paralysie du sommeil... viol

Le voyage astral et les expériences de mort imminente sont-elles plus que des rêves lucides?
Florence
Messages : 8662
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: paralysie du sommeil... viol

#26

Message par Florence » 06 mars 2013, 10:25

miccar a écrit :Et je raconte quoi au médecin? Que j'ai ressenti que j'ai été violée dans un état mi-sommeil, mi-réveil 2 fois en trois mois? Et il va faire quoi? Me référer à un psy? et Le psy, il va faire quoi? M'écouter pour ensuite me prescrire des médicaments que je n'ai pas besoin?? Pour 2 évènements isolés? Voyons donc!
Non, sauf urgences alarmantes (hallucinations, signes de psychose, risque suicidaire imminent, etc.), ce qui n'est clairement pas votre cas, aucun médecin ne va vous référer à un psy sans tout d'abord s'assurer que vous ne souffrez pas d'un problème purement physique. Comme je vous l'ai déjà dit, il y a toutes les chances pour qu'il ait déjà vu des cas comme le vôtre ou tout au moins en ait entendu parler au cours de ses études et qu'il puisse donc vous aider.
Les seules personnes qui pourront comprendre, seront celles qui l'auront vécu et quoi? Cela voudra dire que ces personnes là aussi sont troublées psychologiquement ou physiquement alors qu'il n'en est rien finalement!?!
Non, et le risque de rester uniquement en compagnie de gens qui auront vécu des choses similaires est de tourner en rond sur la base d'un manque d'information sérieuse ou même de fausses infos.
Je me répète, j'ai mal choisi le forum où en parler.


Si vous ne cherchez pas à obtenir une vraie solution à vos problèmes mais uniquement à obtenir une validation de vos croyances en le surnaturel/paranormal, peut-être bien.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Lilia
Messages : 19
Inscription : 28 févr. 2013, 13:18

Re: paralysie du sommeil... viol

#27

Message par Lilia » 06 mars 2013, 10:33

Bonjour Miccar (et autres aussi bien sûr)

non vous ne vous êtes pas trompée de forum au contraire : on vous parle de paralysie du sommeil ce qui est rationnellement le plus tangible cependant en allant sur d'autres forum on vous servira la théorie de l'enlèvement par des ET (même les psy semblent "familliers" avec cela est ce un effet de mode ?) d'un sorcier méchant qui veut votre perte etc etc

le conseil de Raphael me parait très pertinent : les spécialistes du sommeil vous offriront certainement plus que le médecin généraliste ou les "psy" (....cologues/chiatres...)

J'ai aussi eu des expériences de paralysie du sommeil

vers 20 ans :j'ai vu un médecin qui m'a dit, pour résumer, que j'avais une case que tout se passait dans ma tête et les bleus que j'avais sur le corps notamment dans le dos sur l'arrière des cuisses c'était parce que je m'auto mutilais pour rendre mon histoire crédible!!!!! :ouch:
[...]
vers 34/35 ans j'ai vu 2 généralistes :
l'un semblait ignorer tout de la paralysie du sommeil et m'a envoyé vers un psy = ordonance pour des pillules pour dormir
S'en suivent des rdv pathétiques avec le "psy" qui n'ont rien amélioré au problème

je vais voir un second généraliste (2 avis valent mieux qu'un) qui lui m'a filé une ordonnance d'anti depresseurs (que je n'ai pas supportés) et m'a dis si vous avez envie de vous suicider faites le 15 !
Merci Doc !

Alors la clinique du sommeil je pense que c'est la meileure des solutions dans un premier temps

Donnez nous des nouvelles surtout !

Bon courage dans tous les cas !!!

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: paralysie du sommeil... viol

#28

Message par Eve_en_Gilles » 06 mars 2013, 10:43

Raphaël a écrit :
Eve_en_Gilles a écrit :Ca c'est de la connerie. Quand on souffre de dépression, on peut se faire comprendre par d'autres personnes que des depressifs.
D'autres personnes peut-être mais sûrement pas n'importe qui parce que la plupart des gens vont juger sans comprendre.

Idem pour l'anorexie.
sur ça on est bien d'accord. Tu remarqueras que je ne parlais pas de "tout le monde" mais de "certaines personnes".
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6248
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: paralysie du sommeil... viol

#29

Message par Kraepelin » 06 mars 2013, 11:35

miccar a écrit : Je me demande si je suis folle et pourtant, je ne prends aucune drogue.
Pendant la phase de sommeil paradoxale, une hormone (la glycine) inhibe les motoneurones spinaux et assure la paralysie de notre système musculaire de façon à ce que nous ne bougions pas et ne nous blessions pas pendant nos rêves. C'est tout à fait normal. Cher la plupart des gens, cette hormone se dissipe au moment du réveil, mais un petit nombre de personnes filtrent mal cette hormone et restent complètement paralysé alors qu'elles sont pourtant en grande partie éveillées. C'est déjà très angoissant. Chez d'autres personnes, ce phénomène se complique avec d'autres problèmes paradoxaux qui doivent être considérés à la pièce.
Je vous assure qu'il y a d'autres explications médicales que la "folie" ou la drogue pour comprendre vos symptômes, mais comme il s'agit de troubles très rares. Il faudrait donc suivre le conseil qui vous a été donné plusieurs fois, plus haut, et consulter en médecine interne.
miccar a écrit : J'ai beaucoup lu et consulté sur les voyages astral parce que je pensais que c'était ce que je vivais
Je comprends que vous ayez fait ça, mais ces gens, parfois biens intentionnés, sont rarment une bonne source d'information et jamais une bonne source de soins.
Dernière modification par Kraepelin le 06 mars 2013, 11:39, modifié 1 fois.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

NewtonAtHome
Messages : 117
Inscription : 22 juil. 2012, 09:47
Localisation : Laurentides (Canada)

Re: paralysie du sommeil... viol

#30

Message par NewtonAtHome » 06 mars 2013, 11:36

Eve_En_Gilles écrit:
Par contre, peut être es-tu atteinte d'une maladie mentale quelconque.
Vous devriez faire attention à ce que vous dites. Il ne s'agit pas ici de maladie mentale mais de troubles graves du sommeil et d'états de conscience modifiée. Ce que raconte miccar est connu depuis très longtemps. Le témoin pense vraiment qu'il (ou elle) se fait violer. Mais bien sûr, ceci n'est pas réel en soi: http://fr.wikipedia.org/wiki/Incube

@miccar:

J'ai lu quelque part qu'on pourrait être capable de diminuer ces expériences déplaisantes avec un traitement agissant sur une zone du cerveau. Des traitements semblent aussi exister: http://en.wikipedia.org/wiki/Sleep_paralysis#Treatment

Quoi qu'il en soit, il faudra rechercher un vrai spécialiste de la paralysie du sommeil et faire très attention aux charlatans.

Cordialement et bonne chance,

Julien

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: paralysie du sommeil... viol

#31

Message par Eve_en_Gilles » 06 mars 2013, 13:14

NaH : tu noteras ce magnifique mot composé qui est "peut-être" et qui permet de poser une hypothèse, une supposition.
Et je ne vois pas en quoi dire que ce qui lui arrive est "peut-être" dû à un problème de type mental est un insulte envers qui que ce soit.
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

Gilles F.
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 494
Inscription : 09 févr. 2010, 18:02

Re: paralysie du sommeil... viol

#32

Message par Gilles F. » 06 mars 2013, 13:17

Difficile, pour ces choses là d'utiliser/interagir via un forum, mais je vous conseille très vivement, Miccar, d'essayer de pointer vers une clinique du sommeil, comme cela a déjà été signalé plus haut.
Si vous souffrez de paralysie du sommeil, il existe des "techniques" assez simples, dans un premier temps, et qui marchent très souvent, puis/voire des "traitements" agissant sur les neurotransmetteurs (pour faire court).
Plein de bonnes choses à vous et courage.
Gilles

Lilia
Messages : 19
Inscription : 28 févr. 2013, 13:18

Re: paralysie du sommeil... viol

#33

Message par Lilia » 06 mars 2013, 13:46

Gilles,

pourriez vous nous détailler ces techniques ?

Mille Mercis

Gilles F.
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 494
Inscription : 09 févr. 2010, 18:02

Re: paralysie du sommeil... viol

#34

Message par Gilles F. » 06 mars 2013, 15:14

Lilia a écrit :Gilles,
pourriez vous nous détailler ces techniques ?
Mille Mercis
Je ne veux pas me substituer à un clinicien du sommeil, car, encore une fois, j'encourage Miccar de s'adresser à une clinique du sommeil. Ce sont eux qui répondront, àmha, et le mieux possible, en cas de paralysie du sommeil... Pas un "type d'un forum" ou plusieurs.
Les "techniques" du moins ce que j'en connais, consistent :
- Essayer de dormir/s'endormir sur le ventre, et non sur le dos.
- S'il s'agit d'une paralysie du sommeil, et donc "musculaire" également, et que l'on a un minimum de vigilance pendant l'expérience, la respiration n'est pas affectée au sens "atonie". Il conviendrait/conviendra alors de se "concentrer" sur sa respiration et de se forcer à la contrôler, en accélérer le rythme, si on "étouffe", quoi qu'il en soit de "s'amuser" à changer le rythme de la respiration, càd contrôler celui-ci. Essayer de 'tousser" est également reconnu comme aidant à sortir de l'expérience.
- Toujours si l'on est "vigile", pendant l'expérience - ce qui est normalement le cas en paralysie du sommeil -, se forcer à remuer le bout des doigts, des pieds, faire "tourner" sa langue dans sa bouche, serrer les poings, etc.
- Si vous avez un ou une partenaire dans le lit, le ou la prévenir : au moindre gémissement, sentiment que l'autre à une "drôle" de respiration, qu'il ou qu'elle n'hésite à le ou la réveiller.

Quoi qu'il en soit, Miccar, aller vers une clinique du sommeil "me" parait la meilleure des choses : une enquête sera réalisée, permettant ou non, d'éliminer/minimiser causes ou facteurs (prises d’anxiolytiques, rythme de vie et de sommeil, vie personnelle changée, etc); des "techniques" vous seront données au cas par cas, voire des prises médicamenteuses et principalement des Inhibiteur sélectif de la re-capture de la sérotonine

Je vous encourage, s'il faut radoter encore, Miccar, à vous adresser à une Clinique du sommeil et à mon humble avis, encore une fois.

Gilles

l354jx
Messages : 1
Inscription : 06 mars 2013, 15:38

Re: paralysie du sommeil... viol

#35

Message par l354jx » 06 mars 2013, 16:02

Hi,

If you can seek help from a professional you might try to find a psychologist who has experience helping people with spiritual problems. If you don't know how to find one you could try to ask some of the local psychics in your town. You might be able to find someone to ask at a local New Age book shop or gift shop, or at a Spritualist church.

If a psychologist is not able to help you, you might try some "folk remedies"

1) Psychics and mediums do have experience with theses problems and whether you believe their explanations or not, sometimes their methods work.

2) When you go to sleep, pray for protection, "Oh God please watch over me and protect me so that only the highest and best forces can influence me."

3) Tell the spirit to leave you alone.

4) Try to tell the spirit to complete his transition to the spirit world. This article gives an example of how to do it:
http://ncu9nc.blogspot.com/2013/01/repo ... ences.html

It also might help if you read the book "The Unquiet Dead" It is by Edith Fiori, a psychologist who deals with similar problems by talking to the spirit while the patient is hypnotized.

google translate:
http://translate.google.com/

Salut,

Si vous ne pouvez demander de l'aide auprès d'un professionnel, vous pouvez essayer de trouver un psychologue qui a de l'expérience d'aider les gens avec des problèmes spirituels. Si vous ne savez pas comment en trouver un, vous pouvez essayer de demander à certains des médiums locaux dans votre ville. Vous pourriez être en mesure de trouver quelqu'un pour demander à un magasin local New Age livre ou une boutique de souvenirs, ou dans une église Spritualist.

Si un psychologue n'est pas en mesure de vous aider, vous pouvez essayer certains «remèdes de bonne femme"

1) Voyance et médiums ne l'expérience avec les problèmes évoqués ici et si vous croyez ou non leurs explications, parfois leurs méthodes de travail.

2) Quand vous allez dormir, prier pour la protection, "Oh mon Dieu s'il vous plaît veiller sur moi et me protéger de sorte que seules les forces les plus élevées et les meilleures peuvent m'influencer."

3) Parlez à l'esprit de te laisser tranquille.

4) Essayez de dire à l'esprit pour achever sa transition vers le monde des esprits. Cet article donne un exemple de comment le faire:
http://ncu9nc.blogspot.com/2013/01/repo ... ences.html

Il peut également vous aider si vous avez lu le livre "The Unquiet Dead" C'est par Edith Fiori, un psychologue qui traite des problèmes similaires en parlant à l'esprit pendant que le patient est hypnotisé.


Also, I have a complaint to the owner of this forum. It is very difficult for me to register because of the anti-spam rebus. I don't speak french. Google translate helped but it was difficult!

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20460
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: paralysie du sommeil... viol

#36

Message par Jean-Francois » 06 mars 2013, 16:25

l354jx a écrit :Also, I have a complaint to the owner of this forum. It is very difficult for me to register because of the anti-spam rebus. I don't speak french. Google translate helped but it was difficult!
C'est un forum où on utilise le français comme langue de discussion. Nous apprécions l'effort que vous avez fait d'offrir une traduction de vos propos (traduction plutôt boiteuse, cela dit) mais nous ne nous mettrons pas à encourager l'utilisation de l'anglais juste pour vous complaire.

Surtout que vous défendez des idées plutôt irrationnelles, contraires à l'esprit du forum, et que vos allégations ne tiennent certainement pas la route. Par exemple:
Psychics and mediums do have experience with theses problems and whether you believe their explanations or not, sometimes their methods work.
C'est sûr que ça peut "marcher" parfois, surtout quand le problème est plus psychologique qu'autre chose (ça marche comme une sorte de placebo). Mais, cela ne veut pas dire que les "méthodes" ont la moindre efficacité.

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
voyageur
Messages : 666
Inscription : 06 janv. 2013, 06:05

Re: paralysie du sommeil... viol

#37

Message par voyageur » 06 mars 2013, 17:03

Bonjour miccar,
Et oui vous êtes sur un forum sceptique donc lorsque vous dites :
miccar a écrit :j'ai eu 2 épisodes de viols où je ressens tout ce qui se passe et arrive même à un orgasme
auriez-vous une preuve à fournir??? :grimace: car la preuve possède un caractère orgasmique pour un sceptique...

Non, trêve de plaisanterie douteuse, voilà ce que je pourrais vous dire là-dessus:
- si vous avez un compagnon et lorsque ce phénomène se produit, est-il présent? Qui dit paralysie du sommeil, dit impossibilité de bouger donc de parler, en fait vous pouvez crier autant que vous voulez mais personne ne peut entendre. En même temps, je ne vois pas trop à quoi pourrait vous aider votre compagnon, comme quoi on peut être à côté et rien pouvoir faire :mefiance:

- souvent la paralysie du sommeil résulte d'une mauvaise posture lors du sommeil, où vous avez une partie du corps qui est plus sous pression surtout au niveau de la nuque. Essayez de changer de posture, ça peut aider.

- Enfin, concernant la paralysie et se sentiment d'oppression, je ne connais qu'une seule façon de le contrer pour l'avoir testé, soit vous vous forcé à vous réveillé soit vous vous relaxez et respirez calmement, dites-vous que rien ne peut vous arrivez. C'est la même technique pour contrer un cauchemar. C'est de l'auto-suggestion en quelque sorte.

ps : paraît qu'au 100ème message on gagne un cadeau...alors j'ai gangé quoi? Un pins sceptique?
voyageur, Docteur en Sciences Fictions, spécialiste en Mystique. :clown2:

Avatar de l’utilisateur
embtw
Messages : 3939
Inscription : 19 juin 2008, 09:51
Localisation : Somewhere someone in summertime

Re: paralysie du sommeil... viol

#38

Message par embtw » 06 mars 2013, 17:38

miccar a écrit :Et je raconte quoi au médecin? Que j'ai ressenti que j'ai été violée dans un état mi-sommeil, mi-réveil 2 fois en trois mois? Et il va faire quoi? Me référer à un psy? et Le psy, il va faire quoi? M'écouter pour ensuite me prescrire des médicaments que je n'ai pas besoin?? Pour 2 évènements isolés? Voyons donc!

Les seules personnes qui pourront comprendre, seront celles qui l'auront vécu et quoi? Cela voudra dire que ces personnes là aussi sont troublées psychologiquement ou physiquement alors qu'il n'en est rien finalement!?!

Je me répète, j'ai mal choisi le forum où en parler.
Le médecin, si c'est un gynécologue, va peut-être faire un examen, et s'il constate que votre vagin a subi une pénétration, peut-être que la piste pourrait être celle d'une personne vous inoculant une drogue style GHB pour abuser de vous, PAR EXEMPLE ?

Ensuite, aller voir un psychiatre, cela ne fait pas mal, ça ne coûte presque rien, il va falloir quand même arrêter cette stupide habitude de dire psychiatre = fou !

Et au final, laissez tomber l'idée d'aller voir les débiles charlatans de l'ésotérisme, tout ce que vous allez gagner, c'est paumer votre fric.
Loi de mauricemaltais : Quand on vient de prendre x minutes pour lire un texte de mauricemaltais, on vient de perdre x minutes.
Théorie d'affabulation gattienne : Pour ce qui concerne les DAHUS la physique exotique prévoi la matérialisation de particules imaginaires

Florence
Messages : 8662
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: paralysie du sommeil... viol

#39

Message par Florence » 07 mars 2013, 03:46

l354jx a écrit :Hi,

If you can seek help from a professional you might try to find a psychologist who has experience helping people with spiritual problems. If you don't know how to find one you could try to ask some of the local psychics in your town. You might be able to find someone to ask at a local New Age book shop or gift shop, or at a Spritualist church.
This is a skeptics' forum, not a place to advertise charlatans ...


1) Psychics and mediums do have experience with theses problems and whether you believe their explanations or not, sometimes their methods work.
Yes, in swindling you out of your hard earned cash !


3) Tell the spirit to leave you alone.
First, we'd like evidence that spirits exist !

Also, I have a complaint to the owner of this forum. It is very difficult for me to register because of the anti-spam rebus. I don't speak french.
Maybe it has nothing to do with your language ability, but the forum detected your peddling of nonsense ... :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: paralysie du sommeil... viol

#40

Message par Eve_en_Gilles » 07 mars 2013, 04:21

l354jx a écrit : If you can seek help from a professional you might try to find a psychologist who has experience helping people with spiritual problems. If you don't know how to find one you could try to ask some of the local psychics in your town. You might be able to find someone to ask at a local New Age book shop or gift shop, or at a Spritualist church.
ie ask the local guru...
your problem might maybe slighlty be solved, but your bank account will surely vanish.
l354jx a écrit : 2) When you go to sleep, pray for protection, "Oh God please watch over me and protect me so that only the highest and best forces can influence me."
Yeah, of course. Prayer... Don't forget to burn a voodoo doll as well.
l354jx a écrit :Also, I have a complaint to the owner of this forum. It is very difficult for me to register because of the anti-spam rebus. I don't speak french. Google translate helped but it was difficult!
I have the same problem when i try to register in an ouzbek forum...
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20460
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: paralysie du sommeil... viol

#41

Message par Jean-Francois » 07 mars 2013, 10:03

Florence a écrit :
Also, I have a complaint to the owner of this forum. It is very difficult for me to register because of the anti-spam rebus. I don't speak french.
Maybe it has nothing to do with your language ability, but the forum detected your peddling of nonsense ... :roll:
C'est vraiment un commentaire stupide: il tient à se manifester sur un forum dont il ne parle pas la langue pour faire une forme de spam, tout en se plaignant qu'on cherche à empêcher le spam.

-----------
EeG a écrit :Yeah, of course. Prayer... Don't forget to burn a voodoo doll as well
But the best remedy is still to sacrifice a chicken over the bed and to spread blood and entrails on the sheet just before sleeping... even the evil spirits will be disgusted :mrgreen:

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Cuillère Athée
Messages : 109
Inscription : 20 août 2009, 09:33
Localisation : Québec

Re: paralysie du sommeil... viol

#42

Message par Cuillère Athée » 12 mars 2013, 14:43

miccar a écrit :Et si Raphael m'est arrivé avec une réponse à ma question c'est que je ne suis pas la seule et qu'il doit y avoir d'autres personnes qui souffrent de paralysie du sommeil!
Bonjour, je me permets de répondre car je "souffre" de paralysie du sommeil de temps à autre.
Je pense que tout est question de perception. J'ai vécu/ressentis plein de choses en paralysie du sommeil, mais jamais je ne serais allée attribuer ça à des esprits. Si vous le faites, vous n'êtes pas folle pour autant. Mais vous oubliez un détail... en paralysie du sommeil, on a beau être conscient, on dort aussi. Est-ce qu'on peut faire les deux en même temps je ne sais pas, mais je sais qu'on peut passer d'un état à l'autre en un rien de temps, tout est flou. Le rêve se mêle donc à la réalité, réalité qui est généralement assez bizarre puisqu'on est conscient mais incapable de bouger. Ça peut faire paniquer n'importe quel cerveau ça.
Je n'ai personnellement jamais eu l'impression d'être violée, mais j'ai eu diverses "sensations sexuelles" disons. J'étais consentante avec mon moi-même alors pas de problème de mon côté :mrgreen: Voilà pourquoi je parle de perception.

Après, si vous ressentez une douleur au réveil, il faut consulter. C'est peut-être une douleur qui se mêle à votre PdS et vous donne l'impression qu'elle est causée par celle-ci, mais ce n'est peut-être pas le cas. Ou peut-être qu'il y a simplement réelle contraction musculaire quand ça vous arrive. Bref, la douleur est à considérer à part à mon avis. La PdS en elle même n'est pas dangereuse ou honteuse.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7604
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: paralysie du sommeil... viol

#43

Message par Raphaël » 13 mars 2013, 13:31

Cuillère Athée a écrit :Mais vous oubliez un détail... en paralysie du sommeil, on a beau être conscient, on dort aussi. Est-ce qu'on peut faire les deux en même temps je ne sais pas, mais je sais qu'on peut passer d'un état à l'autre en un rien de temps, tout est flou. Le rêve se mêle donc à la réalité, réalité qui est généralement assez bizarre puisqu'on est conscient mais incapable de bouger. Ça peut faire paniquer n'importe quel cerveau ça.
Quand on parle de conscience en PdS il faut nuancer: ce n'est pas l'équivalent de la conscience de veille. On se trouve dans un état altéré de conscience. On est éveillé mentalement mais notre cerveau ne fonctionne pas de la même façon qu'à la normale et on ressent très bien cette atmosphère étrange et confuse. La paralysie est seulement un phénomène associé et non pas la cause de ce état. Dans certains cas il peut même ne pas y avoir de paralysie.
Après, si vous ressentez une douleur au réveil, il faut consulter. C'est peut-être une douleur qui se mêle à votre PdS et vous donne l'impression qu'elle est causée par celle-ci, mais ce n'est peut-être pas le cas.
La PdS peut causer des douleurs très réelles et même des signes cliniques. Il existe beaucoup de témoignages à ce sujet.
La PdS en elle même n'est pas dangereuse ou honteuse.
N'empêche qu'elle peut avoir des répercussions psychologiques non négligeables pour certains.

Avatar de l’utilisateur
Cuillère Athée
Messages : 109
Inscription : 20 août 2009, 09:33
Localisation : Québec

Re: paralysie du sommeil... viol

#44

Message par Cuillère Athée » 13 mars 2013, 14:03

Raphaël a écrit : La PdS peut causer des douleurs très réelles et même des signes cliniques.
Bonjour Raphaël,
je ne savais pas, comment est-ce possible ?

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7604
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: paralysie du sommeil... viol

#45

Message par Raphaël » 13 mars 2013, 23:15

Cuillère Athée a écrit :Bonjour Raphaël,
je ne savais pas, comment est-ce possible ?
Je n'ai pas d'explication malheureusement.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20460
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: paralysie du sommeil... viol

#46

Message par Jean-Francois » 14 mars 2013, 11:23

Raphaël a écrit :
Cuillère Athée a écrit :Bonjour Raphaël,
je ne savais pas, comment est-ce possible ?
Je n'ai pas d'explication malheureusement.
À mon avis, il s'agit d'une forme d'hallucination due au fait que les importants centres intégrateurs d'informations douloureuses (le gris périquaducal mésencéphalique) se trouvent proches de centres réticulaires impliqués dans la régulation des cycles veille-sommeil. Ces réseaux peuvent sans doute être interconnectés chez certaines personnes plus que chez d'autres. D'autres régions cérébrales peuvent aussi être activées (comme l'amygdale) et causer autant une impression d'angoisse que de douleur. Ce n'est qu'une opinion.

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Cuillère Athée
Messages : 109
Inscription : 20 août 2009, 09:33
Localisation : Québec

Re: paralysie du sommeil... viol

#47

Message par Cuillère Athée » 14 mars 2013, 14:53

Merci Jean-François !

Ces douleurs ne résulteraient pas d'une "blessure" physique donc, et ne devrait pas persister après le réveil il me semble ?

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20460
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: paralysie du sommeil... viol

#48

Message par Jean-Francois » 14 mars 2013, 17:25

Cuillère Athée a écrit :Ces douleurs ne résulteraient pas d'une "blessure" physique donc, et ne devrait pas persister après le réveil il me semble ?
Je parlais surtout de douleurs perçues pendant la paralysie. Il peut y avoir plusieurs explications physiologiques pour la persistance: les systèmes qui génèrent la sensation douloureuse restent excitables même après réveil, la sensation de douleur attire l'attention de la personne sur une douleur qui restait préalablement sous-liminaire, si la sensation douloureuse est associée à une réaction (végétative ou autres*) cela peut aggraver un problème préexistant, etc. Je ne crois pas qu'on puisse offrir une seule explication pour une affirmation qui reste grandement théorique.

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Mireille

Re: paralysie du sommeil... viol

#49

Message par Mireille » 14 mars 2013, 20:14

Bonjour Miccar,

J'ai vécu moi-aussi des épisodes de paralysie du sommeil et d'autres expériences pour lesquelles je n'ai pas encore d'explication. Ca a duré un certains temps, puis ça s'est arrêté. Quand ça se produisait, j'avais trouvé un truc, quand j'arrivais à reprendre la sensation d'être dans mon corps ça me demandait tout un effort de volonté pour sortir du lit parce que si je me laissais aller au sommeil je retombais dans ce même état et c'était encore pire. Donc ce que j'ai trouvé c'était un truc très simple, je me levais et je mettais de l'eau sur mon visage, mon cou et mes poignets. Vous pouvez aussi ouvrir la télévision, l'important c'est de vous recentrer sur complètement autre chose. Pour ce qui est des viols, protégez-vous en émotivant le moins possible cette situation, dites-vous que ces choses, illusions, ou pas ne peuvent pas vous atteindre dans cette réalité qui n'appartient qu'à vous.

Pour ce qui est de ce forum, moi-aussi j'ai hésité un petit moment et j'y suis venu certainement pour d'autres raisons que vous, mais je n'ai aucun regret de l'avoir fait. Si vous allez voir ailleurs vous risqué d'être encouragé par des gens qui ont absolument besoin de donner un sens occulte et ou ésotérisme à n'importe quel sujet et de ce fait être induit en erreur.

En relisant la définition que Kraepelin écrivait un peu plus haut, vous pouvez si vous le voulez décider que c'est la définition que vous donnerez à cette expérience, cette affirmation de votre volonté aura un effet certains sur cette expérience que vous vivez même si elle n'explique pas tout.

Une dernière petite chose un homme une fois avait dit lors d'une conférence que quand une femme se faisait violer ce qui était important dans son expérience c'était comment elle allait dealer avec ça après.

Ne vous laisser pas impressioner.

Mireille

moiaussi
Messages : 2
Inscription : 02 mars 2014, 17:08

Re: paralysie du sommeil... viol

#50

Message par moiaussi » 02 mars 2014, 17:30

Bonjour,

Je vois que le post est assez vieux ( 1 ans) mais si un jour tu tombe sur mon message ce serait super qu'on en parle.
J'ai fait un truc classique : taper dans la barre de google mon problème.
Bingo... Je ne pensais pas trouver un post aussi éclairant que le tien. Sache que je vis exactement la même chose.

Depuis 2 ans j'ai 1 fois tout les 2 mois ( approximativement) des états paranormaux ( osons le dire ) comme toi. En gros :
- 2 fois j'ai eu la sensation d'un corps étrangers & sensations sexuelles ( je passe les détails mais mm chose )
- je me ballade dans la maison tout en étant dans mon lit
- je vois des personnes qui ne sont pas là...

Je précise que je suis bien dans mes pompes et dans ma tête. Avoir ce type d'expérience c'est comme faire les rêves les plus farfelus on en reste pas moins NORMAUX au réveil. Je pense que le medecin ne va pas te donner de reponse precise
- soit il va tenter de te ficeler une théorie chimico-psychique là dessus.
- soit il va te trouver des pb psychiatrique.
Scientifiquement , psychologiquement ou théoriquement certes ça peut s'expliquer, mais je suis intimement persuadée que l'on aura pas de réponse de notre vivant. Ces épisodes qualifiés de "paralysie du sommeil" sont analogues à la dissociation âme corps qui peuvent être atteints par certains exercices spirituels de type Hindou. Un ami spécialiste m'en a parlé. C'est bien trop compliqué pour avoir tout compris. Cependant je suis très sceptique tant qu'à l'existence des esprits et ce type de pratique " le chamanisme" mais je trouve tout à fait légitime que tu te pose des questions sur l'interaction possible de ton esprit avec une autre dimension : ton corps paralysé, tu es esprit libre. Il faut l'avoir vécu pour le comprendre... C'est très perturbant. Au réveil on se rassure en se disant " C'est qu'un rêve" : mais qu'est-ce qu'on aimerait comprendre !!!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit