NOSTRADAMUS expliqué.

Vous pouvez parler de toutes les sortes d’astrologies connues ici.
Sumad Cadet
Messages : 164
Inscription : 28 janv. 2014, 04:14

NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Sumad Cadet » 07 févr. 2014, 04:01

MANIFESTE DE LA DÉCOUVERTE DU SECRET DES CENTURIES. (I).

Pendant vingt ans, j'ai suivi les pistes des interprètes, l'opinion publique, les affirmations des dictionnaires. Je me croyais plus fin, plus subtil que les autres et je pensais réussir là où les autres avaient échoué. Peine perdue. Je suis parvenu aux mêmes limites que mes prédécesseurs et comme eux, je me suis heurté au mur de l'ignorance.

Alors je me suis posé une simple question : - Si je continuais à raisonner comme les autres pouvais-je espérer la compréhension? La réponse fut nette : NON !

C'est à partir de ce moment que ma démarche s'est démarquée. J'ai suivi les conseils de Fulcanelli : j'ai fait table rase de tous les commentaires, de toutes les interprétations et de toutes les traductions. J'ai ignoré l'opinion publique; j'ai rejeté les idées reçues : j'ai abandonné toutes les considérations sur Nostradamus.

J'ai uniquement gardé son texte composé de 942 sentences (quatrains) vierges de toute analyse ou interprétation. Ce texte obscur, d'abord incompréhensible, possédait forcément des failles qu'il me fallait identifier. Mais comment?

Je tiens à préciser encore, ma démarche n'a aucun rapport avec tout ce que l'on a entendu, écrit ou lu sur les Centuries. Elle est nouvelle, inédite. Cette démarche personnelle m'a permis de trouver le texte cohérent, subtil, précis et richement documenté.

J'ai, bien sûr, tenu compte des indications, rares, à l'endroit des chercheurs, dispersées par Nostradamus : notamment le quatrain VI.100 et l'affirmation dans la lettre à Henri Roi de France second, qui dit que: Chaque quatrain n'a qu'un seul et unique sens; il n'y a rien d'amphibologique (à double sens).

Dans la lettre à son fils César, le 1er mars 1555, Nostradamus précisait ceci: Et le tout escrit sous figure nubileuse plus que du tout prophétique (Et le tout écrit sous figure obscure et pas du tout prophétique)

Nota: En lisant la lettre à César, on peut lire tout et son contraire si l'on n'admet pas que Nostradamus emploie un double discours : l'un à l'adresse du lecteur, l'autre à l'adresse de la censure.

LEGIS CANTIO CONTRA INEPTOS CRITICOS; VI.100.
Quos legent hosce versus mature censuto,
Profanum vulgus et incium ne attrectato :
Omnesq, Astrologi, Blennis, Barbari Proculsunto,
Qui aliter facit, is rite sace resto.


INCANTATION DE LA LOI CONTRE LES CRITIQUES INEPTES. VI.100.
Que ceux qui liront ces vers y réfléchissent mûrement,
Que le vulgaire profane et ignorant n'approche pas :
Arrière tous les astrologues, les sots, les Barbares!
Que celui qui agit autrement soir sacré selon les rites.

(à suivre).

Sumad Cadet.
Si tu peux supporter d'entendre tes paroles,
Travesties par des gueux pour exciter des sots;
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles,
Sans mentir toi-même d'un seul mot
Rudyard Kipling.

Amada

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Amada » 07 févr. 2014, 04:26

Sumad Cadet a écrit :MANIFESTE DE LA DÉCOUVERTE DU SECRET DES CENTURIES. (I).


Tout cela est bel et bon, cher Sumad Cadet.

Mais cela, comme beaucoup de croyance, part du présupposé que certains humains possèdent des dons surnaturels de divination ou autres disciplines...
Personnellement, je suis ouverte à tout, à condition de partir sur des bases saines.
Donc, comme la divination n'est pas une faculté naturelle des humains normaux, expliquez-moi comment il se fait que ce monsieur De Nostredame pouvait voir l'avenir comme Madame Irma dans sa boule de cristal?
Pourquoi avait-il ce don? D'où le tenait-il? Comment l'avait-il reçu? Comment se manifestait-il et comment l'exploitait-il? Pourquoi lui et pas n'importe qui d'autre?
La science serait heureuse de connaître cet art, tout autant que les adeptes des jeux de hasard.
Lorsque vous m'aurez administré la preuve scientifique incontestable par des esprits scientifiques, du pouvoir divinatoire de Monsieur De Nostredame, alors nous pourrons parler de ses écrits visionnaires.
Sinon, on reste dans le seul domaine de la charlatanerie ordinaire et donc du clown de service.

Édité par la modération

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1438
Inscription : 14 déc. 2013, 05:58

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Chanur » 07 févr. 2014, 05:16

Bonjour Sumad

Je trouve qu'il manque, dans votre message initial de cette discussion, les éléments clef de votre interprétation de Nostradamus.
Je vais essayer de les résumer rapidement (pour ce que j'en ai compris : corrigez-moi si je me trompe) :

- Nostradamus n'a fait aucune prédiction du futur. Toutes ses soi-disant prophéties décrivent des évènement du 16ème siècle.

- Il écrit au futur parce qu'il s'est projeté en pensée en 1500 pour écrire ses prophéties.

- l'aspect obscur de ses textes sert à contourner la censure royale.


A partir de ça, il y a plusieurs points qui m'intriguent :
Si vous avez une clef de déchiffrage incontestable, comment se fait-il que certains (beaucoup, me semble-il) de ses sextains soient, même pour vous, aussi difficile à décrypter ?
Y a-il au moins un exemple où le décryptage puisse se faire sans connaître a priori les évènement décrits, et y a-t-il au moins un exemple où votre méthode permette d'apprendre quelque chose de nouveau sur le 16ème siècle ?
Que signifie exactement le fait qu'il se soit projeté en 1500, comment le savez-vous, et quel intérêt cela présente-t-il pour écrire ses "prophéties" ?
Pourquoi ne pas avoir fait imprimer ses textes aux Pays-Bas, comme tout le monde, plutôt que d'utiliser une méthode aussi tordue ?
C'est finalement un échec total, puisque personne (avant vous) n'y a jamais rien compris : à quoi servent, finalement les "centuries" ?
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Pepejul » 07 févr. 2014, 05:23

J'ai l'impression d'avoir compris que :

- Nostradamus n'a pas écrit de prédictions mais des chroniques de son temps...

- Nostradamus ne s'est pas "projeté" en 1500 il y a vécu tout simplement...

- Sumad cadet essaie de vous expliquer qu'il n'y a rien de divinatoire ni de prophétique dans les écrit du bon Michel contrairement à ce qu'on cru tous les autres traducteurs...

J'ai bon ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7465
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Raphaël » 08 févr. 2014, 01:07

Bonjour Sumad (ou Nostradamus inversé),

Avant de passer à autres choses, j'aimerais revenir sur le fameux D.M.

VIII.66.A. Quand l'escriture D.M. (sera)* trouvée

Il existe des centaines de façons de traduire ces deux lettres en français ou en latin. Si on suppose que D.M. signifie 1500, la phrase devient:

«Quand l'escriture 1500 sera trouvée»

Ce qui ne fait pas beaucoup de sens. Si j'avais à donner une évaluation de vraisemblance à cette interprétation ça ne dépasserait pas 5%.

En cherchant un peu, on pourrait facilement trouver des traductions plus sensées, comme par exemple:

«Quand l'escriture Du Maître sera trouvée»
ou
«Quand l'escriture Du Manuscrit sera trouvée»

De plus, je ne vois pas selon quelle logique Nostradamus aurait pu s'inspirer des événements à partir de 1500 et non pas ceux d'avant.

Donc en ce qui me concerne, le DM=1500 ce n'est pas crédible.

*J'ai mis le "sera" entre parenthèses parce qu'il ne se trouve pas dans les éditions de Pierre (1566) et de Benoist Rigaud (1568).
Dernière édition par Raphaël le 08 févr. 2014, 01:23, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7465
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Raphaël » 08 févr. 2014, 01:10

Pepejul a écrit :- Sumad cadet essaie de vous expliquer qu'il n'y a rien de divinatoire ni de prophétique dans les écrit du bon Michel contrairement à ce qu'on cru tous les autres traducteurs...

Non, pas tous les autres traducteurs. Il n'est pas le premier à voir des événements antérieurs à la date de publication dans les quatrains. Des ouvrages ont déjà été publiés sur ce sujet.

Avatar de l’utilisateur
Yacoub
Messages : 581
Inscription : 29 sept. 2010, 07:30
Localisation : Paradis d'Allah au milieu des houris
Contact :

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Yacoub » 08 févr. 2014, 10:55

J'ai vu, à la télévision, des juifs expliquer que le nom de Hitler figurait dans la bible ainsi que l'extermination des
6 millions de juifs et qu'il y avait même le nom de Beghin et de Sadate, ils se basent sur des traitements numériques.

C'est un Américain, d'origine égyptienne, qui a commencé à parler des miracles numériques du 19 dans le Saint Coran.

Lui, en cherchant bien il a trouvé son propre nom dans le Saint Coran.

Il a été reçu par le colonel Kadhafi et il l'a convaincu que les Hadiths, c'est de la foutaise.

Nostradamus, c'est un phénomène du même genre. Encore un charlatan.
Dernière édition par Yacoub le 08 févr. 2014, 11:17, édité 1 fois.
"Coiffant les aspirations les plus viles, flattant les pulsions les plus archaïques,
encourageant la paresse intellectuelle, l'intolérance, l' hypocrisie, la violence,
prêchant un virilisme pathologique, justifiant les pires ignominies antiféministes,
l'islam n'est ni une sagesse , ni une civilisation (mode de vie), c'est un fléau."

Gérard Zwang

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Pepejul » 08 févr. 2014, 11:17

Est-il nécessaire de venir servir votre soupe nauséabonde dans TOUTES les discussions Yacoub ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4499
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar eatsalad » 11 févr. 2014, 10:44

Yacoub a écrit :J'ai vu, à la télévision, des juifs expliquer que le nom de Hitler figurait dans la bible ainsi que l'extermination des
6 millions de juifs et qu'il y avait même le nom de Beghin et de Sadate, ils se basent sur des traitements numériques.


Quand on remplace arbitrairement des lettres ou des mots par des chiffres, pour faire sortir une écriture soi disant cachée, il est facile de créer une histoire qui colle avec ce qu l'on veut !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18619
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

La substance, ça s'en vient ?

Messagepar Denis » 12 févr. 2014, 01:59


Salut Sumad Cadet,

La substance, ça s'en vient ?

Jusqu'ici, vous ne livrez que des jongleries insipides.

Si la substance se fait trop attendre, ça risque de réduire votre lectorat.

:) Denis

P.S. Je précise que livrer des pavés de plusieurs dizaines de Ko produirait le même effet. La substance n'est pas affaire de volume.
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Sumad Cadet
Messages : 164
Inscription : 28 janv. 2014, 04:14

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Sumad Cadet » 12 févr. 2014, 04:49

Inutile répétition de ce message, effacée par la modération.

MANIFESTE DE LA DÉCOUVERTE DU SECRET DES CENTURIES. (II).

A ce moment précis de mes recherches, je ne savais pas ce que j'allais trouver, ni si j'allais trouver quelque chose. J'ai considéré les quatrains comme une citadelle construite en trois temps par tiers : 1555; 1566; 1602. J'ai pensé qu'il existait un quatrain qui permettait d'entrer dans la citadelle ou qui permettait de déverrouiller le texte, si vous préférez ! Après plusieurs mois de recherche, j'ai trouvé la fameuse indication qu'il me fallait traduire. C'est D.M. dans le quatrain VIII.66.

A). Quand l'escriture D.M. sera trouvée,
B). Et cave antique à lampe descouverte,
C). Loy, Roy, et Prince Ulpian esprouvée,
D). Pavillon Royne et Duc sous la couverte.


Contrairement à l'idée reçue, les lettres D.M. ne sont pas des initiales mais une indication capitale. En effet, tous les vocables écrits en capitales d'imprimerie ne doivent pas être acceptés tels quels. Je m'explique : L'on trouve en VIII.60, NORLARIS, anagramme de LORRAINS (les Guises) et en XII.69 EIOVAS, palindrome de Savoie (la région). L'anagramme et le palindrome de D.M. sont M.D. qui est l'écriture romaine du nombre 1500 !

VIII.66.A. Quand l'escriture D.M. sera trouvée, devient : quand la date 1500 sera trouvée. VIII.66.B. Et cave antique à lampe descouverte, le théâtre de l'Histoire s'allumera. (Un vers normal chez Nostradamus comprend 10 pieds, sinon il n'est pas authentique).

Je considérais la clé ds Centuries trouvée. Cette découverte m'a incité à écrire le livre : Le siècle sauvage ou la deuxième apocalypse, pour détailler tous les arcanes du texte et obtenir la préservation des droits d'auteur.

Je me dépêche d'annoncer que je n'ai rien inventé ou imaginé puisque tout se trouve dans le texte. La découverte que j'ai réalisée est à la portée de tout étudiant sérieux, honnête et particulièrement perspicace !

Ma première réaction à cette découverte fut d'ordre émotionnel. J'ai eu peur. Ce ne pouvait être possible ! Un inconnu qui trouve la clé des Centuries... ce ne pouvait être possible !

Si j'avais bien compris : Le théâtre de l'Histoire s'est joué devant un personnage bloqué en 1500. Il a vu tout le siècle défiler devant lui. C'est pour cela que tous les évènements sont racontés au futur. Nostradamus décédera en 1566, donc il ne peut raconter la fin du siècle. Ce sont ses héritiers littéraires qui termineront l'oeuvre et la présenteront au "Bon Roi Henri", que certains nommaient, celui qui aide (second).

La conviction n'était pas suffisante, il me fallait la mettre à l'épreuve. Ce que je fis. Cela fera l'objet d'une autre communication.
A suivre.

Sumad Cadet.
Si tu peux supporter d'entendre tes paroles,
Travesties par des gueux pour exciter des sots;
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles,
Sans mentir toi-même d'un seul mot
Rudyard Kipling.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2465
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Cogite Stibon » 12 févr. 2014, 07:52

Sumad Cadet a écrit :[...]
La conviction n'était pas suffisante, il me fallait la mettre à l'épreuve. Ce que je fis. Cela fera l'objet d'une autre communication.

Bref, toujours rien.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Pepejul » 12 févr. 2014, 09:42

si..toujours la même chose : il a trouvé la clef du texte, il a écrit un livre.....
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7465
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Raphaël » 12 févr. 2014, 14:42

Sumad Cadet a écrit :Contrairement à l'idée reçue, les lettres D.M. ne sont pas des initiales mais une indication capitale. En effet, tous les vocables écrits en capitales d'imprimerie ne doivent pas être acceptés tels quels. Je m'explique : L'on trouve en VIII.60, NORLARIS, anagramme de LORRAINS (les Guises) et en XII.69 EIOVAS, palindrome de Savoie (la région). L'anagramme et le palindrome de D.M. sont M.D. qui est l'écriture romaine du nombre 1500 !

Même si c'était vrai que les lettres sont inversées ça ne prouve aucunement que ça se traduit par 1500.

VIII.66.A. Quand l'escriture D.M. sera trouvée, devient : quand la date 1500 sera trouvée.

Autrement dit, à l'aide d'une pirouette magique dont toi seul connait le secret, l'escriture se métamorphose en la date.

VIII.66.B. Et cave antique à lampe descouverte, le théâtre de l'Histoire s'allumera.

Encore un exemple éloquent qui démontre qu'on peut faire dire ce qu'on veut à Nostradamus.
Dernière édition par Raphaël le 12 févr. 2014, 14:48, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Pepejul » 12 févr. 2014, 14:47

"Quand lou couilloùn s'esbaudira de veyre soun plan démasqué : Sera lou temps de s'encacher dins selve profonde" c'est ma prédiction pour dans pas longtemps....
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Red Pill
Messages : 3199
Inscription : 18 févr. 2006, 02:23
Localisation : Montréal, Canada.

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Red Pill » 12 févr. 2014, 19:21

Pour ma part j'aimes mieux Nostradamus quand il traitait de confitures......... 8=)
"Le plus grand ennemi de la connaissance n'est pas l'ignorance mais bien l'illusion de connaissance."
--- Stephan Hawking 8=)

Avatar de l’utilisateur
Clo7
Messages : 8
Inscription : 14 févr. 2014, 15:18

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Clo7 » 14 févr. 2014, 15:52

Bonjour, je suis nouvelle dans le forum et en grande courageuse je me lance directement dans le sujet Nostradamus, tant qu'a faire!

Tour ça pour dire que chercher à comprendre Nostradamus c'est faire fausse route, selon moi, pour deux raisons:

Il voulait se faire des sous mais à son époque les prédictions c'était pas très bien vu, surtout quand on se frotait aux puissants comme lui du coup, pour faire mysthique et pour éviter les problèmes il a écrit de manière imagée, obscure de façon à éviter de se faire comprendre pour lui permettre de tout faire dire à ses prophéties. la preuve on y truve tout ce que l'on veut APRES COUP, par contre personne n'a jamais résussit à prédire les guerres mondiales, ni même la dernière crise AVANT qu'elles ne se produisent.

L'autre raison:
Si les astrologues ou les prophètes pouvaient prédire le futur, les américains le sauraient déjà, avec tout l'argent qu'ils y ont consacré sans succès! Ce que je veut dire c'est que depuis le temps que des gens tantent de prédire le futur par tous les moyens, si c'était possible scientifiquement, sans erreurs, ça se saurait...

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7465
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Raphaël » 14 févr. 2014, 19:37

Clo7 a écrit :Tour ça pour dire que chercher à comprendre Nostradamus c'est faire fausse route, selon moi, pour deux raisons:

Il voulait se faire des sous mais à son époque les prédictions c'était pas très bien vu, surtout quand on se frotait aux puissants comme lui du coup, pour faire mysthique et pour éviter les problèmes il a écrit de manière imagée, obscure de façon à éviter de se faire comprendre pour lui permettre de tout faire dire à ses prophéties.

Ici on ne parle pas de prophéties ou de prédictions mais de chroniques historiques contemporaines à Nostradamus.

Malheureusement, la discussion traîne de la patte. On attend avec impatiente des preuves de la part de Sumad Cadet mais à part de belles promesses toujours rien à l'horizon.

Sumad Cadet
Messages : 164
Inscription : 28 janv. 2014, 04:14

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Sumad Cadet » 15 févr. 2014, 03:19

Bonjour Clo7 et bienvenue sur le forum,

Je suis d'accord avec vous, il n'y a rien de prophétique dans les écrits de Nostradamus. Il y a autre chose ! J'essaie d'expliquer ce que je vois, ce que je comprends, ce qui s'y trouve, à mon avis.

Malheureusement l'auditoire s'est braqué. Il y a une levée générale de boucliers contre moi et l'on a même dressé la grosse artillerie. Voir j'ai été chassé d'ONCT.

Désormais je suis obligé d'avancer à très petits pas, accompagnés d'une grande justification, d'une énorme documentation qui sera contestée dès qu'elle sera connue.

Allez au plaisir de se rencontrer sur le forum.
Bonne journée. Sumad Cadet.
Si tu peux supporter d'entendre tes paroles,
Travesties par des gueux pour exciter des sots;
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles,
Sans mentir toi-même d'un seul mot
Rudyard Kipling.

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1438
Inscription : 14 déc. 2013, 05:58

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Chanur » 15 févr. 2014, 04:21

Sumad Cadet a écrit :Malheureusement l'auditoire s'est braqué. Il y a une levée générale de boucliers contre moi et l'on a même dressé la grosse artillerie.
Pas vraiment, le problème est que vous n'avez répondu à aucune des questions qu'on vous a posées.

C'est quand vous voulez ...
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1438
Inscription : 14 déc. 2013, 05:58

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Chanur » 16 févr. 2014, 06:23

Toujours pas ?
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

Sumad Cadet
Messages : 164
Inscription : 28 janv. 2014, 04:14

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Sumad Cadet » 16 févr. 2014, 11:01

1. MANIFESTE DE LA DÉCOUVERTE DU SECRET DES CENTURIES. (III).

VIII.66. Quand l'escriture D.M. sera trouvée,
Et cave antique à lampe descouverte,
Loy, Roy, et Prince Ulpian esprouvée,
Pavillon Royne et Duc sous la couverte.


VIII.66.C. Loy, Roy, et Prince Ulpian esprouvée, Dictionnaire Larousse: Ulpian. Ulpien, en latin Domitius Ulpianus. Juriconsulte romain (Tyr - Rome 223) dont l'opinion faisait loi et s'imposait aux juges romains en vertu de la "Loi des Citations".

Robert J. Knecht, page 522, Un prince de la Renaissance, François 1er et son royaume. Chroniques Fayard, éditions. "La théorie de l'absolutisme. Le mot "Absolutisme" date de la Révolution Française, mais le terme de "pouvoir absolu" (plenitudo potestatis) était en usage dès le Moyen Age et le début de la période moderne. Le concept même remonte à l'Antiquité, où on le trouve notamment dans une maxime d'Ulpien, au IIIème siècle : quod principi placuit legis habet vigorem, ce qui plaît au prince a force de loi. Au Moyen Age une autre maxime romaine donna lieu à des discussions sans fin parmi les juristes: princeps legibus solutus, le prince est au-dessus des lois."... La loi partiale du Roi et du Prince imposée.)

VIII.66.D. Pavillon Royne et Duc sous la couverte.
Lexique selon le scholiaste : Pavillon, baldaquin d'un lit. Couverte, vieux mot, couverture de lit. L'année 1500 verra la naissance de Charles Quint; il se nommera tout d'abord : Le Duc de Gand.

Mais problème : Le petit duc ne pouvait pas être sous la couverture dans le lit de sa maman, Jeanne la Folle, puisqu'il est né après le 1er janvier 1500 (le 24 février 1500) Exact ! Ce n'est pas une erreur qui a été commise, c'est le calendrier qui a été remanié. Par une ordonnance de 1564, Charles IX, fixe le début de l'année au 1er janvier à la place du 1er mars. Selon l'ancien comput, Charles Quint, était déjà né le 1er jour de l'année 1500 ! Le quatrain VIII.66 a été rédigé par Nostradamus avant 1564 et publié par ses héritiers en 1602 !

VIII.66. Quand l'écriture 1500 sera trouvée,
Et que le théâtre antique sera éclairé
La loi partiale du Roi et du Prince imposée,
Charles Quint sera dans le lit de sa mère.

JUSTIFICATIONS HISTORIQUES.

"François 1er ou le rêve Italien". Jack Lang. Perrin éditeur. Page 234. (François 1er réunit tous les représentants du pouvoir en une assemblée fin juillet 1527, que l'on appelle La Chambre Verte, qui deviendra Le lit de Justice, balbutiement du despotisme). " - Dans cette affaire la symbolique comptait autant que les discours. La salle rénovée par Louis XII, en 1500, est un décor de théâtre avec son plafond de chêne et ses murs tendus de velours bleu parsemé de fleurs de lys d'or. Le siège du roi est disposé sur une estrade élevée de sept marches et tapissée comme le ciel qui la surmonte, du même tissu précieux. François monte les degrés et s'assoit. A sa droite se placent les pairs, ecclésiastiques et laïcs, à sa gauche les présidents de chambre revêtus de robes rouges, tenues qu'ils adoptent dans les circonstances solennelles."

"Catherine de Médicis." Yvan Cloulas, éditions Fayard. 1979. Page 609. "- La scène du monde est au 16ème siècle peuplée des premiers rôles. Le pape, l'empereur, les rois de France, d'Espagne et d'Angleterre ne sont pas des entités abstraites. Ils se nomment Léon X, Pie V ou Sixte Quint, Charles Quint, François 1er, Philippe II, Henri VIII ou Elisabeth 1ère."

"Les Oracles de Michel de Nostredame, dit NOSTRADAMUS." texte ancien commenté par Anatole le Pelletier, tome premier, Jean de Bonnot éditeur à Paris, 1976. D'après les originaux de 1866. Page 31. "... il (Michel de Nostredame) prit le parti de se retirer définitivement en Provence, son pays natal. Arrivé à Marseille, il vint à Aix (sur la demande) du Parlement de Provence, où il fut trois années aux gages de la cité, du temps que la peste s'y éleva, en l'an du Christ 1546, si furieuse et cruelle, telle que l'a décrite le seigneur de Launay, en son Théâtre du Monde, selon les vrais rapports qui lui en furent faits par notre auteur..."

Cordialement. A suivre.
Sumad Cadet.
Si tu peux supporter d'entendre tes paroles,
Travesties par des gueux pour exciter des sots;
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles,
Sans mentir toi-même d'un seul mot
Rudyard Kipling.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7465
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar Raphaël » 16 févr. 2014, 12:15

Sumad Cadet a écrit :VIII.66.D. Pavillon Royne et Duc sous la couverte.

Lexique selon le scholiaste : Pavillon, baldaquin d'un lit. Couverte, vieux mot, couverture de lit. L'année 1500 verra la naissance de Charles Quint; il se nommera tout d'abord : Le Duc de Gand.

Mais problème : Le petit duc ne pouvait pas être sous la couverture dans le lit de sa maman, Jeanne la Folle, puisqu'il est né après le 1er janvier 1500 (le 24 février 1500) Exact !

Pour moi ce vers parle d'une Reine qui a couché avec un Duc et non pas d'une mère qui a couché avec son enfant.

Le quatrain VIII.66 a été rédigé par Nostradamus avant 1564 et publié par ses héritiers en 1602 !

Je ne vois pas l'intérêt de poursuivre cette discussion tant que tu n'auras pas prouvé que les trois dernières Centuries ont été publiées pour la première fois en 1602*.

*Pas plus d'une chance sur un million à mon avis que ça soit le cas.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar BeetleJuice » 17 févr. 2014, 08:05

Raphaël a écrit :Je ne vois pas l'intérêt de poursuivre cette discussion


Ca n'a pas d'intérêt tout court.
Sumad fait, comme tant d'autres avant lui, du simple concordisme. Il décide qu'il a envie de voir quelque chose dans le texte, donc il le voit et il n'y a finalement aucune analyse réelle du texte, juste son interprétation maison qu'il fait coller avec des faits historiques pioché dans la période, en s'extasiant du fait que ça ne serait pas une coïncidence, alors qu'il y a des millions d'autres façon d'interpréter le texte (vu qu'on fait ce qu'on veut quand on s'en remet à son seul jugement et sa seule imagination.).
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4054
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: NOSTRADAMUS expliqué.

Messagepar MaisBienSur » 17 févr. 2014, 08:42

Raphaël, sur Nostradamus, le 31 janvier, tu m'as demandé:

Raphaël a écrit :
MaisBienSur a écrit :Traduction: tous des cons sauf moi...

Si tu pouvais attendre qu'il expose ses preuves avant de sortir l'artillerie lourde ce serait apprécié.

Merci.


Je peux maintenant ? :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...


Revenir vers « Astrologie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit