Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Mythes, bouche-à-oreille et ragots populaires : séparons ici le vrai du faux.
Avatar de l’utilisateur
democryte
Messages : 11
Inscription : 01 mai 2012, 19:47

Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar democryte » 06 mars 2013, 20:18

Cette affirmation est elle vrai?

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, il semble que cette affirmation est vrai!
http://skeptics.stackexchange.com/quest ... our-health
Bien entendu, discutons de cause médicale claire, c'est certains que des accidents ont du être commis sous l'effet de cette drogue.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4054
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar MaisBienSur » 07 mars 2013, 05:31

democryte a écrit :Cette affirmation est elle vrai?

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, il semble que cette affirmation est vrai!
http://skeptics.stackexchange.com/quest ... our-health
Bien entendu, discutons de cause médicale claire, c'est certains que des accidents ont du être commis sous l'effet de cette drogue.

Si on retire effectivement les accidents de la route, peut-être quelques homicides suite à des "bad trips", ceux qui sont passés ensuite vers des drogues dures, les cancers dût au tabac (support pour "rouler un joint"), toute la criminalité qui tourne autour de cette merde came... et j'en oublie... Le canabis en lui même à faible dose n'est pas considéré comme mortelle :|
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
NEMROD34
Messages : 4540
Inscription : 21 mars 2008, 10:45

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar NEMROD34 » 07 mars 2013, 08:01

On pourrait en grande partie dire pareil des voitures, des couteaux d cuisine, et tant de choses...
C'est pas le truc qui tue, c'est comment on sert et le reste, le truc en lui même ne tue pas.
Image
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.

Militant du: " MITCH S'en Fout "= Milite pour Images, Trucs à la Con, Humour, Sur le Forum.

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar Eve_en_Gilles » 07 mars 2013, 09:27

NEMROD34 a écrit :On pourrait en grande partie dire pareil des voitures, des couteaux d cuisine, et tant de choses...
C'est pas le truc qui tue, c'est comment on sert et le reste, le truc en lui même ne tue pas.

Ca me rappelle une réplique de l'excellent fillm Collateral
"je t'ai pas tué cet homme. J'ai pressé la détente. Ce sont la balle et la chute qui l'ont tué".
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4499
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar eatsalad » 07 mars 2013, 11:40

Il semblerait qu'il ne faille pas en abuser quand même !

Cannabis: Potent Anti-Depressant In Low Doses, Worsens Depression At High Doses
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

yquemener
Messages : 2261
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar yquemener » 07 mars 2013, 12:19

NEMROD34 a écrit :On pourrait en grande partie dire pareil des voitures, des couteaux d cuisine, et tant de choses...
C'est pas le truc qui tue, c'est comment on sert et le reste, le truc en lui même ne tue pas.

Ouais, on peut en dire autant de toutes ces choses qu'on autorise des adultes responsables à acheter et utiliser.

Moi je dis ça... je dis rien... ;)

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 11:59

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar Greem » 07 mars 2013, 12:46

democryte a écrit :Cette affirmation est elle vrai?

Cette affirmation est surtout une belle façon d'occulter les risques liés à la consommation de cannabis en imposant un faux dilemme.
On pourrait dire pareillement "manger des bonbons n'a jamais tué personne" :roll:
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1897
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar julien99 » 07 mars 2013, 16:17

Greem a écrit :
democryte a écrit :Cette affirmation est elle vrai?

Cette affirmation est surtout une belle façon d'occulter les risques liés à la consommation de cannabis en imposant un faux dilemme.
On pourrait dire pareillement "manger des bonbons n'a jamais tué personne" :roll:

Le sel, le sucre peuvent être dangereux aussi. Il ne s'agit pas d'occulter les effets secondaires. Le cannabis a au moins des vertus médicales, pas comme le tabac. D'où mon incompréhension pour cette réticence à légaliser.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 4879
Inscription : 02 févr. 2006, 05:24
Localisation : Mer cambrienne

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar Hallucigenia » 07 mars 2013, 17:43

Salut,

democryte a écrit :Cette affirmation est elle vrai?

Elle est vraie.

MaisBienSur a écrit :Si on retire effectivement les accidents de la route, peut-être quelques homicides suite à des "bad trips", ceux qui sont passés ensuite vers des drogues dures, les cancers dût au tabac (support pour "rouler un joint"), toute la criminalité qui tourne autour de cette merde came... et j'en oublie... Le canabis en lui même à faible dose n'est pas considéré comme mortelle :|

MaisBienSur: ton message est approprié pour la section "idées reçues". :a7:

  1. Le cannabis n'est pas mortel, ni à faible dose, ni à forte dose. Bon, tout est mortel à forte dose, même l'eau, mais personne ne serait capable physiquement d'ingérer suffisamment de cannabis pour en mourir. Encore moins d'en inhaler.
  2. Ces histoires d' "homicides suite à des bad trips", je ne sais pas où tu es allé cherché ça... mais ça relève soit d'une légende urbaine, soit de tes fantasmes. Je te mets au défi de me trouver un seul cas avéré, et on en rediscutera.
  3. ... quant au passage vers les drogues dures, on peut dire que certains mythes ont la vie dure. En l'occurence, le "mythe de l'escalade" vers les drogues dures est démontré faux depuis des dizaines et des dizaines d'années. Et voilà que tu nous le ressors.

Allez, un petit cours de statistiques.

Énoncé : 98% des toxicomanes (drogues dures par injections intraveineuses) ont consommé du cannabis avant de se mettre à l’héroïne.

Question : Peut-on en déduire que le cannabis entraîne le passage à l’héroïne ?

Réponse : 100% des toxicos ont aussi consommé du lait maternel étant enfant, puis du riz, des pâtes, des haricots verts, et même des carottes. C'est dire la dangerosité intrinsèque de tous ces produits ! Et on sait aussi que 100% des gagnants du loto ont tenté leur chance : mais on ne peut pas en déduire qu'acheter un ticket de loto nous fera automatiquement gagner.

Ce qu'il faut calculer, ce n'est pas le nombre de consommateurs d'héro qui ont fumé auparavant du cannabis, mais le nombre de consommateurs de cannabis qui ensuite vont se mettre à l'héro. Et là, la proportion ne dépasse même pas les 2%.

S'il y a bien une chose de certaine, statistiques à l'appui, c'est que le cannabis n'entraîne pas une escalade vers les drogues dures.

Greem a écrit :Cette affirmation est surtout une belle façon d'occulter les risques liés à la consommation de cannabis en imposant un faux dilemme.
On pourrait dire pareillement "manger des bonbons n'a jamais tué personne" :roll:

Pas du tout. On peut très bien affirmer que le cannabis n'a jamais tué personne, ce qui est vrai, sans aucunement occulter les risques liés à sa consommation.

D'autant que les risques sont parfaitement connus (comme par exemple, le déclenchement de crises de schizophrénie ou de psychoses chez certains sujets vulnérables).

De plus, il semble assez clair que fumer du cannabis mélangé à du tabac est ultra-mauvais pour les poumons. Mais bon, le cannabis peut être ingéré, ce qui ne présente plus aucun risque de ce type.

julien99 a écrit :Le cannabis a au moins des vertus médicales, pas comme le tabac. D'où mon incompréhension pour cette réticence à légaliser.

Si le sujet de l'usage médical du cannabis t'intéresse, voici un livre complet se basant sur plus de 300 références scientifiques :

cannabis_en_medecine.pdf
Le cannabis en médecine
(1.64 Mio) Téléchargé 129 fois


Greem, tu peux le lire aussi. À partir de la page 132, il y est décrit tous les risques liés à un usage de cannabis, ainsi que les contre-indications.

Hallu

MadLuke
Messages : 1440
Inscription : 03 juil. 2007, 22:12

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar MadLuke » 07 mars 2013, 18:38

Greem a écrit :
democryte a écrit :Cette affirmation est elle vrai?

Cette affirmation est surtout une belle façon d'occulter les risques liés à la consommation de cannabis en imposant un faux dilemme.
On pourrait dire pareillement "manger des bonbons n'a jamais tué personne" :roll:


Quand on dit une telle affirmation ce sera par rapport aux autres drogues que l'on va comparaître et aux effets directs et mécanique sur le corps et à court terme.

et on pourra vraiment pas dire ça de l'alcool par exemple, qui est une des drogues ou les utilisateurs se rapproche le plus souvent de dose mortelle, c'est pas mêlant sur bien des brosses en boire juste le double (et parfois moins) aurait été dangereux pour la vie.

Pour le cannabis il n'existe juste pas de cas connu d'overdose mortel.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1897
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar julien99 » 07 mars 2013, 19:42

Allez, un petit cours de statistiques.

Énoncé : 98% des toxicomanes (drogues dures par injections intraveineuses) ont consommé du cannabis avant de se mettre à l’héroïne.

Question : Peut-on en déduire que le cannabis entraîne le passage à l’héroïne ?

Réponse : 100% des toxicos ont aussi consommé du lait maternel étant enfant, puis du riz, des pâtes, des haricots verts, et même des carottes. C'est dire la dangerosité intrinsèque de tous ces produits ! Et on sait aussi que 100% des gagnants du loto ont tenté leur chance : mais on ne peut pas en déduire qu'acheter un ticket de loto nous fera automatiquement gagner.

Vu de cette manière ! Imparable :lol:
cannabis_en_medecine.pdf

Merci, ça m'a toujours intéressé !
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 11:59

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar Greem » 07 mars 2013, 21:49

Hallucigenia a écrit :Greem, tu peux le lire aussi. À partir de la page 132, il y est décrit tous les risques liés à un usage de cannabis, ainsi que les contre-indications.

Merci pour ton lien, très intéressant. Je précise je ne suis moi-même pas contre la consommation de cannabis (dans la mesure d'une conso responsable, évidement), mais j'ai du mal avec cette idée que le cana serait une sorte de panacée inoffensive, comme on peut l'entendre parfois de la bouche de certains consommateurs sous prétexte que "le cana n'a jamais tué personne".
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4054
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar MaisBienSur » 08 mars 2013, 05:15

Hallucigenia a écrit :Salut,

democryte a écrit :Cette affirmation est elle vrai?

Elle est vraie.

MaisBienSur a écrit :Si on retire effectivement les accidents de la route, peut-être quelques homicides suite à des "bad trips", ceux qui sont passés ensuite vers des drogues dures, les cancers dût au tabac (support pour "rouler un joint"), toute la criminalité qui tourne autour de cette merde came... et j'en oublie... Le canabis en lui même à faible dose n'est pas considéré comme mortelle :|

MaisBienSur: ton message est approprié pour la section "idées reçues". :a7:

[*]Ces histoires d' "homicides suite à des bad trips", je ne sais pas où tu es allé cherché ça... mais ça relève soit d'une légende urbaine, soit de tes fantasmes. Je te mets au défi de me trouver un seul cas avéré, et on en rediscutera.


Le policier mis en examen et écroué pour meurtre après la mort, jeudi, d'un jeune de 19 ans dans les quartiers nord de Marseille avait fumé du cannabis, affirme "Libération" samedi 16 février.

Juste un exemple récent. Bon, peut-être que sur celui-ci, on peut discuter sur le "bad-trip", il n'est pas précisé dans quel état psychologique était ce policier, mais déjà pas en mode "peace and love"...

Hallucigenia a écrit :100% des toxicos ont aussi consommé du lait maternel étant enfant, puis du riz, des pâtes, des haricots verts, et même des carottes. C'est dire la dangerosité intrinsèque de tous ces produits ! Et on sait aussi que 100% des gagnants du loto ont tenté leur chance : mais on ne peut pas en déduire qu'acheter un ticket de loto nous fera automatiquement gagner.

Bien... ça c'est des arguments bétons ! :ouch:

Hallucigenia a écrit :Ce qu'il faut calculer, ce n'est pas le nombre de consommateurs d'héro qui ont fumé auparavant du cannabis, mais le nombre de consommateurs de cannabis qui ensuite vont se mettre à l'héro. Et là, la proportion ne dépasse même pas les 2%.

Je n'ai pas prétendu qu'il y avait un gros pourcentage. Mais 2% reste 2% de trop...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3838
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar spin-up » 08 mars 2013, 05:26

Pour la question initiale, c'est vrai seulement si on se restreint a l'overdose. Le cannabis peut provoquer/favoriser la mort d'autres facons, donc on ne peut pas dire que la consommation de cannabis ne cause aucun morts.

Hallucigenia a écrit :Allez, un petit cours de statistiques.

Énoncé : 98% des toxicomanes (drogues dures par injections intraveineuses) ont consommé du cannabis avant de se mettre à l’héroïne.

Question : Peut-on en déduire que le cannabis entraîne le passage à l’héroïne ?

Réponse : 100% des toxicos ont aussi consommé du lait maternel étant enfant, puis du riz, des pâtes, des haricots verts, et même des carottes. C'est dire la dangerosité intrinsèque de tous ces produits ! Et on sait aussi que 100% des gagnants du loto ont tenté leur chance : mais on ne peut pas en déduire qu'acheter un ticket de loto nous fera automatiquement gagner.

Ce qu'il faut calculer, ce n'est pas le nombre de consommateurs d'héro qui ont fumé auparavant du cannabis, mais le nombre de consommateurs de cannabis qui ensuite vont se mettre à l'héro. Et là, la proportion ne dépasse même pas les 2%.

S'il y a bien une chose de certaine, statistiques à l'appui, c'est que le cannabis n'entraîne pas une escalade vers les drogues dures.

Salut Hallucigenia. Evidemment, il est utile de montrer que le risque de passer du cannabis aux drogues dures n'est pas de 98%. Mais je suis plus partagé que toi sur l'interpretation des statistiques. J'ai appliqué cette formule (merci Kraeplin) pour comparer le risque de consommer de l'héroine (choix arbitraire d'une drogue dure) quand on est consommateur de cannabis et quand on ne l'est pas.
Les statistiques sont les suivantes, mais j'ai choisi mes sources a la va-vite, corrigez moi si vous avez des données différentes:
    Probabilités de consommer du cannabis: P(C)=0.03 (données sur les consommateurs de cannabis en France)
    Et sa complementaire P(C)=1-P(C)=0.97
    Probabilité de consommer de l'heroine: P(H)=0.0025 (selon les stat francaises)
    Probabilite d'etre consommateur de cannabis si on est consommateur d'hero: P(C/H)=0.98

Donc la probabilite de consommer de l'héroine en étant consommateur de cannabis: P(H/C)=P(C/H)*P(H)/P(C)=0.082
Et la probabilité de consommer de l'héroine en n'étant pas consommateur de cannabis: P(H/C)=P(C/H)*P(H)/P(C)=0.02*0.0025/0.97=0.00005

Ce qui donne 8.2% de consommateurs d'hero parmi les consommateurs de cannabis, contre 0.005% (!) parmi les non-consommateurs.
Un consommateur de cannabis a donc 1640 fois plus de chances de consommer de l'heroine qu'un non consommateur.


J'ai fait le calcul sans a priori sur la question, mais j'ai pu me tromper dans la facon de poser le probleme ou sur les chiffres de depart. Des objections ou des erreurs à corriger?

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1897
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar julien99 » 08 mars 2013, 06:06

Salut Hallucigenia. Evidemment, il est utile de montrer que le risque de passer du cannabis aux drogues dures n'est pas de 98%. Mais je suis plus partagé que toi sur l'interpretation des statistiques. J'ai appliqué cette formule (merci Kraeplin) pour comparer le risque de consommer de l'héroine (choix arbitraire d'une drogue dure) quand on est consommateur de cannabis et quand on ne l'est pas.
Les statistiques sont les suivantes, mais j'ai choisi mes sources a la va-vite, corrigez moi si vous avez des données différentes:
    Probabilités de consommer du cannabis: P(C)=0.03 (données sur les consommateurs de cannabis en France)
    Et sa complementaire P(C)=1-P(C)=0.97
    Probabilité de consommer de l'heroine: P(H)=0.0025 (selon les stat francaises)
    Probabilite d'etre consommateur de cannabis si on est consommateur d'hero: P(C/H)=0.98

Donc la probabilite de consommer de l'héroine en étant consommateur de cannabis: P(H/C)=P(C/H)*P(H)/P(C)=0.082
Et la probabilité de consommer de l'héroine en n'étant pas consommateur de cannabis: P(H/C)=P(C/H)*P(H)/P(C)=0.02*0.0025/0.97=0.00005

Ce qui donne 8.2% de consommateurs d'hero parmi les consommateurs de cannabis, contre 0.005% (!) parmi les non-consommateurs.
Un consommateur de cannabis a donc 1640 fois plus de chances de consommer de l'heroine qu'un non consommateur.


J'ai fait le calcul sans a priori sur la question, mais j'ai pu me tromper dans la facon de poser le probleme ou sur les chiffres de depart. Des objections ou des erreurs à corriger?

Peut-on parler de statisiques et de corrélation concernant l'escalade du cannabis vers les drogues dites dures ?
Chaque sujet est plus ou moins exposé à un risque d'addiction, dépendant de la motivation de consommer et de l'état d'esprit dans lequel on le consomme. Un cadre qui consomme régulièrement du cannabis aura certainement moins de chances de déraper, qu'un jeune chomeur dépressif et en mal de vivre.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar Cogite Stibon » 08 mars 2013, 06:14

spin-up a écrit :Pour la question initiale, c'est vrai seulement si on se restreint a l'overdose. Le cannabis peut provoquer/favoriser la mort d'autres facons, donc on ne peut pas dire que la consommation de cannabis ne cause aucun morts.

Hallucigenia a écrit :Allez, un petit cours de statistiques.

Énoncé : 98% des toxicomanes (drogues dures par injections intraveineuses) ont consommé du cannabis avant de se mettre à l’héroïne.

Question : Peut-on en déduire que le cannabis entraîne le passage à l’héroïne ?

Réponse : 100% des toxicos ont aussi consommé du lait maternel étant enfant, puis du riz, des pâtes, des haricots verts, et même des carottes. C'est dire la dangerosité intrinsèque de tous ces produits ! Et on sait aussi que 100% des gagnants du loto ont tenté leur chance : mais on ne peut pas en déduire qu'acheter un ticket de loto nous fera automatiquement gagner.

Ce qu'il faut calculer, ce n'est pas le nombre de consommateurs d'héro qui ont fumé auparavant du cannabis, mais le nombre de consommateurs de cannabis qui ensuite vont se mettre à l'héro. Et là, la proportion ne dépasse même pas les 2%.

S'il y a bien une chose de certaine, statistiques à l'appui, c'est que le cannabis n'entraîne pas une escalade vers les drogues dures.

Salut Spin-up. Evidemment, il est utile de montrer que le risque de passer du cannabis aux drogues dures n'est pas de 98%. Mais je suis plus partagé que toi sur l'interpretation des statistiques. J'ai appliqué cette formule (merci Kraeplin) pour comparer le risque de consommer de l'héroine (choix arbitraire d'une drogue dure) quand on est consommateur de cannabis et quand on ne l'est pas.
Les statistiques sont les suivantes, mais j'ai choisi mes sources a la va-vite, corrigez moi si vous avez des données différentes:
    Probabilités de consommer du cannabis: P(C)=0.03 (données sur les consommateurs de cannabis en France)
    Et sa complementaire P(C)=1-P(C)=0.97
    Probabilité de consommer de l'heroine: P(H)=0.0025 (selon les stat francaises)
    Probabilite d'etre consommateur de cannabis si on est consommateur d'hero: P(C/H)=0.98

Donc la probabilite de consommer de l'héroine en étant consommateur de cannabis: P(H/C)=P(C/H)*P(H)/P(C)=0.082
Et la probabilité de consommer de l'héroine en n'étant pas consommateur de cannabis: P(H/C)=P(C/H)*P(H)/P(C)=0.02*0.0025/0.97=0.00005

Ce qui donne 8.2% de consommateurs d'hero parmi les consommateurs de cannabis, contre 0.005% (!) parmi les non-consommateurs.
Un consommateur de cannabis a donc 1640 fois plus de chances de consommer de l'heroine qu'un non consommateur.


J'ai fait le calcul sans a priori sur la question, mais j'ai pu me tromper dans la facon de poser le probleme ou sur les chiffres de depart. Des objections ou des erreurs à corriger?

Salut Hallucigenia,
Tes calculs sont corrects. Tu peux en déduire qu'il y a 8,2% de consommateurs d'héroïne parmi les consommateurs de canabis contre seulement 0,005% parmi les non consommateurs de canabis.

Par contre, tu ne peux pas en déduire que la consommation de canabis entraine celle d'héroïne. C'est une corrélation, pas une causalité. Tu peux faire le même calcul en remplaçant "consommer du canabis" et "consommer de l'héroïne" par "être dans la tranche d'age 15-30 ans", tu verras qu'on trouve aussi une forte corrélation entre la tranche d'age et la consommation de chacune de ces drogues.

Si tu veux établir une causalité, il faut commenser par éliminer les autres facteurs qui sont corrélés aux deux facteurs. Par exemple, pour ce qui est de l'age, facteur important dans la consommation de drogue en général, il refaire les calculs par tranche d'age.

Cogite

Edit :
Ton "1584 fois plus", lui, est une façon trompeuse de présenter les choses, car il suggère une forte proportion de fumeurs de canabis passant à l'héroïne. il est bien plus informatif et honnête de montrer les deux valeurs.
Dernière édition par Cogite Stibon le 08 mars 2013, 09:23, édité 2 fois.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 3775
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar Etienne Beauman » 08 mars 2013, 06:22

spin-up a écrit :J'ai fait le calcul sans a priori sur la question, mais j'ai pu me tromper dans la facon de poser le probleme ou sur les chiffres de depart. Des objections ou des erreurs à corriger?

Oui, sur la façon de poser le problème.
A partir du moment où plus 90% des fumeurs de cannabis ne prennent pas d’héroïne il est clairement démontré que ceux qui passe à l'héroïne le fond pour d'autres raisons que leur usage de cannabis.
Le lien de causalité est déjà démoli, ça n'a pas de sens de comparer ensuite un % de chance de consommer selon que l'on consomme ou pas du cannabis.
Tu as juste montrer qu'avant de prendre de l’héroïne la plupart des gens passent d'abord par la prise de cannabis, ce qu'on savait déjà, c'est sans doute aussi valable pour l'alcool et la cigarette, mais les causes de la prise d’héroïne elles restent multiples et en partie indépendantes de l'usage de cannabis, de l’alcool et du tabac.
Cela dit on ne peut pas exclure que le fait d'être déjà considéré comme un drogué, fréquenter des dealers, être stone, ne facilitent pas la première prise d'héroïne. Mais c'est très difficile à mettre en évidence, et ça n'a sa place que dans un débat sur les causes de l'héroïnomanie, là on parle du cannabis et de la fumeuse :fume: théorie de l'escalade.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar Eve_en_Gilles » 08 mars 2013, 06:23

MaisBienSur a écrit :Le policier mis en examen et écroué pour meurtre après la mort, jeudi, d'un jeune de 19 ans dans les quartiers nord de Marseille avait fumé du cannabis, affirme "Libération" samedi 16 février.

Juste un exemple récent. Bon, peut-être que sur celui-ci, on peut discuter sur le "bad-trip", il n'est pas précisé dans quel état psychologique était ce policier, mais déjà pas en mode "peace and love"...

La dépêche induit (par sa construction syntaxique) un lien entre la consommation de cannabis et le meurtre, mais ce lien existe-t-il réellement ?
je veux dire, je ne vois pas comment, en lisant cette dépêche, je peux avoir une relaiton de cause à effet entre la consommation de cannabis et le meurtre.

julien99 a écrit :Peut-on parler de statisiques et de corrélation concernant l'escalade du cannabis vers les drogues dites dures ?
Chaque sujet est plus ou moins exposé à un risque d'addiction, dépendant de la motivation de consommer et de l'état d'esprit dans lequel on le consomme. Un cadre qui consomme régulièrement du cannabis aura certainement moins de chances de déraper, qu'un jeune chomeur dépressif et en mal de vivre.

Tant qu'on en est au stade du cliché, le cadre il risque aussi de tater de la coke.

Pour en revenir à la question initiale : on ne peut pas mourir par overdose de cannabis, mais des morts indirectes peuvent survenir comme pour le tabac (problèmes de santé des voies respiratoires, bien qu'on entende tout et son contraire là dessus) ou l'alcool (aggravation de troubles psychiques, danger au volant).
Pour ma part, je ne suis pas non plus anti-cannabis (bien que n'en ayant jamais fumé), tant qu'on reste sur une consommation raisonnable. En fait j'ai la même position sur le cana que sur la bibine : à petites doses, on peut y trouver son plaisir, à fortes doses c'est pas une bonne idée.
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4499
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar eatsalad » 08 mars 2013, 06:35

Outre les problèmes de santé, il induit aussi des problèmes de société:
La grosse consommation empêche aussi beaucoup de jeunes de finir correctement leurs études : problèmes de mémoire et d'attention.

J'ai vu des gamins finir à l'hopital après avoir été tabassé, car il n'avait pas payé la plaquette que d'autres gamins leurs avaient avancé.
Avec l'augmentation du traffic et de l'argent qu'il engendre les réglements de comptes sont de plus en plus violent.

Le problème à Paris (et je suppose que dans toute la France ca doit être semblable) c'est que le canabis banalisé depuis plusieurs décennies, se fait prendre la place par la cocaine. Les petits qui vendaient des barettes à la sauvette il ya 20 ans, proposent maintenant aussi de la cocaine.

L'année dernière un jeune est mort dans une rue a coté de chez moi lors d'un réglement de comptes entre deux bandes a coup de cutter et de batte de baseball.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
NEMROD34
Messages : 4540
Inscription : 21 mars 2008, 10:45

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar NEMROD34 » 08 mars 2013, 06:45

Il y avait eu un article sur rue89.com sur la relation entre le cannabis et la schizophrénie, dans les commentaires une maman avait répondu au mien dans le quel je disais que ça ne rend pas schizophrène mais que ça peut déclencher la maladie.
Elle expliquée que après avoir fumé son fils avait fait un bad trip mais que surtout ça avait amené à diagnostiquer la schizophrénie, qu'il est traiter du coup et a réussit sa vie (du moment qu'il se traite) là où ça aurait pus partir en couille, elle disait merci au cannabis.

Je connais 4 shyzos, dont une très proche, sur les quatre un seul se soigne : il travaille, a fondé sa famille et tout, et il sait qu'il doit prendre son traitement, les trois autres refusent le traitement et c'est une souffrance pour elles qui fait pitié (sauf pour une).
Elles (parce que c'est trois femmes) sont dans leurs délires, mais aussi dans une grande souffrance. Avec les conséquence pour l'entourage.
Image
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.

Militant du: " MITCH S'en Fout "= Milite pour Images, Trucs à la Con, Humour, Sur le Forum.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4499
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar eatsalad » 08 mars 2013, 06:47

NEMROD34 a écrit :Il y avait eu un article sur rue89.com sur la relation entre le cannabis et la schizophrénie, dans les commentaires une maman avait répondu au mien dans le quel je disais que ça ne rend pas schizophrène mais que ça peut déclencher la maladie.
Elle expliquée que après avoir fumé son fils avait fait un bad trip mais que surtout ça avait amené à diagnostiquer la schizophrénie, qu'il est traiter du coup et a réussit sa vie (du moment qu'il se traite) là où ça aurait pus partir en couille, elle disait merci au cannabis.

Je connais 4 shyzos, dont une très proche, sur les quatre un seul se soigne : il travaille, a fondé sa famille et tout, et il sait qu'il doit prendre son traitement, les trois autres refusent le traitement et c'est une souffrance pour elles qui fait pitié (sauf pour une).
Elles (parce que c'est trois femmes) sont dans leurs délires, mais aussi dans une grande souffrance. Avec les conséquence pour l'entourage.


Moi aussi j'ai un pote skizo qui soigne et qui a pu reprendre une vie normal et il est papa depuis 1 mois!

Je ne comprend pas ce refus de se soigner!
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4054
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar MaisBienSur » 08 mars 2013, 06:55

Hallucigenia a écrit :[*]Ces histoires d' "homicides suite à des bad trips", je ne sais pas où tu es allé cherché ça... mais ça relève soit d'une légende urbaine, soit de tes fantasmes. Je te mets au défi de me trouver un seul cas avéré, et on en rediscutera.

Lors des faits, il était sous l'empire de stupéfiants, ayant consommé une grande quantité de cannabis, selon le parquet. Cet homme au casier judiciaire vierge avait avoué mardi "avoir agressé" la jeune Gala avec laquelle il avait passé, en compagnie d'amis, la soirée de dimanche à lundi. Il dit l'avoir tuée après l'avoir emmenée à son domicile, à Yssingeaux. Il avait ensuite, selon ses déclarations, chargé le corps dans sa voiture avant de l'abandonner dans une forêt proche d'Yssingeaux.

Il est difficile de trouver des articles sur des homicides sous l'emprise de cannabis, il faut prendre du temps pour enlever les affaires où il est question de chauffard meurtrier sous l'emprise de stupéfiant...
Mais il y en a !
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4054
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar MaisBienSur » 08 mars 2013, 07:02

Hallucigenia a écrit :[*]Ces histoires d' "homicides suite à des bad trips", je ne sais pas où tu es allé cherché ça... mais ça relève soit d'une légende urbaine, soit de tes fantasmes. Je te mets au défi de me trouver un seul cas avéré, et on en rediscutera.

Fatih Acar, 33 ans, qui a porté dans la soirée du 24 novembre 2009, dans un appartement du Hédas, quatre coups de couteau dont deux mortels à Jonathan Laurent, 25 ans, lors d'une rixe sur fond de whisky et de cannabis, est poursuivi pour homicide volontaire devant les assises.

Là encore, on peu difficilement imaginer qu'il était en mode "bisounours".
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 04:48
Localisation : France, Savoie

Re: Le cannabis n'a jamais tué qui que ce soit.

Messagepar Cajypart » 08 mars 2013, 07:18

Et ces meurtriers avaient-ils mangé de la viande?
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5701
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Références.

Messagepar Cartaphilus » 08 mars 2013, 07:38

Salut à tous.

Rapport d'expertise de l'Inserm de 2001 (présentation ; texte intégral).

► Mortalité de la consommation du cannabis inhalé :
À la page 215, le collectif Inserm a écrit :Il n’a pas été publié chez l’être humain de cas de décès après intoxication aiguë isolée par le Delta9-THC inhalé

Ce que confirme par exemple le site officiel de santé Canada (en soi, l'intoxication au cannabis n'est pas mortelle*), c'est-à-dire en ne prenant en compte que l'action pharmacologique du produit.

► Passage du cannabis à l'héroïne (ou aux drogues « dures ») :
À la page 20, le collectif Inserm a écrit :Dans l’enquête du Baromètre jeunes 1997-1998 (Arènes et coll., 1999), 5,5 % des jeunes de 15 à 19 ans ayant expérimenté le cannabis ont également expérimenté une autre substance psychoactive telle que la cocaïne, l’héroïne, le crack, les amphétamines ou les hallucinogènes. Si l’on ne peut nier que la consommation d’héroïne, de cocaïne ou de crack passe presque obligatoirement par une consommation préalable de cannabis, elle est également précédée par une consommation régulière de tabac ou d’alcool.

Expérimentateurs de drogues « dures » (cocaïne, héroïne, crack, amphétamines, hallucinogènes) et tabac : 3,7 % chez les fumeurs quotidiens de tabac contre 0,3 % chez les les non-fumeurs ou les fumeurs non quotidiens.
Idem et alcool : 3,5 % chez les jeunes ayant déjà éprouvé une ivresse alcoolique contre 1 % chez les jeunes n’ayant jamais été ivres.
À la page 20, le collectif Inserm a écrit :L’expérimentation d’une substance telle que la cocaïne, l’héroïne, le crack, les amphétamines ou les hallucinogènes ne concerne donc qu’une faible proportion des consommateurs de substances psychoactives « licites » (tabac ou alcool) ou de cannabis ; cette proportion représente toutefois un nombre élevé d’individus si l’on considère l’ampleur de la consommation de cannabis en population générale.


La théorie selon laquelle le cannabis serait la voie d'accès au drogues « dures » («gateway drug ») « n'est pas avérée » ; également critiquée en tant que théorie de l'escalade.

Une voix discordante, celle de Jean Costentin, dont les arguments pour défendre la notion d' « induction d'une appétence à d'autres drogues » sont d'ordre pharmacologique (Nouveau regard sur le cannabis).
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.


Revenir vers « Légendes urbaines et idées reçues »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit