Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Le voyage astral et les expériences de mort imminente sont-elles plus que des rêves lucides?
Avatar de l’utilisateur
ZennY
Messages : 40
Inscription : 12 Mars 2008, 21:53
Localisation : Saint-Georges-De-Beauce, Québec

Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar ZennY » 06 Avr 2008, 05:34

Il suffit de répondre aux questions et nous pourrions voir les divers expérience des gens qui on vécus une paralysie du sommeil, comparer et rassuré les gens!

Vous
:


-age : 20


-région : Canada, Québec


-nom/prénom/pseudo (facultatif) : Dave





1. Si vous deviez donner une définition de la Paralysie du sommeil, le plus simplement possible, en quelques mots, que diriez-vous ?



Signe du déclanchement:sillement et sentiment de perde mes moyens .Ensuite: Incapacité de bouger, de voir (bref je voie a peine, sa dépend des PS),, de parler, tout en étant TOTALEMENT conscient...





2. A quel age avez-vous eu votre première PS ?



17 ans




3. Combien de PS avez-vous fait jusqu'à maintenant, environ ?



Je ne les comptes plus ...environ 50-70







Lors de vos PS, vous avez sûrement essayé de sortir de cet état...






4. Quelle est la première partie de votre corps que vous avez essayé de bouger ?



yeux (il bougais très vite) et ensuite les bras qui on pris une éternité a bouger !



5. Comment avez-vous réussi à vous réveiller complètement ?



En allumant ma lumière au pied du lit de peine et de misère en étant totalement aveugle ou presque





6. Avez-vous essayé de crier ou d'appeler à l'aide ?



Oui mais sans résultat





7. Quel à été votre premier geste après vous être réveillé ?



m'assir et éviter de me rendormir







Contexte : Lors de vos PS...






8. Y avait-il de la lumière ? forte ? faible ?



La première fois, j'ai vu une lueur bleu, d'intensité très voyante. Je ne l'ai jamais revus par la suite..





9. Y avait-il de la musique ?



Non, mais de gros boudonnement





10. Dans quelle position étiez-vous ?



Couchez sur le ventre avec les bras en dessous de mon oreiller. mais la plupart du temp c'est quand je suis coucher sur le dos.





11. Y avait-il quelqu'un dans la pièce (sans parler des présences que certains ressentent) ?



Non.









Vous en avez parlez ?








12. A un medecin ? qu'a-t-il répondu ?



C'est la première fois que j'en parle, javais peur de passer pour un fou raide





13. A quelqu'un de votre famille ? quel à été sa réaction ?


jai évidamment passé pour un fou, enchainer d'une question surprenant de ma mère "est-ce que tu avais consommé de la drogue" je m'attendais a une réplique du genre .. :P





14. A quelqu'un d'autre ? Qui et comment a-t-il réagit ?



mes amis, il disais que j'étais trop "péter"










Si l'on vous disait...









15. Que les animaux aussi sont sujet au PS ?



Oui





16. Que les personnes sensibles ont plus de chances d'avoir des PS ?



Oui, je suis très sensible





17. Que les PS existent depuis que l'Homme existe ?



J'ai entendu dire que c'est de l'ancienne sorcellerie qui daterais de très loin, mais pas depuis que les homme existe. donc NON.










On dit de vous...











18. Que vous avez beaucoup d'imagination ?



Souvent




19. Que vous êtes stressé ?



régulièrement...





20. Que vous semblez fatigué ?



Rarement car je le cache :P









Vous habitez...



21. Ville ?
Campagne ?
Mer ? (lol)
Montagne ?


En ville





Merci.

Plus tard il sera plutot amusant d'éxaminer tout les cas vécu par les gens! et pourra servir de soulagement pour certain, voyant que leur expérience on été vécu dune facon semblabe a la leur!
Image

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 5796
Inscription : 20 Mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Raphaël » 08 Avr 2008, 21:43

ZennY a écrit :Il suffit de répondre aux questions et nous pourrions voir les divers expérience des gens qui on vécus une paralysie du sommeil, comparer et rassuré les gens!


Dans mon cas, ça fait très longtemps que je n'ai pas eu de paralysie du sommeil. Mes dernières expériences en ce sens remontent au début de l'adolescence et malheureusement je ne me souviens plus assez bien des détails pour répondre à un questionnaire.
Mais je crois que j'aurais répondu sensiblement la même chose toi.

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 4729
Inscription : 12 Juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar curieux » 09 Avr 2008, 05:00

Pour moi, c'était vers mes 10 ans.
Cela m'est arrivé 2 ou 3 fois, la 1er fois j'ai bien essayé d'appeler mes parents mais rien ne sortait, enfin, je le présume puisque personne n'est venu.
Cela s'est terminé de façon radicale quand je me suis aperçu qu'il suffisait que je me concentre sur mes orteils, dès que je parvenais à en faire bouger un, le reste suivait.
Dès lors, plus aucune angoisse à ce sujet et depuis, plus rien, problème résolu.
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
Bienvenue aux félés car ils laisseront passer ma lumière. [Michel Audiard]

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 17219
Inscription : 03 Sep 2003, 02:39

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Jean-Francois » 09 Avr 2008, 08:39

Raphaël a écrit :Dans mon cas, ça fait très longtemps que je n'ai pas eu de paralysie du sommeil. Mes dernières expériences en ce sens remontent au début de l'adolescence et malheureusement je ne me souviens plus assez bien des détails pour répondre à un questionnaire


Et oui, nombre de phénomènes de ce genre doivent être* particulièrement important lors de l'adolescence mais passent après. C'est normal dans un sens, le cerveau des ados est - dans des conditions qui ne sont pas particulièrement pathologiques** - encore instable parce qu'il finit de se construire et que les débalancements hormonaux perturbent son fonctionnement. Cela prédispose les ados à différents phénomènes hallucinatoires.

Jean-François

* Je ne connais pas d'études là-dessus.
** Sauf dans certains cas: le déclenchement de la schizophrénie, principalement chez les garcçons, débute souvent au moment de l'adolescence.
“This sums up the general approach of homeopaths to research: they are not out to investigate the properties of a system but rather to show that a system has the needed properties to justify their pre-ordained conclusions” (Ars Technica)

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 Juil 2007, 21:02
Contact :

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Jonathan l » 11 Avr 2008, 06:20

Moi sa remonte à ma très jeune enfance. Je me souviens d'une occasion. L'autre mes parent me l'ont raconté. Une les jambes refusait de bouger. Mes parents m'ont amené à l'hopital. (C'est elle que mes parents m'ont compté). L'autre je voyais une immense araignée (une faucheuse de quelque pied de diamètre) se promené à l'extérieur de ma fenêtre. Incapable de bouger pendant un temps. Pas de détresse ni panique à part le choc initial, mais plutôt une fascination. J'aurais voulu la suivre, mais incapable de me lever tant qu'elle était visible.
Cartaphilus a écrit :A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

Avatar de l’utilisateur
Cuillère Athée
Messages : 109
Inscription : 20 Août 2009, 09:33
Localisation : Québec

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Cuillère Athée » 20 Août 2009, 15:01

Je ne pourrai pas être bien précise car je n'ai jamais vraiment porté attention à ça: j'avais jusqu'à récemment toujours pensé que ce qui m'arrivait était un rêve (étrange certes)


Vous :

-age : 25

-région : Canada, Québec

-nom/prénom/pseudo (facultatif) : Cuillère Athée

1. Si vous deviez donner une définition de la Paralysie du sommeil, le plus simplement possible, en quelques mots, que diriez-vous ?

Être réveillé et conscient, mais être incapable de bouger son corps, de parler ou crier.

2. A quel age avez-vous eu votre première PS ?

Je ne me souviens pas du tout, j'ai pas de souvenir que ce se soit produit dans mon enfance en tous cas. Je dirais fin adolescence peut-être.

3. Combien de PS avez-vous fait jusqu'à maintenant, environ ?

Comme je ne sais plus quand ça a commencé, c'est dur à dire... mais ça se compte en dizaines, j'ai eu des périodes ou je pouvais en avoir plusieurs dans la même semaine, et être des mois sans.

Lors de vos PS, vous avez sûrement essayé de sortir de cet état...

4. Quelle est la première partie de votre corps que vous avez essayé de bouger ?

Au début, tout :mrgreen: Je paniquais et j'essayais de me redresser (lever mon tronc donc) Sinon les yeux.

5. Comment avez-vous réussi à vous réveiller complètement ?

Quand je réussissais à voir un peu, je me concentrais sur "voir", essayer de regarder des choses précises. Et une fois réveillée, me lever sinon je retombais dans le même état...


6. Avez-vous essayé de crier ou d'appeler à l'aide ?

Oui les premières fois, en vain !


7. Quel à été votre premier geste après vous être réveillé ?

Me dire "quel rêve effrayant" et passer à autre chose :mrgreen:


Contexte : Lors de vos PS...

8. Y avait-il de la lumière ? forte ? faible ?

Lumière dans la pièce ou en hallucination? Je n'ai jamais halluciné de lumière mais il faisait souvent clair dans la pièce (ça m'arrive surtout le jour)


9. Y avait-il de la musique ?

Non


10. Dans quelle position étiez-vous ?

Le plus souvent sur le dos, quelque fois sur le côté


11. Y avait-il quelqu'un dans la pièce (sans parler des présences que certains ressentent) ?

Non



Vous en avez parlez ?

12. A un medecin ? qu'a-t-il répondu ?

Non


13. A quelqu'un de votre famille ? quel à été sa réaction ?


En parlant d'un cauchemar oui, j'ai déjà évoqué ça. Pas de réaction précise, sinon que mon père avait déjà vécu ça aussi.


14. A quelqu'un d'autre ? Qui et comment a-t-il réagit ?

Sur le net, mais après que j'eus su ce que c'était. Réactions: o_O


Si l'on vous disait...

15. Que les animaux aussi sont sujet au PS ?

Je vous dirais ah bon !


16. Que les personnes sensibles ont plus de chances d'avoir des PS ?

Pourquoi pas, mais je vois pas vraiment le lien. Sauf peut-être au niveau des hallucinations ou des interprétations de ses hallucinations.


17. Que les PS existent depuis que l'Homme existe ?

Forcément, je vois pas en quoi ça serait un phénomène nouveau...


On dit de vous...

18. Que vous avez beaucoup d'imagination ?

Pas particulièrement


19. Que vous êtes stressé ?

Non


20. Que vous semblez fatigué ?

Non plus (par contre souvent je le suis :mrgreen: )

Vous habitez...

21. Ville ?
Campagne ?
Mer ? (lol)
Montagne ?

En ville


Voilà. J'aurais sûrement un témoignage plus complet à fournir, je tenterai de trouver le topic approprié éventuellement...

Avatar de l’utilisateur
Totanka
Messages : 418
Inscription : 20 Avr 2009, 17:27

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Totanka » 20 Août 2009, 15:28

Moi il m'arrive souvent des choses de ce genre mais avec une sensation d'asphyxie avec.C'est deja arrivé à quelqu'un ?
La chose la plus difficile à comprendre au monde c'est l'impôt sur le revenu !
[Albert Einstein]

Nikopol
Messages : 260
Inscription : 17 Mai 2009, 09:23

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Nikopol » 20 Août 2009, 16:32

Ça m’est arrivé deux fois. La première fois c’était horrible, j'ignorais ce que c'était, je n’ai eu aucune hallucination mais je croyais être dans une sorte de coma.

Totanka a écrit :Moi il m'arrive souvent des choses de ce genre mais avec une sensation d'asphyxie avec.C'est deja arrivé à quelqu'un ?

Oui carrément, comme si on avait la poitrine comprimée. Peut-être dû à la position dans laquelle on est ?

Avatar de l’utilisateur
Cuillère Athée
Messages : 109
Inscription : 20 Août 2009, 09:33
Localisation : Québec

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Cuillère Athée » 20 Août 2009, 16:39

De ce que j'ai lu vitement sur le net, beaucoup ont la sensation d'avoir la poitrine compressée. Souvent ils hallucinent donc quelqu'un qui s'assoit sur eux pour les empêcher de bouger ou les étouffer.

Je n'ai jamais ressentie de telle pression personnellement mais, sans avoir de difficulté à respirer, j'ai déjà eu l'impression de ne pas pouvoir respirer "aussi fort" que ce que je commandais à mon corps.

Je pense que ça vient simplement du fais que les muscles sont "paralysés" là aussi. Les poumons fonctionnent, comme quand on dort, mais si on veut respirer plus fort (comme quand on panique ou pour crier) on arrive pas car ce n'est plus le simple mécanisme de respiration automatique, mais que ça demande une "commande" alors que plus rien ne répond.

Qu'en pensez-vous?

Nikopol
Messages : 260
Inscription : 17 Mai 2009, 09:23

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Nikopol » 20 Août 2009, 16:48

Cuillère Athée a écrit :Qu'en pensez-vous?

Que je suis d'accord.

Avatar de l’utilisateur
Cuillère Athée
Messages : 109
Inscription : 20 Août 2009, 09:33
Localisation : Québec

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Cuillère Athée » 20 Août 2009, 16:51

En fait je pense que tu as raison sur la position aussi.
Couché sur le dos il faut une force pour que la poitrine se soulève, en tous cas plus que si on est sur le côté.
Pareil si on est couché sur le ventre j'imagine, le dos doit nous écraser !

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3317
Inscription : 11 Juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Poulpeman » 20 Août 2009, 17:07

Cuillère Athée a écrit :Je pense que ça vient simplement du fais que les muscles sont "paralysés" là aussi. Les poumons fonctionnent, comme quand on dort, mais si on veut respirer plus fort (comme quand on panique ou pour crier) on arrive pas car ce n'est plus le simple mécanisme de respiration automatique, mais que ça demande une "commande" alors que plus rien ne répond.

Qu'en pensez-vous?

Que c'est une réponse fort pertinente.

La respiration (ventilation pour les puristes de la physiologie), est à la fois automatique (on ne s'en rend pas compte) et consciente (on peut la contrôler consciemment).
Il est fort possible que pendant une PS, seul le phénomène automatique fonctionne et que la partie consciente soit bloquée*. D'où cette sensation de ne pas respirer selon ses besoin ou d'avoir une sensation de compression.

Je spécule mais ça me parait cohérent.

Poulpeman

*Il y a une paralysie musculaire généralisée pendant le sommeil. La PS est une sorte d'état intermédiaire entre éveil et sommeil, mélangeant ainsi des caractéristiques des deux états, ce qui explique qu'on puisse être paralysé tout en étant conscient. La respiration pourrait tout aussi bien subir une paralysie de la partie "consciente" de la respiration, sans que la respiration automatique en soit affectée.
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 17219
Inscription : 03 Sep 2003, 02:39

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Jean-Francois » 20 Août 2009, 17:32

Poulpeman a écrit :Il y a une paralysie musculaire généralisée pendant le sommeil


Si tu veux être puriste, c'est une atonie: ce sont les motoneurones qui sont inhibés, les muscles sont relâchés par manque de stimulation. L'un des rares muscles striés qui continuent à être stimulés - rythmiquement, en plus - est le diaphragme (essentiel, car il permet la respiration).

Je pense aussi que l'impression d'oppression provient du fait que l'on aimerait respirer plus vite, d'autant plus que l'éveil procède de la "conscientisation" d'une phase de panique, mais que notre respiration ne suis pas notre volonté. J'ai cherché un peu sur Pubmed et la seule chose que j'ai trouvée là-dessus est ce résumé: "One factor, labeled Intruder, consisting of sensed presence, fear, and auditory and visual hallucinations, is conjectured to originate in a hypervigilant state initiated in the midbrain. Another factor, Incubus, comprising pressure on the chest, breathing difficulties, and pain, is attributed to effects of hyperpolarization of motoneurons on perceptions of respiration".

Jean-François
“This sums up the general approach of homeopaths to research: they are not out to investigate the properties of a system but rather to show that a system has the needed properties to justify their pre-ordained conclusions” (Ars Technica)

Avatar de l’utilisateur
Cuillère Athée
Messages : 109
Inscription : 20 Août 2009, 09:33
Localisation : Québec

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Cuillère Athée » 20 Août 2009, 17:42

Donc si je résume bien, le cerveau se réveille avant le corps (si on peut dire) et en constatant la paralysie du corps et de sa respiration, il panique et s'invente des raisons pour être paralysé, d'où les hallucinations probables.

Ce qui est fascinant, c'est la panoplie d'hallucination et l'interprétation surtout qu'on en fait selon son bagage !

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 17623
Inscription : 03 Sep 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Mon cas de PS

Messagepar Denis » 20 Août 2009, 18:05


Salut Cuillère Athée,

Tu dis :
Ce qui est fascinant, c'est la panoplie d'hallucination et l'interprétation surtout qu'on en fait selon son bagage !

J'ai déjà raconté sur le forum (ici) un cas de rêve lucide (avec paralysie du sommeil) qui m'est arrivé il y a quelques années.

En guise d'interprétation, la mienne tourne autour de : puisque mon cerveau me bricole une "présence au monde", il a tout ce qu'il faut pour me bricoler, à l'occasion, des hallucinations pas mal saisissantes.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 5796
Inscription : 20 Mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Raphaël » 20 Août 2009, 20:48

Cuillère Athée a écrit :il (le cerveau) panique et s'invente des raisons pour être paralysé, d'où les hallucinations probables.


Non, ce n'est pas le cas.

Beaucoup de gens réussissent à apprivoiser leur PS et ne paniquent pas. Ça peut même devenir une expérience très intéressante qu'on cherche à reproduire. Je faisais souvent des PS lorsque j'étais jeune et je ne m'inventais pas de raisons pour justifier la paralysie, ce qui n'empêchait pas les hallucinations d'être très présentes.

Avatar de l’utilisateur
Cuillère Athée
Messages : 109
Inscription : 20 Août 2009, 09:33
Localisation : Québec

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Cuillère Athée » 21 Août 2009, 08:54

Raphaël a écrit :
Non, ce n'est pas le cas.

Beaucoup de gens réussissent à apprivoiser leur PS et ne paniquent pas. Ça peut même devenir une expérience très intéressante qu'on cherche à reproduire. Je faisais souvent des PS lorsque j'étais jeune et je ne m'inventais pas de raisons pour justifier la paralysie, ce qui n'empêchait pas les hallucinations d'être très présentes.


Je suis d'accord, et moi même je ne panique plus quand ça m'arrive (de plus en plus rarement c'est dommage, maintenant que je sais ce que c'est, pffft)
Je ne parlais pas des interprétations que l'ont fait des hallucinations, mais de la provocation des hallucinations en premier lieu.
Je ne connais pas grand chose ni du phénomène, ni du comportement du cerveau, alors je dis peut-être n'importe quoi....

Mais ce que je voulais dire, c'est que le cerveau réagit "comme il peut" à ce que le corps lui envoie comme information. Tu peux ne pas paniquer et savoir ce qui se passe, le cerveau lui tout ce qu'il sait, c'est que le corps est paralysé... et ça cause des hallucinations (sensation de présences, bruits...)
Je ne parlais pas de l'interprétation consciente des ses hallucinations (genre la présence est le diable, etc.)

Enfin c'est comme ça que je le vois.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 5796
Inscription : 20 Mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Raphaël » 21 Août 2009, 11:14

Cuillère Athée a écrit :Mais ce que je voulais dire, c'est que le cerveau réagit "comme il peut" à ce que le corps lui envoie comme information. Tu peux ne pas paniquer et savoir ce qui se passe, le cerveau lui tout ce qu'il sait, c'est que le corps est paralysé... et ça cause des hallucinations (sensation de présences, bruits...)


C'est bizarre comme explication. C'est comme si je savais des choses que mon cerveau ne savait pas...
Qui suis-je alors ? (Syndrome du Mini-Wheats) :mrgreen:

En fait, les hallucinations n'ont rien à voir avec le fait d'être paralysie. La preuve c'est qu'avec un peu de pratique on peut se dégager de cet état, retrouver sa liberté de mouvement et se mettre à rêver. C'est lorsqu'on réussi à se lever (en rêve) que les hallucinations deviennent les plus intenses.

Avatar de l’utilisateur
Cuillère Athée
Messages : 109
Inscription : 20 Août 2009, 09:33
Localisation : Québec

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Cuillère Athée » 21 Août 2009, 13:17

J'avoue que ma théorie fait bizarre :mrgreen:

Faudrait que je trouve un autre exemple... mais j'en trouve pas... je pense que ça veut tout dire lol

Mais je ne comprends pas le reste, si tu te lèves en rêves, tu es toujours paralysé non?
Sinon tu ne fais "que rêver" et tes hallucinations n'en sont pas vraiment?
Je commence à être perdue !

Avatar de l’utilisateur
NEMROD34
Messages : 4321
Inscription : 21 Mars 2008, 10:45

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar NEMROD34 » 21 Août 2009, 15:45

Il est vrai qu'une hallucination c'est quelque chose de différent.
Mais pour la personne qui hallucine la chose est aussi réelle que te toucher par exemple.
S'il le faut je raconterais un cas d'hallucination que j'ai vécu aux urgences quand j'y travaillé, une simple déshydratation, mais on est tous partis dans le mauvais sens pour une certaine raison, que je qualifierais de psychosociale.
Le truc c'est que les médecins et l'équipe étaient vraiment des pros et n'ont rien négliger, le résultat est donc tombé, mais on a tous admis avoir fait un mauvais diagnostic au départ (je le répette personne n'a négligé l'erreur qu'on faisait ce qui a permis d'arranger ça simplement).
Mais une hallucination peu vraiment arriver dans des conditions inattendues, et il faut bien comprendre que pour celui qui hallucine tout réet réel parce que sens lui disent que c'est réel.
Image
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 5796
Inscription : 20 Mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Raphaël » 21 Août 2009, 18:35

Cuillère Athée a écrit :Mais je ne comprends pas le reste, si tu te lèves en rêves, tu es toujours paralysé non?


C'est seulement le corps physique qui l'est. Quand on rêve, on a pas l'impression d'être paralysé.

Sinon tu ne fais "que rêver" et tes hallucinations n'en sont pas vraiment?


Ce n'est pas si évident de faire la distinction entre les deux.

J'ai déjà eu une hallucination une fois dans ma vie, c'est après la mort de mon père. J'étais dans un marché aux puces et pendant quelques instants j'ai vraiment eu l'impression de basculer dans un monde parallèle hors du temps. Je me suis mis à parler avec un interlocuteur imaginaire, que je voyais et que j'entendais parfaitement, tout en perdant conscience de ce qui se passait autour de moi. Quand j'ai repris mes esprits, j'étais devant une table vide avec personne devant et quelqu'un près de moi qui me regardait avec un air éberlué :shock: . J'ai vraiment disjoncté de la réalité durant ces quelques instants et pour le reste de la journée j'ai même eu peur de perdre la raison.

Donc c'est quoi la différence entre un rêve et une hallucination ?

Il y en a un qui est un rêve endormi et l'autre un rêve éveillé ?

fenryl
Messages : 82
Inscription : 24 Juin 2006, 10:19

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar fenryl » 23 Août 2009, 05:03

Bon voilà pour moi.


-age : la vingtaine (je ne sais plus trop)


-région : France, Bretagne


-nom/prénom/pseudo (facultatif) : Jérôme





1. Si vous deviez donner une définition de la Paralysie du sommeil, le plus simplement possible, en quelques mots, que diriez-vous ?

Impossibilité de bouger, parler, hallucinations auditives (impression de pas) mais conscience de mon environnement extérieur (j'entendais ma mère utiliser des ustensiles de cuisine)

2. A quel age avez-vous eu votre première PS ?

La vingtaine

3. Combien de PS avez-vous fait jusqu'à maintenant, environ ?

Une seule


4. Quelle est la première partie de votre corps que vous avez essayé de bouger ?

Tout le corps

5. Comment avez-vous réussi à vous réveiller complètement ?

J'ai fini par me redresser d'un bon, respiration revenue, tous les sens en éveil.


6. Avez-vous essayé de crier ou d'appeler à l'aide ?

Carrément ... mais quasiment aucun son ne sortait de ma bouche :ouch:

7. Quel à été votre premier geste après vous être réveillé ?

C'était le matin, il faisait jour : je me suis levé

8. Y avait-il de la lumière ? forte ? faible ?

Aucune lumière, si ce n'est le clair-obscure d'une chambre aux volets fermés.

9. Y avait-il de la musique ?

Des sons de pas. J'étais persuadés que quelqu'un s'approchait de mon lit. J'ai cru que c'était mon frère. Je l'ai engueuler (une fois la PS finie), mais c'était pas lui.

10. Dans quelle position étiez-vous ?

coucher sur le dos.

11. Y avait-il quelqu'un dans la pièce (sans parler des présences que certains ressentent) ?

Non.


12. A un medecin ? qu'a-t-il répondu ?

Jamais parlé à un médecin.

13. A quelqu'un de votre famille ? quel à été sa réaction ?

On m'a dit "bon sang, ce serait pas un problème de palpitant çà (cardiaque)" Bonjour l'angoisse :?

14. A quelqu'un d'autre ? Qui et comment a-t-il réagit ?

A des amis, mais une fois seulement après avoir compris qu'il s'agissait d'une paralysie du sommeil. Ils étaient surpris.

Si l'on vous disait...

15. Que les animaux aussi sont sujet au PS ?

Aucune idée, mais si les humains ont font, pourquoi pas les animaux ...


16. Que les personnes sensibles ont plus de chances d'avoir des PS ?

J'en sais rien. Je dirais plutôt les angoissés comme moi

17. Que les PS existent depuis que l'Homme existe ?

Aucune idée. Mais si c'est un problème physiologique, il y a des chances

On dit de vous...

18. Que vous avez beaucoup d'imagination ?

Pas vraiment

19. Que vous êtes stressé ?

Effectivement ...

20. Que vous semblez fatigué ?

Régulièrement

Vous habitez...



21. Ville ?
Campagne ?
Mer ? (lol)
Montagne ?


A l'époque j'habitais en campagne
"Je ne connais pas la moitié d'entre vous à moitié autant que je le voudrais; et j'aime moins que la moitié d'entre vous à moitié aussi bien que vous le méritez"
Image

Avatar de l’utilisateur
Sinned
Messages : 42
Inscription : 04 Sep 2008, 19:45

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Sinned » 23 Août 2009, 22:43

bonjour à tous,

Il n'y a qu'une dizaine d'années que j'ai appris que la PS était chose normale.... Pour moi la plupart du temps ce fut toujours une expérience désagréable car je sentais mon corps en entier engourdi, une sensation extrêmement inconfortable de picotement généralisé sur tout le corps.

Voici mes réponses;

age : 53

-région : Canada, Québec

-nom/prénom/pseudo (facultatif) : Sinned

1. Si vous deviez donner une définition de la Paralysie du sommeil, le plus simplement possible, en quelques mots, que diriez-vous ?
Se croire parfaitement conscient pendant que notre corps est complètement paralysé....


Signe du déclanchement:
Un rêve bizarre, dans lequel j'ai de la difficulté à voir avec mes yeux.....


2. A quel age avez-vous eu votre première PS ?
Je dirais vers la fin de l'adolescence.... je n'en suis pas certaine

3. Combien de PS avez-vous fait jusqu'à maintenant, environ ?

Difficile à dire.... de 50 à 80.....?

Lors de vos PS, vous avez sûrement essayé de sortir de cet état...
Absolument, mais vers la fin, je me laissais plus aller en n'essayant plus de contrôler.... pas évident

4. Quelle est la première partie de votre corps que vous avez essayé de bouger ?
Au début de mes expériences, je me débattais de ton mon corps! A la fin, je tentais seulement dans mon esprit de toucher mon pouce et mon majeur ou 2 doigts quelconque. ou encore, je tentais de rester zen et je me disais super relax "Maintenant, je veux me réveiller" et ça marchait.

5. Comment avez-vous réussi à vous réveiller complètement ?
Euh... j'pense que je viens de le décrire...

6. Avez-vous essayé de crier ou d'appeler à l'aide ?
Dans les premières années, oui.

7. Quel à été votre premier geste après vous être réveillé ?
J'essaie de trouver une position pour ne pas "retomber" dedans (car ça arrivait souvent.)

Contexte : Lors de vos PS...

8. Y avait-il de la lumière ? forte ? faible ?
Non

9. Y avait-il de la musique ?
Non

10. Dans quelle position étiez-vous ?
Couchée de côté, ou sur le ventre, ou sur le dos....

11. Y avait-il quelqu'un dans la pièce (sans parler des présences que certains ressentent) ?
Non, pas du tout.

Vous en avez parlez ?
Pas vraiment. Plutôt si, quand ma fille m'a dit qu'il lui arrivait le même truc. Alors, je lui ai donné quelques conseils pour qu'elle reste "cool"

12. A un medecin ? qu'a-t-il répondu ?
Jamais de la vie"! À chaque fois que je vais voir un médecin, j'en ressort pire!

13. A quelqu'un de votre famille ? quel à été sa réaction ?
Non. Seulement à ma fille. À des amis proches aussi.

14. A quelqu'un d'autre ? Qui et comment a-t-il réagit ?
Les amis ont eu l'air très intéressés et intrigués.


Si l'on vous disait...



15. Que les animaux aussi sont sujet au PS ?
Comment on peut savoir ça???




16. Que les personnes sensibles ont plus de chances d'avoir des PS ?
Tout le monde se dit sensible.....


17. Que les PS existent depuis que l'Homme existe ?
Qui a dit ça?

On dit de vous...

18. Que vous avez beaucoup d'imagination ?

Pas vraiment

19. Que vous êtes stressé ?

Non plus....

20. Que vous semblez fatigué ?
Que nenni....

Vous habitez...



21. Ville ? 3/4 du temps
Campagne ? le quart qui reste!
Mer ? (lol) Lac (pour le quart)

bye

Sinned

Avatar de l’utilisateur
Cuillère Athée
Messages : 109
Inscription : 20 Août 2009, 09:33
Localisation : Québec

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Cuillère Athée » 24 Août 2009, 08:13

Raphaël a écrit :Donc c'est quoi la différence entre un rêve et une hallucination ?

Il y en a un qui est un rêve endormi et l'autre un rêve éveillé ?


Bonne question!
Je ne sais pas si au niveau du cerveau ça se déroule de la même façon pour une et pour l'autre....

C'est cool on a d'autres témoignages ^_^ !
Quand ça nous arrive la première fois on se pense fou (ou presque, le mot est peut-être fort) et finalement on se rend compte que ça arrive à beaucoup de gens !

J'ai une question: est-ce que ça vous arrive plus ou moins souvent depuis que vous savez ce que c'est ? Ou si ça ne change pas ?
Moi j'ai l'impression que ça m'arrive beaucoup moins souvent... mais c'est peut-être du à d'autres facteurs...

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 17219
Inscription : 03 Sep 2003, 02:39

Re: Questionnaire à remplir sur la Paralysie du Sommeil

Messagepar Jean-Francois » 24 Août 2009, 09:00

Cuillère Athée a écrit :Moi j'ai l'impression que ça m'arrive beaucoup moins souvent... mais c'est peut-être du à d'autres facteurs...


L'adolescence est une période de perturbations physiologiques importantes qui ont des répercussions sur le fonctionnement du cerveau, ce dernier finit sa maturation vers le début de la 20aine. À mon avis, il arrive sans doute plus facilement au cerveau de mal "fonctionner" (sans que ce soit pathologique) avant que cette maturation ne soit finalisée.

La question des différences entre rêves et hallucinations est certainement intéressante, mais il n'est pas forcément facile d'y répondre car ce sont des phénomènes très subjectifs (il est aussi plus facile d'étudier le rêve que les hallucinations chez des personnes "normales" (i.e., hors pathologies) car ces dernières sont très aléatoires). Il est donc difficile d'établir des comparaisons entre les deux, et d'élargir ses comparaisons sur des bases inter-individuelles. Il est parfaitement possible que les deux impliquent certains réseaux nerveux communs.

Jean-François
“This sums up the general approach of homeopaths to research: they are not out to investigate the properties of a system but rather to show that a system has the needed properties to justify their pre-ordained conclusions” (Ars Technica)


Revenir vers « OBE, NDE et paralysie du sommeil »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit