paralysie du sommeil... viol

Le voyage astral et les expériences de mort imminente sont-elles plus que des rêves lucides?
Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Samuel Rooke » 02 mars 2014, 18:08

Bonjours moiaussi

Depuis 2 ans j'ai 1 fois tout les 2 mois ( approximativement) des états paranormaux ( osons le dire ) comme toi.
Il faut faire attention avec ce terme "paranormal" je pense qu'il y a des explications pour ce genre de chose. Je ne suis pas un expert du sommeil, mais c'est tout de même un sujet fort complexe qui est généralement bien connue.

Je précise que je suis bien dans mes pompes et dans ma tête.
Je crois que ce genre de ressentiment est bien réel et son expérience totalement possible. Maintenant, c'est l'interprétation que l'on en fait qui peut être farfelue.

Je pense que le medecin ne va pas te donner de reponse precise [...] [ils vont] tenter de te ficeler une théorie chimico-psychique là dessus.
Ce sont les personnes sur lesquelles vous pouvez vous baser [Édit]. Si l’explication est chimique, il faut l'accepter ainsi (mais honnêtement, je n'ai pas la réponse). Sinon, bonjours les hypothèse ésotériques.

Scientifiquement , psychologiquement ou théoriquement certes ça peut s'expliquer, mais je suis intimement persuadée que l'on aura pas de réponse de notre vivant.
Cette phrase est bizarre car elle contient une contradiction évidente. Si nous pouvons l'expliquer, alors pourquoi n'avons nous pas une réponse de notre vivant? Si nous avons l'explication, alors nous l'avons, non ?

Ces épisodes qualifiés de "paralysie du sommeil" sont analogues à la dissociation âme corps qui peuvent être atteints par certains exercices spirituels de type Hindou. Un ami spécialiste m'en a parlé.
Nous sommes intéressés par ces explication et ces exercices. Parcontre, pour les comprendre, il faut une recherche avec rigueur. Sinon, à quoi bon !

Cependant je suis très sceptique tant qu'à l'existence des esprits et ce type de pratique " le chamanisme" mais je trouve tout à fait légitime que tu te pose des questions sur l'interaction possible de ton esprit avec une autre dimension
Il faut ici plusieurs définitions ou explications. Cette phrase en d'ailleurs encore teinté par une contradiction. Vous parlez de non croyance aux esprits mais vous légitimez l’interaction entre eux et une autre dimension. Ce n'est pas claire: c'est quoi un esprit, une dimension, les pratiques chamaniques? Quel en sont les rapports? C'est, et je dois être honnête, très confus comme discours.

A+
Sam Rooke
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

moiaussi
Messages : 2
Inscription : 02 mars 2014, 17:08

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar moiaussi » 02 mars 2014, 18:34

Je vais tenter de me dé-contredire alors....


expliquer un fait ≠ donner une réponse
ou
Science ≠ LA Vérité ( oups...j'ai osé...)
La science est en perpétuel progrès donc : des questions restent en suspens. Des mystères planent : Les personnes qui s'intéressent à cela rentrent rapidement dans la case " ésotériques". Pourtant c'est d'un cas bien concrets qu'il s'agit là. On ne l'a pas choisi. On aura pas les causes réelles de nos symptômes autrement dit, quelques causes matérielles ( très satisfaisantes mais incomplètes).
Incomplètes donc : Il est légitime de se poser des questions qu'en a des dissociations âme/corps : non pas en lien direct avec les traditions chamaniques mais expériences vécu par des personnes diverses l'ayant choisi ou non.


un esprit, une dimension, les pratiques chamaniques? Quel en sont les rapports?

-Un esprit , car dans l'expérience vécue ( paralysie du sommeil ) on peut entendre et voir des personnes avec les sensations physiques très concrètes ) : Est-ce hallucinatoire or not ?

-Une dimension , car dans l'experience vécue on change de lieu , on remarque exactement à quel endroit tel chose est posée, on voit nettement les choses comme elle sont dans la réalité sans être dans le lieu en question. Est-ce hallucinatoire or not ?

-Une pratique chamanique appelée : "sortie du corps astrale" (cf wikipedia ou autre) présente une manière de " sortir de son corps" : autrement dit, durant le sommeil paradoxal ( a mi chemin entre réalité et rêve ) faire l'effort de laisser l'esprit concentré et laisser son corps détendu. D'ou la dissociation des deux à un moments donné.

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Samuel Rooke » 02 mars 2014, 19:03

Rebonjour moiaussi

expliquer un fait ≠ donner une réponse
ou
Science ≠ LA Vérité
Je ne crois pas que les intervenants soit en désaccord avec ces affirmations. Mais je vais répondre ainsi: la science propose un méthode de recherche s'appuyant sur la rigueur et les faits observables par diverses manières. Est-elle Vérité™: non. Mais nous pensons tous ici que c'est la manière de recherche qui est la plus convaincante jusqu'à présent.

Des mystères planent
Certes, mais je prends en compte votre prochaine phrase:

Les personnes qui s'intéressent à cela rentrent rapidement dans la case " ésotériques".
Tout dépendant de leurs démarches, explications, utilisations de sources ou faits, de leurs discours et de leurs rationalités. Il faut aussi faire attention à l'argument "god of the gaps" ou, disons, "explication du fossé" , qui est un argument fallacieux car il implique souvent une explication découlant de la croyance et/ou d'un manque de rigueur concernant quelque chose qui n'est pas encore bien compris ou expliqué. Et comme j'ai dis, je crois, et sans être un expert, que le sommeil est bien connue des scientifiques. Il faut donc être capable de juger ce qui est raisonnable de ce qui est déraisonnable.

Je comprends maintenant votre vision "esprits, dimension, chamanique". Je dirais que c'est un schéma très imaginé qui comporte beaucoup plus de questions que de réponses. C'est pour cela que je l’apprécie guère comme schéma de travail et je vous conseil de voir l'expérience d'abords d'une manière naturelle. Il est facile de se laisser avoir par l'émotion. Il faut donc apporter de la nuance et de la raison. Je veux aussi mettre en garde comme je l'avais fait avec miccar, il est facile de tomber dans des explications qui nous paraissent logiques mais qui ne le sont pas. Je crois que c'est à vous de rechercher dans ce que nous considérons comme la manière la plus "prudente", soit la science. La réponse est à peu près toujours suffisante pour comprendre un phénomène. S'il y a des explications autres que celle de la science, c'est à la rigueur et à la logique de cette explication qui décidera de sa validité ou non.

A+
Sam Rooke
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Aequus
Messages : 47
Inscription : 02 mars 2014, 08:38

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Aequus » 07 mars 2014, 02:46

Nous sommes intéressés par ces explication et ces exercices. Parcontre, pour les comprendre, il faut une recherche avec rigueur. Sinon, à quoi bon !


Il existe des recherches sur le sujet.
Je n'ai pas les sources (désolée) mais j'ai lu un article où des scientifiques démontraient (de façon incompréhensible pour moi) que la conscience fonctionne un peu comme le WI-FI (télépathie), pouvait être en expansion en dehors du corps (extrasensorialité).

Des tests ont étés menés sur la parapsychologie (voir Raymond Réant), certains étaient assez satisfaisants.

Pour ma part, en dehors des paralysies, je fais également des rêves dirigés et rêves lucides dirigés (et non dirigés). JE fais également des 'projections de conscience', pour lesquelles je n'ai pas forcément d'explications, mais que j'ai pu valider à plusieurs reprises. J'ai testé également la télépathie avec des résultats interressants.

Exemple : Avec un sujet à une heure donnée, celui ci devait m'envoyer une image. Il m'a envoyé l'image d'un pompier qui éteignait le feu, j'ai reçu un feu de cheminée. Après discussion, il en est ressorti que pour lui la première chose à laquelle il pense avec l'élément feu est qu'il brule (avec la peur de brûler), moi la première chose à laquell ejepense est sa chaleur et celle-ci m'apaise (tout comme un feu de cheminée)

Des études sérieuses sont menés à ce sujet (rêves lucides : voir Stephen LAberge Waggoner et consors).

Pour les états modifiés de consciences voir Hemisync institute.

Il y a toujours un rapport avec le corps; la biochimie, les sens. Ce qui n'est d'ailleurs pas en contradiction avec les croyances traditionelles chamaniques d'une part asiatiques de l'autre (pour ceux que je connais de loin). En effet, pour eux les différents corps (ou consciences) s'interpénètrent et dépendent les uns des autres.
e;
Au 19ème siècle des tests avaient étés menés sur la médiumnité et séances de spiritisme (voir "le double éthérique" de A. E. Powell).

Ce que nous appelons le paranormal ne sera catégorisé de paranormal que tant que nous n'avons pas trouver d'explication acceptable pour notre système de validation actuel. Néanmoins, on peut retirer, le rêve lucide de la catégorie, la parapsychologie en partie également.

Concernant ces approches de manifestation de la conscience, ceux-ci ne saureient être étudiés, par la seule approche bio-chimique interne, électro-activité (bien que ce soient là de bons indicateurs de mesures) mais également avec une approche psy de la chose.

Je n'ai pas mis de liens, mais je laisse tout un chacun qui s'y interresse à rechercher par lui même les noms que j'ai cité

Je laisse pépéjul faire la traduction des termes que j'aurais mal employés ou écorchés. :D Je le déclare mon maître scientifico linguistique :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Pepejul » 07 mars 2014, 05:51

C'est gentil mais cette phrase
"Je n'ai pas les sources (désolée) mais j'ai lu un article où des scientifiques démontraient (de façon incompréhensible pour moi) que la conscience fonctionne un peu comme le WI-FI (télépathie), pouvait être en expansion en dehors du corps (extrasensorialité)."
ne permet rien d'autre que des spéculations.

Ce sont justement ces études, ces résultats publiés, le nom des scientifiques qui l'ont menée... qui nous intéressent ici.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7464
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Raphaël » 08 mars 2014, 15:20

Samuel Rooke a écrit :Je ne suis pas un expert du sommeil, mais c'est tout de même un sujet fort complexe qui est généralement bien connue.

Je ne crois pas que ça soit si bien connu. Les spécialistes sont rares et beaucoup de choses restent encore à comprendre.

Je pense que le medecin ne va pas te donner de reponse precise [...] [ils vont] tenter de te ficeler une théorie chimico-psychique là dessus.
Ce sont les personnes sur lesquelles vous pouvez vous baser [Édit]. Si l’explication est chimique, il faut l'accepter ainsi (mais honnêtement, je n'ai pas la réponse).

D'après ce que j'en sais, les médecins sont plutôt mal renseignés à ce sujet. Pour avoir des réponses intelligentes, mieux vaut consulter un spécialiste en troubles du sommeil.

Si nous pouvons l'expliquer, alors pourquoi n'avons nous pas une réponse de notre vivant? Si nous avons l'explication, alors nous l'avons, non ?

Il existe seulement des hypothèses pour expliquer la PdS. À ma connaissance elles n'ont jamais été prouvées.

Photon
Messages : 550
Inscription : 20 févr. 2014, 10:41

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Photon » 08 mars 2014, 15:49

Toutes croyances et théories mis à part pour ceux que cela intéresse je vais partager le "comment je sors de ma paralysie du sommeil", ça marche pour moi, peut être que cela fonctionnera-t-il pour d'autres.
En général c'est lorsque nous prenons conscience de ne plus bouger qu'on commence à paniquer parce que c'est vraiment très désagréable.
Le cerveau à l'air de fonctionner tout seul et le corps quasi inexistant. Il faut pour moi éviter de vouloir faire des mouvements brusques, mais réintégrer petit à petit le fait que nous sommes dans le corps. Non pas en commençant par les muscles évident que sont les bras et les jambes.
Ecouter son coeur battre si vous savez le faire, sentir vos membres, sentir ne veut pas dire vouloir bouger, et continuer à penser simplement. Le cerveau retrouve peu à peu toutes ses connexions et la paralysie s'en va.

Lorsqu'on est accoutumé du fait, on finit par le faire de manière sereine.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Pepejul » 08 mars 2014, 18:10

Personne n'est jamais resté "coincé" en paralysie du sommeil... il suffit juste d'attendre et ça passe.

C'est un effet bien connu de réveil par paliers. Le cerveau s'éveille d'abord en mode "conscience d'être réveillé" puis il "rebranche" les circuits interrompus pendant la phase de sommeil profond et la motricité revient.

Voilà...fin du mystère = fin de l'angoisse.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7464
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Raphaël » 09 mars 2014, 14:21

Photon a écrit :Toutes croyances et théories mis à part pour ceux que cela intéresse je vais partager le "comment je sors de ma paralysie du sommeil", ça marche pour moi, peut être que cela fonctionnera-t-il pour d'autres.

Moi mon problème ce n'est pas d'essayer d'en sortir mais de la faire durer le plus longtemps possible. Au lieu de paniquer j'en profite pour faire des expériences.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7464
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Raphaël » 09 mars 2014, 14:22

Pepejul a écrit :Personne n'est jamais resté "coincé" en paralysie du sommeil... il suffit juste d'attendre et ça passe.

Ou si quelqu'un est déjà resté coïncé pour de bon il n'est jamais revenu pour nous le dire ...

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Pepejul » 09 mars 2014, 14:50

Si par télépathie... ;)
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Brève de comptoir
Messages : 824
Inscription : 27 août 2011, 03:11

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Brève de comptoir » 10 mars 2014, 09:48

"Je fais des cauchemars mais je vous assure que je suis très bien dans ma tête."

Il faut avoir une bonne dose de mépris pour les "fous" et une merveilleuse idée de sa propre petite personne pour balancer ça. Avoir des troubles du sommeil, avoir un trouble de la conscience, avoir un trou de mémoire, ce n'est pas être "fou". Le "fou", c'est comme "le con", c'est tout le monde et personne à la fois. Ici c'est un "trouble", point. Et quand même ceux qui croient aux phénomènes paranormaux disent... que c'est "troublant", c'est donc que pour tout le monde il s'agit de "troubles". C'est pas parce qu'on voit trouble à un moment qu'on est aveugle. L'exagération est un trouble aussi. Avoir un point dans la poitrine et croire que tout à coup on va mourir, avoir une crampe dans le dos et penser tout à coup que c'est le cancer, vivre une pds et croire qu'on s'est fait violer par le Christ, c'est aussi du domaine du "trouble". Si ces gens là ne veulent pas consulter, qu'ils restent dans leur ignorance et leur certitude d'avoir vécu une expérience absolument extraordinaire, c'est comme les fumeurs, s'ils continuent à jouer aux cons en dépit de toutes les mises en garde, ça reste leur problème.

Sinon la dame qui a crée le fil demandait à ce que soit supprimé son message. Même s'il s'agit d'un pseudo, elle a montré le désir de le supprimer, il serait bon tout de même de l'enlever. Paix à son âme...

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7464
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Raphaël » 10 mars 2014, 14:13

Brève de comptoir a écrit :Ici c'est un "trouble"

La PDS n'est pas forcément un trouble, à moins que ça ne se produise trop fréquemment. C'est comme éternuer: si on éternue à l'occasion ce n'est pas grave mais si ça arrive trop souvent ça pourrait être considéré comme un trouble.

Si ces gens là ne veulent pas consulter, qu'ils restent dans leur ignorance et leur certitude d'avoir vécu une expérience absolument extraordinaire, c'est comme les fumeurs, s'ils continuent à jouer aux cons en dépit de toutes les mises en garde, ça reste leur problème.

Je ne vois pas le rapport avec les fumeurs. Ceux qui fument le font volontairement en sachant que ça peut causer des problèmes de santé, tandis que la PDS est involontaire et généralement inoffensive mais c'est sûr que si on panique à chaque fois ça peut finir par causer des problèmes psychologiques. La solution dans ce cas c'est d'arrêter de se comporter en victime et essayer plutôt de comprendre le phénomène.

Mandrake
Messages : 1
Inscription : 25 sept. 2015, 17:36

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Mandrake » 25 sept. 2015, 17:44

Non vous n’êtes pas folle et loin de la
je peut vous confirmer que cela existe
et que c'est réelle
n'allez pas voir de thérapeute ou quoi que ce soit
ça n'arrangeras absolument rien.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: paralysie du sommeil... viol

Messagepar Pepejul » 26 sept. 2015, 04:02

sur quoi vous basez vous pour affirmer de telles choses ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !


Revenir vers « OBE, NDE et paralysie du sommeil »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit