Musique classique

Littérature, Cinéma, Musique, ...
Florence
Messages : 8663
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Musique classique

#26

Message par Florence » 20 oct. 2015, 05:42

lau'jik a écrit :Bonsoir,

Ravel(j'aime bien siffloter son boléro au boulôt en attendant de connaître cette version par coeur),
Commencez par apprendre cette version-ci ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4025
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Musique classique

#27

Message par unptitgab » 20 oct. 2015, 06:44

Merci Florence, on remarque que Franck Zappa a épargné à son batteur la répétition incessante de la même phrase pendant tout le morceau.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
lau'jik
Messages : 885
Inscription : 17 déc. 2012, 19:11

Re: Musique classique

#28

Message par lau'jik » 20 oct. 2015, 09:02

Bonjour,
Florence a écrit :
lau'jik a écrit :Bonsoir,

Ravel(j'aime bien siffloter son boléro au boulôt en attendant de connaître cette version par coeur),
Commencez par apprendre cette version-ci ...
Ah bah non alors, je suis chanteuse- siffloteuse en salle de bain pas femme- orchestre :a8:
Voyez-vous il me faut des versions type la pince à linge des quatre barbus ou la truite par les Frères Jacques ...
Bon, pour le mouvement de baguette une clope à la main je peux m'arranger :mrgreen:
En tout cas je ne connaissais pas cette version, merci.
kestaencordi a écrit : avec votre version de boléro vous m'ouvrez la porte pour que je reposte ma version préféré (pas très classique)de Pachelbel, canon.
https://www.youtube.com/watch?feature=p ... givao#t=15
quand je pense que je l'ai appris à la flûte à bec au collège (pôv' Pachelbel), ça change ! Dans le genre le classique revisité il y a Ekseption
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre Dac
"Ne pas connaître son talent, c'est faciliter la réussite des médiocres."

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3400
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Musique classique

#29

Message par LoutredeMer » 20 oct. 2015, 10:19

Christian a écrit :
LoutredeMer a écrit : Meme si ne n'est pas par Glenn Gould, il faut connaitre ... la N°1
Heuuuu, faut pas être en dépression pour regarder les images présentées avec la N°1...
:a2: Pour le visuel, on zappe sur un autre onglet dans ces cas-là, sinon : :pendu:

Dans un genre plus gai, 2 morceaux du Casse-noisette de Tchaïkovsky assortis de belles performances chorégraphiques (aïe):
La Danse chinoise
La danse de la Fée Dragée


Pour le Boléro, aucune virtuosité requise (l'antithèse de Lizst, qui présente quand meme en général du "lourd"), mais un seul thème répété 18 fois. C'est l'atmosphère hypnotique et "envoutante" créée par la répétition, la diversité des timbres, la nuance et le crescendo, ainsi que le symbolisme, qui en font la valeur.

Ravel lui-meme en disait : « Mon chef-doeuvre ? Le Boléro, voyons ! Malheureusement, il est vide de musique. » (Ravel, vers 1930, cité dans Marnat 1986, p. 635).
Voici ce qu'en a dit l'écrivain Jean-Marie Le clézio, prix Nobel 2008, dans Ritournelle de la faim : "Le Boléro n'est pas une pièce musicale comme les autres. Il est une prophétie. Il raconte l'histoire d'une colère, d'une faim. Quand il s'achève dans la violence, le silence qui s'ensuit est terrible pour les survivants étourdis. J'ai écrit cette histoire en mémoire d'une jeune fille qui fut malgré elle une héroïne à vingt ans.

Dans le Boléro joué à deux pianos (il fallait oser) par les soeurs Labèque, le final à 4:20 est une belle prouesse.

Avatar de l’utilisateur
Corwin
Messages : 449
Inscription : 03 déc. 2013, 19:58
Localisation : Mare Humorum, Lune

Re: Musique classique

#30

Message par Corwin » 20 oct. 2015, 14:14

Bonjour,

La musique préférée… ça change tous les jours.
C'est selon notre état d'âme…

Mais certaines me touchent à chaque fois.
Comme par exemple le célèbre « Duo des fleurs » du Lakmé de Léo Delibes.

Image
Question charme, on peut préférer, par exemple, la version de Anna Netrebko & Elina Garanca.
Mais pour rêver, il n'y a pas mieux que celle de l'Opéra Imaginaire, animation de Pascal Roulin.

Sur l'animation, le son n'est pas toujours excellent, mais on peut la regarder avec l'audio du premier
(et si vous ne reconnaissez pas le morceau, attendez 1'20 avant de zapper).

Comme on peut le voir, les cantatrices d'aujourd'hui allient les grâces vocales et plastiques.

Si vous trouvez cependant qu'il manque un petit quelque-chose aux belles russes, un brin d'exotisme, un élément quelconque, un deuxième, un troisième, un cinquième peut-être, alors vous apprécierez cette diva d'outre-monde, dans Il Dolce Suono de Gaetano Donizetti
(pour ceux qui ne connaissent pas cette version : attention, elle comporte un chaud et froid).

Vidéo-montage (musique intégrale, non « parasitée », mais image basse qualité)
Extrait du film (HD, mais avec tous les sons « additionnels » d'origine - peu en accord avec le titre, Il Dolce Suono = le doux bruit).

Image
Voix : Inva Mula Tchako, corps : Maïwenn
Puisqu'on est dans les tubes classiques en image, en voici un fameux : la Valse Triste de Jean Sibelius, dans une vidéo diaporama de sa Finlande natale.

Restons dans les paysages, mais cette fois avec des peintures, qui illustrent Debussy, et son Prélude à l'Après-midi d'un Faune.

Mais la bonne musique se passe très bien d'images… La mythologie grecque nous amène au céleste Daphnis et Chloé de Maurice Ravel. Si vous n'avez pas 55 minutes devant vous, ou si le début vous file le bourdon, vous pouvez aller directement au chrono 39'45, pour le dernier mouvement.

Image
Quittons les vallées enchanteresses de Lesbos pour les grandes plaines de l'Asie centrale, où les tribus du redoutable Kan Kontchak s'élancent dans des Danses Polovtsiennes sauvages, sous l'impulsion d'Alexandre Borodine.

Si vous préférez la version avec chœurs et costumes, c'est ici
(mais il faut se fader quelques sous-titre géants en anglais).

Image
Après une longue nuit d'agapes et de festivités, nous voici au Matin, avec Peer Gynt, de Edvard Grieg, et sa Suite No.1.

Mais soir ou matin… voici le moment de vous laisser.

A la prochaine…

Image
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde » (Pierre Desproges)
La vidéo


Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18663
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

El gavilan

#32

Message par Denis » 05 nov. 2015, 20:57


Salut Raphy,

Merci. Délicieux.

En échange, je t'offre cette toune folklorique vénézuélienne ("El gavilan" = "L'épervier") magnifiquement interprétée par deux joyeux uruguayens.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1930
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Musique classique

#33

Message par julien99 » 06 nov. 2015, 15:31

Et pourquoi pas la musique classique revisitée ?
Un spécialiste du genre : Pierre-Yves Plat avec une main gauche impressionnante
https://www.youtube.com/watch?v=zua-KfsQ85Q
https://www.youtube.com/watch?v=G29H8fc2L5E
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
truchement
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 734
Inscription : 10 janv. 2008, 11:13

Re: Musique classique

#34

Message par truchement » 06 nov. 2015, 22:36

Une des versions de Psappha, de Xenakis.
Au royaume des aveugles, les borgnes ne dorment que d'un oeil.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3400
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Musique classique

#35

Message par LoutredeMer » 07 nov. 2015, 04:10

julien99 a écrit :Et pourquoi pas la musique classique revisitée ?
Un spécialiste du genre : Pierre-Yves Plat avec une main gauche impressionnante
https://www.youtube.com/watch?v=zua-KfsQ85Q
https://www.youtube.com/watch?v=G29H8fc2L5E
Cette version jazz me réconcilie avec la Marche Turque ! et la Fantaisie Impromptu, surprenant..... quel pianiste ! :D

J'ai un faible pour la version électronique de Purcell - Funeral of Queen Mary, qui est l'intro bien connue du film Orange Mécanique de Stanley Kubrick :
https://www.youtube.com/watch?v=HI-mDTdeKR8

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18663
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Il n'a pas les mains dans ses poches

#36

Message par Denis » 07 nov. 2015, 06:06


Salut lau'jik,
Cette version jazz me réconcilie avec la Marche Turque !
(...)
quel pianiste ! :D
En effet, il n'a pas les mains dans ses poches.

Est-ce que, à 3m02 il te réconcilie avec Yakety Sax de Boots Randolph ?

Concernant le Jazz, moi, j'ai des goûts passablement classiques, comme Take Five de Dave Brubeck.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3400
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Il n'a pas les mains dans ses poches

#37

Message par LoutredeMer » 07 nov. 2015, 07:11

Denis a écrit :Salut lau'jik,
:D Non, moi c'est Loutre...

Est-ce que, à 3m02 il te réconcilie avec Yakety Sax de Boots Randolph ?
Je pense que c'est le propre de tout artiste (en particulier les comédiens et les musiciens) : improvisation, association d'idée et dérapages heureux (ou malheureux parfois) sur un thème. ils peuvent etre incontrolables. En tout cas je ne connaissais ce morceau qu'en tant que générique de Benny Hill.

Concernant le Jazz, moi, j'ai des goûts passablement classiques, comme Take Five de Dave Brubeck.
Je n'ai pas d'énormes connaissances en jazz, mais le Take Five par Dave Brubeck a toujours été un de mes préférés. Et encore plus depuis que j'en ai compris le titre et la complexité. Il est en fait basé sur un rythme à cinq temps (5/4) , chose assez rare en musique contemporaine occidentale (on le trouve en jazz et pour certains morceaux de rock bien connus)

(Pink Floyd a fait mieux avec Money en 7 temps (7/4)).

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 1930
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: Il n'a pas les mains dans ses poches

#38

Message par julien99 » 07 nov. 2015, 07:41

Je n'ai pas d'énormes connaissances en jazz, mais le Take Five par Dave Brubeck a toujours été un de mes préférés. Et encore plus depuis que j'en ai compris le titre et la complexité. Il est en fait basé sur un rythme à cinq temps (5/4) , chose assez rare en musique contemporaine occidentale (on le trouve en jazz et pour certains morceaux de rock bien connus)

(Pink Floyd a fait mieux avec Money en 7 temps (7/4)).
Que ce soit la musique de mission impossible ou certains titres de Sting (qui utiliser ces temps bizarres), ce n'est pas plus complexe pour autant.
C'est simplement qu'on a pas l'habitude de les entendre, encore moins de les utiliser.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3400
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Il n'a pas les mains dans ses poches

#39

Message par LoutredeMer » 07 nov. 2015, 08:38

julien99 a écrit :
Je n'ai pas d'énormes connaissances en jazz, mais le Take Five par Dave Brubeck a toujours été un de mes préférés. Et encore plus depuis que j'en ai compris le titre et la complexité. Il est en fait basé sur un rythme à cinq temps (5/4) , chose assez rare en musique contemporaine occidentale (on le trouve en jazz et pour certains morceaux de rock bien connus)

(Pink Floyd a fait mieux avec Money en 7 temps (7/4)).
Que ce soit la musique de mission impossible ou certains titres de Sting (qui utiliser ces temps bizarres), ce n'est pas plus complexe pour autant.
C'est simplement qu'on a pas l'habitude de les entendre, encore moins de les utiliser.
Je ne pense pas que ce soit si simple à jouer. Il faut beaucoup de pratique ou l'avoir appris enfant. Par exemple, le fait de remplacer la noire pointée par une noire et la noire par une croche n'est pas suffisant. Car ca donnerait sur un 6/8 : 2/8 + 2/8 + 1/8 + 1/8, ce qui n'est pas équivalent.
Le thème principal de la série Mission impossible (1966-1973), composé par Lalo Schifrin, est entièrement bâti sur une mesure à cinq temps, où l'on retrouve le « redoublement » obsédant et dynamique de la mesure en 3/8 + 3/8 + 2/8 + 2/8. Wiki.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18663
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Misère!

#40

Message par Denis » 07 nov. 2015, 21:45


Salut Loutre,

Tu dis :
Denis a écrit :Salut lau'jik,
:D Non, moi c'est Loutre...
Oups ! :oops:

Désolé. Je ne sais pas si j'ai distracté ou si j'ai distractionné, mais c'est dans ces eaux-là.

Si l'une ou l'autre de vous deux estime avoir été insultée, qu'elle se dise que ça aurait pu être pire. J'aurais pu la confondre avec Science Création.

:? Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7606
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: El gavilan

#41

Message par Raphaël » 07 nov. 2015, 22:15

Denis a écrit :En échange, je t'offre cette toune folklorique vénézuélienne ("El gavilan" = "L'épervier") magnifiquement interprétée par deux joyeux uruguayens.
Dommage qu'il n'y ait pas de vidéo. On ne sait pas lequel est le chanteur principal et lequel dit "Youpi, youpi, youpi... yé tard, tard, tard". :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7606
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Musique classique

#42

Message par Raphaël » 07 nov. 2015, 22:18

julien99 a écrit :Et pourquoi pas la musique classique revisitée ?
Un spécialiste du genre : Pierre-Yves Plat avec une main gauche impressionnante
En effet. Il a vraiment beaucoup de talent ce type.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7606
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Musique classique

#43

Message par Raphaël » 07 nov. 2015, 22:35

Prélude de Chopin aux étranges sonorités, où les temps forts et faibles sont inversés au début, se replacent correctement (à 12 sec), redeviennent faibles (à 22 sec), redeviennent forts (à 25 sec), redeviennent faibles (à 35 sec) et finissent par se disloquer. Plutôt déroutant.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3400
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Musique classique

#44

Message par LoutredeMer » 08 nov. 2015, 17:26

Raphaël a écrit :Prélude de Chopin aux étranges sonorités, où les temps forts et faibles sont inversés au début, se replacent correctement (à 12 sec), redeviennent faibles (à 22 sec), redeviennent forts (à 25 sec), redeviennent faibles (à 35 sec) et finissent par se disloquer. Plutôt déroutant.

Effectivement, et justement ce prélude en ré majeur (D major) est en 3/8. Ce sont les triolets des doubles-croches qui font la différence aux endroits que tu signales. La partition
Ce mouvement perpétuel en doubles croches s'avère techniquement fort périlleux. Chopin envisage ici l'une des difficultés de l'art pianistique : arrivé à la plus parfaite maitrise de son instrument, le pianiste doit pouvoir combiner les exigences d'une interprétation poétique à travers la position inconfortable des deux mains.
https://books.google.fr/books?id=LCm_WC ... ps&f=false
----

Puisqu'on en est aux prouesses de la main gauche, la Révolutionnaire de Chopin (no 12 en ut mineur).
Surnommée « La révolutionnaire » en raison de son caractère tempétueux et de son contexte historique (Chopin l'aurait composée à Stuttgart juste après avoir appris la reconquête de Varsovie par les troupes russes pendant l'insurrection de novembre 1830). Il apprend avec douleur la prise de Varsovie le 8 septembre 1831 ; agité de ces événements il écrit à sa famille restée en Pologne : « Dieu, Dieu. Motion de la terre, dévorent les gens de cet âge. Soit le plus dur châtiment tourmenté les Français, que nous n'avons pas venu pour aider. »

Cette étude, probablement l'une des plus connues, est l'une des rares entièrement consacrée à la main gauche
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tudes_de_Chopin
Ca défoule bien. :D


Et aussi : Main gauche et croisée : Debussy - Doctor Gradus ad Parnassum (Children's corner), un pastiche des études pianistiques Gradus ad Parnassum de Muzio Clementi.
Par Debussy lui-meme, Rachmaninoff et ?, comparaison . Plus rapide, tu meurs :mrgreen:
Children's Corner (littéralement « Le Coin des enfants ») L.113, est une suite de six pièces pour piano seul composée par Claude Debussy entre 1906 et 1908. Il l'a dédiée à sa fille alors âgée de trois ans, Claude-Emma (1905-1919), plus connue sous le surnom de Chouchou. La partition porte d'ailleurs en dédicace : « À ma très chère Chouchou… avec les tendres excuses de son père pour ce qui va suivre ».
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gradus_ad_Parnassum
Debussy illustre l'étude studieuse d'un enfant (début et reprise du milieu), à laquelle l'impatience, l'impétuosité, et l'improvisation font soudainement place.

Une assez bonne version, un peu trop de pédale cependant.

Une étonnante et excellente version au marimba de Eriko Daimo

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3400
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Misère!

#45

Message par LoutredeMer » 08 nov. 2015, 17:36

Denis a écrit :
Si l'une ou l'autre de vous deux estime avoir été insultée, qu'elle se dise que ça aurait pu être pire. J'aurais pu la confondre avec Science Création.

:? Denis
Denis, je t'en veux à mort !!

(Même pas vrai :a2: )

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7606
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Musique classique

#46

Message par Raphaël » 08 nov. 2015, 21:13

LoutredeMer a écrit :Et aussi : Main gauche et croisée : Debussy - Doctor Gradus ad Parnassum (Children's corner), un pastiche des études pianistiques Gradus ad Parnassum de Muzio Clementi.
Par Debussy lui-meme, Rachmaninoff et ?
Alfred Cortot.

Ma version préférée est celle-ci. Elle est un peu lente mais on peut l'accélérer à 1.25 dans les paramètres.

On croit souvent à tort que la musique impressionniste a été inventée par Debussy. En réalité ce sont Liszt et Chopin qui ont jeté les bases de ce genre de musique, comme en fait foi ce Prélude de Chopin.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18663
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Je préfère le mouvement # 6

#47

Message par Denis » 09 nov. 2015, 02:55


Salut surtout à Loutre et à Raphy.

Moi, dans la suite "Children's Corner" de Debussy, mon mouvement préféré a toujours été le 6ième ("Golliwog's Cakewalk"), même si le troisième quart (de 1m14 à 1m45) est moins intéressant~inspiré que le reste.

Le premier mouvement, "Doctor Gradus ad Parnassum" mérite une belle médaille d'argent.

Mais ça n'atteint quand même pas les sommets du "Clapier bien aéré".

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
David Labrecque
Messages : 467
Inscription : 22 janv. 2013, 07:29
Localisation : Québec

Re: Musique classique

#48

Message par David Labrecque » 09 nov. 2015, 13:07

En écoutant le début de La Mer après celui de Tristan und Isolde, on perçoit très clairement ce qu'il y a de Wagner dans l'œuvre de Debussy.

Mais, à la fin, ce qui, chez l'un, est spirale envoûtante culminant par le triomphe de l'amour et de la mort
Aubrey_Beardsley_Beardsley_-_Isolde.jpg
est, chez l'autre, foisonnement de la vie dans sa terrible beauté.
Debussy_-_La_Mer_-_The_great_wave_of_Kanaga_from_Hokusai.jpg
«Le plus intelligent de tous, à mon avis, c'est celui qui au moins une fois par mois se traite lui-même d'imbécile, — aptitude de nos jours inouïe !» (Dostoïevski)

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3400
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Musique classique

#49

Message par LoutredeMer » 09 nov. 2015, 15:25

Raphaël a écrit :
LoutredeMer a écrit :Et aussi : Main gauche et croisée : Debussy - Doctor Gradus ad Parnassum (Children's corner), un pastiche des études pianistiques Gradus ad Parnassum de Muzio Clementi.
Par Debussy lui-meme, Rachmaninoff et ?
Alfred Cortot.

Ma version préférée est celle-ci. Elle est un peu lente mais on peut l'accélérer à 1.25 dans les paramètres.
Je préfére aussi les versions plus lentes, mais pour ma part, nuancées et avec accentuations. Sans compter qu'a force de vouloir jouer toujours plus vite, on perd la synchronisation et là, il faut tout reprendre.

Denis a écrit :Mais ça n'atteint quand même pas les sommets du "Clapier bien aéré"
:lol:
Moi, dans la suite "Children's Corner" de Debussy, mon mouvement préféré a toujours été le 6ième ("Golliwog's Cakewalk"), même si le troisième quart (de 1m14 à 1m45) est moins intéressant~inspiré que le reste.
D'accord. Mais on change de registre, car dans cette pièce, Debussy a voulu s'essayer avec succès au ragtime. On y retrouve une grande similitude avec l'intro de The entertainer de Scott Joplin de 1902.

Avatar de l’utilisateur
lau'jik
Messages : 885
Inscription : 17 déc. 2012, 19:11

Re: Musique classique

#50

Message par lau'jik » 09 nov. 2015, 16:00

Bonsoir,
Corwin a écrit :Mais certaines me touchent à chaque fois.
Comme par exemple le célèbre « Duo des fleurs » du Lakmé de Léo Delibes.
ah, oui, j'aime particulièrement ! Le genre de mélodie qui coule de source.
LoutredeMer a écrit :
Denis a écrit : Si l'une ou l'autre de vous deux estime avoir été insultée, qu'elle se dise que ça aurait pu être pire. J'aurais pu la confondre avec Science Création.
:? Denis
Denis, je t'en veux à mort !!
(Même pas vrai :a2: )
De même :a2:
... mais tout de même, dites, vous auriez réellement pu nous confondre avec science création ? Hein, dites ... :pasle:
la proposition que vous faites (ndlr :que vous nous confusionniez avec le-dit intervenant) vous la situez où sur cette échelle ... :seeraphin:

Bon, je laisse la place aux amateurs avertis, je suis une béotienne en musique et me contente d'apprécier ce que vous amenez là.
Vous lire ça me fait l'effet d'écouter la météo marine, c'est très plaisant.
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre Dac
"Ne pas connaître son talent, c'est faciliter la réussite des médiocres."

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit