaitre de la realite, ne sert a pas grand chose.

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3758
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#38

Message par 25 décembre » 03 janv. 2018, 11:54

#31 par Pooh » 03 janv. 2018, 02:16
Christian a écrit : ↑
03 janv. 2018, 01:11

Quand vous affirmez que la cause est le manque de communication, c'est votre petit doigt qui vous le dit ou vous avez des sources fiables pour appuyer votre affirmation?
Sûrement son petit doigt .... voici une source fiable
Ce document ne parle pas du manque de communication. Il fait références à des émotions suivant différents stress comme le veuvage, le divorce. Le reste ce sont des statistiques selon des groupes d'âges et de sexe.

Si mon petit doigt contient ma mémoire alors c'est lui qui me l'a dit. J'ai connu des personnes suicidaires qui ont réussis à s'enlever la vie et j'ai aidé une jeune de 13 ou 14 ans pour qu'elle ne suicide pas.
Dans tous les cas de suicide ou de tentative que j'ai connu la personne était aux prises avec un problème insoluble selon eux, quelque soit la cause elle ne pouvait ou ne voilait plus continuer à vivre avec ce problème. C'est un état émotionnel face à quelque chose de réel.
La communication est le meilleur moyen de trouver des solutions à un problème émotionnel.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3758
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#39

Message par 25 décembre » 03 janv. 2018, 12:27

#27 par Pooh » 03 janv. 2018, 00:39
25 décembre a écrit : ↑
02 janv. 2018, 23:59
Il s'offre 3 options, lutter, fuir ou accepter.
En fait lorsqu'on parle de survie c'est la fuite la lutte ou l'inhibition.
"Devant un danger, tout animal ou humain peut"
"des états dits de Fuite, Lutte et Inhibition. Chez l'animal dit naïf, c'est-à-dire qui n'a pas encore vécu de stress, l'enchaînement se fait toujours dans l'ordre énoncé."
Le lien traite de survie face à un adversaire qui va te tuer et te manger si tu ne le maîtrise pas.

Nous parlons de le gestion des émotions qui se présentent à tous les jours face à des stress de toutes nature, mais très rarement l'enjeu est la vie ou la mort face a un adversaire humain ou animal.
Chez les humains l'inhibition nous pousse à l'acceptation du stress parce que nous comprenons qu'il n'y as pas de danger immédiat pour notre vie. Nous n'allons pas nous soumettre et attendre de se faire manger.
Accepter un stress nous permet de continuer à faire ce que l'on a à faire et nous donnes du temps pour trouver une solution pour l'éliminer.
Merci de votre réponse intelligente

Hugo
Messages : 34
Inscription : 30 déc. 2017, 01:22

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#40

Message par Hugo » 03 janv. 2018, 17:08

miraye a écrit :
03 janv. 2018, 08:23
Bonjour Hugo,

Cette partie là m'a un peu surprise.
Hugo a écrit :
02 janv. 2018, 14:14
J'ai l'impression que ce sont les emotions et les sensations liees aux sens et au maintien de notre equilibre bio ( faim, froid, chaud, reproduction, etc... ) Qui donnent naissance au stress,
Le lien de Pooh part sur une autre direction
Bonsoir miraye, je n'avais pas l'impression de parler d'une chose differente de celle citee par vous en reference au lien de Pooh, mais peut etre ai je mal compris le contenu de la citation ( je n'ai pas reussi a ouvrir le lien en question)

Dit autrement.
Une part infime de notre stress, ( dans nos societes) est lie au maintien de notre equilibre biologique ( ou homeostasie) . il est rare d'avoir faim, ou soif.
Mais en cas de denutrition , ou deshydratation, il y a un fort stress .
La majorite de notre stress est desormais dû à notre représentation du monde. ( ce qui m'amène à votre remarque suivante. )

Hugo
Messages : 34
Inscription : 30 déc. 2017, 01:22

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#41

Message par Hugo » 03 janv. 2018, 17:27

miraye a écrit :
03 janv. 2018, 08:23

Quand à ce petit bout là je ne suis pas certaine de bien comprendre, vous pouvez développer ?
J'ai l'impression que l'on peut se poser la question suivante :
" suis je plus heureux ??( comprenez biologiquement, c'est a dire, " suis je en meilleur sante" " )
Que " mireille" 54 ans, qui paye 180 euros pour un week end de stage druidique dans la foret de broceliande .

Si la reponse est negative, ce que je crois comprendre ou connaitre de la realite, ne sert a pas grand chose.
Mireille qui va un week end jouer a gandalf, celà n'est fondamentalement pas un problème, si elle n'est pas proselyte et n'embrigade pas ma fille à la sortie de l'école en lui promettant qu'elle va se transformer en fée clochette. Et si celà ne l'empêche pas de savoir " vivre ensemble" .
Si celà me pose un problème, c'est que je dois prendre conscience de mes émotions, les regarder en face ( et non pas " refouler" (, comme dit dans le lien ( cf .le moine boudhiste). ( je pratique la méditation et fais des retraites depuis plusieurs année)
Et il m'apparaitra que ma réaction est très peu rationnelle , produite par mon vécu et mon éducation.
De plus la science nous apprend que les emotions du " champ" de la bienveillance et l'empathie nous sont bénéfiques puisque stimulant la production de sérotonine, ( pareil lorsque l'on regarde un bébé :D ) et la production de lymphocites T . Les émotions négatives quant à elles ( ressentiment, colere, aigreur) nous sont préjudiciables.
Alors vas y mireille, paye tes 180 € à merlin l'enchanteur, si tu veux et éclates toi.!
Voir à ce sujet le dernier livre de cyrulnik ( psychothérapie de dieu) où il montre l'importance de la croyance pour le " bien être".

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3368
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#42

Message par PhD Smith » 03 janv. 2018, 17:56

Wicca a écrit :
03 janv. 2018, 07:23
Vous avez vu la vidéo du youtuber Paul Logan où il a filmé un pendu dans la forêt des suicidés au Japon ?
Non et heureusement, je ne suis pas un « clickbait »: http://www.lemonde.fr/pixels/article/20 ... 08996.html
Le Monde a écrit :Logan Paul arrivera difficilement à faire davantage parler de lui qu’en ce début d’année 2018, avec sa vidéo polémique montrant un cadavre. S’il avait jusqu’ici réussi à se tenir à l’écart des déboires de son frère, le youtubeur cultive néanmoins le sensationnalisme. Il suffit de jeter un œil aux titres de ses pastilles vidéos pour le constater : « J’étais dans une tornade », « J’ai été arrêté par la police italienne », « Mon premier combat au poing », etc. « Sur YouTube, impossible de tenir un rythme quotidien sans sombrer dans le “clickbait” [piège à clics], à savoir des vidéos au titre trompeur dont le seul but est d’accumuler des vues », explique le magazine Les Inrocks. Logan Paul n’hésite pas non plus à presser ses fans d’acheter sa ligne de vêtements, Maverick, du nom de son animal de compagnie, un perroquet, et dont il arbore sans cesse les pièces.
Difficile de dire si ce fiasco va écorner pour longtemps la carrière de Logan Paul. Le vidéaste est désormais assis sur une fortune de plusieurs millions de dollars couronnée par l’achat d’une « Maverick Mansion » à 6,5 millions de dollars à Los Angeles. Il n’a pour l’instant pas non plus accusé une baisse d’abonnés, qui étaient nombreux, mardi 2 janvier, à le soutenir.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Wicca
Messages : 94
Inscription : 28 déc. 2017, 17:26

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#43

Message par Wicca » 03 janv. 2018, 18:12

PhD Smith a écrit :
03 janv. 2018, 17:56
Wicca a écrit :
03 janv. 2018, 07:23
Vous avez vu la vidéo du youtuber Paul Logan où il a filmé un pendu dans la forêt des suicidés au Japon ?
Non et heureusement, je ne suis pas un « clickbait »: http://www.lemonde.fr/pixels/article/20 ... 08996.html
Le Monde a écrit :Logan Paul arrivera difficilement à faire davantage parler de lui qu’en ce début d’année 2018, avec sa vidéo polémique montrant un cadavre. S’il avait jusqu’ici réussi à se tenir à l’écart des déboires de son frère, le youtubeur cultive néanmoins le sensationnalisme. Il suffit de jeter un œil aux titres de ses pastilles vidéos pour le constater : « J’étais dans une tornade », « J’ai été arrêté par la police italienne », « Mon premier combat au poing », etc. « Sur YouTube, impossible de tenir un rythme quotidien sans sombrer dans le “clickbait” [piège à clics], à savoir des vidéos au titre trompeur dont le seul but est d’accumuler des vues », explique le magazine Les Inrocks. Logan Paul n’hésite pas non plus à presser ses fans d’acheter sa ligne de vêtements, Maverick, du nom de son animal de compagnie, un perroquet, et dont il arbore sans cesse les pièces.
Difficile de dire si ce fiasco va écorner pour longtemps la carrière de Logan Paul. Le vidéaste est désormais assis sur une fortune de plusieurs millions de dollars couronnée par l’achat d’une « Maverick Mansion » à 6,5 millions de dollars à Los Angeles. Il n’a pour l’instant pas non plus accusé une baisse d’abonnés, qui étaient nombreux, mardi 2 janvier, à le soutenir.
Finalement est ce que cela paye d'être raisonnable et rationnel ?

:a2:

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3368
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#44

Message par PhD Smith » 03 janv. 2018, 18:34

Pose la question aux gamins sur FB: http://www.liberation.fr/planete/2018/0 ... ok_1619943
Une campagne du Fonds allemand pour l'enfance incite les parents à éviter de diffuser des photos de leurs enfants sur les réseaux sociaux – ou alors avec des précautions. Cela interroge sur le rapport singulier, et différent de celui des Français, qu'entretiennent les Allemands à l’image. On est tombée par hasard sur cette campagne du Fonds allemand pour l’enfance, avec des photos de gamins, du genre de celles qu’on peut voir sur les réseaux sociaux du monde entier. Bébé mange des spaghettis et s’en fout partout, Bébé trop mignon dans une citrouille pour Halloween, et oh, Bébé joue avec le papier toilette ! Seulement, ô parents, interroge la campagne, avez-vous bien réfléchi aux conséquences quand vous exhibez vos gamins sur Facebook ou Instagram ?

Pour les professionnels de l’image, la chose est encore différente, et cela rend la pratique de la street photography plus périlleuse. Il y a quelque temps, un photographe de l’agence Ostkreuz, à Berlin, a été condamné pour avoir pris une photo d’une femme dans la rue. On attribue généralement ces précautions au passé des Allemands (ici, insérez votre référence à la Stasi). On objectera qu’aujourd’hui, la Stasi, c’est fini. Sauf qu’on a vu récemment une publicité pour le musée de l’Espionnage de Berlin dans la rue, qui interpellait le quidam en des termes qui nous ont fait réfléchir : «Qui en sait le plus sur vous ? La Stasi, la NSA ou Facebook ?»
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 362
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#45

Message par miraye » 03 janv. 2018, 19:33

Hello,

Hugo a écrit :
03 janv. 2018, 17:08
je n'avais pas l'impression de parler d'une chose differente de celle citee par vous en reference au lien de Pooh,
Bon ben du coup j'explique ce que j'ai compris,

Pour moi le sens de cette phrase :
J'ai l'impression que ce sont les emotions et les sensations liees aux sens et au maintien de notre equilibre bio ( faim, froid, chaud, reproduction, etc... ) Qui donnent naissance au stress, et c'est ce qui est tres dur a avaler pour nombre d'entre nous: la prédominance des émotions,
C'est que le maintien de l'équilibre bio est central, et que la prédominance des émotions liés a ce maintien 'nous' pose problème. (Bon je ne vais pas être pas une grande chercheuse de sens pour cete phrase, je ne me sent pas incluse dans ce nous.)

Et c'est différent de
Une part infime de notre stress, ( dans nos societes) est lie au maintien de notre equilibre biologique ( ou homeostasie) .. .
La majorite de notre stress est desormais dû à notre représentation du monde.
Ici le maintien de l'équilibre bio est devenu une cause infime derrière une autre cause de stress, notre représentation du monde.

Je suis peut être un peu fatiguée :D ceci dit.
En tout cas je scinde aussi mon message, parce que je vais chercher du sens dans le 2eme...

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1447
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#46

Message par Pooh » 03 janv. 2018, 20:22

25 décembre a écrit :
03 janv. 2018, 11:54

Ce document ne parle pas du manque de communication. Il fait références à des émotions suivant différents stress comme le veuvage, le divorce. Le reste ce sont des statistiques selon des groupes d'âges et de sexe.
Justement il ne parle pas du manque de communication... ce sont des statistiques des facteurs pouvant mener quelqu'un à intenter à ces jours vous oubliez les facteurs de la santé mentale et de la dépression. Et je m'excuse pour votre expérience personnelle , mon expérience professionnelle me montre que le problème du suicide va au delà dès problèmes de communication.
Bien à vous

Avatar de l’utilisateur
Pooh
Messages : 1447
Inscription : 18 févr. 2015, 22:56
Localisation : Ici

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#47

Message par Pooh » 03 janv. 2018, 20:26

25 décembre a écrit :
03 janv. 2018, 12:27
Nous parlons de le gestion des émotions qui se présentent à tous les jours face à des stress de toutes nature
Avez-vous Mal compris les document que j'ai présenté ? Les stress est une réaction face à quelque chose qui est menacant il n'est pas nécessaire que ce soit une menace mortelle ...

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3758
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#48

Message par 25 décembre » 04 janv. 2018, 01:27

#46 par Pooh » 03 janv. 2018, 20:22
ce sont des statistiques des facteurs pouvant mener quelqu'un à intenter à ces jours vous oubliez les facteurs de la santé mentale et de la dépression. Et je m'excuse pour votre expérience personnelle , mon expérience professionnelle me montre que le problème du suicide va au delà dès problèmes de communication.
Les facteurs pouvant mener à penser au suicide sont très nombreux et varient selon l'âge et bien sur selon l'état mental de la personne. Je dis simplement que la première chose à faire par la personne qui vit un stress important, même s'il ne conduira pas au suicide, c'est de parler, communiquer, partager son anxiété, sa peur.
C'est pour cette raison qu'il y a des lignes sos suicide et autres pour exprimer sa détresse.
Beaucoup de jeunes et moins jeunes expriment leur détresse via internet (facebook et des courriels) mais ils le font à mots couverts de sorte que les lecteurs ne comprennent pas bien le message.
Une de mes petites filles, celle de 13 ans, un jour m'a montré un courriel qu'elle avait reçu d'une de ses amies du même âge. Elle avait compris que son amie ne pouvait plus vivre la situation familiale et sociale qui lui était intolérable. Ma petite fille ne savait pas quoi faire de ce message. Elle voulait aller parler à son amie tout en ne voulant pas qu'elle soit fâchée contre elle pour ne s'être pas occupé de ses affaires.
J'ai téléphoné à la police et nous avons eu un rendez-vous immédiatement. Après avoir lu le courriel, la police a considéré que c'était sérieux et des mesures furent prises pour que la jeune fille soit rencontrée dans les heures qui suivirent, pas une intervenante non policière.
Dans ce cas les communications ont été essentielles. Celle de la jeune en détresse, celle de ma petite fille, qui ne sachant pas gérer la situation, en communiquant avec moi, celle de la police et celle de la dpj qui à parlé à la jeune et a ses parents.
Si il y avait eu une interruption de la communication, il est probable que la jeune fille aurait fait une tentative de suicide.
Un beau frère très déprimé après que ma soeur l'eut quitté, m'a confié en pleurs, qu'il voulait se suicider. Communication et action de ma part.
D'autres faits de ce genre je pourrais raconter. Un étudiant du CEGEP de Ste-Foy, une amie de ma femme, un retraité depuis un ans, un homme qui avait des problèmes de divorce. Le pire c'est que je trouvais chacun de leur problème banal et facile à résoudre.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 362
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#49

Message par miraye » 04 janv. 2018, 02:51

Hugo a écrit :
03 janv. 2018, 17:27
Mireille qui va un week end jouer a gandalf, celà n'est fondamentalement pas un problème, si elle n'est pas proselyte et n'embrigade pas ma fille à la sortie de l'école en lui promettant qu'elle va se transformer en fée clochette. Et si celà ne l'empêche pas de savoir " vivre ensemble" .
Mireille n'est pas un problème pour moi. Elle peut penser ce qu'elle veut.
Si celà me pose un problème,

Toujours pas.
c'est que je dois prendre conscience de mes émotions, les regarder en face ( et non pas " refouler" (, comme dit dans le lien ( cf .le moine boudhiste). ( je pratique la méditation et fais des retraites depuis plusieurs année)
Et qu'est ce qui vous permet de savoir ce que je devrais faire ? :D
(Vous êtes conscient qu'en continuant à penser a coup de "les autres doivent" et "je dois" vous entretenez colère et culpabilité?)
Et il m'apparaitra que ma réaction est très peu rationnelle , produite par mon vécu et mon éducation.
Ma réaction était de dire face a votre approche :
"nous ne devons pas nous cabrer devant les exces du New age ils sont la piste de la nouvelle médecine"
Que dans le cadre de ce forum sceptique la plus simple chose que nous pourrions devoir, c'est envers nous même, de favoriser une pensée qui met en avant : curiosité, adaptation, nuance, relativité, rationalité et opinion personnelle (pour reprendre certains termes) et pas de gober tous les excès sans réagir.
C'est bien le terme excès qui m'a fait répondre, parce que j'aime bien les nuances. Et qu'on est là pour discuter.
De plus la science nous apprend que les emotions du " champ" de la bienveillance et l'empathie nous sont bénéfiques puisque stimulant la production de sérotonine, ( pareil lorsque l'on regarde un bébé :D ) et la production de lymphocites T .
Et pourtant les victimes des sectes expérimentent souvent les émotions du "champ" de la bienveillance avant de se retrouver face à tout autre chose.
Et l'empathie est un très puissant levier de manipulation.
Les émotions négatives quant à elles ( ressentiment, colere, aigreur) nous sont préjudiciables.
Et pourtant ce sont les émotions de la lutte aussi.
Suivant le contexte, la colère, le ressentiment peuvent être des émotions salvatrices. Une chose importante étant (par exemple) si elles sont ponctuelles devant une situation donnée ou chroniques.
Voir à ce sujet le dernier livre de cyrulnik ( psychothérapie de dieu) où il montre l'importance de la croyance pour le " bien être".
Pour ça je vais passer mon tour, je ne lai pas lu et c'est pas prévu :P: ...

Avatar de l’utilisateur
Oni
Messages : 17
Inscription : 01 janv. 2018, 15:09

Re: La grande mode du "Comment gérer ses émotions"

#50

Message par Oni » 04 janv. 2018, 06:56

Bonjour,

Il y a eu des études à ce sujet (voir mon message précédent) et selon le rapport situation/ressources disponibles, il peut s'avérer plus bénéfique d'avoir un coping grosso modo centré sur l'émotion, centré sur la tâche ou l'évitement. Par exemple, face à une situation où l'on est complètement impuissant (ex : mort d'un proche), cela ne sert à rien d'être centré sur la tâche (ex : faire revivre le proche). Dans mon exemple, la mort est quelque chose de définitif et donc c'est un exemple évident, mais il en va de même pour les choses moins évidentes (d'ailleurs on peut symboliquement ressuciter le proche par la croyance en une vie après la mort).
Et je le répète, il ne faut pas confondre régulation des émotions et stratégies de coping qui sont deux concepts pas forcément identiques mais ici confondus par plusieurs intervenants.
Il existe une grosse littérature scientifique à ce sujet plus ou moins accessible, il est dommage de ne voir que les opinions des uns et des autres sur ce fil.

Edit : quant à la fameuse "talking cure" permettant la catharsis, il me semble que pas mal de spécialistes en psycho clinique sont loin de partager ton point de vue 25 décembre. De nos jours, je pense que cette croyance s'inscrit dans les relents freudiens et son fameux cas Anna O.

Cordialement,
Oni

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit