[Science-Fiction] Romans

Littérature, Cinéma, Musique, ...
Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3736
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Wooden Ali » 29 sept. 2013, 03:19

Il a écrit surtout des nouvelles. Beaucoup ont été publiés en livre de poche chez Marabout.

Les contes du whisky, les contes noirs du golf, Malpertuis, la cité de l'indicible peur, les derniers contes de Canterbury, le livre des fantômes ...

Il a aussi créé le personnage d'Harry Dickson (le Sherlock Holmes américain !), détective privé dans une ambiance fantastique.

Si ses œuvres se déroulent dans le pur fantastique, elles se dénouent le plus souvent de la façon la plus prosaïque qui soit. Ce qui, pour un zézé, n'est pas déplaisant ...

Il a aussi écrit sous le pseudonyme de John Flanders. Même genre ...
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6159
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Kraepelin » 29 sept. 2013, 08:00

Wooden Ali a écrit :Il a écrit surtout des nouvelles. Beaucoup ont été publiés en livre de poche chez Marabout.

Les contes du whisky, les contes noirs du golf, Malpertuis, la cité de l'indicible peur, les derniers contes de Canterbury, le livre des fantômes ...

Il a aussi créé le personnage d'Harry Dickson (le Sherlock Holmes américain !), détective privé dans une ambiance fantastique.

Si ses œuvres se déroulent dans le pur fantastique, elles se dénouent le plus souvent de la façon la plus prosaïque qui soit. Ce qui, pour un zézé, n'est pas déplaisant ...

Il a aussi écrit sous le pseudonyme de John Flanders. Même genre ...


Si je comprend bien, c'est plus un auteur de fantastique que de science-fiction?
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3736
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Wooden Ali » 29 sept. 2013, 19:08

Si je comprend bien, c'est plus un auteur de fantastique que de science-fiction?

Exact. Toutefois les deux genres se chevauchent et attirent souvent les mêmes lecteurs. C'est pourquoi je me suis permis de le signaler.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1985
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Ptoufle » 30 sept. 2013, 17:31

Salut,

Je vous conseille La horde du contrevent de Alain Damasio. L'originalité du style, l'inventivité du monde dépeint, sa poésie en font un roman à part. Le message philosophique y est aussi très intéressant.

bonne lecture.
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Lambert85
Messages : 1566
Inscription : 23 nov. 2007, 02:48
Localisation : France

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Lambert85 » 01 oct. 2013, 04:23

Kraepelin a écrit :
Wooden Ali a écrit :Question style et dans le genre fantastique, je mets Jean Ray au plus haut. Dommage que la psychologie des personnage et les intrigues ne soient généralement pas au même niveau. Je conseille néanmoins d'y goûter.

Jean Ray! Jamais entendu parler. Tu as des titres en particulier à proposer?


Raymond Jean Marie De Kremer est un écrivain belge bilingue, né le 8 juillet 1887 et mort le 17 septembre 1964 à Gand. Il écrit en français sous le pseudonyme Jean Ray et en néerlandais sous le pseudonyme John Flanders. Il s'est essentiellement consacré à la littérature fantastique.
"Malpertuis" et "La Cité de l'indicible peur" par exemple et beaucoup de nouvelles.

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1438
Inscription : 14 déc. 2013, 05:58

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Chanur » 15 déc. 2013, 17:09

Je suggérerais Cyteen de C. J. Cherryh, qui explore en long et en large les possibilités du clonage humain et de la "programmation" des clones.

et les Futurs Mystères de Paris de Roland C. Wagner.
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

Avatar de l’utilisateur
HarryCauvert
Messages : 1188
Inscription : 26 juin 2010, 09:57
Localisation : Canada

Re: [Science-Fiction] Romans - Hésitations

Messagepar HarryCauvert » 11 janv. 2014, 23:12

Le bon côté lorsqu'on tourne la dernière page de Game of Thrones, c'est qu'on est -enfin- immunisé contre les spoilers. Rhâââââ, ça fait du bien! :perruque:
Le mauvais côté, c'est qu'il faut désormais attendre la publication du 6e pavé volume: The Winds of Winter. Snif.

Avant de retourner dans la fantasy, j'ai le goût d'un petit détour par la SF.
Après Redshirts de John Scalzi (très court, mais après GoT n'importe quel roman ressemblera à une nouvelle), je suis en train de lire Camouflage de Joe Haldeman, l'histoire de deux ETs, deux weirdos immortels (?) paumés sur notre planète. Entre parenthèses, ça doit être casse-tête pour un auteur d'imaginer comment une créature si différente des humains pourrait réagir dans notre environnement, mais je suppose que c'est un problème aussi vieux que la SF...

Pour la suite, je suis tenté par de la SF plus "spatiale" (Redshirts est comique, pas cosmique) et j'hésite entre deux séries: la trilogie QuanTika de Laurence Suhner a l'air pas mal (les deux premiers titres sont parus), ainsi que la série "Hutch" (ou peut-être Benedict) de Jack McDevitt. Choix délicat, vu que je ne connais aucun de ces auteurs.

Sans rien dévoiler des intrigues, les avis sur l'ambiance, la consistance des personnages, la richesse des univers etc, seront donc appréciés! :a3:

Live long and prosper (youpla boum).
Juste pour le fun: Fitz And The Tantrums, The Walker

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3278
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar PhD Smith » 11 janv. 2014, 23:18

Je vous déconseille "voyage au bout de la nuit" en tant que roman à lire. Ce n'est pas de la Sf :ouch:
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
HarryCauvert
Messages : 1188
Inscription : 26 juin 2010, 09:57
Localisation : Canada

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar HarryCauvert » 12 janv. 2014, 09:04

Voyage jusqu'au bout de la nuit, de Tourtel? Pas lu le livre, mais j'ai adoré les films.
Juste pour le fun: Fitz And The Tantrums, The Walker

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5701
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

L'humour d'Harry, couvert.

Messagepar Cartaphilus » 12 janv. 2014, 09:21

Salut à tous.

HarryCauvert a écrit :Voyage jusqu'au bout de la nuit, de Tourtel? Pas lu le livre, mais j'ai adoré les films.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Tourtel...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Djibi
Messages : 179
Inscription : 02 avr. 2012, 11:44

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Djibi » 13 janv. 2014, 10:57

Hello,

J'ai bien aimé élévation. Enfin surtout le premier que je trouve particulièrement réussi (moins les autres).

Forteresse Draconis, beaucoup plus classique, est pas mal non plus.

Avatar de l’utilisateur
HarryCauvert
Messages : 1188
Inscription : 26 juin 2010, 09:57
Localisation : Canada

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar HarryCauvert » 18 janv. 2014, 23:50

Yo Djibi,

Merci pour les suggestions! Pour le moment je passe sur le Stackpole, mais pour le Brin j'ajoute une note à ma liste sans fin.
Rien que pour savoir à quoi ressemblent des néo-chimpanzés :D

Pour le moment j'ai commencé The Engines of God, de la série Hutch, de McDevitt. L'histoire commence plutôt bien, avec une équipe de passionnés qui tentent de sauver ce qu'ils peuvent d'un site archéologique avant le début de la terraformation de la planète; et ils ont intérêt à se grouiller parce que, dans un roman de SciFi, la terraformation commence souvent par une ribambelle de méga-explosions nucléaires.
L'auteur épice le tout avec une civilisation inconnue, qui a laissé des traces monumentales dans plusieurs systèmes solaires.
Il y a bien sûr les aspects rigolos typiques du genre: un grand classique est la ressemblance troublante entre les humains et les formes de vie extraterrestres dont les héros découvrent les traces (mais le nombre de doigts varie volontiers).

Camouflage, de Haldeman, est plus "intimiste" puisqu'on suit les aléas d'un ET qui ne se souvient plus ce qu'il fout sur Terre. Il n'est même pas certain d'être un ET, c'est dire à quel point il est paumé. Le récit a un bon rythme, l'intrigue est sympa, mais il y a un gros défaut: le dernier chapitre. La fin est trop abrupte, décevante par rapport au reste du bouquin.
Juste pour le fun: Fitz And The Tantrums, The Walker

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6159
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Kraepelin » 21 janv. 2015, 19:48

Les 10 derniers romans SF que j'ai achetés n'ont pas été finit. Trop barban et souvent manifestement écrit pas des adolescents (peu importe leur âge réel). Je suis pourtant allé chercher dans les prix Jules verne. Werber n'écrit bien que par accident, Asimov* est mort et Dan Simmon n'écrit plus que du fantastique ... :(

Un nouvel auteur, juste un ... Please!


* et Van Vogt, et Bradbury et Philip K.Dick et Herbert
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Babel
Messages : 646
Inscription : 07 mai 2013, 05:39
Localisation : France

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Babel » 21 janv. 2015, 20:35

Kraepelin a écrit :Les 10 derniers romans SF que j'ai achetés n'ont pas été finit. Trop barban et souvent manifestement écrit pas des adolescents (peu importe leur âge réel). Je suis pourtant allé chercher dans les prix Jules verne. Werber n'écrit bien que par accident, Asimov* est mort et Dan Simmon n'écrit plus que du fantastique ... :(

Un nouvel auteur, juste un ... Please!


* et Van Vogt, et Bradbury et Philip K.Dick et Herbert


Ce n'est pas un nouvel auteur mais connaissez-vous Demain les chiens de Clifford Simak ? Je le tiens pour un des plus profonds romans de SF que j'ai jamais lu.

Quatrième de couverture :
La civilisation des chiens bruisse de mythes. Fondateur, celui de l'homme est le plus répandu : on le raconte aux chiots pour les distraire, mais certains le considèrent intrinsèquement lié à l'apparition de la race canine. Qui sait ? L'éventuelle présence de l'homme sur Terre dans un lointain passé donne lieu à des spéculations et sert de base à huit contes formant suite sur l'évolution des canidés depuis que les hommes ont abandonné leurs cités… et que l'un d'entre eux leur ait appris à parler. Chiens parlants, robots philosophes et mutants misanthropes se croisent, s'évitent ou collaborent dans cette mini saga en forme de fable d'anticipation. L'humanisme de Simak et son amour du vivant s'épanouissent dans les cadres de son postulat : l'homme n'est qu'une étape de l'évolution des espèces, qu'il contribue à accélérer à coups d'idées et d'inventions aussi loufoques que lourdes de conséquences. Et quand l'humour surgit entre des lignes d'un style fluide et imprégnant, on finit de se laisser porter par les paroles des chiens narrateurs. Le livre le plus célèbre, à juste titre, de Simak est un concentré de clairvoyance et d'habileté à trousser une histoire captivante d'un bout à l'autre. Si crédible que l'on peut se surprendre , après l'avoir lue, à converser avec le premier petit chien vous regardant avec dans les yeux cette lueur… de conscience ?
Un philosophe n'échappe à la médiocrité que par le scepticisme ou la mystique, ces deux formes du désespoir face à la connaissance. La mystique est une évasion hors de la connaissance, le scepticisme une connaissance sans espoir. Deux manières de dire que le monde n'est pas une solution. Cioran

Avatar de l’utilisateur
Babel
Messages : 646
Inscription : 07 mai 2013, 05:39
Localisation : France

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Babel » 21 janv. 2015, 20:45

Kraepelin a écrit :Les 10 derniers romans SF que j'ai achetés n'ont pas été finit. Trop barban et souvent manifestement écrit pas des adolescents (peu importe leur âge réel). Je suis pourtant allé chercher dans les prix Jules verne. Werber n'écrit bien que par accident, Asimov* est mort et Dan Simmon n'écrit plus que du fantastique ... :(

Un nouvel auteur, juste un ... Please!


* et Van Vogt, et Bradbury et Philip K.Dick et Herbert


Ou encore Tous à Zanzibar de John Brunner.

Ou bien Jack Barron et l'éternité de Norman Spinrad.
Un philosophe n'échappe à la médiocrité que par le scepticisme ou la mystique, ces deux formes du désespoir face à la connaissance. La mystique est une évasion hors de la connaissance, le scepticisme une connaissance sans espoir. Deux manières de dire que le monde n'est pas une solution. Cioran

Avatar de l’utilisateur
truchement
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 734
Inscription : 10 janv. 2008, 11:13

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar truchement » 21 janv. 2015, 21:10

De Stanislas Lem j'ai lu Solaris, L'Invincible et La Voix du maître. Lem transpose la question de l'incommunicabilité entre les êtres à l'échelle du cosmos. Chez lui, les extra-terrestres deviennent une métaphore de l'inconscient humain, avec ses désirs et ses craintes ataviques. Le tout servi avec une touche de SF délicieusement surannée.
Au royaume des aveugles, les borgnes ne dorment que d'un oeil.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3978
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Christian » 21 janv. 2015, 22:34

La Guerre éternelle de Joe Haldeman.

Christian
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6159
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Kraepelin » 22 janv. 2015, 12:34

Merci à tous
Babel a écrit : Demain les chiens de Clifford Simak ?

La dernière fois que je l’ai cherché, il était épuisé. Je vais refaire la demande. Si non, la bibliothèque au lieu de la librairie.
Babel a écrit : Tous à Zanzibar de John Brunner.
Ou bien Jack Barron et l'éternité de Norman Spinrad.
Je vais trouver ça!
truchement a écrit :De Stanislas Lem j'ai lu Solaris, L'Invincible et La Voix du maître. .
Je note aussi.
Christian a écrit :La Guerre éternelle de Joe Haldeman.

Tu me l'avais déjà recommandé. En tous cas, quelqu'un ici me l'a recommandé, je l'ai lu et j'ai adoré! :clapclap:
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Babel
Messages : 646
Inscription : 07 mai 2013, 05:39
Localisation : France

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Babel » 22 janv. 2015, 12:48

Kraepelin a écrit :Merci à tous
Babel a écrit : Demain les chiens de Clifford Simak ?

La dernière fois que je l’ai cherché, il était épuisé. Je vais refaire la demande. Si non, la bibliothèque au lieu de la librairie.

Il a été réédité en septembre 2013.
Un philosophe n'échappe à la médiocrité que par le scepticisme ou la mystique, ces deux formes du désespoir face à la connaissance. La mystique est une évasion hors de la connaissance, le scepticisme une connaissance sans espoir. Deux manières de dire que le monde n'est pas une solution. Cioran

Avatar de l’utilisateur
Ethel
Messages : 316
Inscription : 22 oct. 2014, 12:34

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Ethel » 22 janv. 2015, 13:02

Je ne crois pas avoir vu Theodore Sturgeon dans les suggestions. Après c'est a mi-chemin entre SF et fantastique, plus accès sur les pouvoirs psy ou des trucs comme ça que sur des technologies futuristes. J'aime beaucoup Cristal qui songe et Les plus qu'humains. Sinon, Frederic Brown, tout, avec personnellement une préférence pour l'Esprit de la chose qui doit être un des premiers roman de SF que j'ai lu.

D'après ce que je comprends, vous avez du mal à trouver certains bouquins de SF sur le net. J'ai vraiment l'impression que les vendeurs et les acheteurs de SF ont du mal à se rencontrer. Mon père est un ancien bouquiniste, il a un garage entier de SF d'occase : c'est tout ce qu'il n'a jamais réussi a vendre (et encore il en a filé pas mal à droite à gauche). Plus ça va, plus je me dis qu'il y a un truc à faire. Je pense qu'à l'époque (15-20 ans) il n'utilisait pas internet et que du coup la clientèle d'amateurs de SF qu'il touchait était trop restreinte.
Il faut pas respirer la compote, ça fait tousser.

Avatar de l’utilisateur
David Labrecque
Messages : 467
Inscription : 22 janv. 2013, 07:29
Localisation : Québec

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar David Labrecque » 22 janv. 2015, 15:39

Je vois qu'il en a été question ici en 2011, mais j'ajoute quand même que, si l'on n'a pas trop d'attentes quant à la qualité littéraire, «Les chasseurs de Dune» et «Le triomphe de Dune» de Brian Herbert et Kevin J. Anderson poursuivent et achèvent de façon satisfaisante la célèbre saga de «Dune», dont le dernier tome écrit par l'auteur original, avec sa finale énigmatique, m'a laissé en suspens durant plus d'une décennie.
«Le plus intelligent de tous, à mon avis, c'est celui qui au moins une fois par mois se traite lui-même d'imbécile, — aptitude de nos jours inouïe !» (Dostoïevski)

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6159
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Kraepelin » 22 janv. 2015, 18:27

Babel a écrit :
Kraepelin a écrit :Merci à tous
Babel a écrit : Demain les chiens de Clifford Simak ?

La dernière fois que je l’ai cherché, il était épuisé. Je vais refaire la demande. Si non, la bibliothèque au lieu de la librairie.

Il a été réédité en septembre 2013.

Je me suis trompé. C'est Tous à Zanzibard que je ne trouvais pas. Demain les chiens, il semble que je l'ai lu, même si je ne m'en souviens pas du tout, même pas de l'avoir lu d'ailleurs ... Pas drôle d'avoir une sénilité précoce ... Snif!
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar BeetleJuice » 22 janv. 2015, 18:39

Ethel a écrit :Je ne crois pas avoir vu Theodore Sturgeon dans les suggestions. Après c'est a mi-chemin entre SF et fantastique, plus accès sur les pouvoirs psy ou des trucs comme ça que sur des technologies futuristes. J'aime beaucoup Cristal qui songe et Les plus qu'humains.


Je plussoie, ces deux livres sont fantastiques. J'ai une préférence pour Cristal qui songe, que je trouve meilleur, Les plus qu'humain, bien que plus mature, est plus décousu, car en 3 nouvelles. Ca m'avait vraiment marqué à l'époque où je l'ai lu.

Après, pour la SF, ça dépend ce que Kraeplin appelle SF et quel genre de SF il veut lire. La SF, ça va des romans à franchise type Warhammer 40000, qui sont d'un genre space-fantasy à de la SF très austère (hard sf, qui me gonfle la plupart du temps) comme les romans de Kim Stanley Robinson en passant par le Cyberpunk.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 3978
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Christian » 23 janv. 2015, 00:46

Je suis en train de vider ma bibliothèque... Zut, ça fait longtemps que je n'ai pas lu de nouveaux romans!

Ah, tiens, Le bureau des atrocités de Charles Stross 2004, 2009. (version originale The Atrocity Archive, 2001).
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7484
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Nicolas78 » 24 janv. 2015, 22:04

Le Cycle de Dune est une des oeuvre qui me fait le plus fibrer.
Après c'est parfois un peux trop fantaisiste pour de la SF "d'anticipation", mais c'est intéressant je trouve.
Le problème est qu'il insiste sur plusieurs sujet "de fond", et justement il ne va pas vraiment au fond de tout les sujets traités.

Quand à Cristal qui songe, le sujet semble passionnant.
En bon fan de Stargate, je me suis dit que l’épisode ou l’équipe atterrit sur un monde peuplé de cristaux conscients et donc "vivant" doit être un clin d’œil à ce roman.
Même si le fond du sujet n'est pas la vie sous d'autre formes, mais plus une "métaphore" sur les différences individuelles dans une société c'est ça ?

++


Revenir vers « Culture »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit