Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

Mythes, bouche-à-oreille et ragots populaires : séparons ici le vrai du faux.
Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#76

Message par Kraepelin » 03 févr. 2014, 12:51

eatsalad a écrit : "développant des actions expérimentales pour renforcer l’éducation à la sexualité, en mobilisant les acteurs et actrices de l’éducation nationale,
les collectivités locales, notamment les régions, les professionnel(le)s de santé et les partenaires associatifs. Ces actions pourront aborder dans une approche d’ensemble les questions d’éducation à la sexualité et de contraception, dans le contexte notamment de la gratuité des contraceptifs pour les mineures. Elles pourront aussi porter sur la prévention des discriminations en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre ;"

J'imagine que ce passage ne va pas plaire à tout le monde, et qu'il va être amplement déformé!
Déformé , je ne sais pas ce que ça donne, mais écrit comme ça je ne vois pas trop le problème. À moins que le texte du projet soit lui-même un "cheval de Troie" pour passer autre chose. Je ne connais pas assez le contexte français pour savoir.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1170
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#77

Message par 86lw » 03 févr. 2014, 15:45

Kraepelin a écrit : Je ne connais pas assez le contexte français pour savoir.
C'est pourtant simple: d'ici quelques années, les gauchistes au couteau entre les dents pourront facilement reconnaître leurs ennemis; tout adulte mâle qui ne portera ni robe ni jupe sera condamné à deux ans de réhabilitation par le travail et déporté (à savoir qu'il faudra épiler le dos et les jambes de Demis Roussos avec les dents, et ce sur le camp de l'île de Mykonos).
On sait bien ce que ces soviétophiles libidineux de Français entendent par "liberté (mieux vaudrait dire licence, ouais...),égalité, fraternité... :mefiance:
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4025
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#78

Message par unptitgab » 03 févr. 2014, 16:43

86LW vous avez oublié qu'on mange les enfants aussi, après les avoir pervertis en les faisant se caresser les uns les autres. Surtout ne jamais oublier que Cohn Bendith est pour la sexualisation des enfants.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4755
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#79

Message par eatsalad » 04 févr. 2014, 05:49

Kraepelin a écrit :
eatsalad a écrit : "développant des actions expérimentales pour renforcer l’éducation à la sexualité, en mobilisant les acteurs et actrices de l’éducation nationale,
les collectivités locales, notamment les régions, les professionnel(le)s de santé et les partenaires associatifs. Ces actions pourront aborder dans une approche d’ensemble les questions d’éducation à la sexualité et de contraception, dans le contexte notamment de la gratuité des contraceptifs pour les mineures. Elles pourront aussi porter sur la prévention des discriminations en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre ;"

J'imagine que ce passage ne va pas plaire à tout le monde, et qu'il va être amplement déformé!
Déformé , je ne sais pas ce que ça donne, mais écrit comme ça je ne vois pas trop le problème. À moins que le texte du projet soit lui-même un "cheval de Troie" pour passer autre chose. Je ne connais pas assez le contexte français pour savoir.
Moi non plus !
Mais quand Christine B. et ses amis vont le lire au travers du prisme de leur bible, j'imagine qu'ils vont y déceler les pièges cachés menant à la décadence et à la punition divine..
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3885
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#80

Message par spin-up » 04 févr. 2014, 06:31

Une des leaders du mouvemement anti mariage gay, anti theorie du genre a arreté après 8 jours sa greve de la faim pour exiger (entre autres) la demission/destitution de Francois hollande.
Bon apétit a elle!

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4025
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#81

Message par unptitgab » 04 févr. 2014, 07:27

spin-up a écrit :Une des leaders du mouvemement anti mariage gay, anti theorie du genre a arreté après 8 jours sa greve de la faim pour exiger (entre autres) la demission/destitution de Francois hollande.
Bon apétit a elle!
Un bel allier que Jacques Bompard, le suicide étant le pire des péchés, elle n'aurait pas pu aller jusqu'au bout, dirais je: dommage.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1087
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#82

Message par LouV » 04 févr. 2014, 11:14

Je viens de tomber sur un pamphlet un peu ancien, qui énumère entre autres les signes que l'idéologie du gender est en train de s'immiscer partout :
http://www.lesobservateurs.ch/2013/09/0 ... te-le-pas/

Ce que je trouve le plus ahurissant, c'est la deuxième moitié, où ils décortiquent des recommandations sur l'éducation sexuelle.
Je peux admettre qu'il est délicat d'aborder les notions de genre et d'homosexualité, surtout avec des enfants jeunes.
Mais qui plus est, pour eux, les enfants n'ont AUCUNE sexualité ! :shock:
Oser dire que, oui, les jeunes enfants ont des "jeux génitaux", une "manipulation consciente et répétée de certaines parties du corps et des organes génitaux", cela "relève de l'obsession sexualisante, mâtinée de forts accents pédophiles".
D'autant que le tableau qu'il critique cite un paquet de sources, dont plusieurs pédopsychiatres. (Genre, des gens dont c'est le boulot d'observer des tonnes de gamins.)

Et ces gens-là prétendent critiquer des trucs auxquels ils ne pigent rien ?? :ouch:
Ou alors c'est tout un champ de la pédopsy qui se fourvoie dans des dérives "sexualisantes" depuis des années ? Je sais bien qu'on aime cracher sur Freud pour ses opinions sur le sexe, mais les théories ont évolué depuis quand même ?

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4025
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#83

Message par unptitgab » 04 févr. 2014, 12:24

Je remarque qu'en France comme en Suisse, ce sont les groupuscules traditionalistes qui fantasment sur cette nécessité qui est que les gamins soient moins stupides que leurs parents face à ce fait admis qui est l'existence de l'homosexualité. Nous voyons clairement que les pauvres bambins nés dans ces familles réactionnaires n'auront pas une vision très éclairée de ce sujet et que donc l'école à le devoir d'y palier.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#84

Message par Kraepelin » 04 févr. 2014, 16:30

LouV a écrit :Je viens de tomber sur un pamphlet un peu ancien, qui énumère entre autres les signes que l'idéologie du gender est en train de s'immiscer partout :
http://www.lesobservateurs.ch/2013/09/0 ... te-le-pas/
C'est un peu ce qui m'inquiétait lorsque le parlais de «Cheval de Troie». Sous le prétexte généreux de lutter contre l'homophobie, certains militants queer font avancer leur idéologie sournoisement. Que les "genres" et leurs représentations héritent pour la plus large part de la culture, ça ne fait pas de doute. Mais, c'est également le cas de notre notion du bien et du mal, du juste et de l'injuste et pour tout notre héritage culturel. J,espère que vous conviendrez avec moi que «culturel» ne veut pas toujours dire «mauvais»!

Je suis toujours sur les freins lorsque mes copains de gauche (ceux qui fument trop de tapis de salon) se lancent dans ce genre de projet «éducatif». :ouch:

Dieu! Libérez-nous des libérateurs! :mrgreen:
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4025
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#85

Message par unptitgab » 04 févr. 2014, 17:15

Bonsoir Kraepelin

Ce texte n'est pas un cheval de Troie, il ne dit rien de plus que lui même, les tradi cathos le voient comme le mal absolu car il ne condamne pas l'homosexualité et ils fantasment dessus pour le discréditer.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#86

Message par Kraepelin » 05 févr. 2014, 09:27

unptitgab a écrit : Ce texte n'est pas un cheval de Troie,
Ce n'est pas l'article du Nouvel observateur qui m'apparait un cheval de Troie, mais le projet éducatif qui y est dénoncé.
unptitgab a écrit : ... les tradi cathos le voient comme le mal absolu car il ne condamne pas l'homosexualité et ils fantasment dessus pour le discréditer.
Pas besoin d'être catho pour trouver que les militants queers en fument du bon!

Ensuite, dans la mise en place de programme de prévention du suicide chez les jeunes homosexuels, j'ai l'impression qu'on magnifie le rôle de l'homophobie comme cause du problème. C'est une cause et on peut agir dessus, alors, allons-y, mais ne postulons pas que ce soit la seule n'y même la principale*.

[*Y a-t-il des statistiques comparatives fiables qui montrent que dans les pays plus tolérants avec l'homosexualité le taux de suicide diminue chez les jeunes homosexuels?]
Dernière modification par Kraepelin le 05 févr. 2014, 09:41, modifié 1 fois.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#87

Message par Pepejul » 05 févr. 2014, 09:37

Homos = Queers


=

Cathos = extrémistes
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1087
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#88

Message par LouV » 05 févr. 2014, 10:44

Notons que la citation d'Eatsalad (concerne la Suisse) et la mienne (qui concerne la Suisse) ne portaient pas sur la même affaire, je ne sais pas si on peut les comparer pour trouver un "cheval de troie".
Ce qui nous concerne actuellement en France, qui est effectif, réel (à ma connaissance)
(contrairement aux rapports sur l'éducation sexuelle de l'OMS et du centre de compétences suisse, qui sont... ben des rapports, dont les recommandations peuvent être suivies ou pas)
c'est :
- l'ABCD de l'égalité (dont voici les ressources pédagogiques pour un aperçu : http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/ou ... iques.html
- la ligne azur (remise au goût du jour récemment par Zemmour) :
http://decodeurs.blog.lemonde.fr/2014/0 ... c-zemmour/
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... hackee.php
http://yagg.com/2014/02/05/pirate-le-si ... -du-genre/
- en 2011, il y avait aussi eu tout un pataquès à propos des manuels scolaires de biologie : http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... 25364.html
(ça a donné lieu à des documents pour le moins... originaux mais plus agréable à lire que beaucoup de prose publiée actuellement : http://reseau.fondationlejeune.org/pres ... ejeune.pdf )
Les déclarations des uns et des autres à l'époque leur sont d'ailleurs parfois renvoyées dans les dents en ce moment.

Je veux bien admettre que le "genre" est un concept qui arrange bien les féministes et les militants LGBT, qui l'instrumentalisent. Jusque là, ok.
Mais on dirait que dès qu'on dit le mot "genre", on est suspouçonné tout de suite de rentrer dans le jeu de ces militants. Alors qu'au départ, n'est-ce pas un concept venant en partie de la clinique et la psychopathologie (sur un public par contre restreint) ? Il n'a pas été inventé que pour faire plaisir à des militants, les médecins avaient besoin d'un mot différent de "sexe". (Enfin, ça a l'air encore plus compliqué et le mot reste "chargé" si j'en crois les commentaires)

Votre question sur les causes de suicide chez les jeunes homosexuels m'intéresse, il faudra que je voie ce que je trouve de mon côté.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4025
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#89

Message par unptitgab » 05 févr. 2014, 11:28

Kraepelin a écrit : Ensuite, dans la mise en place de programme de prévention du suicide chez les jeunes homosexuels, j'ai l'impression qu'on magnifie le rôle de l'homophobie comme cause du problème. C'est une cause et on peut agir dessus, alors, allons-y, mais ne postulons pas que ce soit la seule n'y même la principale*.

[*Y a-t-il des statistiques comparatives fiables qui montrent que dans les pays plus tolérants avec l'homosexualité le taux de suicide diminue chez les jeunes homosexuels?]
Voila une thèse qui valide que l'homophobie est la première cause de suicide chez les jeunes homosexuels:
Il n'y qu'à cliquer.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#90

Message par Kraepelin » 05 févr. 2014, 12:56

unptitgab a écrit : Voila une thèse qui valide que l'homophobie est la première cause de suicide chez les jeunes homosexuels:
Il n'y qu'à cliquer.
Je l'avais trouvé moi-même sur Wiki. Elle mérite d'être lue. Elle met en éivdence un fait plus précis encore: le lien entre victimisation homophobique et idées suicidaires. Cependant, il y a des limites dans le paramétrage qui doivent être considérées: par exemple la faiblesse de l'enquête sur les autres facteurs de risque de suicide comme les agressions sexuelles précoces et la comorbidité.

Les jeunes homosexuels victimes d'abus précoces ont bien plus de chances d'êtres suicidaires que les autres homosexuels et, pour des raisons que l'on ignore, les jeunes homosexuels ont beaucoup plus de chances d'avoir été victimes d'abus sexuels durant leur enfance que les jeunes hétéros. Ensuite, l'homosexualité est une non-maladie qui a une forte comorbidité. En d'autres mots, lorsqu'on est homosexuel ont a plus de chances d'avoir une maladie mentale répertoriée dans le DSM et qui elle peut-être associée à une plus forte chance de présenter un profil suicidaire. Pour la dépression, on peut toujours associer le trouble à la victimisation homophobe. Les jeunes homosexuels seraient plus suicidaires parce que plus dépressifs et plus dépressifs parce que victimes d'homophobie. Mais, pour le TPB, c'est beaucoup moins évident. On est plus suicidaire parce qu'on est TPB, mais on n'est pas TPB parce qu'on a été victimes ou même exposé à l'homophobie. Du moins à ma connaissance.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4025
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#91

Message par unptitgab » 05 févr. 2014, 13:09

Je pense que pour le moment il est impossible de répondre à cette question, il n'y a pas un endroit où l'homosexualité et complètement acceptée, donc impossible de trouver un échantillon d'homo n'ayant jamais eu de visions négatives à leur égard.
Donc si la petite mesure prise pour l'école afin qu'il y ai une meilleur compréhension de l'autre permet d'éviter 1000 morts par an, c'est mieux que de ne rien faire.
(10500 morts par suicide par an, 25% d'homo soit 2600 personnes)
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#92

Message par Kraepelin » 05 févr. 2014, 13:57

unptitgab a écrit :Je pense que pour le moment il est impossible de répondre à cette question, il n'y a pas un endroit où l'homosexualité et complètement acceptée, donc impossible de trouver un échantillon d'homo n'ayant jamais eu de visions négatives à leur égard.
Donc si la petite mesure prise pour l'école afin qu'il y ai une meilleur compréhension de l'autre permet d'éviter 1000 morts par an, c'est mieux que de ne rien faire.
:dix:
Mais, on est pas obligé d'acheter le blabla queer qui vient avec certains programmes de prévention!
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#93

Message par Kraepelin » 07 févr. 2014, 10:54

Bel article de Christian Rioux ce matin dans le Devoir. (pour ceux qui y ont accès en ligne)

La rumeur
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#94

Message par Pepejul » 08 févr. 2014, 18:24

L'extrème droite française fait feu de tout bois et n'hésite pas à mentir ouvertement :

http://leplus.nouvelobs.com/contributio ... soral.html

Minable...
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 1607
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04
Localisation : Bananistan.

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#95

Message par lefauve » 09 févr. 2014, 01:37

Salut "J'ai un doute"

Ton article n'est qu'un Melimelo de sophisme et de lien douteux.
...

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#96

Message par Kraepelin » 09 févr. 2014, 09:55

Pepejul a écrit :L'extrème droite française fait feu de tout bois et n'hésite pas à mentir ouvertement :

http://leplus.nouvelobs.com/contributio ... soral.html
Faire une campagne de peur pour contrer une campagne de peur, est-ce faire une pas en avant?
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1170
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#97

Message par 86lw » 09 févr. 2014, 14:01

Kraepelin a écrit :Faire une campagne de peur pour contrer une campagne de peur, est-ce faire une pas en avant?
J'ai bien peur qu'il n'y ait pas de démarche à même de contrer cette mobilisation sur le thème du genre, qu'un regroupement se fait actuellement entre extrême-droite, cathos tradis et et paumés de tous bords. Des gens prêts à gober tout et n'importe quoi, et pour certains d'entre eux même si ils sont conscients de la mauvaise foi des discours tenus sur le sujet.

Il y a sans doute un sentiment de revanche pour une certaine extrême-droite jusque là habituée à n'avoir aucune visibilité, et pour d'autres, secoués par les galères et l'impression de crise économique, sociétale et morale dans les sociétés européennes, le sentiment de recouvrer une identité, et de la défendre.
Tout cela bien amené et amplifié dans des buts politiques (l'espèce de haine dirigée contre Hollande rappelle le ressentiment d'étazuniens du tea party contre Obama; étrange, "Flamby" est plutôt pâlot..)

Parce qu'il faut bien dire qu'au départ il n'y a rien. Enseigner la masturbation aux enfants de maternelle? On sait bien que tant du côté des enseignants que de leurs élèves, il y a belle lurette qu'on ne branle plus rien dans l'école publique en France... :mrgreen:
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 4889
Inscription : 02 févr. 2006, 05:24
Localisation : Mer cambrienne

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#98

Message par Hallucigenia » 11 févr. 2014, 16:11

Salut,

En France, la droite décomplexée affirme que le gouvernement veut instaurer la théorie du genre à l'école. Et la droite complexée affirme que la théorie du genre n'existe pas.

Ça donne lieu à des moments de télévision surréalistes, comme quand Jean-François Copé fustige un livre pour enfants.

Ah mais... une amie aristocrate me souffle dans l’oreillette que Copé veut s'attaquer à un nouvel ouvrage de la presse enfantine.

Je vous laisse juger :


Image


Amicalement,

:a4: Hallucigenia

Amelie14

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#99

Message par Amelie14 » 12 févr. 2014, 04:53

Déjà je vais faire une mise au point. Je ne fais pas de parallèle entre le mariage pour tous et la théorie du genre. Il y en a peut être un mais je ne cherche pas à savoir. Pourquoi ? j'estime que chacun est libre d'aimer qui il veut sans avoir l'aval des autres. Je comprend bien que pour certains c'est déstabilisant de voir le modèle familiale prendre plusieurs tournures mais ce n'est pas une question d'évolution mais d'acceptation à mon sens. Cette loi est passé sans doute trop en force au moment où il y avait d'autres problématiques. Donc que des couples homo puissent adopter me semble logique si les conditions sont réunies pour l'enfant.
J'ajoute également être pour la mixité des activités et des jeux. J'ai lu quelque part que les prsonnes contre la théorie des genres devaient être conservateur. Pas pour moi, le jouet préféré de mon fils est un aspirateur :mrgreen:

Source wikipédia
De manière générale, les études de genre proposent une démarche de réflexion sur les identités sexuées et sexuelles, répertorient ce qui définit le masculin et le féminin dans différents lieux et à différentes époques, et s’interrogent sur la manière dont les normes se reproduisent jusqu’au point de paraître naturelles.
Paraître naturelles :shock:

Depuis mai 2013, on lit beaucoup de chose sur la théorie du genre.
Le premier livre a apparaître dans les journaux est celui ci :
http://i82.servimg.com/u/f82/18/25/68/10/papa-p10.jpg
avec la fiche pratique :
http://www.servimg.com/image_preview.ph ... u=18256810

A partir de là, je me dis quand même que cela ne concerne pas les plus jeunes enfants, à cet âge ils sont loin, très loin de se sentir concernés.
Il y a à mon sens d'autres priorités. On sait que le taux d’enfants ne sachant pas lire et écrire en entrant en sixième est élevé, soit environ 20%.
http://www.academie-francaise.fr/actual ... u-francais

L'idée de « déconstruire les stéréotypes » est bien évidemment une excellente idée mais à un public plus âgés, autour d'un débat et de questions.

Première question = Est-ce le rôle de l'éducation nationale ?
Pour ma part non, ce n'est pas à l'enseignant d'intervenir dans cette question. Il pourrait rester sur le thème de la toléranc déjà.
C'est à l'enfant de construire son schéma avec l'encadrement des parents.
Après l'idée d'expliquer aux enfants la différence est plutôt intelligente, mais pourquoi travailler sur le genre et pas sur les handicapées ...
Là on va instruire une idéologie et on sait d'après les divers travaux en psychologie, comme en neurosciences, ont largement démontré que tout ce qui est vu, entendu, perçu, vécu avant 7 ans est enregistré de manière irréductible dans le cerveau, et même si ils n'ont pas encore toute l'amplitude pour comprendre.

Deuxième question = L'âge est-il précoce ?
Je rebondis sur mes premiers mots, à mon sens aborder ces thèmes au collège aurait plus d'impact. Il y a déjà une recherche de soi à partir de 11/12 ans et ils se posent beaucoup de questions.
L'apprentissage de la tolérance a donc toute sa place.
Avant, on doit laisser l'enfant se construire et évoluer.

Le but de la théorie du genre = la distinction naturelle entre l'homme et la femme.
Moi en tant que maman c'est la limite qui m'inquiète.
Comment va se dérouler les séances, que va-t-on y dire ? comment les enfants vont réagir ?
Par exemple on trouve ceci en Suisse
La ville de Bâle a introduit un coffret, le « Sexbox », contenant du matériel pornographique destiné à l'éducation sexuelle dans les écoles maternelles et primaires. L'association Protection contre la sexualisation à l’école maternelle et à l’école primaire a fait connaître cette initiative, ce qui a « déclenché une tempête d'indignation dans tout le pays» mais qui n'a pas empêché « l'introduction dans les écoles maternelles des cours obligatoires d'éducation sexuelle dans toute la Suisse par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Dans le canton de Bâle, des «Sexbox» contenant du matériel pornographique ont été préparées à l’intention des écoles maternelles et primaires ! Des enfants dès l’âge de quatre ans auraient à subir cette sexualisation précoce. »
Qui peut m'assurer que cette limite ne sera pas dépassé en France !

J'ai donc visité ce lien :
http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/a-propos.html
Les enseignants seront-ils suffisamment formés et resteront-ils neutre ?
Dans cette fiche activitée par exemple : http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/fi ... renoir.pdf
On appuie sur le port du pantalon et de la robe à telle époque mais on ne connait pas les axes de travail.
On connait tout au plus les objectifs. Cela me semble un peu opaque.

On y trouve aussi ceci
Par ailleurs, le programme ABCD de l’égalité semble viser des objectifs de lutte contre des stéréotypes en réalité fantasmés. Ainsi, dans les outils pédagogiques proposés sur le site du programme trouve-t-on notamment le document « les ptits égaux » [6]qui propose aux enseignants différentes activités pour « Faire expérimenter aux jeunes le plaisir de décorer selon leurs fantaisies, indépendamment des stéréotypes sexués pouvant être associés à la naissance d’un enfant ». Jusqu’ici, rien d’alarmant, quoi que l’on puisse s’interroger sur la nécessité réelle d’un tel exercice. Les enfants sont donc invités à colorier une chambre d’enfant, et l’enseignant à choisir « quelques dessins (de préférence ceux qui comportent des éléments non traditionnels pour décorer une chambre de nouveau-né fille) » et « Expliquez aux enfants que les filles et les garçons peuvent aimer de la même manière les poupées, les voitures ou les jeux de construction et qu’ils ont le droit d’exprimer ces préférences. De même, l’utilisation des couleurs rose et bleu permet aux gens de reconnaître facilement le sexe d’un enfant. C’est comme une entente prise par les gens d’un même groupe. Cela aurait pu être différent (comme jaune pour les garçons et vert pour les filles). Certains parents utilisent cette convention du rose et du bleu, d’autres non (caractère arbitraire et culturel d’une convention sociale)" [7]. Or, il est ridicule de croire et/ou de prétendre qu’aujourd’hui encore un garçon de maternelle se voit interdit de colorier son dessin avec du rose, ou qu’une petite fille soit menacée de punition si elle a le malheur de jouer au camion de pompiers…
http://www.theoriedugenre.fr/?Programme ... rIVcD2w.99
Y a-t-il réellement besoin de dépenser l’argent du contribuable dans une formation onéreuse pour que les professeurs des écoles puissent « apprendre » à des enfants ce qu’ils font déjà naturellement ? L’entreprise est plus que douteuse.
Et je suis en effet d'accord, l'initiative peut sembler intéressante au premier abord si on ne creuse pas.

Alors est-ce que nous sommes une génération de parents plus inquiet ou y-at-il vraiment un soucis d'encadrement et d'entrave à la liberté ?
La théorie du genre est pour eux un pont vers la réussite du parcours scolaire :roll:
C'est plus une sexualisation précoce, non ?
Pour tout dire c'est le mot "genre " qui me gêne.
J'apprend déjà à ma fille de 6ans la différence et la tolérance dans le quotidien quand l'occasion se présente.

Alors dans tout ce bric à brac, il y a plusieurs interventions qui fusent et qui profite à personne, car finalement, le tout est noyé.
Par exemple
La sociologue Gabriele Kuby qui dénonce le gender, explique que la masturbation doit être enseignée aux enfants dès l’âge de 0 à 4 ans ce qui n’est qu’une incitation au viol des enfants toujours selon Gabriele Kuby. « Le gender ou le sexe social a été démasqué comme un instrument politique du pouvoir pour détruire et déstructurer la société occidentale», explique (hélas en allemand) les auteurs du site dewion24 qui ont soutenu la manifestation du 18 janvier.Pour Gabriele Kuby,L’Union européenne, l’ONU, participent à la mise en place du gender qui est la culture de la mort. « Nous avons de nouveau à faire à une idéologie du mal qui s’oriente contre la famille », dit Gabriele Kuby qui dénonce le féminisme et qui réclame un retour du rôle de l’homme dans nos sociétés occidentales
Ce qui ressort donc de toutes les interventions et des discours : Ils vont enseigner à nos enfants qu'ils ne naissent pas fille ou garçon, mais qu'ils choisissent de le devenir! Sans parler de l'éducation sexuelle prévue en maternelle à la rentrée 2014.

Donc en gros après toutes ces recherches, on me dit non la théorie du genre n'existe pas, bon il faudrait pas non plus nous prendre pour des cons, si elle est là et déjà bien installée !
Cet article est intéressant :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... -ecole.php
On y retrouve cette phrase
"Mais elle rappelle qu'il ne s'agit pas d'«enseignements quotidiens, mais marginaux», abordés au plus une fois dans l'année."
Donc ? Sans intérêt ? Pourquoi le faire alors ?
On est loin de l'apprentissage de la tolérance.

Beaucoup de pays suivent cette application et la Norvège non, cela peut supposer qu'il y a peut être autre chose :
http://youtu.be/PfsJ5pyScPs

Bon du coup, je me suis renseignée auprès de la directrice de l'école qui est perplexe à tout cela et qui ne sait pas trop comment elle va aborder tout cela.
J'ai trouvé une conférence à ce sujet http://youtu.be/8j0Xuym5vFY
Et là c'est définitif ce débat n'a pas lieu d'être au sein de l'école.
On peut en effet faire intervenir des associations pour y faire des débats pour des collégiens et des lycéens et encore pour les collégiens je dirais 4ème et 3ème et faire le lien avec la tolérance et la discrimination.

Forte de cette dernière conférence, je cherche l’amendement AC 421 de Mme Martine Faure voté le 28 février 2013 par la commission des affaires culturelles et de l’éducation =
http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/ ... 2-2013.jpg

J'attend cependant la réponse de l'académie ... Car tout cela n'est ni clair ni transparent.

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 04:48
Localisation : France, Savoie

Re: Théorie du genre ou "Gender", mythe ou réalité ?

#100

Message par Cajypart » 12 févr. 2014, 06:12

Non mais il n'y a pas de "théorie du genre". Le genre existe, c'est factuel. Il y a des études sur le genre.
Rien que la dénomination "théorie du genre" montre qu'on est dans la caricature, le fantasme de quelques conservateurs: "ce n'est qu'une théorie!". Bah non, même pas.
Il y a par contre une idéologie queer, mais depuis quand les enseignants sont des militants queer? :ouch:
Bref, un grand n'importe quoi cette rumeur. Surtout une attaque contre l'école en fait.
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit