Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Mythes, bouche-à-oreille et ragots populaires : séparons ici le vrai du faux.
Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3910
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar unptitgab » 02 mars 2016, 01:09

Kraepelin a écrit :
unptitgab a écrit :Mise à part les armes de chasse, qu'elle peut bien être la motivation d'avoir des armes à feu chez soi?


1- Les réservistes de l'armé ;

Les armes peuvent rester à la caserne.
2- Les gardes du corps professionnels;

Ce sont des professionnels, quel proportion représentent-ils des possesseurs d'armes?
3- Les tireurs sportifs! Le tir au pistolet et à la carabine sont des sports Olympiques

Les armes peuvent rester au stand de tir, aucune utilité chez soi.
4- Certains agents de l'ordre et officiers de justice pour leur auto-protection! La police ne protège pas les gens. Elle fait une enquête après que les gens se sont fait tuer. Les personnes menacées circonstanciellement ou chroniquement se procurent des armes à feu pour se protéger.

Si une personne est effectivement menacée elle bénéficiera d'une protection civile policière.
5- Certains commerçants qui doivent véhiculer beaucoup d'argent liquide, mais dont la marge bénéficiaire ne permet pas d'engager des gardes du corps ou des services de véhicule blindé.

Raison professionnelle encore et aucune utilité d'armes à domicile.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar kestaencordi » 02 mars 2016, 01:16

faut pas oublier que cette loi faisait suite au massacre de polytechnique. certain semblait dire que ce genre de drame ne pourrait plus se produire avec une tel loi.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6143
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar Kraepelin » 02 mars 2016, 08:16

unptitgab a écrit :
Moi a écrit :1- Les réservistes de l'armé ;

Les armes peuvent rester à la caserne.

Question de la stratégie. Certaines organisation militaires préfèrent que les réservistes gardent leur mitraillettes chez eux. De toute façon tu ne demandais pas qui sont «absolument obligés de garder ...», mais plutôt «qu'elle peuvent être des motivations de ...»

unptitgab a écrit :
2- Les gardes du corps professionnels;

Ce sont des professionnels, quel proportion représentent-ils des possesseurs d'armes?

Une faible proportion, mais leurs motivations sont faciles à comprendre. N'est-ce pas ce que tu cherchais ???

unptitgab a écrit :
3- Les tireurs sportifs! Le tir au pistolet et à la carabine sont des sports Olympiques
Les armes peuvent rester au stand de tir, aucune utilité chez soi.


L'entreposage des armes à feu sur un stand de tir pose tellement de problèmes et de danger que tous les CA de Stand de tir qui ont envisagé la question y ont renoncé.

unptitgab a écrit :
4- Certains agents de l'ordre et officiers de justice pour leur auto-protection! La police ne protège pas les gens. Elle fait une enquête après que les gens se sont fait tuer. Les personnes menacées circonstanciellement ou chroniquement se procurent des armes à feu pour se protéger.
Si une personne est effectivement menacée elle bénéficiera d'une protection civile policière.

Non, absolument pas! La police ne fait pas ça! Elle ne prétend même pas le faire. La police n'a même pas les ressources pour protéger son propre personnel, alors les simples citoyens...

unptitgab a écrit :
5- Certains commerçants qui doivent véhiculer beaucoup d'argent liquide, mais dont la marge bénéficiaire ne permet pas d'engager des gardes du corps ou des services de véhicule blindé.
Raison professionnelle encore et aucune utilité d'armes à domicile.

C'est plus pratique!

Je me rend compte que ta question était "rhétorique". En fait, tu ne veux pas connaitre les raisons, le motivations possibles de garder une arme à la maison. Ce que tu veux, c'est plutôt mettre ces raisons en procès en adoptant la position unidirectionnelle de l'avocat de la couronne.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3910
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar unptitgab » 02 mars 2016, 08:38

Kraepelin a écrit :Je me rend compte que ta question était "rhétorique". En fait, tu ne veux pas connaitre les raisons, le motivations possibles de garder une arme à la maison. Ce que tu veux, c'est plutôt mettre ces raisons en procès en adoptant la position unidirectionnelle de l'avocat de la couronne.

Non je cherche la motivation du péquin moyen d'avoir une arme mortelle à distance chez ou avec lui, d'accord avec la protection personnelle si danger réel et qu'au Canada contrairement à la France la protection policière n'existe pas, ce qui à mon avis est dangereux une personne menacée et non entrainée risque de faire usage de son arme de manière intempestive.
La motivation du Stand your Ground est juste immonde si elle existe.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar kestaencordi » 02 mars 2016, 09:16

unptitgab a écrit :
Kraepelin a écrit :Je me rend compte que ta question était "rhétorique". En fait, tu ne veux pas connaitre les raisons, le motivations possibles de garder une arme à la maison. Ce que tu veux, c'est plutôt mettre ces raisons en procès en adoptant la position unidirectionnelle de l'avocat de la couronne.

Non je cherche la motivation du péquin moyen d'avoir une arme mortelle à distance chez ou avec lui, d'accord avec la protection personnelle si danger réel et qu'au Canada contrairement à la France la protection policière n'existe pas, .


autre chose qui ''n'existe pas'' au canada, c'est un truand abattu par arme a feu par un citoyen en autodéfense.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6143
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar Kraepelin » 02 mars 2016, 09:51

kestaencordi a écrit :autre chose qui ''n'existe pas'' au canada, c'est un truand abattu par arme a feu par un citoyen en autodéfense.


Plus rare encore, les cas de «personne non entrainée» qui tue une autre personne par erreur en faisant «usage de son arme de manière intempestive».

:mrgreen:
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6143
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar Kraepelin » 02 mars 2016, 10:04

unptitgab a écrit : Non je cherche la motivation du péquin moyen d'avoir une arme mortelle à distance chez ou avec lui,


Je trouve ton expression "péquin moyen" un peu méprisante. Est-ce que je me trompe? :loupe:

Ensuite, le "citoyen moyen" n'existe pas. C'est une construction de l'esprit. Les motivations des gens pour avoir un objet aussi chargé symboliquement qu'une arme à feu sont très variées et se caractérisent plus par leur diversité que par une théorique "moyenne"
:yeux:

unptitgab a écrit : ... d'accord avec la protection personnelle si danger réel et qu'au Canada contrairement à la France la protection policière n'existe pas, ...

Je t'accorde que le Canada compte des vastes territoires presque totalement dépourvu de force de l'Ordre et où habite peut-être 2% de la population totale. Je crois aussi qu'il y a en France quelque chose comme trois fois plus de policiers par habitant qu'au Canada. Mais même à ce nombre, la police française n'a certainement pas les ressources pour protéger 24/24 les personnes menacées par la pègre et, même en France, les programme de protection de témoins sera toujours une exception.

unptitgab a écrit : ... ce qui à mon avis est dangereux une personne menacée et non entrainée risque de faire usage de son arme de manière intempestive.
Pourquoi faudrait-il que les gens ne soient pas entrainés?

unptitgab a écrit : ... La motivation du Stand your Ground est juste immonde si elle existe.


Pourrais-tu être plus précis?
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3835
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar spin-up » 02 mars 2016, 10:29

Kraepelin a écrit :Je trouve ton expression "péquin moyen" un peu méprisante. Est-ce que je me trompe? :loupe:

Ensuite, le "citoyen moyen" n'existe pas. C'est une construction de l'esprit. Les motivations des gens pour avoir un objet aussi chargé symboliquement qu'une arme à feu sont très variées et se caractérisent plus par leur diversité que par une théorique "moyenne"
:yeux:

Mon avis c'est que la justification de posséder une arme pour se defendre repose le plus souvent sur une appreciation personnelle et subjective du danger plus que sur le niveau réel de danger auxquel on est exposé.

Il faut noter que la simple possession d'une arme (c.a.d pas le port dans l'espace public) par un particulier ne lui permet, de fait, que de se proteger contre les intrusions au domicile et rien d'autre. Pas des agressions dans l'espace public, ou des carjacking. Rationnellement, il est bien plus rentable et plus sur d'investir dans une meilleur securisation de son domicile que dans une arme a feu dont l'usage aux effets incertains peut avoir des consequence judiciaires et financieres tres lourdes. Rationnellement... mais la peur ne sera jamais rationelle.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6143
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar Kraepelin » 02 mars 2016, 10:54

spin-up a écrit : Rationnellement, il est bien plus rentable et plus sur d'investir dans une meilleur securisation de son domicile que dans une arme a feu dont l'usage aux effets incertains peut avoir des consequence judiciaires et financieres tres lourdes.

Vrai pour la plupart des gens! Mais la plupart des gens n'ont pas d'arme à feu en dehors de la maison.

spin-up a écrit : Rationnellement... mais la peur ne sera jamais rationelle.


Vrai!
Je crois que les gens qui s'arment jusqu'au dents entretiennent souvent une peur face à un danger imaginaire ou improbable.
Je crois cependant que l'imaginaire n'est pas l'apanage exclusif des "paranos du gun". Ceux qui conduisent une lutte viscérale contre les armes à feu entretiennent souvent des croyances aussi résistantes que sottes.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar kestaencordi » 02 mars 2016, 12:39

Kraepelin a écrit : Vrai!
Je crois que les gens qui s'arment jusqu'au dents entretiennent souvent une peur face à un danger imaginaire ou improbable.
Je crois cependant que l'imaginaire n'est pas l'apanage exclusif des "paranos du gun". Ceux qui conduisent une lutte viscérale contre les armes à feu entretiennent souvent des croyances aussi résistantes que sottes.


c'est surement le moyen le plus efficace de ''militer''.

tellement qu'on ne parle plus de gestion des armes a feu, on parle émotivement des drames humain vécu par les victimes et leurs familles.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3835
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar spin-up » 02 mars 2016, 12:50

Kraepelin a écrit :Vrai pour la plupart des gens! Mais la plupart des gens n'ont pas d'arme à feu en dehors de la maison.

Oui c'est ce que je pointais dans mon message precedent: la loi ne permet pas le port d'armes sauf cas particuliers donc l'achat d'une arme pour la defense ne peut servir qu'au domicile.

Kraepelin a écrit :Je crois que les gens qui s'arment jusqu'au dents entretiennent souvent une peur face à un danger imaginaire ou improbable.

Et j'ajouterais qu'acquerir une arme a feu est une solution fantasmée. Un peu comme prendre l'avion avec un parachute dans son bagage a main: oui l'avion peut en théorie se crasher, oui un parachute permet en theorie de sauter d'un avion.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar kestaencordi » 02 mars 2016, 13:07

spin-up a écrit :
Kraepelin a écrit :Vrai pour la plupart des gens! Mais la plupart des gens n'ont pas d'arme à feu en dehors de la maison.

Oui c'est ce que je pointais dans mon message precedent: la loi ne permet pas le port d'armes sauf cas particuliers donc l'achat d'une arme pour la defense ne peut servir qu'au domicile.


bof! avec les règles d'entreposage des armes et des munitions ce n'est pas d'un grand recours.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4130
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar Invité » 02 mars 2016, 13:40

kestaencordi a écrit :
spin-up a écrit :
Kraepelin a écrit :Vrai pour la plupart des gens! Mais la plupart des gens n'ont pas d'arme à feu en dehors de la maison.

Oui c'est ce que je pointais dans mon message precedent: la loi ne permet pas le port d'armes sauf cas particuliers donc l'achat d'une arme pour la defense ne peut servir qu'au domicile.


bof! avec les règles d'entreposage des armes et des munitions ce n'est pas d'un grand recours.

En effet, dans les extrêmes rares cas où ça pourrait être utile, qui a vraiment le temps de trouver le passe-partout de la commode ou t'as mis la combinaison du coffre-fort où se trouve la clé du cadenas. :mrgreen:

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5736
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar Lulu Cypher » 02 mars 2016, 15:06

Kraepelin a écrit :
unptitgab a écrit : ... ce qui à mon avis est dangereux une personne menacée et non entrainée risque de faire usage de son arme de manière intempestive.
Pourquoi faudrait-il que les gens ne soient pas entrainés?

Je ne suis pas en désaccord avec la majorité de ton post mais là je trouve ta question un peu tordue (excuse moi) .... pourquoi le faudrait il .... bah il n'y a pas de raison ...mais le sont ils ? pas sur.

Toute personne au Canada qui requiert un permis de détention (et achat) d'arme est supposé suivre une formation liée à l'utilisation de l'arme ... rien ne l'empêche de s'entrainer au tir ... il vaut mieux d'ailleurs être affilié à un club et s'entrainer régulièrement si on souhaite voir son permis prorogé.

Est-ce que les personnes qui détiennent des armes à feu sont formées pour autre chose que leur maniement sécuritaire ... a priori non. L'utilisation d'une arme en situation de "combat" fait partie d'un métier dont on ne s'improvise pas spécialiste juste parce qu'on sait démonter/remonter une arme et tirer avec sur une cible.

Et penser qu'une petite formation à l'utilisation d'une arme en situation de crise, donnée vite fait sur le pouce (même si ce n'est pas vite fait sur le pouce d'ailleurs), peut remplacer la longue formation associée à l'expérience de ceux qui en font profession[1] non seulement est un peu méprisant pour ces derniers mais en plus relève à mon avis de l'optimisme coupable.

--------------------------
[1] Métier qui d'ailleurs, malgré les efforts de formation, n'est pas à l'abri de "bavures" tragiques.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 3835
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar spin-up » 02 mars 2016, 15:16

kestaencordi a écrit :bof! avec les règles d'entreposage des armes et des munitions ce n'est pas d'un grand recours.

Oui en plus. Mais cette regle est facilement contournable, suffit d avoir le coffre chez soi.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3910
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar unptitgab » 02 mars 2016, 15:25

kestaencordi a écrit :tellement qu'on ne parle plus de gestion des armes a feu, on parle émotivement des drames humain vécu par les victimes et leurs familles.

On ne parle plus de la gestion des personnes ivres au volant, on on parle émotivement des drames humain vécu par les victimes et leurs familles. C'est peut être une idée fausse et c'est pourquoi je posais la question des motivations de la possession d'armes, sauf rares cas c'est comme conduire bourré, complétement inutile, mais les conséquences sont graves. Pour cette raison il n'y aurait aucune atteinte aux libertés à interdire la possession d'armes.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6143
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar Kraepelin » 02 mars 2016, 15:27

kestaencordi a écrit :
tellement qu'on ne parle plus de gestion des armes a feu, on parle émotivement des drames humain vécu par les victimes et leurs familles.

En effet!
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar kestaencordi » 02 mars 2016, 15:33

unptitgab a écrit :
kestaencordi a écrit :tellement qu'on ne parle plus de gestion des armes a feu, on parle émotivement des drames humain vécu par les victimes et leurs familles.

On ne parle plus de la gestion des personnes ivres au volant, on on parle émotivement des drames humain vécu par les victimes et leurs familles. C'est peut être une idée fausse et c'est pourquoi je posais la question des motivations de la possession d'armes, sauf rares cas c'est comme conduire bourré, complétement inutile, mais les conséquences sont graves. Pour cette raison il n'y aurait aucune atteinte aux libertés à interdire la possession d'armes.


interdire... je suis pas d'accord avec vous il y a atteinte aux libertés, a mon sens. mais je n'ai aucune objection a les encadrer ou les restreindre.

les armes a feu ne sont qu'un problème mineur au canada, a comparer a l'alcool au volant. faudrait pas sur-légiferer.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6143
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar Kraepelin » 02 mars 2016, 15:42

Lulu Cypher a écrit : Toute personne au Canada qui requiert un permis de détention (et achat) d'arme est supposé suivre une formation liée à l'utilisation de l'arme ... rien ne l'empêche
de s'entrainer au tir ... il vaut mieux d'ailleurs être affilié à un club et s'entrainer régulièrement si on souhaite voir son permis prorogé.

Au Québec, pour avoir la possibilité de procéder une arme à autorisation restreinte, il faut remplir des conditions très strictes. Ceux qui ont cette autorisation pour le "tir sportif" doivent, au préalable, être membre d'un club de tir au pistolet et avoir réussi les deux cours : celui de base sur l'usage sécuritaire des armes de poing et le deuxième, imposé par la "loi 9". Par ailleurs, pour conserver ce privilège, ils doivent prouver, tous les ans, qu'ils pratiquent régulièrement le tir dans des conditions sportives. Il existe aussi théoriquement la possibilité d'obtenir un permis de "collectionneur", mais dans les faits à peut près juste les juges de la cour supérieur réussissent à en obtenir...

En résumé, au Québec, les propriétaires d'armes de poings non entrainés n'existent pas!

:hausse:
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6143
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar Kraepelin » 02 mars 2016, 15:47

unptitgab a écrit : Pour cette raison il n'y aurait aucune atteinte aux libertés à interdire la possession d'armes.


Eueuuu! ce n'est pas de ça dont il est question dans ce fil .... On parle ici du registre canadien des armes à feu, pas d'une hypothétique interdiction de posséder des armes à feu.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 03:41

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar kestaencordi » 02 mars 2016, 15:53

Estimé au coût de 2 millions CAD au départ, il totalise environ un milliard $CAN en 2006, soit 500 fois le montant initial. Bien qu'il soit un programme gouvernemental, ce dépassement de coût est considéré excessif par plusieurs.[qui?] Par ailleurs, ce montant ne cesse d'augmenter alors que le registre n'est toujours pas complété. Pour ces deux raisons, il fait scandale au Canada.[source]

Le coût d'exploitation annuel du programme canadien des armes à feu a été de 68,5 millions de dollars uniquement pour l'année 2009 selon un rapport de la GRC. Les coûts spécifiquement reliés à l'enregistrement seraient de 4 millions par année7

https://fr.wikipedia.org/wiki/Registre_ ... _programme


ca n'a que peu rapporté pour finalement detruire le programme et les archives
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6143
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar Kraepelin » 02 mars 2016, 16:11

kestaencordi a écrit : ... ca n'a que peu rapporté pour finalement detruire le programme et les archives


En fait, rien en terme de sécurité publique. Le registre est une solution bâclée construite à toute vitesse pour répondre à l'émotivité populaire suite au massacre de polytechnique. On fait rarement bien les choses dans ce genre de contexte.

J'aurais préféré une loi ciblée, Quelque chose comme:
1) Interdire à vie de posséder une arme à feu pour:
- ceux qui ont déjà commis un acte criminel impliquant une arme à feu;
- ceux qui un reçu une condamnation criminel pour un acte violent;
- ceux qui ont évité une condamnation pour raison de santé mental après avoir commis un acte violent.

2) Ajouter une sentence automatique de 10 ans à ceux qui utilisent des armes à feu pour commettre un acte criminel;
3)10 ans ferme automatique pour ceux qui sont en possession d'une arme à feu alors qu'ils sont sous le coup d'une interdiction.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5736
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar Lulu Cypher » 02 mars 2016, 16:28

Kraepelin a écrit :
Lulu Cypher a écrit : Toute personne au Canada ...bla ... bla

Au Québec, pour avoir la possibilité de procéder une arme à autorisation restreinte, [...] En résumé, au Québec, les propriétaires d'armes de poings non entrainés n'existent pas!

Entrainés au maniement sécuritaire d'une arme et au tir à la cible ... non c'est d'ailleurs ce que j'ai dit il me semble (mon il me semble est très "jésuitique" parce qu'en fait j'en suis sur) .... ce qui ne veut pas dire qu'être entrainé à ce maniement d'arme est suffisant pour savoir utiliser une arme en toutes circonstances ... d'ou le reste de mon post.

Il me semblait benoitement que :

Kraepelin a écrit :
unptitgab a écrit :... ce qui à mon avis est dangereux une personne menacée et non entrainée risque de faire usage de son arme de manière intempestive.

Pourquoi faudrait-il que les gens ne soient pas entrainés?

En fait, il me paraissait assez clair qu'unptigab et toi ne mettiez pas derrière "entrainement" la même notion.

Visiblement[1] il parlait d'entrainement à se servir d'une arme en situation de crise et toi d'entrainement au maniement sécuritaire d'une arme ce qui représente deux choses très différentes. Je suis très content que tu aies paraphrasé une partie de ma réponse mais suis étonné de l'occultation de la partie la plus importante parce que liée à la plus grande dangerosité de l'utilisation inappropriée d'une arme par une personne "autorisée" ?!?

Est-ce un vrai choix de ta part, une manoeuvre, un oubli ? Une incompréhension de la mienne ? :hausse:

-----------------------------
[1] et unptitgab me détrompera si je suis dans l'erreur
Dernière édition par Lulu Cypher le 02 mars 2016, 16:44, édité 1 fois.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3910
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar unptitgab » 02 mars 2016, 16:34

Pas besoin de corriger Lulu, tu as compris le sens que je voulais donner.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6143
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Le registre des armes à feu : la fin d’un mythe

Messagepar Kraepelin » 02 mars 2016, 16:58

Lulu Cypher a écrit :
Est-ce un vrai choix de ta part, une manoeuvre, un oubli ? Une incompréhension de la mienne ?

Ça tient a ma façon paresseuse de lire. Si c'est pas trop bien écrit*, il faut que ça reste "new" tout du long parce que si l'auteur s'étire sur son concept, je m'ennui et je passe en "lecture rapide", ce qui entraîne le risque de mal comprendre.

*Lulu, parfois tu es plus clair, mais parfois tu t'enlises dans des phrases curieusement construites.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes


Revenir vers « Légendes urbaines et idées reçues »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit