critique thèse E Teissier par sociologue

Vous pouvez parler de toutes les sortes d’astrologies connues ici.
Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4130
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Invité » 01 sept. 2011, 16:39

Courcheval a écrit :La preuve, c'est que les prévisions de Cronos sont d'une qualité remarquable et que tu es incapable de le remarquer (parce que tu ne les regarde pas).

T'as pas compris, je vais les regarder très attentivement, quand elle seront issue d'un protocole acceptable.

Je vais les regarder quand les résultats de l'expérience avec Denis seront disponible. Et c'est pas parce que je suis en désaccord avec certains points de détails, que je rejette ce protocole.

À partir de ce moment je verrai si c'est aussi "remarquable", que tu dis. :mrgreen:

I.
Dernière édition par Invité le 01 sept. 2011, 19:50, édité 1 fois.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
HarryCauvert
Messages : 1188
Inscription : 26 juin 2010, 09:57
Localisation : Canada

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar HarryCauvert » 01 sept. 2011, 19:49

Courcheval a écrit :le goudron et les plumes, le lynchage public et autres procès en sorcellere sont des moeurs d'un autre millénaire.
Comme l'astrologie, quoi...
Courcheval a écrit :Quand à l'association de l'Astrologie, mécanique des astres, et des sciences physiques, je ne vois pas en quoi elle semble si étrange. Newton n'a t il fait autre chose que décrire les forces d'attraction, l'interraction qu'ont les masses entre elles?
Vous confondez astrologie et astronomie... la "mécanique des astres" ne concerne guère les astrologues, qui se foutent pas mal de la distance des planètes, de leurs masses, de leurs compositions etc.
Courcheval a écrit :Et le diplôme comme garantie de compétence, je vois que le Québec est toujours sous influence bureaucratique napoléonnienne :lol:
Hahaha! Drôle! Au fait, quand vous avez 40 de fièvre vous allez voir un médecin avec un affreux diplôme décerné par la bureaucratie "napoléonienne" ou bien vous cherchez dans les petites annonces des journaux gratuits, rayon "marabouts/guérisseurs/cristaux magiques"?

Et en ce qui concerne la fin de votre message sur les suiveurs, l'évolution etc: quelles ont été les contributions des astrologues à la connaissance humaine depuis, allez..., disons depuis les deux derniers millénaires?
Juste pour le fun: Fitz And The Tantrums, The Walker

Florence
Messages : 8564
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Florence » 02 sept. 2011, 09:36

Courcheval a écrit :Vous êtes vous suffisamment penché sur le sujet (en temps et en énergie) pour prétendre avec certitude, de façon parfaitement intellectuellement honnête, que "cela ne marche pas"?


Franchement, la comédie de "vous jugez sans savoir vous avez jamais essayé vous vous êtes jamais penchés sérieusement sur le sujet vous vous emmurez dans vos préjugés et vos certitudes vous êtes de mauvaise foi", c'est plus que lassant !

C'est du même ordre que les croyants religieux qui sont incapables d'envisager l'idée qu'athées et agnostiques aient pu arriver à leur position PARCE QU'ils ont examiné soigneusement croyances et dogmes et non par pure mauvaise volonté ou aveuglement.

Contrairement à ce que vous alléguez, l'immense majorité des sceptiques, sur ce forum et ailleurs, ont cru ou pratiqué et se sont renseignés en profondeur, en plusieurs langues et dans diverses cultures pour nombre d'entre-eux, au sujet de l'astrologie et autres calembredaines. C'est l'examen honnête des faits qui les a conduit à les considérer pour les pseudo-sciences, superstitions, croyances non étayées, et parfois escroqueries, qu'elles sont.

Sur l'astrologie, il existe des siècles, des millénaires même, d'écrits et de témoignages montrant à quel point il s'agit d'une fumisterie. L'astrologie n'a jamais contribué en rien à une quelconque découverte utile au genre humain, à moins que vous ne considériez comme utile de développer des moyens de vivre au crochets d'autrui par des affirmations fallacieuses ainsi que des excuses fumeuses ... :roll:

Mais chaque astrologue, ou prosélyte ce cette fumisterie, prétend que les sceptiques s'abstiennent de se référer au corpus de connaissances disponibles, mais réinvente la roue, l'eau chaude et la machine à cintrer les bananes, faute de quoi il se permet de considérer toute critique comme nulle et non avenue. Comme je le disais plus haut, c'est lassant en plus d'être tout à fait déshonnête.


J'ai en commun avec beaucoup de Québecois une langue et une éducation religieuse (catholique). En cathéchèse, les aumoniers ne m'enseignaient pas une foi de charbonnier, un mysticisme incohérent mais insistaient sur l'enseignement philosophique des paraboles. Je me souviens d'une séance à l'âge de 8 ans où le séminariste arrivait à cette conclusion : les plus mystiques (croyants) ne sont pas les moins savants, mais au contraire les plus éduqués à la science ; plus ils avancent en connaissance, plus ils prennent conscience...qu'ils ne savent rien. :ouch:


mais ils s'attendent toutefois à ce que vous preniez pour argent comptant ce qu'ils entendent vous faire croire et faire. Et c'est bien pourquoi ils assènent à des enfants de 8 ans ce genre de phrases bien creuses et surtout réversibles, dont ils se gardent bien de faire une analyse un tant soi peu poussée. Et le jour où le gamin voit à travers leur jeu, ils s'empressent de le châtier pour insolence, à tout le moins. Technique classique et même répertoriée dans les séminaires, qu'ont reprise tous les gourous, charlatans et manipulateurs au cours de l'histoire. Bien résumé par:



It was amazing, this mystic business. You tell them a lie, and then when you don't need it any more you tell them another lie and tell them they're progressing along the road to wisdom. Then instead of laughing they follow you even more, hoping that at the heart of all the lies they'll find the truth. And bit by bit they accept the unacceptable. (Terry Pratchett, Guards! Guards!)

(Fantastique, ce business du mysticisme. Vous leur racontez un mensonge, et quand vous n'en avez plus besoin vous leur en dite un autre et leur expliquez qu'ils sont en train de progresser sur la route de la sagesse. Et au lieu de vous rire au nez, ils vous suivent d'autant plus, espérant qu'ils finiront par trouver la vérité au coeur de tous ces mensonges. Et petit à petit, ils acceptent l'inacceptable)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20290
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Jean-Francois » 02 sept. 2011, 10:15

Invité a écrit :
Courcheval a écrit :La preuve, c'est que les prévisions de Cronos sont d'une qualité remarquable et que tu es incapable de le remarquer (parce que tu ne les regarde pas).

T'as pas compris, je vais les regarder très attentivement, quand elle seront issue d'un protocole acceptable


Peut-être que Courcheval juge qu'il suffit de faire des prévisions assez précises et compréhensibles pour qu'elles soient qualifiées de "remarquable"? Il n'aurait pas totalement tort étant donné le caractère flou et mouvant habituel des "prévisions" astrologiques :lol:

Mais, plus probablement, il doit juger avoir vu suffisamment de prévisions "réalisées" dans la masse des prévisions de Cronos... cela sans avoir chercher à quantifier objectivement le taux de succès, ni s'être assuré de la qualité (clarté et adéquation avec la "réalisation") des prévisions.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Courcheval
Messages : 58
Inscription : 18 août 2011, 17:45

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Courcheval » 02 sept. 2011, 11:28

Je rappelle à toutes fins utiles que je ne suis pas astrologue et que mon sujet d'étude se limite aux anticipations de Cronos. Les amalgames devront donc rester au placard, au grand damn de certains.

Et oui, j ai un échantillon beaucoup plus représentatif que le vôtre, Jean François (amusant, ce prénom, l'homonyme de celui qui anime le site astroboursier ;) ). Je suis les travaux de votre victime préférée depuis plus d'un an. Certes, mes outils statistiques sont loin d'être aussi rigoureux que le protocole que vous vous apprêtez a mettre en place (dont on connait encore peu les détails), et je suis heureux de cette collaboration entre compétences. Mais sur la période de suivi, les résultats sont suffisants pour me convaincre que son outil est plus performant que la majorité des pontes de l'analyse technique.

Mais deux précautions valant mieux qu'une, je croise cet outil, qui n'est pas valide pour anticiper des niveaux, avec les analyses de quelques chartistes choisis de façon sélective. Je n'interviens que sur trackers d' indices sans effet de levier pour minimiser au maximum les risques.

Mais tout cela a déjà été précisé dans mon premier billet. Si vous lisiez avec attention, je n'aurais pas besoin de me répéter. :a3:

Notez que j'ai utilisé à bon escient l'expression "remaquable", que l'on peut remarquer, qui sort du lot, plutôt qu'infaillible, parce qu'il ne me semble pas sérieux de pouvoir considérer qu'un outil astrologique ne puisse jamais se tromper au jour près. C'est d'ailleurs pour cela que je l'utilise pour des interventions swing, sur des bases mensuelles, là où il donne le meilleur de son potentiel.

Il me semble aussi important de se montrer aussi exigeant avec les intervenants qu'ils se montrent eux mêmes avec leur victime consentante, question d'équité et de sérieux. Les jugements à l'emporte pièce, réflexes conditionnés pavloviens ne passant pas par la case réflexion, n'ont donc selon moi pas leur place dans le débat. Il en va de vôtre réputation cette fois.

Philippe, maudit Français de son Etat, en mode pragmatique.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20290
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Jean-Francois » 02 sept. 2011, 11:46

Courcheval a écrit :Et oui, j ai un échantillon beaucoup plus représentatif que le vôtre, Jean François


Je n'en doute pas, mais que vaut votre "échantillonnage"? Si vous le faites subjectivement, en étant inconscient des différents biais cognitifs qui nuisent à une compréhension objective des faits, votre échantillonnage ne représente pas grand-chose de plus que votre opinion.

Maintenant, puisque vous dites "[suivre] les travaux" de Cronos* et avoir "des outils statistiques", vous pourriez nous faire part de la méthodologie que vous avez utilisée?

Jean-François

* C'est parfaitement creux de le qualifier de "notre victime" (même en ajoutant "consentante") puisque personne ne l'a forcé à accepter le petit test de Denis. Cette utilisation "martyrologique" du vocabulaire trahie-t-elle l'impression qu'il va échouer déguisée derrière confiance de surface en ses moyens?
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Courcheval
Messages : 58
Inscription : 18 août 2011, 17:45

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Courcheval » 02 sept. 2011, 11:59

Je vous ai déjà fourni un lien vers la file où je mettais en concurrence plusieurs astrologue et comparais leurs résultats pendant l'été 2010. La méthode peut ne pas vous convaincre, vous sembler artisanale, et elle l'est certainement, mais elle a le mérite d'exister. En tant que testeur, je me suis moi même aussi parfois exposé à la critique.Je pense que la motivation de Cronos vient de cette file et il a cherché à améliorer l'analyse en vous demandant votre aide.

Quand à la corrélation entre le prévisionnel et le réalisé, reprenez les graphiques qui vous ont été donnés et comparez les avec le comportement du CAC. Je vous assure, contrairement aux affirmations péremptoires de certains intervenants, de l'antériorité des prévisions de Cronos. Vous pourrez constater alors qu'il y a bien un décalage important au début de l'été 2010 entre l'apex prévu et le réalisé, mais que le mouvement a bien été baissier sur la période. Il s'agit du seul apex notablement divergeant sur la période Mars 2010 Aout 2011, période d'observation.

L'utilisation du mot victime n'est pas à prendre au premier degré. J ai peur que le sens des mots, les modismes linguistiques des deux côtés de l'Atlantique, nous amènent à quelques problèmes de communication. L'historique me donne confiance dans les résultats du test, encore faut il prendre les bons critères, ceux qui sont réellement efficaces. Lorsque certains parlent de niveaux, je peux dire sans même commencer le test, que vous vous trompez de route. L'outil n'est pas efficace pour cela. Par contre, pour anticiper des dates et des mouvements, il est, je reprend l'expression, remarquable. Je ne connais pas d'autre outil qui soit aussi précis et fiable. Si vous en connaissez un, je suis intéressé.

Par contre, pour revenir sur l'expression victime, elle témoigne certainement d'une sensation de malaise, d'agacement, vis a vis du ton trop souvent irrespectueux que certains emploient volontairement en s'adressant à quelqu'un que je respecte pour son travail et son sérieux. Il ne me semble pas que l'insulte soit une condition nécessaire pour aboutir à un dialogue apaisé et constructif.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4130
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Invité » 02 sept. 2011, 13:00

Courcheval a écrit :Je vous ai déjà fourni un lien vers la file où je mettais en concurrence plusieurs astrologue et comparais leurs résultats pendant l'été 2010. La méthode peut ne pas vous convaincre, vous sembler artisanale, et elle l'est certainement, mais elle a le mérite d'exister.

Bref votre méthode d'évaluation c'est du n'importe quoi. Vous vous exposez, sans même vous en rendre compte, aux biais habituels de ceux qui jugent ça au pifomètre ou en examinant les données après coup.

Cronos peut être le type le plus sympatique de la planète, mais c'est pas ça qu'on veut évaluer; c'est son système. Et pour ce faire, ça prends plus qu'une impression ou une évaluation subjective.

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20290
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Jean-Francois » 02 sept. 2011, 13:14

Courcheval a écrit :Quand à la corrélation entre le prévisionnel et le réalisé, reprenez les graphiques qui vous ont été donnés et comparez les avec le comportement du CAC


Qu'est-ce que cela dira sur l'astrologie? Car la question n'est pas de savoir si Cronos tombe parfois juste mais:
- s'il tombe significativement plus juste que d'autres (ou que ce qu'une loi de distribution "hasardeuse" donnerait), ce qu'on ne peut évaluer en me contentant de regarder des graphiques;
- si ce succès est dû à l'astrologie.
Parce que prédire un cycle baissier avec rebonds, en 2010, à la fin d'un d'une époque de distribution de généreux subsides publics au privé, me semble qu'il fallait pas être grand initié de la finance pour le faire. (Moi même j'ai prévu le coup.)

Le test informel de Denis ne peut même pas répondre à la 2e partie de la question. Il permet seulement une réponse approximative à la première.

Sinon, je vous repose ma question:
"Peut-être ne le savez-vous pas mais il existe un certains nombre d'études sérieuses, réalisées en collaboration avec des astrologues, visant à tester certaines affirmations astrologiques (caractères des individus, prédictions, etc.; par exemple: Shawn Carlson : a double blind test of astrology, Nature, vol. 318, déc. 1985, 419-425; autres exemples sur cette page). Ce qui ressort de ces études est un zéro pointé pour l'astrologie. Comment expliquez-vous ça?"

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Le jus d'une balle de tennis

Messagepar Denis » 02 sept. 2011, 13:46


Salut JF,

À Courcheval, tu demandes :
Ce qui ressort de ces études est un zéro pointé pour l'astrologie. Comment expliquez-vous ça?

Moi, je l'explique par ma métaphore du "jus de balle de tennis".

Denis a écrit :Quant aux efforts des astrologues pour tirer de l'information (concernant les amours de tante Ursule ou le cours des actions de Microsoft) à partir de la position des planètes dans le zodiaque, je considère qu'ils sont aussi vains que ceux d'un type qui essayerait d'obtenir du jus de citron en pressant une balle de tennis.

Quand y'en a pas, y'en a pas. Rien ne sert de s'acharner.

J'évoque aussi un théorème de probabilités qui dit que :

Si deux variables X et Y sont indépendantes, alors toute variable obtenue en fonction de X (i.e. Z = f(X)) est indépendante de Y.

Autrement dit, on peut torturer la balle de tennis de toutes les façons imaginables, on n'en tirera jamais de jus de citron.

Pareil avec "X = résultats de dés" et "Y = la météo (passée, présente ou future)".

Ou l'inverse.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Piobaire
Messages : 57
Inscription : 06 août 2011, 17:12

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Piobaire » 02 sept. 2011, 14:03

Jean-Francois a écrit :Car la question n'est pas de savoir si Cronos tombe parfois juste mais:
[...]
- si ce succès est dû à l'astrologie.


C'est amusant, je m'apprêtais tout à l'heure à faire la même remarque.

Ne faudrait-il pas que Cronos dévoile son protocole à l'avance, de façon à vérifier si l'expérience est reproductible par un tiers?
- L'indice de crédibilité d'un texte est inversement proportionnel au nombre de points d'exclamation qu'il contient.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4130
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Invité » 02 sept. 2011, 14:12

Píobaire a écrit :
Jean-Francois a écrit :Car la question n'est pas de savoir si Cronos tombe parfois juste mais:
[...]
- si ce succès est dû à l'astrologie.

C'est amusant, je m'apprêtais tout à l'heure à faire la même remarque.

Ne faudrait-il pas que Cronos dévoile son protocole à l'avance, de façon à vérifier si l'expérience est reproductible par un tiers?

En principe oui bien sûr. Et s'il veut participer au défi sceptique, il devra prouver que son système se base exclusivement sur l'astrologie. Mais ca me semble compliqué de faire ça à cette étape.

En pratique quelque soit son système s'il bat le hasard ce sera assez exceptionnel et ça mériterait, à mon avis, de rafiner ultérieurement le protocole dans le sens que vous suggérez. ;)

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Courcheval
Messages : 58
Inscription : 18 août 2011, 17:45

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Courcheval » 02 sept. 2011, 15:42

J'avoue que le discours sur l'astrologie m'intéresse relativement peu. Je suis intervenu sur le forum non par intérêt pour le sujet, mais parceque les allégations, les accusations d'antédatage, de contrefaçon lancées à la figure de Cronos étaient en décalage total avec l'expérience que j'avais de son travail.

Mon approche n'est pas mystique, elle est pragmatique. Si un autre illuminé avait décidé de mettre en relation les cycles menstruels des nonnes du Couvent des Ursulines avec les cycles du Cac 40 et que par l'expérience, son travail m'aidait à trouver un timing satisfaisant pour dégager des plus values, j'intégrerais cet outil dans ma trousse d'instruments.

Ce qui me semble par contre évident, c'est que la pensée auto réalisatrice risque d'affecter les résultats de votre test, et donc d'amener à une perte de temps pour tous. Il semble essentiel que pour mener à bien ce travail, il faut être capable de mettre de côté ses a-prioris, son affect, le temps du test.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4130
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Invité » 02 sept. 2011, 15:57

Courcheval a écrit :Il semble essentiel que pour mener à bien ce travail, il faut être capable de mettre de côté ses a-prioris, son affect, le temps du test.

Non ça n'a rien à voir.

Le protocole et le protocole seul, se chargera de déterminer s'il y a succès ou échecs.

Les a-prioris, espoirs, préjugés, colères, bisous ou danse du feu de qui que ce soit, n'y changeront rien. À partir du moment ou le testeur et l'astrologue s'entendent sur ce qui constituera un succès et ce qui constituera un échec, le reste est automatique.

C'est exactement ça la beauté de l'affaire, le protocole élimine le superflu. ;)

I.
Dernière édition par Invité le 02 sept. 2011, 16:00, édité 1 fois.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Courcheval
Messages : 58
Inscription : 18 août 2011, 17:45

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Courcheval » 02 sept. 2011, 16:00

Et pourtant, tout aussi rigoureux que soit la technique du boursicoteur, le phénomène de biais psychologique est incontournable ;)

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4130
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Invité » 02 sept. 2011, 16:03

Courcheval a écrit :Et pourtant, tout aussi rigoureux que soit la technique du boursicoteur, le phénomène de biais psychologique est incontournable ;)

C'est à dire ?

Où voyez-vous un biais dans le décompte des succès/échecs ?

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Courcheval
Messages : 58
Inscription : 18 août 2011, 17:45

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Courcheval » 02 sept. 2011, 16:10

Dans le verre à moitié vide ou à moitié plein. On le voit par exemple avec les pronositics médicaux. Je trouve personnellement troublant qu'on puisse déterminer les faiblesses organiques de quelqu'un à partir de sa date de naissance. Il se trouve que dans la grande majorité des cas, ces faiblesses sont cernées. Je suis l'optimiste du verre à moitié plein, je trouve cela remarquable. Je suis donc étonné que nombreux de ceux qui ont participé à ce test ne s'étonnent pas d'une telle coincidence heureuse et se montrent aussi exigeants que pour une auscultation médicale.

Ma réaction a un biais, je suis agréablement surpris, elle confirme l'impression que m'a laissé le travail boursier. La réaction du sceptique grincheux a un biais, l'imprécision des détails le conforte dans ses a-prioris sur l'étiquette "astrologie". Il est probable qu'il aurait goûté le même vin sans lire l'étiquette et aurait été agréablement surpris. D'où l'intervention de l'affect, du biais psychologique.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4130
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Invité » 02 sept. 2011, 16:23

Courcheval a écrit :Ma réaction a un biais, je suis agréablement surpris, elle confirme l'impression que m'a laissé le travail boursier. La réaction du sceptique grincheux a un biais, l'imprécision des détails le conforte dans ses a-prioris sur l'étiquette "astrologie". Il est probable qu'il aurait goûté le même vin sans lire l'étiquette et aurait été agréablement surpris. D'où l'intervention de l'affect, du biais psychologique.

On fait un test objectif pour justement "exclure" l'humeur (troublé, grincheux ou content) des personnes dans l'évaluation des résultats. C'est exactement pour ça qu'on fait un protocole.

Si vous me dite que vous pouvez tirer un double six en souflant sur vos dés, on va faire un test et on va s'entendre préalablement que vous aurez réussi le test si vous faites mieux que le hasard par une marge sur laquelle on se sera entendu d'avance.

Rien de psychologique là-dedans.

On ne mesure pas si le test vous est agréable ou non, on mesure le nombre de succès/échecs point et on détermine si vous avez dépassé ce que vous avez vous même accepté de considérer comme un succès (échec) avant le début du test.

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
Piobaire
Messages : 57
Inscription : 06 août 2011, 17:12

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Piobaire » 02 sept. 2011, 16:32

Invité a écrit :En pratique quelque soit son système s'il bat le hasard ce sera assez exceptionnel et ça mériterait, à mon avis, de rafiner ultérieurement le protocole dans le sens que vous suggérez. ;)


Absolument.

Mais si je puis me permettre de faire, moi aussi, une prédiction, si jamais il bat le hasard et qu'on demande à examiner son protocole, il risque de se fâcher et de disparaître, en déclarant qu'aucune preuve n'est suffisante pour les vilains sceptiques. :)

Mais j'espère me tromper.
- L'indice de crédibilité d'un texte est inversement proportionnel au nombre de points d'exclamation qu'il contient.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20290
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Jean-Francois » 02 sept. 2011, 16:33

Courcheval a écrit :J'avoue que le discours sur l'astrologie m'intéresse relativement peu. Je suis intervenu sur le forum non par intérêt pour le sujet, mais parceque les allégations, les accusations d'antédatage, de contrefaçon lancées à la figure de Cronos étaient en décalage total avec l'expérience que j'avais de son travail


Tiens, vous êtes en train de nier que votre intention dans cette enfilade n'avait aucun rapport avec Cronos. Cela dévalue aussi pas mal vos remarques sur l'ignorance et le manque d'objectivité des sceptiques.

Pour ceux qui s'intéressent à l'astrologie, E. Tessier ne fait pas particulièrement mauvaise figure dans sa profession, qui ne possède de toute façon aucun équivalent à Newton, Einstein, etc., juste des Bogdanov (pour reprendre votre parallèle).

Ce qui me semble par contre évident, c'est que la pensée auto réalisatrice risque d'affecter les résultats de votre test, et donc d'amener à une perte de temps pour tous


Tiens, encore une remarque plutôt pessimiste quant aux résultats de Cronos... Décidément, vous n'y croyez pas beaucoup à ses chances de succès :lol:

Si vous croyez qu'il y a une "pensée auto-réalisatrice" dans notre attitude, c'est peut-être parce que vous ne comprenez pas très bien l'intérêt de tester les choses avec un peu d'objectivité? Quand les choses sont claires et chiffrables, il est plus difficile pour les participants (autant Denis que Cronos, que des observateurs intéressés) de revenir sur leurs propos, et s'il y a des problèmes d'analyse et/ou dans les conclusions, ceux-ci peuvent être plus facilement notés, et, comme d'autres l'ont dit, on peut améliorer le protocole. Bref, c'est bien moins une perte de temps que de faire un peu n'importe quoi n'importe comment (comme dans l'enfilade sur la "santé").

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
embtw
Messages : 3939
Inscription : 19 juin 2008, 09:51
Localisation : Somewhere someone in summertime

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar embtw » 02 sept. 2011, 17:03

Courcheval a écrit :On le voit par exemple avec les pronositics médicaux. Je trouve personnellement troublant qu'on puisse déterminer les faiblesses organiques de quelqu'un à partir de sa date de naissance. Il se trouve que dans la grande majorité des cas, ces faiblesses sont cernées.

Tellement troublant que dès lors que j'ai pris le soin de confier au préalable à une tierce personne ( Denis ), les 4 pathologies pour 4 personnes, avec toutes les informations réclamées par "l'astrodiagnosticien", pffff, plus rien, que dalle, nada, j'attends toujours.

Et j'ajouterais que comme il s'agit de 4 pathologies bien précises, tous les moyens seront trouvés pour ne surtout pas répondre.

C'est cela la force de l'astrologie, faire du vent. :roll:

Edit : Ajout du second paragraphe.
Loi de mauricemaltais : Quand on vient de prendre x minutes pour lire un texte de mauricemaltais, on vient de perdre x minutes.
Théorie d'affabulation gattienne : Pour ce qui concerne les DAHUS la physique exotique prévoi la matérialisation de particules imaginaires

Courcheval
Messages : 58
Inscription : 18 août 2011, 17:45

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Courcheval » 02 sept. 2011, 17:08

Ma religion, c'est la sincérité, Jean François, je regrette que nous soyons si peu nombreux à appartenir à cette secte (il paraît que ce n'est pas une preuve d'intelligence car notre cerveau se serait développé pour répondre aux nécessités de la complexité des stratégies sociales :menteur: ).

Nous avons là un exemple du biais psychologique. Vous interprétez mon doute par un manque de confiance dans la méthode, je le ressens différemment. Je regarde les réactions et mon doute est proportionnel à la rigidité et au dogmatisme que je constate dans les réactions.
Dernière édition par Courcheval le 02 sept. 2011, 17:14, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Indicatif vs conditionnel

Messagepar Denis » 02 sept. 2011, 17:12


Salut Courcheval,

Vous dites :
Je trouve personnellement troublant qu'on puisse déterminer les faiblesses organiques de quelqu'un à partir de sa date de naissance.

Je pense qu'un de nos principaux désaccords, c'est que vous, vous trouvez ça troublant alors que moi, je trouverais ça troublant.

Grosse nuance.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Courcheval
Messages : 58
Inscription : 18 août 2011, 17:45

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Courcheval » 02 sept. 2011, 20:47

Florence a écrit :mais ils s'attendent toutefois à ce que vous preniez pour argent comptant ce qu'ils entendent vous faire croire et faire. Et c'est bien pourquoi ils assènent à des enfants de 8 ans ce genre de phrases bien creuses et surtout réversibles, dont ils se gardent bien de faire une analyse un tant soi peu poussée. Et le jour où le gamin voit à travers leur jeu, ils s'empressent de le châtier pour insolence, à tout le moins. Technique classique et même répertoriée dans les séminaires, qu'ont reprise tous les gourous, charlatans et manipulateurs au cours de l'histoire.


Et non, ma chère Florence. Les Jésuites sont des intellectuels et des pédagogues. Ils sont en permanence en recherche de sens. Pour vous en persuader, veuillez consulter la bibliographie du père Theillard de Chardin : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Teilhard_de_Chardin

Leur philosophie pédagogique se base sur l'excellence, le dépassement de soi : éduquer, ex ducere, conduire hors de soi, au delà de ses propres limites.

Ce sont aussi des bâtisseurs. La société créole qu'ils avaient bâti au Paraguay où je réside a été une des plus florissantes intellectuellement d'Amérique, et aussi une des plus harmonieuses, là encore, avec pour base l'éducation. Si florissante qu'elle a porté ombrage à ses voisins esclavagistes, ce qui déboucha sur le génocide le plus sanglant de ce continent :

http://www.lefigaro.fr/livres/2007/07/2 ... raguay.php

Vous vous arrêtez aux icônes, au visible, aux images utilisées pour passer des messages à des populations alors analphabètes, alors que l'essence de l'enseignement religieux, c'est la transmission d'une vérité humaine profonde, immuable, un apprentissage de règles de vie en commun simples mais solides permettant un développement collectif et fluide.

Et la foi dans tout ça? C'est elle qui permet justement de se dépasser, au nom d'une cause qui sublime sa condition provisoire, c'est elle qui a permis de repousser les limites de l'influence de la culture occidentale vers les rives du Pacifique, où vos gènes et vos moeurs exogènes à ce continent ont proliféré et se sont multipliés. Il en fallait une dose de foi pour s'embarquer dans des embarcations improbables et s'installer sur des terres hostiles en méconnaissance totale de son avenir.

Vous couper de votre foi, c'est vous couper de vos racines,"Christ de Tabarnac", de votre passé et donc de votre avenir. C'est finalement perdre le sens de son existence. Cette perte de valeur au nom du matérialisme, de l'individualisme, du provisoire et du court terme, est à la base entre autre, de la perte d'influence de l'Occident sur le monde. Outre les raisons démographiques (nous ne multiplions plus), la perte de sens nous rend de moins en moins exemplaires, capables de sacrifices.

En Israel, dans le Chaco paraguayen, j'ai rencontré des hommes de foi qui ont transformé des déserts en oasis. Y seraient ils arrivés sans une foi profonde permettant de sublimer la douleur? J'en doute.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20290
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: critique thèse E Teissier par sociologue

Messagepar Jean-Francois » 02 sept. 2011, 22:02

Courcheval a écrit :Vous interprétez mon doute par un manque de confiance dans la méthode, je le ressens différemment. Je regarde les réactions et mon doute est proportionnel à la rigidité et au dogmatisme que je constate dans les réactions.


Beau numéro, vous avez presque réussi à me faire pleurer :mrgreen: je vais quand même, charitablement, préciser que je vous taquinais... D'ou le " :lol: ".

Si je n'ai pas de raison de ne pas croire en votre sincérité, j'en ai quelques une pour penser que vous aimez charger le "pathos". C'est pourquoi je relativise pas mal votre "constat": il vous est très personnel, et très peu objectif.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)


Revenir vers « Astrologie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit