Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

Mythes, bouche-à-oreille et ragots populaires : séparons ici le vrai du faux.
Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4024
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#151

Message par unptitgab » 13 févr. 2014, 06:52

De plus ces recommandations sont adressées à un public adulte et formé à la petite enfance. Ce n'est pas un ouvrage de vulgarisation à l'intention des parents, cela serait beaucoup plus détaillé, là il s'agit d'une synthèse.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4061
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#152

Message par MaisBienSur » 13 févr. 2014, 07:06

Amelie14 a écrit : Le titre est bien standard pour l'éducation sexuelle en EUROPE
Le présent document a été rédigé pour répondre aux besoins de standards pour l’éducation sexuelle dans la
région européenne de l’OMS, qui comprend 53 pays et couvre un vaste territoire géographique entre Atlantique et Pacifique. La plupart des pays d’Europe occidentale connaissent déjà des lignes directrices et des normes minimales pour l’éducation sexuelle, mais aucune tentative n’a été faite à ce jour d’en élaborer à l’échelle de la région européenne ou de l’UE. Les standards que nous présentons ici comblent cette lacune.
La question était:
LouV a écrit :Enfin, pour l'éducation sexuelle, je serais en effet curieuse de savoir où il est déclaré qu'elle serait obligatoire en maternelle en 2014. Pour l'instant je n'ai pas trouvé.
Et vous sortez un un document "conseil" de standard pour l'éducation sexuelle en Europe qui n'engagent que les auteurs, et non un projet d'éducation sexuelle obligatoire en maternelle en France en 2014...

C'est limite malhonnête de votre part, ou alors très étourdie. :gratte:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4733
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#153

Message par eatsalad » 13 févr. 2014, 07:17

MaisBienSur a écrit :C'est limite malhonnête de votre part, ou alors très étourdie. :gratte:
Oulalal je te conseille de protéger tes chakras après une invective aussi violente!
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Amelie14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#154

Message par Amelie14 » 13 févr. 2014, 07:21

Non Maisbiensûr, j'ai bien indiqué ma crainte sur le fait que ce rapport puisse être lié à la programmation 2014, c'est vous seul qui en fait cette déduction.

Untitgab, oui être formé et savoir l'appréhender est une chose.
Pour autant ce rapport revêt d'une certaine importance. Ces professionnels donnent bien avis sur le comment intégrer l'éducation sexuelles au sein des écoles européennes.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4061
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#155

Message par MaisBienSur » 13 févr. 2014, 07:33

Amelie14 a écrit :Non Maisbiensûr, j'ai bien indiqué ma crainte sur le fait que ce rapport puisse être lié à la programmation 2014, c'est vous seul qui en fait cette déduction.
Pourquoi avez choisit CE rapport parmis beaucoup d'autres (pas plus légitimes) pour répondre à une question précise sur un projet FRANCAIS en 2014 ?

Je lis tous les sujets des SQ, je connais de ce fait tous les différents participants et il est facile de comprendre l'orientation que certains veulent donner à leur réponse. Je fais donc la déduction qui s'impose face à votre personnage. Et si je me trompe, ça n'engage que moi. Chacun se fera un avis personnel sur vos écrits de toute façon...

Mais je persiste et signe que ça ne répond absolument pas à la question de LouV qui était très claire et explicite:

je serais en effet curieuse de savoir où il est déclaré qu'elle serait obligatoire en maternelle en 2014

Et que ça relance plus sur la "théorie de genre" :grimace:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4061
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#156

Message par MaisBienSur » 13 févr. 2014, 07:34

eatsalad a écrit : Oulalal je te conseille de protéger tes chakras après une invective aussi violente!
Ca fait longtemps que mes chienkras les ont bouffé ! :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.
Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4024
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#157

Message par unptitgab » 13 févr. 2014, 07:39

Je l'ai noté plus haut quand lors d'une sieste une enfant se masturbe bruyamment, et que l'instit intervient il y a bien déjà éducation sexuelle, pourquoi cela vous fait il si peur, croyez vous que les enfants sont des êtres sans corps et sans plaisirs?
Faudrait il interdire Le Petit Chaperon Rouge parce que métaphore de l'attirance et de l'acte sexuel?
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Amelie14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#158

Message par Amelie14 » 13 févr. 2014, 08:06

Untitgab, j'ai bien noté votre remarque plus haut. Un enseignant formé et informé est primordial. En parler à l'enfant concerné est important.
Discuté autour des stéréotypes est également une bonne chose, afin de laisser à l'enfant un choix plus vaste, à un âge où il comprend et assimile. Un enfant à la maternelle joue spontanément aussi bien avec un camion qu'avec une poupée.
Expliquer à un enfant la valeur d'un corps, son hygiène et son respect est vital tant les familles ne sont pas égales.
Je ne sais pas pourquoi vous ne voulez pas saisir la notion de crainte et de limite.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4024
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#159

Message par unptitgab » 13 févr. 2014, 08:16

Je pense que la crainte peut facilement s'estomper avec l'information, et que les programmes étant validés autant par des enseignants que par des pédopsychiatres et des sociologues ainsi que par les associations de parents d'élèves il y a peu de chance que des limites soient dépassées pour le bien être des enfants, après que cela ne rejoigne pas la conception de certains parents est une autre histoire.
Quand un gamin se bat, que l'instit convoque le parent pour en parler et que celui-ci répond "c'est normal c'est un vrai p'tit mec", il est peut être important que l'école aille à contre sens de l'éducation donnée à la maison.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Amelie14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#160

Message par Amelie14 » 13 févr. 2014, 08:43

Ceci est une intervention validée par l'éducation nationale et je trouve cela tout à fait déplacé. Cela n'engage que MOI.
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog ... e-cm1.html

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4024
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#161

Message par unptitgab » 13 févr. 2014, 08:48

Rien ne dit comment il intervient dans les classes, si c'est en tant que poète, il devrait être ostracisé parce que la nuit il se transforme.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1087
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#162

Message par LouV » 13 févr. 2014, 09:29

Amelie14 a écrit :(Extraits du rapport de l'OMS)
Alors ma crainte est que ce rapport puisse trouver sa place dans le programme 2014 ou 2015 car l'année 2014 est une année "test".
Voir ici http://www.theoriedugenre.fr/?L-Organis ... iale-de-la
(Un détail d'abord : l'année "test" est un test pour le programme ABCD de l'égalité (dans 10 académies). Si vous allez consulter les documents du site, on peut voir qu'il n'y a aucune trace des sujets abordés dans ce rapport (le seul rapport étant les discussions sur les stéréotypes de genre, qui est un domaine connexe aux deux). )

Il est clair que lorsque j'étais tombée pour la première fois sur ce rapport, certains de ces passages m'avaient interpelée aussi. :?
L'un des problèmes de ce rapport (à mon avis), c'est que les modalités de ces enseignements ne sont pas données assez clairement.
Ce que certains interprètent comme des cours magistraux frontaux ("avec démonstration", "leur apprendre à « exprimer leurs propres besoins, désirs, et limites, par exemple en « jouant au docteur »"), d'autres (comme moi) partent plutôt du principe que certains sujets sont abordés sur sollicitation des enfants, ou si la classe y est confrontée.
(Je reconnais que cette interprétation pourrait être une manière de me protéger en cherchant l'interprétation la moins inquiétante ; cependant, j'ai déjà vu des mentions de ce principe dans d'autres programmes. Et les partisans du "cours magistral" ne font pas dans la nuance dans leurs accusations.)

Du coup, chacun peut faire son "cherry picking" d'extraits en fonction de ses convictions. Je peux par exemple citer :
"L’éducation sexuelle doit être participative.
Les jeunes ne doivent pas être des récepteurs passifs, mais doivent au contraire jouer un rôle actif dans l’organisation, le déroulement et l’évaluation de l’éducation sexuelle. C’est le seul moyen de garantir que l’éducation sexuelle soit axée sur les besoins et les intérêts, et ne suive pas simplement un programme préétabli ou un agenda défini par l’enseignant/éducateur." (p.31)
"L’éducation sexuelle doit être contextuelle.
Elle doit se dérouler non pas en vase clos, mais en phase avec l’environnement et les expériences spécifiques des groupes cibles. Il est particulièrement important qu’elle tienne compte des besoins des élèves. Ceux-ci peuvent avoir un bagage social et culturel très différent, qui doit être pris en considération (pas d’enseignement à l’emporte-pièce).
L’âge, le sexe, la classe sociale, l’orientation sexuelle, le niveau de développement et la capacité d’apprentissage individuel sont également d’importants facteurs d’influence.
Les programmes spécifiques, qui déterminent l’ampleur et les contenus de l’éducation sexuelle et les droits humains fondamentaux qui doivent la sous-tendre, figurent le contexte plus large." (p.32)
"L’éducation sexuelle doit être donnée en étroite collaboration avec les parents et la communauté afin de créer un environnement consensuel et stimulant.
Les parents sont impliqués dans l’éducation sexuelle à l’école; ils sont informés au préalable et peuvent exprimer leurs souhaits comme leurs réserves.
Ecoles et parents se soutiennent mutuellement dans le processus durable de l’éducation sexuelle. La coopération avec d’autres groupes d’acteurs (groupes de jeunes laïcs et religieux, promotion de la santé, centres de consultation, etc.) est également bénéfique." (p.32)
(Bon, les principes c'est beau mais il faut voir après comment ils sont appliqués. )
L’éducation sexuelle tient compte du genre pour garantir que les besoins et les préoccupations liés aux différents genres soient pris en compte de manière adéquate.
Les différences de genres en matière d’apprentissage ou dans la manière de composer avec les différents aspects de la sexualité seront dès lors prises en compte dans le choix des méthodes. On pourra par exemple séparer temporairement filles et garçons ou confier l’éducation sexuelle à des
équipes composées d’une femme et d’un homme (p.32)
Un exemple où on parle effectivement de genre, mais justement pour dire qu'il faut parfois des modalités différentes (et non pas viser une indifférentiation)

Je peux faire de même pour des passages sur la collaboration avec les parents par exemple.

Dans le genre "cherry picking", il y a bien sûr la sélection des sections problématiques dans la matrice en 2e partie.
Il FAUT s'interroger sur les modalités d'enseignement de ces sections, c'est clair. Mais souvent, les personnes qui les pointent oublient le contexte autour, et les contradictions dans les autres sections.
Pour reprendre le sujet-star, la masturbation enfantine, il est en effet légitime de s'interroger sur les modalités d'enseignement de ce sujet.
Cependant, il faut aussi tenir compte que pour la même branche d'âge, on enseigne
"faire la différence entre les comportements en privé et en public
respecter les règles sociales et les normes culturelles
se comporter de manière adaptée au contexte
savoir que les touchers intimes ne sont pas acceptables dans n’importe quel endroit"
C'est ce genre de mention qui suffit à me convaincre que les enfants n'apprendront pas obligatoirement la masturbation, qui est par définition une activité intime. Ce serait contradictoire avec les apprentissages sur la sphère public / privé.

(Cela dit, j'ai abordé le point de vue des opposants de la branche la plus "dure", j'ai bien conscience que vos craintes sont bien plus nuancées Amélie.)

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1087
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#163

Message par LouV » 13 févr. 2014, 09:51

Là, avec Dumortier, on dirait effectivement qu'il y a des soucis sur certains points...
Les parents d’élèves de l’école élémentaire Lafitan sont très en colère, pour, au moins, deux raisons majeures :
Les parents n’ont pas été informés de la venue de David Dumortier, ni d’ailleurs du sujet de son intervention en classe de CM1, qu’ils estiment, à bon droit et a minima, tout à fait déplacé
Apparemment, la directrice et l’institutrice ont été mises devant le fait accompli et obligées, par leur hiérarchie, de recevoir David Dumortier. D’où la question : qui a pris la décision d’inviter David Dumortier en classe de CM1 ?
Que les parents n'aient pas été consultés est un gros problème, c'est même contraire aux bonnes pratiques il me semble. Je ne savais pas non plus que les directions étaient si peu libres du choix des personnes invitées (???)
Comme il intervient régulièrement en milieu scolaire, est-ce le cas à chaque fois, ou un cafouillage exceptionnel ?
Peu de précision sur ce qui s'est effectivement dit pendant ces interventions (poésie ? quels textes, les plus contestés ou d'autres ? ou des ateliers de création ?) J'ose espérer aussi que le professeur était présent (ça me parait normal mais bon...).
Le site de l'éditeur d'un de ses livres pour enfants est bien sûr positif. Un détail important quand même : "David Dumortier n'entend pas choquer. Juste être sincère puisqu'il a rencontré Mehdi et ne voit pas pourquoi biaiser avec le réel." (Cela dit, comment juger si l'histoire est vraiment rapportée de manière neutre et si il n'y a pas des interprétations de l'auteur ?)
http://www.cheyne-editeur.com/poemes_gr ... _mehdi.htm

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1087
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#164

Message par LouV » 13 févr. 2014, 09:54

Il y a plus de détails dans cet article du Figaro : http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... hoques.php

Une autre de ses interventions (où il y avait à la fois des enfants et des parents) : http://www.sudouest.fr/2013/10/22/le-po ... 3-2708.php

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 04:48
Localisation : France, Savoie

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#165

Message par Cajypart » 13 févr. 2014, 13:18

Amelie14 a écrit :Vous supposez que je contact Zemmour et Soral quand je cherche un renseignement sur l'éducation de mes enfants ? Vous êtes drôle.
Je ne le suppose pas, je le constate sur votre forum: vidéos de Zemmour (qui s'appuie sur des sources d'Egalité et Réconciliation), liens vers le site de joelecorbeau...
Il semblerait que "l'info alternative" dont vous êtes friande est souvent issue du même moule et votre lumière ressemble fortement à la flamme. (métaphore politique: flamme=FN, je précise pour nos amis québécois).
J'ai vu que vous avez posté une vidéo d'une trentaine de minutes sur votre forum, à charge contre la "théorie du genre". Je vous assure qu'il faut moins d'une demi-heure pour lire le texte de Judith Butler fourni plus haut.
Il peut aussi être intéressant de lire le lien de kraepelin qui présente les objectifs pédagogiques de la lecture en classe de livres comme "Papa porte une robe", par exemple. Rien de choquant à mon sens et je pense que ça peut avoir un grand intérêt pédagogique.
Vous préférez les opinions de seconde main plutôt que de vous faire votre propre opinion, par vous-même?

Je trouve plutôt sain que ces études sur le genre arrivent à l'école.
Pour vous donner un exemple de vécu personnel sur les représentations genrées: j'étais un petit garçon très bagarreur.
Dès l'école primaire, pour les garçons, s'exerce une valorisation sociale de la violence, le groupe réclamant une résolution des conflits par l'opposition physique. La raison du conflit est généralement prétexte ("il m'a traité"). Refuser de combattre, c'est s'exposer à la honte et aux insultes: on est une "gonzesse" ou encore une "tapette". Combattre et l'emporter, au contraire, nous confère un statut et un respect à l'intérieur du groupe. Plus tard, au collège/lycée, s'imposer par la force comme un mâle dominant peut être récompensé par des faveurs sexuelles par des filles qui verront dans la violence l'archétype de la masculinité.
On peut s'interroger aussi sur le rôle des représentations genrées dans la consommation du tabac, de l'alcool et de produits stupéfiants...

Bref, j'ai l'impression que c'est vous qui faites un focus sur la sexualité (et notamment sur l'homosexualité, le transgenre) dans ce qui concerne les études sur le genre. La sexualité n'est qu'un aspect des représentations genrées.

edit: vu votre vidéo
Le type ne doute de rien: sortir des mensonges éhontés en accusant les autres de mensonge, j'avoue, c'est magnifique. Ainsi selon lui, toutes les études sérieuses montrent qu'il y a plus d'hommes battus que de femmes battues et que les femmes sont mieux payées que les hommes... Sur quoi s'appuie-t-il? Rien, "faites-moi confiance".
J'ai coupé après ça: ce type est manifestement un propagandiste professionnel de la même veine que Soral.
Apprécié aussi son regret qu'on ne puisse pas parler de "races", ça en dit long sur son agenda politique. Amusant qu'un fasciste traite la "gender theory" d'idéologie fascisante.
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6241
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#166

Message par Kraepelin » 13 févr. 2014, 19:49

unptitgab a écrit :Je pense que la crainte peut facilement s'estomper avec l'information, et que les programmes étant validés autant par des enseignants que par des pédopsychiatres et des sociologues ainsi que par les associations de parents d'élèves il y a peu de chance que des limites soient dépassées pour le bien être des enfants, après que cela ne rejoigne pas la conception de certains parents est une autre histoire.
Quand un gamin se bat, que l'instit convoque le parent pour en parler et que celui-ci répond "c'est normal c'est un vrai p'tit mec", il est peut être important que l'école aille à contre sens de l'éducation donnée à la maison.
Vous avez raison sur les faits. L'école ne pourra jamais adopter un système de valeurs absolument universelles. Il y aura toujours des parents issus de sous-cultures marginales qui n'endossent pas toutes les valeurs véhiculées à l'école. Le cas de la violence est un bon exemple.
Par contre, je crois que l'école devrait adopter des valeurs consensuelles, des valeurs qui font un large consensus dans la société. Je ne crois pas que l'école devrait jouer les laboratoires pour des expérimentations sociales, ni même chercher à être l'avant-garde de changements sur laquelle la société n'a pas fait consensus. L'abolition des différences culturelles entre les genres, le libéralisme face à une sexualité précoce et la normalisation des orientations sexuelles et identitaires marginales sont de bons exemples de valeurs qui ne font pas consensus. L'école n'a pas non plus à remplir un mandat éducatif exclusif. Bien des sujets délicats devraient être laissés à la seule discrétion des parents.

Je ne sais pas quelles sont les valeurs mises de l'avant par le gouvernement français dans le programme mise en cause et je ne connais même pas le contexte politique actuel en France. Je sais par contre qu'il y a bel et bien des professionnels du milieu pédagogique en France qui se prennent pour «l'avant-garde éclairée» de la lutte contre la discrimination et qui font ouvertement la promotion de croyances queers. Aussi, je ne trouve pas risible que des parents soient sur leurs gardes et s'inquiètent facilement.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Pion
Messages : 666
Inscription : 29 nov. 2012, 15:45
Localisation : Néant

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#167

Message par Pion » 13 févr. 2014, 20:02

J'espère ne pas arrivé comme un chien dans un jeu de quille, mais en rapport avec le commentaire de Kraepelin, voici le genre d'enseignement qu'on réserve dans certaines religions:

(Satan fait partie de la race des Djinns ( êtres créés à partir de feu ). Auparavant il était musulman et avait un rang élevé parmi les anges ( êtres créés de lumière ).
Lorsqu'Allah créa Adam il ordonna aux Anges ( et à Satan qui était présent ) de se prosterner devant lui ( pas en signe d'adoration mais en signe de respect devant sa supériorité ). Tous se prosternèrent sauf Satan qui pensait être supérieur à l'être humain.

Satan fut donc déchu de ses droits et damné à tout jamais.)


Je me demande a quel point ce type de valeur véhiculé chez les jeunes, peut banaliser l'intimidation, la supériorité du ''bully'' sur le plus faible, dans les écoles par exemple?

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6241
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#168

Message par Kraepelin » 13 févr. 2014, 20:19

Pion a écrit :J'espère ne pas arrivé comme un chien dans un jeu de quille, mais en rapport avec le commentaire de Kraepelin, voici le genre d'enseignement qu'on réserve dans certaines religions:

(Satan fait partie de la race des Djinns ( êtres créés à partir de feu ). Auparavant il était musulman et avait un rang élevé parmi les anges ( êtres créés de lumière ).
Lorsqu'Allah créa Adam il ordonna aux Anges ( et à Satan qui était présent ) de se prosterner devant lui ( pas en signe d'adoration mais en signe de respect devant sa supériorité ). Tous se prosternèrent sauf Satan qui pensait être supérieur à l'être humain.

Satan fut donc déchu de ses droits et damné à tout jamais.)


Je me demande a quel point ce type de valeur véhiculé chez les jeunes, peut banaliser l'intimidation, la supériorité du ''bully'' sur le plus faible, dans les écoles par exemple?
Si l'enseignement que vous décrivez là faisait partie de l'enseignement obligatoire à l'école publique, je m'inquiéterais. Il est certain, en tous cas, que les valeurs véhiculées dans cet enseignement ne font pas l'objet d'un large consensus en France ou au Québec ...
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6241
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#169

Message par Kraepelin » 13 févr. 2014, 20:39

La lutte contre l'homophobie peut se faire aussi à la maison. En fait, elle a plus de chances de porter fruit si elle est également portée par les parents. Voici ce que j'ai dit à mon gars et à trois de ses copains lorsqu'ils avaient 11 ans et se tiraillaient dans ma voiture.

«Je vous entends vous traiter de "gay" les uns les autres de façon méprisante pour vous taquiner. Il est interdit de faire ça dans ma voiture ou dans ma maison. En fait, vous ne devriez jamais vous moquer des gays de manière méprisante.

Vous être une bonne douzaine d'amis qui vous inscrivez dans les mêmes équipes de soccers et qui vous organisez des activités intéressantes entre vous. Vous vous aimez beaucoup et c'est beau de vous voir vous soutenir les uns les autres dans le jeu comme dans la difficulté. Et bien, lorsque vous serez plus grands, que vous aurez 18 ou 20 ans, il y aura parmi vos douze amis au moins un gars et peut-être même deux qui réaliseront qu'ils sont véritablement gays, que les seules personnes de qui ils pourront tomber amoureux seront des personnes de leur propre sexe. Et lorsqu'il réaliseront ça, vos deux amis, ils se rappelleront aussi toutes les choses méprisantes que vous aurez dites à propos des gays, et ça va leur revenir comme un coup de couteau au coeur. Et là votre copain sera mal dans sa peau et vous vous regretterez peut-être les bêtises que vous aurez dite à un ami que vous aimerez encore.»


Je crois que c'est une bonne façon de lutter contre l'homophobie sans adopter une idéologie queer.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 04:48
Localisation : France, Savoie

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#170

Message par Cajypart » 13 févr. 2014, 21:19

Personnellement, je trouve qu'il y a des choses intéressantes dans l'idéologie queer. Tout n'est pas à jeter et notamment le fait de laisser tranquille les enfants, justement, avec les questions de sexualité. L'hétérosexualité étant il me semble extrêmement prégnante et imposée à des âges où la sexualité est très lointaine de celles des adultes.
La déconstruction de stéréotypes du genre tels que la valorisation sociale de la violence pour les jeunes garçons, la hiérarchie de genre, me semblent essentiels pour un réel progrès social.
Encore une fois, il ne s'agit pas de transformer la société en une société transgenre, c'est quelque chose de complètement minoritaire dans ce mouvement sociologique.
Assez ridicule, je trouve, de stigmatiser des évolutions pédagogiques réelles et intéressantes en diabolisant des excès philosophiques relativement marginaux.
On est dans un principe de précaution instrumentalisé par des forces conservatrices d'une aliénation autant féminine que masculine.
Il me semble que la question de la détermination sexuelle est extrêmement secondaire dans ce débat et que ce qui est en jeu est beaucoup plus une lutte de pouvoir légitime, transgenre.
Toujours cette impression, toutefois, que les opposants au progrès (j'assume cette terminologie), sont d'anciennes victimes des représentations de genre qui se sont radicalisées dans l'espoir d'un gain social. (désolé pour la psy de comptoir, mais...)
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#171

Message par Pepejul » 13 févr. 2014, 21:25

La pédagogie neutre mise en pratique....

http://www.arte.tv/guide/fr/048395-000/il-elle-hen
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 04:48
Localisation : France, Savoie

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#172

Message par Cajypart » 13 févr. 2014, 22:01

Pepejul a écrit :La pédagogie neutre mise en pratique....

http://www.arte.tv/guide/fr/048395-000/il-elle-hen
Excellent reportage, très pédagogique... pour les parents.
On voit une vraie favorisation du développement de l'esprit critique, de la conscience de genre chez l'enfant. L'auto-détermination est privilégiée au conditionnement. Je trouve ça tellement formateur... Un réel progrès.
Et puis je suis curieux de savoir si le taux d'homosexualité constatée et revendiquée est plus élevé qu'ailleurs. Je suis convaincu que non. ( je ne pense pas que la détermination sexuelle ait quoi que ce soit à voir avec l'identité autodéterminée de genre social dans une société "libre")
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#173

Message par Pepejul » 14 févr. 2014, 10:59

Ce qui est marrant c'est que le petit garçon veut devenir pompier et la petite fille joue à la poupée... ;) Ouf ! Sauvés ! :mrgreen:
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Pion
Messages : 666
Inscription : 29 nov. 2012, 15:45
Localisation : Néant

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#174

Message par Pion » 14 févr. 2014, 11:29

Kraepelin a écrit :Si l'enseignement que vous décrivez là faisait partie de l'enseignement obligatoire à l'école publique, je m'inquiéterais. Il est certain, en tous cas, que les valeurs véhiculées dans cet enseignement ne font pas l'objet d'un large consensus en France ou au Québec ...
N'est-elle pas en quelque sorte obligatoire? Enfin d'une certaine manière....
Ne sommes-nous pas forcé de respecter le droit de pratiquer l'islam, selon nos propres valeurs?
Pensez-vous pouvoir gagner un combat face a l'homophobie ou l'égalité des femmes en parallèle a la pratique de l'islam, tel qu'elle est en ce moment?

Je me demande si il est utile de lutter contre la discrimination sans d'abord assouplir les critères de l'islam, comme l'on fait les chrétiens avec beaucoup plus de tolérances face aux autres et aux valeurs des autres, au cours des dernières décennies par exemple?

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4024
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#175

Message par unptitgab » 14 févr. 2014, 12:11

Pion non l'école n'a absolument pas à tenir compte des croyances, même dans les écoles religieuses sous contrat, le programme doit être exactement le même que dans le public et la religions n'est qu'optionnelle. Après oui cela reste une bataille constante pour éviter le retour de la religion dans les écoles, mais étant donné que en France 45% des 15/25 ans se déclarent athées, ce risque s'amoindri.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Jean-Francois, Kraepelin